Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Qui sont-elles ?

  1. #1
    Date d'inscription
    September 2012
    Messages 
    46

    Qui sont-elles ?

    Salut les petits loups,

    Tout à l'heure, je ne faisais rien de particulier, ni ne jouais, ni n'envisageais même de relancer une partie sur Icewind Dale, pourtant une question m'est venue à l'esprit. Un point d'ombre concernant ce jeu, que j'ai pourtant retourné sous toutes les coutures, encore et encore, pendant des années.
    Je suppose qu'il me hante un peu...

    Ma question concerne un détail.
    La voyante du glacier de Morneglace, outre son baratin lié à l'histoire principale, nous parle du cœur des femmes. Il ne faut pas creuser beaucoup pour qu'elle évoque le destin de quatre d'entre-elles, mais je n'arrive pas à toutes les reconnaître. Il y a peu de personnages développés dans cette saga, le fait qu'on ait un rappel inopiné de quelques uns d'entre eux m'avait assez surpris pour que je me souvienne ne pas avoir réussi à tout saisir.



    Celle-ci, c'est la Vierge Illmadia, une elfe devenue lieutenant de Poquelin. Sa mission est notamment de construire des vaisseaux de guerre, les remplir de géants du feu, les lancer contre les parois de la caverne et attaquer la cité drow de Rilauven par la brèche ainsi créée. Ceci dans le but de "sécuriser - en finesse - l'arrière garde de Poquelin". Elle a aussi un projet de création de licornes noires, mais elle nous en apprend relativement peu à ce sujet.
    Bien qu'on puisse pourtant sentir dans le dialogue une certaine possibilité d'éviter le combat, nos joyeux malades sont forcés d'exécuter la Vierge durant le Chapitre 6.
    Cependant, elle survit (ou est ressuscitée) malgré tout. Dans le second volet d'Icewind Dale, on découvrira qu'elle n'était pas si vierge car elle accouchera à Kuldahar des deux cambions Isaïr et Madae, dont le père est le démon Belhifet. Ils seront pris en charge par Egénie pour devenir les commandants de la Légion de la Chimère après quelques péripéties.





    Là, la voyante parle d'Evayne, fille de l'elfe Larrel de la Main Tranchée. On apprend via les deux parties de son journal qu'elle a rejoint les nains de Profondorn pour découvrir qu'ils n'avaient rien à voir avec la vente d'armes magiques aux armées orques.
    Le traître en question n'est pas un nain, ni d'ailleurs un traître car on apprend facilement que c'est en réalité le drow Nym, que l'on rencontre dans le campement gnome proche de Profondorn. Tuer alors ce drow pour ses crimes est possible mais cela créé un anachronisme avec Icewind Dale 2. Il vendra d'abord ses marchandises à un autre groupe d'aventurier, avant de vendre leur positions à leurs ennemis Isaïr et Madae. Pour Nym, pas de petits profits.
    Evayne, elle, est enterrée auprès des plus grands des Nains, dans le hall des héros. On ne sait si elle meurt en combattant contre les armées orques, ou bien contre les hordes de morts-vivants qui ont émergé des profondeurs naines depuis un vortex du plan négatif. Le fait est qu'elle a péri au combat aux côtés de ses alliés nains durant leurs derniers instants. Sa compréhension et sa tolérance lui ont permis de faire la lumière sur les bonnes intentions des nains, malheureusement trop tard.

    Ces deux là ont été relativement aisées à démasquer. Les indices étaient visibles pour autant qu'on ne rush pas le jeu et qu'on ouvre quelques bouquins durant le voyage.



