Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Chapitre 7

  1. #1
    Date d'inscription
    January 2003
    Localisation
    Oui.
    Messages
    847
    Chapitre 7

    Juste après la mort du soldat Imolien et le départ de Valesir, un homme s’approcha du cadavre.
    -Bien, Nalfron sera content.
    Il monta à cheval et repartit vers la capitale. Il y arriva dans la soirée et se dirigea vers le palais. Il y laissa sa monture et rejoigna rapidement la Salle du Trône.
    -Le Messager Royal ! Annonça un des gardes.
    L’homme s’approcha, il portait une chemise blanche surmontée d’un manteau brun et des cheveux courts noirs. Il avança d’un pas vif. Il se présenta juste devant le Roi, et le salua.
    -Relève-toi et parle.
    -Votre homme est mort, Valesir a voulu l’épargner et l’interroger, mais il s’est lui-même tué avec la lame de votre Caporal. Je ne comprend pas…
    -Parfait…
    -Je vous demande pardon ?
    -Tu m’as bien servi, retire-toi.
    -Bien.
    Il le salua de nouveau, et ressortit.
    -Votre Armée est prête, Seigneur. Clama Hippias en entrant.
    -Maintenant que nous avons un prétexte, nous pouvons attaquer l’Imolie.
    Il donna l’ordre de préparer ses troupes à partir vers le Nord.




    -Voici donc Halgrat…
    La ville apparaissait peu à peu au Caporal. Du Sud, elle ne semblait pas si imposante que ça, logique : les invasions devaient venir par le Nord, les fortifications s’y trouvaient. L’aube naissante le réchauffait doucement.
    -Et dire que je chevauche vers ma mort…
    Il soupira, un ordre était un ordre, et comme l’avait dit Nalfron, il était le maître, et lui l’esclave.
    Il n’arriva pas aux portes d’une stature imposante et fière, il ne faisait aucun effort pour se tenir droit. Il se faisait baloter par les pas de son monture, courbé. Il attrapa le laisser-passer qu’il avait en poche et le présenta au garde.
    -Faites entrer le Caporal…… en mission…… aucun retard…… Bien, le sceau du Roi, vous pouvez passer. Que venez-vous faire dans notre ville ?
    -Si seulement je le savais.
    Il fit avancer sa monture, le garde le regarda, interloqué, puis reprit sa posture.
    -Par où commencer ?
    Valesir se releva, et scruta les environs.
    -Je ne vais pas aller frapper à la porte du Gouverneur de la ville en disant « Bonjour, je viens pour tuer La Trancheuse, pourriez-vous m’indiquer où je peux la trouver ? »
    La foule commençait à envahir les rues, rechercher quelqu’un ne serait plus aussi facile.
    -Dieux ! Suis-je en train de rêver ?
    Il apperçut une ombre, dans une rue voisine, se faufiler entre les bâtiments avec discrétion. Il sortit un papier contenant la description et le visage d’Anna. Il apperçut sa proie.
    Il sourit et cabra son cheval avant de le lancer au galop à la poursuite d’Anna.
    -Rivor est avec moi !
    Il ne tenait plus compte des passants et des badauds, ceux-ci s’écartèrent au dernier moment à chaque fois, et lancèrent des jurons en se retournant.
    La jeune femme s’engouffra dans une impasse d’où elle comptait s’échapper en passant le mur la barrant, elle n’avait pas encore vu Valesir. Celui-ci arriva avec grand bruit devant le cul-de-sac, et sauta de son cheval. Anna se retourna, surprise. Le Caporal approcha, extirpant son épée de son fourreau.
    -Messire, vous désirez ? Commença la voleuse.
    -Vous êtes Anna Kalond ?
    -Qui la demande ?
    -Le Roi.
    Elle haussa un sourcil et sourit
    -Le Roi ? Et que lui veut-il ?
    -Je ne sais pas encore, je sais juste qu’il vous veut morte.
    Il attaqua en un grand mouvement qui arracha un morceau de la tunique d’Anna. Elle dégaina son katana encore souillé du sang des morts de la nuit dernière.
    -Vous avez travaillée ?
    -Ma soirée n’est pas finie.
    Elle fit un pas en avant et attaqua à son tour. Il esquiva en bondissant sur le coté, parant la lame menaçante.
    -Je peux connaître votre nom, galant homme ?
    Elle disait cela tout en combattant, le plus normalement du monde.
    -A quoi cela vous servirais-t-il ?
    Il répondit tout aussi calmement.
    -Le Roi ne vous a pas appris les bonnes manières ?
    Les lames s’entrechoquèrent.
    -Si, ma mère aussi, et mon père.
    Nouvelle attaque, parade de la voleuse qui attrapa le poignet armée et frappa l’homme d’un coup de coude au ventre.
    -Et tout ce beau monde ne vous a pas éduquer ?
    Il se redressa, utilisa sa manche pour essuyer la salive coulant sur sa lèvre inférieure.
    -Uldrat Valesir, Caporal de Sa Majesté Nalfron dans la région de Palkos, pour vous servir.
    Il plaça sa main gauche dans son dos et sa main tenant l’épée sur son torse, tout en se baissant.
    -Enchantée.
    Le combat reprit, les lames se croisèrent de nouveau avec rapidité. L’un attaquait, l’autre défendait, le premier avançait, le second reculait, ils échangèrent ce rôle bon nombre de fois.
    -Et je peux avoir la raison de cette attaque ?
    -Pour être franc, je ne le sais pas moi-même. Etant un militaire, je me dois d’obéir aux ordres.
    -Oh…Quel bon petit soldat… Vous utilisez quelle cire pour ses bottes ? Ou alors vous utilisez la langue ?
    Ces propos énervèrent Valesir, qui fronça les sourcils et grinça des dents. L’attaque suivante toucha Anna à l’épaule gauche. Elle recula d’un pas.
    -Valesir… Uldrat Valesir, Caporal de Sa Majesté Nalfron dans je ne sais quelle région, vous êtes le premier depuis bien longtemps à avoir réussi à me blesser jusqu’au sang à la loyal.
    Elle plaça un doigt sur sa blessure saignante, et le porta à sa bouche.
    -Finalement, nous avons tous le même sang…
    Elle regarda la plaie.
    -Mais vous m’avez fichu en l’air une tunique. Je ne sais pas si j’ai encore du fil rouge chez moi.
    Exaspéré, le Caporal attaqua, la voleuse esquiva et entama sérieusement la cuisse de Valesir. Ne pouvant maintenir son équilibre, il tomba à genoux.
    -Et maitenant ? Demanda la voleuse, qui suçait toujours son doigt.
    -Je pense que vous allez me tuer, j’ai échoué…
    -En fait non, je vais faire une entorse à mes habitudes, j’ai trouvé ce combat très amusant, malheureusement je suis attendue.
    Elle se retourna et courrue vers le mur en rengainant son épée, elle utilisa une façade de coté pour prendre appui et s’accrocha au mur barrant le passage, elle se hissa tant bien que mal avec son épaule ensanglanté. Elle se mit debout en équilibre, tourna la tête et dit.
    -A la prochaine, mon cher Caporal.
    Elle sauta de l’autre coté, laissant Valesir regarder le sol à genoux.
    Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    16 017
    Oulà... je suis perdu. il tente de la tuer, et elle l'épargne ? :heu:
    Le mystère s'épaissit, effectivement...
    Par contre, elle combat avec une certaine décontraction, et avec humour : discutailler avec son assassin, je ne ferais pas ça !

