Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 108

Discussion: Baldur's gate 2 remix

  1. #1
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Baldur's gate 2 remix

    Hello.
    En cette soirée, j'ai décidé de réécrire l'histoire de BG2 SoA et ToB. l'histoire ne sera pas totalement fidèle au jeu (d'où le remix) avec de nouvelles quêtes, des péripéties inattendues, la recherche de nouveaux alliés.
    Bref que l'aventure commence:

    Prologue
    -1-

    La solitude, la fatigue, l'ennui, la lassitude. Voici avec quels sensations se relevait Lennon après un sommeil très agité. La douleur avait disparu mais il savait que ce n'était qu'éphémère. Dès qu'il reviendra, cela réapparaîtra. Ce « il », Lennon n'osait même pas y penser. Il ne se souvenait plus comment il avait pu en arriver là. Il était couché dans sa cage comme un oiseau privé de sa liberté. Il voudrait tant sortir, goûter à l'aventure, que tputes ses souffrances s'achèvent. Mais il était impuissant. Que pouvait il faire de toute facon? Ces derniers jours, un magicien l'avait capturé lui et ses amis et depuis, il passait son temps à le torturer. Pourquoi? Parce qu'il était un enfant de Bhaal? Et alors? Qu'est ce que cela changeait? Il n'était pas si différent des autres après tout. Peut être y avait il une raison quelquonque. Profitant d'un de ses rares instants de répit, il ressassa tout ce qu'il lui restait en mémoire. Les tortures que lui infligeaient ce magicien avaient failli le dériver vers la folie. Par chance, son courage et sa persévérance l'avaient preservé de cet état. Mais il se demanda combien de temps il allait encore résister.
    -L'enfant de Bhaal s'est reveillé je vois.
    Il sursauta. Cette voix lui était familière. Le mage, il était juste là. De nouveau, la colère, la douleur et la haine occupaient son esprit. Il allait encore souffrir. Ce mage ne se lassait il donc pas de son sadisme? Une douleur fulgurante lui traversa le cerveau. Le mage avait de nouveau lancé un sortilège.
    -La douleur devrait y passer, tu devrais y survivre.
    Une autre douleur se fit ressentir. Le mage arrêta d'incanter et Lennon s'effrondra à terre. Le mage s'approcha de lui, un sourire se formant sur son visage.
    -Sais tu? Tu disposes de nombreux pouvoirs latents. Es tu seulement conscient de la puissance qui se trouve en toi?
    Lennon écoutait à peine. Il n'en avait plus la force ni l'envie. Si ce mage devait l'assassiner, qu'il frappe vite et fort. Qu'il puisse partir en repos. Il entendit brièvement un dialogue mais ne se demanda pas s'il n'était pas sous l'emprise de la folie.
    -Des intrus ont pénétré dans le complexe, maître dit une voix roque.
    Le mage intrigué se tourna vers la voix.
    -Ils ont osé nous attaquer? Très bien je vais m'en occuper, je vais leur montrer ma toute puissance. A tout à l'heure enfant de Bhaal, je reveindrai dans quelques instants.
    Le magicien incanta et disparut.


    -Debout lennon reveille toi!
    Lennon fut tiré de son sommeil avec stupeur. Il croyait que le mage venait encore le tourmenter mais la voix semblait différente. C'était une voix douce et féminine. Il ouvrit les yeux et découvrit avec surprise son amie Imoen. Pendant un moment il se demanda s'il n'était pas le jouet d'une hallucination ou si la folie avait vaincu. Il ferma les yeux et les reouvrit pour apercevoir son amie qui se penchait vers lui. Sa cage était ouverte. Conscient que tout cela était bien réel, il se tourna vers son amie.
    -Imoen, mais par quel miracle...?
    -Il t'a torturé toi aussi n'est ce pas?
    Lennon soupira. Imoen disposait d'une intuition exceptionelle.
    -Moi aussi je reviens de l'enfer.
    Lennon sentit la haine monter en lui. Le mage s'était attaqué à lui car il était un enfant de Bhaal; mais pourquoi Imoen? Pourquoi elle? Cette dernière le tira le bras.
    -Je t'en prie, partons d'ici, je n'en peux plus de cet endroit. Lors qu'un combat, la porte de ma cellule s'est ouverte et nous avons je pense la seule occasion d'échapper à la merci de notre tourmenteur.
    Lennon reprit ses esprits le temps de digérer tout ce qu'il apprenait.
    -Tu as raison fit il, partons d'ici.
    -Très bien, suis moi, alors.
    Ils ouvrirent la porte qui sortait de la prison, du moins le croyait il. En réalité d'autres cellules remplissaient la pièce suivante.
    -Imoen, Lennon!
    Les deux interessés se tournèrent et apercurent Minsc et Jaheira deux de leurs amis emprisonnés dans une même cellule.
    -Minsc, Jaheira, vous êtes vivants s'écria Lennon.
    -Comment pouvons nous vous sortir de là? demanda Imoen.
    -Prenez la clé dans le tiroir de la salle du fond répliqua Jaheira
    -Oh quel jour heureux. Minsc et Bhou vont enfin sortir pour botter l'arrière train du mal.
    -Minsc! souffla Jaheira agacée, je te rappelle que nous ne sommes pas encore sortis d'ici.
    Tandis qu'Imoen s'empressa d'ouvrir la cellule de ses compagnons, Lennon ne put s'empêcher de sourire, Minsc possédait un hamster qu'il avait nommé Bhou. Pendant tout ce temps, il l'avait gardé avec lui.
    -Enfin dit Jaheira, je croyais que nous allions passer le restant de nos jours dans cet endroit.
    -Vous ont ils torturé? demanda Imoen.
    -Heu non je ne crois pas, savez vous où sont Khalid et Dynaheir?
    Lennon sursauta. Il les avait oublié. Khalid était le mari de Jaheira. C'était un homme bon, légèrement soumis à sa compagne mais un valereux guerrier. Khalid et Jaheira étaient deux anciens amis de Gorion, le père adoptif de Lennon. Depuis que ce dernier les avait rencontré à Brasamical, ils l'avaient accompagnés. Quand à Dynaheir, il s'agissait d'une magicienne protégée par Minsc. Il était don garde du corps. Eux aussi avaient accompagné le groupe peu après avoir affronté Sarevok mais les ayant rencontré à plusieurs reprises.
    -Non répondit Imoen. J'espère qu'il ne leur est rien arrivé.
    -Cela m'inquiète reprit Jaheira. Peu importe, sortons d'abord d'ici, cherchons nos deux compagnons et filons.
    -Si le magicien ne revient pas avant ajouta Lennon.
    Il frémit à la seule pensée de cette image.
    Dernière modification par Streen ; 25/10/2011 à 09h18.
    Ma bio rp est ici

  2. #2
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -2-


    Dans la pièce suivante, ils purent constater que certains corps jonchaient le sol. Ils étaient peu identifiables et portaient des vestes avec des capuches. Les traces de sang qu'ils portaient laissaient penser que leur mort était récente.
    -Qui sont ces hommes? demanda Imoen
    Lennon s'accroupit pour examiner de plus prés les corps mais sa recherche s'avérait vaine. Seule une marque noire représentant le crépuscule ou quelque chose de ce genre ornait leurs vestes. Cependant il n'eût pas le temps de poursuivre son examen; Jaheira l'avait tiré par le bras.
    -On aura le temps d'y réfléchir une fois que nous serons sortis d'ici.
    Lennon acquiesa et s'apprêtèrent à partir. Mais avant cela, ils récupérèrent les armes dont disposaient les personnes encapuchonées. Lennon prit une épée longue dans chaque main, Minsc deux masses et Imoen et Jaheira une dague. Ils traversèrent le couloir et ouvrient la porte suivante. A ce moment là, un éclat lumineux éblouit le groupe.
    -Aidez nous lanca une voix.


    Lorsque leurs yeux s'habituèrent à la lumière, ils remarquèrent trois femmes vêtues de hallions qui les regardaient l'air suppliant. Leur beauté stupéfia Lennon et Imoen. Cependant cela semblait être due à leur race qui était loin d'être courante.
    -Qui êtes vous? demanda Lennon. Et comment pouvons nous vous aider?
    L'une d'elle reprit:
    -Nous sommes des dryades, des êtres de la forêt. Et nous sommes prisonnières ici à la merci de cet infame magicien. Mon nom est Ulene et voici mes deux soeurs Elyme et Cania.
    Un magicien? Il devait sûrement s'agir de celui qui les tourmentait. Non seulement il torturait parsadisme mais en plus il retenait en captivité des dryades.
    -Vous ne semblez pas enchainés dit froidement Jaheira. Pourquoi ne partez vous pas?
    -Nous ne pouvons partir, la magicien a invoqué une magie puissante. Seule notre reine pourrait nous libérer mais elle ignore où nous nous trouvons.
    -Minsc et Bhou sont ravis d'aider des personnes dans le besoin. Que pouvons nous faire? demanda le rôdeur.
    -Nous vous remercions de votre aide. Vous devez aller aux collines de lancevent et lui apporter les glands.
    -Quels glands?
    -Ceux que détiennent Irenicus
    -Irenicus? demanda Lennon. Est ce le nom du magicien qui vous a emprisonné?
    Les trois dryades hochèrent la tête l'air apeuré comme si elles craignaient de se retrouver face à lui.
    Irenicus? Il connaissait désormais le nom de celui qui les torturait mais il n'était pas avancé pour autant car cela ne lui disait rien.
    -Où se trouvent ces glands?
    -Nous l'ignorons. Nous espérons de tout coeur que vous pourrez les trouver. En échange, nous allons vous indiquer le chemin de la sortie. Au fond de la salle se trouvent trois porte. Seule celle de droite vous aménera dans la direction de la sortie.
    Les aventuriers remercièrent les dryades et passèrent la porte hormis Imoen qui contemplait les dryades.
    -C'est extraordinaire, vous êtes si belles souffla t'elle.
    -Vos paroles douces sonnent comme un rayon de soleil que nous souhaiterions revoir répondit Cania.
    -Imoen ca suffit! tonna jaheira, nous n'avons pas le temps.


    Ils passèrent la porte et eurent la surprise de voir un être inhabituel.
    Celui ci se retourna en entendant le bruit de la porte et éclata de rire.
    -Je vois que les proies du maître se sont évadés de leurs cellules. Hum que vais je donc faire de vous? J'ai pour ordre de vous stopper si vous tentez de fuir mais je vais finalement m'amuser avec vous. Le maître ne pourra pas me le reprocher. Il comptait de toute facon vous supprimer après.
    Lennon haussa les sourcils. Qui était donc ce nain face à eux pour se croire supérieur?
    -De quel droit osez vous nous parler de la sorte? Nous sommes quatre et vous êtes seul.
    -Attention! cria Imoen, c'est un duergar.
    Le duergar éclata de rire et dit:
    -Vous êtes quatre mais que diriez vous de voir votre moral anéanti à zéro?
    Il désigna deux personnes qui étaient enchainées contr ele mur. Elles avaient succombé aux diverses tortures dont le duergar les avait soumis.
    -Khalid! hurla Jaheira.
    -Dynaheir! fit à son tour Minsc.
    Lennon sentit d'un seul coup perdre ses forces. Il venait de perdre deux amis. Après Gorion, c'était au tour de Khalid et de Dynaheir de payer le prix. Combien d'amis allait il perdre encore? Alors qu'il y songeait, il eut tout juste le temps de voir une dague passer juste devant lui pour porter un coup fatal. Par chance, son instinct de survie l'avait sauvé. Minsc chargea le duergar avec ses masses. Ce dernier semblait en revanche plutôt adroit car il paraît ses attaques aisémment. Voilà pourquoi Irenicus l'avait chargé de garder la sortie, il s'avérait redoutable. Cependant des lianes sortirent du sol et emprsonnèrent le duergar. Jaheira avait invoqué le sort qu'elle lancait habituellement. Plutôt que de les abattre moralement, cette nouvelle avait décuplé leur force et les aventuriers se battaient avec une rage féroce et une soif de vengeance. Minsc porta un coup violent à la tête du duergar qui s'effondra sur le coup.
    Lorsqu'il s'effondra, des glands sortirent de sa poche. Imoen les reconnut aussitôt.
    -Mais...seraient ce les glands des dryades?
    Elle attendit une réaction de la part de ses compagnons mais Jaheira sanglottait contre le corps de khalid. Lennon emblait figé comme si il avait subi un sortilège d'immobilisation. Quand à Minsc il enfouie sa tête entre ses mains en murmurant:
    -Minsc a échoué, Minsc et Bhou n'ont pas été capables de protéger Dynahéir.
    Ma bio rp est ici

  3. #3
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -3-

    Lennon déglutit. Il devait convaincre ses amis de laisser les morts derrière eux. Pour Imoen, c'était déjà réglée même si cela devait l'affecter. Minsc et Jaheira, ce serait plus complexe. Minsc continuait de se prendre la tête entre les mais. Lennon posa une main sur son épaule et lui murmura:
    -Minsc.
    Le rôdeur ne semblait pas l'entendre.
    -Minsc.
    Le rôdeur leva cette fois la tête.
    -Je suis désolé pour ce qui est arrivé à Dynaheir.
    Minsc écouta Lennon avec intérêt.
    -Mais le seul moyen de l'honorer maintenant, c'est de continuer notre route. Elle ne supporterait pas de nous voir se lamenter sur son sort. Elle voudrait que nous continuions l'aventure.
    Le rôdeur fixa attentivement Lennon avant de répliquer:
    -Tu as raison, nous ferons payer ensemble à cet assassin. Minsc n'a plus de sorcière mais il lui reste toujours ses amis.
    Lennon sourit. Il avait commencé par Minsc persuadé que ce serait plus facile de le raisonner. Il ne restait plus que Jaheira.
    -Jaheira murmura t'il.
    -Tais toi lui lança elle avec une colère dont elle n'avait jamais manifesté, c'est trop tard maintenant.
    Lennon recula d'un pas. Jaheira possédait un caractère explosif mais il ne l'avait jamais vu dans cet état. Jaheira se retourna vers Khalid et marmonnait des paroles incompréhensibles. Imoen tapoter l'épaule de Lennon et lui dit:
    -Elle est entrain de prier, elle souhaite que Khalid parte dans le royaume de Sylvanus.
    En gros, Imoen lui avait comprendre qu'ils devraient attendre. Cela n'arrangeait pas le groupe. Le magicien pouvait revenir d'un instant à un autre. mais quand Jaheira avait décidé quelque chose, il était inutile de lui faire entendre raison. De plus, se disperser signifiait l'échec de l'évasion. S'ils rencontraient à nouveau le magicien, ils devraient être au complet pour l'affronter. Au bout d'un moment, Jaheira se leva et dit:
    -Alors qu'est ce que vous attendez pour partir? Nous n'allons pas passer la nuit aussi.
    Lennon sourit. Certes Jaheira se montrait plus arrogante mais elle avait repris ses esprits. Ils traversèrent la salle pour entrer dans la pièce suivante. Lorsqu'ils arrivèrent, ils virent un homme qui semblait surpris de les voir. Tous sortirent leurs armes mais aucun n'attaqua. L'homme les regarda sans rien faire. Lennon eut tout le loisir de l'inspecter. L'homme semblait de taille moyenne, brun et le visage basané. Sur sa veste était accroché un katana. Lennon sentit aussitôt que cet être ne venait pas de la porte de Baldur ni de l'Amn. Son apparence laissait supposer qu'il venait d'une lointaine contrée tel que Zakhara ou Kara-Tur. Le silence s'installa dura une bonne dizaine de secondes avant que cet inconnu ne prenne la parole.
    -Vous...vous n'êtes pas avec lui?
    Le groupe écarquilla les yeux.
    -Que veux tu dire? demanda sèchement Jaheira.
    L'inconnu répondit:
    -Vous n'êtes pas avec ce magicien n'est ce pas? Non je sens que votre cœur est pur.
    -Bien sur que nous ne sommes pas avec lui. Et puis comment peux tu deviner que notre cœur est pur?
    -Alors c'est une bonne rencontre dit il calmement. Je m'appelle Yoshimo et je cherche à m'évader d'ici.
    Un prisonnier? Voilà qui s'avérait intéressant. Peut être avait il des informations à transmettre.
    -Puis je me joindre à vous? demanda t'il poliment.
    -Et pourquoi cela? demanda Jaheira sur le même ton, tu ne nous connais à peine et tu sembles bien pressé de vouloir te joindre à nous. Que pourrais tu nous apporter de plus?
    -Je suis chasseur de primes répondit il. J'effectue des missions pour les autres contre rétribution mais ma spécialité est l'espionnage et la discrétion.
    Jaheira toisa d'un air mauvais Yoshimo. Il était évident qu'elle ne lui faisait pas confiance.
    -Allez Jaheira fit Lennon, une personne de plus avec nous ne fera pas de mal.
    Jaheira foudroya Lennon du regard. Elle se tourna ensuite vers Imoen qui haussa les épaules et Minsc qui ne bougea pas d'un pouce. Cependant son hamster hérissa ses poils comme si la vue de cet étranger lui inspira méfiance.
    -Sois le bienvenue Yoshimo, nous t'aiderons à sortir dit Lennon sans attendre la réponse de Jaheira.
    -Bon d'accord fit elle, puisque Lennon en a décidé ainsi mais je te préviens, si tu tentes le moindre geste envers nous, tu ne vivras pas une seconde de plus.
    -Merci et puis ne vous en faîtes pas. Je n'ai pas l'intention de créer des problèmes d'autant plus qu'une fois sortis, je ne resterai pas dans vos pattes.
    -Qu'est ce que cela signifie? demanda Lennon.
    -J'ai quelques affaires à régler à Atkathla.
    -Tu veux dire que nous sommes à Atkathla?
    -Je le pense en effet.
    Les cinq aventuriers se précipitèrent dans le tunnel qui faisait office de couloir. Lorsqu'il sortirent ils furent émerveillés. Ils étaient à l'air libre.

    L'environnement était animé. Ils se trouvaient au milieu d'une grande place. Ils purent voir un chapiteau ainsi que des animaux enfermés dans une cage. Une troupe de cirque s'était installée par ici visiblement. Mais leur joie fut de courte durée. Le mage tel un oiseau de malheur se trouvait à coté d'eux. Il éclata de rire lorsqu'il les vit.
    -Alors comme ca je vois que l'on est parvenu à s'échapper.
    Imoen s'avança et dit.
    -Nous n'allons plus à avoir à subir vos tortures. laissez nous partir.
    Le mage secoua la tête.
    -Des tortures? Vous n'avez rien compris à ce que je faisais n'est ce pas? Quand à vous laisser partir, c'est impossible. Vous allez retourner dans mon antre.
    -Alors là pas question!
    Imoen incanta et lança un projectile magique sur le magicien. celui-ci ne parut même pas avoir subi une égratignure.
    -Que tu es pathétique dit il. Tes pouvoirs sont minables comparés aux miens.
    Il lanca un sortilège qui immobilisa tout le groupe. Lennon en fut abasourdi. Qui pouvait être de taille face à un tel magicien?
    -Alors n'est ce pas mieux ainsi?
    Aussitôt, une dizaine de personnes encagoulés surgirent.
    -Halte fit l'un d'eux, l'usage de magie est interdite dans cette ville. Tous ceux qui l'ont pratiqué sont en état d'arrestation.
    Irenicus se tourna vers eux surpris. Il ne s'attendait pas à les voir.
    -Vraiment? demanda t'il. Et vous comptez m'y emmener comment? Par la force?
    -Ne faîtes pas cela! répondit une autre personne encagoulée. Nous sommes une centaine. ne nous obligez pas à utiliser la force.
    Irenicus sourit.
    -Trés bien dit il, dans ce cas emmenez moi avec elle fit il en désignant Imoen.
    Cependant son sourire laissait penser qu'il était totalement décontracté, comme si cela ne le gênait pas.
    -Non! cria Imoen, je n'ai rien fait de mal!
    -Vous avez utilisé illégalement de la magie reprit une des personnes.
    Lennon fut horrifié. Ils ne comptaient quand même pas l'embarquer de force. S'il pouvait bouger, il se serait jeté sur eux les deux armes au poings. Qui étaient il pour décider aussi arbitrairement?
    -Au secours! cria Imoen, Lennon!
    Mais sa voix s'éteignit. Elle disparut avec les mystérieuses personnes et le magicien. Le groupe eût du mal à digérer cette nouvelle. Lorqu'ils retrouvèrent tous quatre leur mobilité, il tomba à genoux et cria:
    -IMOEN!
    Il sanglota à son tour.
    Ma bio rp est ici

  4. #4
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    PREMIERE PARTIE: LES OMBRES D'AMN


    Chapitre 1: Panade à Atkathla

    -1-

    -Alors quelles nouvelles?
    Minsc et Yoshimo étaient partis à la recherche d'informations sur ces étranges personnes encagoulées.
    -Les nouvelles ne sont pas très bonnes répondit Yoshimo. Les rares personnes qui s'y connaissaient ont parlé de mages cagoulés. On les surnomme ainsi à cause des cagoules qu'ils portent. Visiblement ils veillent à ce que la magie ne soit pas utilisée illégalement. Cependant, certaines personnes sont protégés grâce à un tribu versé à leur représentant dans la salle du conseil des six.
    -Génial grogna Jaheira, de la corruption. C'est bien le genre d'actes méprisables qui se developpent avec la civilisation. Où ont ils emmené Imoen?
    -Personne ne le sait répondit Yoshimo. Cependant, tous ceux qui ont été emmené par ces mages ne sont jamais revenus.
    -Pas possible dit Minsc, l'assassin de Dynahéir s'échappe et notre amie Imoen est décédée.
    -Minsc! hurla Jaheira, je refuse que l'on parle d'elle ainsi. Ce n'est pas parce qu'Imoen a disparu qu'elle est décédée.
    Pourtant une certaine anxiété commencait à gagner la druide. Que voulait dire le mage cagoulé dans « toutes les personnes concernées sont aux arrêts »? Etait ce la peine de mort qu'ils avaient décréré? Et quel droit agissaient ils ainsi?
    -Bon reprit elle, dans ce cas, il nous suffira de parlementer avec les autorités. Peut être arriverons nous à les convaincre de l'innocence d'Imoen et que les mages nous la rendront.
    -Malheureusement ce n'est pas aussi simple répondit Yoshimo.
    -Et pourquoi donc?
    -Les mages cagoulés représentent une entité indépendante ds autorités. Elles n'ont aucun contact avec eux. De plus, tout le monde en a peur.
    -Voilà qui complique la situation grogna Jaheira.
    -Lennon ne s'est toujours pas remis de la perte d'Imoen? s'inquiéta Minsc.
    -Impossible de le raisonner. Il boit verre après verre dans la taverne. Cela ne peut plus durer. J'en ai assez.
    -Il a peut être besoin de temps supposa yoshimo.
    -Non! coupa Jaheira. Qu'il aie besoin, de quelques minutes ou quelques heures, soit mais là ca fait déjà deux jours.
    Jaheira partit d'un pas décidé en direction de la taverne accompagnée de ses deux compagnons.


    Lorsque le groupe entra dans la taverne, Lennon était assis à une table, une choppe de bière posée sur celle-ci. Nul ne savait combien de chopes de bière il avait déjà entamé mais le hocquet qu'il poussa montrait qu'il se trouvait déjà dans un stade avancé.
    -Tiens...oups...bonjour les amis lanca t'il lorsqu'il les vit.
    - « Ouf » pensa Jaheira, il nous reconnaît encore. Bon Lennon lui dit elle, tu ne crois aps que tu as déjà assez bu?
    -b...hic...bu? Mais j'ai encore à peine commencé.
    Jaheira lui prit la chope des mains.
    -Hé, mais Jaheira, qu'est ce que tu fais? Rend moi la bière.
    -Non dit elle fermement, nous avons à parler tous les deux.
    -Et de quoi veux tu que l'on parle? demanda t'il d'un ton las. Je ne suis pas d'humeur.
    -Moi non plus je ne suis pas d'humeur quand je te vois dans cet état. Jamais tu n'avais agi comme ca auparavant même dans les moments difficiles. Gorion aurait honte de toi s'il était encore là.
    Lennon la foudroya du regard. Comment osait elle parler de Gorion?
    -Tu as perdu une personne qui t'es. Chère. Imoen est comme une soeur pour toi.
    -Oui bon ca y est? Tu es contente de me démoraliser encore plus? Tu peux me rendre ma bière?
    -Non reprit elle séchement, je n'ai pas encore terminé. Te rappelles tu de ce que j'ai éprouvé lorsque j'ai perdu Khalid?
    -Et lorsque Minsc a perdu Dynahéir compléta Minsc.
    -Crois tu pour autant que je sombre dans l'alcool? Et Minsc, crois tu qu'il agit de même? Nous nous sommes tournés vers l'avenir. Il ne sert à rien de ruminer le passé.
    -Et alors répondit Lennon indifférent. Je fais ce que je veux de ma vie. Ce n'est pas à toi d'en décider.
    Furieuse, Jaheira lanca le contenu de la chope sur le visage de Lennon.
    -Hé bien soit, reste ici à ressasser tes souvenirs et te nourrir de regrets. Finalement, nous nous sommes trompés sur ton cas. Tu n 'es pas courageux. Tu n'es qu'un lâche. Tu n'essais même pas de surmonter la situation. Fais ce que tu veux, nous partons.
    Jaheira fit signe à ses deux compagnons et ils sortièrent de l'auberge.
    -Ne crois tu pas que tu y es allée un peu fort? lui demanda Minsc.
    -Ca lui fera du bien répondit Jaheira.
    -Bon ce n'est pas tout dit Yoshimo mais nous n'allons pas rester ici sans rien faire. Que diriez vous de glaner des renseignements sur cette cité? Plus nous en saurons sur cette cité, plus nous pourrons nous y adapter.
    -Excellent idée fit Minsc. Minsc et Bhou sont heureux de visiter la ville.


    Lennon était satisfait du départ de ses compagnons. Enfin il allait être tranquille. De quel droit osaient ils lui dicter sa conduite? Il enchaina bière sur bière. Les gens qui se trouvient autour le toisèrent avec curiosité. Certains ne purent s'empêcher de ressentir de la pitié pour ce jeune homme. Il était si jeune, il semblait si dynamique. Et il était par dessus tout charmant. Le malheur était décidément injuste. Au bout d'un moment, Lennon s'effondra sur la table. Il avait un peu trop abusé d'alcool. C'est alors qu'il rêva. Il vit Imoen se trouvant prés de lui. Elle lui dit:
    -Où es tu Lennon? J'ai si peur, j'ai besoin de toi. Ici, ils ne voudront plus de nous. Khalid et Gorion, ils ne sont plus là pour nous.
    Lennon se trouvait à coté. Il voulut tendre un bras vers elle mais il ne pouvait pas. Il était comme paralysé.
    -Je t'en prie, aide moi continua t'elle.
    Il voulut parler mais là aussi cela se révéla vain.
    -Tu arriveras trop tard pour moi finit elle.
    Puis soudain Irenicus apparut et lanca une série de sortilège qui se déchainèrent sur son amie.Elle gisa l'instant d'après, inerte.
    Lennon sortit de son rêve et cria. Combien de temps s'était il assoupi? Il repensa à son rêve et murmura.
    -Imoen.
    Il se mit sanglotter.
    Dernière modification par Streen ; 08/04/2012 à 13h26.
    Ma bio rp est ici

  5. #5
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -2-

    Jaheira, Minsc et Yoshimo avaient finalement décidé de glaner des renseignements sur le lieu dans lequel ils se trouvaient. Le destin avait voulu qu'ils se situent sur la promenade Waukyne, un des disctricts de la ville d'Atkathla. La deuxième information dont il disposaient concernait le cirque. Apparemment, il y aurait des problèmes sous le chapiteau mais personne ne put prétendre exactement de quoi.il s'agissait. En temps normal, ils auraient laissé Lennon décider s'il fallait agir ou non mais il était occupé à boire. Mieux lui valait laisser le temps d'accomplir son deuil, s'il le faisait un jour. Ils espéraient tous les trois que cela ne prendrait pas trop de temps. Le groupe se concerta et décida d'intervenir pour voir ce qui se passait sous le chapiteau. Seul Yoshimo redoutait l'intérieur mais il avait décidé de les accompagner. Lorsqu'ils s'approchèrent, ils aperçurent un garde qui bloquait l'entrée de la ville.
    -Je suis navré leur dit le garde mais personne ne doit passer, la sécurité compte avant tout et la zone est mise en quarantaine.
    -Pourquoi? lui demanda Jaheira. Que s'est il passé?
    -On ne sait pas exactement répondit le garde. Plusieurs personnes étaient sensés assister à une représentation mais personne n'est ressorti. Certaines personnes ont proposé d'y aller mais aucune d'entre elles n'est revenue.
    -Et que font les gardes de la ville? Ils n'interviennent pas?
    -Vous plaisantez? Nous ne sommes pas payés pour risquer notre vie.
    Jaheira sentit le colère monter en elle. D'abord l'argent qui circulait illégalement et maintenant des gardes aussi lâches que souris, ca commençait à faire beaucoup pour cette cité.
    -On veut y aller dit Minsc. Minsc et Bhou sont des héros.
    Le garde haussa les épaules et dit:
    -Hé bien soit, si vous voulez y aller, c'est votre problème. Si vous ne parvenez pas à sortir, ce n'est pas moi qui irait vous chercher.

    A l'intérieur du chapiteau, le décor émerveillait les trois aventuriers. Au dessus d'eux, ils crurent voir la nuit et une multitude d'étoiles.
    -Je rêve ou il fait nuit? Nous sommes pourtant à l'intérieur du chapiteau repliqua Yoshimo
    Jaheira marqua un temps d'arrêt avant de répliquer:
    -Ce ne sont que des illusions. Ce doit être l'œuvre de l'un des artistes. Certains pratiquent la magie illusionniste ce qui fait d'eux d'excellents artistes de cirque.
    Le groupe continua d'avancer avec prudence. Pour l'instant il n'y avait rien à signaler. Puis un pont de présenta face à eux. Intrigué, le groupe passa le pont. Là quelque chose clochait. Un pont n'avait rien à faire dans un chapiteau. Plus loin, ils entendirent un murmure:
    -Mal...ici règne le mal...
    Ils tentèrent de trouver l'origine de la voix. Ils ne mirent pas longtemps avant de la découvrir. Prés du mur, un vieil homme marchait à tâtons comme s'il voulait sonder la paroi à la recherche de quelque chose.
    -Excusez moi l'interpella Jaheira.
    L'homme se retourna aussitôt et tira son épée du fourreau. Jaheira comprit que cet homme malgré son âge pouvait se montrer redoutable en combat. Voyant la méfiance qu'il éprouvait pour eux, elle s'arrêta de marcher. L'homme fixa le groupe le regard absent comme s'il était en transe. Puis il finit par prendre la parole:
    -Je ne vois pas de mal au fond de vous. Que faîtes vous ici?
    Jaheira examina l'inconnu qui leur faisait face. Qu'avait il fait lors de sa transe? Comment pouvait il savoir de quel coté ils étaient?
    -Je m'appelle Jaheira fit elle et voici mes compagnons Minsc et Yoshimo. Et vous?
    -Keldorn fit il. Je suis venu enquêter sous ce chapiteau comme doit le faire tout bon paladin.
    -Un paladin? s'étonna Jaheira. Vous êtes un chevalier?
    -Oui répondit il, je fais partie de l'Ordre du cœur radieux.
    Jaheira en fut bouche bée. Cet homme qu'elle prenait pour un faible était en réalité un vrai combattant possédant des idées de droiture et de justice.
    -Nous sommes venus aussi pour enquêter. Viendrez vous avec nous?
    -Bien entendu répondit le chevalier.
    -Minsc et Bhou sont heureux de combattre aux cotés de quelqu'un qui veut botter les fesses du mal.
    Le paladin s'étonna des propos de Minsc mais ne dit rien et avança. Ils passèrent ainsi la salle suivante. Dans celle-ci, ils purent voir un ogre et une épée plantée dans le sol.
    -Qui êtes vous? demanda l'ogre. Et comment êtes vous entrés ici? Peut importe, fuyez!
    La première intention du groupe était d'attaquer l'ogre mais les propos de celui-ci le stoppèrent net. Pourquoi un ogre possédait il une voix mélodieuse? Voyant que l'ogre ne réagissait pas, Keldorn retourna dans sa transe. Quand il eut fini, il dit:
    -Bon sang mais ce n'est pas possible. Aucun mal n'émane de l'ogre.
    Jaheira leva les sourcils surprise.
    -Etes vous certain de vous?
    -Ma magie ne saurait me tromper.
    -Qui es tu? demanda Jaheira à l'ogre. Et comment un ogre peut il avoir une voix de femme?
    -Je ne suis pas un ogre dit il, je m'appelle Aerie et je suis une elfe avarielle. Ce que vous voyez n'est qu'illusion. Kalah a tout fait pour tromper les sens des gens.
    -Kalah qui est ce? demanda Keldorn.
    -Le responsable des malheurs du cirque. Le responsable de ce qui vous fait croire que je suis un ogre. mais je vous assure que ce n'est pas le cas.
    -Comment savoir s'il dit vrai? demanda Jaheira.
    -Moi je le crois dit Keldorn. Je l'aurais repéré s'il était un serviteur du mal.
    -Que devons nous faire? demanda Jaheira.
    -Prenez l'épée et donnez la moi.
    -Quoi? s'écria Jaheira? Alors là jamais.
    -Pourquoi pas? demanda Keldorn. Je n'ai pas repéré de mal chez l'ogre et s'il avait voulu nous attaquer, il l'aurait fait depuis longtemps.
    Keldorn prit l'épée et avança vers l'ogre. Jaheira se mit en revanche en position de combat. Puis Keldorn donna l'épée à l'ogre. A ce moment là, l'ogre changea d'apparence pour donner forme à une ravissante jeune femme aux cheveux blonds et bouclés et aux yeux bleus.
    -Qu'est ce que c'est que ca? demanda Jaheira. Est ce une plaisanterie?
    -Non répondit Keldorn. Je me disais qu'il y avait anguille sous roche.
    -Je vous remercie de m'avoir écoutée et sauvée répondit Aerie. Je ne pouvais pas prendre l'épée car une force inconnu me retenait prisonnière mais grâce à vous, j'ai été libérée.
    -Bon ce n'est pas tout reprit Keldorn mais nous devons vaincre le mal sous ce chapiteau.
    -Je vais vous y amener repondit Aerie. Je sais que Kalah a envouté tout le cirque. Je suis trés inquiète, mon oncle se trouve avec lui et je ne crains que Kalah ne l'aie assassiné.
    -Alors allons y dit Minsc le cœur joyeux, allons botter les fesses du mal.

