Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: La Compagnie qui valait pas une pièce de cuivre

  1. #1
    Seina Invités
    " Alalalalala... je me taperais bien une bière moi, fait chaud dans ce studio !!! Et pourquoi c'est moi qui dois me taper le récit de cette bande de minables ? je vais jamais réussir à devenir célèbres avec eux.... Hein ? Quoi ? Ca enregistre ???

    * Raclement de gorge *


    Dans les profondeurs d'Ombre terre, là où les humains n'ont jamais mis les pieds, existe un peuple qui vit dans les ténèbres, un peuple vil et perfide..... Zut.. Ca c'est le bouquin de Drizzt... Quel navet ce livre... suis sûr que jamais il marchera... Un elfe noir gentil.. personne n'aimera ce héros....

    * re-raclemment de gorge *

    Vous vous trouvez, voyageur, en Bérégost, cité proche de la porte de Baldur. Le soleil vient de se lever sur la contrée alors que le coq tricéphale chantait gaiement pour acceuillir le lever du jour. Quelques bonnes âmes se sont déjà levées et vaquent à leurs activités paisiblement. Les habitants ne le savent pas mais depuis hier, un des plus grand héros des Royaumes Oubliés se trouve ici. Plus précisément il a pris une chambre à la taverne. Rejoingnons le et découvrons ce grand Héros.



    La taverne de Bérégost se trouve au sud de la cité, c'est un établissement assez basique, calme la journée et infernal le soir. Entrons à présent à l'intérieur et découvrons notre héros. Les rumeurs disent que c'est un grand combattant qui pousse le courage à se battre sans armes.

    Aubergiste !!! Dis moi où se trouve le valeureux Koldjack!!!

    ****
    He !! comment le narrateur peut parler aux PNJs !! C'est n'importe quoi cette saga !!!

    Ta gueule !

    Je dis ce que je veux !

    *splash*

    ***


    L'aubergiste à ma question me montre du doigt un coin de la salle, et nous allons à présent rencontrer notre héros !!!! heu... Y a rien qu'un poivrot dans ce coin... Il est où le grand, le puissant, le noble Koldjack ???


    " Hiii.. ci moua pourquoi ?"

    " Non ce n'est pas possible, vous êtes vieux, ventripotant, sale et vous puez l'alcool !!!"

    " Ouiiii mais je suis Koldjack le valeureux, le puissant et majestueux moine !!!"


    Et Bien... cette saga commence vraiment mal.. c'est pas gagné....

  2. #2
    Banshee Invités
    Nandinaraesmeralda'taer Stone pénétra dans la taverne et se ramassa en beauté en trébuchant sur les deux marches menant à la salle commune qu'elle n'avait évidement pas vues. Il faut dire Nandinaraesmeralda'taer Stone était une gnomesse des profondeurs et que toute lumière un peu vive avait tendance à l'handicaper. Et puis Nandinaraesmeralda'taer Stone y aurait sans doute vu plus clair si elle ne portait pas ces horribles engins sur son petit nez de gnomesse qu’elle avait fort mutin : deux cercles de verres, épais comme un fond de bouteille, reliés entre eux par une tige de métal qui avait du connaître bien des avanies vu qu'elle était passablement tordue, ce qui donnait un drôle d'air à ses binocles.

    Car, oui il faut bien le dire, Nandinaraesmeralda'taer Stone étaient myope. Non pas comme toutes les créatures des profondeurs exposées à la lumière du jour et qui retrouvent leurs capacités une fois la nuit tombée, elle était vraiment myope. Même une taupe y voyait plus clair qu'elle, même la nuit n'arrangeait rien à son état, enfin si un tout petit peu. Admettons que de nuit elle n'allait pas dire bonjour à un arbre en le prenant pour un charmant monsieur qui pourrait lui indiquer son chemin, elle arrivait quand même à voir que l'arbre ne dégageait pas de chaleur, lui. Mais pour tout le reste Nandinaraesmeralda'taer Stone était une catastrophe ambulante au point que les siens avaient été plus qu'heureux de l'envoyer en mission à la surface.

