Page 9 sur 9 PremièrePremière ... 789
Affichage des résultats 241 à 249 sur 249

Discussion: [Lieu] Vers les sommets au nord des Pics des Orcs

  1. #241
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 319
    HRP : bonne route à ta biquette !

    Aleka et Reynald s'éloignèrent sur le chemin qui serpentait hors du village. Ils s'immobilisèrent à bonne distance et Astrée entendit des bribes du chant d'Aleka, tandis qu'elle incantait. La mélodie était différente de celle qu'entonnait Reynald lui-même. Il y eut un éclair de lumière et il ne resta personne. Le Sorlyn était reparti sur sa route et la jeune druidesse n'avait plus qu'à en faire de même...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  2. #242
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    HRP : merci !

    La jeune druidesse, pour l'heure, ne ressentait plus qu'une immense fatigue. Les émotions trop intenses l'avaient vidée de toute énergie. Elle avait envie de pleurer, vaguement, et surtout, besoin de dormir. Demain, ça irait mieux. Sûrement...
    Assommée, elle s'assit sur un petit muret de pierre, les yeux fixés sur l'endroit où il venait de disparaître. Un amour si fort, et qu'en restait-il ? Des souvenirs, magnifiques, des regrets, de la tristesse. Il avait perdu la main par sa faute, c'était normal qu'il lui en ait voulu, qu'il ne lui fasse plus confiance, qu'il prenne ses distances. Elle s'en voulait, même si elle savait qu'elle n'aurait pas pu agir autrement en réalité. Elle l'aimait, mais n'avait pas été à la hauteur. Et puis, en réalité, tout ça était illusoire... Il n'avait jamais été pour elle. Mais elle était trop épuisée, elle voyait trop en noir.

    Quelques larmes coulèrent, puis ses pensées devinrent floues, ne laissant que la fatigue. Il s'en fallut de peu qu'elle ne s'endorme sur place. Elle eût toutes les peines du monde à se secouer et se diriger vers la maison de Léna. Matthieu avait porté ses affaires dans une petite chambre durant la soirée, et personne n'insista pour la retenir à veiller. Elle devait avoir une drôle de tête, épuisée et bouleversée comme elle l'était. Elle s'en moquait éperdument...

    Elle se laissa tomber sur le lit toute habillée. Demain, ça irait mieux.


    HRP : temps de mettre mon perso en pause... trop de boulot à côté... je vais être raisonnable pour une fois ! Enfin, essayer...
    Dernière modification par Voyageuse ; 30/08/2015 à 13h24.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  3. #243
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    Le lendemain, en réalité, elle ne se sentit pas vraiment mieux. Un peu mélancolique, songeuse rêveuse, et surtout exténuée. Elle avait eu trop de mal à s'endormir, et son sommeil avait été agité. Mais, surtout, les émotions de la journée précédente l'avaient vidée.
    Elle avait besoin de se reposer, de se ressourcer. D'oublier cette étrange parenthèse qui l'avait replongée dans le passé. Il fallait aller de l'avant, le Sorlyn avait raison. Et elle savait désormais comment s'y prendre : il lui suffisait de retrouver la nature et la sérénité qu'elle lui apportait.

    Elle quitta le village aux premières lueurs du jour, remontant la rivière, à l'écoute du bruit du courant, des trilles matinales des oiseaux, du vent dans les branches, du cri lointain d'un animal. Elle sentait la tension diminuer. Sa méditation fut plus longue et plus profonde que d'habitude. Parce qu'elle était fatiguée, qu'elle ressentait un besoin fort de vider entièrement son esprit, parce qu'elle se trouvait dans un état étrange, proche de l'inconscience, où son esprit épuisé reprenait des forces, et elle en avait besoin. Elle émergea de sa transe alors que le soleil, haut dans le ciel, annonçait l'heure du casse-croûte.

    Elle n'avait qu'une envie, repartir dans les montagnes, en direction de la Lorien où Sohel devait la rejoindre. Passer quelques jours au coeur des montagnes sans voir personne, pour se ressourcer. Mais son mentor lui avait confié une mission, et ses petits déboires sentimentaux passaient bien après son rôle de druide. Elle devait parler avec les humains, vérifier qu'ils n'avaient plus d'ennuis avec les loups. Puis repartir, trouver les loups et essayer d'estimer si la meute n'avait pas fait trop de ravage et avait suffisamment de gibier pour trouver un équilibre durable.