    Dans la salle suivante, ils furent à peine entrés qu'ils étaient déjà attaqués par des loups garous. Jaheira, Minsc et Keldorn chargèrent les premiers tandis que Yoshimo sortit son arc et décocha des flèches. Le combat dura dix bonnes minutes sans que le groupe ne parvienne à prendre l'avantage. A chaque fois qu'il touchait un loup-garou, celui-ci ne semblait ne subir aucun dégât. De plus, le groupe subissait en revanche des morsures.
    -N'y croyez pas leur souffla Aerie. Ce ne sont que des illusions.
    Des illusions? Pourtant leurs morsures leur semblait bien réelles. Le groupe avait beau se concentrer, il leur était impossible de détacher leurs regards sur les loups-garous. Jaheira et Keldorn commençaient à manifester des signes de faiblesse. A ce moment là, Aerie murmura des mots magiques et la salle chamboula. Toutes les créatures disparurent instantanément. Jaheira mit un certain temps avant de réaliser ce qui s'était produit.
    -Que...que s'est il passé?
    Aerie répondit:
    -Voyant que vous ne parveniez pas à vous ôter de l'esprit que ce n'étaient que des illusions, je les ai dissipé.
    -Dissipé? demanda Minsc
    -Alors tu es une magicienne? demanda Keldorn.
    Aerie rougit légèrement.
    -Hé bien heureusement que tu étais là, nous n'aurions jamais réussi sinon lança Yoshimo.
    -Continuons reprit Aerie, je m'inquiète pour oncle Quayle.
    Ma bio rp est ici

  6. #6
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -3-

    Le groupe avait traversé les escaliers qui menaient au repaire de Kalah. Lorsqu'ils furent face à lui, ils s'étonnèrent de deuxchoses. Kalah semblait posséder l'apparence similaire à celle d'un ogre-mage. A coté de lui, un limon résidait. Kalah semblait surpris de leur venue.
    -Tiens tiens dit il sarcastique, je vois que l'on a su affronter mes créatures.
    -Où est mon oncle? lui demanda Aerie. Que lui avez vous fait?
    -Aerie, lanca une voix, est ce toi?
    Aerie sonda la salle preplexe. Si Kalah correspondait à cet ogre-mage, cela signifait que son oncle était donc...Une illusion, son oncle ne pouvait pas être un limon.
    -Je n'ai pas d'yeux continua Quayle. Je t'en prie Aerie. Sois prudente, cet endroit n'est pas ce qu'il paraît.
    Kalah éclata de rire.
    -Comme c'est touchant, l'oncle et la nièce se retrouvent. J'en suis ravi. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je vous haissais tous les deux.
    Aerie manqua de s'étrangler:
    -Kalah vous...vous nous detestiez? Mais pourquoi?
    Kalah entra dans une colère noire.
    -Vous croyez que c'était facile pour moi? Je me rapelle que j'ai trimé jour et nuit pour apprendre la magie. J'ai travaillé dur pour le cirque. Qu'est ce que j'ai récolté en echange? Rien du tout. De plus aux yeux des gens, il n'y avait que vous deux qui comptaient. Les gens vantaient vos numéros et moi qu'est ce que j'ai récolté? Des railleries, des moqueries, du mépris. Tous les gens me regardaient de haut et me considéraient comme un imbécile. Tout ce que j'ai préparé ici est l'oeuvre de ma vengeance. Plus jamais on ne se moquera de moi. A présent, je serais le grand Kalah.
    -Vous n'êtes qu'un mégalomane répliqua Aerie, vous vous êtes laissé gagner par de la jalousie.
    -Je m'en moque répondit Kalah, à présent il est trop tard pour revenir en arrière. Néanmoins comme vous et votre oncle, vous vous trouvez face à moi, je vais me faire le plasir de vous tuer. A l'attaque mes ombres.
    Aussitôt une dizaine d'ombres jaillirent et se jetèrent sur les aventuriers. Les aventuriers réagirent. Keldorn, Yoshimo et Aerie firent obstacle aux ombres tandis que Minsc et Jaheira se jetèrent sur Kalah. Malheureusement celui-ci avait anticipé. Il disparut aussitôt et devint invisible. Minsc et Jaheira tentèrent de frapper à l'aveuglette, en vain. Mais il ne s'arrêta pas là. Il lanca une série de sortilèges qui s'abbatirent sur Quayle.
    -Aerie dit il, aide moi. Je t'en prie.
    -Oncle Quayle hurla Aerie desespérée.
    Elle tentait de se débattre mais rien ne semblait fonctionner. Elle luttait avec achernement aux côtés de Keldorn mais les ombres étaient résistantes. S'ils ne trouvaient pas rapidement une solution, Quayle succomberait et les autres membres du groupe ne tarderaient pas à suivre. Lorsqu'il avait achevé son sort, il redevint visible. Jaheira et Minsc s'était jetés sur lui mais il s'était de nouveau rendus invisible.
    -Bon sang gromella Jaheira, nous n'allons jamais réussir à lui mettre la main dessus.
    Keldorn, Yoshimo et Aerie retenaient les ombres mais comencaient à emettre des signes de fatigue. C'est alors que se produisit un miracle. La lumière du jour éclairait le cirque. Ils n'étaient plus dans l'obscurité. Les ombres avaient disparu. Et surtout Kalah ne bougeait plus.
    -C'est impossible dit il.
    Ils entrevirent tous la lame d'une épée qui avait transpercé Kalah. Il redevint un gnome et s'effondra sur le sol. Satisfait, Lennon retira son épée et se tourna vers ses amis, le visage radieux.
    -Bonjour les amis dit il, je vois que je suis en retard n'est ce pas?
    Tous hocquetèrent de surprise.


    -Lennon s'offusca Jaheira. Mais que...?
    -Vous le connaissez? demandèrent en coeur Keldorn et Aerie.
    -Ouf dit une voix, j'ai bien cru que j'allais y passer.
    -Oncle Quayle cria Aerie en se jetant das ses bras.
    -Comment as tu fait Lennon? demanda Yoshimo.
    -C'est simple répondit Lennon. Je me suis assoupi à la taverne et j'ai rêvé d'Imoen. Elle m'apellait à l'aide. Je me suis aussitpot demandé ce que je faisais ici à boire plutôt que de partir à sa recherche et je suis sorti pour vous chercher. Bien entendu vous aviez déjà disparu mais j'ai appris qu'un groupe avait décidé de pénetrer dans le chapiteau. J'ai fait de même et je vous ai vu en plein combat. J'ai essayé de vous aider mais rien n'y faisait. J'ai par chance senti la colère monter en moi et j'ai perçu une forme flou qui se déplacait et lancait des sorts. J'ai compris qu'il s'agissait de Kalah.
    -Espèce de vaurien vociféra Jaheira, je t'aurais tué si...si je n'étais aps aussi heureuse de te revoir continua telle en se jetant dans ses bras.
    Lennon faillit suffoquer. Il tenta de tourner la situation de manière humouristique.
    -Cela signifie que je peux reprendre ma place de leader dans le groupe? fit il ironique.
    -Hé comment! répondit Minsc d'une voix tonitruante.
    -Bien entendu ajouta Jaheira mais je ne veux plus te revoir baisser les bras, tu m'entends?
    Lennon hocha la tête.
    -Les amis lanca Keldorn, tout ceci est bien sympathique mais je vais devoir vous laisser.
    -Tu ne restes pas avec nous? demanda Minsc.
    -Non répondit Keldorn, j'ai encore beaucoup de travail qui m'attend à l'ordre du coeur radieux. J'espère néanmois que nous nous reverrons.
    Il sortit du chapiteau accompagné de Yoshimo.
    -Où vas tu Yoshimo? lui demanda Lennon.
    -Je ne peux pas rester répondit Yoshimo. J'ai moi aussi des choses à régler. Mais je pense que nous nous reverrons.
    Ils laissèrent tous les autres membres dans le chapiteau.


    -Nous avons eu chaud dit Quayle. J'ai bien cru que notre dernière heure était sonnée.
    -Que deviendrais je sans vous mon oncle? demanda Aerie.
    -Hé bien, je pense que tu t'y ferais, néanmoins j'ai été impressionné par ta fougue et tes prouesses. Je me demande si tu ne serais pas plus heureuse de partir à l'aventure que de supporter un vieux magicien qui n'a plus rien à t'apprendre.
    -Mon oncle, comment pouvez vous dire cela? s'indigna Aerie. J'aime travailler pour le cirque, j'aime travailler pour vous.
    -Je le sais reprit Quayle mais imagine qu'un tel événement se reproduise. Je n'ai pas envie de te perdre Aerie J'aimerais que quelqu'un veille sur toi.
    Puis il se tourna vers Lennon.
    -Lennon, puis je vous demander une faveur? J'aimerais que vous emmeniez Aerie avec vous, si tu acceptes bien sure Aerie.
    -Quoi? fit Aerie avec surprise, mais ce serait un honneur que de voyager avec vous.
    Lennon hésita. Une personne en plus dans son groupe ne serait pas de trop mais Quayle esperait surtout que Lennon la protège. Or pourrait y parvenir? Il avait échoué pour Imoen. Il examina attentivement la jeune elfe. Si elle disposait d'un charme à lui couper le souffle, il avait été témoin de ses capacités en combat. Cependant Misc avait déjà répondu à sa place.
    -Quel jour heureux dit il, Aerie sera notre nouvelle sorcière.
    -Pardon? répliqua Jaheira, et pourquoi la prendrions nous avec nous? Elle ne fera que nous retarder.
    Aerie qui avait entendu ces denrières paroles baissa la tête et commenca à verser des larmes. Lennon fut peiné de la situation.
    -Une pleurnicheuse pffffff fit Jaheira méprisante.
    Aerie qui avait sentile chagrin monter s'emporta:
    -C'est comme ca que tout le onde me considère? Et qui a éliminé les illusions?
    Aerie courut hors du cirque.
    -Aerie! fit Quayle.
    -Bravo Jaheira! s'indigna Lennon.
    -Quoi? Ne me dis pas que tu lui fais confiance.
    -Ce n'est pas à toi d'en décider dit Lennon. Je te rappelle que nous avons besoin d'aide pour trouver Imoen et nous renseigner sur ce mage.
    -Imoen? Alors tu penses enfin qu'elle est encore vivante?
    Mais déjà Lennon ne l'écoutait plus, il s'était lancé à la suite d'Aerie.
    Elle n'était pas allé bien loin. Elle sanglottait au milieu de la place.
    -Aerie
    La jeune femme se retourna.
    -Lennon ne vous fatiguez pas pour moi dit elle en sanglottant, votre amie me déteste.
    Lennon s'approcha d'elle et lui posa une main sur son épaule.
    -Je sais dit il mais ce n'est pas contre toi qu'elle en a. Elle a perdu récemment un être cher. Ca lui passera. De toute manière, je sais que tu as montré un courage sans lmites face à kalah. Si tu acceptes toujours, je suis d'accord pour que tu te joignes à nous.
    Aerie leva son visage.
    -Vous..;enfin tu veux dire que je peux rejoindre ton groupe?
    Lennon hocha la tête.
    -Ho merci fit elle en entourant lennon de ses bras et en posant sa tête sur son épaule.
    Ma bio rp est ici

  7. #7
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -5-

    Durant les jours qui suivirent, les quatre aventuriers tentaient de survivre en accomplissant de petites tâches. Par chance, l'or s'accumulait et bientôt, ils n'auraient plus besoin de travailler. Ils pourraient alors se consacrer aux informations concernant la captivité d'Imoen et du magicien. Lorsqu'il n'avaient rien à faire, Lennon entrainait Aerie au combat en corps à corps tout en faisant usage de ses sortilèges de clerc et de mage. Elle commençait à prendre confiance en elle et bientôt, elle serait assez puissante pour rester seule. Un jour, Ils eurent tous deux la surprise de voir les soldats de la cité courir partout l'air affolé. D'habitude ils restaient calme et placides. Qu'est ce qui pouvait expliquer ce changement d'attitude? Intrigués, ils décidèrent d'interroger un groupe d'hommes qui vérifiaient leurs armes.
    -Excusez moi fit Lennon, mais qu'est ce qui peut vous rendre aussi agités?
    Les soldats dévisagèrent Lennon avec incrédulité.
    -Comment ca, vous ne savez pas ce qui se prépare?
    Lennon et Aerie secouèrent la tête.
    -Un groupe de bandits est parti en route pour prendre d'assaut Atkathla et d'ici quelques heures, ils seront ici.
    -Des bandits? demanda Lennon incrédule et combien sont ils?
    -Environ une centaine. De plus, certains de leurs amis ont déjà infiltrés la cité et ils comptent nous prendre à revers.
    Lennon et Aerie se regardèrent interloqués.
    -Des bandits qui vont attaquer la cité? Il faut rapidement en informer Minsc et Jaheira.

    Plus tard, le groupe se retrouva dans la taverne connue sous le nom de la couronne de cuivre.
    -Des bandits qui comptent attaquer la cité? Voilà qui n'augure rien de bon.
    -Quel jour glorieux Bhou! déclara Minsc, nous allons devenir des héros dans cette bataille.
    -Minsc souffla Jaheira, qui t'a demandé de prendre partie pour cette bataille?
    Lennon réfléchit puis lança:
    -Ce n'est pas une mauvaise idée.
    Jaheira lui lança un regard noir.
    -Et en quoi cela nous regarde t'il?
    -Hé bien si nous participons à cette bataille et que nous gagnons la confiance des autorités, peut être qu'elles nous aideront à trouver Imoen.
    Jaheira fixa Lennon avec surprise.
    -Hum...ca peut être une solution mais nous risquons d'y perdre la vie.
    -Contre des bandits? pouffa Lennon, nous avons eu affaire à bien pire que ca.

    -Laissez nous bande de morveux dit un garde, c'est l'affaire des autorités, pas la votre.
    -Mais nous savons nous battre affirma Lennon
    -Je vous ai dit de nous laisser...
    Il 'interrompit soudain. Jaheira avait lancé un sort de druide. Des plantes avaient poussé dans le sol et emprisonnèrent le garde. Celui-ci fut d'abord surpris avant de répliquer.
    -Comment osez vous? Vous voulez vous battre, c'est ca?
    -Qui ose faire un tel raffut? demanda une autre voix. Hé mais vous je vous reconnais, vous êtes ceux qui ont sauvé le cirque.
    Les quatre aventuriers levèrent le tête et hoquetèrent de surprise.
    -Keldorn!
    -Hé oui lanca t'il avec un clin d'oeil, qu'est ce qui vous amène ici?
    -Keldorn je vous en prie, nous voulons nous battre pour la cité dit Lennon.
    -Ne les écoutez pas dit le garde, ce sont sûrement des alliés des bandits qui comptent nous prendre à revers.
    -Eux? pouffa le paladin. Ca ne risque pas, je les ai déjà vu à l'œuvre et je sais qu'ils sont dignes de confiance.
    Puis Keldorn désigna trois autres personnes qui l'accompagnaient.
    -Je vous présente mes amis, voici le prélat, notre maître, Sir Alexander et Sir William Reirrac.
    Les trois autres paladins saluèrent le groupe.
    -Je suis heureux de voir des personnes qui sont prêts à aider la cité mais êtes vous certains de pouvoir repousser l'attaque des bandits? demanda le prélat.
    -Et comment! fit Lennon.
    -Ha ha répondit le prélat, j'aime les personnes qui ont du courage. Hé bien puisque vous pensez y parvenir, je vais demander à mes paladins de protéger la cité de l'intérieur.
    -Nous vous suivons maître déclarèrent les trois chevaliers.

    Plus tard, une horde se présenta non loin de la cité.
    -les bandits, ils arrivent cria un garde.
    -Ouvrez les portes, nous allons leur montrer qui sont les plus forts ici cria un autre.
    Les portes s'ouvrirent et les gardes se jetèrent sur la horde qui les attendait. Lennon et Minsc les avait suivi tandis que Jaheira et Aerie restaient en retrait. A ce moment là ,quelques gardes s'écroulèrent. Les bandits disposaient d'archers et certains d'entre eux avaient fait mouche. Lorsqu'il fut assez prés, Lenno,n constata qu'il ne s'agissait pas de vulgaires bandits mais d'orques et d'orogs. Voilà qui rendrait les choses plus compliquées. Non seulement ils se battaient comme des diables mais ils étaient bien organisés. Lennon vit à coté un garde qui combattait un orque. Malheureusement, l'orque finit par prendre le dessus et transperça le corps du garde avec son épée. Lennon profita de ce moment d'inattention de l'orque pour le frapper avec ses deux épées. l'orque mourut sur le coup. Avec ses deux épées, il se jeta sur un archer qu'il décapita. Un deuxième tenta de le cibler mais il exécuta une roulade avant et tua son adversaire. Minsc chargeait comme un beau diable frappant de nombreux ennemis avec ses masses. Soudain, des éclairs jaillirent du ciel et frappèrent toute une rangée d'orques. De plus, des flèches enflammées atteignirent leur cible. Lennon sourit. Aerie et Jaheira usaient de leur sortilèges et cela marchait parfaitement. Puis Jaheira convoqua des insectes qui assaillirent les orques. A ce moment là, un chevalier en armure apparut. Lennon frissonna lorsqu'il le vit, il lui faisait penser à Sarevok. La chevalier fonça sur les gardes et les balaya avec son épée. Certains gardes tentèrent de riposter mais son armure le protégeait. Avec sa giganteque épée, il décpita un garde et en frappa un autre sur sa gauche. Lennon comprit que cet homme représentait le seul danger. Il fonca dans sa direction et cria:
    -Occupez vous des orques, je vais m'en charger.
    Les gardes ne se firent pas prier, ils laissèrent la place à Lennon qui porta un coup d'épée. Le coup ne fut pas violent mais il suffit à déséquilibrer le chevalier. Lennon tenta de lui porter un coup fatal mais il reçut un poing d'acier sur le figure l'éjectant. Le chevalier en armure se releva et s'attaqua à Lennon. Lennon eut tout juste le temps de parer son coup pour éviter une mort certaine. Le combat dura un certain temps sans qu'aucun des deux ne prenne l'avantage mais Lennon sentit qu'il allait bientôt faiblir. Plusieurs fois, son épée avait vacillé et il ne disposait pas d'armure. Néanmoins il parvint à trouver une faille. A la vitesse de l'éclair il se retrouva derrière le chevalier et frappa de toute ses forces. Cette fois, une partie de son armure vola en éclat. Lennon put voir le corps de son adversaire. Il n'était ni orog ni orque. Il s'agissait en réalité d'un ogre. Lennon comprit pourquoi il lui avait paru si grand. Entre temps les gardes s'étaient débarrassés des orques et des orogs. les insectes lancés par Jaheira les avait aveuglés et ils étaient vulnérable. Comprenant qu'il se retrouvait tout seul, l'ogre siffla. Aussitôt un sanglier déboula et fonça en direction de l'ogre balayant quelques gardes au passage.
    -Tu as gagné cette bataille enfant de Bhaal grogna l'ogre mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Mon maître trouvera un moyen de se venger.
    Puis il grimpa à califourchon sur le sanglier et disparut. Lennon fut surpris. Qui était cet ogre et de quel maître pouvait il parler? Comment savait il qu'il était un enfant de Bhaal?
    -Victoire! cria Minsc.
    Ma bio rp est ici

  8. #8
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    Chapitre 2: Le quartier général des étoiles
    -1-


    Ils s'étaient rendus à la couronne de cuivre pour fêter leur victoire. Lesautorités pouvaient les remercier car sans eux, le sort de la bataille aurait sûrement été différent. Au lieu de cela, les soldats restants n'avaient fait que leur jeter des regards méprisants ou encore leur reprocher de els avoir gêné. Jaheira s'était retenu de faire un barbecue de gardes d'Atkathla. En revanche, le prélat leur avait promis de parler à la régente d'Atkthla de leurs problèmes pour les remercier Le goût de l'aventure et du risque avaient repris le dessus pour Lennon. Comparés à ce qui venait de se produire, les longs mois d'intervalle entre sa victoire sur Sarevok et la bataille s'étaient avérés d'un veritable ennui. A présent il n'espérait rien d'autre que de reprendre la route avec ses amis et partir à la recherche d'Imoen. Aerie parlait timidement, Minsc dévorait son repas avec appetit et Jaheira pour la première fois depuis leur escapade de la prison d'Irenicus semblait décontractée. Leur conversation fut brusquement interrompu par une jeune femme affolée qui se cogna contreleur table et renversa le plat de Minsc.
    -Mais enfin cria t'elle, personne ne va m'aider?
    La taverne s'étaient tue un instant. Ses propos ne furent acceuillis que par des raillements. Un des homme s'approcha d'elle et lui souffla:
    -Alors ma belle, tu veux de l'aide? Je suis certain que tu apprecieras la mienne. Ses propos grossiers laissaient deviner ses véritables intentions. Lennon s'apprêta à se lever pour porter secours à la demoiselle mais Jaheira l'en empêcha. C'est alors qu'un événement inattendu se produisit. La jeune femme prit l'homme par le col et lui administra un soufflet. Surpris, l'homme chancela et retourna à sa place provouant l'hilarité générale de la taverne.
    -Parle moi encore une fois comme cela Amalas et c'est à mon épée que tu goûteras cracha t'elle.
    Lennon en fut ébahi. Cette jeune femme possédait une force de caractère qu'il n'aurait jamais imaginé en la voyant. Puis elle se trourna vers la table de Lennon l'air radouci:
    -Et vous, me viendrez vous en aide s'il vous plait?
    -Mais bien sur! s'exclama Lennon. Mais à qui avons nous l'honneur?
    Lennon examina l'inconnue qui s'était adressée à eux. C'était une ravissante demoiselle. Ses cheveux roux possédaient de nombreuses nattes et ses yeux étaient en amande.
    -C'est magnifique fit elle, nous derions nous mettre en route. Je m'apelle Nalia à ce propos et vous?
    Lennon présenta brièvement le groupe.
    -Une minute intervint Jaheira, pourquoi nécéssitez vous de l'aide? Vous semblez pourtant savoir combattre.
    -Hé bien fit nalia embarassée, mon château a été attaqué par des créatures. Je vous en dirai plus une fois là bas et je vous promets de l'or.
    -Nous acceptons! cria Minsc. Minsc et Bhou sont toujours prêts à venir en aide à une demoiselle en détresse.
    Aerie avait fait de même. Seule Jaheira avait des soupcons. Si Nalia possédait un château, c'est qu'elle était une noble, chose que Jaheira n'aimait pas trop.
    -Allez Jaheira fit Lennon. Nous allons avoir besoin d'argent si nous voulons survivre tout en recherchant Imoen.
    -Imoen? demanda Nalia. Qui est ce?
    -Une amie à nous, elle a été capturée par les mages cagoulés.
    -Je vois reprit Nalia, mais si vous êtes prêts à me venir en aide, je ferai de même pour vous.
    -Etes vous certaine? demanda Lennon
    -Bien entendu dit Nalia, j'aime venir en aide aux autres quand je le peux aussi.


    Jaheira finit par capituler devant l'insistance de Lennon. Mais au moment où ils se mirent en route, une voix les interpella:
    -Attendez!
    Ils se retournèrent et virent un jeune homme qui accourut vers eux. Il avait les cheveux châtains et les yeux marrons. Son accoutrement laissait penser qu'il appartenait à une famille aisée.
    -Que vous arrive t'il mon brave? demanda Lennon.
    -Hé bien j'ai entendu que vous partiez à la chasse aux monstres et j'aimerais venir avec vous.
    Jaheira le fixa suspicieusement.
    -Et à qui avons nous affaire et quelle aide pouvez vous nous apporter?
    L'homme parut moins serein devant Jaheira. Il semblait mesurer ses mots comme si le fait de faire partie du était vital pour lui.
    -Hé bien je...je..,je sais me battre dit il.
    Les autres membres du groupe attendirent patiemment la suite des évènements. L'inconnu sortit une épée qu'il tenait au fourreau.
    -Vous voyez cette épée? Je sais la manier et je sais que je pourrais vous être utile.
    -TON NOM! vociféra Jaheira
    -A...Anomen répondit il d'un ton timide.
    -Pfff répliqua t'elle, ca prétend se battre et ca ne sait pas utiliser une arme correctement.
    Jaheira faisait sûrement référence à la manière dont Anomen tenait son épée. S'il devait parer un coup, elle tomberait à coup sur à terre.
    -Il n'a pas l'air d'avoir confiance en lui souffla Aerie à Lennon.
    -En effet lui répondit Lennon.
    -Mais n'a t'il pas le droit à s chance? J'étais comme lui avant.
    -Oui mais là c'est différent, nous allons directement affronter des créatures redoutables, nous n'avons pas le temps de l'épauler.
    -Bon j'en ai assez d'attendre dit Jaheira, et si on y allait maintenant?
    -Attendez! cria Anomen, vous ne pouvez pas me laisser là.
    Le groupe partit sans lui prêter la moindre attention. Anomen courut à leur suite.
    -Je vous ai dit que je savais me battre.
    Le groupe continua sa marche.
    -Je suis écuyer pour l'instant mais je souhaite devenir chevalier et je dois faire mes preuves en réalisant une quête comme la votre pour montrer ma bravoure.
    Jaheira se sentit agacée. Elle se demanda si elle n'allait pas lui lancer un sort qui pourrait l'immobiliser. Ce moulin à paroles ne faisait que l'exapserer.
    -Je suis sous la tutelle de sir Keldorn continua t'il.
    Cette fois, l'argument fit mouche. Ils stoppèrent tous.
    -Tu es l'écuyer de Keldorn? demanda Lennon.
    -Oui, je vous en prie, prenez moi avec vous.
    Lennon réfléchit puis lui annonca.
    -C'est d'accord, nous devons une fière chandelle à Keldorn pour nous avoir accepté lors de la bataille d'Atkathla. Tu vas donc rester avec nous.
    -Oh merci dit il.
    -Regarde la route et reste au milieu de nous! cria Jaheira.
    Ma bio rp est ici

  9. #9
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -2-


    -Allez vous nous dire qui allons nous affronter?
    Malgré l'arrivée des aventuriers au château de'arnise, Nalia n'avait encore rien révélé concernant les envahisseurs. Pensive, elle marqua un temps de refelxion avant de déclarer:
    -Des trolls, ce sont des trolls qui ont envahi le château.
    -Des trolls? s'exclama Jaheira, mais il nous faut du feu ou de l'acide, on ne peut pas les éliminer sinon.
    -C'est possible répondit Nalia mais je sais comment m'en procurer. A coté du château se trouve un fortin qui nous sert de camp. Le capitaine Cernick est déjà là bas et nous devons le rejoindre.
    -Des trolls murmura Anomen peu rassuré.
    Aerie aussi tremblait légèrement. Lennon leur adressa un sourire d'encouragement.
    -Courage dit il, vous n'avez peut être jamais eu affaire à ce genre de créatures mais c'est ca la vie d'aventurier.
    Dans le fortin, ils furent recus par le capitaine Cernick. Au départ surpris de voir arriver tout ce monde, il fut rassuré après avoir entendu les explications de Nalia.
    -Quelles sont les nouvelles? demanda Nalia.
    -Les trolls n'ont pas tenté d'attaque dehors mais la plupart sont maitenant dans la cour centrale et ils ont fermé le pont levis.
    -Qu'allons nous faire?
    -L'idéal serait de retrouver le major Domo s'il est encore en vie. Il aurait sûrement des explications à fournir. L'autre solution serait d'attaquer les trolls dans la cour mais tant que le pont levis est levé, nous ne pouvons rien faire..
    -Alors il faut que nous nous en chargions reprit Nalia.
    -Mais comment comptez vous faire?
    -Nous allons prendre un passage secret que j'utilisais que j'étais plus jeune. En attendant capitaine avez vous des armes ou des munitions efficaces contre les trolls?
    Le capitaine acquiesa et fit signe à ses hommes qui gardaient un coffre. Le coffre fut ouvert et les aventuriers purent constater qu'il contenait des flèches de feu et des armes magiques. Ils prirent ce dont ils eurent besoin et s'en allèrent en direction du passage.


    Arrivés dans la première pièce, Nalia s'adressa à ses compagnons:
    -Avancons avec prudence, les trolls peuvent être postés n'importe où.
    Ils traversèrent n'importe quelle pièce sans rencontrer âme qui vive. Cependant dans l'une d'entre elles, ils virent un sac grand plastique qui bougeait comme si quelqu'un gigotait à l'interieur. Nalia s'occupa du noeud qui maintenait le sc fermait et tout le monde poussa un hic en voyant un homme bailloné et ligoté à l'interieur de celui-ci. Nalia s'occupa de ses liens et s'adressa à lui.
    -Major Domo que vous est il arrivé?
    -Je...merci mademoiselle Nalia. J'ai été capturé par les trolls et ils m'ont enfermé là dedans.
    -Savez vous où se trouve mon père? Et ma tante? Et Glacias notre homme de confiance?
    La major acquiesa.
    -J'ai tout vu mademoiselle Nalia. Votre père a capitulé après l'invasion des trolls. Il aurait pu combattre et gagner la bataille mais il a réalisé que son fléau était incomplet.
    -Incomplet? Comment ca? Et comment est possible? demanda Nalia
    -Nous ne savons pas continua le major. Le fléau magique de votre père a été démonté comme si on avait voulu le saboter. Visiblement il existe un traître au château qui avait prêvu cet événement et qui s'est empressé d'accomplir sa besogne pour que le château perde face aux trolls.
    -C'est terrible s'offusca Nalia. Que s'est il passé ensuite?
    -Après la capitulation, j'ai vu un gigantesque troll. Il était énorme, jamais je n'en ai vu comme celui-ci. Il semblerait qu'il se nomme Tor'gal et qu'il soit le chef de ces monstres. Je l'ai vu emmener votre père aux oubliettes où ils devaient négocier mais je suis inquiet, il n'est toujours pas revenu. Il a amené avec lui des creéatures noires comme de la roche. J'ignore de quoi il s'agissait mais je n'en ai jamais vu. Quand à votre Tante, votre père lui a rodonné d'aller se cacher dans sa chambre. Elle est fermée à clé et je ne pense pas que les trolls tenteront d'y pénétrer. Ils sont tous à dans la cour exterieure. Quand à Glaicas, je ne l'ai pas vu, j'ai bien peur qu'il soit mort dans la bataille.
    -Hé bien voilà qui est peu réjouissant affirma Nalia.
    -C'est le cas de le dire mais qui sont ces personnes qui vous accompagnent?
    -Oh pardonnez moi dit Nalia, ce sont des aventuriers que j'ai rencontré et qui onr accepté de m'aider.
    Puis s'adressant aux aventuriers:
    -Je vous présente le Major Domo, il s'occupe de la gestion du château.
    Elle se tourna vers le major et annonca:
    -Major Domo, nous aimerions abaisser le pont levis, les gardes sont prêts à se battre à l'exterieur.
    -Hé bien ca ne sera pas facile. Il y a environ une trentaine de trolls dans la cour extérieure et Ils surveillent activement le levier du pont levis.
    -C'est problèmatique dit Nalia, nous ne pouvons pas affronter trente trolls à nous seuls.
    -Il y a peut être un moyen dit Jaheira.
    Tout le monde se trourna vers elle interloqué.
    -Je connais un sortilège qui peut nous rendre invisible un laps de temps. Je ne peux rendre invisible que deux personnes et le temps d'estimation de l'invisibilité ne dure que cinq minutes mais nous pouvons porter un coup crucial néanmoins. Est ce que ce sera suffisant?
    -Je l'espère dit Nalia, mais de toute manière je suis prête à tenter le coup, c'est mieux que d'affronter directement les trolls.
    Les aventuriers élaborèrent un plan puis ils décidèrent que Lennon et Nalia seraient les deux personnes qui agiraient . Les autres resteront cachés dans cette pièce. Plus tard, ils sortirent de la pièce et gagnèrent le cour extérieure du château. Grâce à l'invisibilité, Ils purent passer inapercus au milieu de tous les trolls. Soudain, un homme arriva par une autre porte. Nalia poussa un hocquet de surprise en le voyant:
    -C'est Glacias souffla t'elle à Lennon. C'est notre homme de confiance, il va nous aider j'en suis certain.
    Cependant son euphorie ne fut que de courte durée. Et pour cause, Glacias se dirigeait tranquillement vers les trolls.
    -Rien à signaler? demanda t'il à l'un d'eux.
    -Rien répondit le troll.
    -Parfait reprit Glacias. Je vais essayer de débusquer cette peste de Nalia, je suis sure qu'elle est entrain de comploter un plan contre nous. Continuez à surveiller la zone et prevenez moi si vous avez du nouveau.
    Le troll acquiesa et Glacias sortit parla porte nord du château. Nalia était restée sans voix durant cet épisode. Glacias était donc le traître, cet homme qui avait la totale confiance de son père. C'étit évident. De plus, il connaissait parfaitement le fléau magique de son père. Il aavit démonté les pièces pour le priver de cette arme. Il avait fait rentrer les trols dans le château et l'attaque avait été trop rapide pour les gardes. Mais pourquoi avait il trahi les de'arnise? Qu'avait il à gagner? Ses pensées furent interrompues par lennon qui lui souffla:
    -Ciel, nos amis Minsc, Jaheira, Anomen et Aerie sont dans le château. S'il se met à fouiller celui-ci, il pourrait les trouver.
    Nalia en fut bouche bée, elle n'avait pas pensé à ca.
    -Le temps presse fit il, puisque tu sais où se trouve le levier qui permet d'abaisser le pont, vas y et depeche toi, je vais pendant ce temps avertir nos amis de se préparer à l'attaque.
    Nalia hocha la tête et s'engouffra sur la passerelle qui menait au levier. Cependant les débris de charbon qui résidaient dans la cour lui donnèrent une idée.


    -Dites fit un troll, il fait noir ici. Ou est la torche?
    -Derriière toi répondit un autre.
    -Comment? Elle a toujours été devant moi. Pourquoi a t'elle changé de place?
    -Tu te fais des idées répondit l'autre troll, surveille comme nous et arrête de poser des questions.
    Le troll fut scetique mais voyant que les autres ne bronchaient pas, il reprit sa surveillance.
    En réalité, ils surveillaient tous le pont et la torche avait bien bougée. Nalia l'avait prise et se déplacait avec. Les trols furent tellement absorbés dans leut tâche qu'aucun d'entre eux ne vit la torche se deplacer. Puis Nalia fit des signaux avec la torche en direction du camp qui avait compris. Puis elle abaissa le levier du pont qui descendit dans un grincement sinistre. Puis Nalia lanca la torche sur les débris de charbon. A ce moment là, le feu se propagea, le charbon étant très combustible prenant par surprise les trolls. De plus le capitaine Cernick et ses hommes déboulèrent dans la cour et les archers tirèrent des flèches de feu sur les envahisseursqui les prirent au dépourvu. Pour couronner le tout, Minsc et Anomen chargèrent les trolls par l'arrière tandis que Jaheira, Aerie et Nalia lancaient des sorts. Au bout d'une dizaine de minutes, les trolls avaient été vaincu et le feu maîtrisé puis éteint.
    -Félicitations dit le capitaine Cernick, les trolls n'ont pas tenu longtemps.
    -Tiens mais où est passé Lennon? demanda Aerie.
    Ma bio rp est ici

  10. #10
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -3-

    Le bruit de la bataille dans la cour extérieure n'avait pas échappé à l'oreille attentive de Glacias. Inquiet, il se dirigea vers l'endroit en question puis découvrit avec surprise un jeune homme qui lui barrait la route.
    -Qui êtes vous? demanda Glacias surpris.
    L'homme le toisa d'un air sévère avant de lui répliquer:
    -Mon nom est Lennon et je suis ici pour mettre fin à vos actes ignobles.
    Glacias fut surpris par ces propos. Qui était donc ce jeune homme pour oser le menacer ainsi? Ne connaissait il pas sa puissance?
    -Mais avant que je n'accomplisse ma besogne, je suppose que le pouvoir n'était pas votre objectif sinon vous n'auriez pas fait venir un troll plus puissant que vous. Vous devez posséder un voire même plusieurs supérieurs. Qui sont ils?
    Glacias éclata de rire:
    -Vous avez du culot fit il, vous osez me menacer dans ma propre demeure et en plus vous me demandez qui sont mes supérieurs. En effet, j'en possède deux pour être exact mais ne croyez pas que je vais les trahir. Je vous tuerai, je tuerai les autres et la situation restera comme lors de l'invasion des trolls. Dommage que mes supérieurs veulent cette petite peste de Nalia vivante, sinon je me serais amusé avec elle avant de la tuer.
    Lennon sentit la colère bouillir en lui. Comment osait il parler ainsi de ses amis.
    -Battez vous! hurla t'il en sortant ses deux épées.
    -Avec plaisir dit Glacias en esquissant un sourire.
    Le combat s'engagea aussitôt. La simple vue de cet homme qui avait trahi ses maîtres qui lui vouaient une confiance totale le répugnait. Plusieurs fois, Lennon faillit prendre le dessus mais Glacias se contentait d'esquiver puis de repartir à l'attaque. Lennon sous l'effet là colère n'allait pas tarder à se fatiguer. Au bout d'un moment, Glacias exécuta un botte puis frappa. Lennon eut tout juste le temps de voir le coup lui trancher la hanche. Il exécuta une roulade qui lui évita le coup mortel. Mais il ne fut pas assez rapide pour parer le suivant. Il s'était retrouvé de dos face à Glacias. ce dernier en profita et lui porta un coup dans le dos. Par chance, son armure avait limité l'impact. Lennon assailli par la douleur repartit à l'attaque. De nouveau Glacias exécuta une botte et frappa cette fois à l'épaule. De nouveau Lennon encaissa difficilement le coup. Du sang sortit et si le combat ne se terminait pas rapidement, il se viderait de son sang. Y avait il un moyen d'en finir avec cet adversaire? C'est alors qu'il comprit. L'homme l'avait provoqué pour qu'il combatte sous l'effet de la colère. Non seulement cela le fatiguerait mais de plus, il ne contrôlerait pas ses mouvements. Il s'était fait avoir par cette ruse sournoise et lâche. Il comprit ce qu'il lui restait à faire. Il lâcha une de ses épées au sol et se tint l'épaule avec l'autre main tout en se courbant. Glacias satisfait se dirigea tranquillement vers Lennon pour porter le coup de grâce. Aussitôt, Lennon exécuta un mouvement rapide et inattendu qui frappa violemment Glacias. N'ayant pas prévu le coup, il tomba à la renverse en lâchant son épée. Lennon sauta et transperça le cœur de Glaicas avec son épée.
    -Ce...c'est impossible dit il.
    Il rassembla ses dernières forces pour exprimer ses dernières paroles.
    -Vous êtes un adversaire de grande valeur.
    Puis sa tête se renversa sur le coté.

