Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion: [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prélat

  1. #1
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages 
    29

    [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prélat

    Venant des portes.

    Ils avaient traversé la ville d'un pas plutôt pressé, mais les deux jeunes femmes n'en remarquèrent pas moins l'effervescence qui régnait, et qui se manifestait par de petits détails de plus en plus troublants - le nombre des patrouilles de soldats, d'ordinaire plus discrets ; ici, un amoncellement de pavés descellés, sur le bord de la rue, qui témoignait d'une tentative de barricade ; là, un regard de mépris jeté par un marchand à la vue du symbole de Helm ; il y eut même un prêcheur ilmate pour les aborder, mais il fut vite éloigné - pour ne pas dire mis en fuite par la réponse cinglante d'Eroeh.


    "Je suis fidèle du Vigilant, et je le reste. Arrière, charognard."

    Le Coeur Radieux, de prime abord, restait semblable à lui-même. S'il y avait eu des désertions, elles n'avaient visiblement pas vidé l'Ordre. Il y avait toujours des gardes de faction à l'entrée et des bruits de fer entrechoqués dans la salle d'entraînement. Chandara n'eut guère le temps de discuter avec ses collègues : le Haut Prélat avait donné ordre aux gardes de la conduire immédiatement à lui, s'ils la voyaient rentrer.

    Tous trois pénétrèrent donc bientôt dans le bureau de Guiguemar d'Aulfray. Là où tout avait commencé pour Chandara, près de deux mois plus tôt... Sire Guiguemar les accueillit poliment et, d'une voix blanche, apparemment un peu troublé, demanda à Chandara de lui faire rapport de son expédition.

    "Bonjour à tous, bien que je ne reconnaisse guère que Chandara... Vous devez être Eroeh, n'est-ce pas ? Chandara, j'ai plaisir à voir que votre groupe ne s'est pas perdu comme nous le craignions. Rapportez-moi ce qu'il s'est passé."

    Eroeh et lui se fixaient mutuellement, avec l'air de vouloir se jauger. Un grand paladin charismatique en armure étincelante, d'un côté ; un petit prêtre chétif aux vêtements sales, de l'autre. Mais Eroeh ne semblait pas déstabilisé pour autant.
    Dernière modification par Eroeh ; 25/03/2011 à 14h20.
    J'étais le veilleur, le gardien. J'ai veillé si longtemps que le monde m'a oublié... Qu'Helm ait pitié de moi, et que ma foi demeure.

  2. #2
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 072

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Quête : Le Poing levé

    Chandara était restée blême et muette tout le long du trajet depuis les portes jusqu'au bureau du Haut Prélat. Elle devait s'avouer n'avoir pas même songé à préparer son rapport, songeant à tort que le supérieur de son ordre se contenterait d'interroger Eroeh ou peut être ses compagnons. Elle était trop habituée à reposer sur les autres dès qu'il s'agissait de parler en public. Elle était avant tout une combattante et foncièrement timide face aux représentants de l'autorité. Furieusement, elle évoqua mentalement ses souvenirs dans l'espoir de former un récit cohérent. Prenant une grande aspiration et tentant de puiser quelque inspiration dans un regard adressé à ses compagnons, la paladine commença son rapport d'une voix qu'elle se surprit de trouver calme alors que son cœur battait la chamade :

    - Nous avons suivi vos instructions pour trouver des indices quant à la localisation de l'élu de Helm...

    La jeune femme se surprit à trouver facile de narrer son récit une fois qu'elle eut commencé à parler. Elle évoqua les difficultés rencontrées avec les espions, ici même à Manost et la nécessité de quitter la cité discrètement sans pour autant révéler quel chemin avilissant leur groupe avait emprunté. Elle ne s'attarda guère sur leur périple à travers les montagnes, juste assez pour évoquer la présence de groupes brigands ne présentant guère de danger justifiant l'envoi d'une force. Elle reprit par leur séjour dans un village qui leur avait enfin permis de localiser précisément Eroeh et qui s'était soldé par la rencontre avec des agents ennemis. Finalement, sans foriture et en minimisant largement son propre rôle elle conclut par les évènements de la tour et leur retour discret vers Manost qui avait vu les compagnons se séparer. Son récit comportait de grandes lacunes, elle en était consciente mais elle s'était contentée des faits marquants, désireuse d'en finir avant de perdre son inspiration.