    Celle qui suit, c'était déjà plus coton. En réalité, je viens de trouver à l'instant :

    Si le miroir du ciel est une étendue d'eau, alors la concernée vit sous les flôts. C'est Elisia dite "du miroir céleste", l'esprit de l'eau que nos lurons croisent à Havredest en début d'aventure. Elisia aimait Aihonen, le guerrier qui tua la dragonne Icasaracht en lui plantant son épée dans le cœur. Il mourut et coula au fond du lac Dinneshere et Elisia lui promît de remettre sa lame à ses descendants.
    Comme elle s'était éprise de son ancêtre Aihonen, Elisia tombe amoureuse de Jhonen. Puisqu'elle ne peut physiquement entrer en contact avec lui, elle le rejoint dans ses rêves. Lorsque le jeune homme s'en plaint à de jeunes aventuriers zélés, ils proposent de jouer les intermédiaires contre une ou deux perles.
    Elisia arrache la lame brisée du cœur du cadavre du dragon blanc afin de la transmettre à son descendant. C'est donc la bonne volonté de quelques pecnots qui entraînent la libération de l'âme torturée d'un monstre qu'ils auront à affronter quelques mois plus tard.



    Il me manque donc une de ces personnalités :

    Je n'ai pas vraiment d'idées. Je compte donc sur vous. C'est forcément un personnage évoqué dans le jeu, voir dans le second opus.


    Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas un psychopathe, je vais réussir à dormir même si personne n'a de réponse à me donner.
    Je trouve simplement tout à fait intéressant que les développeurs nous aient posé ça ici, condensé en quelques lignes de dialogues. Cela permet de faire une petite rétrospective sur ces quelques caractères et de mettre en lumière une partie cachée d'Icewind Dale.

    - Une noble elfe qui trahit son peuple, agacée de ses dogmes et de la fatalité, et qui ne manquera pas de le dire à un elfe lui reprochant sa traîtrise, avant de l'affronter. Elle s'allie avec le pire du Mal, allant jusqu'à porter en elle sa progéniture. Son allié maléfique vaincu, elle est recueillie et soignée par les druides, elle redécouvre la bienveillance. Lorsque ses enfants viennent au monde, et qu'elle comprend leur nature de cambions, elle se jette au bas de la falaise de Kuldahar, de culpabilité et de désespoir.
    Ilmadia, ce n'est pas un méchant lambda, juste bonne à être coupée en deux. La vie qu'on lui a écrite, son histoire, c'est une putain de tragédie.

    - Deux civilisations florissantes de peuples bons et intelligents, elfes et nains, mettent fin à des siècles de collaborations sans plus de réflexion. Les deux sont détruits par un ennemi plus bête, plus sauvage, et moins enclin à l'union. Tout cela parce qu'un étranger d'une autre race a fait un peu de profit en vendant des armes magiques aux orcs. Une seule enquête, qu'Evayne mène seule en quelques mois seulement, permet de prouver qu'il n'y a pas lieu de rompre l'alliance. Un peu de réflexion, un peu de mesure, et les hordes de gobelins auraient pu être vaincues facilement. Sont-ce là les leçons que peuvent donner les peuples les plus intelligents et bienveillants de Féérune ?

    - Un héros qui se sacrifie en abattant une bête terrible. Une femme-esprit qui se lie d'une promesse à son amour tout juste vaincu. Cette promesse innocente, lorsqu'elle se réalise, provoque la résurrection du monstre qui avait terrassé l'être aimé. Et c'est ceux-là même dont la bienveillance envers un quidam conduit malencontreusement à libérer la bête doivent par la suite l'affronter.


    Ça fait beaucoup, je trouve, pour un jeu dont on a souvent critiqué le manque de finesse d'écriture. Trop simple, trop bourrin, trop manichéen on disait. Pourtant tout est là, si on traverse le monde sans baisser le bouclier, on passe à côté.
    Je suis sûr que la quatrième femme évoquera le même genre de soubresaut narratif, qui brouille les limites entre bien et mal, et par la même les certitudes du joueur qui croit son massacre bien-fondé.

    @+

  2. #2
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Bruxelles/Brussel
    Messages 
    910
    Quel sujet intéressant !

    Citation Envoyé par Kro Voir le message
    Je n'ai pas d'idée précise, mais en regardant les mots utilisés, j'ai deux idées pas forcément satisfaisantes :

    Yxunomei, à cause des mots coeur et pierre, et guerre, peut-être des références à la gemme du coeur de pierre et à la guerre sanglante ? Mais les références à un homme qui se noie sont bof

    Sinon je pensais à Icasaracht elle-même, un homme qui se noie entraîné vers le fond, les références à son coeur, me font penser à Aihonen coulant au fond du lac Dinneshere, sa lame enfoncée dans le coeur de la dragonne. Mais les références à des rêves de guerres sont un peu à côté de la plaque peut-être.

