Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: Petit jeu d'écriture collective

  1. #1
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 131
    Pour une fois que je sauve un message dans Word, j'en profite pour relancer le mouvement...

    Je propose un petit « jeu » pour les écrivains en herbe de la Couronne : le récit communautaire.
    Il s’agit d’écrire une fiction ensemble, à autant d’écrivains qu’il y a d’envies. Comment ça marche : chacun à son tour, on écrit la suite de l’histoire. Le principe est simple, mais quelques règles à respecter pour que ce soit plus comique et « challenging »…

    1. Evidemment, il faut lire toute l’histoire avant de se lancer, sinon, ça n’aura ni queue, ni tête. Le but est de construire un réel récit ! Il faut donc respecter les personnages, le temps, le « genre » qu’introduisent vos prédécesseurs…
    2. Il faut au moins deux auteurs différents entre deux interventions d’un même écrivain. Ben oui, l’idée c’est d’écrire à plusieurs, pas juste en tandem.
    3. Chacun a droit à… un maximum de 200 mots par intervention. Non, c’est pas beaucoup. Un conseil : écrivez votre paragraphe dans un traitement de texte qui vous comptera vos mots et… surveillera votre orthographe, pour les plus distraits.
    4. Interdiction de faire pression sur les autres auteurs pour influencer le cours du récit.
    5. Quand un auteur sent que « ça tombe bien », il lui est possible de commencer un nouveau chapitre.
    6. Le récit doit rester « universel » comme disent les Anglophones, donc lisible par tous…

    Allez, on tente, c’est un bon exercice ;-) On verra où ça nous mène, si ça nous mène quelque part !

    -----------------------------------------------------------

    Chapitre 1.

    A la faveur de la lune, Malcolm regardait les ombres de deux cygnes glisser à la surface du lac. Il essayait de repousser la bise glaciale en lui offrant son dos, le col relevé et les mains glissées dans les manches de son manteau, mais le froid était implacable et il se sentait gelé jusqu’au fond des os.
    « Bon Dieu d’bouse… » grommela-t-il à voix basse, en exhalant un petit nuage de buée blanche.
    La raison pour laquelle Hector lui avait donné rendez-vous à une telle heure en un tel endroit lui échappait complètement, mais il avait autrefois promis de répondre à ses appels et n’avait pas l’intention de manquer à sa parole. Pas encore. Mais il n’avait pas envie de crever sur pied non plus. La nouvelle avait intérêt à en valoir la peine. En même temps, Malcolm n’était pas certain d’avoir envie de savoir. La vie avait justement pris un tour plutôt agréable ces derniers mois, et Hector avait toujours été synonyme de grands changements. Ce n’était pas le moment.
    Dernière modification par Galathée ; 10/12/2010 à 12h04.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  2. #2
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Bon, je me lance!

    -----------------------------------------------------------

    Le froid ne semblait pas déranger les palmipèdes, en tout cas pas autant que Malcolm et ses jurons. Ils n’étaient pas habitués à voir des êtres humains s’aventurer seuls sur les berges du lac au beau milieu d’une nui glaciale.
    Ils allaient sans doute obtenir une réponse, car on pouvait entendre quelqu’un marcher dans l’herbe humide. Les pas étaient légers et mal assurés. Une femme sans doute. Malcolm lui n’entendais rien, et quand une main se posa sur son épaule, il sursauta et failli tomber à l’eau.
    Furieux, il se retourna : « Ellie ! Qui t’as permis de sortir ? Qu’est ce que tu fais ici au milieu de la nuit ?
    -Je pourrais te retourner la question… »
    Ellie était visiblement plus jeune que Malcolm : son visage était moins marqué, et aucun reflet blanc ne venait nuancer la noirceur de ses cheveux. Malgré cela, lorsqu’elle regardait Malcolm, ses yeux semblaient porter le poids de plusieurs siècles de douleur inavouée. Ainsi elle prenait bien soin de ne jamais regarder son interlocuteur droit dans les yeux.

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Malcolm poussa un soupir en voyant la douleur muette figée sur le visage de la jeune femme. Il n'en tirerait rien, comme d'habitude. Et lui, qui n'avait jamais eu la dureté des autres vis-à-vis de l'orpheline, se savait avoir la langue facile. Autant parler tout de suite, cela lui ferait peut-être oublier le froid.