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 178

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Au milieu des paladins et des représentants de l'église helmite, Althéa ne se sentait franchement pas à son aise. Si elle avait pu disparaître, elle l'aurait fait sans aucune hésitation. Elle voyait déjà Elissa se moquer de son embarras quand elle lui raconterait le contenu. Mais c'est en restant qu'elle aurait le plus d'informations.

    Fatiguée de son voyage, le corps moulu de courbatures laissées par le voyage en tonneau, elle écouta le récit de Chandara. Étrangement, racontés par une autre, les obstacles lui semblaient étrangers. Un récit d'aventure bardesques bon à amuser les enfants. Peut-être sa fille en rirait-elle.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  4. #4
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages 
    29

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Sire Guiguemar ne parut pas désireux d'interroger Chandara davantage sur les circonstances qu'elle avait passées sous silence : il était trop occupé à dévisager Eroeh, que son regard ne lâchait quelquefois que pour se reporter sur Althéa, dont la présence silencieuse semblait l'intriguer. Quand Chandara eut fini son exposé, il se décida enfin à émettre un commentaire.

    "Je vois... Je devrais sans doute vous féliciter pour la réussite de votre expédition, Chandara : le Zhentarim semble avoir disposé d'agents nombreux et il n'a pas dû être facile de leur échapper, aussi bien à l'aller qu'au retour. Votre ténacité mérite elle aussi des éloges - la mort de notre dieu vous a surprise en pleine mission, et en aurait déstabilisé plus d'un. Mais vous êtes quand même revenue, et force m'est de constater que tous vos compagnons n'ont pas eu cette persévérance... Je vois tout particulièrement que les prêtres helmites de votre groupe n'ont pas été jusqu'au bout, qu'il s'agisse de Corwin Balder ou de Mical... Aussi méritez-vous vous aussi votre part de ces compliments, mademoiselle", ajouta-t-il à l'attention d'Althéa.

    Il marqua une pause, reportant brièvement son attention sur Eroeh.


    "Messire, nous attendions un sauveur. Mais vous revenez trop tard..."


    De nouveau, il se détourna d'Eroeh et reporta son attention sur la paladine. Agacé, le prêtre ne put s'empêcher de se demander à quoi il jouait. Faisait-il exprès de le traiter comme une plante d'intérieur ?

    "Chandara, votre mission est achevée. Vous n'allez pas tarder à apprendre qu'il y a eu des décisions prises ici en votre absence : si vous souhaitez demeurer au sein du Cœur Radieux, vous allez devoir choisir. J'ai demandé à l'ensemble des paladins de se convertir à un dieu vivant en accord avec nos idéaux, qu'il s'agisse de Torm, d'Ilmater ou éventuellement de Tempus. Vous n'êtes pas tenue de décider tout de suite, mais votre réponse est attendue dans les jours qui viennent."


    Eroeh se redressa et esquissa une ébauche de sourire en coin, qui semblait dire : "Nous y voilà." Mais, parce que le paladin s'obstinait à repousser le moment de leur confrontation, il persista dans son silence.
    J'étais le veilleur, le gardien. J'ai veillé si longtemps que le monde m'a oublié... Qu'Helm ait pitié de moi, et que ma foi demeure.