    Le groupe avait lui aussi entendu le bataille qui avait eu lieu dans le château. Ils crièrent lorsqu'il virent Lennon adossé contre le mur incapable de faire le moindre mouvement. Jaheira et Aerie ne perdirent pas de temps. Elles lancèrent une multitude de sorts de soins qui rebouchèrent les plaies de Lennon. Aussitôt après, un bruit de cadenas retentit et une porte s'ouvrit.
    -Bon dieu c'est insupportable. Qui ose faire du bruit ici?
    Une femme à fière allure sortit de la pièce et cria lorsqu'elle vit le groupe.
    -Ho non ca ne suffisait pas. En plus des trolls, il faut aussi que des brutes viennent nous enquiquiner.
    -Ma tante fit Nalia joyeuse de la retrouver vivante.
    -Nalia ma chérie, c'est toi? Bon dieu mais que se passe t'il? Et qui sont ces brutes?
    -Ma tante, ne soyez pas si dédaigneuse. Ces personnes sont des amis qui m'ont aidé à éliminer tous les trolls du rez-de-chaussée.
    -Vraiment? demanda sa tante. Et où les as tu recruté? Dans les bas quartier d'Atkathla je parie.
    La tante eut un mouvement de recul.
    -Ces personnes sont des pestiférées. Nalia, tu veux mourir comme ta mère n'est ce pas? Elle aussi aidait les bouseux. Et bien entendu cela lui a coûté la vie.
    Nalia repensa tristement à sa mère. C'était une dame bonne et généreuse comme son père. Il était vraie qu'elle aussi aidait les pauvres quand elle le pouvait. Mais cela s'était avéré néfaste car elle ne s'était pas limitée aux bas quartier comme le faisait Nalia mais s'approchait aussi des malades contagieux comme les lépreux. Et voilà que sa tante osait lui ressasser cet évènement. En fait ce n'était pas pour enrager Nalia qu'elle le faisait. C'était parce que les deux femmes se détestaient. Nalia se rappelait du nombre deux fois où les deux belles-sœurs s'étaient querellées au sujet des pauvres. Si sa mère était genreuse, sa tante Lady Delcia était décidément résolue et très difficile. Son père avait tenté de réconcilier les deux femmes sans succès. Par chance, Lady Delica ne détestait pas sa nièce. Lady Delcia étant restée une enfant gâtée et vieille fille ne s'était pas mariée et n'avait pas pu avoir d'enfants. Nalia était comme sa fille pour elle.
    -J'en ai assez ma chérie. Moi je rentre dans ma chambre, pas question que je sois contaminée. Quand à toi sois prudente avec se bouseux.
    Elle referma la porte laissant le groupe exsangue.
    -Je suis désolée dit Nalia au groupe, ma tante a toujours été un peu...impulsive.
    -C'est que je vois répondit Jaheira. Si cette femme vivait dans les égouts, elle en serait sûrement la reine.
    Jaheira avait très bien saisi les propos de Lady Delcia. Ce n'était pas du à de l'impulsivité mais à du dégoût qu'elle exprimait envers les pauvres.
    -Nous avons plus important à régler dit Lennon. occupons nous de ces créatures rocheuses et de Tor'gal.
    Ma bio rp est ici

  11. #11
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -4-

    -Alors qu'as tu aperçu?
    Minsc était parti en éclaireur au premier étage grâce à sa furtivité. La furtivité provoquait le même effet que le sortilège de poussière de fée dont disposait Jaheira mais l'invisibilité du porteur pouvait disparaitre instantanément. Il fallait donc la manier avec précaution.
    -Je n'ai pas rencontré une âme qui vive au premier étage. Néanmoins, j'ai aperçu dans une salle des créatures entièrement noires. Elles ne m'ont pas repéré mais elles semblent faites de pierre et sont nombreuses.
    -Ce doit être des ombres des roches dit Jaheira, le major Domo les a reconnu alors qu'il se cachait.
    -Quelle est la puissance de ces créatures? demanda Lennon.
    -Difficile à évaluer répondit Jaheira. Ce sont des guerrières redoutables et il faut de grands coups d'épée pour parvenir à percer leur masse rocailleuse. De plus, elles peuvent semer mentalement la confusion chez leurs ennemis et de ce fait mettre hors jeu tout un groupe. Cependant, elles possèdent aussi une faiblesse.
    -Laquelle? demanda Nalia.
    -Le feu et l'acide
    -Comme les trolls, non?
    -Non, il faut une combinaison des deux sorts. l'un ou l'autre ne suffit pas.
    -Je crois que j'ai la solution répondit Nalia, je dispose de deux sortilèges de nuage mortels. Ils peuvent affecter toute une zone.
    -Quand à moi fit Aerie timidement, je peux protéger de la confusion plusieurs personnes grâce aux ordres chaotiques.
    -Moi aussi dit Anomen.
    -Très bien dit Lennon, nous comptons sur vous trois pour venir à bout de ces créatures.
    Anomen et Aerie furent heureux de constater que même en temps que novice, on avait besoin d'eux. Ils partirent avec Nalia en première ligne. Ils déboulèrent tous trois dans la salle où se trouvaient les créatures en question. Celles ci mirent du temps à réaliser ce qui venait de se passer mais finirent par se ressaisir. Aussitôt, elles e mirent dans un bel ensemble à incanter. Aerie et Anomen s'interposèrent et incantèrent à leur tour pour contrer les attaques mentales des créatures. Les deux groupes se livrèrent un duel de sortilèges d'attaque et de défense pendant que Nalia incantait elle aussi. Puis un éclair orangé traversa la salle puis explosa.
    -Filez! ordonna Nalia, le nuage est en place.
    Aerie et Anomen quittèrent la pièce rapidement. Le nuage se rependit et prit place dans toute la salle. Paniquées, les ombres tentèrent de fuir mais l'effet fut immédiat. Elles agonisèrent sur le coup. Le groupe satisfait attendit patiemment que le nuage se dissipe.
    -Bien réussi! les félicita Minsc. Nous sommes le groupe le plus puissant de tout féérune.
    -Minsc n'exagérons rien fit Lennon.Nous risquons de rencontrer des ennemis plus puissants par la suite.
    -Je crois que le plus difficile reste à faire dit Nalia. Cette salle mène au sous-sol à la chapelle. Elle est assez grande mais nous risquons d'y trouver le chef des trolls.
    -Que faire? demanda Lennon. Il risque de nous attaquer s'il nous voit et il est peut être accompagné.
    -J'ai une idée dit Nalia, laissez moi exposer mon plan.

    Lennon ne se sentit pas tranquille. Le plan de Nalia allait être très risqué. Non seulement pour eux mais aussi pour le père Nalia. Lennon allait parlementer le plus longtemps possible avec les trolls. Le but n'était que de distraire leur attention pendant que Minsc grâce à sa furtivité se faufilerait dans les lignes adverses pour récupérer le père de Nalia. Puis ils se cacheront tandis que le groupe passera à l'attaque.
    Lennon frappa et entendit une voix rauque:
    -Entrez!
    Il ouvrit la porte et reconnut la salle d'un vieux sanctuaire abandonné. Des toiles d'araignées et de la poussière régnaient dans ce lieu. Quand aux occupants, il ne vit que trois créatures, des trolls. Cependant celle qui était au milieu semblait beaucoup plus grande que les deux autres et Lennon n'eut aucun mal à comprendre qu'il s'agissait du chef.
    -Vous que faire ici demi-elfe?
    Lennon mal à l'aise répondit:
    -Nous...heu venons annoncer notre capitulation.
    Il avait bredouillé et son anxiété s'intensifiait. Il sentait que le plan n'allait pas fonctionner.
    -Nous trolls savoir déjà victoire. Demi-elfe que faire ici?
    Lennon prit une profonde inspiration:
    -Vous avez gagné c'est vrai et vous pouvez à présent faire tout ce que vous voulez du château. Vous êtes désormais le maître et le château est à vous. Puisque vous avez gagné, vous pouvez je pense que vous pouvez relâcher le seigneur de'arnise.
    Il entrevit la silhouette de Minsc qui était déjà parti.
    Le troll ricana bruyamment.
    -Moi Tor'gal pas être imbécile. Seigneur château servir moi comme trophée.
    Tor'gal brandit une lance et le groupe vit avec horreur qu'au bout de celle-ci se trouvait la tête d'un humain, sûrement le père de Nalia. La magicienne poussa un cri mais Jaheira à coté lui posa la main sur un bras pour qu'elle se remette à se concentrer.
    -Vous humains servir nous comme repas. Nous trolls avoir faim.
    L'anxiété de Lennon s'accrut, Minsc devait revenir immédiatement, le plan était fichu.
    -Ne pouvons nous pas en discuter? demanda Lennon.
    Son but n'était que de gagner du temps. Par chance il entrevit la silhouette furtive de Minsc qui se replaçait dans le grouper. Nalia commença à incanter. Les trolls ne pouvaient pas la voir car Lennon était devant.
    -Trolls pas négocier, humain finir dans assiette des trolls.
    -Vous avez raison dit Lennon, nous n'allons pas négocier avec des ordures tel que vous.
    Il pivota tandis qu'un nuage mortel commençait à occuper la pièce. Il referma la porte et constata que les deux autres trolls avait succombé sur le coup. Puis le groupe se jeta sur la porte pour la bloquer. Tor'gal comprenant qu'il ne tarderait pas à suivre se congénères s'il ne faisait rien se rua sur la porte et tenta de l'ouvrir de toutes ses forces mais le groupe tenait bon. Puis Tor'gal poussa un cri. Le groupe relâcha avec prudence la porte mais elle n'offrait plus de résistance. Tor'gal avait lui aussi succombé.
    -Meurs immonde bête dit Nalia les larmes aux yeux, je jetterai ton corps aux crocodiles, sois en certain.
    Le groupe s'approcha de Nalia pour la consoler hormis Jaheira qui foullait la salle dans laquelle se trouvait Tor'gal. Ses recherches ne furent pas vaines. Elle y trouva un parchemin. Elle en informa le groupe et lut à haute voix:

    "Cher Subordonné,
    Nous comptons sur vous pour nous apporter la victoire. Nous avons réussi à convaincre les trolls de se joindre à nous pour envahir le château. Leur chef Tor'gal n'est qu'un imbécile, il succombe facilement à des promesses de richesse. Nous voulons que le seigneur De'Arnise disparaisse quelquesoit le moyen que nous puissions nous emparer du château. Autre chose, mon collaborateur I. veut sa fille vivante. Contentez vous de la capturer. A ce moment là je viendrai et à moi seul, je m'occuperai des trolls. ils n'auront aucune chance face à notre puissance. Nous chasserons les trolls et la fille du seigneur De'Arnise croira que nous sommes ses sauveurs et ne pourra que reconnaître notre autorité sur le château. Puis nous utiliserons ce château comme quartier général et nous pourrons attaquer Atkathla pour dominer cette ville. Bientôt j'enverrai mon subalterne Tazok pour envahir les collines d'Umar et un tout petit village connu sous le nom d'Innershade. Je vous préviens Glacias, n'échouez pas.

    F. "

    Le groupe poussa un cri de surprise, le nom Tazok avait fait tilt. Mais comment pouvait il être encore en vie? Ils l'avaient pourtant combattu lors de la victoire contre Sarevok. En tout cas une chose était certaine, le groupe ignorait qui étaient F. et I. mais ces deux personnes avaient l'intention d'asservir tout l'amn et d'envahir le château. De plus Lennon savait qui était le demi-ogre qu'il avait combattu lors de la bataille d'Atkathla. Il s'agissait de Tazok.
    Ma bio rp est ici

  12. #12
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -5-

    -Soyez le bienvenue Seigneur dans votre nouvelle demeure. Dame Nalia m'a tout expliqué.
    Après la mort de Tor'gal ,les derniers trolls avaient soit péris soit pris la fuite. Nalia n'ayant pas encore les 21 ans ne pouvait prétendre être propriétaire du château. Lady Delcia caan non plus car elle n'était pas une descendante du seigneur de'arnise mais sa sœur. Le titre en temps normal aurait du revenir au promis de Nalia ou à son tuteur. Le promis de Nalia existait bien et s'appelait Isaea Roenal, un homme qu'elle répugnait d'épouser. Dans un accord commun, Nalia et Lennon s'étaient arrangés pour que Lennon devienne son tuteur. Non seulement c'est lui qui héritait du château en attendant que Nalia devienne majeur et il pouvait de ce fait la protéger et retarder le mariage de Nalia en attendant sa majorité. Lennon n'avait accepté sa proposition que pour la protéger. Par chance Lennon avait tout juste les 21 ans, soit trois mois plus tôt qu'Imoen qui en avait encore 20. Nalia à l'heure actuelle en disposait de 18. Dans trois ans, son château lui reviendra de droit mais elle devra respecter à ce moment là la promesse de mariage de son père qui était écrite noir sur blanc à la famille Roenal. Restait pour elle à trouver durant les trois ans un moyen qui pourrait annuler la procédure. En attendant, elle avait informé tous les serviteurs du château de la situation et le Major Domo reprenait son poste de gestionnaire du château.
    -Selon les directives, pendant trois ans vous serez le maître du château. Vous aurez sous votre protection toutes les terres qui appartenaient au seigneur de'Arnise. Rassurez vous, je m'occupe de toute la gestion financière et administrative. Seules les décisions importantes vous appartiendront et j'enverrai un messager pour vous informer d'une nouvelle importante.
    -N'oubliez pas major Domo que Lennon aura le droit à récolter l'impôt des paysans qui sont sur ses terres chaque semaine dit Nalia.
    -Heu...oui dit le major Domo et dans la salle du trésor se trouve de l'or qui est désormais à votre disposition. J'aimerais vous informer d'une dernière chose avant que vous ne repartiez à l'aventure. Je vous présente le capitaine Cernick même si je crois que vous l'avez rencontré. il aimerait vous parler lui aussi.
    Le capitaine s'inclina devant Lennon avant de répliquer.
    -Bonjour Seigneur, je suis le capitaine Cernick et je suis chargé de la gestion militaire et de la défense du château. C'est moi qui forme les nouvelles recrues et qui organise la bataille en cas d'attaque du château. Bien entendu je respecterai vos ordres mais je voudrais vous demander une faveur. La bataille contre les trolls nous a coûté cher en pertes humaines et nous manquons d'hommes. En cas d'attaque du château, nous ne serons pas assez pour nous défendre. Si vous parvenez à trouver de nouvelles recrues, amenez les, elles nous seront utiles.
    -Je ferai mon possible déclara Lennon.
    -Très bien dit le major Domo, nous allons donc vous laisser...ha heu Lady Delcia...?
    -C'est une honte! hurla la tante de Nalia , comment ose t'on confier ce château à une brute? Un pauvre, un misérable, un bouseux, quelle disgrâce pour le château.
    -Ma tante fit Nalia, ne soyez pas si dédaigneuse, ce château est en sécurité grâce à Lennon et à ses amis.
    -En sécurité? Tu divagues Nalia. Pour moi on n'est pas plus en sécurité dans ce château que quand il y avait les trolls. Si tu avais respecté ton engagement envers Isaea Roenal ma chérie, on n'en serait pas arrivé là. Il a au moins un titre lui.
    -Je n'épousera jamais un homme comme ca! s'exclama Nalia. C'est un des nobles qui me répugne.
    -Laissez moi faire dit tranquillement Jaheira.
    Elle s'approcha de Lady Delcia et lui mit un soufflet. Tous les serviteurs du château crièrent de surprise.
    -Espece d'imbécile! cria Jaheira. Vous ne pensez qu'à vos titres et vos richesses. mais vous êtes moins que rien. Votre frère est mort mais vous vous en moquez totalement. J'espère que les trolls reviendront pour vous et qu'ils vous étriperont car vous les nobles, vous n'êtes que des crapules répugnantes!
    Le groupe quitta le château laissant planter sur place tous les serviteurs choqués.
    -Ne crois tu pas y avoir été un peu fort? lui demanda Lennon.
    -Ca lui fera du bien répondit tranquillement Jaheira.
    -Je suis désolé pour les soucis qu'elle vous cause dit Nalia.

    Arrivés à Atkathla, la situation semblait avoir changé, tous les gens qu'ils croisaient les dévisageaient avec surprise, admiration, curiosité, crainte ou mépris.
    -Qu'est qu'ils ont tous à nous regarder comme ca? demanda Lennon
    -Nous sommes des héros Bhou! s'exclama Minsc. Tout le monde nous acclame.
    -Hum je n'en suis pas si sur dit Jaheira méfiante, tout cela ne me dit rien qui vaille.
    -Quand à moi répliqua Anomen, je repars à l'ordre du cœur radieux. je vous remercie pour m'avoir aidé à passer ma première épreuve de chevalier. J'espère que nous nous reverrons et que je vous revaudrai ca un jour.
    Il quitta le groupe. A peine eurent ils fait quelques pas qu'un soldat les interpella:
    -Hé vous!
    Le groupe se retourna et aperçut un officier qui arrivait vers eux essoufflé.
    -Excusez moi dit il mais êtes vous bien le groupe qui a combattu aux cotés d'Atkathla lors de la bataille contre les bandits?
    -En effet répondit Lennon, pourquoi?
    -Vous n'êtes au courant de rien? Tout le monde parle de vous ici et vous êtes traités comme des héros.
    -Comment ca? expliquez vous.
    -Je m'appelle le sergent Agesfield et je suis un des officiesr de la régente d'Atkathla. Elle a entendu parlé de vous suite à la bataille et elle aimerait faire votre connaissance.
    Le groupe ne cacha pas sa surprise.
    -Nous rencontrer?
    -Oui répondit l'officier. Mais ne tardons pas, je vous ai cherché partout mais vous ne sembliez nulle part.

    Les aventuriers furent amenés dans la bâtisse la plus belle et la plus prestigieuse dans laquelle résidait la régente avec l'aide de son mari.
    -Soyez les bienvenus dit la régente.
    Le groupe s'inclina devant elle.
    -J'ai entendu parler de vous et j'aimerais vous remercier pour nous avoir porté secours.
    -Ce n'est rien répondit Lennon cherchant à mesurer chacun de ses mots.
    -Sachez qu'à partir d'aujourd'hui, tout le monde parle de vous et vous connaît. Néanmoins j'aimerais savoir si vous avez besoin de quelque chose.
    Lennon se mit alors à expliquer la disparition d'Imoen, l'invasion des trolls au château de Nalia ainsi que l'éventuelle invasion des collines d'Umar et d'Innershade.
    -Je me renseignerai sur les mages cagoulés promit la régente. Et je vais vous laisser une trentaine d'hommes à disposition. Si nous pouvons sauver ces deux villages, je serai ravi de leur venir en aide. Et puisque vous souhaitez venir en aide à ces villages, que diriez vous de faire de votre château un quartier général?
    -Un quartier général?
    -Oui, avec tous les hommes et les nouveaux alliés que vous récolterez, je pense que ce serait une bonne idée de l'utiliser à cette fin.
    Lennon jeta un coup d'œil à Nalia qui haussa les épaules.
    -C'est d'accord fit il.
    -Très bien dit la régente, je vais donc vous laisser partir et...Oh Dili.
    Le groupe entrevit une petite fille de huit ans qui venait de rentrer dans la pièce.
    -Oh mère, qui sont ces gens mal vêtus qui sont ici? demanda t'elle.
    -Dili! fit sa mère, ca suffit. Je suis en pleine réunion alors va jouer dehors.
    Dili jeta un regard curieux vers sa mère puis dit:
    -Oui mère.
    Le régente se tourna vers le groupe.
    -Je vous prie d'excuser le comportement de ma fille fit la régente. A ce propos sergent Agesfield, pourquoi le prélat n'est il pas venu me voir? Il m'envoie ses hommes pour me communiquer des nouvelles.
    -Ne vous en faîtes pas dit le sergent, je lui en informerai, il est très pris vous savez?
    La régente congédia le groupe. Quand à Lennon, il était ravi. Il possédait des alliés et par dessus le marché puissants. Ils l'aideront à trouver Irenicus et Imoen.
    -Suivez moi fit le sergent, avant que vous ne vous mettiez en route, j'ai une faveur à vous demander.

    Dili se promenait dans la cité. Elle cherchait ses amis avec qui elle avait l'habitude de jouer. Aujourd'hui ils n'étaient pas venus. Elle se promena toute seule sans réaliser qu'elle se rendait vers les quartiers louches. Soudain, deux hommes costauds déambulèrent.
    -Tiens tiens fit l'un d'eux, on se promène toute seule petite? Ta maman ne t'a jamais enseigné à ne pas te promener par ici?
    Dili commençait à avoir peur, ses deux hommes allaient sûrement s'en prendre à elle.
    -Fichez le camp! cria t'elle, je suis la fille de la régente et elle vous chassera si vous touchez à un de mes cheveux.
    Les deux hommes ricanèrent.
    -Tu nous prends pour des imbéciles? la fille de la régente n'irait jamais se promener ici. Ces quartiers sont bien trop pauvres pour elle. Allez donne nous toutes tes pièces et on oublie tout. Si tu refuses, tu vas passer un sale quart d'heure ma petite.
    Dili était paniquée. Instinctivement elle lanca une incantation rapide qui frappa un des deux hommes. L'autre homme effrayé par ce qu'elle venait d'accomplir recula. Aussitôt trois mages cagoulés se matérialisèrent.
    -C'est un usage de magie illégal dit l'un d'eux.
    L'homme s'enfuit en courant.
    -Vous serez internés dit un autre.
    -Mais fit Dili, je n'ai fait que me défendre, ces brutes voulaient me dépouiller.
    -Ben voyons dit un mage, les gens ne reculent jamais devant un mensonge lorsqu'ils sont pris en flagrant délit. Vous serez enfermés à Spellhold.
    -Ne me touchez pasdit Dili, je suis la fille de la régente d'Atkathla et elle vous punira si vous faîtes quoi que ce soit contre moi.
    -Taratata fit le mage.
    Ils disparurent en emmenant Dili.
    Ma bio rp est ici

  13. #13
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -6-

    Le groupe avait suivi le sergent Agesfield. Celui-ci avait deux services à leur demander. Le premier concernait une affaire personnelle dans la prison et une autre une histoire de meurtres. Le sergent les guida vers les cellules. Il s'approcha de l'une d'entre elles et dit:
    -Ici se trouve une elfe noire. Je l'ai mise en cellule car des fanatiques s'apprêtaient à l'exécuter. J'ignore si elle a réellement nui à la cité mais je ne peux pas prendre le risque de la relâcher. Des témoins prétendent qu'elle nous espionnait pour le compte de d'autres elfes noirs.
    -Et qu'attendez vous de nous alors? demanda Lennon.
    -Hé bien comme vous avez réalisé beaucoup d'aventures et que vous êtes au service de la justice, j'aimerais que vous puissiez l'évaluer et voir si je dois la maintenir ou la relâcher.
    Le sergent s'arrêta et laissa le groupe se charger de la tâche. Lennon s'approcha de la grille. Malgré la pénombre, il put voir distinctement la personne présente dans la cellule. Il s'agissait effectivement d'une elfe noire. Elle était très belle, jamais il n'en avait rencontré comme celle-ci.
    -Qui va là? demanda t'elle méfiante
    Lennon tendit la main en guise de paix.
    -Je ne vous veux rien de mal, je veux juste connaître vos intentions. Que faisiez vous dans cette cité?
    L'elfe noire le foudroya du regard.
    -Pourquoi devrais je me justifier? Vous autres surfacins, vous êtes tous les mêmes.
    Lennon tenta de calmer le jeu.
    -Que voulez vous dire? Expliquez vous.
    -Pourquoi tout cela doit il m'arriver? Pourquoi n'ais je pas le droit de me balader comme tout le monde? Pourquoi cette cité ne serait réservé qu'aux surfacins? Dés que l'on m'a repéré, on m'a regardé en horreur, comme si j'étais un monstre. Des personnes criaient de me jeter au bûcher. Je n'ai rien fait de mal.
    -Des personnes prétendent que vous espionniez la cité pour le compte de votre peuple.
    -Des personnes prétendent pffff...que des imbéciles. Et ils en savent quoi? J'ai effectivement camouflé mon apparence mais c'était pour que personne ne me reconnaisse. Tout le monde est hostile ici.
    Lennon réfléchit. Bien entendu l'elfe noire pouvait mentir mais n'existait il que des mauvais elfes noirs? Certains n'échappaient ils pas au sadisme et à la méchanceté? Quoi qu'il en était, toutes les preuves reposaient sur des témoignages mais rien n'était objectif, que des suppositions. Pas de vol ni de crime déclaré. dans le bénéfice du doute il ne pouvait pas laisser cette elfe noire croupir en prison.
    -Avez vous un nom? demanda t'il.
    -Qu'est ce que ca peut vous faire? cracha t'elle.
    -Quel dommage que vous soyez aussi irascible. Je pensais vous libérer et vous prendre avec moi mais je crois que vous préférez rester ici.
    L'elfe noire écarquilla les yeux tandis que Lennon tournait les talons.
    -Non attendez! Je m'appelle Viconia et je suis prête à vous aider de mon mieux.
    -Voilà qui est mieux reprit Lennon. Seriez vous d'accord pour intégrer mon groupe? Vous devrez faire dans ce cas, tout ce que je vous dirai.
    L'elfe n'hésita pas une seconde.
    -Très bien j'accepte mais ne me laissez pas croupir ici.
    Satisfait Lennon se tourna vers le sergent.
    -Nous n'avons malheureusement aucun fait qui puisse accuser cette elfe noire de malveillance envers la cité. Je pense que nous pouvons la relâcher. En revanche je la prendrai dans mon groupe, elles sera ainsi protégée.
    Le sergent grommela et libéra Viconia.
    -Ecoute moi bien lui dit il, tu bénéficies de la faveur de Lennon. Je te libère pour cette fois mais ne t'avise pas de revenir dans la cité c'est clair?
    Viconia hocha la tête. Quand à Aerie, elle ne semblait pas satisfaite de devoir supporter une de ses cousins ennemis. Les deux elfes commencèrent à se jeter des regards noirs.
    -Viconia, Aerie et Nalia, j'aimerais que vous partiez et que vous préveniez les collines d'Umar de ce qui va se produire.
    -Je suis obligée d'y aller avec elle? demanda Aerie en désignant Viconia.
    -T'as la trouille imbécile? ironisa Viconia.
    -J'ai dit oui un point c'est tout.
    Lennon avait fait exprès de les désigner de manière à ce que les deux elfes puissent apprendre à se supporter. Si un conflit devait venir entre les deux personnes, Nalia était la mieux placée pour l'éviter. Jaheira aurait été capable de les punir toutes les deux avec ses sorts et Minsc n'en était pas capable. Nalia comprenait qu'une lourde responsabilité lui incombait.
    -Très bien murmura la magicienne à Lennon.

    Une fois les trois aventurières parties, Lennon et ses amis avaient questionné le sergent sur le second service. Apparemment, un assassin s'amusait à égorger des pauvres dans le district du pont. Le sergent ne disposait d'aucune piste et l'enquête n'avançait pas. Seule une personne prétendait avoir senti quelque chose mais le sergent n'y avait pas prêté grande attention. D'une part parce que ce qu'elle lui avait dit n'avançait en rien l'enquête et d'autre part parce qu'il s'agissait d'une courtisane et le sergent ne semblait pas les tenir en grande estime. Pourtant ils ne savaient pas où aller si ce n'était que la revoir. Peut être qu'elle allait apporter des informations qui auraient échappé au sergent. Ils se rendirent en direction de la maison close où se trouvaient les courtisanes ainsi que quelques hommes qui souhaitaient profiter d'un peu de compagnie. La première courtisane qu'ils croisèrent aborda Lennon dés qu'elle le vit.
    -Bonsoir mon chou, tu es plutôt mignon toi, souhaiterais tu un peu de compagnie...contre monnaie?
    Lennon se sentit mal à l'aise, ce genre d'endroit le répugnait. D'autre part, la courtisane lui avait déjà pris un bras et le fixait avec avidité. Néanmoins, il devait profiter de cet avantage pour lui soutirer des informations.
    -En fait je viens en quête d'informations...pourrais tu m'indiquer où se trouve une certaine Rose?
    -C'est moi mon chou. C'est donc à moi que tu t'intéresses?
    -Heu en fait je voudrais savoir ce que vous avez vu lors du denier meurtre de l'égorgeur.
    -Pfffff fit la coutisane méprisante. Tu crois que ca m'intéresse cette histoire? Et puis j'ai tout dit au sergent. Je pas vu le visage de l'assassin. j'ai pu voir l'œuvre macabre de l'assassin et je me suis cachée mais j'ai senti une forte odeur...une odeur de baie.
    -Une odeur de baie?
    -Tout à fait.
    -J'ai besoin de plus d'informations, pourrais tu m'aider à résoudre cette enquête?
    La courtisane fit claquer ses doigts. Lennon comprit très bien ce qu'elle voulait. Il sortit dix pièces d'or et les donna à la courtisane.
    -Tu devrais t'adresser à Bel Delmark, le marchand qui se trouve derrière la bâtisse. Il connait tout.
    Le groupe laissa Rose puis rendit visite au marchand.
    -Bienvenue dit il, que puis je pour vous?
    -Bonsoit dit Lennon, nous enquêtons sur les meurtres qui ont lieu dans le district du pont. Pouvez vous nous indiquer ce qu'il pourrait avoir l'odeur d'une baie?
    Le marchand réfléchit et déclara:
    -Hé bien la réponse la plus logique serait une baie elle-même. Cependant il pourrait exister plusieurs variantes.
    -Des variantes?
    -Oui d'autres objets qui pourraient avoir l'odeur d'une baie. On peut y trouver une tarte et une écorce de chêne. Cette dernière est souvent utilisée par les tanneurs et nous en possédons un dans ce district sous le nom de Reijiek.
    -Et disposez vous de ces objets? Nous en avons besoin pour enquêter.
    -Si c'est pour enquêter, je vous aiderai. Je possède en effet ces trois éléments. Tenez, prenez les.
    Le groupe remercia Bel Delmark et revint voir Rose.
    -Rebonsoir mon chou, as tu changé d'avis? fit elle.
    -En fait Bel Delmark m'a fourni trois échantillons. Peux tu me dire si tu reconnais l'odeur sur ceux-ci?
    Rose prit les trois éléments et les renifla.
    -Concernant la baie, l'odeur ne me dit absolument rien. Ensuite la tarte, hum...non ca ne m'a pas l'air non correct. Et enfin...ha là par contre je reconnais parfaitement l'odeur pour l'écorce de chêne mais je me demande ce que cela signifie.
    -C'est un élément principalement utilisé par les tanneurs expliqua Lennon.
    -Alors il se pourrait donc que notre assassin aie manipulé du cuir avant?
    Ils remercièrent Rose et repartirent .
    -Bon fit Jaheira, notre enquête avance un peu plus mais nous n'avons toujours pas la réponse.
    -Peut être pourrais je vous aider?
    Le groupe sursauta. Ils ne s'attendait pas à être écouté. Et encore moins par un vieux mendiant qui flânait dans le coin.

    -Comment ca? demanda Jaheira. Vous avez entendu notre conversation?
    -Vous voulez rire? pouffa le mendiant, tout le monde vous remarque entrain de poser des questions. Et si vous voulez des informations supplémentaires, je peux vous être utile pour hum...20 pièces d'or.
    -Il y a intérêt que ca en vaille la peine dit Jaheira.
    Lennon paya sans rien ajouter.
    -Hé bien voilà fit le mendiant, un jour, l'assassin a tenté de s'en prendre à moi. je me suis débattu et j'ai hurlé à l'aide. Par chance, plusieurs personnes étaient sorties de leur habitation et l'assassin s'est enfui. Mais dans sa fuite, il a laissé ca.
    Le mendiant leur désigna quelque chose d'étrange. Il possédait un morceau qui semblait "vivant"
    -C'est de la peau expliqua le mendiant, je ne sais pas pourquoi l'assassin en portait sur lui mais si vous le voulez prenez le.
    Le groupe accourut vers Bel Delmark et lui tendit sa trouvaille. Le marchand prit le temps de l'examiner et lança:
    -Ca m'a tout l'air de la peau d'éléphant fit il.
    -Et ou peut on s'en procurer? demanda Lennon
    -La réponse la plus logique serait sur un éléphant mais il peut exister autre chose. je sais que les tanneurs s'en servent parfois pour faire du cuir.
    -Vous avez mentionné un certain tanneur résidant ici, pouvez vous m'indiquer où pourrais je le trouver?
    -Bien sur fit le marchand, voyez vous la maison rouge au loin? Il se trouve là bas.
    Lennon marcha d'un pas décidé en direction de la maison.
    -Lennon où vas tu? lui demanda Minsc
    -Je pense que nous devrions aller rendre visite au tanneur.
    -Pourquoi? lui demanda Jaheira.
    -Vous ne trouvez pas ca bizarre toute cette histoire?
    Jaheira et Minsc regardèrent Lennon avec incompréhension.
    -Hé bien voilà, nous venons de trouver deux indices et comme par hasard, les deux nous mènent à un tanneur qui de plus habite ici.
    -Et tu penses que c'est lui? demanda Jaheira.
    -Je ne sais pas reprit Lennon mais je pense qu'il nous doit des explications.
    Ma bio rp est ici

  14. #14
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -7-

    Le tanneur connu sous le nom de Reijek semblait à première vue sympathique. Toute sa boutique était remplie de cuir provenant de diverses contrées lointaines. Et à voir la quantité importante de celui-ci, il ne faisait aucun doute que Reijek était un travailleur sérieux et acharné. Toutefois, cela n'allait pas empêcher Lennon de lui demander des comptes car il représentait le suspect numéro un. Le tanneur accueillit le groupe chaleureusement.
    -Bonjour et bienvenue dans mon échoppe. Que souhaitez vous? Des vêtements de cuir? Des armures?
    -Je souhaiterais vous poser quelques questions sur les meurtres ayant eu lieu dans ce district.
    Le tanneur se raidit. Il se ressaisit rapidement mais sa première réaction n'avait pas échappé à Lennon.
    -Je n'ai rien à vous dire dit il, les gardes sont venus m'interroger de nombreuses fois et je leur ai tout le temps répondu la même chose: Je ne sais rien.
    -Vraiment? demanda Lennon.
    -Oui, j'espère que c'est clair. A présent partez, cette affaire ne me concerne pas.
    -Je crains que si, nous avons la, preuve que l'assassin a manipulé du cuivre et nous avons ici un morceau de peau d'éléphant que vous autres tanneurs pouvez manipuler.
    Le tanneur semblait tendu cette fois.
    -Et qu'est ce qui vous fait croire que c'est moi? Je ne suis pas le seul tanneur.
    -En effet répondit Lennon. Le mieux ce serait de vérifier par nous-mêmes.
    Il désigna l'escalier qui descendait vers un étage inférieur.
    -Puisque vous n'avez rien à cacher, pouvons nous voir ce qui se trouve en bas?
    -Ha non! De quel droit osez vous pénétrer chez des citoyens et fouiller leur maison? Vous êtes des bandits n'est ce pas? Partez ou j'appelle la garde.
    "Il cache quelque chose" pensa Lennon.
    -Ne vous gênez pas pour ca, nous allons l'appeler nous-mêmes. Je crois que le sergent Agesfield est en droit de faire une descente chez vous. Au revoir Monsieur le Tanneur.
    Ils sortirent de la maison sous le regard ahuri du tanneur.

    Plus tard, ils s'étaient rendus à la couronne de cuivre à la recherches d'alliés après avoir informé le sergent de leurs trouvailles; Celui-ci s'était dépêché d'exécuter les formalités administratives avant de demander à une poignée d'hommes de l'accompagner faire une descente chez le tanneur. Il avait donné rendez vous l'heure suivante aux aventuriers. Pendant ce temps, Lennon, Jaheira et Minsc demandaient de l'aide pour la bataille des collines d'Umar. Bien entendu, peu de personnes prêtèrent attention à leurs remarques hormis Amalas et sa bande de brutes qui se moquaient d'eux. Au bout d'un moment, l'un d'eux se détacha du groupe et vient voir Lennon.
    -Alors freluquet, on cherche des alliés?
    Lennon se tourna avec surprise pour apercevoir la silhouette d'un nain. Il portait un casque qui empêchait presque le groupe de percevoir son visage. Il portait une robuste hache avec ses deux mains.
    -Korgan fit Amalas, tu ne vas quand même pas accepter.
    Le nain éclata de rire.
    -Je te cause Amalas? Bien sur que non, je souhaite juste lui donner une leçon. Je vais lui apprendre à commander à cet abruti.
    -Bravo Korgan, t'es vraiment un maître.
    -Pardon? demanda Jaheira, de quel droit oses tu nous parler comme cela nain?
    -Toi la femelle, la ferme, c'est pas à toi que je cause.
    Jaheira outrée par ses propos commença à incanter un sort. Le nain comprit rapidement ce qu'elle mijotait et commença à se jeter sur elle avec sa hache. par chance Lennon intervint à temps et poussa de chaque côté violemment les deux combattants. Jaheira fusilla Lennon du regard tandis que le nain se relevait péniblement.
    -Tu vas me payer cher ce geste! cracha t'il à Lennon.
    Lennon resta impassible. Le nain semblait être un véritable caractériel, il était évident que l'alcool qu'il avait ingurgité y était pour quelque chose.
    -Qu'est ce que tu me voulais? demanda Lennon.
    Le nain se ressaisit et dit:
    -Ce que je voulais triple crétin? Te tuer évidemment. Que dirais tu d'un duel dans l'arène juste à coté?
    Lennon remarqua l'endroit que lui désignait Korgan. Ca alors, il existait dans l'arrière salle de la couronne de cuivre une arène.
    -Alors tu as la trouille? railla le nain
    Lennon commença à être agacé par ces piques. Finalement la colère prit le dessus.
    -Trés bien fit il mais si tu perds, tu te joindras à nous.
    Le nain éclata de rire aussitôt imité par sa bande.
    -Lennon! hurlèrent Jaheira et Minsc outrés. Lennon se retourna vivement et leur fit un signe de la main indiquant qu'il savait ce qu'il faisait.

