Page 6 sur 9 PremièrePremière ... 45678 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 255

Discussion: [Bâtiment] Le Temple de Helm

  1. #151
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un sac de noeuds

    Mical était tout entier à la cérémonie, devenu presque sourd et aveugle au monde extérieur. Pendant un instant, il oublia Loras, il oublia le conclave, il oublia complots et manoeuvres politiques. Seules comptaient la prière et la dévotion envers Helm. Guiguemar déclamait les mots sacrés du culte, et Mical se joignait avec ferveur au choeur des réponses. tout paraissait... si clair... si simple...

    Puis la réalité reprit ses droits. Il se souvint d'où il était, et de ce qu'il devait faire. Prier n'était pas la seule façon d'exprimer sa dévotion envers le Vigilant. Tendant l'oreille, il essaya de distinguer la voix de Loras à travers les échos qui résonnaient dans toute la nef. C'était dans ce genre de moments qu'un signe de duplicité pouvait être dévoilé...
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  2. #152
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Loras chantait à haute et intelligible voix, avec une sorte de vigueur ostentatoire que l'on pouvait interpréter de très diverses manières. Le signe de son assurance, ou de sa volonté de l'afficher. Son entourage n'était pas en reste. D'une manière générale, les quelques factions clairement identifiées montraient beaucoup plus d'enthousiasme que les autres participants. Et, partant, un peu moins de concentration.

    Le Haut prélat paraissait, comme à son habitude, solennel, compassé. Préoccupé. Il priait avec ferveur, comme s'il ne voyait rien de ce qui l'entourait.

    A l'instar de Grégoire d'Estremont, les différents garants s'efforçaient de prendre une mine de circonstance, recueillie, sinon dévote. Lothringen avait plutôt l'air de penser à autre chose et de broyer du noir : l'absence de Ravestha le contrariait presque autant que de devoir assister à la cérémonie.

    Autour d'eux, les paladins priaient avec les autres, mais, sans doute dûment chapitrés au préalable, n'oubliaient pas leur mission pour autant : si quelque chose d'anormal se produisait, ils étaient prêts. Rien de tel, pour l'heure.

    Vint enfin le moment où les prières rituelles prirent fin, et où un pesant silence s'installa un moment, tandis que tous les regards se concentraient sur le Haut Prélat. Ce dernier prit son temps avant de commencer son discours :

    "Nous sommes ce soir réunis pour donner enfin un nouveau grand prêtre à Manost. Prêtres de Helm, c'est là votre devoir, et la sécurité de notre cité l'exige. Je vous annonce d'ores et déjà que vous ne sortirez pas d'ici tant qu'un nouveau grand prêtre n'aura pas été nommé."

    Cette annonce provoqua des remous et des exclamations qui durèrent une bonne minute, mais pas de réelle contestation. La gravité de la situation, tout le monde en avait conscience, et on considéra généralement que la mesure était justifiée. Evidemment, la réaction n'aurait sans doute pas été la même au troisième jour de réclusion...

    Sur leurs bancs, les garants avaient l'air un peu effarés, semblant se demander si la mesure s'appliquait à eux aussi. Mais ils préférèrent ne pas se faire remarquer. Le paladin reprit :

    "Les votes se sont succédés lors de notre dernière réunion sans qu'aucun nom ne se dégage. Je ne veux pas voir se reproduire aujourd'hui ces querelles de parti qui nous font honte devant Helm. Je me refuse de même à modifier le mode de scrutin. C'est pourquoi j'ai décidé qu'avant toute mise au vote, nous tenterions de rendre à cette cérémonie sa dignité en faisant appel à notre dieu."

    Les exclamations, cette fois, devinrent une réelle clameur. Devant Mical, les partisans de Loras étaient fous de colère, et ce dernier de même. Ils réclamaient qu'ait lieu une première mise au vote avant qu'on ne recoure à des solutions aussi hasardeuses. Mais ils le réclamaient à cors et à cris, et à concurrence d'autres plaignants, de sorte qu'ils étaient inaudibles.

    Guiguemar d'Aulfray attendit sans bouger que les intervenants se lassent d'eux-mêmes et qu'un calme relatif parvienne à se recréer. Les différents chefs de parti finirent par imposer d'eux-mêmes silence à leurs ouailles.

    Le premier homme à prendre la parole fut un des favoris de la soirée, un nommé Almen ; il parlait avec onction.

    "Messire, c'est là recourir à des moyens désespérés quand il serait si simple de s'en tenir à la procédure habituelle. Plusieurs candidatures se sont retirées depuis trois jours, et laissent présager qu'un nouveau grand prêtre pourrait être élu régulièrement, peut-être même dès un premier vote... Ne pourrait-on laisser sa chance à un fonctionnement normal de nos institutions, avant d'irriter notre dieu ?"

    Du côté de Loras, de nombreux murmures d'approbation. Il fallait croire que les uns comme les autres pensaient être bien placés pour l'emporter.

    "Qu'est-ce qui lui prend ?" murmura l'un des accolytes de Loras à son voisin.
    "Il raisonne d'après les résultats du dernier scrutin en date... Sans prendre en compte nos petits 'ajustements'."

    Le paladin reprenait enfin la parole.

    "Certains d'entre vous, bien placés dans les derniers scrutins, sont en effet fondés à penser que leur nom pourrait sortir d'un vote régulier. Le problème est que des irrégularités ont entâché les deux dernières défections. L'accident et la maladie qui affectent vos confrères sont suspects. Je n'accuse personne..." prit-il soin de préciser comme de nouvelles clameurs s'élevaient. "Le fait est que notre culte a besoin de se ressourcer en sa foi afin de donner une légitimité complète à son nouveau chef. Cela ne pourra réussir, Helm ne consentira à nous entendre que si nous sommes tous unis et acceptons de nous en remettre à lui. Sommes-nous réellement helmites, si nous n'acceptons pas de laisser de côté nos ambitions personnelles et de nous en remettre à notre dieu ?"

    Les murmures se faisaient moins sonores. Que répliquer à cela... Et c'était bien là-dessus que le Haut Prélat avait compté.