  5. #5
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 072

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Quête : le Poing levé

    Les dernières paroles du Haut Prélat foudroyèrent Chandara. Elle resta figée et blême, incapable du moindre mouvement alors que tout le poids de sa situation pesait sur son esprit. Ainsi, on lui donnait crument le choix entre renier sa foi ou l'ordre qui l'avait tout juste accueilli dans ses rangs. Helm était à peine disparu qu'on faisait déjà comme s'il n'avait jamais existé. Le désordre régnant à Manost prenait soudain une autre signification. Combien parmi les agitateurs n'avaient pas fait leur deuil et craignaient tout simplement la transition ? Combien pour profiter du chaos laissé par cette blessure ? Comment prêter sa foi, s'engager envers un dieu quasiment inconnu, étranger ? La paladine était incapable d'envisager un choix pour l'instant. Elle s'était vouée à Helm et avec sa disparition, c'est tout un pan de son existence qui s'effondrait. Et elle ne voyait pas comment commencer à reconstruire son existence. Elle avait voulu y croire, croire que la transition serait plus douce, avec l'aide d'Eroeh. Mais tout se résumait finalement à un choix. Un choix auquel elle ne pouvait se résoudre pour l'instant. Alors que le silence s'installer et que des larmes contenus menaçait douloureusement de lui faire perdre sa façade impassible, Chandara demanda la permission de se retirer. Sa mission était achevée, elle était digne d'éloges, mais ils arrivaient trop tard. Des décisions avaient été prises. Les mots résonnaient dans sa tête en s'entrechoquant, leurs inflexions tranchantes y semant désordre et désolation.


  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 178

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Althéa était ravie de faire tapisserie. Même, elle aurait voulu se fondre dans la tapisserie, en devenir une, même. Mais ailleurs que dans le Coeur Radieux. Elle venait d'entendre un prêtre proposer à ses frères en dieu de se convertir. Triste ironie. Elle se surprit à ressentir une nostalgie certaine.

    Elle garda le silence. Une sorte de recueillement. Et s'apprêtait doucement à partir.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  7. #7
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages 
    29

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    HRP : le Haut-Prélat Guiguemar d'Aulfray n'est pas prêtre, mais paladin.

    Faux silence, fausse paix. Tandis que Chandara espérait son congé et qu'Althéa s'apprêtait à lui emboîter discrètement le pas, Eroeh se décida à intervenir.

    "Vous devriez rester quelques instants de plus. La suite de la conversation vous concerne, après tout."

    Puis, se tournant vers le Haut Prélat :


    "Ainsi vous avez choisi une nouvelle allégeance. Qui donc ? Torm, Tempus ? Helm est à peine mort, et vous voilà bien prompt à piétiner sa tombe..."

    Sire Guiguemar, d'abord surpris du ton employé, se ressaisit bientôt.


    "Helm est mort et ma cité est en guerre. N'en sommes-nous pas toujours les Gardiens ? Mon coeur est en paix. Je suis certain qu'Helm approuverait cette décision."

    "Qu'en savez-vous ?"
    "Et vous-même ? Prétendez-vous donner voix aux morts ?"

    "Peut-être. Les dieux morts ne disparaissent pas tout à fait, et vous êtes trop versé dans la connaissance des mystères sacrés pour ne pas le savoir."

    Eroeh incanta un sort de bénédiction, qui réussit. Le paladin fronça les sourcils mais ne broncha pas.

    "Voyez-vous ? En tant que grand-prêtre, je reçois encore des pouvoirs résiduels. L'esprit de Helm dérive dans le plan astral... Et tant qu'il aura des fidèles, il survivra ; il aura une voix à faire entendre, et j'en serai le héraut... En vous détournant de lui, vous contribuez à l'achever. Bien piètre loyauté pour un homme de votre rang..."

    Le Haut Prélat commença à montrer des signes de colère.


    "Je vois ce que vous essayez de faire. Afin de conserver des bribes de pouvoir, vous allez prétendre parler au nom de Helm, et alimenter la sédition dans une cité qui n'a guère besoin de cela... Je ne vous laisserai pas semer le trouble parmi mes paladins et culpabiliser les plus faibles. Je vais vous faire raccompagner. Vous n'êtes plus les bienvenus ici."