    "J'attends Hector, si tu veux savoir. Par le plus grand des hasards, ta présence ici à cette heure tardive n'aurait-elle pas un lien quelconque avec ce maudit bûcheron? Je sais que vous vous voyez parfois en cachette... c'est lui-même qui me l'a dit", précisa-t-il en voyant l'expression d'incrédulité qui se peignait sur les traits d'Ellie.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    « Un bûcheron ? Quel bûcheron ? Non je ne connais pas de bûcheron ! Et même encore que je le connaitrais… Qu’est ce que ca peut te faire à toi ? Et puis, il te veut quoi Hector ? Tu dois à nouveau lui payer une dette ? T’as encore été traîné je ne sais pas où ? Oh et puis j’m’en fous, je vais rester là, je vais attendre avec toi !!!

    - NON ! Tu ne peux pas rester !
    - Et pourquoi pas ?
    - Parce que c’est tout, c’est comme ca ! Et puis t’es trop jeune ! »

    Les palmipèdes regardaient, incrédules, la scène quand tout à coup sortit de nulle part un homme.


    « Je vous dérange p’être ?
    - Hector ! » S’écrièrent en même temps les deux acolytes.
    Dernière modification par Galathée ; 10/12/2010 à 12h10.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  5. #5
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 131
    Le forestier portait encore son large manteau d’hiver et il passa une main leste dans sa tignasse hirsute.
    « Vous faites plus de bruit qu’une harde de sangliers, juste à vous deux. » cha-t-il. « Heureusement que je vous ai demandé d’être discrets ».
    « Tu n’avais pas mentionné qu’elle serait là… » grommela Malcolm, croisant les bras d’un air buté.
    « Ellie doit être témoin de ce que j’ai à te révéler, mon ami… » fit le bûcheron, puis d’un geste, il les invita à le suivre.
    Ellie et Malcolm échangèrent un regard, chargé à la fois d’une lueur de défi et d’un peu d’appréhension, puis emboîtèrent le pas à leur compagnon, qui les attendait à la lisière de la forêt. A la faveur de la lune, les branchages enchevêtrés des chênes rouvres et des hêtres tortillards dessinaient des toiles grimaçantes sur le ciel sombre. Hector attendit qu’ils l’aient rejoint puis les dévisagea l’un après l’autre.

    « Bien. Maintenant, pas un bruit. Et faites attention où vous mettez les pieds, les racines sont traîtres… »
    Puis sans leur en révéler davantage, il s’enfonça dans le sous-bois. Ellie le suivit, et Malcolm ferma la marche, non sans jeter un dernier coup d’œil sur les cygnes, tranquilles, sur leur lac endormi.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 991
    Tandis qu’à l’arrière Malcolm maugréait, Ellie était en alerte. Ces bois, elle le connaissait comme sa poche. Toute petite déjà, elle venait y crapahuter. Mais la nuit leur donnait un aspect sinistre, elle n’était plus en mesure de reconnaître les arbres ou les chemins. Puis elle se rendit compte que de toute façon, cela n’aurait servit à rien, vu qu’il ne suivait apparemment aucun chemin prédéfini. Cette considération lui coûtât cher : elle perdit son attention et trébucha sur une racine, en dépit des avertissements de Hector. Avant qu’elle ne puisse mettre les mains en avant, son visage heurta le sol. Légèrement étourdie, elle tenta de se relever, sentit que quelque chose la bloquait, poussa plus fort sur ses bras avant de se retrouver debout a nouveau. Devant Hector s’était arrête, et déjà Malcolm l’inspectait :

    « Tu as du sang dans la bouche ».
    Machinalement, Ellie se massa le cou.
    « Mon médaillon ! J’ai perdu mon médaillon ! »
    En un éclair, elle se mit à genou et commença à fouiller les racines.

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    "Mais où est-il passé ? Je ne le trouve pas..."
    - Et si tu essuyais le sang qui coule de ta bouche avant ? Ca coule...
    - Aide moi plutôt à le chercher, il est important à mes yeux...
    - Vous ne pourriez pas crier plus fort ? Bientôt, ils nous entendront au village...."

    Ellie mit la main sur quelque chose et, un cri strident sorti de sa bouche. Heureusement que le forestier venait de leur dire de parler moins fort.

    "Mais baisse la voix sale peste !
    - Malcom.... Y'a un truc là.... Regarde, ca bouge....
    - Oui, c'est sûrement une "petite bête"
    - Non regarde toi-même !"