    "Fumier..." commentait un des partisans de Loras (c'étaient toujours les deux mêmes que Mical pouvait entendre. Quant à Loras, il ne parlait à aucun de ses partisans, comme s'il était à la fois perplexe et soucieux.)
    "La voilà, l'entourloupe que je t'disais."
    "'Fin, c'est débile. Helm écoutera pas."
    "Et s'il écoutait ?"
    "J'aimerais mieux pas, en fait..."
    "Tu m'étonnes."
    Dernière modification par Lothringen ; 28/02/2009 à 02h48.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #153
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    RP : Un sac de noeuds

    Une maladie et un accidents suspects... Grégoire savait que la situation était grave, mais il n'aurait pas imaginé que ce soit à ce point.
    D'autres que lui auraient pu s'étonner de telles pratiques, même supposées, au sein du culte d'un dieu connu pour sa droiture et son inflexible morale. Mais l'ambassadeur avait trop douloureusement fait l'expérience de la duplicité humaine pour être surpris. Il avait vu, après le coup d'état morféen, nombre de ses concitoyens, autrefois paisibles et bien rangés, devenir des bêtes sanguinaires, des créatures sans cœur prêtes à dénoncer leur voisin, à intriguer, à vendre père et mère pour une once de pouvoir, une bribe d'honneur usurpé.
    Les helmites étaient des hommes comme les autres. Avec leurs qualités et leurs défauts, leur propention aux complots, à la malveillance. Leur sacerdoce de prêtres ne les en avaient pas dépouillés.
    Il ne pouvait qu'espérer que ce conclave soit une réussite, que le dieu se manifeste et porte son choix sur un individu digne de confiance, probe, honnête, droit. Il le fallait pour le culte, oui, mais aussi pour la cité toute entière. Pour Dorrandin et Hélonna, aussi. Car qu'espérer d'un Grand-Prêtre capable de nuire à son prochain pour atteindre les sommets ? Rien de bon, à n'en pas douter.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  4. #154
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un sac de noeuds

    Mical écoutait la conversation des acolytes de Loras en bouillonnant d'une rage incrédule. Il semblait que le Haut Prélat ait eu raison, finalement, quand bien même cet échange informel était loin de constituer une preuve. Sa main se crispa brièvement sur la poignée de son marteau, avant qu'il ne se force à se détendre. Aussi plaisante que soit l'idée de fracasser sur le champ les crânes des deux blasphémateurs, ce n'était sans doute pas ce que Guiguemar ou Helm attendaient de lui.

    Leur sang ne saurait souiller ce lieu sacré, de toute façon. Mais ils n'échapperont pas à la punition divine...

    Maintenant une apparence impassible, il se prépara à l'apparition. Aujourd'hui, son dieu allait peut être leur apparaître... et faire tomber les masques. L'instant vaudrait la peine d'être vécu.
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  5. #155
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Ayant plus ou moins réussi à faire taire les contestations, sire Guiguemar invita l'assistance à prier avec ferveur. Désormais ce ne serait plus lui qui guiderait les oraisons, mais le petit groupe de prêtres de haut rang qui dirigeait ordinairement les offices. Loras, Telmir et deux de leurs collègues – le troisième avait été renversé par une carriole – se levèrent alors, rejoignirent l'autel et y entamèrent de nouvelles prières implorant Helm de les guider en ce jour de grand besoin. Pour l'occasion, ils semblaient même disposés à mettre de côté leurs querelles. Peu à peu, la mélopée sacrée envahissait le sanctuaire, et les prêtres se taisaient de nouveau, dans leur ferveur.

    De son côté, le Haut Prélat s'approchait de l'estrade des garants et leur murmurait à voix basse :

    "Les prières vont encore durer un bon moment : les invocations nécessitent une grande concentration de la part de l'assemblée, et n'ont d'espoir d'être entendues qu'après plusieurs heures, peut-être.

    C'est le moment où je vous demande de circuler sur ou derrière l'estrade, de vérifier l'absence de subterfuge, de magie latente, etc. Organisez-vous comme vous l'entendez, du moment que vous jugez votre procédure de contrôle efficace. Vous pouvez passer près de l'autel, les officiants sont prévenus."

    Les garants se regardèrent un peu entre eux, hésitants. Ils ne se connaissaient guère, et ne savaient trop par où commencer.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #156
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    RP : Un sac de noeuds

    L'ambassadeur accueillit l'intervention du haut prélat avec autant de soulagement que d'embarras. Soulagement, parce que passer des heures assis à observer le cérémonial helmite aurait sans doute fini par paraître un peu long... Bien sûr, les rites étaient impressionnants, emplis de majesté et de ferveur palpable. Et puis, observer les clercs dans leurs dévotions était des plus instructifs. Mais, tout de même...
    Soulagement, donc. Mais embarras, également. Car Grégoire n'avait pour l'heure pas vraiment d'idée arrêtée sur ce qu'il convenait de faire pour s'assurer que personne n'essayait de manipuler la cérémonie par quelque moyen détourné. Il pouvait toujours parcourir le temple et observer de son mieux, mais Il n'était pas mage, encore moins prêtre, et beaucoup de choses pourraient donc lui échapper.
    Des mages, il y en avait cependant tout près de lui, et le diplomate se tourna donc tout naturellement vers Eloern et Lothringen. Peut-être accepteraient-ils de faire équipe ? Tout du moins, ils pourraient lui indiquer vers qui se tourner pour former une escouade rassemblant le plus de compétences possibles...
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  7. #157
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Si Eloern avait l'air disposé à prendre note de l'appel du pied, ce n'était pas le cas de Lothringen, qui fit signe de la main que cela se ferait sans lui.

    "Ah, oubliez-le, commenta Eloern. Ou il va vous dire qu'il ne fait pas partie des garants, et qu'aux yeux des helmites sa parole ne vaut rien... L'aurait pas tout à fait tort, du reste. Peu importe, je suis un mage tout à fait valable, non mais !"

    Un homme s'était subrepticement rapproché d'eux, encouragé dans sa démarche par ce début de conversation.

    "Bonsoir. Je suis Anaxerxes, grand prêtre de Torm et complètement perdu. Toute instruction sera la bienvenue..."

    "Evidemment je peux lancer détections et dissipations de la magie à tout va",
    avança Eloern. "Reste à ne pas trop les gaspiller."

    "Je peux en faire autant. Dans la catégorie de la détection, il y aurait plus à faire, je pense..."


    Tous deux se turent, semblant attendre une réaction de l'ambassadeur.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #158
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    Rp: Un sac de noeuds

    Plus que jamais, Grégoire se sentait relativement démuni pour jouer son rôle de garant. Mais il avait bien conscience que ce n'était pas pour ses capacités qu'on l'avait choisi, mais bien pour son statut. Il devait donc faire de son mieux, se montrer digne de la confiance qu'on lui avait accordée, et profiter des talents de ses comparses.
    -Je crains de ne pas avoir de tels sorts à ma disposition, dit-il. Ni aucun sort du tout, d'ailleurs. Je ne pense pas, non plus, être en mesure de vous aider pour choisir les moments et les lieux opportuns pour en faire usage. Je ne peux qu'ouvrir l'œil, tendre l'oreille... Peut-être mon expérience de la clandestinité me permettra-t-elle de repérer d'éventuels comportements suspects :: lorsque l'on œuvre dans l'ombre et que la moindre traîtrise peut vous conduire, dans le meilleur des cas, à l'échafaud, on apprend vite à reconnaître certains signes de duplicité... Hum, et si des documents ont été rédigés pour cet événements, si des minutes sont tenues sur son déroulement, je crois être en mesure de certifier leur authenticité, le fait qu'on n'a pas oublié de tenir compte de quelque obscur alinéa. C'était ma spécialité, autrefois, les alinéas...
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  9. #159
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Eloern hocha la tête.