    Lorsqu'elle revint au village, Reynald et les émotions du printemps n'avaient plus d'effet sur son humeur. Le souvenir était là, il serait toujours là, fort, merveilleux, et douloureux peut-être quelques temps. Mais c'était le passé, et sa vie actuelle était à des lieues de tout ça. Elle avait une mission à accomplir, on l'attendait en Lorien, et sa vocation toute neuve était tellement exaltante que tout le reste paraissait secondaire. La vie était belle, la nature merveilleuse. Elle savait que c'était la nature qui lui envoyait cette fatigue excessive liée au trop-plein d'émotion, pour qu'elle prenne conscience de son besoin de repos.
    Dès ce soir, elle dormirait à nouveau sous les étoiles, et c'était le meilleur repos qu'elle puisse offrir à son âme.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  4. #244
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    Elle rejoignit le lieu du rendez-vous cinq jours plus tard.
    Elle avait pris le temps d'observer les loups, comptant les jeunes et les adultes, repérant le couple alpha. C'était une meute de taille modeste, installée dans un secteur où le gibier était plutôt rare. Il était probable que les deux jeunes mâles quittent le territoire d'ici l'année prochaine, ca la nourriture deviendrait insuffisante pour tous, et il fallait espérer qu'ils n'aillent pas en direction du village -ni d'une quelconque peuplade humaine. Mais la zone à traverser était si désertique que cela lui semblait relativement peu probable. En bref, tout semblait pour le mieux, pour le moment en tout cas.
    Elle n'était pas retournée dans la grotte de la légende : Reynald l'avait dit, c'était un créneau pour un barde, pas pour elle, et elle ne se sentait pas vocation à enquêter sur ce genre de chose, du moment que ça ne perturbait pas l'ordre naturel des choses. Elle s'était contentée de sa propre mission, simple et claire.

    Sohel la rejoignit quelques heures plus tard -à croire qu'il surveillait son arrivée-, surgissant de nulle part sans qu'elle s'y attende. Il ne fit guère de commentaire sur son compte rendu. Tout était tranquille, en somme. Mais il semblait relativement soucieux. Des perturbations dans la Toile, expliqua-t-il. Une vague entropique. C'était flou, et il n'en savait pas davantage. La seule chose qui les concernait, dans l'immédiat, était que la cérémonie risquait de ne pas se dérouler exactement comme d'habitude, pour éviter de drainer une magie trop puissante.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  5. #245
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    Astrée se faufila sous les broussailles, le bras tendu. Elle grimaça en sentant la morsure des épines, longues d'un pouce, qui éraflaient ses bras.
    Pourquoi diable voulaient-ils précisément cette baie rouge sombre au goût amer ? Elle n'en savait rien. Mais c'était la tâche dévolue aux "novices" : ramasser herbes, baies et racines, dont les druides plus expérimentés feraient des potions diverses.

    Les autres druides novices étaient plus jeunes qu'elle, du moins les humains. Ils avaient eu la révélation de leur vocation à l'âge où elle-même faisait ses premiers pas en tant que rôdeuse. Ils avaient tendance à la considérer comme une grande sœur plus expérimentée, ce qui était vrai sur bien des sujets mais certainement pas en matière de druidisme. Et ils supportaient beaucoup mieux qu'elle leur statut d'apprenti taillable et corvéable à merci. Pour sa part, elle n'aimait guère obéir aveuglément à des consignes sans queue ni tête. Mais il lui fallait faire bonne figure, et elle ne rechignait pas.