    On fit ouvrir l'arène et les deux combattants se firent face.
    -Au signal, partez! hurla un coordinateur.
    -Vas y Korgan mords lui l'œil dit Amalas.
    Le combat s'engagea aussitôt. Korgan se jeta sur Lennon mais celui-ci parvint à parer son coup grâce à ses deux épées. Il tenta quelques ripostes mais le nain était vif. Cependant ce dernier ne plaçait pas ses coups ou il voulait. Et pour cause, il avait trop bu d'alcool. Il grommela. Lennon l'avait compris et il savait qu'il ne resterait pas longtemps lucide. Tant pis, il allait devoir recourir à des moyens extrêmes. Il commença à crier puis il sentit une nouvelle force lui parcourir le corps. Le premier coup qu'il portait fut tellement rapide qu'il faillit faire envoler l'arme de Lennon. Ce dernier comprit qu'il avait affaire à un berserker. Un berserker désignait un guerrier qui pouvait doubler sa force, sa vitesse et son agilité grâce à une montée d'adrénaline. Cela les rendait particulièrement redoutables. Cela expliquait aussi l'agressivité qu'il avait manifesté à son égard. Ces personnes trouvaient en général toujours une bonne raison pour se battre. Lennon tenta tant bien que mal d'esquiver les coups. Il savait qu'il ne pouvait rien faire face à ce guerrier. Il faillit plusieurs fois subir la lame de Korgan mais se rattrapa à chaque fois. Au bout d'un moment, la rage de Korgan diminua considérablement. Ses coups devinrent beaucoup plus lents et maladroits. Il était essoufflé. Lennon en profita pour lui envoyer un uppercut en pleine mâchoire. Le nain s'effondra sur le coup. Le public qui avait assisté à la scène poussa un cri de surprise. il ne s'attendait pas à cela.
    -J'ai gagné annonça fièrement Lennon sous les sourire de Jaheira et Minsc.
    En revanche Korgan fut jugé avec mépris par ses amis.
    -Bouh t'es nul Korgan.
    -Tu n'est plus digne de faire partie de nous fit Amalas.
    Le nain se releva péniblement.
    -Finalement je t'ai sous estimé dit il. Très bien je t'aiderai à combattre dans les collines d'Umar. Ma hache est à ton service.
    Il semblait désappointé de cette défaite mais un refus de tenir sa promesse lui aurait valu la mort de la part de ses anciens amis. C'était un des rares points d'honneur dont ils possédaient.
    -Allons y dit Lennon.

    -Félicitations fit le sergent Agesfield. Nous avons fouillé en détail la maison du tanneur et nous y avons trouvé des corps dans le sous-sol. Le plus étonnant est qu'il les avait dépouillé de leur peau. Je ne sais pas ce qu'il avait l'intention d'en faire mais il assassinait les personnes non sans raison.
    -Où est il? demanda Lennon. L'avez vous arrêté?
    -Non malheureusement il s'est enfuit avant notre arrivée. J'ai envoyé mes troupes patrouiller. Il ne nous échappera pas. En tout cas merci pour votre enquête.
    -De rien répondit Lennon. Nous devons partir maintenant.
    -Hé bien bon courage dit le sergent. Et si un jour vous avez besoin de moi, je n'hésiterai pas à vous aider.
    Ma bio rp est ici

  15. #15
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -8-

    -Bon que faisons nous? demanda Minsc. Il est peut être temps de se rendre aux collines d'Umar.
    -Salut les amis lança une voix inconnue.
    Le groupe se retourna pour apercevoir un visage familier.
    -Yoshimo! exulta Lennon. Quelle bonne surprise.
    -Ou étais tu passé? demanda froidement Jaheira. Ton aide n'aurait pas été de trop.
    -Hmm désolé fit le chasseur de primes, j'avais des affaires à régler.
    -Quelles sortes d'affaires?
    -D'ordre privé. Je sais que vous cherchez en ce moment des alliés.
    -Comment le sais tu?
    -J'ai pris contact avec un groupe qui est bien renseigné sur la ville. Et vos actions ne sont pas passées inaperçues. je suis entrain de négocier avec eux pour vous aider mais ce n'est pas très facile.
    -Pourquoi?
    -Ils n'ont pas l'habitude d'aider les autres. Mais rassurez vous, les négociations sont en bonne voie. En ce moment ils rencontrent des difficultés et si nous les aidons, ils nous rendront peut être la pareille.
    -Formidable, prends rendez vous avec eux, nous les aiderons une fois les deux batailles terminées.
    -Hélas ce n'est pas aussi simple. Il ne faut pas brusquer les choses avec eux. Mais si je me débrouille bien ils ne tireront pas à vue en nous voyant.
    -Sympa ton groupe ironisa Lennon.
    -Je vais continuer les négociations mais je dois vous avertir d'une chose. Ils sont heureux que vous ayez réussi à repousser les bandits. Si la ville s'était retrouvée aux mains de ces forbans, ils n'auraient pas pu continuer leurs activités tranquillement.
    -Quelles activités?
    -Je ne peux en dire plus. Je vous recontacterai dans trois jours si tout se passe bien. A plus tard les amis.
    Il partit laissant le groupe surpris.

    -De quel groupe voulait il parler? demanda Lennon.
    -Je ne sais pas répondit Jaheira mais Atkathla doit disposer de certains informateurs. Si Yoshimo négocie avec eux, ce doit être des personnes haut placées. Mais si c'est le cas, je me demande pourquoi la régente ne les a pas informé de notre alliance.
    -Nous verrons dans ce cas plus tard mais en attendant nous manquons d'une information capitale.
    -Laquelle?
    -Nous devons nous rendre aux collines d'Umar puis au village d'Innershade. Le seul problème c'est que nous ignorons totalement ou celui-ci se trouve.
    -Renseignons nous dit Jaheira. Peut être que quelqu'un connaîtra ce village.
    Au bout de deux heures de recherche, les tentatives furent vaines. Personne ne connaissait un village de ce nom et les officiers de la milice ne possédaient pas les cartes adéquates. Ils s'apprêtèrent à abandonner lorsque Jaheira leur informa d'une idée.
    -Puisque nous ne trouvons pas, je pense qu'il vaut mieux nous renseigner auprès de quelqu'un qui est plus ou moins au courant de tout.
    -Mais nous ne connaissons personne ici répliqua Lennon.
    -Vous peut être mais pas moi reprit elle. Auparavant mon ordre, les menestrels a eu affaire à un riche marchand influent connu sous le nom de Ribald. J'ai entendu dire qu'il s'était implanté à Atkathla. je ne l'ai pas revu depuis longtemps mais nous avons des chances de le trouver.

    Cette fois leur recherche fut fructueuse. Apparemment Ribald s'était fait un nom et beaucoup de personnes le connaissaient. Sa boutique se situait parmi les marchand d'Atkathla les plus renommés sur la promenade de Waukyne. A l'intérieur de celle-ci, Lennon fut émerveillé par la multitude d'objets présents et par leur beauté qu'ils révélaient. Le soir s'approchant, tous les clients étaient partis. Lennon et son groupe furent les seuls à se trouver à cet instant dans la boutique. Ribald contrairement à ce qu'imaginait Lennon était un gnome d'une quarantaine d'années. Il s'adressa au groupe avec un sourire radieux:
    -Bonsoir. Bienvenue dans ma boutique peut être désirez vous...
    Il s'arrêta brutalement à la vue Jaheira.
    -Non pitié fit il, je n'ai rien fait de mal, je le jure.
    -Ne t'inquiète pas le stoppa Jaheira, nous sommes ici en tant que clients pas en tant que menestrels.
    Ribald mit un certain temps avant d'intégrer ces paroles. Lennon voulut demander à Jaheira les raisons qui ont conduit le gnome à avoir de telles frayeurs mais elles lui adressa un regard sévère signifiant "mêle toi de tes affaires". Inutile d'insister avec Jaheira.
    -En réalité, nous venons pour savoir si tu pouvais nous livrer une information. Nous cherchons le village d'Innershade. Le connais tu? Nous devons nous y rendre après les collines d'Umar.
    Ribald haussa les sourcils puis fixa un point de la pièce, perdu dans ses pensées à la recherche de l'information. Puis il courut vers un coffre dans lequel il sortit un parchemin.
    -Là dessus, vous trouverez la localisation de ce petit village. je me souviens y avoir entendu des bruits sur celui-ci. il serait quasiment inaccessible si on ne connait pas la localisation exacte.
    Il tendit le parchemin au groupe.
    -A ce propos dit il, vous partez pour les collines d'Umar?
    -En effet répondit Lennon.
    -Oh s'il vous plait j'aimerais partir avec vous.
    -Hein?
    -Je sais que cela va vous paraitre étrange mais il y a quelques mois, j'ai été dans le temple d'Umar à la recherche d'une relique sacrée. Elle appartiendrait à une des anciennes familles de franc-marché et le seigneur marchand de cette cité me propose une récompense si je parviens à lui remettre. Malheureusement, celui ci semble hanté et j'ai été poursuivi par des créatures monstrueuses. M'aiderez vous à y pénétrer?
    Lennon jeta un œil à Jeheira. Il craignait que le passé de celle-ci et de Ribald ne provoque une dégénération dans leurs rapport. Néanmoins, Jaheira haussa les épaules en signe d'indifférence.
    -Trés bien fit Lennon, tu peux te joindre à nous.

    Alors qu'ils sortirent de la boutique, une personne se matérialisa devant leurs yeux.
    -Atchoum!
    Une jeune femme venait d'apparaître comme par magie devant eux. Interloqués, ils se retrouvèrent incapables de bouger.
    -Hooooo fit la jeune femme, je vais être en retard au diner des grands seigneurs du nexus.
    Elle regarda autour d'elle et poussa un hoquet de surprise.
    -Mais que...qu'est ce que c'est que cet endroit?
    Elle visualisa les lieux puis lanca des regards paniqués. Elle s'adressa au groupe en disant:
    -Excusez moi...pouvez vous me dire ou je suis?
    Lennon répondit:
    -Vous êtes à Atkathla sur la promenade de Waukyne.
    -La promenade de Waukyne? Atkathla? cela ne me dit rien.
    Lennon ne comprit absolument pas la situation. Comment était elle apparue comme par magie? Et comment se faisait il qu'elle se savait pas où elle se trouvait?
    -Je dois me rendre au conseil des seigneurs à Nagura.
    -Nagura? demanda Lennon, je ne connais pas.
    La jeune femme fixa intensément le groupe puis regarda vers le ciel.
    -Quoi? Un soleil uniquement? Mais c'est impossible, il y en a trois d'habitude.
    Lennon commença à avoir une idée de la situation.
    -Dans quel monde vivons nous? demanda t'il.
    -Dans le monde d'Esplana
    -Je crois que vous n'êtes pas dans votre monde, ici c'est le monde de Toril.
    Le jeune femme le regarda incrédule.
    -Mais c'est affreux, je ne sais même pas pourquoi j'ai atterri ici.
    -Moi non plus reprit Lennon mais si vous le souhaitez nous pouvons vous aider.
    La jeune femme examina le groupe puis finit par répondre:
    -Non merci fit elle, je préfère résoudre le problème moi-même. Peut être s'agit il d'un problème temporaire. Cependant je vous remercie de votre aide. Je m'appelle Aphril à ce propos.
    -Enchanté moi c'est Lennon. Hé bien si vous préférez vous débrouiller seule, il n'y a pas de problème. Bonne journée.
    Puis il partirent en direction de la taverne la plus proche dans l'intention d'y passer la nuit. Les collines d'Umar étaient à un jour de marche.

    Plus tard, Lennon ne trouvait toujours pas le sommeil. Même si Yoshimo parvenait à obtenir de l'aide, le temps passait. Ils allaient perdre trois nouveaux jours si ce n'est plus. Il ressassait sans cesse, le rêve d'Imoen lorsqu'il était dans la taverne avant de combattre Kalah.Et s'il arrivait trop tard? Et s'il ne la revoyait jamais. Il frissonna à cette pensée. Ne trouvant pas le sommeil, il se dirigea dans la salle centrale de la taverne. Il eut la surprise d'y trouver Jaheira qui restait devant le comptoir pour boire une chope de bière.
    -Tiens tu ne dors pas? demanda Lennon.
    Son amie secoua la tête. Un long silence s'installa dans la salle avant que Jaheira ne reprenne la parole.
    -Il y a bien longtemps que je ne suis pas partie aussi loin au sud...la dernière fois, il y avait Khalid avec moi.
    "elle est nostalgique" pensa Lennon. Il ne souhaitait pas la faire souffrir davantage à ce sujet mais si elle le lui en parlait c'est qu'elle en avait besoin.
    -Quand je l'avais rencontré, j'étais encore une druide. Je possédais une maîtresse connue sous le nom de Faldorn. Au départ, c'était une brave femme qui servait la nature mais peu à peu, elle est devenue tyrannique et exigea que nous soyons ses serviteurs à vie. Seule je n'aurais jamais eu le courage de partir. par chance, j'ai rencontré Khalid qui m'a soutenue et qui m'a fait découvrir le monde dont je ne connaissais rien.
    Lennon finit par oser une question:
    -Jaheira, je sais que tu as toujours vécu avec les druides avant l'arrivée de Khalid. Mais qui étaient tes parents?
    -Je l'ignorefit elle. je ne les ai jamais connu. Je sais que j'ai été adoptée par les druides mais ca s'arrête là.
    Un nouveau silence s'installa puis elle continua:
    -C'est plus tard que nous avons rencontré Gorion. Khalid faisait parti des ménestrels et j'ai décidé d'en faire partie. Gorion était dans le groupe depuis cinq ans avant mon arrivée. C'est lors des réunions de menestrels que nous l'avons connu puis que nous sommes devenus amis.
    -Il avait une grande estime pour vous fit Lennon. Peut être savait il que vous feriez aussi d'excellents amis et compagnons d'aventure.
    Jaheira le regarda en souriant:
    -Lennon puis je te dire une chose?
    Il la regarda étonné.
    -Khalid et moi nous avons promis de te soutenir et te protéger même si nous devions mourir pour ca. Khalid est mort l'esprit en paix. Quand à moi, je regrette de ne pas avoir pu le sauver. Il me manque énormément.
    -A moi aussi lanca Lennon. Tout comme Imoen, il apportait de la bonne humeur au groupe.
    -Oui continua t'elle mais sache une chose Lennon. Je t'accompagnerai jusqu'au bout de ta destinée et celle ci consiste à retrouver Imoen et Irenicus. Je te promets qu'il paiera ce qu'il t'a fait et ce qu'il a fait à Khalid.
    -Merci répondit Lennon.
    Un nouveau silence s'installa avant qu'il ne reprenne:
    -Jaheira, que s'est il passé auparavant avec Ribald?

    Aphril était affolée. Jamais elle ne s'était retrouvée face à un tel problème. Cependant elle eut à peine le temps d'y réfléchir que deux mages cagoulés apparurent.
    -C'est un usage de magie illégal fit l'un d'eux.
    Aphril se tourna vers eux l'air interloqué
    -Qui êtes vous? demanda t'elle et que voulez vous dire.
    -Nous sommes les mages cagoulés fit l'un d'entre eux et vous avez utilisée de la magie illégalement.
    -Comment ca? Je n'ai rien
    -Alors pouvez vous nous expliquer comment avez vous atteri ici?
    -Mais je ne sais pas fit elle.
    -Mensonges! gronda un mage. On sait trés bien que vous aviez conscience de ce que vous faisiez. Pour serez amenée à Spellhold.
    Ma bio rp est ici

  16. #16
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    Chapitre 3: Les attaques


    -1-


    -Ainsi vous êtes donc les aventuriers qui prétendant que nous subirons un assaut?
    Tout le groupe faisait face au ministre Llyod, le dirigeant du village des collines d'Umar et sa femme. Lennon, Minsc, Jaheira, Ribald, Korgan, Viconia, Aerie et Nalia se contentèrent d'hocher la tête.
    -Je dois dans ce cas vous remercier de nous avoir prevenu même si je reste sceptique. Quand l'attaque aura t'elle lieu?
    -Ca nous l'ignorons totalement affirma Lennon. Nous savons uniquement que votre village était une des cibles s envahisseurs.
    -Et qui sont ces envahisseurs?
    -Nous l'ignorons là aussi. Nous savons qu'ils sont sous la direction de deux chefs. Si notre intuition est juste nous aurons surement des orques et des orogs. Cepedant ils ont la capacité de convaincre les créatures maléfiques tels que les trolls.
    -Si ce n'est que ca, la bataille sera réglée en quelques minutes grâce à vous, vos gardes et les notre. C'est quand même incroyable. Ce village a toujours été en paix. A présent qu'allez vous faire?
    -Je pense que mes amis et moi devrions examiner les lieux. Cela pourrait être important pour la suite des évènements.
    -Très bien fit le ministre. N'oubliez pas que si vous avez besoin de moi, je serai là.Ha et si vous pouviez chasser la bande d'ogres qui règne autour du village. Ils ne nous ont pas attaqué mais ils font peur à nos habitants.
    -Nous ferns ce que nous pourrons assura Lennon.
    Les aventuriers sortirent de la maison du ministre.
    -J'espère qu'il y aura du monde dit Korgan. Il me tarde de faire mordre à ces crétins la poussière.
    Tout le monde fixa le naim interloqué. Seul Minsc finit par dire:
    -Oui et nous serons des héros. N'est ce pas Bhou?
    -Ca suffit! Tonna Jaheira.
    Aerie et Nalia pouffèrent de rire. Viconia quand à elle en profita pour lancer une de ses piques favorites:
    -Que les êtres de la surface sont pathétiques. Je vais leur montrer que les elfes noirs sont les meilleurs.
    -Je suis ravi que vous soyez prêts à vous battre fit Lennon mais là c'est une simple reconaissance des lieux.
    Dehors, le soir venait de tomber. Les habitants ayant été mis au courant de la situation se barricadaient dans leur maison. L'examen des lieux était facile. Il existait trois ouvertures et ils pouvaient être attaqué sur plusieurs fronts. Quand au village il n'était pas idéalement placé. Certes la forêt dense au nord ls protégeait mais de tous les autres cotés, ils pouvaient se retrouver cernés. Ils s'apprêtèrent se mettre à la recherche des ogres lorsqu'un bruit tonna dans une maison. Intrigués ils se dirigèrent vers celle-ci. La porte était ouverte et ils purent entrevoir ce qu'il se passait à l'interieur de la maison. Une femme et un homme étaient en pleine altercation.


    -J'en ai assez que ma fille vienne voir votre fils! fit l'homme
    -Et pourquoi cela vous gênerait il? demanda la femme.
    -Colette m'appartient et il hors de question que votre fils Daar vienne lui tourner autour.
    -Mais votre fille et mon fils s'aiment s'indigna la femme, vous ne pouvez empêcher cet amour.
    -C'est ce que nous verrons dit l'homme. Je connais un moyen pour que ma fille reste enfermée chez moi.
    -Alors vous ne voulez pas son bonheur?
    -Son bonheur? Comme toute bonne fille qui a perdu sa mère, elle doit se soustraire aux tâches ménagères pour devenir plus tard une bonne épouse. Mais elle, elle préfère aller faire des bêtises avec votre fils dans la forêt. Que l'on soit clairs, Votre fils n'aura jamais ma fille.
    Puis il sortit de la maison manquant de bousculer le groupe.
    Quand à la femme, elle cacha son visage avec ses main et en sanglottant:
    -Daar.
    Lennon ne comprenait pas très bien cequ'il se passait mais le chagrin de la femme lui fit de la peine. Il rentra dans la maison en odonnant au groupe se resterderrière lui.
    -Excusez moi fit Lennon.
    La femme sursauta.
    -Qui êtes vous? demanda t'elle d'une voix froide.
    -Je m'excuse d'être rentré chez vous sans y être invité fit il. Je sais que cette afaire ne me regarde pas mais pourquoi vous disputiez vous avec cet homme?
    La femme surprise sembla étonnée par les propos de Lennon puis dit:
    -Je n'aimerais pas vous ennuyer avec mes histoires stupides.
    -Cela ne fait rien dit Lennon.
    -Bon très bien reprit elle, l'homme que vous venez de voir s'epelle Jermien et il se trouve que sa fille et mon fils se sont épris l'un de l'autre. Personnelement je trouve cet amour légitime mais Jermien n'est pas de cet avis voilà tout.
    -Pourquoi?
    -Je ne peux pas vous en dire plus. Jermien n'est pas un mauvais bougre vous savez, c'est un magicien sévère et strict concernant l'éducation. Mais j'ai appris qu'il participera à la bataille prochinement qui se prépare. Comment vous appelez vous jeune homme?
    -Mon nom est Lennon. Et vous?
    -Je m'appelle Elence Fielding fit elle en serrant la main de Lennon et je suis marchande. Si un jour vous avez besoin d'equipement ou d'accesoires, n'hesitez pas à me voir.


    Les aventuriers s'étaient dirigé ensuite vers le campement des ogres qu'ils y avaient installé. Ils s'étaient approché avec prudence craignant une attaque de ces créatures mais elles n'avaient pas bronché en les voyant ce qui était plutôt rare pour des ogres. Ils restèrent à bonne distance des ogres tout en restant visibles. Les deux groupes se toisaient avec méfiance sans qu'aucun d'eux ne réagisse. Puis l'un d'eux fait un signe à un de leurs compagnons qui rentra dans la tente. Une minute après, un ogre plus grand et plus costaud sortit de celle-ci et s'approcha du groupe.
    « sûrement le chef » pensa Lennon.
    Le groupe sortit instinctivement leurs armes. Cependant l'ogre ne montra aucun signe d'attaque.
    -Vous humains que faire ici?
    Le groupe echangea plusieurs regards avant que Lennon ne réplique:
    -Nous aimerions que vous cessiez de faire peur aux villageois. Ils ont assez de soucis comme ca.
    L'ogre fronca les sourcils:
    -Nous rien faire de mal, nous pas vouloir effrayer villageois, nous ogre gentils, nous vouloir vivre en paix.
    Lennon ignorait si l'ogre disait la vérité mais il ne pouvait se permettre une attaque qui pourrait coûter des vies humaines sans en voir la certitude.
    -J'ignore totalement si vous dîtes vrai fit lennon et pour cela, nous ne vous ferons pas de mal. Si néanmoins nous apprenons que vous tentez quoi que ce soit contre ce village, vous aurez affaire à nous.
    -Nous vouloir mal à personne fit l'ogre. Moi Malduf et mes hommes souhaitons prouver notre bonne foi.
    -Ce ne sera pas nécessaire fit Lennon. Il n'existe aucun moyen et nous devons veiller sur ce village qui risque d'être attaqué.
    -Village attaqué par envahisseurs?
    Lennon hocha la tête. Comme l'ogre ne répondait pas, il fit signe au groupe d'installer la tente dans la forêt.


    La consigne du village était claire. Il était interdit de sortir la nuit ni d'ouvrir àquiquonque. En cas d'alerte d'un garde, tout le monde se mobilisait et le groupe sortirait dela tente avec les armes pour prendre à revers les envahisseurs. Alors que Korgan et Aerie prenaient leur tour de garde, lennon fut brutalementt iré de son sommeil par Jaheira. Aerie avait poussé un cri. Tout le monde s'était précipité hors de la tente l'arme au poing mais le spectacle qui s'offrait à leurs y eux était inattendu. Il n'y avait aucun garde près d'eux ni aucun monstre. Seulement Aerie qui hurlait après Korgan et ce dernier qui riait comme un âne. Le groupe questionna les deux principaux interessés.
    -Cet imbécile m'a fait peur! s'indigna Aerie. Il m'a chatouillé par derrière.
    -Ha ha ricana Korgan. L'elfe ailé qui ressemble à une poule...poule mouillée.
    Jaheira furieuse d'être tirée de son sommeil manifetsa sa mauvaise humeur. Elle prit Korgan par le col et lui cria:
    -Toi je te reprends encore entrein de faire une idiotie pareille, Lennon et moi te virons du groupe, c'st clair?
    -C'est bon c'est bon fit Korgan penaud, on a bien le droit de rire quand même.
    Le groupe alla se recoucher. Plus tard, Aerie et Korgan reveillèrent Lennon. C'était àson tour de prendre le tour de garde. Il veillait avec Nalia pour le deuxième tour. Ils s'installèrent assis l'oreille aux attentive. Néanmoins tout était calme. Lennon et Nalia pensèrent que les envahisseurs n'attaqueraient pas cette nuit. Après tout les bandits et les trolls ne s'étaient pas gênés pour attaquer en plein jour.
    -Ils ne viendront pas n'est ce pas? chuchota Nalia.
    -Je ne pense pas répondit Lennon
    Ils restèrent silencieux assis l'un àcoté de l'autre.
    -Lennon...
    Il se tourna vers son amie.
    -Je vous remercie fit elle.
    -Pour quoi?
    -Pour avoir libéré mon château, pour avoir éliminé ce traître Glacias et surtout pour avoir empêché mon promis de m'épouser en prenant possession du château.
    -J'ignore qui est il mais il est normal d'empêcher celui-ci de vous épouser si vous ne voulez pas de lui.
    -Je suis tranquille pour un moment. Toutefois...
    Lennon la regarda étonné.
    -Toutefois je sais qu'il n'abandonnera pas, il est capable de faire les pire coups.
    -Comment s'appelle t'il?
    -Isaea Roenal. Cet homme est absolument repoussant. Non par par son apparence mais plutot par sa personnalité. Si je devais épouser un homme, ce serait plus tard, je suis bien trop jeune pour le moment. Je préfererais un homme bon, attentionné, génreux et altruiste comme...comme vous lennon fit elle en souriant.
    Soudain un bruit se fit entendre. Les deux aventuriers se levèrent les sens aux aguets. C'est alors que Lennon vit quelque chose d'inattendu. Au loin dans la forêt de nombreux craquements retentirent tout comme des cris. Nalia ne voyait rien mais sentit que quelque chose d'anormal se passait. Lennon étant demi-elfe, son infravision lui permettait de voir dans le noir. Il vit à quoi ils avaient affaire. Jamais il n'avait vu des êtres tel que ceux-ci. Ces créatures étaient sombres comme l'obscurité et poussaient crix hideux: des ombres.
    Le groupe dans la tente n'avait pas perdu une seconde d'attente en entendant les cris. S'il s'agissait bien des envahisseurs, ils ne se montraient pas discrets. Lennon hurla l'alerte et presque aussitôt,tous les gardes qui veillaient accoururent et se mirent en position de combat. Le village était à présent en proie au chaos qui régnait. Tout le monde courrait dans tous les sens cherchant la poisition de Lennon. Les gens criaient dans les maison et coururent se réfugier au sous-sol.
    -A l'attaque hurlèrent Minsc et Korgan.
    Ma bio rp est ici

  17. #17
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -2-

    Les ombres arrivèrent à vive allure. Le groupe se retrouvait donc en première ligne. Les soldats mettaient du temps à venir car personne n'avait prévu que les envahisseurs arriveraient par la forêt. Lennon fonça avec ses deux épées suivi de Minsc et de Korgan. Derrière, Ribald, Aerie et Nalia lançaient des sorts. Jaheira et Viconia étant toutes les deux des clercs attendirent patiemment les dégâts pour soigner d'éventuels blessés. Quand Lennon toucha une ombre, ses coups semblèrent n'avoir aucun effet. Intrigué il tenta de frapper la créatures mais à nouveaux ses épées ne montrèrent aucune efficacité. Il ne pouvait que se protéger. Paniqué il jeta un œil à ses compagnons. Ils semblaient lutter avec acharnement mais les ombres ne succombaient pas. De plus, cette inattention de Lennon lui valut une blessure à l'épaule droite. Les gardes archers ne firent pas mouche non plus. leurs flèches n'avaient aucun effet. Quand aux gardes qui combattaient au corps à corps, c'était vain. De plus les ombres gagnaient du terrain et déjà la bataille tournait en leur défaveur. Lennon commençait à désespérer. Existait il un moyen de blesser ces créatures?
    -Utilisez des sorts de feu! hurla Jaheira.
    Aerie, Ribald et Nalia comprirent car ils commencèrent à lancer des incantations plus efficaces. Lorsque Nalia lança un nuage mortel, plusieurs ombres agonisèrent sur le coup. Aerie et Ribald se concentrèrent sur des boules de feu ce qui décima plusieurs ennemis. Soudain des créatures non humaines se joignirent à la bataille: les ogres.
    -A l'attaque! hurla leur chef. Malduf et ses hommes vont montrer de quoi ils sont capables.
    Ceux ci avec leurs énormes poings s'attaquèrent aux ombres. Pour couronner le tout, Jermien lançait des rayons se soleil ce qui attaqua les ombres. Celles-ci tentèrent de percer la première ligne mais les ogres tenaient bon. Ils s'étaient chargés de les protéger.C'étaient les mages qui feraient la différence. La victoire ne reposait que sur eux. Cependant Jermien s'était trop approché. Une ombre maligne contourna les gardes et galopa dans sa direction. Lennon étant assez prés de lui fut le seul qui avait le temps de porter secours. Pourtant il savait que Jermien s'opposait à l'amour de sa fille et du fils d'Elence. S'il mourrait, plus rien ne s'opposerait à leur bonheur. mais pouvait on appeler ca un bonheur? Si Jermien venait à mourir, sa fille serait peut être malheureuse. Peut être que son désespoir pourrait provoquer l'échec de sa relation avec le fils d'Elence. De plus Jermien n'était pas méchant, il ne méritait pas de subir ce sort d'autant plus qu'il constituait une aide précieuse. Sans réfléchir il se jeta sur l'ombre la faisant déséquilibrer. Jermien comprit l'erreur qu'il venait de commettre et se réfugia derrière la première ligne apeuré. Toutefois l'ombre allait riposter et Lennon le paierait cher. Il tenta de se protéger du coup qu'allait lui porter l'ombre avec son bras. Là, il allait mourir. Si l'ombrer visait un point vital de son corps, ca en serait fini de lui. Il s'était sacrifié pour un innocent mais sa vie s'arrêterait ici. Il n'avait pas peur de mourir mais il aurait voulu dire adieu à Imoen une dernière fois. Il ferma les yeux et sombra dans l'inconscience.

    Lorsqu'il se réveilla, il fut d'abord ébloui par le soleil. Le soleil? Qu'est ce que cela signifiait? Etait il encore en vie? Il attendit que sa vue s'habitue à la lumière du jour.
    -Ouf, tu t'es réveillé dit une voix, tu nous as fait une belle peur?
    Il ouvrit grand ses yeux et aperçut ses amis qui étaient penchés vers lui. Il se leva d'un bon et dit:
    -Par quel miracle...?
    -...Tu en encore en vie? acheva Jaheira. C'est simple, Jermien t'a vu en difficulté contre l'ombre et lui a lancé un sort mortel. Quand à la bataille, nous avons gagné. Les sorts que nous avons lancé ont anéanti un bon nombre d'entre elles. Mais beaucoup se sont enfuies dans la forêt. Elles reviendront c'est certain.
    -D'après mes calculs dit Ribald, elles se seraient dirigé vers un temple ancien non loin d'ici. C'est le seul endroit ou elles pourraient se protéger contre la lumière du jour. Je pense que leur quartier général se trouve là bas.
    -Et si nous y allons? demanda Minsc
    -Ce serait une excellente idée affirma Ribald. J'ai besoin en plus de faire quelque chose dans ce temple. Etes vous d'accord Lennon?
    Lennon regarda tout son groupe et dit:
    -Oui mais nous avons un problème. Nos armes sont sans effet contre ces créatures.
    -Il nous faut des armes magiques déclara Aerie.
    -Et si nous allions voir Elence? demanda Nalia. Elle a sûrement des armes magiques à nous vendre.
    -Pourquoi pas fit Lennon

    Ils rentrèrent dans la maison de la commerçante et eurent la surprise de l'apercevoir avec Jermien et deux jeunes autres personnes.
    -Alors c'est vrai? s'exclama le jeune homme, vous acceptez que j'épouse votre fille?
    -Oui dit le magicien, j'ai bien réfléchi et je vous le répète, si vous souhaitez vous marier, vous en êtes libres.
    Le jeune homme prit sa promise par la main.
    -Allez viens Colette, c'est notre chance.
    -Bonne chance à tous les deux fit Elence.
    Les deux futurs mariés sortirent.
    -Tiens fit Jermien, regardez qui vient vous rendre visite Elence.
    -Que me vaut le plaisir de votre visite? demanda t'elle.
    Interloqué par ce qu'il venait de se passer, Lennon demanda:
    -Mais...Jermien...vous avez finalement accepté de laisser partir votre fille?
    -Oui...j'ai finalement changé d'avis. Et c'est grâce à vous.
    -Grâce à moi? Comment ca?
    -Lors de la bataille j'ai failli mourir suite à une grossière erreur de ma part. A ce moment j'ai réalisé que la vie était courte et qu'il fallait en profiter. Et vous Lennon, vous m'avez donné cette clairvoyance en me sauvant la vie. J'ai su que je n'étais pas infaillible et que j'ai commis des erreurs dans ma vie. J'ai donc décidé de laisser ma fille mener sa vie, sans cela elle aurait pu être malheureuse.
    -Je vous en remercie fit Elence au groupe.
    -Et vous qu'allez vous faire? demanda Jermien.
    -Nous allons infiltrer le quartier général des ombres pour les éliminer une bonne fois pour toutes.
    -Puis je vous demander une faveur? demanda Jermien.
    Lennon acquiesça.
    -A présent je n'ai plus rien à faire et je compte construire ma nouvelle vie. Accepteriez vous Lennon que je fasse partie de votre groupe?
    -Hein?
    Lennon ne s'attendait sûrement pas à ce genre de réplique.
    -Hé bien, je suis d'accord mais nous sommes nombreux et...
    -Le château l'interrompit Jaheira.
    Lennon réfléchit et finit par demander à Aerie:
    -Aerie, peux tu conduire Jermien au château? A présent il fait partie de nos alliés.
    Aerie rougit puis accepta. Elle savait que si Lennon lui demandait ce genre de mission, c'est qu'il lui faisait confiance.
    -Je viens aussi dit Elence.
    Lennon ne cacha pas non plus sa surprise.
    -Vous avez contribué au bonheur de mon fils Lennon et j'ai donc une dette envers vous. Je compte prendre mes affaires et mes marchandises et je ferai partie de vos alliés
    -Vous êtes tous les deux les bienvenus fit Lennon mais avant cela Elence, nous comptons vaincre des ombres et nous aimerions vous acheter des armes magiques.
    -Je vois fit Elence, attendez, je dois avoir ce qu'il vous faut.
    Elle ouvrit son arsenal dévoilant toutes sortes d'armes disposées en pagaille.
    -Choisissez ce qu'il vous plait.
    Le groupe rectifia son inventaire. Tous disposaient d'armes pouvant blesser ou tuer les ombres. Ils finirent par payer Elence pour leurs achats. Mais étant donné le prix, Elence les considérait déjà comme de véritables amis à moins qu'elle ne leur ait accordé une remise non négligeable.
    -A bientôt fit Elence, nous nous reverrons au château.
    -A bientôt lança à son tour Jermien.