    "Il y a un paladin qui prend des notes, à demi caché dans la sacristie. Il pourra vous soumettre la version définitive de son rapport. Pour l'instant, je crains que les alinéas ne fassent encore défaut", conclut-il d'un air moqueur.

    L'archimage entama alors un conciliabule avec le tormite, d'où il ressortit qu'ils allaient multiplier les détections de la magie. Pour commencer. Ils se mirent à déambuler autour du chœur, en quête d'un subterfuge magique dissimulé.

    Quant à Grégoire, il se mit à observer les officiants et l'assemblée. Tout le monde semblait plongé dans une profonde méditation. Les officiants semblaient tous entièrement absorbés par leur rituel, bien que la plupart des favoris d'une élection figurent parmi eux. Loras et Telmir avaient une même expression perplexe, à moitié incrédule, à moitié contrariée. Néanmoins, ils accomplissaient leur devoir scrupuleusement, sans qu'il soit possible de leur reprocher quoi que ce soit.

    Dans l'assemblée, il était particulièrement aisé de repérer ceux des prêtres qui, n'étant pas au bord de la transe mystique, avaient une trop fâcheuse tendance à relever le nez et regarder ce qu'il se passait. Il y avait les deux acolytes de Loras, toujours pas remis de leur stupeur, et un jeune prêtre derrière eux, qui paraissait nerveux. Almen et quelques uns de ses partisans paraissaient dans le même état d'excitation fébrile, et leur regard errait des garants aux paladins qui les entouraient.

    Au terme d'une de ses allées et venues, Eloern murmura à l'oreille de l'ambassadeur :

    "J'ai détecté une scrutation centrée sur l'autel..."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #160
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    Rp: Un sac de noeuds

    Grégoire avait tenté de repérer les traits particuliers de chacun de ces visages, pour les garder dans un coin de sa mémoire. Bien sûr, on ne pouvait tirer de conclusions hâtives de la nervosité de ces clercs, et certainement pas en faire une preuve de leur culpabilité dans les malheureux accidents survenus aux candidats retirés de la course à l'élection. L'événement était crucial, décisif, et il était normal que les partisans les plus fervents de certains postulants n'aient pas vraiment la tête à la prière, vu les intérêts en jeu. Toutefois, il ne fallait rien laisser au hasard : l'ambassadeur se faisait certes, un peu, l'impression d'un délateur, d'autant qu'on ne l'avait pas chargé d'enquêter sur les incidents antérieurs à la cérémonie, mais écarter le moindre signe, le moindre indice, pouvait réduire à néant ses efforts de garant.
    Lorsqu'Eloern lui fit part de sa découverte, il fronça les sourcils puis se frotta le menton dans un geste de perplexité.

    -Pouvez-vous en identifier l'origine, messire ? Le mieux serait sans doute d'en avertir le responsable de la sécurité, et d'aviser avec lui... Peut-être est-ce une précaution prise par les paladins eux-mêmes...
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  11. #161
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Eloern fronça les épais balais brosse grisâtres qui lui tenaient lieu de sourcils. Le chef de la sécurité n'était autre que sire Guiguemar lui-même, mais à quelle fin le paladin aurait-il placé une scrutation sur une scène qu'il pouvait contempler de ses propres yeux ? De même des clercs présents au conclave. Le mage redoutait davantage qu'il ne s'agisse de l'indiscrétion magique de quelque clergé concurrent, ou encore d'un groupe extérieur attendant le signal pour une intervention...

    Il appela le Haut Prélat à grand renfort de gestes insistants que ce dernier voulut bien finir par remarquer, et Guiguemar d'Aulfray rejoignit les deux hommes dans une allée latérale.

    "Hé bien, messieurs ?" souffla-t-il. "Vous semblez préoccupés."

    Eloern exposa la situation.

    "Nous n'avons pas placé de scrutation sur l'autel."

    "Je ne peux localiser la source avec précision, mais elle est proche. Dans le temple, je dirais."

    "Alors je vais envoyer quelques hommes dans les quartiers des prêtres... En espérant qu'ils ne tomberont pas sur trop forte partie. Je ne peux pas me permettre de négliger la sécurité de l'assemblée."

    Il y avait peu de chances que le ou les intrus soient nombreux, en raison de l'important service d'ordre déployé autour du temple par les paladins ; mais s'ils avaient bénéficié de la complicité de certains clercs, qui savait depuis combien de temps ils pouvaient se trouver là ?

    Une escouade de paladins partit bientôt vers les quartiers des prêtres, s'attirant par là les regards interloqués ou défiants des moins concentrés des membres de l'assistance. Mais leur attention s'en détourna rapidement, car les prières semblaient avoir atteint leur paroxysme. Auprès de l'autel, les prêtres qui officiaient étaient dans un état d'exaltation intense qu'il aurait été audacieux de croire simulé. Les yeux mi-clos, agité de soubresauts, Loras était en transe. Telmir, plus recueilli, ne semblait plus prêter la moindre attention au monde extérieur, tandis qu'il récitait encore quelques versets. Un de ses collègues frappa à nouveau la cloche rituelle, par trois fois. Et tous se turent.

    On entendit vaguement ce qui ressemblait à des bruits de combat, étouffés, lointains. En un moment aussi solennel, pourtant, personne ne réagit. Ce moment parut durer des siècles.

    Puis une forme apparut, d'abord tout à fait floue, immense, plus haute même que la statue colossale du dieu devant laquelle se tenaient les officiants. Ses dimensions se réduisirent progressivement, jusqu'à ne plus atteindre que celles d'un homme ordinaire. Dans le même temps, elle paraissait gagner en consistance : ce n'était plus une forme vague, mais bien la vision d'un harnois plain, vide, à peine translucide désormais, qui renvoyait à l'envi la lumière des innombrables torches.

    Il y avait autre chose. Une sorte de présence, qui gagnait, elle aussi, en consistance, faisant soudain paraître l'immense temple de Helm de Manost ridiculement exigu, et l'esprit humain quantité négligeable en face d'une telle puissance.

    Les garants qui avaient encore la présence d'esprit de le faire lancèrent des dissipations de la magie et des visions véritables, mais l'apparition se renforçait inexorablement.

