De Frank Miller

à la base, cette cité se nomme Basin city, mais très vite, on a oublié la première syllabe du nom. Et pour cause : trafics, meurtres, violences, corruption se côtoient dans cette ville qui n'a l'air de ne jamais dormir. Sorte de Gotham city mais sans batman pour redresser les torts. Si héros il y a, ils seront plutôt anti-héros, marginaux et borderline. On croise un homme voulant venger la mort d'une prostituée qui elle, à la différence des autres l'a traité comme un autre humain, un flic protégeant une petite fille jusqu'au bout, des prostituées faisant la loi sur un bout de quartier ...

C'est très sombre, assez violent. Tout en noir et blanc à part quelques couleurs significatives. Mais je trouve la prose très belle et désabusée et les histoires sordides mais très bien menées.

A lire si vous avez l'ocassion.