    Dehors ils eurent la surprise de voir le ministre Llyod et pleine discussion avec Malduf, le chef des ogres. Lennon surpris vint à leur rencontre.
    -Tiens fit le ministre, bonjour Lennon. Je tiens à vous remercier pour la bataille. Sans vous, nous aurions capitulé rapidement.
    -Que faîtes vous? demanda Lennon
    -Malduf et moi sommes parvenus à un accord. Ils ont montré leur bienveillance lors de la bataille et les ogres chargeront de nous protéger tandis que nous leur fournirons des vivres.
    -Malduf et humains vivre ensemble fit l'ogre.
    -Et vous qu'allez vous faire? demanda Llyod.
    Lennon expliqua sa mission au ministre et à Malduf.
    -Mais c'est magnifique fit le ministre. Si vous réussissez, je vous promets de me joindre à vos alliés et de ravitailler votre château.
    -Malduf aidera Lennon par la suite affirma l'ogre.
    -Hé bien je pars de suite déloger ces ombres.
    Ma bio rp est ici

  18. #18
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -3-

    Le temple dans lequel les ombres s'étaient réfugiées se trouvait à trois heures de marche des collines d'Umar. Ils n'avaient croisé nulle âme qui vive sur le chemin. La lumière du jour s'étant faite éclatante, les ombres n'avaient pas trainé pour revenir dans le temple. En entrant dans celui-ci , ils découvrirent qu'il était laissé à l'abandon. Des toiles d'araignées résidaient et la poussière avait pris place sur le sol.
    -Etrange endroit dit Minsc, Bhou a les poils qui se sont hérissés, il ressent un danger.
    -Sûrement les ombres fit Lennon. Ribald, as tu une idée du temple dans lequel nous nous trouvons?
    -Oui répondit il fièrement. C'est le temple d'Amaunator. C'était auparavant le dieu du soleil mais celui-ci a disparu. Il n'existe plus.
    -Etonnant rétorqua Jaheira. Les ombres se seraient réfugiées dans le temple du soleil?
    Ils passèrent le premier couloir sans rencontrer personne. Au bout d'un moment ils virent une porte entrouverte sur la droite.
    -Les ombres sont sûrement ici souffla Lennon au reste du groupe.
    -Qu'est ce qu'on fait? demanda Minsc, on attaque tous ensemble?
    -Ouais! cria Korgan, tous à l'attaque.
    -Vas tu arrêter de crier? grogna Jaheira, tu vas nous faire repérer. Lennon, Minsc et Korgan partez en première ligne. Nalia, Viconia, Ribald et moi lancerons des sorts.
    Les instructions données, le groupe se lança à l'assaut de la salle faisant voler la porte en éclats. Cependant le spectacle qui s'offrait à eux n'avait rien avoir par rapport ce à quoi ils s'attendaient. Dans la salle il n'y avait personne. Elle paraissait petite et seul un éclat lumineux la remplissait. Ils mirent un certain temps avant que leurs yeux ne s'habituent à la lumière. Lorsque ce fut le cas, ils purent constater que l'éclat provenait d'une pierre lumineuse. Elle brillait intensément et la curiosité de Lennon finit par l'emporter.
    -Lennon fais attention ne t'approche pas.
    Trop tard, il toucha la pierre. A ce moment là, une toile s'empara de la jambe de Lennon et le suspendit en l'air.
    -A l'aide! hurla t'il.
    Ils remarquèrent qu'une gigantesque araignée était entrain de s'emparer de Lennon. Si le groupe n'agissait pas, il serait fermement enveloppé et l'araignée l'enfermerait dans son antre. La pierre ne servait qu'a attirer les visiteurs qui souhaitaient la prendre. Nalia lança une boule feu en direction de la toile. Quelques parties de celle-ci s'enflammèrent et l'araignée fut touchée. Néanmoins ce ne fut pas suffisant. L'araignée folle de rage cracha du venin sur Nalia qui tomba dans l'inconscience. Le groupe paniqua et commença à s'organiser. Viconia s'occupa de guérir Nalia tandis que Ribald et Jaheira ripostèrent avec des sorts. L'araignée tenta de cracher à plusieurs reprises du venin mais cette fois le groupe s'y était préparait et esquivait du mieux qu'il pouvait ses attaques. Pendant ce temps, Jaheira et Ribald brûlèrent les filaments laissant de moins en moins d'espace possible à l'araignée. En revanche Lennon était emprisonné dans la toile et ne pouvait plus bouger et se contentait de jeter un œil désespéré à ses compagnons. Enfin la combinaison de sorts de Jaheira et Ribald finirent par avoir raison de l'araignée. Elle s'effondra sur le dos par terre et Minsc et Korgan en profitèrent pour l'achever. Puis le groupe reprit ses esprits en achevant la guérison de Nalia ainsi que la libération de Lennon.
    -Sacrée créature grommela Lennon. Même les araignées que nous avons croisé à bois-manteau n'étaient pas aussi dangereuses.
    -En effet fit Jaheira, peut être à t'elle été placée ici avec une intention spécifique. Après tout, la pierre lui servait d'appât.
    -Hé bien puisque personne ne viendra ici et que l'araignée est morte, prenons la pierre même si j'ignore qu'elle peut être son utilité.
    -Mais que fait un pierre lumineuse ici? demanda Ribald.
    -Peut être a t'elle été crée en l'honneur du dieu Amaunator répliqua Jaheira. Le temple étant laissé à l'abandon, personne n'est venu la récupérer.

    Le groupe avança avant de se retrouver totalement dans la pénombre. Seuls Lennon, Jaheira et Viconia pouvaient y voir. Ils guidèrent le restant du groupe du mieux qu'ils purent. De nombreux passages étaient présents mais hormis un piège qui s'était déclenché tel qu'une herse de bois qui s'était abattu sur le groupe sans succès, il n'y avait rien dans le temple. Au bout du couloir, ils entendirent des bruits étranges comme des hurlements plaintifs.
    -Les ombres sont là chuchota Jaheira. Préparons nous à attaquer.
    Ils pénétrèrent d'un pas vif dans la salle surprenant tous les occupants. Jaheira ne s'était pas trompé, les ombres étaient bien présentes dans celles-ci. Grâce à l'effet de surprise, ils purent décimer trois ombres.
    Un ombre qui semblait plus grande que les autres cria:
    -A l'attaque mes ombres, attaquez les sans relâche.
    La réaction fut immédiate et les ombres se jetèrent sur le groupe. Les sortilèges des magiciens et clercs faisaient des ravages du coté des ombres. Lennon parvint à tuer une ombre grâce à son épée. Etrangement une autre sortie de nulle part venait de prendre sa place. Intrigué, il fit de nouveau mouche mais le même phénomène se reproduisit. Mais ce n'était pas que pour lui, les autres ombres tuées par le restant du groupe se relevaient aussi. Si cela continuait, ils ne pourraient pas vaincre. Qu'est ce qui provoquait un tel phénomène chez les ombres? C'est alors qu'il comprit. L'ombre qui avait donné l'ordre d'attaquer semblait incanter chaque fois que les ombres tombaient. Voilà donc le responsable. Il fallait le neutraliser mais comment? Il eut alors une idée. Il sortit la pierre lumineuse de son sac et la brandit en l'air. Aussitôt tout chamboula dans la salle. L'obscurité fut remplacée par la lumière et toutes les ombres volèrent en éclat. Seule l'ombre principale était encore en vie mais elle semblait mal en point.
    -Noooooon cria t'elle, ceci ne devait pas se produire. Evidement cette maudite araignée n'a pas réussi à vous empêcher de prendre la pierre. Vous avez gagné la bataille mais sachez que mes maîtres n'abandonneront pas.
    Sur ces paroles, l'ombres disparut dans une explosion. A la place de celle-ci se trouvait un personne de petite taille. Il s'agissait d'une femme rousse, les cheveux en bataille mais au visage adulte...une petite personne alors. Le groupe stupéfait par cette trouvaille ne bougea pas d'un pouce.

    La petite-personne se releva en toussotant et gratifia le groupe d'un large sourire.
    -O mes nobles amis dit elle d'une voix respectueuse, je vous remercie de m'avoir libéré de l'emprise de cette vile créature.
    Lennon fut surpris d'une telle déclaration.
    -Heu bonjour fit Lennon. Qui êtes vous et que voulez vous dire?
    -Je m'appelle Mazzy fit la jeune femme. Mon mari Patrick et moi marchions tranquillement dans la forêt en quête d'aventures mais nous avons croisé ces ombres. Elle n'ont montré aucune pitié pour Patrick et l'ont assassiné mais ils m'ont épargné pour que mon corps puisse servir d'essence au maître des ombres. Mais grâce à vous, celui-ci est parti et je suis libre. je vous en remercie.
    La petit-personne s'inclina respectueusement devant le groupe.
    -A ce propos dit elle, j'ai une dette envers vous. Auriez vous besoin d'assistance? Je suis petite certes mais je sais manier l'épée mieux que n'importe qui.
    -Même mieux que moi? railla Korgan.
    -Hé bien fit Lennon, nous sommes à la recherche de mon amie Imoen qui a été emmenée dans un endroit que j'ignore ainsi qu'un mage qui nous voulait du mal. En attendant d'avoir des nouvelles, nous cherchons à protéger els villages qui sont la cible de toutes ces attaques.
    -C'est une noble cause fit Mazzy. Acceptez vous mon aide?
    -Bien entendu fit Lennon.
    Il ne connaissait pas Mazzy mais la jeune femme lui parut sympathique.
    -Quelle chance railla Korgan, nous avons une belle poulette avec nous.
    Cette remarque ne fut pas du goût de Mazzy.
    -Qui est ce malotru? demanda Mazzy et désignant Korgan.

    Ribald ne s'était pas intéressé à la discussion. Il s'approcha en direction de l'autel qui trônait dans la salle. Lennon le vit et lui demanda:
    --As tu trouvé ce que tu voulais?
    Ribald prit l'objet qui était incrusté dans l'autel.
    -Voilà fit il, il s'agit de la relique sacrée dont a besoin le seigneur de Franc-Marché Logan Coprith. Je dois aller lui remettre. Pouvons nous passer par là avant de partir pour Innershade?
    -Vous partez à Franc-Marché? s'exclama Mazzy. Oh s'il vous plait pouvons nous y aller? Il s'agit de ma cité natale.
    Lennon hésita. pouvaient ils se permettre de perdre du temps alors que les créatures avaient attaqué les collines d'Umar?
    -D'après la carte, Franc-Marché serait sur notre route fit Jaheira.
    -Très bien fit Lennon mais ne restons pas trop longtemps là-bas. N'oublions pas de faire notre rapport au ministre llyod.
    Alors qu'ils repartaient dans le sens inverse, les cris qu'ils avaient entendu redoublèrent d'intensité.
    -Ribald, demanda Lennon, j'ai l'impression que nous ne sommes pas seuls dans ce temple. Entends tu ces cris? D'ou peuvent ils provenir?
    Ribald s'arrêta laissant les autres membres du groupe partir devant.
    -Je crois comprendre répondit il. Suis moi.
    Il conduisit Lennon devant l'autel. Il désigna une petite fente au milieu de l'autel. Lennon fut surpris, il ne l'avait pas remarqué.
    -Je crois que ca vient de l'intérieur dit Ribald.
    -L'intérieur? comment ca?
    -Des rumeurs racontent qu'une personne est parvenue à rentrer dans l'autel. Il existerait apparemment un passage secret qui mènerait à des niveaux inferieurs.
    -Un passage secret?
    Ribald hocha gravement la tête.
    -Ce n'était qu'une rumeur mais je me demande si dans le fond elle n'est pas fondée. La personne qui est rentrée dedans n'est jamais ressortie.
    -Pourquoi?
    -Nous ne le savons pas mais on raconte qu'elle était liée à cet endroit et qu'elle devait y pénétrer. Ces hurlement plaintifs ne sont pas là par hasard. je ne sais pas ce qu'il se passe au niveau inferieur mais je n'aimerais pas être confronté à ca. Ce qui réside au dessous m'a l'air très effrayant. Certaines personnes ont tenté de le découvrir amis sans succès.
    -Mais une personne a réussi fit Lennon incrédule.
    -Je sais reprit Ribald mais cette personne était liée à ce passage secret et elle est parvenue à l'ouvrir et à le refermer. Je pense que seules les personnes liées à ce passage peuvent y pénétrer. C'est pour cela que personne d'autre n'a réussi à traverser la fente.
    -c'est vraiment étrange fit Lennon.

    Plus tard, le groupe était revenu le cœur en fête chaleureusement accueilli par Llyod et Malduf. Ceux ci leur avaient proposé d'organiser une fête en leur honneur mais le groupe avait refusé, il y avait un autre village à secourir. Cependant le groupe se divisa en deux. Nalia étant inquiète pour le chateau décida d'y revenir. Korgan étant lassé de la gentillesse du groupe l'avait rejointe suivi de Viconia qui trouvait les êtres humains pathétiques. Le restant se dirigea vers Franc-marché.
    Ma bio rp est ici

  19. #19
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -4-

    Franc-marché, voici la nouvelle destination de Lennon et son groupe. Contrairement au village des collines d'Umar qui paraissait pauvre et peu habité, Franc-marché semblait richement ornementé aussi bien par les habitations que l'environnement. Lennon avait l'impression que la cité était plus joyeuse que celles qu'il avait rencontré jusqu'à maintenant. Mais elle était aussi plus animée si on ne prenait pas en compte la Porte de Baldur. Dehors on y voyait des camelots, des crieur publics ou encore des passants qui discutaient et des enfants qui jouaient. Ribald était parti rendre visite au maire de la cité connu sous le nom de Logan Coprith avec l'objet en main. Ribald ne leur avait pas tout dit mais il semblait que cet objet concernait des familles rivales de Franc-Marché. Cela n'intéressait pas plus Lennon. Il s'était donc abstenu de poser d'autres questions. En attendant, le groupe passait son temps à flâner et admirer la ville. Toutefois cette monotonie fut rompue par Jaheira qui proposa au groupe de prendre un verre dans le pub le plus proche. Cette proposition fut acceptée par Lennon, Mazzy et Minsc. Ils se dirigèrent vers le pub de Vitary, un endroit tout à fait abordable et possédant même une terrasse. Le groupe entra et s'installa à une table le temps qu'un serveur vienne prendre leur commande. Pour une fois, l'ambiance était détendue et Jaheira adressa même plusieurs sourires, chose plutôt rare. Alors qu'ils parlaient de tout et de rien, Lennon aperçut une jeune femme assise sur une table voisine. Si au départ, elle ne lui inspirait qu'indifférence, son regard vis à vis de cette jeune femme changea. Il la fixa contemplant le corps svelte d'une elfe. Il en avait la certitude. Jaheira s'en aperçut et demanda à Lennon:
    -Hé Lennon, tu es encore avec nous?
    Le groupe fut d'abord intrigué mais finit par comprendre lorsqu'ils virent la jeune elfe. C'était une jeune femme magnifique de l'âge de Lennon environ. Ses yeux étaient deux lacs d'émeraude, sa peau claire et sa longue chevelure ondulée châtain haussait sa beauté. Si au départ, il était fasciné par l'elfe, il fut surtout peiné de voir son expression. En effet, elle buvait son verre de bière l'air mélancolique, voir dépressif. Lennon ne put y résister et se leva pour prendre une chaise de la table voisine et s'asseoir.
    -Lennon que fais tu? demanda Jaheira.

    Sans prendre la peine de répondre il fixa l'inconnue. Celle-ci contemplait toujours son verre de bière. Elle n'avait pas fait attention à Lennon.
    -Excuse moi fit Lennon.
    Ca lui avait échappé. Voilà qu'il se mettait maintenant à tutoyer les inconnus. Pourtant il sentit qu'avec cette elfe, il pouvait se permettre cette familiarité...comme de bons vieux amis.
    L'elfe d'abord surprise finit par se ressaisir avant de demander:
    -Oui?
    La voix de la jeune femme était mélodieuse. Il lui suffisait d'entendre un seul mot pour en avoir la certitude.
    -Puis je te demander ce qui te tracasse?
    La jeune femme fronça les sourcils.
    -C'est une histoire plutôt personnelle. Même si je ne répugne pas à la conter, je ne vois pas en quoi cela intéresserait un étranger.
    -En effet reprit Lennon mais je vois que tu possède du chagrin. Si tu le souhaites, j'accepterais de l'écouter.
    La jeune femme soupira.
    -Très bien.
    Elle reprit:
    -C'est très simple. Je regrette simplement la perte d'un ami. Il existe des gens qui changent sans que l'on comprenne vraiment pourquoi.
    Elle arrêta son histoire là.
    -C'est tout. C'est ce à quoi tu t'attendais?
    -Pas vraiment.
    -Bien. Et si maintenant tu pouvais cesser de m'harceler? Je voudrais boire tranquillement.
    Lennon fut stupéfait. la jeune femme le planta ici sur ces paroles.
    -Et en quoi cela va t'il t'aider de te lamenter ainsi?
    -Laisse moi tranquille, laisse moi noyer mes soucis dans l'alcool.
    -ALORS LA NON!
    Il avait involontairement crié provoquant l'attention des clients les plus proches de lui. Lennon leur fit signe que tout allait bien et ils reprirent leurs activités. La jeune femme sembla surprise par la réaction de Lennon. Toutefois ses amis n'osèrent l'interrompre.
    -Tu crois quoi? Tu crois que ca va changer quelque chose de sombrer dans l'alcool?
    La jeune femme baissa la tête honteuse. Même si elle souhaitait que Lennon parte, elle était consciente de sa bêtise.
    -Moi aussi j'ai vécu ca. Moi aussi j'ai perdu un être cher. Moi aussi j'ai sombré dans l'alcool mais une amie m'a grondé et m'a fait comprendre que tout ce que je faisais ne servait à rien. Se réfugier dans l'alcool, c'est fuir ses problèmes, c'est faire preuve de lâcheté. Ce n'est aps ainsi qu'on les résout.
    -Tu...toi aussi tu as perdu un être qui t'étais cher?
    Lennon se calma aussitôt.
    -Oui...il s'agissait de ma meilleure amie mais elle représentait beaucoup plus pour moi. Actuellement mon but est de me mettre à sa recherche même si j'ignore si elle vit encore et l'endroit où elle peut être.
    -Ce...C'est une noble cause fit la jeune femme. Tu ferais tout pour la retrouver?
    -Oui affirma Lennon. Je suis désolé de m'être emporté. Seulement je ne supporte plus de voir ce genre de situations. Néanmoins, tu veux toujours boire?
    La jeune femme hésita et finit par dire.
    -Non, tu as raison. Cela ne sert à rien.
    Lennon était satisfait. Au moins était il arrivé à quelque chose avec cette inconnue.
    -Par contre reprit la jeune femme, accepterais tu que je t'accompagne?
    Lennon resta figé sur place. Il ne s'attendait pas à ce genre de remarques.
    -Si je ne t'aurais pas rencontré, j'aurais continué à boire sans me soucier du monde mais tu m'as ouvert les yeux. Par conséquent, j'aimerais te remercier d'autant plus que tu soutiens une bonne cause. Alors accepterais tu de mon aide?
    -C'est... c'est d'accord fit il. Comment t'appelles tu?
    -Tashia fit la jeune femme. et toi?
    -Lennon répondit il et voici mes amis Jaheira, Minsc et Mazzy.
    -Lennon! tu fais confiance à une inconnue? s'offusqua Jaheira.
    -Minsc et Bhou sont heureux d'avoir une jeune femme gentille à leur coté fit Minsc.
    -Une personne qui soutient le bien est toujours la bienvenue dit Mazzy.
    -Bon très bien capitula Jaheira.

    Plus tard, Ribald était revenu de la maison du maire Logan Coprith. Ils s'était renseigné sur la possibilité d'une attaque de la cité mais Franc-Marché disposait de nombreux éclaireurs placés à des endroits stratégiques et aucun d'eux n'avait repéré la présence de troupes qui pouvaient arriver à tout moment. Franc-Marché ne semblait pas être la cible d'attaque des bandits bien que la cité soit plus grande. Leurs chefs agissaient avec sagesse car ils s'attaquaient à des endroits isolés et minuscules de manière à éviter d'attirer l'attention sur eux. Franc-Marché était donc en sécurité...pour le moment. Il avait appris également qu'un homme nommé Viekang avait consulté le temple, celui-ci semblant être atteint d'une malédiction ou d'un sortilège. Il prétendait avoir des cauchemars qui le hantaient. Mais au delà, de ce qu'il affirmait, quelque chose inquiétait Ribald. Ce cas ne lui était pas inconnu. Il avait déjà vu ce genre de phénomène quelque part sans se rappeler où. Quand à Viekang, il semblait savoir d'où provenait la source de sa malédiction et il cherchait des aventuriers pour y pénétrer. Ribald avait prétendu qu'il existait plus urgent que de se préoccuper de lui. Il finit donc par rejoindre son groupe. A la tombée de la nuit, ils décidèrent de camper. Ils n'étaient à présent plus qu'à quelques heures de marche. Ils soupèrent rapidement avant de prendre place dans la tente.

    Lennon eut un sommeil agité. Il vit Imoen se trouvant prés de lui. Elle lui dit:
    -Où es tu Lennon? J'ai si peur, j'ai besoin de toi. Ici, ils ne voudront plus de nous. Khalid et Gorion, ils ne sont plus là pour nous.
    Lennon se trouvait à coté. Il voulut tendre un bras vers elle mais il ne pouvait pas. Il était comme paralysé.
    -Je t'en prie, aide moi continua t'elle.
    Il voulut parler mais là aussi cela se révéla vain.
    -Tu arriveras trop tard pour moi finit elle.
    Puis soudain Irenicus apparut et lanca une série de sortilège qui se déchainèrent sur son amie. Elle gisa l'instant d'après, inerte.
    Lennon sortit de son rêve en sursaut. Il avait refait ce rêve. Il tenta de se rendormir mais ce rêve le hantait. Et s'il arrivait trop tard? Si Imoen serait morte lorsqu'il la reverrait? Il frissonna à cette pensée. Pendant une demi-heure, il tourna et gesticula. Impossible de se rendormir. Il sortit de la tente et s'assit à coté de Tashia qui réalisait son tour de garde.

    -Bonsoir Lennon murmura t'elle, ce n'est pas encore ton tour de garde, tu peux te recoucher si tu le souhaites.
    -Bonsoir Tashia, je le sais mais je ne fais que penser à Imoen et ce souvenir me hante.
    Tashia sourit avec compassion.
    -Elle t'étais chère n'est ce pas? Es tu son amoureux?
    Le cœur de Lennon fit un bond en entendant ces propos.
    -Non, non pas du tout fit il avec un empressement inhabituel.
    Il s'était levé d'un coup et gesticulé avec affolement. Pourquoi avait il agi ainsi? Souhaitait que Tashia ne s'imagine pas cela? Il se rassit et continua.
    -Elle est mon amie d'enfance et je la considère comme une sœur. J'ai passé toute ma vie à ses cotés et la perdre m'est presque insupportable. De plus j'ai vécu de nombreuses aventures avec elle.
    -Je te comprends murmura Tashia, j'ai la même sensation avec la perte d'un être qui m'étais cher aussi.
    Les deux jeunes aventuriers restèrent silencieux et contemplèrent les étoiles jusqu'à ce que Tashia brise le silence.
    -Dis moi Lennon.
    Lennon se tourna vers sa nouvelle amie.
    -Comment es tu parti à l'aventure.
    -Je ne suis pas vraiment parti de mon plein gré, simplement mon père adoptif est mort une nuit alors qu'il m'escortait. Il s'était retrouvé face à mon frère et ce dernier l'a assassiné. Il m'a ordonné de fuir. Il est mort pour me sauver. A partir de là je me suis senti perdu mais j'ai fini par trouver Imoen qui nous avait suivi discrètement. Et avec elle nous sommes allés à l'auberge de Brasamical où se trouvaient Khalid et Jaheira, deux amis à Gorion. Ils nous ont recueilli et nous sommes partis à l'aventure.
    -Je suis désolé de t'avoir remémoré ce souvenir Lennon.
    -Ce n'est pas grave. Et toi Tashia?
    -Je viens du nord, et plus précisément de dix-cités dans le Val de Bise. Un jour un sorcier est venu avec une armée dans le but d'anéantir notre Val. Nous avons vaincu mais les pertes ont été immenses. J'ai perdu mes parents dans la bataille.
    -Et tu as été adoptée?
    -Oui, beaucoup d'enfants étaient orphelins car leurs parents les avaient prémuni. J'ai donc été replacée dans une famille qui m'a accueilli avec quatre autres orphelins.
    -Je suis désolé fit Lennon à son tour. Comment s'appelaient tes frères et sœurs?
    -Notre ainé s'appelait Orlan. Il nous a appris à nager et à pêcher. il ramenait du poisson souvent et ma mère le cuisinait pour notre plus grand bonheur. Mes deux autres frères portaient les noms de Amaranth et Celldorin. Eux aussi m'ont donné beaucoup d'amour même si Celldorin était plus jeune que moi. J'ai eu aussi une sœur plus jeune appelée Sapphire. Elle était tout juste née contrairement à nous lorsque les orphelins sont partis dans les famille d'accueil. je me souviendrai toujours d'eux, de tous les moments que j'ai passé avec eux, des batailels de boules de neige. J'espère les revoir un jour. Je suis parti à l'aventure lorsque j'avais 18 hivers. C'est là que j'ai rencontré...
    Tashia s'arrêta à ce moment là. Lennon comprit qu'elle faisait allusion à son être cher perdu. Il n'insista pas sur ce point.
    -Je suis désolée répliqua t'elle, je ne peux pas en dire plus, ce souvenir m'est aussi insupportable. A présent je vais aller dormir, c'est l'heure de ton tour de garde. Bonne nuit Lennon.
    -Bonne nuit Tashia

    Le lendemain matin, Jaheira s'était réveillée de mauvaise humeur. Elle avait constaté qu'une grande partie des provisions avait disparu. Elle demanda qui avait osé manger autant mais personne ne se manifesta. La situation était devenue inexplicable. Tout le monde avait soupé la veille. Certes un membre du groupe pouvait avoir un petit creux mais seule une créature affamée pouvait manger autant. Jaheira grogna et prit le sac de nourriture avant de reprendre la route. Tashia en profita pour prendre Lennon à part.
    -Lennon puis je te parler en privé?
    Lennon surpris mais heureux hocha la tête. Ils attendirent d'être hors de portée du groupe pour parler.
    -Lennon je suis désolée fit Tashia. Je suis fautive dans cette affaire?
    -Comment ca? demanda Lennon. C'est toi qui a dévoré la nourriture?
    -Non non, je sais que je vais t'en demander beaucoup Lennon mais j'aimerais te demander une faveur. Je promets de t'expliquer tôt ou tard la vérité mais pour l'instant, peux tu me faire confiance?
    Lennon ne comprenait absolument rien. Néanmoins il lui répondit.
    -Bien entendu.
    -Merci Lennon fit elle en souriant.

    Ma bio rp est ici

  20. #20
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -5-

    Le chemin qui menait à Innershade s'avérait plus simple qu'ils ne le pensaient. Ce village était considéré comme inaccessible et introuvable à cause de son isolement. Cependant le nombre d'obstacles était relativement peu élevé. Ils marchèrent dans un bel ensemble dans la joie et la bonne humeur. Quand à Tashia, elle s'était intégrée à merveille dans le groupe au plus grand ravissement de Lennon même si quelquefois elle semblait nostalgique. Au bout d'un moment alors qu'ils étaient proche d'Innershade, Lennon eut tout juste le temps d'apercevoir une flèche qui fonçait droit sur lui. Il se jeta sur le côté dans une fraction de seconde. Aussitôt le groupe se mobilisa. Il aperçut un orque qui s'apprêtait à recharger. Cependant il n'en eut pas le temps. Mazzy tira une flèche qui se figea dans le cou de l'orque. Le groupe se demanda si il s'agissait du seul ennemi mais ce ne fut pas le cas. Cinq orogs surgirent des buissons tenant une épée à la main. Le groupe se plaça aussitôt en position de combat. Mazzy décocha une flèche mais manqua sa cible. Cependant Jaheira avait agi. Elle lança un sortilège d'appel à la foudre. Un éclair se forma dans le ciel et s'abattit sur un des orogs. Le groupe regretta l'absence de Nalia qui avait le pouvoir d'invoquer des nuages mortels. Cependant Tashia s'avança vers les orogs et les toisa avec défi sous les regards ahuris de ses compagnons. Elle se mit alors à vocaliser puis une crâne se forma de sa main. Elle lança ensuite le crâne en direction des orogs qui explosa. les orogs moururent ou furent grièvement blessés. Les aventuriers n'eurent aucun mal à les achever? Tous se tournèrent vers l'héroïne de la bataille.
    -Mais...Tashia, tu sais lancer des sorts? demanda Lennon.
    -Oui répliqua la jeune femme visiblement satisfaite.
    -Alors tu es une magicienne?
    -Une sorcière plus précisément.
    -Je ne comprends pas. Comment ca?
    -Une sorcière est une magicienne spéciale. Elle ne peut apprendre aucun sortilège mais elle les acquiert au fur et à mesure qu'elle progresse.
    -Je vois fit Jaheira, en tout cas, nous te devons cette bataille.
    -Minsc n'a rien compris fit le rôdeur mais Minsc est heureux de combattre aux cotés d'une sorcière.
    Lennon sourit. Il était ravie d'avoir insisté pour que Tashia accompagne le groupe. Jaheira finit par reprendre la parole la première.
    -Des orogs ici?
    -Cela ne vous rappelle rien? demanda Lennon.
    -Comment ca?
    -Les orques et les orogs, ce sont exactement les mêmes créatures qui ont attaqué Atkathla.
    -Et ou veux tu en venir? demanda Jaheira.
    Lennon ne répondit pas de suite. Il élaborait un plan mentalement. Un mauvais pressentiment venait de germer dans son esprit.
    -Jaheira, peux tu me rendre invisible quelques instants J'aimerais vérifier quelque chose
    -Vérifier quoi?
    -Je t'expliquerai après. Il faut que j'aille voir ce qu'il se passe au village.
    Jaheira ne comprenait rien au plan de Lennon mais s'exécuta.
    Une fois invisible, Lennon courut en direction du village.

    Hélas ses craintes furent confirmées. En observant le village depuis des buissons dans lequel il se cachait, il aperçut une dizaine d'orques et d'orogs. Il comprit ce qui s'était passé. Les bandits avaient attaqué sur les deux fronts en même temps c'est à dire aux collines d'Umar et à Innershade. Le village d'Umar étant protégé par les aventuriers était sain et sauf. En revanche Innershade n'avait pas eu cette chance. Les bandits mieux armés que les habitants avaient gagné la bataille. Ou étaient ils d'ailleurs? Avaient ils été épargnés? Les bandits, les avaient ils été exécuté? Son attention se focalisa rapidement sur autre chose. Dans un coin du village apparaissait un demi-ogre qui faisait des va et viens: Tazok. Cette fois il allait en finir avec lui, pas question qu'il s'échappe. Puis un homme sortit d'une maison. Il semblait vêtu comme un moine mais il était impossible d'en deviner plus à ce sujet. L'homme s'adressa à Tazok. Lennon voulut en savoir plus et décida de s'approcher dans les buissons. Il se trouva très prés des deux protagonistes. Cependant il ne put pas entendre la suite de la conversation. Et pour cause, Tazok avait giflé l'homme.
    -Rentre chez toi le prêtre ordonna t'il. Tu n'as pas à me dicter ce que j'ai à faire.
    Résigné l'homme rejoignit sa demeure. Quand à Lennon ,son sang ne fait qu'un tour. De quel droit Tazok se permettait il de frapper plus faible que lui et sans défense? Sans réfléchir, il se jeta sur l'ogre les deux épées aux poings. Il administra un coup si violent que Tazok tomba à la renverse. Enervé, celui-ci se releva péniblement pour voir quel impertinent avait osé commettre cet acte.
    -Toi fit il en le reconnaissant.
    -Cette fois c'est fini Tazok fit Lennon, tu ne feras plus de mal.
    Tazok ricana en entendant ces propos.
    -Pauvre imbécile tu crois vraiment que tu as une chance contre moi?
    Lennon compris à ce moment là l'erreur qu'il avait commise. Les orques et les orogs s'étaient rapprochés du combat. Il était encerclé et seul contre vingt, il ne gagnerait pas, surtout si l'un d'eux était Tazok. Lennon qui s'attarda sur cette vision eut tout juste le temps de voir un poing d'acier de Tazok foncer sur lui avant de sombrer dans l'inconscience.
    -Amenez le! fit Tazok.

    Plus tard, le groupe trépignait d'impatience.
    -Mais que fabrique Lennon, bon sang? demanda Jaheira.
    -Peut être a t'il eu des ennuis dit Ribald.
    -Ca m'inquiète, je n'aimerais pas qu'il lui arrive quelque chose lança Tashia
    -Et si on y allait? demanda Mazzy.
    -Oui, allons botter les fesses du mal fit Minsc.

    Lennon se réveilla plus tard la tête lourde. Il était enchainé. Ses bras mais étaient lies à des chaines et il ne pouvait plus bouger.
    -Je vois que vous vous réveillez fit une voix.
    Lennon cligna des yeux avant de voir qui venait de lui parler. Il reconnut l'homme qui avait été giflé par Tazok. Lui aussi ne semblait pas bien en point. Comme Lennon, il avait été aussi enchainé.
    -Que...qui êtes vous? demanda Lennon.
    L'homme se racla la gorge.
    -Je suis l'aubemestre Patric mais vous pouvez m'appeler Patric. D'habitude c'est moi qui suis le chef du village jusqu'à ce que nous soyons envahis par ces brutes. Qu'ils soient maudits!
    -Que s'est il passé exactement?
    -Nous vivions tous paisiblement dans notre village jusqu'au jour ou cet ogre a débarqué avec ses troupes nous ordonnant de nous soumettre à eux. Si nous refusions, la mort nous attendant. Les villageois voulurent protester et combattre mais je les ai retenu. Nous étions moins bien armés qu'eux et cela se serait terminé en boucherie. Nous avons du forcer Eva, notre forgeronne à obéir. Elle est courageuse mais c'est aussi une diablesse. Depuis tout à l'heure, leur chef Tazok m'a enchainé et il souhaite nous interroger tous les deux, allez savoir pourquoi. Mais vous qui êtes vous?
    Lennon soupira de soulagement. Les villageois étaient en vie.
    -Moi c'est Lennon. J'ai appris que votre village était attaqué par les bandits. Avec un groupe d'amis, nous avons décidé d'empêcher l'invasion mais nous arrivons trop tard.
    Une lueur d'espoir illumina Patric.
    -Alors vous êtes venus pour nous sauver?
    Lennon hocha la tête.
    -Ha si j'en avais la force et le pouvoir je vous aiderais volontiers.
    Ils s'arrêtèrent soudain de parler. Tazok était rentré dans la pièce.
    -Tiens tiens fit il, notre jeune héros vaillant vient de se réveiller.
    Il éclata de rire avant de grogner:
    -Sois maudit espèce de petite larve, à cause de toi, mon maître m'a rétrogradé. Mais venons en aux faits. Vous vous connaissez tous les deux, non?
    Patric et Lennon secouèrent la tête.
    -Vous refusez de l'avouer n'est ce pas? Pourquoi cette alrve serait venue dans votre village misérable Patric?
    -Je n'en ai pas la moindre idée fit Patric
    -Ne vous jouez pas de moi.
    -Mais je vous assure que je ne le connais pas.
    Tazok fonça vers Patric et lui tira la cheveux.
    -Comment as tu fais pour contacter l'enfant de Bhaal? Il ne serait pas venu pour rien.
    -Mais arrêtez fit Patric, vous me faîtes mal.
    -Arrêtez! dit Lennon, je vais vous expliquer.
    Tazok relâcha Patric et dit:
    -Tiens tiens, on se montre plus coopérant soudain? Très bien je t'écoute enfant de Bhaal.
    -Enfant de Bhaal? fit Patric surpris.
    Tazok lui jeta un regard noir qui le fit taire immédiatement.
    -C'est en lisant un parchemin que j'ai su que les collines d'Umar et Innershade étaient attaqués.
    -Quoi? les collines d'Umar?
    Lennon avait de nouveau fait une gaffe. Il venait de révéler qu'il était allé aux collines d'Umar et qu'il avait donc repoussé l'attaque des ombres.
    Tazok hurla:
    -Dig Dag, ici immédiatement!
    Aussitôt après, un orog à l'armure de besantine entra dans la salle.
    -Maitre? Vous m'avez demandé?
    Tazok gifla violement l'orog.
    -Imbécile! hurla t'il, tu m'avais certifié que le château de'arnise et les collines d'Umar étaient prenables.
    -Mais maître...
    -Il n'y a pas de mais, je te fournis une poignée de trolls nous nous sommes alliés à des ombres et nous avons perdu deux batailles sans compter celle d'Atkathla. Et par dessus le marché, cette larve d'enfant de Bhaal a lu le parchemin qui dévoilait nos plans. Tu n'es qu'un incapable Dig Dag!
    -Mais maître je vous assure que...
    -Ca suffit, à présent dehors, je vais m'occuper de cette larve, tu seras puni après.
    L'orog sortit en trombe. Tazok se tourna cette fois vers Lennon.
    -Tu en sais déjà trop sur nous, tu sais qui sont mes maîtres maintenant.
    "F" et "I"? Lennon ne connaissait que les initiales mais n'avait aucune idée sur leur nom.
    -Je vais devoir te tuer fit Tazok, mais avant, je prendrai un malin plaisir à te torturer.
    Sur ces paroles, Il prit sa lourde épée à deux mains et l'approcha du feu dans la cheminée. Sous l'effet de la chaleur, le métal rougit.
    -Tu connais le supplice du feu enfant de Bhaal? Tu vas donc faire connaissance avec.
    Ma bio rp est ici

  21. #21
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -6-

    Tazok s'approcha de Lennon avec son épée chauffée à blanc. Lennon ignorait totalement la douleur qu'il allait ressentir mais il frissonna en repensant à Irenicus.
    -Arrêtez dit l'aubemestre Patric, il ne mérite pas ca.
    Mais Tazok ne l'écoutait pas. Il s'avança avec un sourire sadique. Soudain un rugissement retentit et Takoz se retrouva déséquilibré. Sous le coup de la surprise, il lâcha son épée. Lennon comprit peu après ce qui venait de se produire. Un léopard s'était jeté sur Tazok. Mais ce n'était pas tout, un sortilège venu de nulle part toucha les chaînes de Lennon les brisant sur le coup. Lennon ne comprenait pas comment ce miracle venait de se produire mais il prit l'épée de Tazok toujours en proie avec le léopard. Il s'approcha de Tazok et lui planta l'épée dans le cœur. Dans un hurlement d'agonie, il s'affaissa. Lennon se tourna vers le léopard en disant:
    -Hé bien je ne sais pas comment tu es arrivé là mais tu m'as fait éviter une souffrance atroce.
    Le léopard tourna autour de Lennon mais ne l'attaqua pas.
    -Paenalian, viens ici fit une voix.
    Lennon sursauta...cette voix douce et mélodieuse qui venait d'entrer...
    -Tashia! hurla t'il avant de se jeter dans ses bras.
    Tashia serra Lennon.
    -Lennon murmura t'elle.
    -Tashia je si heureux de te revoir maintenant. Mais dis moi, comment as tu fait pour arriver ici? et qui est ce léopard?
    Tashia esquissa un sourire nerveux.
    -Nous nous sommes inquiétés pour toi Lennon. Nous avons donc décidé d'aller voir et de passer à l'attaque. Et nous avons écrasé les orques et les orogs. Quand à ce léopard, je sais que j'aurais du te le dire avant mais Lennon...il est à moi.
    -Comment?
    Lennon manqua de s'étrangler.
    -Ce léopard t'appartient?
    Tashia hocha la tête.
    -Je voulais vous en parler avant mais j'avais peur que vous refusiez de m'intégrer au groupe si vous saviez que j'avais cet animal de compagnie. Je suis désolée pour toute la nourriture qu'il a avalé la nuit précédente.
    Lennon hocha la tête tandis que Paenalian revenait vers sa maîtresse.
    -Je comprends dans ce cas Tashia mais nous n'avons plus besoin de le cacher maintenant, il fait lui aussi partie du groupe.
    -Merci Lennon lui dit elle en souriant.
    -Excusez moi fit l'aubemestre Patric mais pouvez vous me libérer maintenant s'il vous plait?
    Les deux aventuriers sursautèrent. Ils étaient tellement heureux de s'être retrouvés qu'ils en avaient presque oubliés l'environnement. Tashia lança le même sort qu'elle avait produit sur les chaînes de Lennon.