    Les helmites tombaient à genoux. Un cri indistinct fusa dans les quartiers des prêtres.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #162
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    Rp: Un sac de noeuds

    Si Grégoire avait d'abord écouté avec inquiétude la rumeur des combats, toute son attention, malgré lui, se concentra bientôt sur l'apparition, sitôt que celle-ci eut commencé à prendre consistance et que tous ses sens en furent affectés. Il comprit alors ce qu'avait voulu dire le conseiller Lothringen : oui, on ne pouvait douter qu'il y avait là, devant eux, une manifestation qui dépassait le pensable, l'imitable. Même le plus doué des mages n'aurait pu créer une telle illusion. On sentait cette présence vibrer dans l'air, tout autour de soi, à l'intérieur de soi, alors même que l'on avait les paupières closes.
    Outre l'étrange émotion qu'il éprouvait face à cette apparition divine, Grégoire ressentait un profond soulagement. Helm avait entendu l'appel. Et guère tardé à y répondre. Ce ne pouvait qu'être Helm : bien qu'il pût, à l'instar des autres dieux, revêtir une infinités d'avatar et qu'on ne pouvait donc se fier à son apparence, l'ambassadeur doutait que l'un de ses pairs ait pu prendre sa place, répondre à un appel qui ne lui était pas adressé. Helm était là. Il allait trancher. Désigner un homme juste à la tête de son culte, au cœur de cette cité qui lui était vouée corps et âme. Et qui, alors, pourrait remettre en cause l'élu ? C'en serait fini des dissensions internes, des complots, des manœuvres. Manost retrouverait sa stabilité... Et pourrait peut-être plus facilement songer à de nouveaux traités, à de nouvelles alliances...
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  13. #163
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un sac de noeuds

    Mical n'en croyait pas ses yeux. Pendant un moment, il avait craint que Loras ne fasse délibéremment échouer la prière. Puis il avait craint que Helm ne daigne pas répondre à l'appel. Et voilà que la présence emplissait le temple tout entier, son énergie rayonnante touchant tous les mortels en sa présence. comme les autres, Mical tomba à genoux plus qu'il ne s'agenouilla.

    Le Vigilant ne nous a pas oublié !

    Il avait cru s'être préparé à cette épreuve. Mais maintenant, il se rendait compte que même cent années n'auraient pas suffi. Son esprit se recroquevillait instinctivement devant le phénomène dépassant de très loin sa compréhension, alors que son corps au contraire brûlait de se rapprocher de l'entité, de la toucher comme pour s'assurer de sa présence. Il fallait au prêtre toute sa maitrise pour réprimer les tremblements de ses épaules et se forcer à une immobilité totale. Il avait peur de lever les yeux, peur que tout cela ne s'avère finalement être qu'un mirage. Mais tout lui indiquait que Helm avait répondu à l'appel de ses fidèles.

    Tout rentrera dans l'ordre. Il ne nous reste plus qu'à suivre le chemin qu'il nous indiquera.

    Prenant une profonde inspiration, Mical s'efforca d'enregistrer tout les détails des minutes en train de s'écouler. Il doutait de jamais vivre un tel jour à nouveau.
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  14. #164
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Pendant un moment, l'apparition demeura muette. Elle n'était cependant pas inactive : chacun avait l'impression que l'on fouillait son âme, découvrant au grand jour ses grandeurs et ses turpitudes. Mais les traîtres qui ne pouvaient manquer de siéger dans l'assemblée ne furent pas démasqués autrement que par la douleur fulgurante qu'ils éprouvèrent durant ce bref laps de temps, et que personne n'avait vraiment l'idée de remarquer, chacun étant alors trop occupé de son propre cas.

    Au milieu des garants, Lothringen serrait les dents. Il se souvenait de la dernière apparition de Helm en son temple...*


    Tu n'es plus mon dieu, et sur mon choix je ne saurais revenir. Tu ne me troubles plus.

    On n'entendait plus aucun bruit dans les couloirs des quartiers des prêtres.

    Bientôt, une voix se fit entendre. Caverneuse, profonde. Lasse.


    "Il y a vingt ans que cette cité me fut vouée,
    et avec elle j'ai scellé mon alliance...
    Que votre foi demeure, et je ne vous ferai pas défaut.
    Trop nombreux sont ceux qui ont souillé mon nom,
    Trop rares les vrais fidèles :
    Pour eux, j'écoute encore,
    Et ma bénédiction les accompagne.

    Puisque les dissensions vous égarent,

    Trouvez Eroeh qui me fuit...
    De lui, je ferai mon grand-prêtre :
    Voici ma sentence."

    La voix se tut. La présence se retira peu à peu, laissant dans les esprits une impression de manque insupportable. Le silence n'était plus seulement recueilli : il devenait perplexe.

    Mical se rendit compte qu'il n'était pas le seul à ne jamais avoir entendu parler d'Eroeh...


    * séquence nostalgie : c'était ici !!
    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post112772

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  15. #165
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : Un Sac de Noeuds

    Il fallut de longues secondes à Mical pour remettre un minimum d'ordre dans son esprit. L'apparition de Helm avait été une expérience particulièrement intense, même si déjà les sensations qu'il avait pu ressentir commençaient à s'estomper, ce qui pour une raison qu'il ne pouvait identifier, remplissait son coeur d'une détresse presque insoutenable. Mais l'heure n'était pas aux lamentations. Helm avait daigné répondre à l'appel de ses fidèles, et rendu son jugement. Qui en avait pris plus d'un au dépourvu.

    Eroeh... Qui diable cet homme peut il être ? Et le Vigilant mentionnait quelque chose comme une fuite... Je ne comprends pas. Notre futur grand prêtre chercherait à éviter Helm ?

    Néanmoins, les hommes n'étaient pas là pour questionner les motivations de leurs dieux, juste pour servir leur volonté. Helm avait parlé, il serait obéi. Même si beaucoup de prêtres semblaient avoir encore besoin de temps pour digérer la nouvelle. Plusieurs questions commençaient à être murmurées à voix basse, et il n'était guère difficile d'en deviner la teneur. Est-ce que ne serait-ce qu'une personne de cette assemblée pouvait avoir une idée de qui était l'homme destiné à guider l'Eglise de Helm ?

    On dirait que nous ne sommes pas au bout de nos peines.