    Sinon, ben, comme va sans doute te le dire Grenouillebleue, développe, décris, bref, couds autour de ton texte de base !

    Mais j'aime bien la séparation des paragraphes, plus facile à lire...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    Elle l'épargne, mais c'est un peu normal. L'histoire est brodée autour de ces deux personnages et ils vont finir par travailler ensemble (supposition :eye: ).

    Et le roi, quelle charogne celui-la Tout ça pour avoir un prétexte pour déclarer la guerre ...
    New Barbie Order - CEO

  4. #4
    Date d'inscription
    May 2003
    Localisation
    Dans le néant le plus obscur...
    Messages
    2 128
    Alors, niveau intrigue c'est du tout bon: on en sait un tout petit peu plus (avec toujours ce mouvement de distiller quelques révélations dans un brouillard qui se fait de plus en plus épais malgré tout) sur les motivations du roi à défaut de son mobile.

    La seoncde partie, essentielle pour expliquer la future alliance entre les 2. Le caractère d'Anna est égal à ce que l'on s'attend (en tout cas selon moi), c'est un assassin professionnel mais et d'une tuer Valesir ne fait pas parti d'un contrat (légitime défense) et de deux on l'imagine aisément apprécier le challenge d'un affrontement avec un adversaire de valeur, donc c'est cohérent avec le fait de l'épargner.

    Cependant, au niveau du dialogue, ça pèche encore....certaines répliques sonnent creux...Insiste sur le fait qu'Anna joue au chat et à la souris avec Valesir...du reste ce dernier fait un peu neuneu alors que manisfestement sa valeur guerrière est notable, autant lui donner plus de consistance...sans oublier les descriptifs un peu manquant encore dans le combat.

    Enfin, la découverte de la ville par Valesir est trop vite expédiée....tu as le diamant Fifi, il faut le polir.
    Silently, we wander...

    "Arghhhhh, j'ai drow mal", hurla le sorcier Shuy Imbhoulaï ------> extrait exclusif du "Blagonomicon de Gygy les bons tuyaux"

  5. #5
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    536
    C'est bien ce que je pensait : le roi est un salaud !!!
    Pas mal, le rythme est bon, mais un manque de déscription...
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  6. #6
    Boddah Invités
    je fais une pause entre tous ces chapitres... :happy:
    c'est vraiment prenant, j'en reviens pas, tu es vraiment doué!!
    J'adore ton histoire, plus tu en lis et plus tu as envie de savoir la suite, c'est ça que je recherche dans un bouquin comme tout le monde!!
    Je n'ai pas de réel critique, on a déjà tout dit apparemment!!
    Bon je me jette sur la suite j'ai envie de savoir comment va se dérouler leur prochaine rencontre aux deux(anna et valesir), il va sans doute y avoir plus de dialogues pour s'expliquer et là, on va surement découvrir certaines intentions...

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256