    Plus tard, le village d'Innershade était en fête. Les habitants étaient sortis de leur maison et l'aubemestre Patric faisait un discours. On avait également organisé un banquet en l'honneur de la libération et les aventuriers y étaient conviés. Tashia et Lennon s'émerveillaient de la beauté du village. Les maisons étaient faite en granit et des arbres majestueux trônaient autour du village. A compter le nombre de d'habitations, il ne devait pas y avoir plus de trente habitants. Il n'était donc pas étonnant qu'ils aient capitulé de suite lorsque Tazok et ses hommes sont venus.
    -Je suis heureux d'annoncer la libération de notre village. Et ceci grâce à Sieur Lennon et son groupe qui ont chassé les orogs. Je décrète qu'à partir de maintenant, ils seront toujours accueillis en tant qu'héros ici. De plus, je souhaite créer une alliance avec son armée. Jusqu'ici nous avons vécu en retrait avec le reste du monde mais nous avons eu tort. Npuis avons été incapables de nous défendre face aux orogs et aux orques. Qui est d'accord pour rejoindre le château?
    Toute la population d'Innershade approuva. Satisfait, l'aubemestre Patric continua:
    -Très bien, je propose que nous puissions festoyer à présent. Si vous avez des objets précieux, amenez les avec vous au château lors du départ.
    Tout le monde acclama les héros du jour et la fête commença.
    -C'est étrange glissa Ribald à Jaheira, pourquoi les gens acceptent ils de venir au château plutôt que de rester ici?
    -C'est le seul endroit ou ils peuvent être protégés. S'ils restent ici, les orques pourraient revenir et ils seraient à nouveau envahis. Et comme Innershade est assez éloignés, il vaut mieux les placer en sécurité. De plus si nous parlementons avec la régente d'Atkathla, elle trouvera bien une solution pour les loger quelque part en attendant.
    Plus tard, la fête battait de plein pied. Tout le monde participait au banquet. Seuls trois assiettes étaient vides. Lennon en profita pour demander à Patric:
    -A qui appartiennent ces assiettes?
    Patric le regarda avec surprise avant de répliquer:
    -Il s'agit de Barbara, d'Eva et Strongheart. Ces deux derniers sont ennemis jurés depuis un an.
    -Vraiment? demanda Lennon. Pourquoi?
    -C'est une histoire ridicule en fait...un simple malentendu. mais je pense que c'est à eux d'arranger leur problèmes.
    -Et Barbara?
    -C'est une très gentille vieille dame. Elle donne parfois des biscuits aux enfants. Je pense qu'elle ne s'est pas joint à nous pour nous laisser tranquille. mais je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée. La pauvre, elle souffre d'une maladie qui la ronge et celle-ci est incurable. D'ailleurs puis je vous demander une faveur?
    Lennon répondit par l'affirmative.
    -La pauvre est très isolée mais très gentille également. Si vous pouviez lui rendre visite cinq minutes histoire de rompre la solitude, je vous en serais reconnaissant.
    -Je tacherai répondit Lennon. En attendant pouvez vous m'indiquer où se trouvent Eva et Strongheart?
    -Si j'étais vous Lennon, je tâcherai de les laisser résoudre leur problème. Mais si vous voulez les voir, Eva est dans sa forge dans la maison nord. Quand à Strongheart, il doit couper un des arbres aux alentours.
    Lennon se leva et se dirigea aux alentours des arbres qui trônaient.

    Il ne mit pas longtemps avant d'apercevoir Strongheart entrain de s'attaquer à un arbre avec sa hache.
    -Bonjour fit Lennon.
    Surpris, Strongheart répondit:
    -Bonjour, que me voulez vous?
    -Je regrette si je vous interrompt dans votre travail. Mais j'ai appris que vous seriez en froid avec une certaine Eva ce qui vous empêche de venir faire la fête. Est ce bien le cas?
    -Effectivement, mais je ne vois pas en quoi cela vous regarde.
    -En effet reprit Lennon et je ne souhaite pas m'en mêler si tel est votre souhait mais je trouve que c'est dommage de se disputer pour une histoire ridicule. Etes vous certain de ne pas vouloir me la révéler?
    -Bon très bien fit Strongheart. Voilà l'histoire, des rumeurs ont circulé comme quoi je voulais coucher avec Eva. Bien entendu elle l'a très mal pris et elle serait prête à me tuer si elle me voyait. Mais c'est entièrement faux, je n'ai jamais eu cette intention là.
    -Pourquoi n'allez vous pas lui dire?
    -Vous plaisantez? Elle serait capable de m'assassiner si elle me voyait. Je suis désolé mais on ne peut rien faire.
    Lennon comprit que ce n'était pas la peine d'insister. Il décida d'aller rendre visite à Eva en espérant qu'elle l'écouterait. Mais déjà, elle semblait l'avoir jugé dés qu'il était entré et cela s'était avéré négatif.
    -Mphh fit elle, encore un homme. Si vous avez des choses à acheter, pressez vous.
    -Je ne viens pas pour acheter quelque chose. Et puis, il est inutile de vous montrer aussi hostile, je viens seulement pour vous parler de Strongheart.
    -Quoi? cracha t'elle, je ne veux pas entendre parler de lui. Je n'aspire qu'à embrocher ce porc.
    Strongheart avait raison sur ce point. Il ne valait mieux pas qu'il vienne lui rendre visite. Même s'il ignorait si elle irait jusque là, autant ne pas prendre de risque.
    -Vous devriez parler avec lui continua il.
    -Sortez de chez moi! hurla t'elle. je ne veux plus entendre parler de lui.
    Dépité, Lennon sortit de la forge. Il ne connaissait pas Eva mais elle semblait avoir une forte tête. Pourtant Lennon refusait de s'avouer vaincu. Il était certain qu'il existait un moyen de résoudre ce problème. Une idée germa alors dans son esprit. Il attendait un moment puis rentra à nouveau dans la forge.
    -Oh non, pas encore vous gémit elle.
    -Ne vous inquiétez pas fit Lennon, j'ai arrangé le problème.
    Eva le regarda perplexe.
    -Quel problème?
    -Ben Strongheart. Vous prétendez avoir des problèmes avec lui. J'ai donc décider de résoudre le problème en l'assassinant.
    -QUOI?
    -Ben c'est ce que vous vouliez non?
    -Quoi? mais Espèce d'idiot...
    Le visage d'Eva passa de la colère à l'anxiété.
    -Je dois aller voir fit elle. Je veux voir ce que vous avez fait.
    Elle sortit de la forge en trombe. Satisfait Lennon avait obtenu ce qu'il voulait. Eva avait peut être ressenti du remord dans ses propos. Elle irait donc voir Strongheart avec d'autres intentions. Il espérait seulement qu'Eva ne régisse pas comme il le craignait.

    Il attendit encore un instant avant d'aller les retrouver. Lorsqu'il les aperçut, Strongheart lui fit un signe de la main. Il semblait couvert d'ecchymoses et de bleus mais il semblait cependant heureux. Eva elle ne sut pas réjouie.
    -Ha voici le héros du jour railla t'elle. Vous m'avez bien eu avec votre satanée blague. Quoique j'en suis finalement satisfaite.
    -En effet fit Strongheart, je vous remercie d'avoir amené Eva ici sans ses armes. Elle m'a roué de coups mais elle a fini par m'écouter. Nous avons pu résoudre le malentendu et pour s'excuser, elle va me fournir une nouvelle hache.
    -Mouais grogna t'elle, n'en profite pas trop quand même. Quand à vous Lennon, j'aimerais finalement vous aider dans votre périple.
    -Vraiment? demanda t'il.
    -Oui c'est une sorte de compensation pour avoir résolu cette histoire sans que cela ne se termine plus mal. De plus, je suis certaine que vous avez besoin d'une forgeronne et d'une vendeuse d'armes dans votre château.
    -Pareil pour moi, je vous suis reconnaissant d'avoir aussi résolu cette histoire alors qu'elle ne vous concernait pas.
    -Hé bien fit Lennon, si vous le souhaitez vraiment, vous êtes les bienvenus au château.
    -Formidable fit Eva, je vais dans ce cas préparer mes affaires.

    Lennon repartit en direction de la fête. Le banquet avait été quasiment fini mais Misnc continuait à dévorer le contenu de son assiette avec appétit. Il avait certainement du reprendre des restes. Il sourit lorsqu'il vit Bhou qui festoyait grâce à ce que lui fournissait Minsc.
    -Ha fit Patric, je vous cherchait Lennon. Je vous apprêtais à dire que d'ici deux heures nous serons prêts à partir. J'ai appris que vous n'auriez peut être pas la place d'accueillir tout le monde au château mais que la régente d'Atkathla pouvait prendre en charge tout le village.
    -En effet répliqua Lennon. Il faudra que je lui explique mais je pense qu'elle comprendra. Nous sommes sous sa protection et il existe quelque âmes généreuses qui trouveront le moyen de s'occuper d'eux.
    -Très bien fit Patric, il est curieux de voir finalement que des gens comme vous puissent être aussi des enfants de Bhaal.
    -Enfants de Bhaal? s'écria une voix derrière eux.
    Lennon se retourna et vit Tashia qui poussait un frisson d'horreur. Elle n'avait pas perdu une miette de l'entretien entre les deux hommes et prit les jambes à son cou.
    -Ais je dit quelque chose qu'il ne fallait pas? demanda Patric.
    Ce dernier croyait que Lennon avait averti tout le groupe de son sang. Catastrophé, il partit à la suite de Tashia. Il la rattrapa, plus loin.
    -Lâche moi lança t'elle. laisse moi partir.
    -Mais attends fit Lennon...
    -Je hais ta lignée tu m'entends? Je hais les enfants de Bhaal, vas t'en.
    -Mais écoute moi reprit Lennon. C'est vrai, je suis un enfant de Bhaal et je suis navré de ne pas t'en avoir parlé. J'ignorais que tu avais de tels apriori envers ceux de mon sang mais si je ne t'en ai pas parlé, c'est parce que j'estimais que ce n'en étais pas utile.
    -Pas utile?
    Tashia était outrée.
    -Tu es un des enfants du dieu du meurtre et tu estimais qu'il était inutile de me prévenir?
    -Et alors? Qu'est ce que ca change? Est ce que parce que je suis un enfant de Bhaal que mon destin est tout tracé et qu'il consiste à faire le mal et à suivre la voie de mon père? Je sais que je n'ai pas à être fier de mon héritage mais je fais chaque jour tout ce que je peux pour ne aps succomber à la souillure.
    -Mais c'est impossible déclara t'elle, on ne peut pas y échapper?
    -Vraiment? Alors pour quoi ais je cherché à aider Atkathla, les collines d'Umar et Innershade? Pourquoi ais je cherché à te consoler à Franc-Marché?
    Tashia semblait bouleversée par toutes ces révélations.
    -Je suis désolée finit elle par dire, je me suis laissée emporter par des préjugés. il faut dire que...je ne pensais pas que cela pouvait être possible.
    -Pourquoi?
    Tashia secoua ta tête.
    -Je suis désolé Lennon mais je ne peux pas t'en parler, pas maintenant en tout cas.
    Peiné, Lennon cpaitula.
    -Ce n'est pas grave. A ce propos je vais rendre à Barbara une vielle dame qui est seule. Tu viens avec moi?
    -Aucun problème.
    Dernière modification par Streen ; 20/04/2011 à 21h10.
    Ma bio rp est ici

  22. #22
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443

    Re : Baldur's gate 2 remix

    -7-

    La demeure de Barbara était une modeste chaumière bien que tout à fait habitable pour quelqu'un qui se contentait d'un toit. Lennon et Tashia pénétrèrent dans celle-ci pour converser avec la dame. Lennon s'attendait à une vieille mamie décrépie qui luttait chaque jour pour survivre. Telle fut sa surprise quand il la vit réellement. Certes c'était une vielle dame mais elle était tout à fait valide. A première vue, on voyait bien qu'elle était autonome et tout à fait apte à se joindre à la fête si elle l'avait voulu. Lorsqu'elle vit les deux jeunes personnes, elle leur jeta un regard soupçonneux avant de répliquer:
    -Qui est-ce ? Je n'ai invité personne... Ah... votre visage est nouveau pour moi. Qui êtes-vous, mon bon seigneur et ma bonne dame ?
    Lennon et Tashia se sentirent légèrement honteux d'avoir pénétré la demeure de cette dame sans crier gare. Néanmoins il se contentèrent de répondre.
    -Je suis Lennon et je suis enchanté de vous rencontrer. Je me promenais aux alentours et... hé bien, j'ai décidé que je voulais voir qui vivait dans cette maison. Mais je vous assure que je voulais pas vous voler.
    -Hé moi Tashia fit sa compagne.
    -Oh, peu importe ! dit la vielle dame. Bien que vous soyez entré dans mon foyer sans y être invité, je pense que vous devez être de braves personnes. Ma vue n'est pas aussi perçante qu'il y a dix ans, et même alors, elle n'était pas très perçante. Je n'ai parlé à personne depuis une semaine. Est-ce que je fais bien de vous parler comme à un enfant ? Quel âge avez-vous ?
    -J'ai vingt et un ans, m'dame répondit Lennon.
    -Et mois vingt deux dit Tashia
    Vingt deux? Elle avait un an de plus que lui? Il ne l'aurais jamais cru si elle ne l'avait pas révélé.
    -Zut alors, vous des adultes. Je suis désolée, c'est juste... vous comprendrez, sans doute... Les personnes âgées sont différentes des jeunes. Mes yeux ne sont pas aussi vifs qu'ils ne l'ont été, mais je suis heureuse de ne pas avoir disparu il y a longtemps, yeux vifs ou non.. Enfin bref, votre âge n'a pas d'importance. Je suis si heureuse que quelqu'un soit venu me rendre visite. Je suis bien plus âgée que les autres habitants du village ; ils ont leurs vies, leurs enfants, leurs amours... Ils n'ont pas de temps pour quelqu'un comme moi. Ne croyez pas que je le leur reproche ; non ! Je suis heureuse pour eux qu'ils aient leur vie et leur famille. Mais approchez vous voyons que je vous voie mieux.
    Lennon et Tashia s'approchèrent de la vielle dame.

    -Ma foi, vous êtes très charmants tous les deux. Vous êtes amoureux?
    -Quoi? faillit s'étrangler Tashia. Non, nous sommes simplement amis.
    -Et vous ? demanda Lennon, histoire de changer de sujet, qui êtes vous?
    -Oh, mais où sont mes bonnes manières ? Mon nom est Barbara, mais la plupart des villageois m'appellent 'Granny Barbara' ou 'Granny Bunny'.~
    Lennon put voir distinctement le visage de Barbara. Elle avait des rides autour des yeux et de la bouche, une peau sèche, de petites lèvres souriantes et des yeux bruns chaleureux qui irradaient de gentillesse.
    -Est-ce que quelque chose ne va pas, Lennon ? demanda t'elle inquiète.
    -Absolument pas ! J'étais juste en train de... réfléchir ! Je suis vraiment enchanté de vous rencontrer, Granny !
    -Moi de même ajouta Tashia
    -Puis-je vous demander pourquoi vous êtes venu à Innershade ? Les vieilles personnes comme moi sont pleines de curiosité !
    -Hé bien j'ai appris que votre village était attaqué et j'ai donc décidé de venir le secourir avec mes amis.
    -Ha c'est donc vous les sauveurs? Pardonnez moi d'avoir été aussi peu accueillante avec vous. Alors vous êtes donc des aventuriers?
    -En effet répondit Lennon.
    Il était venu uniquement pour lui demander de rejoindre les autres habitants qui se rendraient à Atkathla mais il prenait un certain plaisir à converser avec elle, tout comme Tashia.

    - Quand j'étais jeune comme vous, reprit elle, moi aussi j'aimais visiter des endroits comme celui-ci. J'aimais entendre de nouvelles légendes et voir de nouveaux visages... Oh, comme ce temps-là me manque ! Mais être une personne âgée, ce n'est pas si mal...
    -Vous étiez aussi une aventurière?
    -Oui, j'ai été aventurière durant quelques temps, mais ensuite je me suis rendue compte que ce n'était pas pour moi... c'est comme cela que j'ai rencontré mon mari, cela dit, alors je ne le regrette pas. Mais il est mort à présent, et je vis seule ici. La vie est ainsi faite : les anciens meurent, des enfants naissent, et pourtant ce serait ennuyeux si c'était différent !
    -A ce propos déclara Lennon, les habitants de votre village souhaitent partir d'ici car ils estiment que le village n'est plus en sécurité. Souhaitez vous venir avec nous? Il sera possible de vous reloger en sécurité à Atkathla.
    Barbara sourit à Lennon.
    -Je suis désolée mais je ne peux pas. Je dois rester ici.
    -Mais Barbara.... souffla Tashia.
    -Je vous remercie de vous préoccuper de moi mais comprenez moi, je suis atteinte d'une maladie incurable. Je serais incapable de marcher comme le font les autres.
    -Mais les bandits...continua Lennon.
    -Ne vous en faîtes pas pour moi continua t'elle. Qu'est ce que les bandits viendraient faire à une vielle dame sans défense?
    Un léger silence s'installa avant qu'elle ne reprenne la parole.
    -Le mieux pour moi c'est de rester ici. Je n'aurais pas la force de m'exiler contrairement aux autres. A présent, pardonnez-moi, je vous en prie, mais je suis très fatiguée, et il me faut encore trouver quelque chose à manger. Me rendrez-vous visite à l'avenir ?~
    -Bien sûr firent ils en cœur.
    -Comme c'est gentil à vous ! Nous nous reparlerons, alors ! Je nous préparerai du thé pour la prochaine fois ! A bientôt.

    Une fois les festivités terminées, les gens embarquèrent dans des carrioles, tous leurs objets de valeurs. Certains avaient accepté de laisser leurs biens au château, le major domo se chargeant de la réserve et des inventaires. Les autres avaient préféré les amener avec eux mais ils en disposaient dans l'ensemble de très peu. Le groupe s'était scindé en deux. Jaheira et Minsc accompagnaient ceux les personnes dans leur exil à Atkathla tandis que Lennon repartait en direction du château avec Ribald, Tashia, Mazzy, Paenalian, Strongheart, Eva et Patric. Il était convenu ensuite qu'ils resteraient au château hormis Lennon et Tashia qui rejoindraient Jaheira et Minsc. Il espérait que ces derniers disposeraient d'informations sur Imoen. Imoen, sa meilleure amie lui manquait énormément. Il ne savait même pas si elle était vivante mais tant qu'il n'avait pas connaissance de cette information, il refusait de croire à sa mort. Quand à lui, il revenait au château pour voir s'il y avait du nouveau. Il ne s'était pas trompé. Le major Domo lui avait annoncé une nouvelle des plus étonnantes.
    -Ha seigneur fit il, il y a une personne étrange qui est arrivé au château et elle souhaiterait vous voir. Elle a pris place au sommet de la tour est.
    -Oui fit Lennon, il s'agit certainement d'une recrue qui a décidé de se joindre à notre armée.
    -Non reprit le major, dame Nalia m'a tout expliqué et je suis au courant des nouvelles recrues. Simplement celle-ci n'en était pas une. Elle a dit qu'elle vous attendrait et qu'elle a des choses à vous raconter, mais avant cela...lady Delcia Caan souhaite vous parler. Elle est dans la salle à manger.
    -Très bien j'irai la voir.
    -Bonne journée Seigneur. Si vous avez besoin de moi, je suis disponible.
    Le major guida les nouvelles recrues dans les endroits ou il existait de l'espace. Eva s'était installée dans l'armurerie et avait sorti ses outils de forge.

    -Ha fit Delcia Caan en apercevant Lennon et Tashia, je comptais vous voir.
    -Salut Lennon fit Nalia en le saluant de la main. Heu...qui est cette charmante jeune dame?
    -Tashia répondit elle, enchantée de faire votre connaissance.
    -Bon passons les politesses fit la tante de Nalia, j'ai décidé d'intégrer votre armée Lennon.
    -Quoi? s'exclama t'il.
    -Ma tante a réalisé qu'il existait des choses plus importantes dans la vie que de ne rien faire à attendre. Elle a voulu nous rejoindre pour vivre des aventures intéressantes, quitte à vous laisser le château.
    Lennon resta figé sur place. jamais il ne se serait attendu à cette nouvelle.
    -Bien fit la noble, puisque je fais partie de l'armée, je pense que changer le château serait un bon commencement. Hum...je ferais bien de commencer par décorer la salle à manger. A ce propos Lennon, vous prenez en charge une armée. Vous deviez penser à faire quelque chose.
    -C'est à dire?
    -Trouver un nom, toute armée porte un nom.
    -laissons lui le temps ma tante dit Nalia, il n'est pas obligé de se décider de suite. A présent Lennon, allez dans la tour est pour voir ce que vous voulait l'inconnu. j'ai essayé de lui demander mais il m'a dit qu'il ne souhaitait que s'adresser à vous.
    -Alors je vais m'y rendre de suite.
    -mais il reste une dernière chose reprit Nalia, l'enterrement de mon père aura lieu à la chapelle du château à 10 heures dans deux jours et j'aimerais que vous y assistez. Par conséquent, tous les invités auront le droit de venir.
    -Je n'y manquerai pas reprit Lennon.
    -Merci fit elle.

    -Bonjour Lennon, je suis heureux de vous revoir dit l'inconnu qui s'était installé dans la tour est.
    Lennon fixa l'inconnu. Il l'avait déjà vu...il ne savait plus ou mais...mais oui bien sur. Il s'agissait de Volo. C'était un historien qui parcourait les contrée de Toril. Lennon l'avait rencontré lors de sa visite à Nashkel lorsqu'il avait enquêté sur les mines et la pénurie de fer.
    -Volo, quel bon vent t'amène ici?
    -Je suis envoyé par Elminster déclara l'historien.
    -Rien que ca? ironisa t'il.
    -Oui je sais, ca parait étrange mais c'est bien la vérité et j'ai la preuve sous les yeux. Regardez cet obélisque.
    Il désigna un obélisque présent dans la pièce ou étaient disposées une centaine de cases. Dans chaque case, avait lieu le numéro qu'elle portait. De nombreuses étaient vides mais certaines ne comportaient pas que les numéros. Parfois on y avoyait des noms. Lennon fut surpris de voir le sien résider en haut dans la première case. Il y était indiqué "1 Lennon".
    -Qu'est ce que c'est que ca? demanda Lennon.
    -C'est un obélisque qui rescence toutes les personnes qui ont un lien avec ta destinée.
    -Ma destinée? Comment ca? Je ne te suis pas.
    -En fait, Elminster a eu une vision que lui a confié Mystra. Il n'a pas voulu m'en dire plus mais il m'a envoyé pour t'annoncer que tu avais une destinée. J'ignore en quoi cela consiste. Il m'a dit que sur cet obélisque, étaient inscrites les personnes qui ont un lien avec ta destinée. Comme tu vois il en existe 100.
    -Et comment saurais je qui sont les autres?
    -Les autres sont toutes les personnes que tu recruteras dans ton armée.
    -Mais j'en ai plus de 100 si on compte les gardes du château et d'Atkathla.
    -Non fit Volo, les gardes ne comptent pas. il s'agit de personnes spécifiques ou des dirigeants qui peuvent te fournir d'autres gardes.
    -J'ai bien peur de ne pas te suivre.
    -Tu comprendras en temps voulu. En attendant sache que je fais partie de ton armée et que je surveille toutes les nouvelles étoiles.
    -Les etoiles?
    -Tes autres alliés, Elminster les appelle les étoiles, va savoir pourquoi. Ainsi les 100 cases indiqueront les noms des étoiles. Ce château s'appellera donc le château des étoiles jusqu'à ce que ta destinée prenne fin.
    -C'est à dire.
    -Je l'ignore. Quoiqu'il en soit, Elminster m'a chargé de te dire qu'il te serait bénéfique que tu les recherche toutes. A chaque nouvelle étoile que tu recruteras, son nom s'inscrira tout seul dans une case. A présent je vais te laisser regarder l'obélisque, je reviendrai plus tard.
    Il sortit sous le regard ébahi des deux jeunes gens.

    -J'avoue ne pas avoir compris grand chose dit Tashia. Apparemment tu aurais une destinée et tu devras rechercher les gens que l'on appelle des étoiles et qui t'y aideront?
    -Je pense que c'est le cas en effet
    -Hé regarde!
    Tashia désigna la quatre vingt troisième case. Il y avait marqué "83 Tashia".
    -Je commence à comprendre fit Lennon, on devrait y trouver tous ceux qui ont accepté d'intégrer mon armée.
    -Regardons les autres alors.
    Sur les cases remplies, étaient inscrites le nom des autres étoiles précédées de leur numéro. On y trouvait ainsi par exemple Aerie pour le 2, Nalia pour le 62, le 84 pour Jaheira et 97 pour Minsc. On pouvait aussi y lire le 6à pour Malduf, le 100 pour Ribald et le 75 pour Paenalian. Il y en avait bien d'autres bien entendu mais la plupart des cases ne portaient que leur numéro. Lennon allait devoir rechercher toutes les nouvelles étoiles même si sa priorité restait Imoen. Cependant un mystère demeurait. La régente ne figurait pas sur l'obélisque alors qu'ils étaient alliés. Il en était de même pour Yoshimo. Pourquoi? Il est vrai que ce dernier n'avait pas clairement exprimé son vœu de rejoindre son armée mais...
    Haussant les épaules, il tourna les talons, il était temps de revenir à Atkathla.
    Ma bio rp est ici

  23. #23
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    Chapitre 4 : Retour aux sources

    -1-
    Tashia et Lennon étaient les seuls en route vers Atkathla, toutes les autres étoiles ayant décidé de rester au château. Lennon était heureux de profiter pleinement de la compagnie de son, amie. Ils bavardèrent tous les deux de leurs succès et des derniers évènements passés. Après un bref silence, Tashia reprit:
    -Lennon je suis désolée pour hier mais sais tu pourquoi j'ai pris peur quand Patric a mentionné que tu étais un enfant de Bhaal?
    -Parce que je pourrais être comme lui?
    -Pas exactement. C'est à cause d'Arilistan surtout.
    -Arilistan?
    -La personne qui m'étais chère et que j'ai perdu.
    -Ho...
    Lennon avait attendu longtemps ce moment. Il voulait en savoir plus sur lui.
    -Quand je l'ai connu, c'était un jeune homme charmant et adorable. Il possédait toutes les qualités. Du moins c'est ce que je pensais au début?
    -Pourquoi cela s'est il mal terminé?
    -Arilistan a changé. Au fur et à mesure que le temps passait, il n'était plus le même. J'ai pourtant essayé de le raisonner, de lui faire renoncer à ses envies de meurtre mais cela n'a eu aucun effet. C'était lui aussi un enfant de Bhaal.
    Lennon en était bouche-bée. Son demi-frère était donc le petit ami de Tashia.
    -Mais toi Lennon, comment fais tu pour contrôler cet héritage?
    Lennon qui ne s'attendait pas à cette question réfléchit.
    -Je ne sais pas mais je n'ai eu que rarement ces envies. Je sais que cet héritage ne me correspond pas.
    -Mais tu peux le contrôler? Arilistan m'a certifié que c'était impossible.
    -A moins d'essayer. Si Arilistan n'a fait aucun effort pour y parvenir, il est évident que ca ne serait pas possible.
    -Je vois je me demande ce qu'il dirait de tout ceci.

    Arrivés à Atkathla, ils se rendirent à la Couronne de cuivre comme prévu. Ils y retrouvèrent Minsc et Jaheira mais ca ne s'arrêtait pas là. Ils eurent la surprise d'y découvrir Yoshimo à leurs cotés et un homme encapuchonné à l'aspect inquiétant.
    -Coucou fit Yoshimo en les apercevant, venez vous asseoir, nous vous attendions.
    -Tu tombes à pic Lennon, la régente d'Atkathla nous a contacté durant votre absence fit remarquer Jaheira.
    -Ha tiens, et pourquoi?
    -Les nouvelles sont graves, te souviens tu de la fille de la régente Dili? Elle a disparu et ses parents ont fait appel à des mercenaires pour la retrouver.
    Lennon et Tashia crièrent de surprise.
    -Malheureusement ca ne sert à rien ajouta Yoshimo.
    -Pourquoi?
    -Parce qu'une guilde connue sous le nom de "voleurs de l'ombre" l'a aperçu entrain d'être emporté par les mages cagoulés.
    -Les mages qui ont capturé Imoen! s'écria Lennon.
    Yoshimo désigna la personne inquiétante à leurs cotés qui n'avait pas encore parlé.
    -Te souviens tu du groupe avec lequel j'ai tenté de rentrer en contact? J'y suis parvenu et je te présente un de leurs représentants: Galean Bayle.
    Ce dernier s'inclina respectueusement.
    -Bonjour Lennon, je suis effectivement Galean Bayle représentant des voleurs de l'ombre, avez vous entendu parler de moi?
    Lennon secoua la tête.
    -Bon ce n'est pas grave. Ce qui compte c'est ce que j'ai à vous proposer. Vous avez perdu une amie qui a été enlevée par les mages cagoulés c'est bien ca?
    Lennon hocha la tête gravement.
    -Hé bien il existe peut être un moyen de la retrouver.
    Lennon se leva d'un trait et se mit à parler à toute vitesse.
    -Quoi? Comment? Parlez, vite.
    - ho ho doucement on se calme reprit Galean, j'ai dit peut être et si c'est le cas ca ne sera pas facile.
    Lennon se rassit
    -Bon voilà, mon organisme a enquêté sur l'activité des mages cagoulés. Il semblerait qu'ils amènent leurs captures à Spellhold, un immense asile présent sur l'île de Brynlaw. En partant d'ici en bateau, on peut mettre une semaine à peu prés. Et mes supérieurs ont trouvé une personne susceptible de vous y amener.
    -Formidable fit Lennon et qu'attendons nous?
    -Ce ne sera pas si simple prévint Galean, il faut d'abord payer une somme qui nous permettra de payer ce capitaine sans compter la une part qui nous reviendra.
    -Et à combien s'élève cette somme?
    Galean prit un instant avant d'annoncer timidement:
    -Vingt mille pièces d'or.
    -Vingtquoi...?
    Lennon n'en revenait pas. Son moral s'abaissa à nouveau. Voilà qu'un imbécile lui avait redonné espoir en annonçant qu'Imoen, était peut être encore récupérable mais qu'il fallait payer une somme gigantesque pour y parvenir. Imoen lui paraissait encore plus inaccessible maintenant.
    -Mais c'est énorme! hurla t'il.
    -Vous nous prenez pour des imbéciles? demanda Jaheira. Qu'est ce qui prouve que vous ne disparaitrez pas dans la nature en imaginant que nous trouvions une telle somme? Qu'est ce qui prouve que vous dîtes la vérité?
    -Je reconnais que je vous en demande beaucoup compte tenu des circonstances reprit Galean mais je vous assure que nous ne vous tromperons pas après. C'est un code d'honneur que nous avons nous autre voleurs de l'ombre. Nous respectons toujours nos accords si le client paie. Et puis il nous faut des moyens pour lutter contre les mages cagoulés. De plus vouis pourriez faire une pierre deux coups en récupérant à la fois Imoen et la fille de la régente.
    -Moi aussi je peux dire que j'ai un code d'honneur fit Jaheira énervée.
    -Libre à vous de me croire ou non mais qu'avez vous à perdre. Vous n'avez aucune autre solution. Si vous changez d'avis venez me voir chez moi, Yoshimo connait le chemin. Entre temps j'essaierai de m'arranger pour que vous obteniez un rabais mais ca ne sera pas facile. Quand à vous mettez vous au travail, il parait qu'un temple dans le district du temple a besoin d'aide et qu'ils pourrait rémunérer ceux qui offrent leurs services.
    -Mais je n'ai pas une telle somme fit Lennon, comment suis je sensé la réunir?
    -Je suis certain que vous avez déjà dépensé autant voir plus reprit Galean. Prenez votre temps même si cela dure plusieurs jours. je vous a attendrai chez moi. Bon courage.
    Galean sortit de la couronne de cuivre.

    -Vingt mille pièces d'or souffla Lennon abattu.
    Tashia posa délicatement sa main sur son épaule en murmurant:
    -Lennon...
    -Minsc et Bhou sont déçus de ne pas régler le compte du magicien de suite fit il.
    -Irenicus déclara Jaheira, je l'avis oublié celui-là. Nous devons nous montrer prudent. Si nous trouvons Imoen à Spellhold, il y a de fortes chances qu'il s'y trouve aussi.
    Lennon sursauta, il n'y pensait plus lui aussi. Depuis que Tashia était avec lui, il lui arrivait souvent d'oublier ses malheurs. Il ignorait pourquoi. Il garda le silence perdu dans ses pensées avant que Tashia ne brise le silence.
    -Vous savez, vingt mille pièces d'or ce n'est pas si énorme.
    Tout le monde se tourna vers elle étonné.
    -Ca fait environ quatre ans que je voyage soit à l'âge de mes dix huit hivers. Sur ma route, j'ai combattu de nombreux monstres, j'ai accompli beaucoup de quêtes et...et Arilistan et moi avons énormément depensé. Je pense que l'on devrait aller voir cette église. Et puis peut être que Nalia peut aussi nous dépanner, elle doit avoir quelques richesses dans son château.
    Après avoir entendu ces propos, Lennon se leva et annonça:
    -J'ignore si Galean a dit la vérité ou non mais je pense qu'il a raison, cela ne coûte rien d'essayer. C'est pourquoi je suis prêt à obtenir cette somme. plus tôt nous trouverons Imoen, plus les chances de la retrouver vivante augmentent. Il va donc falloir travailler sérieusement si l'on veut y arriver. C'est pour cela je voudrais savoir si vous êtes toujours avec moi.
    Ses quatre amis hochèrent la tête.
    -Alors ne perdons pas de temps, mettons nous au travail.
    -Bravo exultèrent ses quatre amis.
    Ma bio rp est ici

  24. #24
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    -2-

    De nouveau, l'ambiance régnante au sein du groupe se révéla joyeuse malgré l'absence d'Imoen. Jaheira, Yoshimo et Minsc apprécièrent de plus en plus Tashia; Du moins, c'était ce que pensait Lennon à son plus grand bonheur. Tashia en plus d'être une gentille sorcière possédait une grande faculté d'adaptation. Il fut même désarçonné lorsqu'elle lui posa une devinette qu'il trouva néanmoins aisément. Voilà maintenant qu'elle se consolait avec le groupe. Au final, elle fera peut être son deuil sur Arilistan. Lorsqu'elle lui renvoya un sourire, il frissonna avant de le lui rendre. Pourtant malgré l'ambiance jovial, il ne pouvait s'empêcher à Imoen. Elle représentait la personne à laquelle il tenait le plus. Elle était encore vivante mais elle était prisonnière. Ses pensées furent interrompues par une voie familière.
    -Bonsoir les amis.
    Tous cinq se retournèrent en direction de l'inconnu.
    -Anomen fit Lennon, quel bon vent t'amène?
    -Que viens tu faire ici? demanda froidement Jaheira.
    Anomen prit place auprès d'eu l'air grave. Lennon sentit qu'il n'était pas dans son assiette.
    -Quelque chose ne va pas?
    Anomen soupira:
    -Ma sœur est morte.
    Tous hoquetèrent de surprise.
    -Je suis désolé fit Tashia
    -Minsc et Bhou sont malheureux pour un brave écuyer répliqua Minsc.
    -Mon père demande à me voir dit Anomen, mais je redoute cette rencontre.
    -Pourquoi? demanda Lennon.
    -Je ne suis pas en trés bon termes avec lui. Il n'a jamais accepté ma vocation.
    -Tu veux que je vienne avec toi? demanda Lennon.
    Le visage d'Anomen s'illumina.
    -Pourquoi pas, peut être que vous pourriez me donner votre avis sur cette affaire.
    -Je viens aussi déclara Tashia.
    -Bon très bien fit Jaheira mais ne tardez pas trop. Demain nous contacterons cette église.