    Mical reporta son attention sur les visages de Loras et des autres candidats. Nul doute qu'avoir été écartés en faveur d'un inconnu était un désaveu cinglant. Néanmoins, ils étaient tous serviteurs du Vigilant. Intriguer pour grimper dans la hiérarchie était une chose, s'opposer directement à un commandement direct de leur dieu ne devait même pas être envisageable. Il était curieux d'entendre leurs réactions...
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  16. #166
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    Re : RP : Un Sac de Noeuds

    Si Grégoire ne fut pas autant affecté que les Helmites par le départ de leur divinité, il n'en demeura pas moins quelque peu déboussolé et, une fois de plus, dut reconnaître que Lothringen avait parlé vrai en arguant qu'on ne pouvait se tromper sur une telle rencontre, douter qu'on avait bien, un fugace instant, été en contact avec une puissance d'en haut.
    Mais le plus important, au delà des considérations métaphysiques, c'était que Helm avait désigné son grand prêtre. Mieux, comme l'on pouvait s'y attendre, il n'avait pas choisi l'un des candidats qui, tous, étaient suspects de manœuvres plus ou moins recommandables. C'était une bonne chose pour la cité bénie, même si le nom prononcé par le dieu semblait prendre plus d'un assistant au dépourvu. Visiblement, il n'était pas des plus connus. Et il allait falloir le dénicher, chose qui pouvait être ardue...
    ce n'était pas son problème, cependant. L'ambassadeur avait rempli sa tâche. Pourrait assurer, le cas échéant, que tout semblait s'être déroulé dans les règles. Mais, après un tel événement, qui pourrait songer à remettre en cause sa véracité ? Qui, parmi lesmembres du clergé, les paladins ou les garants présents, aurait le culot de remettre en cause le verdict sacré ? Personne, à moins d'être fou, ne se risquerait à une telle énormité...
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  17. #167
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Et, en effet, personne n'osa prendre la parole durant un moment. On attendait plus ou moins une intervention de Guiguemar d'Aulfray, mais ce dernier eut encore à gérer quelques messes basses avec des paladins qui faisaient des aller-retours dans les quartiers des prêtres: quels qu'aient été les responsables du grabuge, ils semblaient avoir été maîtrisés.

    Les officiants étaient pour certains d'une pâleur de linge. Loras, qui semblait prêt à s'effondrer sur place, descendit en titubant de l'estrade. Quand il rejoignit ses accolytes sur son banc, juste devant Mical, il se mit à murmurer d'une voix blanche, accusatrice.

    "Il... Il m'a dit. Comment..."

    Mais ses lieutenants ne lui laissèrent pas le temps d'en dire davantage.

    "Et vous, vous vous tairez. Tout le monde connaît votre ambition. Qui voudra croire que vous ne saviez pas ?"

    Loras fixa alternativement les deux hommes, béant, avant de se décider à conclure avec accablement :

    "...Vous nous avez tous damnés."

    Sur l'estrade, les autres prêtres qui avaient procédé au rituel s'étaient eux aussi retirés un à un et le Haut Prélat avait pris la place laissée vacante.

    "Vous avez entendu la sentence de Helm. L'un d'entre vous connaît-il Eroeh ?"

    Ce dernier était pourtant un clerc helmite, il n'en pouvait être autrement...

    C'est alors qu'un vieux prêtre leva la main et se détacha des rangs. Lui, pour le coup, était connu de tous. Ancien prêtre de guerre, Corwin Balder était guérisseur des pauvres, et d'ordinaire, ce vieil homme un peu bourru ne faisait guère parler de lui.

    Montant sur l'estrade, il expliqua alors ce qu'il savait :

    "J'ai rencontré un homme portant ce nom d'Eroeh, il y a quelques mois de cela, sur le Golfe de l'oubli. C'était un prêtre de Helm assez jeune, mais il venait de passer plus de 200 ans pétrifié, à cause de l'échec d'un rituel de métamorphose en statue gardienne. Quand je l'ai quitté, il semblait assez... amer, et je n'ai pu le convaincre de rentrer avec moi à Manost. Je ne sais où il peut être à présent."

    "Plus de deux cents ans... Il serait donc..."

    "Oui, venu avec les premiers colons d'Artryl."

    Il y eut un nouveau silence. A la lumière de ces premières précisions, le choix de Helm semblait tout de suite moins incongru. Eroeh incarnait, qu'il le veuille ou non, les racines même du culte helmite dorrandinien, et en acceptant un rituel de transformation en statue gardienne, il avait déjà offert au Vigilant le sacrifice ultime, de sa vie, de son âme. Restait à le retrouver.

    Sire Guiguemar hocha la tête.

    "Il sera donc notre grand-prêtre. La séance est levée."

    Pendant quelques instants, il n'y eut aucune réaction, puis les paladins ouvrirent en grand les portes du temple, et les prêtres les moins impliqués commencèrent de refluer vers la sortie. Les autres discutaient entre eux, ou bien demeuraient là, hébétés, ne sachant que faire. C'était le cas de Loras, et ses partisans demeuraient autour de lui, à attendre le moment où il reprendrait ses esprits pour risquer quelques phrases de consolation.
    Dernière modification par Lothringen ; 19/03/2009 à 02h06.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #168
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un sac de noeuds

    Mical était resté songeur à l'annonce de Corwin. Ainsi, cet Eroeh remontait aux origines même du temple de Manost. Sa nomination à la tête de l'Eglise était un gage de pureté, un moyen simple de rejeter les intrigues de palais dans l'oubli et de redonner à l'Ordre sa fierté. La question était donc : voulait il seulement de cet honneur ? Le récit de Corwin Balder n'incitait guère à l'optimisme. Néanmoins, il était du devoir des prêtres de s'efforcer de le convaincre.

    Ce qui soulevait le second problème, à savoir retrouver l'individu en question. Si il n'était pas possible de la localiser via des sortilèges de divination, il allait falloir remonter ses traces... La piste du Golfe de l'Oubli avait sans doute refroidie, mais c'était tout ce qui restait. Mical se sentait déjà prêt à se lancer sur les traces du futur grand prêtre, si il était fait appel à des volontaires pour cette tâche.

    Bien sûr, restait Loras et ses partisans. La réaction du candidat malheureux l'avait étonné, et poussé à reconsidérer son premer jugement. Il était clair qu'il n'avait pas la conscience tranquille, mais sa plainte murmurée laissait penser qu'il n'était pas le principal coupable, et que peut être quelqu'un tirait il les ficelles derrière lui. Qui ? Il doutait qu'un autre Helmite ait eu les moyens de contraindre un clerc confirmé comme Loras à se compromettre aux yeux de son dieu... Une personne extérieure au temple, alors ?

    Il devait parler à Guiguemar. Il avait malheureusement peu de réponses à lui apporter. Il ne connaissait ni la nature exacte des agissements de Loras et de ses complices, ni le degré de leur implication, ni l'identité du maître à penser en cette affaire. Mical ne pouvait que confirmer au paladin ce qu'il soupçonnait déjà... Et espérer que le Coeur Radieux ait de son côté trouvé le moyen d'en savoir plus.
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  19. #169
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Sire Guiguemar s'était rapproché de la tribune des garants, et les avait remerciés de leur aide.

    "Nous allons terminer de rédiger le rapport de cette séance du conclave, puis nous vous l'enverrons, messire d'Estremont", expliqua-t-il à l'ambassadeur luménien. "Libre à vous de vous réunir ensuite entre garants et de l'amender jusqu'à trouver une version qui convienne au plus grand nombre d'entre vous, et que vous daignerez signer." Il souriait, visiblement soulagé de la façon dont tout cela s'était passé. "Le temps n'est heureusement plus au secret, mais à la plus grande publicité."