    Sans leur laisser l'occasion de répondre, il fit aussitôt appel aux paladins qui gardaient la porte de son bureau et c'est sous bonne escorte que les trois visiteurs furent reconduits aux portes du Coeur Radieux. L'ordre avait été donné de ne plus les laisser rentrer, et loin de ne concerner que le seul Eroeh, il s'étendait aussi à ses deux compagnes. Ils se retrouvèrent tous trois un peu penauds devant l'entrée, encore étourdis de la façon dont ils avaient été renvoyés.


    "Je n'avais guère prévu cela. Je suis désolé..." balbutia le prêtre en s'adressant aux deux jeunes femmes."Althéa, tout ceci ne vous concerne plus, je suppose que vous allez rejoindre votre guilde à présent... Chandara, peut-être vous laisseront-ils rentrer si vous vous désolidarisez de moi ? Je ne sais... Je comprendrais."

    Eroeh était inquiet pour l'avenir de sa mission, un peu confus aussi d'avoir entraîné Chandara dans sa disgrâce, mais au fond de lui, il estimait avoir fait ce qu'il fallait.
    J'étais le veilleur, le gardien. J'ai veillé si longtemps que le monde m'a oublié... Qu'Helm ait pitié de moi, et que ma foi demeure.

  8. #8
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages 
    3 072

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Quête : le Poing levé

    Chandara se sentait complètement désolée, et pas seulement par la manière cavalière dont elle venait d'être expulsée du siège de l'Ordre. Depuis longtemps, elle avait tracé sa route et ses rêves semblant enfin sur le point de se réaliser, tout lui avait été retiré. La mort de Helm avait été un choc quasi insurmontable mais voilà que maintenant, on l'expulsait sans plus de concessions de la maison qui l'avait accueillie récemment. Eroeh semblait poursuivre un but, fort de ses convictions, et de sa foi. Le fait qu'il conserve la faveur de Helm, si infime soit-elle creusait un fossé entre eux. De son côté, Althéa allait pouvoir retourner à sa vie au sein de la guilde et tous leurs autres compagnons avaient trouvé un autre chemin, séparant leur route de la sienne dès les portes de la cité. Ne restait qu'elle, pauvre reliquat inutile et abandonnée. Si elle avait été seule, elle aurait pu se laisser aller à son chagrin mais même cela lui était refusé. Selon toute vraisemblance, Eroeh avait grand besoin de partisans, probable principale cause de sa compassion. Et pourtant, il n'était pas en cause dans ce qui l'accablait. Les paroles du Haut Prélat avaient scellé leur rupture à tous avec l'Ordre, lui condamnant cette dernière porte. Elle ne connaissait personne d'autre dans la cité, n'avait même pas songé à se chercher d'autres quartiers que celui qui lui avait été proposé au sein de l'Ordre. Elle était tenté d'accepter de rester avec Eroeh pour cette seule raison mais elle devait bien s'avouer qu'il s'agissait d'une bien piètre raison, qui pouvait même passer pour un signe de lâcheté. Dépitée, elle s'entendit graver son destin tout en ayant l'impression qu'une autre s'exprimait par sa bouche :

    - Non, je n'y retournerai pas. Pas après cela. Il me reste à vous souhaiter bonne chance, à tous deux.

    Et sans autre forme de procès, elle réajusta son paquetage et commença à s'éloigner, sans même savoir quelle direction prendre. Inconsciemment, ses pas la conduirait sans doute vers le Loyal Paladin, qui évoquerait mille souvenirs douloureux. Puis il faudrait aviser de la suite, quelle qu'elle soit.

  9. #9
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 383

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Après avoir pris si cavalièrement congé de ses deux compagnons de route qu'elle ne s'était même pas enquis de ce qu'ils comptaient faire, Chandara erra d'une rue à l'autre, sans qu'un quelconque événement heureux ou malheureux n'ait la bonne grâce de venir la distraire de ses pensées. Elle se retrouvait désormais seule, privée de foyer et contrainte de repenser son avenir alors qu'elle ne parvenait pas seulement à formuler une pensée cohérente. Peut-être y avait-il d'autres solutions, peut-être venait-elle d'elle-même de se fermer quelques portes, mais elle était hors d'état d'y songer. Le Loyal Paladin ? Elle se remémorait Titoeil, son accueil chaleureux, sa bonhomie, sa flatterie... Voilà un homme que les événements récents ne devaient pas trop bouleverser, et à qui la mort de Helm n'empêcherait pas d'apprécier la livraison de vin supplémentaire que venait de lui assurer Althéa - avec son aimable participation.