    Oui, Nandinaraesmeralda'taer Stone était en mission pour son peuple, qui avait une petite ville sise pas très loin d'un bled paumé, rempli de gens fort mal polis qui ne répondaient jamais à vos question appelé Nashkel, et aussi pour sa déesse, la grande Elgueva la Grande Taupe, divinité mineure (je dirais même oubliée) de son peuple qui représentait tous les érudits svirfnebelins. Elle ne savait pas trop en quoi consistait cette mission, mais le Grand Prêtre l'avait congédiée un beau 'jour' en lui disant 'd'aller voir ailleurs s'il y était, catastrophe ambulante' ou alors 'd'aller voir là-bas si par hasard il n'y aurait pas une catastrophe imminente'. Et voilà donc notre jeune prêtresse, baluchon au dos, potions prêtes dans son sac, gonflée d'orgueil, partie en direction de la surface sous les hourras et les vivats des siens.

    Enfin jusque là elle s'était retrouvée bredouille, mais elle trouverait cette catastrophe imminente dont avait du parler une prophétie de la déesse et alors elle reviendrait victorieuse avec l'information demandée. Et puis la déesse la protégeait, elle n'avait encore rencontré aucun 'véritable' obstacle. Oui, bon, de temps en temps un traître caillou, un mur mal placé, des marches qui surgissaient de nulle part, un tabouret qui traversait votre chemin sans prévenir, mais aucun monstre, aucun brigand, rien de rien, un miracle!!!!! Qui s'expliquait par le fait que n'importe quel créature dotée d'un semblant de cervelle n'attaquerait pas une gnomesse des profondeurs qui enguirlande un arbre qui refuse d'accepter ses excuses suite à un télescopage malencontreux. Car si Nandinaraesmeralda'taer Stone s'emporte parfois face à l'impolitesse des gens de la surface, elle n'en restait pas moins civilisée et fort polie. Enfin, tout ça pour dire qu'en général brigands, mercenaires, loups et même les ogres ou les grouilleux s'écartent en silence après qu'elle ait envoyé un bon coup de marteau sur l'arbre en question. Quelqu'un capable de martyriser un arbre sans défense ne devait pas représenter un avantage mais bien plutôt un danger.

    Bref, Nandinaraesmeralda'taer Stone entra dans la taverne, se vianda, se releva, remit ses besicles en place, épousta ses vêtements et commença à agonir d'insultes les 2 marches responsables de sa chute sous les rires étouffés des gens présents, se demandant qui était cette folle.

    Ah et au passage, appelez-là Esme, c'est plus court, surtout quand on veut la guider à la voix pour qu'elle fuit un danger, et ça vous évitera de mourir étouffé en lui disant bonjour.

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 994
    Un voleur Halfelin assis sur un des tabourets de l'auberge avait vu la gnomesse arriver a l'auberge. Cétait peut-être une occasion de fouiller ses poches. Mais il faudrait se faire petit, car la jeune créa... femme portait a sa ceinture un marteau aussi gros qu'elle. Discret comme une ombre, il se leva, se fondant dans le décor pour passer inapercu de tous.

    -Hep, Le Nabot (oui, c'était son nom de héros) ,t'as pas payé ta bière.

    Le Nabot grommela. En effet, son invisibilité prenait fin si quelqu'un regardait en sa direction.
    Le Nabot vivait de rapines plus ou moins fructueuses, ce qui handicapait serieusement sa bourse à chaque passage dans une taverne. La dernière rapine lui avait rapporté tout de même 15 pièces de cuivre. L'action avait héroique: il s'était approché furtivement de l'homme, avait glissé la main dans sa poche, et s'était emparé des pièces avant que l'homme n'ait le temps de s'en rendre comptes. Puis il était reparti, toujours aussi discret, en remerciant les brigands qui avait eu l'amabilité de tuer le noble quelques heures avant son passage, et la débilité de ne pas faire les poches du cadavre. Le Nabot jetta donc deux pièces de cuivre sur la table afin de contenter l'aubergiste bougon.