    "... Si j'étais vous, je ne m'épancherais pas trop néanmoins sur l'identité du nouveau grand prêtre désigné, avertit Eloern. Il pourrait être tentant pour nos ennemis de se débarrasser de lui tant qu'il est vulnérable..."

    "Sans compter, ajouta Lothringen, qu'il risque de ne pas être facile à retrouver. J'accompagnais Corwin quand il l'a rencontré : il n'a dit que trop vrai. Au fait, quelle était la source du grabuge très irrévérencieux qui a troublé ma méditation durant l'apparition divine ?, demanda-t-il d'un air mi-figue, mi-raisin. J'ai bien été tenté d'intervenir..."

    "Oh, ça n'était pas nécessaire, messire, répliqua Guiguemar. Il s'agissait là d'un mage et des hommes de main qui l'accompagnaient, cachés dans le quartier des prêtres. Nous avons pu les neutraliser, mais un des dortoirs risque d'être inutilisable pour un moment."

    "Ils travaillaient pour... ?"

    "Almen, apparemment. Ce dernier doit être en train de se faire arrêter en ce moment même, sur le parvis. J'ai préféré attendre la dispersion de l'assemblée."

    "Bon. Vous savez ce qu'il vous reste à faire..."

    "Vous pouvez compter sur moi, conseiller."

    Sur ces mots, Lothringen le salua et se retira pour parler un peu à l'écart avec Eloern. Le Haut Prélat risqua pour la première fois un regard vers Mical, qui demeurait seul entre des rangs de plus en plus clairsemés. Loras et les siens avaient fini par se retirer, ballotant pour la plupart entre l'accablement et la honte. Le paladin lui fit signe de venir le rejoindre.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #170
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un sac de noeuds

    Répondant au geste du paladin, Mical alla à sa rencontre, non sans jeter un bref regard en direction de l'archimage et du drow qui s'éloignaient du Prélat. Si le visage d'Eloern lui était plus ou moins familier, c'était bien la première fois qu'il apperçevait le conseiller à la diplomatie de Manost. Le jeune prêtre devait avouer que la vue d'un elfe noir dans le saint des saints de la cité le mettait passablement mal à l'aise, quand bien même il s'agirait d'un homme à la valeur et aux mérites réputés. Et cette rumeur selon laquelle il avait autrefois été un fidèle de Helm avant d'embrasser une nouvelle foi n'arrangait guère son inconfort.

    Chassant ces pensées dérangeantes, il se concentra sur la figure du Haut Prélat, arrivant à sa hauteur avant de légèrement s'incliner.

    " Messire, je crois que je vous dois des excuses. "

    Devant le regard interrogateur du paladin, Mical poursuivit.

    " J'avoue que lorsque j'ai reçu votre convocation, je me suis interrogé sur vos motifs, et votre demande de rencontre secrète m'a sur le moment troublée. Mais les évènements d'aujourd'hui montrent clairement votre dévotion à Helm. Votre plan a peut être sauvé notre Eglise d'un schisme sans précédent. "

    Il hésita un instant avant de poursuivre, baissant légèrement la voix.

    " Vos soupçons étaient semble t'il fondés. je crains que mon frère Loras n'ait pas la conscience claire, cependant... il est possible que quelqu'un d'autre l'ait incité à agir. "
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  21. #171
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages 
    158

    RP : un sac de noeuds

    Grégoire s'interrogeait quant à la conduite qu'il convenait d'adopter à présent. Certes, le Haut Prélat l'avait informé des suites qui seraient données à l'affaire, à savoir un compte-rendu qu'il faudrait lire, éventuellement compléter, puis signer. De plus, on savait où le trouver... Cependant, il ne voulait pas donner l'impression de s'esquiver sitôt son devoir accompli, sans saluer personne, d'autant que cette étrange réunion avait été pour lui l'occasion de croiser certains Manostiens haut placés avec lesquels il aurait probablement à nouveau à faire.
    Entouré de ses gardes du corps, il opta donc pour un lent repli en direction des portes du temple. Ainsi, il ne paraîtrait pas prêter l'oreille à des conversations qui ne le concernaient pas, ni fuir tel un voleur. Et si personne ne venait à lui parler, ce qui serait des plus compréhensible compte tenu de la situation et du tour particulier qu'avait pris le conclave, il s'en retournerait simplement à l'ambassade luménienne, où l'attendait une longue nuit de méditation sur les manifestations divines...
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  22. #172
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Lothringen et Eloern interrompirent provisoirement leur conciliabule, le temps de saluer le luménien qui s'en allait, mais ils ne parurent pas souhaiter lui parler plus longuement. La situation ne s'y prêtait guère, et ils auraient, en privé, de meilleures occasions.

    De son côté, sire Guiguemar ne savait trop que déduire de ce que lui disait Mical. Il l'entraîna un peu à l'écart, afin que nul ne puisse entendre.

    "Ne pourriez-vous être plus précis ? Si nous devons mener un interrogatoire de Loras et de ses principaux partisans, nous devons savoir au moins ce que nous cherchons... afin de pouvoir laisser entendre que nous en savons davantage, ou de mieux les déstabiliser. L'enquête qui va commencer sur les deux attentats a elle aussi besoin de pistes à creuser. De ce point de vue, toute information, même lacunaire, est bonne à prendre."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  23. #173
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un Sac de Noeuds

    " Je crains malheureusement de ne guère avoir d'éléments concrets à vous proposer. "

    Plissant le front, Mical s'efforça de se remémorer les mots exacts de Loras et de ses acolytes, d'en extraire les détails les plus significatifs. Quelle sensation frustrante de se savoir si proche de la vérité, tout en restant incapable de la saisir !

    " D'abord... Les fidèles de Loras semblaient certains de la victoire de leur favori. Je crois que l'un d'eux a évoqué des "arrangements". Il ne pensait sans doute pas aux attentats contre les deux candidats, puisqu'il s'agissait avant tout de surpasser ceux qui étaient encore en lice. "

    Le prêtre se souvint que Guiguemar avait plus tôt évoqué les possibilités de corruption. Etais-ce celà ? Combien de serviteurs de Helm étaient ils prêts à risquer les faveurs de leur dieu pour quelques pièces d'or ? Ca n'avait aucun sens, espéraient ils vraiment échapper au regard de l'Oeil du Justicier ? Il devait forcément y avoir autre chose.

    " Lorsque vous avez fait votre annonce, ils se sont inquiétés. Ce qui en soit n'est pas un crime, je vous l'accorde, mais davantage l'expression d'un manque de piété déplorable. Mais je ne peux m'empêcher de penser que des hommes craignant d'affronter le regard de la Sentinelle ont généralement des raisons bien particulières pour cela. "

    Oui, cette affaire, quelle qu'en soit l'issue, allait nécessiter un vaste nettoyage. Avec un peu de chance, il serait discret, et d'une ampleur moindre que ce que l'on pouvait craindre, mais il était clair qu'au sein de l'Eglise se trouvait un cancer qui devait être extirpé par tous les moyens possibles et dans les plus brefs délais.

