Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

Discussion: Aventure, bière et Troll Farci

  1. #1
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579

    Note: L'histoire se passe dans Athariand, monde de ma création (avec l'aide de Bulvaid quand même ) Plus d'infos sur ce monde par ici !

    Les Soleils se levaient sur Athariand, la lumière perçait l'obscurité et dans de nombreux temples on priait Shéanen pour ses bienfaits. Les créatures du jour s'éveillaient peu à peu à travers le monde, quand soudain, quelque part en Anorian, un cri se fit entendre.
    Un semi-orc venait de tomber dans une crevasse au cœur de la grande forêt du Vernott.
    - Alfadir ?
    Surplombant la crevasse, un autre semi-orc apparut cherchant son frère du regard. Il entendit un murmure en contrebas.
    - Je suis là ! cria une voix étouffée.
    Il aperçut Alfadir qui s'était accroché à une liane qui pendait dans le vide.
    - Tu peux remercier Amlatianne d'avoir mise cette liane ici !
    - Duorok, au lieu de remercier les dieux tu pourrais finir de me sauver ? souffla Alfadir exaspéré.
    Confus, il s'exécuta. Duorok n'eut aucun mal à tracter son frère, c'était un demi-orc et de par sa nature orc, il était naturellement fort. Soudain Alfadir fit tomber son sac dans le vide.
    - Diantre ! jura-t-il.
    Il tenta d'incanter pour immobiliser le sac mais la gestuelle nécessaire au sort lui ferait lâcher prise et il tomberait à son tour.
    Alors qu'Alfadir pensait déjà à la perte de ses grimoires inestimables, un oiseau fendit les airs et rattrapa le précieux sac dans ses serres.
    - Lug ! s'exclama Alfadir. Poséidon soit loué !
    - Ta chouette est diablement rapide petit frère, fit Duorok impressionné.
    Finalement le jeune frère remonta sans encombres. Il donna un mulot à sa chouette en guise de récompense et ils reprirent leur route. La Journée se déroula sans autres incidents.
    - Tu penses que nous serons à Nortia avant la nuit ? questionna Duorok.
    Alfadir se contenta de fermer les yeux.
    - Lug dit que nous y serons dans très peu de temps, affirma-t-il en rouvrant les yeux.
    En effet, quelques minutes plus tard ils étaient à l'orée du bois. Et ils contemplèrent le petit village de Nortia.
    Cette bourgade se trouve sur île au milieu du lac de Nor. La cité est reliée à la terre ferme par un imposant pont gardé par une poignée de gardes. L'architecture du village est typique des cités des montagnes bleues. Les habitations sont toutes en bois et ne dépassent que très rarement un étage, et au centre du village se trouve une grande place avec en son milieu une statue en l'honneur du dieu protecteur du village, en l'occurrence, une déesse Amlatianne, la mère nature.
    Le jeune Alfadir était érudit et connaissait bien des légendes qu'il se plaisait à raconter.
    - Tu sais Duorok, on raconte que c'est ici que vivait Beowolf le dieu loup quand il n'était qu'un mortel.
    Duorok fit mine de ne rien entendre, il était préoccupé par tout autre chose, son estomac ! Il n'avait rien avalé depuis près de deux jours et il se demandait comment faisait son frère pour tenir.
    Les deux frères entreprirent de traverser le pont, lorsqu'ils s'en approchèrent un garde les interpella.
    - Holà voyageurs ! Identifiez vous.
    - Nous venons en paix. Affirma Alfadir.
    - Que venez vous faire à Nortia ? questionna le garde suspicieux, il était comme la plupart des Atharians et n'aimait guère les demi-orcs.
    Alfadir allait répondre de toute sa diplomatie quand il fut coupé par Duorok.
    - Nous venons nous remplir la panse !
    Après avoir inscrit les noms des frères dans un registre, le garde les laissa entrer en ville.
    Le pont de Nortia était, contrairement au village, entièrement en pierre sauf une section pouvant être retirée en cas d'agression. Alfadir prétendit même que cet ouvrage était de construction naine. Duorok lui fit savoir son intérêt pour la question:
    - Tu m'as l'air de bien connaître la région petit frère, alors selon toi où se trouve l'Auberge ?
    Alfadir soupira et indiqua une enseigne indiquant "Auberge du Troll Farci".
    Vue de l'extérieur, le bâtiment était en piteux état, et l'intérieur n'était guère mieux.
    Des planches de bois posées sur des barriques faisaient office de table et de plus l'endroit était plein à craquer !
    Fatalement les demi-orcs durent partager une table avec des inconnus.
    Ils s'assirent près des individus les moins étranges et durent hurler pour commander à boire tant le groupe de nains censé distraire l'assemblée chantait fort et mal.
    Puis ils se présentèrent.
    - Le bonjour voyageurs, je me nomme Duorok et voici mon jeune frère Alfadir. Fit l'aîné en tendant sa main aux demi-elfes. Celui à la chevelure brune lui répondit en lui rendant son salut.
    - Salut à vous demi-orcs, je suis Aramil JoyauEtincelant et lui c'est mon beau-frère, Hethan Feuilledargent.
    - Comme nous nous imposons à votre table, laissez nous vous offrir le repas. Dit Duorok sur un ton étonnement poli.
    Il interpella la serveuse et commanda deux Trolls farcis ainsi qu'un tonnelet d'eau de vie locale.
    Les quatre compagnons passèrent la soirée à faire connaissance tout en festoyant.
    Duorok et Alfadir était originaire de Poséidonpolis et étaient à la recherche de leur mère. Ils ne souhaitèrent pas s'étendre sur ce sujet et questionnèrent les demi-elfes sur leur présence à Nortia.
    - Nous sommes aussi à la recherche d'un être cher. Expliqua Hethan.
    Ils venaient d'un village de l'est qui avait été dévasté par des dragons et la jeune sœur d'Aramil prénommée Morfin, qui était aussi la fiancée d'Hethan, avait disparut.
    Ils décidèrent de ne plus aborder ces sujets douloureux et se mirent à plaisanter. D'ailleurs après quelques verres, les plaisanteries n'étaient plus d'un très haut niveau.
    - Qu'est ce qu'un nain qui mange trop ? demanda Duorok.
    - Un Nain gras ! dit Aramil.
    Et ils éclatèrent tous d'un rire sonores et toute la soirée fut remplit par ces plaisanteries bien grasses.
    Vers deux heures du matin, le patron voulut fermer son Auberge mais les quatre plaisantins n'avaient pas envie de sortir. Ils furent jeter dehors à grands coups de pied dans l'arrière train et s'endormirent finalement dans la rue.
    Au lever du soleil un garde les réveilla.