    Le maison du père d'Anomen était richement ornée. Les murs étaient fait de pierre et le mobilier avec du bois de chêne? De petites statuettes en or se rajoutaient à ce décor et une fontaine trônait au milieu du hall d'entrée. "Une famille aisée" pensa Lennon. Le père d'Anomen devait être un homme fier et richement vêtu. Cependant il eût une mauvaise surprise lorsqu'il le vit pour la première fois. Il était habillé comme un paysan et son visage rouge comme s'il avait bu récemment. Il poussa un hic lorsqu'il vit son fils avant de dire:
    - Voici le retour du fils prodige ! Héritier de la folie de sa mère. Jusqu'où es tu allé vagabonder, mon fils, loin de moi ?
    - Ne parle pas de ma mère, soûlas. Tu ne t'es jamais montré digne d'elle.
    - C'était moi, et ton père également. N'oublie jamais ça, petit ! Ta mère serait toujours vivante si les enfants lui avaient laissée un peu de répit.
    - Il suffit, père. Nous avons déjà eu cette conversation et je n'aurai pas la patience d'entendre de telles inepties une fois de plus.
    - Tu vas écouter ce que j'ai à te dire, -. Respecte ton père. C'est moi le seul homme de cette famille et tu vas m'obéir !
    - Oui père... Mon comportement n'était pas digne de celui d'un chevalier.
    - Tu as avez mis trop de temps pour venir jusqu'ici. Ça ne te ferait pas de mal de venir me voir de temps en temps.votre père de temps en temps.
    - Père, qu'est il arrivé à Moira?
    - Espèce d'imbécile ! elle est morte ! Assassinée par les Calimshites !

    Anomen était bouleversé. la nouvelle était donc vraie. Néanmoins il se ressaisit, il voulait des précisions.
    - Comment est-ce arrivé ?
    - Que penses-tu ? Il s'agit de Saerk le Calimshite bien entendu. Il ne s'est pas contenté de prendre mon affaire mais aussi Moira.
    - Mais pourquoi la tuer ? Elle n'avait rien à voir avec toute cette inimitié.
    - Tu ne comprends pas ? Il l'a tuée parce qu'il était en mesure de la faire ! Je l'ai gêné pendant des années auprès des marchands en faisant baisser ses prix et en volant ses clients. Quand mes affaires ont périclité il avait le monopole sur les voies maritimes des Calimshites. Il n'aurait pas été heureux tant qu'il me restait quelque chose. Moira était tout ce que je possédais et il l'a prise aussi.
    - Où étaient donc les gardes ? N'était-elle pas protégée ?
    Les gardes sont partis il y a des mois. Je n'avais pas d'argent pour les payer. Je vais bientôt perdre ma maison aussi. Saerk a tout pris.. toutes les affaires de vos mères et de vos soeurs..
    - Il ne l'a pas pris, père. Tu l'as perdu... tu l'as perdu...
    - Je l'ai perdu parce que tu as abandonné ta famille. Si tu n'étais pas parti, Moira serait encore vivante. Tu aurais dû être là pour la protéger des brigands !
    - Pardon. Je... Je ne savais pas...
    - Tu aurais dû être là, -. N'oublie jamais ça ! C'est trop tard pour la sauver mais ton travail n'est pas terminé, -.
    - Que faire ? Moira est morte.
    - Elle peut être vengée, Tu dois tuer Saerk et son fils. C'est la seule chose à faire pour que l'esprit de Moira repose en paix.
    - Je dois voir les cendres de Moira avant, père. Cela ne prendra qu'un instant.
    - Alors parts. Elle a été purifiée sur le bûcher funéraire et ses cendres sont dans une urne près de l'étang. C'était l'endroit préféré de Moira.
    Anomen sortit de la maison d'un pas décidé. Lennon et Tashia coururent pour ne pas se laisser distancer. Il les guida vers le lieu dans lequel se trouvaient les cendres de Moira. Il les examina et resta silencieux. Au bout d'un moment, il sanglota:

    -Pardonne moi Moira, pardonne moi de ne pas avoir été là pour toi.
    Lennon et Tashia restèrent silencieux. Il devaient attendre.
    -Ce crime ne doit pas rester impuni! hurla t'il.
    Il sanglota de nouveau puis tenta de se calmer. Au bout d'un moment, il se tourna vers les deux aventuriers.
    -Les amis fit il, le meurtre de ma sœur doit être puni. Je crois que je dois honorer ma famille et tuer cet infâme Saerk.
    Il prit sa masse et se dirigea vers autre partie du district.
    -Attends Anomen crièrent à l'unisson Tashia et Lennon.
    Il se retourna l'air interrogateur.
    -Tu ne peux pas partir comme ca pour tuer un homme.
    -Cet homme a tué ma sœur et vous croyez que je vais rester là sans rien faire?
    -Et qu'en sais tu? demanda Lennon, as tu une preuve?
    Anomen reconnut que non.
    -De plus ajouta Tashia, j'ai l'impression que ton père haie ce Saerk et que c'est la raison pour laquelle il te demande d'accomplir sa besogne.
    Anomen hocha la tête.
    -Il est vrai qu'ils se sont toujours détestés.
    -Alors comprends que nous ne pouvons pas te alisser partir tuer un homme si tu n'as pas la preuve de sa culpabilité.
    Anomen réfléchit puis finit par dire:
    -Vous avez raison, allons voir mon père.

    - Tu as vu les cendres de ta sœur, -. Un acte pareil ne doit pas rester umpuni !
    - Non, Père. Il est temps de mettre un terme à toute cette folie.
    - Comment ca?
    - Tuer Saerk serait considéré comme un meurtre, au même titre que la mort de ma sœur.
    - La destruction du mal n'est jamais considérée comme un meurtre. Les chevaliers que tu cherches à rejoindre ne commettent-ils pas des choses semblables ?
    - Pas de cette façon. Nous devons porter plainte chez le magistrat. C'est l'unique façon de mettre fin à ce cercle de violence dans lequel tu nous as piégé.
    - Imbécile ! Le juge ne fera rien. Ce n'est qu'un pion de Saerk !
    - Bylanna Ianulin est une bonne et humble femme. Tu l'as dit toi-même avant de sombrer dans l'alcool.
    - Tu déshonores la mémoire de Moira Tu permets à l'assassin de ta soeur d'aller en toute liberté ? Espèce d'insecte !
    - Je ne le laisserai pas en liberté! Il doit être jugé si c'est bien le meurtrier de ma sœur.
    - Comment pourrais tu douter d'une chose pareille ? Saerk est le meurtrier !
    - Y aurait-il des preuves, père ?
    - Pour preuve, le fait qu'il m'a pris tout ce qu'il me restait ! En tuant Moira, mon échec était total.
    - Oui, maintenant je vois. Ca a toujours été le cas dans cette maison. On ne pense qu'à soi. La mort de Moira ne signifie rien tant qu'elle ne porte pas atteinte à ta fierté et ton confort.
    - Tu as rencontré le Mal ! Ressaisis toi et honore ta famille avant qu'il ne soit trop tard !
    - Non père. Je ne prendrai pas la voie du mal. Je préfère la voie de la justice.
    - Je le répète, obéis-moi !
    - J'ai obéi toute ma vie mais n'ai reçu que de l'agressivité en retour. Mes amis et moi allons porter cette affaire devant la cour, comme le veut la justice.
    - Si tu franchis cette porte maintenant, ne compte pas revenir un jour.
    - Non, pas ça père...
    - Tais toi ! Si tu pars maintenant, tu seras banni pour toujours. Cette famille te rejettera et tu ne seras plus qu'un animal, même pas digne de coucher à mes pieds.
    - J'ai tremblé à tes pieds toute ma vie. Adieu, Père. Peut-être te reverrai-je avant que tu ne boives jusqu'à ce que mort s'ensuive)
    - Vous n'es plus rien ! RIEN !
    - Venez, partons... Nous devons aller rencontrer le magistrat au bâtiment du Conseil des Six et voir si quelque chose peut être fait malgré le mal fait par mon père.


    Bylanna, la magistrate les reçut chaleureusement. Elle avait eu vent des agissements de Lennon dans la cité et le sergent Agesfield lui avait parlé de ses actes héroïques.
    -Bonjour. Puis-je vous aider en quelque chose ?
    Anomen répliqua:
    - Oui, votre honneur. J'enquête sur le meurtre de ma sœur, Moira Delryn.
    -Ah... vous devez être le fils de Lord Delryn, n'est-ce pas ? Je crains de ne pas pouvoir vous dire grand chose au sujet de la mort de votre soeur.
    - Que voulais vous dire ? Etes-vous sûr d'avoir des preuves contre Saerk dans ce meurtre ? Cet homme sera donc jugé, n'est-ce pas ?
    -Ce ne sont pas des preuves suffisantes pour relier Saerk Farrahd au meurtre. La seule personne présente sur les lieux a été tuée.
    - Oui, mon père... ne peut se permettre d'avoir des gardes et des serviteurs supplémentaires, semble-t-il. Mais... n'y a-t-il rien que tu puisses faire ? Saerk est sûrement le responsable !
    -Je connais l'inimitié qui existe entre vous et le marchand, mais on ne peut tirer aucune conclusion sans témoins ou sans preuve
    - Non ! On doit pouvoir faire quelque chose ! Le meurtre de Moira ne peut rester impuni !

    -Je crains hélas de ne pas pouvoir agir. J'ai interrogé Saerk concernant cette affaire et il a un alibi.
    -Comment ca?
    -Il avait un dîner avec ses amis au moment du meurtre. plusieurs personnes peuvent témoigner.
    -Mais...
    -Je ne peux rien faire, je suis désolée.
    -Viens Anomen fit Lennon, nous partons.

    Anomen accompagna ses amis jusqu'à la couronne de cuivre.
    -J'enrage fit il, Saerk est en liberté et l'on ne peut rien faire.
    -Je reconnais que c'est difficile à accepter mais imagine que tu partes tuer Saerk et que tu découvres plus tard que ce n'était pas le meurtrier. Crois tu que ton attitude auras été digne d'un chevalier?
    Anomen hocha tristement la tête.
    -Vous avez raison finit il par dire, je ne peux pas prendre le risque de commettre un meurtre.
    -Je suis ravi que tu prennes cette décision. A ce propos, une église demande de l'aide et nous comptons y faire un tour avec nous?
    -Avec joie répondit Anomen.

    Ma bio rp est ici

  25. #25
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    -3-

    Alors qu’Anomen fut laissé au temple d’Helm pour prier, Tashia et Lennon repartirent en direction de la couronne de cuivre. L’histoire d’Anomen avait pris beaucoup plus de temps que prévu. Dehors, la nuit venait de tomber. A un moment donné, Tashia se rapprocha Lennon et lui prit docilement le bras. Plein de surprise, il se tourna vers elle.
    -Lennon murmura t’elle, je ne sais pas comment te remercier.
    -Me remercier ?
    -Oui, si je suis là c’est grâce à toi. Quand nous nous sommes rencontrés, je ne pensais pas repartir à l’aventure, je noyais mes soucis dans l’alcool.
    -…
    -Mais tu m’as ouverts les yeux, tu m’as appris qu’il existait beaucoup de bonnes choses dans la vie et qu’Arilistan n’était qu’un bonheur de passage. Ton groupe et toi m’avez accueillie comme une des vôtres. De plus, vous êtes au service du bien. Vous n’hésitez pas à aider les autres.
    -…
    -J’aime vraiment ce groupe Lennon, vous faîtes partie des meilleurs amis que je n’ai jamais eu jusqu’ici. Et rien que pour cela, je vous suivrai quoi qu’il arrive et je t’aiderai à retrouver Imoen.
    -Merci Tashia
    -De rien, j’ai perdu Arilistan et cette perte m’a affectée. Je ne veux pas qu’il t’arrive la même chose avec Imoen.
    Ils continuèrent à marcher silencieusement jusqu'à ce que Lennon rompt le silence.
    -Tashia...Arilistan l'aimes tu toujours?
    Tashia sursauta à la simple question de Lennon.
    -Oh désolé si tu ne veux pas en parler, c'était maladroit de ma part.
    -Non non fit Tashia, c'est juste que j'ai un peu peur de la question.
    -peur?
    -Oui enfin peur de ce qui va arriver par la suite. Je sais dorénavant que les enfants de Bhaal peuvent contrôler la suite mais j'ai bien peur qu'Arilistan n'y parvienne jamais.
    -Comment peux tu en être certaine?
    -Je ne sais pas Lennon, c'est juste une crainte. Mais je serais heureuse s'il changeait. Je ne sais pas si je repartirais avec lui s'il changeait et que je le recroisais car je l'aime encore je pense mais j'aime aussi ce groupe.
    Lennon sentit un nœud se serrer dans son ventre. Il redoutait ce moment là, si elle partait.
    -Néanmoins ce n'est pas possible, il ne changera pas conclut elle.


    Alors qu'ils se rendirent en direction de la couronne de cuivre, ils entendirent une voix les interpeller. Un brigand qui voulait les détrousser? Instinctivement Lennon prit la poignée de sa garde. Il se maudissait de ne pas avoir été plus rapide sur le chemin.
    -Tasssssssshia fit la voix, quel joie de te retrouver.
    Cette dernière sursauta.
    -Hein, mais qui m'appelle avec tant de familiarité?
    L'inconnu s'approcha des deux aventuriers. Lennon frémit lorsqu'il le vit. Il semblait en l'occurrence humain mais son visage faisait peur. Son visage semblait livide, pâle comme la mort et ses yeux exhorbités.
    -Tu ne me reconnais pas?
    Lorsque Tashia le vit dans la pénombre, elle poussa un cri:
    -Jarmis! Mais qu'est ce qu'il t'es arrivé?
    Lennon observa l'homme interloqué. Tashia connaissait ainsi d'autres personnes qui hantaient ses souvenirs? Elle lui avait parlé d'Arilistan mais jamais de Jarmis.
    -Tasssssssshia, Arilisssssssstan t'envoie le bonjour.
    -Ne t'approche pas de moi vociféra t'elle.
    Lennon comprenait de moins en moins. Cet homme avait donc un rapport avec Arilistan. Il sifflait ses "s" comme les serpents et ressemblait à un mort-vivant.
    -Tu n'as pas le choix Tasssssssshia, Arilisssssssstan a déjà prévu une ssssssurprise pour toi.
    -Je ne veux pas.
    -Mais sssssssssssssssi regarde, il m'a libéré, je ssssssssuis libre maintenant et tu le sssssssseras bientôt ausssssssssssssi.
    -Arrête Jarmis, laisse moi, je ne veux pas.
    -Arilisssssssstan sssssss'en doutait. Mais tu n'échapperas pas à la non-vie.
    -La non-vie? Mais de quoi parles tu Jarmis?
    -Tu sssssssssseras comme moi, cccccccc'est le dessssssssstin qu'il t'a réservé et puissssssssque tu ne veux pas l'acccccccccepter, je te tuerai et te ramènerai à lui.
    Tashia poussa un cri à glacer le sang.
    -Mais tu es fou?
    -Meurs Tassssssssshia.
    Il prit une arme et se jeta sur Tashia. La sorcière fut tellement surprise qu'elle n'avait pas vu le coup venir. Elle eût tout juste le temps d'apercevoir la lame et put l'éviter mais elle trébucha et tomba à terre. Lennon eut tous juste le temps de sortir ses épées. Il parvint à sauver son amie en bloquant le coup de Jarmis. Il tenta une botte spéciale et transperça le corps de Jarmis. cependant il ne mourut pas. Au contraire, ses yeux roulèrent, ses rides s'accentuaient et son casque et son armure de brisèrent. Jarmis eut soudain des convulsions. Son visage n'était plus qu'un simple crâne. Lennon et Tashia restèrent statufiés devant l'horreur de la situation. Puis le combat reprit de plus belle. Tashia lança des sorts mais Jarmis tenait bon. Il eut parfois des sursauts qui surprit les deux aventuriers. Quand à Lennon, il avait évité plusieurs coups mortels mais cette fois, il ne parvint pas à trouver la faille. Tashia lança soudain un sortilège qui eut cette fois plus d'effet. Les cotes et de nombreux os de Jarmis eclatèrent et se brisèrent sur le sol. Tashia fut encore plus horrifiée. Jamais elle ne pensait avoir lancé un sortilège aussi puissant. Non ca devait être autre chose, C'était une réaction du corps de Jarmis aux sortilèges. Il ressemblait maintenant à un squelette ayant perdu la moitié de ses os. Soudain il marmonna:
    -Dormez, dormez.
    Aussitôt, Tashia et Lennon se sentirent faiblir. Les coups de Lennon furent moins précis.
    -Dormez, dormez.
    Tashia s'effondra aussitôt à terre. Quand à Lennon il porta un coup désespéré sans conséquence. Jarmis avait incanté. Pourtant il n'avait pas l'ombre d'un magicien. Lennon comprit qu'il s'était fait rouler. Il se croyait supérieur à lui mais Jarmis n'était pas un être humain. C'était un mort-vivant...une liche. Il sentit sa tête tourner et sa vue se brouiller. Jarmis avait réussi. Bientôt il s'emparerait de Tashia et peut être mourrait il. Il s'effondra à genoux et tomba à la renverse. Il sentit sa tête exploser. Il ne sentit pas la mort arriver. Vraiment était ce ca mourir? Il sentait qu'il partait loin, loin d'ici.
    Dernière modification par Streen ; 19/10/2011 à 11h05.
    Ma bio rp est ici

  26. #26
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    CHAPITRE 5: ENTRE REVE ET REALITE

    -1-
    -Lennon réveille toi.
    Lennon fut tiré de son sommeil en sursaut par une voix douce et féminine. Cette voix, il la connaissait bien, c'était celle de son amie Imoen. Il était avachi contre une table d'une bibliothèque.
    Il mit un certain temps avant de réaliser les derniers évènements qui s'étaient produits.
    -Jarmis souffla t'il, qu'il soit maudit.
    -Jarmis? demanda Imoen, de qui s'agit il?
    Lennon ne comprit que très tardivement qui était l'auteur de la voix. Pendant un instant il avait cru entendre la mélodieuse voix de Tashia.
    -Hein mais...ou sont les autres? Tashia? Jaheira, Minsc, Yoshimo, Nalia, Aerie,...?
    -De qui parles tu? demanda son amie.
    -Hé mais...Imoen?
    Imoen parut surprise.
    -Oui Lennon?
    -Mais...mais qu'est ce qu'on fait ici? Et par quel miracle te retrouves tu à mes côtés?
    -Lennon mais...de quoi parles tu? J'ai toujours été à tes côtés et je le serai toujours.
    Lennon regarda autour de lui et reconnut la bibliothèque de Château-Suif.
    -Mais...pourquoi suis je là?
    -Bonsoir les chenapans
    Lennon reconnut cette voix familière, celle de son père adoptif: Gorion.
    -Où étiez vous passés? fit il d'une voix faussement colérique, encore entrain de vous amuser dans les bois au lieu d'étudier vos cours n'est ce pas?
    -Gorion...
    Lennon regarda autour de lui. Il comprit alors ce qui s'était passé. Il était mort. Gorion était mort. Imoen était morte. Ils étaient morts tous les trois. Comment pouvait il en être autrement? Jarmis l'avait tué. Mais dans ce cas, où était Tashia? Pourquoi n'était elle pas auprès de lui? N'était elle pas une de ses proches finalement? A mois que...Il espérait qu'elle en avait réchappé.
    -Hou hou Lennon ,tu es avec nous? demanda Imoen.
    -Je...Je suis mort?
    Imoen et Gorion poussèrent un hoquet.
    -Mais Lennon ,qu'est ce que tu racontes? Tu es parmi nous à la maison.
    -Je...Je ne comprend rien.
    -Il n'y a rien à comprendre murmura Imoen. Lennon te sens tu bien? Tu as du faire un mauvais rêve.
    -Bonjour mon enfant, êtes vous prêt à étudier vos leçons?
    Lennon sursauta. Cette voix il l'avait également entendu mainte et mainte fois. Il se retourna et aperçut le visage de Karan, un moine de Château-suif qui lui servait également de tuteur.
    -Mais que...?
    Il ne pouvait plus croire à la mort. Karan n'était pas mort. Il était encore au Château-Suif et Lennon savait dorénavant ou il se trouvait : dans la bibliothèque de Château-Suif. Pourtant il y avait des éléments qu'il ne reconnaissait pas. Les murs étaient blancs et la quasi-totalité des livres étaient vidés de leur étagère? Etait il seulement entrain de rêver? Mais alors pourquoi tout lui paraissait alors si réel? Non, il devait impérativement se rendormir, sortir de là. Il devint alors soudain flou.
    -Non! lui cria Imoen, ne pars pas. reste avec nous.
    Mais Lennon avait déjà disparu.

    -Ouf il se réveille.
    Lennon venait tout juste d'ouvrir les yeux mais il savait déjà qui venait de parler: Jaheira. Il prit conscience de la réalité puis examina le lieu dans lequel il se trouvait. Il était couché dans un lit, probablement dans une chambre d'auberge. Autour de lui, se trouvaient tous ses compagnons. Tashia s'approcha de lui et le serra dans ses bras.
    -Lennon tu nous as fait une belle peur.
    Surpris, il demanda:
    -Mais comment...?
    -Nous sommes partis à votre recherche cette nuit répliqua Jaheira. Comme vous ne reveniez pas nous avons quitté la Couronne de Cuivre. Et à ce moment là, nous vous avons vu tous les deux en danger face à cette liche. Satanée créature, elle nous a donné du fil à retordre. Il est miraculeux que nous soyons tous encore en vie.
    -Jarmis murmura Tashia, comment a t'il pu devenir ainsi? C'est effrayant.
    -Tu le connaissais? demanda Minsc.
    -Oui répondit elle, c'était le meilleur ami d'Arilistan. Et ce dernier lui a demandé d'aller me chercher. Qu'il soit maudit.
    Tashia soupira avant de reprendre:
    -Lennon je suis désolé de t'avoir impliqué dans cela. Si tes amis n'avais pas été là, nous serions morts tous les deux. Si tu souhaites que je parte, je comprendrai.
    Lennon fit avec précipitation:
    -Non reste Tashia, tes problèmes sont aussi les nôtres.
    Il venait déjà de prendre sa décision mais il réalisa qu'il n'avait demandé l'avis de personne d'autre. Il avait pris la décision seul. Et de ce fait, il venait d'impliquer tout le groupe.
    -Merci murmura Tashia
    -Il est hors de question que notre sorcière préférée parte, je me sentirai coupable si on la laissait seule déclara Minsc.
    -Je suis d'accord lança Jaheira, tu es notre amie Tashia et tu fais partie intégrante de notre groupe.
    Quand à Yoshimo il haussa les épaules en signe d'accord.
    Lennon rayonna, tout le monde approuvait sa décision.
    -Bon ce n'est pas tout mais dés que tu seras prêt Lennon, nous partirons en direction du temple de Lathandre. L'aubemestre Kreel et Anomen nous attendent là bas.

    Le temple de Lathandre était richement orné. Même si Lathandre s'avérait un dieu juste et bon, le modestie de ses fidèles à Atkathla était en revanche différente. Il avait en ce sens un aspect mégalomane. Le plus étrange était la proximité des différents dieux. Les temples se trouvaient les uns à coté des autres. Pourtant certains dieux se détestaient et leurs fidèles n'hésitaient pas à se faire la guerre. Ils virent au loin deux hommes incanter et une série de sortilèges s'abattre sur eux. Soudain la foudre se déchaina et foudroya un des deux hommes qui mourut sur le coup. l'autre homme ricana et rentra dans le temple de Talos. Malgré la guerre qui faisait rage entre Lathandre et Talos, le groupe rentra dans le temple de Lathandre. Ils furent chaleureusement reçus par l'aubemestre Kreel.
    -Ha fit il ,vous êtes enfin venus. Anomen m'a tout expliqué et je suis heureux que vous ayez répondu à notre appel.
    Anomen qui était resté à coté de l'aubemestre rejoignit le groupe.
    -Je vais vous expliquer ce qui se passe continua Kreel. Dans les égouts du district, il se passe quelque chose d'anormal. Hier un homme est venu prêcher sur la venu d'un nouveau dieu qui s'appellerait l'œil aveugle. Néanmoins, ceci est une hérésie, une hérésie qu'il faudrait chasser.
    -Et qu'est ce qui vous fait dire ca? demanda Jaheira. Je ne voudrais pas froisser une foi légitime.
    Jaheira était la seule à prendre l'initiative face à l'aubemestre. Et pour cause, Lennon semblait ailleurs. Il repensait encore à son rêve. D'habitude lorsqu'il se réveillait, il avait conscience de savoir s'il avait eu affaire à un rêve. Là c'était différent, il avait impression que le rêve était bien réel et qu'il était entré dedans avant de se retrouver dans la couronne de cuivre. Plus tard, Jaheira avait fini de parler avec l'aubemestre mais Lennon était perdu dans ses pensées. Il réplique un vague "oui" avant de poursuivre sa route avec le groupe. Pendant ce temps Tashia en profita pour s'entretenir avec Jaheira.
    -Jaheira, il y a quelque chose qui m'inquiète?
    -De quoi?
    -Comment? Ne me dis pas que tu n'as pas remarqué l'étrange attitude de Lennon.
    -C'est le cas mais je ne vois pas où est le problème. Rappelle toi qu'il a été confronté avec une liche et qu'il est bouleversé.
    -Justement c'est ca qui m'inquiète.
    -Je ne comprends pas explique toi.
    -Avant qu'il ne s'écroule, j'ai vu Jarmis lui lancer un sortilège.
    -Et alors? Il a survécu.
    -Mais ce n'était pas un sortilège habituel, c'était comment dire? Beaucoup plus effrayant. J'ai l'impression qui lui aurait lancé une malédiction.
    Jaheira s'arrêta la mine inquiète.
    -Pour l'instant il semble aller bien. Nous verrons cela plus tard si on découvre quelque chose d'anormal.
    Ma bio rp est ici

  27. #27
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    -2-

    Le groupe parcourut les égouts aussi rapidement qu'il le put. L'odeur de renfermé remplissait les narines de chacun et cela leur était insupportable. Mais entre les kobolds qu'ils croisaient, les impasses et l'étrange manque de réactivité de Lennon, le chemin sembla durer une éternité pour le groupe. Enfin ils rentrèrent dans un passage qui sortit le groupe des égouts. Ils descendirent de l'échelle et aboutirent dans une salle dans laquelle régnait une odeur nauséabonde.
    -Quel endroit infect souffla Yoshimo.
    -Oui répondit Minsc, Je sens que Bhou supporte difficilement. Il s'est glissé au plus profond de ma poche.
    -Mais c'est le seul endroit ou nous pouvons aller continua Jaheira. Il faut bien passer par là.
    Ils enjambèrent une multitude d'obstacles qui ne semblaient s'avérer qu'un ensemble de moisissures. Puis une porte au fond de la pièce sembla être la seule issue de cette salle. Ils s'y dirigèrent rapidement et se retrouvèrent dans une nouvelle pièce. Mais cette fois, ils n'étaient pas seuls. Ils furent à la fois impressionnés et horrifiés par le spectacle qui s'offrait à eux. La chaleur était insoutenable. Ils avaient l'impression d'avoir pénétré dans un four. De nombreuses torches jonchaient les murs et du magma était disposé dans un énorme trou. Soudain deux personnes emmenèrent de force un homme qui suppliait d'avoir pitié de lui. mais les deux hommes ne l'écoutèrent pas et le jetèrent dans le trou qui contenait la lave. Le groupe fut tellement stupéfait qu'il n'avait pas eu le tact d'agi. Qui étaient ces jobards qui se permettaient de tels actes de barbarie sans même éprouver le moindre remord? En effet, les deux hommes s'en allèrent sans le moindre scrupule. Minsc et Jaheira avaient envie de réduire cet endroit et les membres de ce lieu en cendres mais l'aubemestre avait été formel : enquêter pour savoir en quoi consistait ce culte et connaître leurs activités. Attaquer maintenant apporterait la victoire mais la mission se solderait par un échec car leurs activités seraient toujours en cours. Un détail frappa le groupe. Les deux hommes n'avait pas d' yeux. Le culte qui se faisait appeler le culte de l'œil aveugle possédait donc des fidèles privés d'yeux? Mais comment pouvaient ils donc voir? Les deux hommes avaient traîné le malheureux dans le puits sans difficulté pour trouver le chemin. Cela nécessitait des explications. Ils n'eurent pas besoin d'attendre longtemps. Un autre homme de grande taille se présenta à eux. Il portait un bâton dans une des mains et ses yeux avaient aussi disparus.

    -Bien le bonjour fit il. Etes vous des nouveaux adeptes qui veulent intégrer notre culte?
    Jaheira ne répondit pas tout de suite attendant la réaction de Lennon. Etrangement celui-ci avait toujours cet air absent. Il était encore complètement ailleurs. Cette réaction provoqua la frustration de Jaheira. Elle répondit à l'homme non sans agacement.
    -Hé bien cela dépend fit elle. Qui êtes vous d'abord et pourquoi n'avez vous plus d'yeux.
    -Je m'appelle Gaal dit il et je suis le maître du culte de l'œil aveugle. Concernant mes yeux, je les ai enlevé. J'ai trouvé un nouveau dieu qui m'a permis de voir au delà des choses. Ce dieu est un œil que tous nos adeptes nomment "l'œil aveugle".
    Le groupe écarquilla les yeux. Ce culte vénérait donc un œil qu’il prenait pour un dieu? Il n'y comprenait plus rien. Néanmoins il devait continuer à jouer le jeu pour en savoir plus sur ce "dieu".
    - Comment fait-on pour devenir un serviteur de l'œil aveugle? demanda Jaheira.
    -Pour devenir un adepte de notre culte, on vous demande de vous débarrasser de tout ce qui vous empêche de voir la réalité: vos yeux.
    Le groupe fut outré en entendant ces propos. Comment pouvait on oser demander de se débarrasser de ses yeux?
    -Et si vous ne survivez pas?
    -Ceux qui manquent de courage ou de force sont jetés dans le puits des infidèles.
    Gaal désigna le puits dans lequel se trouvait la lave.
    -Et si je n'ai pas envie que l'on m'arrache les yeux?
    -Hum...refuser l'illumination est un aveu de faiblesse. Cependant je peux faire une exception pour vous...en échange d'un service bien sur.
    -Et quel service?
    -Hé bien voilà, j'aimerais que Toril se convertisse à notre culte et le seul moyen serait d'appeler l'œil. Il se baladerait dans le monde entier et soumettrait ceux qui accepteraient et éliminerait ceux qui refuseraient.
    Jaheira serrait les poings. ce culte était un mensonge et une insulte à l'équilibre de la nature. Il fallait détruire cet œil mais comment?
    -Pour cela continua Gaal, j'ai besoin d'un sceptre spécial qui appellerait l'œil. Malheureusement, un de nos anciens fidèles s'en est emparé et il est impossible de lui mettre la main dessus. Pourriez vous le lui reprendre? Aux dernières nouvelles, il se cacherait dans les quartiers ouest des égouts. Il ne se montrera pas raisonnable donc s'il résiste, éliminez le.
    -Et pourquoi n'allez vous pas le vaincre vous même?
    -J'ai déjà essayé et à chaque fois, il est parvenu à s'enfuir. Il faut dire qu'il me connait bien alors que vous, il ne se méfiera pas.
    -J'ai compris conclut Jaheira. Nous vous rapporterons ce sceptre.
    -Hé bien dans ce cas, bon courage et partez.
    Ils partirent sous le regard bienveillant de Gaal en direction du quartier ouest.

    -Tu n'as pas l'intention de tuer cet ancien fidèle fit Yoshimo.
    -Bien sur que non rétorqua Jaheira mais je pense que nous aurons besoin de ce sceptre pour mener à bien notre mission.
    -Je n’en suis pas si certaine déclara Tashia.
    -Pourquoi ?
    -Si cet homme a dérobé le sceptre, il doit en savoir suffisamment sur cet œil.
    Jaheira réfléchit et finit par dire.
    -En effet, je n’y avais pas pensé. Cherchons-le, nous verrons bien après.
    Plus tard, ils aboutirent à un cul de sac. Enfin plutôt un gouffre mais le passage était impossible. Il faisait au moins dix mètres de profondeur et tenter de sauter à l’intérieur serait équivalent au suicide. De plus au fond du gouffre, une chaleur intense y émanait. La seule chose de visible en dehors du gouffre était la présence de graffitis. Ils étaient disposés le long du mur et amenaient dans un passage qui aboutissait sur une impasse.
    -Etonnant, ne sommes-nous pas allés vers l’ouest ? demanda Jaheira.
    -Il me semblait que si dit Anomen.
    -J’ai vérifié et nous sommes bien partis dans cette direction.
    -Alors l’homme a changé de lieu, voilà qui va corser notre enquête.
    Seul Lennon et Tashia n’écoutaient pas. Lennon était toujours aussi hagard. Quand à Tashia, elle venait de réaliser une découverte et elle se concentrait pour essayer d’en saisir le sens. Au bout d’un moment, elle dit :
    -Venez voir ce que j’ai trouvé.
    Tout le groupe s’approcha de Tashia. Elle désigna le mur sur lequel étaient dessinés d’autres graffitis. Cependant, il y avait autre chose. Un cercle était gravé dans la pierre et des signes différents étaient retranscris telle une écriture sur celle-ci.
    -Qu’est ce que c’est que ce charabia ? demanda Jaheira.
    -Minsc et Bhou ne comprennent pas déclara Minsc.
    -C’est un langage elfique affirma fièrement Tashia. Et plus précisément de l’elfique ancien provenant de Valombre et des vaux qui l’entourent.
    Le groupe comprenait où Tashia voulait en venir. Etant une sorcière elfe provenant du Val de Bise, elle serait la seule personne du groupe à pouvoir déchiffrer le texte. Elle lut le texte à haute voix et lorsqu’elle eu fini, le mur pivota dévoilant un passage secret. Le groupe hoqueta de surprise.
    -Ca alors, je ne m’y attendais pas dit Tashia. Cela dit restons prudents, j’ai l’impression que ce dispositif a été mis en place par des personnes qui n’ont pas l’intention d’être découvertes.