    " Enfin, après... l'Apparition. Loras semblait accablé. Il paraissait en vouloir à ses gens, comme si il les rendait responsables de sa situation. Peut être était-ce simple lâcheté, un refus de prendre ses responsabilités... mais leur échange ne m'a pas semblé être celui d'un maître à ses subalternes. "
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  24. #174
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Rp: Un sac de noeuds

    Sire Guiguemar écoutait attentivement, brassant de son côté les interrogations. Une implication possible dans les tentatives de corruption, ce qui n'excluait pas forcément une responsabilité dans les attentats... Il l'eut préféré : le Haut Prélat n'imaginait guère volontiers que les complots aient fleuri en trop d'endroits à la fois. Almen, Loras et leurs partisans, c'était déjà beaucoup. Mais les propos du clerc laissaient entendre que Loras aurait pu être au moins en partie doublé par ses propres lieutenants. Le paladin soupesa cette éventualité. Ce n'était pas absurde. Loras était ambitieux, bon orateur, mais avait une trop haute idée de son dieu pour en enfreindre aisément les préceptes - sans compter une intelligence limitée. Ses partisans pouvaient avoir beaucoup à gagner à porter au pouvoir un homme manipulable... A moins qu'ils n'aient agi sur ordre d'une organisation extérieure ? Quoi qu'il en soit, ils disposaient désormais d'un angle d'attaque, pour les interrogatoires : s'il en était à désapprouver ses propres partisans, Loras semblait devoir craquer assez facilement.

    "Je vous remercie de ces indications : certaines nous seront précieuses, je pense."

    Le paladin reporta son regard sur le prêtre. Ce dernier était allé jusqu'au bout de sa mission sans flancher, malgré ce qu'elle pouvait avoir de rebutant, l'incitant à agir contre ses propres frères. Helm aurait besoin de davantage de serviteurs dotés d'un tel sens du devoir.

    "Je vais à présent devoir monter une expédition pour retrouver cet Eroeh avant que d'autres personnes moins bien intentionnées ne mettent la main sur lui. Souhaiterez-vous en être ? Si oui, prenez vos dispositions pour quitter la ville et présentez-vous à mon bureau demain matin. D'ici là, nous avons tous besoin de repos... Que le Vigilant vous protège."

    Sans laisser à Mical l'occasion de lui répondre, le paladin le salua et se retira, gagnant le parvis du temple. Avant de pouvoir se reposer, il allait encore lui rester à traiter le cas d'Almen et de son mage infiltré. Qu'avait-il voulu faire ? Simuler une intervention divine dans le cas d'un silence de Helm, très probablement. Ce qui signifiait qu'il était au courant de ce que le Haut Prélat voulati faire. Malgré le secret exigé, trop d'informations avaient filtré. Démêler les implications allait prendre du temps...
    Dernière modification par Lothringen ; 27/03/2009 à 15h53.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  25. #175
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages 
    282

    RP : un sac de noeuds

    Mical regarda le paladin franchir les portes du temple. Il ignorait ce que le Haut Prélat comptait faire concernant Loras, et à dire vrai, il n'était pas tout à fait certain de vouloir l'apprendre. Il semblait que le Coeur Radieux prenait l'affaire en main, et il lui reviendrait d'établir les degrés de culpabilité dans cette malheureuse affaire. Mais pour la première fois depuis ces derniers jours, le prêtre Helmite envisageait l'avenir avec un certain optimisme.

    Nous avons peut être mis le pire derrière nous...

    Bien sûr, pour s'en assurer, il convenait de retrouver Eroeh, leur futur grand prêtre. Nul doute que l'élu de Helm saurait ramener ordre et stabilité au sein de l'Eglise. Et pour cette raison, Mical avait déjà décidé d'accepter la proposition de Guiguemar. Il n'avait que peu d'obligations immédiates, une certaine habitude des voyages, sans compter qu'après cette atmosphère oppressante de complots et de secrets, quitter Manost quelque temps pouvait lui permettre de se recentrer. Et il était également curieux de rencontrer en personne un personnage aussi intriguant que cet Eroeh, un homme dont l'existence remontait aux premiers jours de la cité...

    Sa résolution était prise. Dès demain, il se rendrait aux quartiers du Haut Prélat pour lui en faire part. Mais pour l'heure, il se contenta de se diriger d'un pas lent vers les dortoirs du temple. Comme le paladin l'avait dit, ils avaient tous besoin de repos.
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  26. #176
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 357

    Re : [Bâtiment] Le Temple de Helm

    Le poing levé

    Ce n'était pourtant pas si grave, du moins au début.

    Il s'était réveillé grognon, fatigué et fiévreux. Durant la nuit, il avait vomi sur son lit. Sa maman l'avait nettoyé sans le gronder et l'avait emmené dans son lit avec elle. Ce matin, cela n'allait pas mieux. Il vomit le gruau qu'elle lui avait préparé. Puis il commença à avoir mal au ventre, du coté droit. Alors, elle avait été inquiète et avait décidé de l'emmener au temple.

    Le temple, il n'aimait pas vraiment ça. Les prêtres l'impressionaient avec leurs regards graves et leurs armures. Mais sa mère disaient qu'ils étaient gentil d'offrir des soins gratuits aux plus pauvres. Et aujourd'hui, tout cela lui était égal car il ne se sentait pas très bien.

    L'un des prêtres les fit entrer dans une des cellules et lui demanda de se déshabiller pour qu'il puisse l'examiner. Il grimaça quand il lui toucha le ventre. Le prêtre conclut à une appendicite mais promit que ce n'était rien de grave. Un soin des maladies en viendrait vite à bout. Il fallait juste qu'il incante.

    Intéressé par les mouvements et les paroles de l'homme de dieu,il ne le quitta pas des yeux. Aussi, il ne le quitta pas des yeux. Aussi, le vit-il grimacer imperceptiblement. Peut-être que les sorts faisaient mal. Il n'osa pas demander. Quelques secondes plus tard, il crut se sentir mieux. Il rentra chez lui et mangea comme un ogre, et joua avec son petit frère.

    Mais la nuit, la douleur le réveilla en sursaut. Son ventre le lançait de manière insupportable. Il appela sa mère en hurlant.

    Celle-ci, folle d'inquiétude le trouva vomissant et extrêmement pâle dans sa petite chambre. Il brûlait de fièvre. Elle l'enveloppa dans un châle et courut jusqu'au temple, le portant dans ses bras. On la reçut très vite dans une petite cellule.