    La ligne en vo
    One woman clutches a heart like a drowning man clutches a stone and knows not that it drags her down. Her dreams are watchfires, signaling to her of war and victory that can never be.
    ça peut nous donner une autre perspective, j'y réfléchirai plus tard, mais ça me fait déjà davantage penser à Yxunomei, comme dit sur cette page où j'ai trouvé la ligne en vo


    Il s'agit peut-être de références à une femme en dehors de la série Icewind Dale ?
    Apparemment, cette voyante serait liée à Ravel, de Planescape Torment, d'après une interview de Chris Avellone
    http://bootstrike.com/Torment/Online...zlewell%20.php
    Dernière modification par Sanctifer ; 08/01/2020 à 12h58.
    « Regarde moi ces émincés d'oignons, je voudrais tous les enfiler sur une corde pour m'en faire une parure ! »

    ಠ_ಠ

  3. #3
    Date d'inscription
    September 2012
    Messages 
    46
    Je ne pense pas qu'Icasaratch puisse être mentionnée par la voyante étant donné que le reste du dialogue la concerne directement.
    Mais les feux pourraient être les campements des barbares, et la guerre qui ne peut être gagnée, celle vers laquelle elle tente de les guider...


    Effectivement, Yxunomei semble être une meilleure solution. La gemme du cœur de pierre l'entraîne vers le fond dans le sens où le fait qu'elle se l'approprie entraîne l'arrivée des aventuriers et donc sa chute.
    En revanche, cette histoire de "feux de surveillance lui signalant une guerre" (si on se base sur la VO) ne fait pas grand sens avec la Guerre Sanglante. Yxunomei n'a pas vraiment besoin d'être avertie de la guerre, elle la mène déjà.


    Je vais essayer de lister tous les personnages féminins importants du jeu. On verra où ça mène.

    @+

  4. #4
    Date d'inscription
    September 2012
    Messages 
    46
    Voici la liste
    Ce ne sont que les personnages du premier opus. Je développe ensuite celles qui me semblent importantes, sans forcément qu'il n'y ait de lien avec les visions de la voyante.

    Prologue
    Accalia : initiée du temple d'Havredest
    Elisia : esprit de l'eau d'Havredest.
    Grisella : l'aubergiste

    Chapitre 1
    Caliana : prêtresse du temple Illmater.
    Lysan : serveuse à Kuldahar et prêtresse d'Aurile.

    Chapitre 2
    Egénie : prêtresse d'Illmater capturée dans l'Oeil du Dragon après avoir voulu aider le peuple de Kuldahar.
    Présio : nécromancienne commandant une armée de cadavre pour le compte d'Yxunomei.
    Sharra : guérisseuse de la communauté Eldathi.
    Yxunomei : marilith ennemie de Belhifet.

    Chapitre 3
    Shéria : la petite fantôme elfe qui cherche sa mère
    Denaini : prêtresse elfe de la tour Solonor
    Kaylessa : maîtresse de la tour Sheverash

    Chapitre 4
    Evayne : fille de Larrel, morte dans Profondorn.

    Chapitre 5
    Véra : voleuse du musée de glace
    Kontik : prêtresse d'Aurile cherchant à venger Lysan

    Chapitre 6
    Ilmadia : elfe corrompue, lieutenant de Belhifet
    Ginafae : drow, soeur de Malavon et compagne de Marketh.

    Heart of Winter
    Hailye Dunn : la petite de Bois Isolé
    Ambère Dunn : la mère
    Arden : femme de Baldemar l'intendant de Bois Isolé
    Mebdinga : vestale en chef de l'Île aux tertres
    Xactile : prêtresse Sahuagin sur l'Île du Dracosire
    Icasaracht : la dragonne



    Si je développe un peu...