    Il s'avanca donc ensuite, toujours très discrètement, vers la gnomesse qui insultait les marches avec virulence. Personne ne semblait remarquer ses mouvements, a part le plancher qui craquait bruyamment sous les pas de notre voleur, leste comme et agile comme un chat (orange et obèse de préference).
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 210
    Un personnage vêtu d’un immense manteau noir entra dans la taverne. Enfin …immense pour la personne qui séjournait dedans …Une naine …Oui, une …du moins, elle le savait elle-même …et personne d’autre n’aurait pû le suspecter à cause de la barbe. Guertruda Creuselaboue se tint quelques secondes sur le seuil, juste le temps que chacun remarque sa présence.
    « Que Poukralalalaoukedesouillehoups vernisse cette très belle taverne » dit elle en traçant dans l’air un signe purement approximatif dont personne à part elle-même ne connaissait la signification. Se faisant, elle appuya discrètement sur un interrupteur et une lumière clignotante apparut autour d’elle. Ainsi, elle aurait une apparence « spiritueuse ». Enfin, c’est ce qu’on lui avait dit …Elle n’avait pas bien compris à vrai dire …Dans sa poche droite, roulé en boulle comme un serpent, symbole de luxure luxuriante dormait son fouet …Dans sa poche gauche son éternel rouleau à pâtisserie « made in Taïwann » . Sous le manteau, une combinaison en cuir véritable. Mais chut … personne n’est supposé le savoir …
    Elle se dirigea vers le centre de la taverne et se dirigea pieusement vers le contraire.
    « Un double wisky purement sanctifié ... et que ça saute car j’ai grand soif. »
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  5. #5
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    35 015
    Les conversations qui avaient presque cessé lors de l’arrivée du n… de la naine avaient redoublé d’intensité lorsqu’un nouvel individu poussa à son tour la porte et fit son entrée dans l’auberge.



    Hum.. hum… Les conversations avaient redoublé d’intensité lorsqu’un NOUVEL INDIVIDU POUSSA LA PORTE ET FIT SON ENTREE.



    Non mais c’est pas possible ! HE HO, LE VIEUX QUI MARMONNE TOUT SEUL DE L’AUTRE CÔTE DE LA PORTE !!

    -Hein ? Quoi ? C’est à moi que vous parlez ?

    Oui toi ! Tu te décides à entrer oui ou non ?

    -Pas sur ce ton, jeune homme ! Vous me devez le respect ! N’oubliez pas à qui vous avez à faire !

    Ouais ouais, si tu le dis. Bon, tu entres ou quoi ?

    -Un instant, pas de précipitation ! Un tel acte ne peut être effectué sans avoir auparavant consulté les augures d’une manière appropriée ! Agir inconsidérément pourrait faire basculer le destin du monde !

    Oui, ben en attendant si tu te magnes pas, c’est ton destin que je vais faire basculer !

    -Oulà ! C’est bon, pas besoin d’en venir aux menaces, je vais entrer ! Mais je ne veux pas être tenu pour responsable des conséquences désastreuses qu’une telle précipitation pourrait engendrer ! Voilà, c’est fait. Vous êtes content ?

    Pas trop tôt ! Bon, où j’en étais déjà? Ah oui. Un nouvel individu fit donc son entrée dans l’auberge. C’était un vénérable vieillard à la longue barbe blanche, vêtu d’une robe immaculée brodée de fils d’or figurant d’obscurs symboles cabalistiques. Il s’appuyait sur un imposant bâton auquel pendaient maintes pendeloques. A chacun de ses mouvements l’on entendait cliqueter les nombreuses amulettes qu’il portait au cou. Son nom était Thallucines. Grand Devin, Mage Divinatoire, Philosophe et Astrologue. Afin de dispenser son savoir au plus grand nombre, cet infatigable pèlerin voyageait aux quatre coins du monde. Enfin, en tout cas, il aurait bien aimé le faire. Il en avait d’ailleurs pris la décision depuis bien longtemps. Seulement, après chaque étape, il avait tant de mal à déterminer sa prochaine destination qu’au final, il n’avait visité que quelques hameaux de la Côte des Epées. Enfin bref. Sage parmi les sages, docte parmi les doctes, il était l’auteur de nombreuses prophéties demeurées célèbres, parmi lesquelles nous ne citerons que cette auguste maxime qui, à elle seule, prouve toute la dimension de notre homme : "Après la pluie, vient le beau temps !".