    La Longue Nuit aurait lieu le lendemain soir, et les nouveaux venus dans la profession étaient chargés de la plupart des tâches matérielles. Pendant ce temps, leurs mentors se réunissaient, palabraient, échangeaient des informations sur les événements marquants de leurs secteurs d'activité respectifs. Ils parlaient aussi de cette perturbation dans la toile, cette vague entropique qui semblait causer quelques soucis. La veille, une pluie de grenouilles s'était abattue sur eux, et les préparatifs avaient été interrompus : il n'était pas sage de créer des remous dans la Toile ces temps-ci. La magie à laquelle la cérémonie ferait appel avait beau être primitive et naturelle, elle était puissante, et, à ce titre, ils pouvaient fort bien déclencher une catastrophe. C'est la raison pour laquelle les druides avaient renoncé à fêter le solstice au grand cercle de pierre habituel, en Lorien. La cérémonie aurait lieu dans une clairière spécialement sanctifiée pour l'occasion, juste à la frontière de la forêt, loin de toute source de magie intrinsèque. C'était plus prudent.
    Cela signifiait qu'elle n'aurait probablement pas l'occasion de pénétrer en Lorien, et elle en était un peu déçue. Reynald lui avait tant vanté la beauté de ces terres elfiques. Cela dit, ils n'avaient pas forcément la même conception de la beauté..

    En tendant une nouvelle fois son bras à travers les broussailles, Astrée se demanda pour la centième fois pourquoi il leur fallait une telle quantité de baies rouges et bleues. Peut-être était-ce simplement pour maintenir les jeunes occupés tandis que les anciens discutaient de choses sérieuses et importantes.
    Puis Prince, taquin, vint lui chiper le fruit qu'elle s'apprêtait à cueillir, ramenant ses pensées vagabondes au présent. Elle se remit à la cueillette.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  6. #246
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    " Les autres années, il parait qu'il y a des licornes. Et même que parfois elles se laissent monter ! Et au milieu de la nuit, ils ouvrent un passage vers un autre plan appelé Féérie où se trouvent des tas d'êtres étranges. Des fées... Un peu comme des dryades j'imagine. Je rêve d'en voir de mes yeux...
    - Tu n'as jamais vu de dryade ?!!!
    - Non. Pas encore. Mon mentor dit que je ne suis pas assez mûr. La barbe...
    - Moi j'aimerais bien voir des licornes. Et les monter... Tu imagines ?
    - Je me demande à quoi ça peut ressembler, cet autre plan...
    - Il parait qu'il peut être dangereux pour nous, qu'on peut s'y perdre, ne pas en revenir. Ou y faire de mauvaises rencontre.
    - Bah moi j'ai surtout entendu dire que c'était un endroit merveilleux.... Pffff.... On loupe tout cette année.
    - Pourquoi on n'irait pas ?
    - On n'est pas au bon endroit. Ici, il n'y a pas de porte ouverte sur ce plan.
    - Ah....
    - Tu y as déjà été, toi, Astrée ?
    - Moi ? Non, bien sûr. Je n'en avais même jamais entendu parler... Mais toi tu es un elfe, tu as vécu plus longtemps que moi.... tu n'y as jamais mis les pieds ?
    - Non. Il parait que c'est très rare d'avoir l'occasion d'y être admis..."

    Les bavardages nocturnes entre apprentis druides, une fois les corvées quotidiennes achevées, tournaient toujours autour de cette mystérieuse cérémonie.
    Elle aurait lieu le lendemain soir, mais se déroulerait différemment de d'habitude, c'était une certitude à présent. Durant le dîner de ce soir, la prière de remerciement à la Nature pour ses bienfaits avait déclenché une mini-tornade, faisant naître un étang là où se trouvait leur campement, et ils avaient dû déménager d'urgence. Mêmes les druides les plus expérimentés ne maitrisaient pas ce qui se passait, et ils en étaient visiblement frustrés -d'autant que ça leur faisait perdre un peu de prestige au yeux de leurs cadets. Il faudrait donc revoir leurs projets à la baisse, et les plus déçus de la situation étaient les jeunes recrues qui se faisaient une joie de vérifier si les récits de leurs ainés n'étaient pas de pures affabulations : des licornes, des fées, un voyage extraplanaire, une communion spirituelle inoubliable, une puissance incommensurable... tout ça était si incroyable. Mais seule la communion avec la nature serait au programme, plus puissante que d'habitude, et les nouveaux venus seraient invités à prononcer ou renouveller leurs voeux. Il n'y aurait rien d'exotique, rien de transcendant.
    Astrée en était déçue, d'autant plus depuis qu'elle entendait les récits de ses jeunes confrères. Mais tout comme eux, elle en comprenait la nécessité. Il y aurait une autre cérémonie, à l'équinoxe, période d'équilibre si chère à leur ordre. Ce n'était que partie remise...
    Dernière modification par Voyageuse ; 07/10/2017 à 09h16.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  7. #247
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    La cérémonie était placée sous le signe du feu. Un grand feu qui illuminait la nuit, sans lune cette année-ci. Un feu qui devait brûler jusqu'à l'aube et ne jamais décliner, symbolisant l'apogée de la lumière du jour, ou encore leur veille au service de la Nature, ou peut-être la vitalité de l'été. Astrée ne savait pas vraiment, sans doute tout cela à la fois. Lorsqu'il serait éteint, l'automne approcherait et la nuit gagnerait du terrain, mais en ce jour la lumière était au plus fort de sa puissance et la Nature exubérante en tirait force et santé, vigueur et beauté.
    Le solstice d'été, comme la Longue Nuit, étaient sous le signe du feu, celui de l'hiver sous le signe de la Terre, protégeant la végétation endormie qui renaîtrait au printemps. L'eau à l'équinoxe de printemps et à HerbeVerte rappelait la fonte des neiges et le réveil de la Vie. Le Vent à l'équinoxe d'automne annonçait les tempêtes à venir, balayant l'exubérance de l'été pour appeler la Nature au sommeil.