    Vers le Loyal Paladin
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #10
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 178

    Re : [Quête : Le Poing Levé] Chandara, Althéa et Eroeh : audience auprès du Haut Prél

    Elle n'était pas vraiment en odeur de sainteté. Plutôt en odeur de vinasse. Mais elle était dehors, loin des paladins. Elle aurait pu s'en réjouir. Mais le cœur n'y était pas. Tout simplement pour Eroeh. L'homme ayant renoncé à sa vie terrestre puis sorti de son sommeil de pierre. Ils étaient venus le chercher à nouveau. Et cette fois pour une ultime danse. Pour être le parangon d'un dieu qui n'existait plus. Et on l'avait jeté comme un chien.

    Ses yeux se posèrent sur l'homme en face d'elle. Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. La fatigue, peut-être.



    "Désolé pour votre Dieu. Peut-être ... peut-être que s'il sait que vous n'avez jamais cessé de croire en lui. Peut-être n'est-il pas mort tout à fait."


    Elle n'attendit pas la réponse du gardien.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #11
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages 
    29
    Hé bien. Quelle débandade. Dire qu'on était venu le chercher jusqu'au fin fond de sa cellule, dans la cave d'Alduriel, jusque dans la forêt du Bosquet, et qu'après avoir traversé la moitié de Dorrandin pour le ramener à Manost comme un Elu, on le jetait dehors et on l'abandonnait à qui mieux mieux... De la part des non helmites, cela ne le surprenait pas. Mais de la part de coreligionnaires... Voilà qui était dur à encaisser. Néanmoins, Eroeh ne perdait pas le nord. Contrairement à Althéa, il SAVAIT que la conscience de Helm ne s'était pas éteinte avec son pouvoir. Le lien qu'il partageait avec son dieu était suffisamment fort pour le soutenir dans cette épreuve. Helm le lui avait murmuré : sa disgrâce n'était que temporaire...

    A présent qu'il savait à quoi s'en tenir sur les paladins helmites, il lui restait à gagner le temple. Et au plus tôt encore : le risque n'était pas nul que l'on cherche désormais à le faire disparaître, et, d'après ce qu'il venait de voir, l'attaque ne viendrait pas forcément du Zhentarim.

    Serrant nerveusement dans sa paume la garde de son épée, Eroeh se glissa dans le sillage d'une patrouille de la garde, bien décidé à rejoindre le temple et à s'y faire reconnaître immédiatement. Si Mical l'y avait bien précédé, ce ne devrait pas être trop difficile. Et il pouvait toujours montrer sa magie divine*: ce miracle avait tendance à impressionner les plus réticents.

    Vers le temple de Helm
    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post272272
    Dernière modification par Eroeh ; 04/05/2012 à 19h49.
    J'étais le veilleur, le gardien. J'ai veillé si longtemps que le monde m'a oublié... Qu'Helm ait pitié de moi, et que ma foi demeure.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 14/07/2011, 14h43
  2. [Quête : Le Poing Levé] Dernek
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 201
    Dernier message: 29/01/2011, 19h48
  3. [Habitation] Logement d'Aymeric - Quête le poing levé - Elanor
    Par Althéa dans le forum Le Centre Ville
    Réponses: 23
    Dernier message: 07/07/2010, 19h30
  4. [Quête : Le Poing Levé] En route vers Aghoralis
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 70
    Dernier message: 29/12/2009, 19h53
  5. [Annonce] Quête : Le Poing Levé
    Par Lothringen dans le forum Les Archives du Concile
    Réponses: 15
    Dernier message: 04/05/2009, 20h03

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251