    Lysan :
    Ce personnage est relativement important dans le sens où son action est réfléchie, et sa personnalité bien construite. Elle est assez importante pour que Kontik veuille venger sa mort à la Dent du Dragon, et pour qu'on ait un rappel de son oeuvre à travers les 3 sœurs aurilites du temple de glace dans Icewind Dale 2. C'est l'un de ces personnages que l'on anéantit dans Icewind Dale 1 sans trop de réflexion, pour se rendre compte par la suite que leur vie ne se limitait pas à la destruction. Lysan, à mon sens, aurait pu être l'une de ces femmes qu'évoque la voyante.

    Présio :
    Il est possible de la défier en duel avec un paladin, ce qui lui confère une certaine valeur en terme de personnage : elle possède un caractère fondamentalement mauvais mais répond malgré tout à des valeurs comme le courage ou l'honneur, qui sont plutôt des traits de caractères liés au bien.

    Egénie :
    La prêtresse est libérée des griffes des Talonites par des aventuriers mais nous ne la retrouverons jamais à Kuldahar durant les événements de Icewind Dale 1. En effet, elle vaque à d'autres occupations. Egénie est celle qui prend soin d'Ilmadia après sa chute, puis, à sa mort, de ses enfants Isaïr et Madae. C'est sa bonté d'âme qui permet à la fois de sauver nombre de personnages et de permettre l'émergence de la Légion de la Chimère. Toujours encline à aider son prochain, à pardonner, à endurer à la place des autres, elle est pourtant brûlée vive dans sa propre maison par les habitants de Kuldahar qui craignent les deux enfants cambions.
    Son histoire est du même acabit que celle d'Ilmadia, c'est une tragédie. Egénie est sans conteste une des figures les plus tragiques des deux opus de ce jeu.

    Yxunomei :
    Il est possible de longuement discuter avec elle dans l'Oeil du dragon, ce qui laisse entrevoir une possibilité d'échapper au combat. L'un des objectifs du démon est tout de même de recouvrir la région d'Icewind Dale d'une jungle emplie de Yuan-tis, objectif relativement peu compatible avec le bien-être des gens des Dix-Cités.
    Si Yxunomei est bien la quatrième femme évoquée par la voyante dans How, ce qui semble être le cas, ce serait pour moi un genre de déception puisque sa nature de démon en fait un personnage très peu enclin au changement, à l'incertitude, ou encore à la culpabilité.

    Ginafae Despana :
    Il est possible de libérer Ginafae de l'emprise de son frère Malavon ET de son compagnon Marketh. On se rendra compte dans Icewind Dale 2 que Malavon est toujours en vie (celui qui est tué dans Profondorn était son double...) et que Ginafae a été transformée en drider. Il est possible de la libérer une seconde fois. Bien que nous la retrouvions dans les deux opus, son caractère ne propose rien de très particulier, sinon une capacité respectable à se mettre dans des situations peu enviables et dont elle ne peut se sortir seule.

    La famille Dunn :
    Cette famille à elle seule propose énormément de dialogues et plusieurs solutions différentes. La bande de héros peut passer beaucoup de temps à régler (ou pas) leurs problèmes familiaux. C'est relativement inhabituel dans Icewind Dale où on s'occupe plutôt de sauver le monde, si bien que je me suis demandé si la mère ou la fille ne pouvaient pas être l'une de ces femmes dont parle la voyante de Morneglace. Vraisemblablement, non.



    Je n'ai pas joué à Planescape, alors il y a surement des références que je n'ai pas. Par contre, dans Icewind Dale 2, il est vrai que la grosse voyante des quais de Targos explique bien que ses visions sont comme des scènes qu'elle verrait à travers les yeux d'une autre femme, alors des liens avec d'autres oeuvres sont tout à fait possibles.


    @+

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 08/04/2016, 19h06
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 23/02/2011, 13h33
  3. Réponses: 34
    Dernier message: 11/09/2010, 21h20
  4. [MODS] Certains combats sont trop difficiles, quels sont les mods responsables ?
    Par Non inscrit dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/03/2010, 00h29
  5. [SOLUCE] Les romances doivent-elles être terminées pour se poursuivre dans ToB ?
    Par Drizzzt dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 11
    Dernier message: 30/12/2007, 21h53

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256