    Il y avait tout cela dans les paroles que psalmodiaient les druides les plus anciens. Tout cela et bien plus : le cycle des saisons, celui de la vie, le cycle de l'eau qui la fait naître, celui des vies qui meurent pour donner leur vitalité à d'autres. L'interdépendance de chaque être dans le Tout, chacun n'était qu'une petite parcelle de vie, insignifiante mais si importante.
    Astrée ne comprenait pas toutes les paroles : il y avait trop de mots druidiques qu'elle ne connaissait pas encore. La langue était pourtant simple, la grammaire réduite au minimum pour en faciliter l'apprentissage, mais les termes imagés désignaient tant de choses différentes, de la plus concrètes à la plus abstraite, qu'ils devaient être mis en relation entre eux pour être compris, un peu comme les êtres vivants lui avait dit Sohel. Elle regardait les runes lumineuses dessinées dans les airs, s'efforçait de mettre en relation les différents symboles composants chacune d'elle, pour en comprendre la signification. Et ce soir, peut-être sous l'effet de la transe dans laquelle ils étaient tous plongés, leur sens lui apparaissait clairement, tout comme celui des paroles qu'elle n'aurait pourtant pas su répéter.

    Elle perçut le chant des arbres autour d'eux, celui de la forêt, et le souvenir de Neffen lui revint en mémoire. Elle avait entendu ce chant, ce jour-là.... ou quelque chose d'approchant. Les souvenirs se mêlaient dans son esprit. Mille lucioles brillaient autour d'eux, illuminant la clairière en un spectacle féérique. Mille oiseaux chantaient. L'eau de la source, toute proche, les accompagnait d'un son cristallin. Elle joignit sa voix à celle des arbres, des fleurs, des oiseaux et des papillons, à celle de tous les être qui communiaient et célébraient la vigueur de l'été, la beauté de la vie, la force de la lumière, les merveilles de la Nature. Elle chanta dans une langue qu'elle ne connaissait pas mais comprenait, et entendit les autres druides faire de même. Elle ne distinguait plus sa voix de celle des autres, ni d'ailleurs son esprit des autres : ils étaient tous des parcelles de vie, insignifiantes, semblables mais différentes, réunies pour ne former qu'une seule entité qui les dépassait. C'était une sensation étrange de se fondre ainsi dans la Nature. Une sensation si grisante qu'on en perdait son identité, la notion du temps. Rien n'existait que la Transe.