    Ils s’avancèrent dans la pénombre et découvrirent avec stupeur un homme vêtu de haillons recroquevillé dans un coin sombre.
    -Quoi ? Qui va là ? demanda t’il. Qui êtes-vous et comment avez-vous réussi à ouvrir le passage secret ?
    Le groupe s’approcha davantage de l’homme et aperçut un homme aveugle. Il devait sûrement s’agir du traitre du culte en question. Tashia s’assit à coté de l’homme et parla avec sa voix mélodieuse.
    -Vous n’avez rien à craindre de nous dit elle. Nous enquêtons sur le culte de l’œil aveugle et nous souhaitons mettre fin à leur ignominie. Mais dîtes nous, vous ne possédez plus d’yeux. Vous ne voyez plus? Les autres membres du cultes le peuvent.
    L’homme se décontracta en entendant ces propos.
    -Je suis dans ce cas rassuré. Je craignais que vous ne soyez vous-même du culte ou à leur solde. Je m’appelle Sassar à ce propos. Auparavant je faisais partie de ce maudit culte. On m’avait promis de vivre au dessus des autres et de me débarrasser de tout ce qui m’encombre. Mais j’ai découvert que ce culte n’est que mensonge. J’ai donc supplié Ilmater d’avoir pitié de moi et je suis devenu clerc. Les autres membres y voient car l’œil leur confère ce pouvoir mais il y a une chose que Gaal ne leur a pas dit. L’œil ne peut survivre sans énergie et il a besoin absorber l’énergie vitale des êtres vivants. Tous ceux qui s’y convertissent sont sous son emprise et leur énergie vitale s’estompe petit à petit. Je l’ai compris lorsque j’ai vu ma force diminuer. Il en était de même pour les autres mais ils n’ont pas le tact pour se poser autant de questions.
    -Mais c’est ignoble fit Tashia horrifiée. Cet œil est une abomination.
    -Et sa puissance inébranlable continua Sassar. Et je suis devenu définitivement aveugle lorsque je me suis emparé du sceptre qui permet à l’œil de pourvoir venir à la surface. J’ai été chassé du culte et l’œil ne me confiait plus le pouvoir de vision. Mais, je n’en suis pas fâché. Je ne veux plus voir ma force vitale s’envoler. Et tant que l’oeil ne quittera pas les profondeurs, Gaal ne pourra pas dominer le monde.
    -Nous cherchons un moyen de détruite cet œil. En connaissez-vous un ?
    Sassar resta un moment silencieux avant d’affirmer/
    -Peut être. Je sais que près de cet endroit se trouve un gouffre. Je pense que vous avez du le voir en arrivant ici n’est ce pas ?
    -En effet
    -Au fond de ce gouffre se trouve un lieu saint. Je ne sais pas si cela vous sera utile mais peut être que si vous priez, vous obtiendrez de l’aide. J’y serais bien allé mais je ne vois plus rien.
    -Mon groupe et moi le pourrions. Mais nous ignorons comment atterrir au fond du ravin.
    Le visage de Sassar s’éclaira.
    -Vraiment ? Vous serez prêts à le faire ?
    Tashia répondit par l’affirmative.
    -Alors je vous prête le sceptre. Il vous aidera à vous poser au fond en douceur. Si vous trouvez quelque chose, revenez me voir.

    Lennon se retrouva à nouveau à coté d’Imoen et de Gorion.
    -Non je vous en prie dit il, lâchez moi, vous n’êtes qu’un rêve.
    Imoen posa une de ses mains sur celle de Lennon.
    -Lennon, je t’en prie fit elle, pourquoi nous dis tu cela ? Tu ne nous reconnais pas ?
    Lennon frissonna au contact de sa main avec celle d’Imoen. Ce geste lui sembla si doux, si réel.
    -Mais…vous n’êtes pas réels.
    -Il délire fit Karan, ca ne sera pas facile.
    -Lennon fit Gorion, c’est nous Imoen , karan et moi, ton père.
    -C’est faux hurla Lennon, je suis un enfant de Bhaal et tu es mort, mort par la lame de Sarevok.
    -Hein ? demanda Gorion surpris. Que racontes tu ? Je suis là en chair et os.
    -Ce n’est pas de sa faute ! cria Imoen outrée.
    -Lennon fit Karan, écoute moi je t’en prie. Nous sommes à Château-suif et plus précisément dans la bibliothèque. Des brigands ont attaqué notre bibliothèque. Nous sommes parvenus à les repousser mais l’un d’eux t’a blessé avec ta lame qui était induite de poison. Nous t’avons sauvé de justesse mais tu viens de traverser une épreuve de rêve et de délire.
    -Hein ? sursauta t’il.
    -Tout ce que tu imagines voir n’est qu’un rêve Lennon, tu dois t’en détacher immédiatement.
    -Vous mentez ! C’est ici le rêve, laissez moi tranquille.
    -Lennon réfléchit fit Gorion. Nous étions Imoen toi et moi une famille unie et invulnérable. Rienn e pouvait nous séparer. Tu le disais toi-même que nous serions toujours ensemble.
    Cette fois, Lennon en fut bouche-bée. Il se rappela de son enfance. Il avait effectivement dit cette phrase. Mais dans ce cas, pourquoi était il encore avec Minsc, Jaheira, Tashia et les autres ? Comme pour répondre à ses questions, Karan déclara :
    -Tu crois vivre dans un autre monde mais celui-ci n’est pas réel. Il ne cherche qu’à t’emprisonner et nous voulons que tu y sortes.
    Lennon ne savait plus quoi penser. Toutes ses pensées devinrent confuses. Il s’sentit à nouveau défaillir.
    -Non, fit Imoen, ne nous abandonnes pas encore.
    Il haleta et se retrouva en face de Jaheira qui le regardait avec mécontentement :
    -Vas-tu arrêter de nous ralentir ? Nous avons u sceptre à aller chercher.
    Tashia regarda tristement Lennon. Elle craignait que l’irréparable ne se soit produit.
    Ma bio rp est ici

  28. #28
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    -3-

    -Alors c’est ça le lieu sacré ?
    Après avoir traversé le gouffre, les aventuriers avaient repéré le lieu saint mais la bâtisse ne ressemblait en rien à un temple. Sa petite taille laissait plutôt penser à un sanctuaire abandonné. Autour de ce sanctuaire, l’enfer régnait. La chaleur étouffait quasiment le groupe. Les murs étaient pourpres et l’odeur comparable à celle du souffre. Ils devaient rapidement chercher de l’aide pour anéantir l’œil aveugle avant de repartir. En revanche à l’intérieur du sanctuaire, la température était tout à fait convenable. A croire que la chaleur extérieure n’avait aucun effet sur celui-ci. L’intérieur n’était pas plus intéressant que l’extérieur. Seul un vitrail trônait en haut de la pièce. La pièce ne contenait aucun objet, aucune personne…rien qui ne pouvait les aider.
    -Y a-t-il quelqu’un ? cria Jaheira.
    Soudain, une lueur jaune apparut au centre de la pièce. Le groupe fit volte-face, prêt à combattre l’arme au poing. Néanmoins la lueur illumina de plus belle puis un homme apparut devant eux, tenant un bâton à la main à la grande surprise du groupe.
    -Vous m’avez appelé dit il, avez-vous besoin de quelque chose ?
    -Mais qui êtes-vous ? demanda Jaheira
    -Je suis un avatar répondit l’être, que me vaut le plaisir de votre venue ?
    Les aventuriers n’en revenaient pas. Ils avaient en face d’eux un avatar. Ces êtres représentaient les dieux. En quelque sorte, ils faisaient parfois le lien entre les hommes et les dieux. Ils exécutaient les ordres de leurs dieux et ils pouvaient compter une dizaine pour un même dieu. Seul Lennon resta perdu dans ses pensées, se demandant s’il «était bien dans la réalité ou s’il en était arraché par ce qu’il vivait. S’il devait choisir, il était évident qu’il préfèrerait se trouver dans la bibliothèque de Château-suif avec Gorion et Imoen mais comment savoir si c’était bien la réalité ? Si la rencontre avec l’avatar n’était qu’un rêve, comment s’en débarrasser ? Jaheira expliqua la situation à l’avatar.
    -C’est terrible déclara t’il. Si un tel être pourrait être vénéra comme dieu, c’est qu’il doit être vraiment redoutable.
    -N’y-a-t-il donc rien à faire ? demanda Anomen.
    -Cet œil sent le mensonge reprit Jaheira, nous devons le neutraliser.
    -Je pourrais vous aider dit l’avatar mais il faudrait un objet qui pourrait le neutraliser.
    Jaheira sortit le sceptre qui leur avait permis de descendre en toute sécurité dans le groupe et le tendit à l’avatar. Ce dernier prit le temps de l’examiner et déclara :
    -Cet objet semble très puissant mais il ne dispose plus d’énergie. Comment vous l’êtes-vous procuré ?
    -Un ancien membre du culte l’a dérobé. Il nous a dit qu’il nous permettrait de venir dans ce lieu.
    -Je vois. Il devait rester une petite quantité d’énergie mais vous avez utilisé toute la réserve pour venir jusqu’ici.
    -Mais c’est horrible ! Comment allons-nous remonter.
    -J’ai ma petite idée, attendez moi un instant.
    L’avatar disparut puis revint quelques minutes après
    -Je suis allé rendre visite à mon Dieu et j’ai le plaisir de vous apprendre que toute l’énergie a été rechargée.
    -Fantastique !
    -Mais ce n’est pas tout. J’ai appris que ce sceptre n’avait pas que le pouvoir de survoler les lieux mais aussi de convoquer, de contrôler et de détruire les êtres puissants.
    -Voilà pourquoi Gaal le voulait. Il souhaitait convoquer et contrôler l’œil aveugle.
    Lennon écoutait d’une oreille distraite la conversation. Il sentit de nouveau qu’il disparaissait vers l’autre monde peu à peu.

    -Te revoilà fit Gorion souriant.
    -Et tu nous as manqué reprit Imoen.
    Lennon resta de marbre. Pourquoi se retrouvait il encore ici ? Ses pensées furent tellement confuses qu’il ne savait plus quoi croire, quoi faire.
    -Hé bien ne reste pas planté là dit Imoen, dis quelque chose.
    Lennon resta encore un moment silencieux puis s’affaissa sur sa chaise.
    -Je ne sais pas…je ne sais pas si vous êtes réels.
    -Comment ça ? Tu doutes encore ?
    -Et comment voulez-vous que je ne doute pas ? Je ne comprends plus rien.
    -Nous si répondit Imoen. Nous savons que tu as été arraché à la réalité et que tu vis dans un autre monde qui cherche à s’emparer de toi.
    -Ne t’ais je pas dit que nous resterons toujours ensemble ? demanda Gorion.
    Lennon hocha la tête.
    -Hé bien voilà reprit il, comment peux tu croire que nous avons été séparé ?
    -Mais tout ce que nous avons vécu, ta mort avec Sarevok, la kidnapping d’Imoen ,…
    -Tout ca n’existe pas bon sang continua Gorion. Nous te l’avons dit, un autre monde cherche à s’emparer de toi mais tu dois résister, ne pas le laisser te guider.
    Imoen prit Lennon dans ses bras et lui caressa le visage.
    -Lennon…fit elle.
    Lennon fut complétement désorienté après ce que venait de faire Imoen, son amie fidèle, sa sœur. Il ne savait plus où il était ni si c’était bien Imoen.
    -Tashia…murmura t’il
    Imoen lui demanda :
    -Tashia ? Qui est ce mon cœur ?
    Lennon repoussa violemment Imoen :
    -Arrête tu n’es pas comme elle, tu es mon amie, ma sœur.
    -Ho Lennon fit elle, aurais tu déjà oublié notre promesse ?
    -Hein ? Quelle promesse ?
    -Hé bien notre promesse de mariage bien sur.
    -Hein ? s’étrangla t’il. Non mais tu plaisantes n’est-ce pas ?
    -Bien sur que non que je ne plaisante pas ! cria t’elle. Bon sang Lennon reviens dans la réalité, ce maudit rêve t’a fait tout oublier.
    Lennon n’était sur de rien. Certes Imoen était une jeune femme désirable et elle représentait plus qu’une amie pour lui mais jamais il ne se souvint de lui avoir promis de se marier avec elle. Il se souvint surtout de leur complicité, leur escapades de Château-suif ou encore de ses voyages avec elle, Khalid, Jaheira, Minsc et Dynahéir mais ça s’arrêtait là. D’un autre coté, si l’autre monde lui avait ôté ses souvenirs, cela était normal.
    -Lennon fit Gorion, préfères tu être avec nous éternellement ou combattre à longueur de journée comme tu le fais ?
    Cette fois l’argument fit mouche.
    -Etres avec vous ?
    -Vois tu ? demanda t’il. Ce n’était pas si difficile que ca de le dire.
    -Mais comment avoir si c’est vrai ?
    -Allons Lennon, toi être le fils du dieu Bhaal, Imoen capturé par des mages cagoulés ou encore moi assassiné par Sarevok, tu trouves que ca tient debout ?
    -Heu…non
    -Alors tu vois bien que tu es dans la réalité ici et que tu dois oublier l’autre monde.
    -Mais comment ? Comment m’en détacher ?
    -C’est simple déclara Gorion, tu es des compagnons n’est ce pas ?
    Lennon hocha la tête.
    -Alors tu dois les tuer, ce sont eux qui t’empêchent de rester ici.
    -Quoi ? Mais je ne peux pas faire ca.
    -Mais si tu le peux, c’est une simple question de volonté. Et puis pourquoi aurais tu des remords, ce sont des personnes imaginaires qui hantent ton esprit.
    Lennon ne savait pas quoi dire. Il sentit disparaître.
    -Tu dois repartir maintenant continua Gorion. N’oublie pas ce que je t’ai dit : assassine tes compagnons.
    -A tout à l’heure mon amour lui lança Imoen. Reviens nous vite.

    -Lennon, vas-tu arrêter de rêver ? lui souffla sèchement Jaheira.
    Lennon tout encore secoué regarda autour de lui. Il était revenu dans le monde imaginaire mais cette fois, il savait ce qu’il avait à faire.
    -Tu te sens bien ? s’inquiéta Tashia.
    -Oui oui fit Lennon, que devons nous faire maintenant ?
    -Tu n’as rien écouté ! hurla Jaheira. Nous devons retrouver Gaal et utiliser le sceptre pour attirer l’œil aveugle et l’anéantir.
    -Dans ce cas je m’en charge dit il.
    Le groupe hoqueta de surprise.
    -Tu es certain ? demanda Tashia, tu n’as pas l’air dans ton assiette.
    Lennon prit le sceptre des mains de Jaheira l’air déterminé.
    -Oui continua t’il, allons y.
    Il partit d’un pas déterminé en direction du haut du gouffre. Bien entendu, il n’avait pas l’intention de détruire l’œil aveugle mais de détruire le groupe et il avait sa petite idée en tête sur le moyen d’y parvenir, un moyen sournois.
    Ma bio rp est ici

  29. #29
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    -4-

    -Alors, avez vous trouvé quelque chose d'intéressant?
    Le groupe était revenu vers Sassar, le sceptre en possession.
    -C'est peu de le dire affirma Jaheira, Nous avons croisé un avatar qui nous a confié le pouvoir de détruire l'œil aveugle.
    L'expression de Sassar passa de l'anxiété à de la joie.
    -Mais c'est magnifique fit il, vous n'avez plus qu'à attirer l'œil aveugle et à le détruire.
    -Quelle sorte de créature est cet œil?
    -Hé bien, en fait personne ne l'a jamais vu . Cependant, Gaal nous disait qu'il s'agissait d'un spectateur.
    Le groupe frissonna. Un spectateur était une créature volante composée uniquement d'une é,orme bouche et d'une multitude d'yeux. Chacun de ses yeux avait une propriété spécifique. Si on détruisait l'un de ses yeux, la propriété de l'œil concerné disparaissait. Les spectateurs faisaient partis des créatures les plus dangereuses après les liches, les dragons et les vampires.
    -Mais nous ignorons tout du lieu de son antre, pouvez vous nous dire où il se trouve?
    -Oui, il se terre dans le puits des infidèles. Attirez le du haut du puits et il viendra de lui-même.
    -C'est ce que nous allons faire alors, merci de votre aide.
    -Je prierai pour votre réussite, bonne chance.

    -Alors demanda Gaal, avez vous apporté ce que je vous avais demandé?
    -Oui déclara Jaheira, nous avons le sceptre et nous sommes prêts à faire venir l'œil. A toi de jouer Lennon.
    Lennon sourit et utilisa le pouvoir du sceptre au bord du puits. Aussitôt un grondement survint et la lave rentra en ébullition. L'œil était entrain de sortir de son antre. Gaal et ses adeptes chantèrent en l'honneur de leur dieu.

    "Un œil pour veiller et un pour somnoler
    Un pour envoûter et un pour arrêter
    Un pour mettre en fuite et un pour désintégrer
    Un pour léviter et un pour éviter
    Et le dernier le plus fort, terrasse les sorciers."

    Tashia comprenait la dernière phrase. L'œil aveugle avait le pouvoir de contrer les sortilèges des magiciens. Il devait être très puissant. Mais cela n'avait aucune importance puisque l'œil allait succomber directement grâce au sceptre. Le groupe se prépara à attaquer et sortit ses armes. Même si Lennon disposait du sceptre, l'œil avait le temps d'effectuer une ou deux attaques. Lorsqu'il sortit du puits, Yoshimo décocha une flèche qui transperça l'œil du milieu. L'oeil aveugle fou de colère répliqua avec un sortilège qui immobilisa Yoshimo.
    -Lennon à toi de jouer! cria Jaheira
    Lennon sourit puis pointa la sceptre en direction de l'œil. Toutefois il ne le détruisit pas, au contraire il le contrôla par une simple pensée mentale et lui ordonna d'éliminer le groupe. Celui-ci ne comprit pas à quoi jouait Lennon.
    -Lennon dépêche toi, que fais tu? rugit Jaheira.
    Mais Lennon assista impassible à la scène. S'il voulait retrouver définitivement son monde, il devait tuer le groupe. Mais puisqu'il disposait de l'œil à ses cotés, autant le charger de cette tâche. Le groupe tenta de répliquer avec ses armes et ses sorts mais cela sembla sans effet sur l'œil. Cependant ils eurent tous la chance d'être vivants. Et pour cause, l'œil qui permettait au spectateur de désintégrer les personnes avait été crevé par la flèche de Yoshimo. Il contre-attaqua pour l'instant avec ses sorts qui n'étaient pas affectés. ils les achèverait par le suite. Tashia comprit que la malédiction de Jarmis avait fini par avoir raison de Lennon. Il était perdu et il allait tuer ses propres amis. Voyant qu'ils répliquait come ils pouvaient face au spectateur, Gaal s'inquiéta.
    -Arrêtez dit il, que faîtes vous?
    -Lennooooooooon! hurla Tashia dans un dernier effort.

    Lennon se réveilla en sursaut dans la bibliothèque de Château-Suif.
    -Tashia! répondit il.
    Une main douce se posa sur son épaule.
    -Calme toi amour, tout est fini lui murmura la voix d'Imoen.
    -Alors a t'il réussi? demanda Karan.
    -Je le pense répliqua Gorion. Bienvenue à la maison Lennon.
    -Mais Tashia...cria Lennon, et les autres.
    -Ne te soucie pas d'eux lui chuchota Imoen, ce sont des êtres imaginaires qui t'empêchaient de rester avec nous.
    -Alors tu as accompli ta mission? demanda Gorion.
    Lennon paraissait abattu.
    -Presque dit il. Ce n'est plus que l'affaire de quelques minutes mais c'est l'œil qui se chargera du reste.
    Mais en réalité, ce qu'il avait provoqué ne lui avait procuré aucune satisfaction. Même si ils représentaient des êtres imaginaires, il n'était pas fier de ce qu'il avait fait. Et puis Tashia...la voix lui avait paru si réelle.
    -Que t'arrive t'il? s'inquiéta Imoen. Pourquoi es tu si triste?
    -J'ai...j'ai provoqué la mort de mes amis.
    -Ce ne sont pas tes amis répondit elle, nous te l'avons dit mainte et mainte fois.
    -Mais...mais...
    -Mais quoi? Tu as encore des doutes? Réveille toi, c'est vers nous que tu dois te tourner.
    -Laisse moi faire lui dit Gorion.
    Son père adoptif s'approcha de lui, lui prit les épaules et lui dit:
    -Lennon, je suis très fier de toi. Vois tu? Tu as été capable d'affronter tes démons et de revenir parmi nous; C'est la preuve d'une grande force mentale.
    -Mais j'ai...
    -Sais tu pourquoi nous sommes la réalité et ceux que tu crois êtres tes mais l'imaginaire?
    Il secoua la tête.
    -Parce que malgré l'emprise qu'ils avaient sur toi, tu es parvenu à t'en défaire...Tu es quelqu'un de très fort.
    Mais Lennon n'arrêtait pas de penser à son geste. Il doutait vraiment de qu'il était et de sa force.
    -Non je ne suis pas fort sanglota t'il, regarde ce que j'ai fait.
    -Mais il fallait le faire fit Gorion. Et je savais que tu y arriverais. Je n'ai jamais douté de toi.
    Il continua:
    -C'est pour ca que je pense que tu es très fort. Tu sais très bien faire la différence entre le rêve et la réalité. Et tu ne dois pas douter de toi.
    Lennon commençait maintenant à comprendre, toutes les pièces du puzzle s'assemblaient.
    -Tu es certain? lui demanda t'il.
    -Oui, tu es très fort et tu sais comment tu dois agir.
    -Dans ce cas souffla t'il.
    Il commença à s'avachir par terre, posant son dos contre le mur.
    -Dans ce cas...quoi? s'inquiéta Gorion.
    -Dans ce cas merci Gorion. Tu m'avais dit que c'est à moi de choisir et j'ai tout compris à partir de là. Merci aussi à vous Imoen et Kara, Merc...
    Il ne termina pas sa phrase et s'effondra par terre.
    Affolés ils se précipitèrent sur lui.
    -Lennon, réveille toi!

    Le spectateur avait gagné la partie. certes son œil mort ne lui avait pas permis d'éliminer le groupe mais ils étaient tous immobilisés et il n'avait plus qu'à attaquer normalement. Lorsque Lennon revint il était si secoué qu'il mit du temps avant de reprendre ses esprits. Lorsqu'il réalisa avec horreur que l'oeil se dirigeait tranquillement vers Anomen, il cria:
    -NOOOOOOOOOON.
    Il saisit aussitôt le sceptre et dans une fraction de seconde cibla le spectateur. Un rayon sortit su sceptre et frappa de plein fouet l'œil aveugle. Celui-ci s'écroula par terre. Ses amis sentirent son emprise se dissiper et constatèrent avec stupeur ce qu'avait provoqué Lenon.
    -Lennon jubila Tashia en se jetant dans es bras.
    Lennon jeta un regard à ses compagnons qui le fixaient incrédule.
    -Je suis désolé leur dit il.
    -Non! Hurla Gaal, où est la force qui me guidait?
    -Maitre déclara un de ses adeptes, je ne vois plus rien.
    En effet, l'œil aveugle permettait à ses adeptes de voir au delà des choses par rapport aux autres mais c'était le spectateur qui leur fournissait ce pouvoir. Et avec la mort de celui-ci, ils ne voyaient plus, tout comme Sassar.
    -Soyez maudit! hurla Gaal, vous avez péché contre le monde entier.
    Ils lanca un sortilège en direction du groupe mais manqua totalement sa cible. Il faut dire qu'en lancant un sortilège à l'aveuglette, celui-ci avait peu de chances de réussir.

    Plus tard, les chevaliers du temple de Lathandre virent arrêter Gaal et les adeptes. Gaal tentait de se débattre sans succès. Sassar avait annoncé au groupe qu'il souhaitait se joindre à eux et qu'il animerait la cérémonie de l'enterrement du père de Nalia. Néanmoins avant cela, l'aubemestre Kreel souhaitait parler au groupe avant leur départ.
    Pendant ce temps Karan examina le corps inerte de Lennon. Il se tourna vers Gorion et Imoen et leur dit:
    -Je suis désolé mais il, ne répond plus du tout.
    Ils pleurèrent tous deux à chaudes larmes.
    Ma bio rp est ici

  30. #30
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 443
    CHAPITRE 6 : PERIPETIES INATTENDUES

    -1-

    -Bon travail, je vois que l'on peut compter sur vous.
    L'aubemestre Kreel fixa le groupe avec contentement.
    -Je vous avais promis une récompense et je vais donc tenir parole.
    Il fit signe à un subordonné qui s'en alla par la porte de derrière la salle. Il revint avec un sac de couleur marron.
    -Voici donc 5000 pièces d'or pour les services rendus à Lathandre. Nous aimerions vous offrir plus mais nos moyens sont limités et la guerre que nous entretenons contre les clercs de Talos nous incitent à la prudence au niveau économique.
    Lennon sourit au reste du groupe. Ils possédaient déjà le quart de la somme demandée par les voleurs de l'ombre. Si on y ajoutait le prélèvement d'impôts dans les caisses du château de'Arnise ainsi qu'une éventuelle aide de la part de la régente d'Atkathla, la somme finirait par être réunie d'ici quelques jours.
    -Je sais que vous êtes pressés de reprendre la route reprit l'aubemestre, mais j'aurais d'abord une faveur à vous demander.
    Le groupe se tourna vers le clerc attendant de voir ce qu'il allait demander.
    -J'aimerais que cette structure soit rénovée et que notre église fasse honneur à notre dieu Lathandre.
    -Et que devons nous faire alors? demanda Lennon
    -Dans le district du gouvernement se trouve un noble de passage à Atkathla que l'on nomme Sir Sarles. Il s'agit d'un architecte et sculpteur qui travaillait pour le compte de d'autres nobles. J'ai appris que ses tâches étaient terminées et qu'il allait bientôt reprendre la route. Si vous pouviez l'intercepter et lui demander de travailler pour notre église, je vous en serais reconnaissant.
    -Nous ferons notre possible fit Lennon.
    -Merci dit l'aubemestre. Si vous y parvenez, je vous récompenserai à nouveau.

    Alors qu'ils se dirigeaient vers le district concerné, ils constatèrent que de nombreuses affiches jonchaient les murs d'Atkathla. Dili, la fille de la régente n'avait toujours pas été retrouvée et une récompense de 10000 pièces d'or était offerte à toute personne qui la ramènerait. Les gens passèrent devant les affiches sans y prêter attention. Ils purent même surprendre une conversation qui expliquait le désintérêt du peuple dans cette affaire.
    -C'est inadmissible fit une roturière, la régente est prête à verser 10000 pièces d'or pour sa fille mais lorsque c'est nous qui sommes concernés, il n'y a plus personne.
    -Oui répondit un roturier, nous payons nos impôts mais nous ne percevons rien en retour. Pas de meilleures conditions de vie, pas de baisse de la corruption, pas de justice pour les honnêtes personnes comme nous...
    Le groupe s'éloigna rapidement mais Lennon finit par constater:
    -Hé bien, je crois que la régente a encore beaucoup de travail.

    Il fut aisé de trouver l'architecte. Il était entrain de discuter de ses honoraires avec un noble pour les divers services rendus. Lorsqu'il eut terminé et reçu une bourse, le groupe profita de l'occasion pour l'aborder.
    -Excusez nous fit Lennon
    Sir Sarles se retourna l'air surpris.
    -Oui que puis je pour vous?
    Il avait parlé d'un ton poli mais à la vue des aventuriers portant des vêtements loin d'être raffinés, il déglutit.
    -Nous aurions besoin de vos services continua Lennon.
    -Et en quoi cela consiste t'il?
    -L'aubemestre Kreel du temple de Lathandre aimerait que vous puissiez rénover sa structure.
    Le noble déglutit de nouveau.
    -Excusez moi mais je n'aime pas travailler pour les églises.
    -Mais réfléchissez, vous pourriez obtenir les faveurs d'un grand ordre.
    -J'ai déjà les faveurs de certains nobles. De quoi aurais je besoin d'autres?
    -Alors n'y a t'il rien qui ne puisse vous faire changer d'avis?
    Le noble réfléchit puis affirma:
    -Bon d'accord j'accepterai de travailler pour cette église mais à une condition.
    Lennon tendit l'oreille attentif.
    -J'ai besoin de changer de travail. Sculpter des statues en l'honneur de quelques nobles me lasse. J'aimerais avoir un défi.
    -Un défi? C'est à dire?
    -Un chantier qui nécessite beaucoup de travail. Une église c'est pas mal mais insuffisant. J'aimerais rénover quelque chose de plus grand. Connaissez vous un endroit qui en vaudrait la peine.
    Ce fut Tashia qui donna la réponse.
    -Bien entendu, si vous vous donnez la peine de venir avec nous, nous pourrions vous montrer ce que vous cherchez.
    Tout le groupe se tourna vers Tashia sans comprendre ce qu'elle mijotait. Elle leur lança un regard signifiant "faîtes moi confiance". Ainsi, le groupe lui laissa diriger l'opération.

    Tashia avait amené l'architecte jusqu'au château de'Arnise.
    -Ainsi déclara le sculpteur, il s'agit de l'endroit dont vous voulez que je m'occuppe.
    -Si cela vous convient bien entendu répondit Tashia.
    Sir Sarles s'approcha du château et sonda les parois.
    -De la pierre brute, c'est intéressant mais on pourrait faire mieux.
    Il demanda à visiter l'intérieur du château. La visite en valait la peine, il trouvait toujours quelque chose à redire.
    -Deux tours uniquement? C'est bien trop insuffisant. Tout bon château doit en obtenir quatre. Et puis les remparts sont trop étroits. Comment résisteriez vous en cas d'attaque du Château?
    Lennon sursauta. La défense du château. Avec qui en avait il parlé? Le capitaine Cernick lui avait demandé d'amener des recrues mais jamais il n'avaient parlé du château lui-même.
    -Et puis il y a bien trop de monde dans celui-ci, comment vous y prendrez vous pour aménager l'espace?
    Lennon se mordit la lèvre. Le sculpteur finit par annoncer:
    -Messire Lennon, je vous avais demandé un défi et vous avez répondu à mes attentes. Ce château a véritablement besoin d'une remise à neuf. D'autre part, il n'est pas assez grand et nous pourrions l'aménager et l'agrandir.
    Lennon sursauta et demanda:
    -Vraiment?
    -Bien entendu et si vous parvenez à embaucher vingt ouvriers, je pourrais m'en occuper.
    -Attendez moi un instant fit il.
    Il alla chercher Nalia qui s'entretint un long moment avec l'architecte. Au bout d'un moment, il serra la main de la jeune noble et repartit pour Atkathla pour rénover l'église. Quand à Nalia, elle se tourna vers Lennon et lui répondit en souriant:
    -C'est fantastique, ce noble a l'intention d'améliorer le château. Vous avez eu une formidable idée Lennon, je vous suis une fois de plus redevable.
    Lennon faillit rectifier les propos de Nalia en avouant que l'idée était de Tashia et non de lui-même mais elle continua:
    -Malheureusement il y a un petit hic. Il demande de verser une somme de 50000 pièces d'or. C'est pour payer les ouvriers et ses honoraires.
    Lennon En fut abasourdi. Ou allait il trouver autant d'argent. En ajoutant les 20000 pièces d'or pour Imoen, cela revenait à un total de 70000 pièces d'or, autant dire mission impossible.
    -Est il possible d'obtenir un crédit? demanda t'il.
    -Sir Sarles est prêt à travailler avant de recevoir ses honoraires
    -Mais nous n'avons pas une telle somme.
    -J'ai une idée pour obtenir un rabais fit elle.

    Sassar animait la cérémonie. Lennon était positionné entre Tashia et Nalia. La jeune noble ne put retenir un sanglot. Lennon la prit dans ses bras, essayant de la consoler. On y trouvait parmi les invités, les alliés recrutés, de nombreux paysans, ainsi qu'une poignée de nobles qui connaissaient le seigneur du château. Ils s'étaient tous installés dans la chapelle au sous-sol.
    -Que l'on porte de corps du Seigneur de'Arnise devant l'autel.
    Aussitôt, Minsc, Strongheart, Eva et Korgan transportèrent le cercueil et le placèrent devant l'autel.
    -C'est ainsi que nous regrettons tous la mort du Seigneur de'Arnise qui était connu pour sa droiture, sa bonté et sa justice.
    Sassar entama une bénédiction et invita la foule à l'imiter. Lorsque ce fut terminé il annonça:
    -Kelemvor, je te supplie de conduire le seigneur de'Arnise dans le lieu qu'il mérite. Il entama une prière et continua:
    -L'enterrement est terminé, nous pouvons transporter le cercueil à l'extérieur du château. Les quatre transporteurs amenèrent le cercueil hors du château suivi du cortège. Seuls Lennon qui serrait toujours Nalia contre lui, Tashia et deux nobles restèrent dans la salle. Lennon caressa doucement les cheveux de Nalia qui avait posé sa tête contre sa poitrine. La jeune noble était vraiment jolie. Elle portait également une longue robe de velours noir, signe du deuil. Tashia les observa d'un regard mêlé de compassion pour Nalia mais aussi de jalousie envers les deux jeunes aventuriers.
    -Hé, vous avez fini de tenir ma promise?
    Les trois aventuriers sursautèrent. Les deux nobles s'étaient rapprochés sans crier gare. Celui qui avait pris la parole était richement vêtu, séduisant mais l'expression qu'il manifestait déplut totalement à Tashia. l'autre semblait plus vieux et arborait Nalia d'un grand sourire. Il prit à son tour la parole en s'adressant à l'autre noble.
    -Fiston allons, ce n'est pas ainsi que l'on s'adresse à une demoiselle.
    Nalia poussa un cri d'effroi lorsqu'elle els regarda:
    -Ho non, Isaea Roenal, sortons d'ici!
    -Allons fit le jeune noble, ne vous détournez pas ma chère
    -Je ne veux pas vous voir.
    -Mais vous n'avez pas le choix, vous n'auriez tout de même pas oublié notre promesse.
    Lennon fut agacé par le comportement du jeune noble. Il lui paraissait mesquin, hautain et hypocrite. Une folle envie de tirer son épée et lui transpercer le cœur lui vint à l'esprit mais il ne souhaitait pas commettre un crime devant le père de la victime.
    -Fiston fit le père, vas y en douceur, n'oublie pas qu'elle a subi un traumatisme profond.
    -Ho seigneur Roenal fit Nalia confuse, je ne vous avais pas vu, acceptez mes excuses.
    -Ne vous excusez pas fit son père compatissant. Je comprends tout à fait votre réaction. Je voulais effectivement vous annoncer qu'Isaea voulait vous demander en mariage mais il y est allé un peu vite.
    -Ha je regrette fit Nalia mais je suis sous la tutelle de Lennon et étant donné mon jeune âge, il a décidé de repousser le mariage dont il est question. C'est lui le maître du château et mon mariage ne peut s'effectuer avant l'âge de mes 21 hivers.
    -Quoi? Hurla Isaea, il y a encore trois ans à attendre?
    Nalia hocha la tête. Elle ne souhaitait pas se marier avec un tel individu. Malheureusement, à l'âge de ses 21 ans, elle serait contrainte d'accepter étant donné que son père avait signé un contrat de mariage pour elle avec Isaea.
    Le seigneur Roenal fixa avec mépris les aventuriers.
    -Mademoiselle Nalia, êtes vous certains que ces rustres sont aptes à gouverner le château?
    -Tout à fait renchérit Isaea, ce sont des brutes qui n'ont aucun titre de noblesse et qui n'ont pas le droit au château, c'est une honte.
    -Je suis tout à fait consciente de la situation et je l'approuve répondit Nalia
    -Cette décision est illégale fit Isaea, ma chère, épousez moi.
    -Ca suffit répliqua Lennon. La décision est prise et il est trop tard pour revenir en arrière. Quelque soit votre avis, elle a clairement exprimé sa décision et son ressenti.
    Isaea le foudroya du regard.
    -Votre remarque est stupide. Il est évident que les choix de Nalia sont influencés, il n'y a qu'à voir la compagnie qu'elle possède. Très bien, vous avez remporté la bataille mais nous nous reverrons et cette fois...
    Il fit signe à son père et sortirent de la salle.
    -Au revoir mademoiselle Nalia fit le seigneur Roenal d'un signe de la main.
    Nalia soupira de soulagement et dit:
    -Merci, sans vous je ne sais pas si j'aurais eu la force de résister
    -Que voulait il dire par "et cette fois"? D'autres rencontres sont elles prévues avec ce butor?
    -J'en ai bien peur. Nous sommes hors de danger pour le moment mais nous devons nous attendre au pire.
    -Quel sinistre individu ajouta Tashia.

    Finalement, Nalia avait obtenu un rabais comme promis pour la facture de Sire Sarles. En effet, certains de leurs alliés acceptaient de jouer le rôle d'ouvriers avec plaisir. La facture s'élevait donc à 15000 pièces d'or c'est à dire les honoraires de l'architecte ce qui était acceptable. A présent, Lennon n'avait plus qu'un but: réunir la somme pour Imoen.
    Dernière modification par Streen ; 22/10/2011 à 13h48.
    Ma bio rp est ici

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [BG2][AVIS] Baldur's Gate et Windows Seven
    Par Magnus dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/11/2009, 12h01
  2. [Livre] Baldur's gate 2
    Par Smidge dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/05/2009, 11h13
  3. Baldur's Gate et l'EeePC
    Par Le Marquis dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2008, 19h43
  4. Un Baldur's Gate parallèle
    Par Finrod Felagund dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/04/2008, 07h43
  5. Baldur's gate chapter 1 & 2
    Par Darkhell dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/09/2007, 15h15

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258