    Le forestier se baissa, regarda la bête et ordonna, à voix basse, à Malcolm et Ellie de se reculer doucement.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  8. #8
    Date d'inscription
    May 2006
    Localisation
    33
    Messages
    20
    Plus de réponses depuis avril? Dommage... En espérant relancer la chose:


    Des pattes velues portaient un corps flasque. Un rayon de lune révélait la couleur jaunâtre de la chose. Ses petits yeux agressifs fixaient la troupe ; en dessous deux mandibules ensanglantées battaient dans le vide. Le tout avait une forme de feuille. Une fine queue semblable à une tige terminait le portrait. Hector identifia un akirath automnal. Comme s’ils avaient besoin de ça ce soir pensa-t-il ! Lentement il tira son couteau de chasse puis se ravisa. Le mal était fait, la gamine saignait, la paralysie allait bientôt se faire sentir. Ils jouaient désormais contre le temps. Il se devait de trouver la plante curative, avant de passer aux révélations. Evidement, le détour qu’ils s’apprêtaient à faire amènerait sûrement encore plus de problèmes. Mais il lui fallait la fille valide. Tels étaient les conditions. Hector contint sa colère et se tourna vers les yeux écarquillés qui regardaient la bête.
    -Changement de programme annonça-t-il finalement sur le ton le plus calme qu’il trouva, il faudra désinfecter la source de tous ces babillages avant de continuer. Ellie ne releva pas la pique sentant qu’on ne lui disait pas toute la vérité. Malcolm allait répliquer quelque chose quand un regard noir de l’homme des bois l’en dissuada. En silence la troupe se remit en marche, vers les marais cette fois.

  9. #9
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 131
    L’odeur de putréfaction des marécages leur frappa les sens en dépit du froid. Même au cœur de l’hiver, des sources chaudes sulfureuses empuantissaient l’air de leurs vapeurs infectes, relâchant des volutes brûlantes de gaz viciés au coeur de bassins de boue grise. Quand Malcolm vit Ellie trébucher, il se porta naturellement à son aide, convaincu qu’elle souffrait de vertiges : ce n’était pas rare, lorsqu’on n’était pas habitué à ces effluves prégnantes. Glissant un bras sous son épaule, il l’aida à reprendre pied. Mais dans un rayon de lune, il remarqua qu’elle avait les traits tirés, le regard anxieux et il s’immobilisa.
    « Ellie ? » murmura-t-il.
    Elle écarquilla les yeux, articula quelques mots silencieux, puis se mit à trembler. Malcolm leva la tête pour appeler Hector, mais ce dernier s’était arrêté à quelques mètres, les poings sur les hanches, contemplant l’étendue traître des tourbières qui s’étalaient devant eux. Y pénétrer en plein jour était synonyme de danger. Y pénétrer de nuit, synonyme de mort.

    « Je vais y aller seul… » fit le bûcheron en tâtant une touffe de joncs du bout de la botte.
    « Que se passe-t-il, Hector ? »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  10. #10
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585

    Re : Petit jeu d'écriture collective

    L'homme se tourna vers Malcolm, il avait un regard effrayant tellement on sentait la peur en ses yeux. Malcolm en eût un geste de recul.[/I]

    "La malédiction... La malédiction..." Il avait dit ses mots tellement bas qu'ils semblaient n'être destinés qu'à lui.
    "Il va falloir agir plus tôt que prévu... J'aurais voulu vous y préparer... Reste donc ici avec Ely, je vais chercher de quoi soigner ses plaies. J'espère au moins que tu sais faire un cataplasme..."

    Malcolm regarda Hector et eût une grimace. Certes, il n'avait jamais été le plus doué en cours, il avait même souvent séché mais il avait lu des centaines de vieux ouvrages et il en connaissait plus sur la médecine que certains grands hommes dignes de ce nom.

    Il regarda Hector s'enfonçait dans la nuit et se tourna vers Ely :

    "Bon sang, mais je fais quoi maintenant ?"
    "Crev... Aide moi plutôt à aller vers un coin un peu plus à l'abrui !" lui hurlait presque Ely, visiblement extrénuée et plus que souffrante.
    Dernière modification par Galathée ; 10/12/2010 à 12h11.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


Discussions similaires

  1. [Ecriture] Avancement
    Par Althéa dans le forum Les damnées des quatre vents
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2008, 10h10
  2. [Windows][Matos] Clé USB, ecriture protégée
    Par Nynaeve dans le forum Informatik'
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/07/2008, 17h55
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 22/03/2008, 23h42
  4. [TUTORIEL] Ecriture d'une Romance
    Par Mathrim Cauthon dans le forum Guides, tutoriels
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/09/2004, 17h26

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256