    Elle était trempée jusqu'aux os. Un orage violent les arrosait de grêle et elle sentit la douleur dans ses membres. Un vent étrangement glacial soufflait et le feu s'était éteint. Elle frissonna, regardant ses compagnons qui émergeaient eux aussi de leur transe. Les visages des anciens étaient soucieux. Quelque chose n'allait pas. Le feu n'aurait pas dû s'éteindre si vite. L'aube était proche, mais pas tout à fait là. Etait-ce grave ?
    Dernière modification par Voyageuse ; 09/10/2017 à 19h32.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  8. #248
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    " Des perturbations dans la Toile. Une magie entropique d'origine inconnue." C'était ce qu'avait dit Sohel lorsque Astrée l'avait interrogé. Elle n'avait pas pu en savoir plus, sans doute parce que personne n'en savait davantage. Certains avaient jasé, prétendant que leur cercle druidique était l'objet d'une malédiction, seule explication selon eux à cette extinction du feu sacré lors de de la cérémonie. Les plus anciens avaient rappelé que la Nature est souveraine et que nul ne pouvait prétendre la maîtriser ni même la comprendre toujours. Certes, la cérémonie avait pris fin prématurément. Mais cela n'était pas forcément un présage de malheur comme certains le pensaient.
    Bref, les débats allaient bon train entre les jeunes novices, tout comme entre les plus anciens, même si les opinions et informations ne s'échangeaient guère entre ces deux groupes. Astrée s'en remettait à la sagesse de Sohel et des plus anciens serviteurs de la Nature, qui semblaient en avoir pris leur parti : ces choses étranges qui les dépassaient n'étaient qu'un rappel de plus à l'humilité nécessaire à leur profession. Ils ne pouvaient qu'observer ces étranges phénomènes, non les maîtriser. Et faire confiance à la Nature qui retrouverait un équilibre, quel qu'il soit.

    Quoiqu'il en soit, la Longue Nuit était désormais passé, et, même amputée de son feu, la cérémonie était parvenue à son terme. Les nouveaux druides, dont Astrée, avaient dû prononcer au petit matin, une fois l'averse de grêle passée, deux serments solennels. Celui de garder précieusement les secrets de leur ordre, de ne jamais dévoiler leurs lieux de rassemblement, leurs sortilèges, le contenu des cérémonies, de ne jamais enseigner à quiconque leur langue. Et celui de toujours, en tout lieu et en toutes circonstances, servir la Nature et chercher l'Equilibre. On leur avait expliqué, d'un ton grave, qu'un manquement à ces serments signifierait leur bannissement du cercle, et, au-delà, la perte de leur statut et de leurs pouvoirs druidiques. Ils le savaient déjà, bien sûr. Ils n'auraient pas été admis à participer à cette cérémonie s'ils n'avaient pas, déjà, fait la preuve du sérieux de leur engagement.


    Désormais, Toril allait s'acheminer doucement vers l'automne. Le cercle allait se séparer pour se retrouver à l'équinoxe, dans deux mois à peine. Chacun rassemblait ses maigres affaires. On avait rassemblé, une dernière fois, les jeunes novices devant la fontaine sanctifiée.