    Mais le temps qu'on déplie le châle et qu'on l'allonge sur une des couches, l'enfant avait cessé de respirer.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  27. #177
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258

    Re : [Bâtiment] Le Temple de Helm

    Le poing levé

    A Manost on pouvait mourir assassiné, une épée en travers des homoplates, une dague dans la gorge ou du poison dans les veines. On pouvait perdre la vie accidentellement, en s'étouffant, en chutant, n'importe quoi pourvu que ce fut bref. Mais à quelques exceptions près, la maladie n'avait nul droit dans une cité où le clergé de Helm ne refusait jamais un soin. Épargnant les plus démunis de toute contrepartie, comptant sur les dons des plus favorisés.

    Aussi lorsqu'il apprit la nouvelle qu'une femme avait vu son enfant périr sous ses yeux, et surtout sous ceux des prêtres, quand le garçon était justement victime d'un mal aussi connu que l'appendicite... cela le révolta. Ravestha avait certes été obnubilé par ses plans contre Melandis, convoquant tour à tour généraux, clercs, représentants des autres cités. Mais semblait monter un malaise en ville qui faisait écho à son propre coeur. Vaines prières et sombres songes...

    Le Grand Emissaire poussa une des portes du temple et pénétra dans le lieu sanctifié. Aussitôt se braquèrent sur lui plusieurs paires d'yeux, avisant l'intrus qui venait d'entrer, qui se détournèrent rapidement. Le silence régnait, mais pas un silence respectueux, un silence gêné. Il s'avança entre les bancs, dans la nef centrale, les yeux rivés sur les fentes du heaume où le regard du Vigilant ne perdait rien de ce qui se passait ici. Mais plus il approchait de la majestueuse statue de son Seigneur, plus il sentait le vide derrière la pierre taillée.
    Chacun de ses pas faisait résonner un écho dans le temple, un écho dans son âme. Chacun de ses pas semblait assourdissant, comme s'ils révélaient et emplissaient le vide de son être. Quelque chose n'allait pas. Était-ce là une punition, un message ?


    "Peut-on me dire depuis quand l'on meurt de la maladie dans notre Cité Bénie, sous le regard de la Sentinelle ? Que je sache, nul malagent de Talona ne sévit en nos murs."

    La voix se voulait impérieuse, mais elle trahissait la crainte.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  28. #178
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Quête : Le Poing Levé

    Les prêtres regardèrent le Grand Emissaire faire cette entrée si remarquée dans le sanctuaire, et la plupart préférèrent s'écarter sur son passage. Nul ne s'était vraiment attendu à ce qu'il intervienne en personne à propos de cette fâcheuse histoire.

    "Le prêtre qui a soigné l'enfant se trouve ici, si vous voulez bien me suivre..." indiqua froidement l'un des responsables du culte, homme un peu plus courageux que les autres. Il guida Ravestha jusque dans les quartiers du prêtre. Dans un recoin de la petite chambre exiguë, prostré sur le lit, le prêtre cachait son visage dans ses mains. La venue du chef de son Eglise n'était pas pour le détendre, et il geignit sourdement, avant de se recroqueviller davantage.

    "Il s'est fait agresser par une bande de jeunes qui lui demandaient des comptes, hier soir... Et depuis, pas moyen d'en tirer un mot." commenta laconiquement le prêtre. Il se permit d'ajouter : "Vous savez, il est guérisseur depuis des années, il n'y a jamais eu le moindre problème... Je ne sais ce qu'il s'est produit."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  29. #179
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258

    Re : [Bâtiment] Le Temple de Helm

    "J'imagine qu'à votre connaissance, il n'a jamais commis de faute grave, ou tout autre acte qui lui vaudrait la perte de pouvoirs et de confiance de notre Seigneur."

    Le prêtre avait répondu par la négative et Ravestha le remercia d'un hochement de tête, une manière de le congédier. Aussi spéciale que pouvait être la relation qu'il entretenait avec Helm, il avait toujours au fond de lui regretté ne pas avoir gouté à ce lien qui unissait un prêtre à sa divinité, cette marque de confiance qu'est le pouvoir divin.

    Il étudia celui qui demeurait caché derrière ses mains, n'osant écarter les phalanges que pour voir qui se tenait devant lui. Il gémissait plaintivement, comme sous l'effet d'un traumatisme.
    Le Grand Emissaire s'approcha et s'assit sur le lit, provoquant un léger mouvement de recul du prêtre. Ce dernier lui inspirait grande pitié, dans quel état avait-il dû être retrouvé, combien de larmes son corps avait pu verser... C'est d'une voix douce et calme qu'il posa la question qui lui brûlait les lèvres.


    "Je ne suis pas venu là pour réprimer, encore moins pour châtier. Je suis simplement là pour comprendre. Que s'est-il passé quand vous avez tenté de soigner l'enfant ?"

    S'il craignait que l'homme ne réponde pas, il craignait presque d'avantage la réponse. Que le prêtre confirme ce que tout le monde pensait à voix basse, et lui-même devrait se poser la question : Pourquoi Helm l'abandonnait-il ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  30. #180
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 416

    Quête : Le Poing Levé

    Au sein du clergé, Ravestha était plutôt connu pour sa sévérité que pour sa mansuétude. Personne au temple n'avait pu oublier avec quelle diligence il y avait dirigé les grandes purges, à la suite de l'affaire du vol de la Relique. Aussi l'helmite demeura-t-il dubitatif en entendant un tel discours : le Grand Emissaire était-il sincère, ou cherchait-il seulement à le faire parler ? Les autres prêtres le soupçonnaient d'avoir perdu la grâce de Helm, il le savait – et dans ce cas, seule une faute irrémissible pouvait l'expliquer. En prime, un enfant était mort par sa faute. Comment espérer la moindre indulgence...

    Conscient de son extrême impolitesse envers un si haut personnage, le prêtre écarta un peu les mains de son visage. Ce dernier était tuméfié, et ses poignets, meurtris, violacés. Il avait été battu. Mais c'était plutôt son expression qui faisait peur : celle d'un homme qui a tout perdu, et qui attend la fin.

    "Je..." Il hoqueta. "J'ai prié, comme la veille, comme toujours. Un enfant si jeune... La même prière."

    Et Ravestha eut beau attendre une suite, il n'y en eut pas ; l'homme s'était de nouveau muré dans son silence.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Page 6 sur 9 PremièrePremière ... 45678 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Temple de Shar
    Par Beorn Devir dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 85
    Dernier message: 08/07/2013, 23h01
  2. [Temple] Temple d'Helm
    Par Sigurd Drek'kon dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 33
    Dernier message: 03/10/2010, 21h19
  3. [Bâtiment] Le Temple de Helm
    Par Wookiee dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 158
    Dernier message: 24/09/2006, 11h07
  4. [Bâtiment] Temple de Séluné
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2004, 19h57
  5. [Quête] Sous le temple de Helm ...
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/12/2003, 19h19

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257