    Le devin s’était donc avancé dans la salle commune et était demeuré immobile de longues minutes, réfléchissant à la place à laquelle il devait s’installer. Il finit enfin par prendre une décision et choisit de rester debout. Ce problème réglé, il s’attela aussitôt à une nouvelle tâche. Levant les yeux, il étudia les volutes de fumée qui se pressaient sous le plafond noirci et chercha la réponse à un dilemne qu'il ne fallait pas traiter à la légère : qu’allait-il commander à boire ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #6
    Banshee Invités
    Esmé était peut-être myope comme sa déesse, elle avait quand même une bonne ouïe (hé ho c'est pas non plus un boulet intégral notre gnomesse!). Elle entendit donc très nettement le plancher craquer derrière elle dans la vaine tentative de quelqu'un qui essayait d'être discret.

    Elle se retourna donc d'un bloc, alors que quelque chose la frôlait par la droite (le Devin en l'occurrence, qui tout devin qu'il était n'avait pas vu Esmé), ce qui fit que la prêtresse, un peu désorientée, se tourna de ce côté-là et avisant une masse devant elle (pour tout dire le croupion d'un brave paysan venu se saouler pour bien finir la journée). Agitant vaguement son marteau dans sa direction elle demanda d'une petite voix haut perchée mais fort polie :


    Excusez-moi jeune fille, sauriez-vous par hasard dans quelle direction se trouve le temple de Bérégost? Je me suis perdue j'en ai bien peur.

    Interloqué le paysan se retourna d'un coup, chercha quelques secondes d'où venait cette vois, baissa enfin les yeux, et contempla Esmé qui lançait un sourire rayonnant et poli à son fessier. Il se racla la gorge.

    Ahum... ma petite dame, hum, je suis un peu plus haut.

    Surprise Esmé leva la tête et 'contempla' le paysan.

    Oh, excusez-moi jeune fille, je me disais aussi qu'il était fort étonnant de trouver une gnomesse en ces lieux.

    Elle fit un sourire désarmant au pauvre homme gêné. Toute miro qu'elle était, la gnomesse n'en restait pas moins polie. Le paysan, ne sachant pas trop comment réagir regarda par dessus la tête de son interlocutrice, enfin par dessus tout court, juste derrière elle.

  7. #7
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages 
    1 994
    L’occasion en or du Nabot s’envolait… La gnomesse lui faisait face, il ne pouvait donc plus se cacher. Il fallait tenter sa chance jusqu'à la prochaine occasion.

    « Je sais ou se trouve le temple que vous cherchez ma…demoiselle ? Je pourrais même vous y accompagner, moyennant finance bien sûr. Ce temple est fort loin et la route fort dangereuse. Heureusement, vous m’avez trouvé, et je peux vous garantir que vous n’aller pas regretter les 40 pièces d’argent que vous aller me donner ! »

    Le Nabot se souvenait la dernière fois qu’il était allé au temple, de nuit bien entendu. Les choristes y sont bien mignonnes, et par malchance, la seule poche de leur tunique se trouve à l’endroit ou leur dos change de nom… Hmmm, qu’elles avaient les mains délicate…ment violentes. La joue du Nabot s’en souvenait encore…

    En attendant la réponse de la gnomesse qui semblait chercher d’où venait la voix, le Nabot observa les nouveaux arrivants. Un grand humain venait de manquer de renverser la gnomesse, et un nain a la voix légèrement trop aigue pour un homme mais a la carrure beaucoup trop carrée pour une femme venait d’entrer en hurlants de paroles sacrées qui ne resterons dans aucun évangile.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  8. #8
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    35 015
    Le devin était en train d’étudier une volute de fumée dans laquelle il lui semblait avoir reconnu un signe prophétique lorsqu’il perçut des voix qui semblaient provenir de très près et auxquelles il n’avait jusqu’à présent prêté aucune attention. Etre constamment en contact avec les sphères éthérées de la prescience avait parfois le léger inconvénient de déconnecter de la réalité immédiate… Thallucines s'efforça donc de fermer son esprit aux signes et aux présages et se concentra sur ce qui l’entourait.