    " Votre formation est presque achevée.
    - Mais achevée est un mauvais terme. Elle ne s'achèvera jamais, car toute votre vie vous apprendrez et progresserez.
    - Vous connaissez cependant, désormais, l'essentiel de ce qu'il vous faut savoir pour suivre votre vocation. Il vous faut maintenant apprendre par vous-mêmes un certain nombre de choses, faire un certain nombre d'expériences, qui vous feront gagner en sagesse et en compréhension du monde.
    - Vous allez vous séparer, désormais, et suivre chacun votre voie, là où elle vous emmènera. Que vous ayez vocation à parcourir le monde ou à devenir le gardien d'un Bosquet sacré, vous êtes des druides désormais, et devrez toujours vous conduire selon les préceptes de notre ordre. Et souvenez-vous : chaque fois que vous le pourrez, lors des cérémonies traditionnelles, vous devez revenir ici partager ce que vous avez appris, écouter et apprendre de vos pairs.
    - L'une des connaissances les plus importantes que doit acquérir un druide concerne les diverses races qui peuplent Toril. Vous en connaissez certaines, et vous êtes ignorants concernant beaucoup d'autres. Bien sûr, vous pourriez être instruits à leur sujet, de façon purement théorique. Mais c'est quelque chose qu'on ne comprend bien qu'en le découvrant par soi-même. Votre mission avant l'équinoxe, pour parachever votre formation, sera donc de partir, chacun de votre côté, à la découverte d'un peuple inconnu de vous, dans un lieu inconnu de vous. Vous devrez apprendre tout ce qu'il vous est possible de savoir, leurs coutumes, leurs croyances, les valeurs qu'ils partagent, mais surtout leurs relations avec les autres races, avec la nature, la façon dont ils sont perçus par les autres races et la façon dont ils se perçoivent eux-mêmes.
    - Efforcez-vous d'être le plus neutre possible."
    Dernière modification par Voyageuse ; 09/10/2017 à 19h31.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  9. #249
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 435
    " Les rocheuses du Dragon".
    C'était la destination que Sohel lui avait assignée.
    " Il y a... des dragons là-bas ?
    - Oui. Au moins un, à ma connaissance."
    Astrée grimaça. Ce n'était pas forcément le genre de race qu'elle avait envie de rencontrer. Un peu trop.... immense à son goût.
    " Mais pas seulement. Des gnomes, des ours, des gobelins, des halfelins, des ogres, des demi-géants, des elfes, des humains... Et j'en oublie certainement. La plupart sont certainement moins fascinants, de prime abord, que les dragons, mais tous sont intéressants à comprendre. Va auprès de ceux où ton chemin te conduira. Tu as déjà une certaine expérience de ce genre de chose, beaucoup plus que nos autres apprentis. Tu as eu l'occasion de côtoyer d'autres races plus ou moins amicales, de jauger le poids des préjugés et des rancœurs. Donc je te fais confiance pour continuer seule dans cette voie. Si tu as l'occasion d'approcher un dragon, n'hésite pas, c'est une expérience unique. Sinon.... va où bon te semble, mais simplement, ne choisis pas la facilité, sinon tu n'apprendras rien de ton voyage. Va avant tout vers ceux qui t'inquiètent ou te semblent difficiles d'approche."
    Bien sûr. C'était si simple...
    " Et si tu peux, si on t'y autorise, je te conseille de traverser la Lorien. C'est une région fascinante. Tu y feras des rencontres intéressantes. On y trouve des races qui n'existent plus ailleurs sur Hélonna, qui s'y sont réfugié à l'arrivée des humains. Il y règne un équilibre qui devrait être la règle partout...
    - D'accord, acquiesça Astrée. J'irai là-bas."


    Des au-revoirs s'échangèrent, et l'assemblée se dispersa. Astrée savaient qu'ils devraient se revoir de temps en temps, aux changements de saison, s'ils en avaient la possibilité, s'ils n'étaient pas pris par une tâche plus urgente. Elle devrait, entre-temps, terminer son apprentissage, se rendre dans les Rocheuses puis revenir échanger avec Sohel pour achever sa formation, de préférence avant l'équinoxe, ou, si elle était retenue ailleurs, avant le solstice. Elle avait tout son temps pour cela, elle était libre de ses déplacements. Et elle adorait cette sensation grisante de liberté.

    Pour l'heure, Sohel allait retourner près du lac Tigo. Il avait ensuite à faire à Togoria. Peut-être au sujet des orques, songea Astrée, mais il n'en avait pas dit davantage. La jeune druidesse, quant à elle, avait besoin de renouveler un peu son matériel. Elle n'avait plus de corde, notamment, et préférai avoir des pitons au cas où elle doive se livrer à un peu d'escalade. Il lui fallait également renouveler ses provisions, ce qu'elle pouvait faire n'importe où. Mais pour ce qui était du matériel, son mentor lui conseilla de faire un détour à Togoria, même si c'était à l'opposé de sa destination. Elle pourrait en outre y consulter quelques cartes.
    Ça n'était vraiment pas sur sa route, mais puisqu'elle avait tout son temps.... Togoria était une bonne étape.
    Dernière modification par Voyageuse ; 09/10/2017 à 12h50.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

Page 9 sur 9 PremièrePremière ... 789

Discussions similaires

  1. [Quête] Dans les contreforts des Pics des Orcs
    Par Galathée dans le forum La Trouée des Chevaux
    Réponses: 416
    Dernier message: 22/11/2014, 20h58
  2. [BG2][TECH] Apparence des demi-orcs
    Par Mornagest dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 16
    Dernier message: 21/03/2010, 13h30
  3. Les orcs et les gobelins sont-ils toujours de la chair à canon ?
    Par Magnus dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/08/2008, 10h10
  4. [HEROES] Heroes V Tribes Of The East : les Orcs en images
    Par EricDesMontagnes dans le forum Les autres RPG
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2007, 09h33
  5. [TDD] En revenant du nord
    Par Torn le Noir dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/10/2004, 21h22

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256