    Observant les autres occupants de la salle commune il remarqua particulièrement un étrange moine dans un coin de la pièce et, plus près, un nain au sexe indéterminé réclamant sa boisson. Mais il n'avait toujours pas découvert l’origine des voix qui l’avaient tiré de sa méditation. Il commençait à penser que c'étaient des esprits venus de l’au-delà qui désiraient lui transmettre un message lorsqu’il eu la brillante intuition de baisser les yeux. Il remarqua alors avec surprise que les voix provenaient d’un Halfelin et d'une gnomesse. Cette dernière qui jusqu’à présent était en pleine conversation avec un paysan, était en train de se tourner dans la direction de son nouvel interlocuteur, agitant doucement son marteau devant elle.

    Le devin comprit qu’un miracle lui avait évité de percuter la gnomesse lorsqu’il était entré : il se trouvait d’ailleurs tout près d’elle. Il était même si près qu’à un moment le marteau qu’elle agitait se rapprocha dangereusement de ses genoux. Thalucinnes fit alors un bond en arrière impressionnant pour un homme de son âge, et il aurait effectué une réception non moins admirable s’il n’était retombé sur un malencontreux tabouret. Le vieil homme trébucha, tomba à la renverse et continua à glisser sur le sol pendant quelques mètres, jusqu’à ce qu’un mur compatissant lui permette de s’arrêter net.

    Thallucines se releva dignement, épousseta dignement sa robe et, toujours dignement, déclara :


    "Même pas mal !".

    D’ailleurs, ce qui surprit toute l’assistante, ce fut qu’à aucun moment pendant ses acrobaties le devin ne s’était départî de son air honorable. Non, vraiment, on n’avait jamais vu quelqu’un effectuer un vol plané avec autant de dignité.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #9
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 210
    Au commencement des temps, Poukralalaoukedesouillehoups avait peuplé le monde de créatures étranges … Visiblement, elle s’était surpassée dans le micro cosmos qu’était la taverne. Gertruda observait, les yeux ronds, quasiment en extase (sûrement à cause des vapeurs émanant du devin). Une gnome parlant au divin popotin d’un paysan, un voleur incapable de voler, un devin faisant une sacrée chute …Ou peut être était ce le wisky trop sanctifiquement alcoolisé pour sa faible corpulence. Alors, elle eut la réaction de tout un chacun en voyant la richesse merveilleuse du monde merveilleux de Poukralala. Des gens censés auraient plongé la tête dans leur verre en espérant sortir le plus vite possible de ce rêve idiot. D’autres auraient simplement souri en attendant la suite des événements avec impatience. Mais Gertruda n’était ni une personne censée, ni normale …cela devait venir de ses origines naines …
    Donc, la naine, digne prêtresse de Poukralalaoukedesouillehoups inclina brusquement la tête et se mit à rire à gorge déployée :

    « Muhahahahahahahahahahahahahahahahah »

    Une partie de la salle sursauta et se tourna d’un bond pour savoir de qui émanait ce rire dément et un tantinet sadique.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

Discussions similaires

  1. [CFA] La Compagnie Noire
    Par Mathrim Cauthon dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 15
    Dernier message: 12/11/2008, 20h21
  2. [Manga] One Piece
    Par Duo dans le forum La Grotte aux BDs
    Réponses: 25
    Dernier message: 28/02/2008, 20h23
  3. [IWD2] La compagnie du chat orange
    Par Garfield dans le forum Centre de recrutement
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/04/2006, 16h53
  4. [SPOILER]Urne et compagnie
    Par Cloma rouges mains dans le forum Kim
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/02/2005, 18h50
  5. [IWD2] La Compagnie du Compromis
    Par chassegnouf dans le forum Centre de recrutement
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/01/2005, 15h12

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251