    - Vous là, trouvez un auberge, je ne veux pas de vagabonds dormant dans les rues !
    Duorok se leva suivit par Aramil.
    - Par Sorin, c'est déjà le Balkenn ! s'exclama Duorok.
    Aramil le regarde d'un air interrogateur.
    -Balkenn signifie aube dans notre langue paternelle.
    Puis ils réveillèrent Alfadir et Hethan.


    A suivre....

    Si vous avez tout lut vous pouvez donner votre avis ici
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  2. #2
    Date d'inscription
    août 2003
    Messages 
    536
    Pas mal, mais des problèmes de syntaxe, nottament
    - Ta chouette est diablement rapide petit frère. Fit Duorok impressionné.
    En français ( :notme: ) ça donne :

    - Ta chouette est diablement rapide petit frère, fit Duorok impressionné.
    Après on attends la suite...


    Bizarre j'ai l'impression de connaitre l'univers... :notme2:
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  3. #3
    Luthien Invités
    C'est sympa et tout à fait... vivant. Le niveau de langue est assez correct. A voir la suite pour un avis définitif c'est un peu cours...

    Luthien

  4. #4
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Originally posted by Balrog@lundi 25 octobre 2004, 10h21
    Pas mal, mais des problèmes de syntaxe, nottament
    - Ta chouette est diablement rapide petit frère. Fit Duorok impressionné.
    En français ( :notme: ) ça donne :

    - Ta chouette est diablement rapide petit frère, fit Duorok impressionné.
    Après on attends la suite...
    Oups, désolé Bald, c'est mon Word, j'y suis pour rien



    Bizarre j'ai l'impression de connaitre l'univers... :notme2:
    Dit moi que c'est pas vrai !
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  5. #5
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Voici la suite:

    - Gentil Dragon zZz ! Couché zZz…
    - Alf ! Tu parles en dormant ! Réveille toi c’est le Balkenn.
    Alfadir se leva suivit par Hethan. Les quatre compagnons purent admirer le lever des soleils sur les montagnes bleues.
    Le Soleil rouge Shéa se lève à l’est et le soleil jaune Nên se lève à l’ouest, ils se rencontrent chaque jour à midi créant ce que les Atharians appellent l’éclat orangé. Cet éclat ne dure que quelques minutes et c’est le point culminant des prières à Shéanen la sulfureuse.
    Un gargouillement vint troubler la quiétude du Balkenn. Tous se tournèrent vers Duorok.
    - Bon j’ai faim. On peut toujours essayer de retourner au Troll Farci ? suggéra Duorok naïvement.
    - C’est vrai après tout à demi-orc affamé, mesures désespérées. Philosopha Hethan.
    Dès qu’ils eurent mit un pied dans l’Auberge, le tenancier les interpella.
    - Tiens, mais voici mes Beuglards d’hier soir ! Qu’est ce que je vous sers ?
    - Le petit déjeuner pour quatre, répondit Alfadir.
    - Mettez plutôt pour six.
    Il sentit le regard étonné de ses compagnons.
    - Bah quoi ? J’ai faim !
    Alfadir soupira et prit place au bar immédiatement imité par Aramil, Hethan et Duorok.
    La serveuse qui frottait le comptoir fit un sourire à Aramil. Gêne celui-ci baissa les yeux sur son assiette.
    - Vous m’avez l’air d’être de courageux guerrier mes seigneurs, flatta la serveuse.
    - Ma foi on le dit, répondit fièrement Hethan.
    - Vous pourriez sans mal enquêter sur une disparition beau guerrier, dit la serveuse en faisant les yeux doux à Aramil.
    - Sina ! Il suffit ! hurla l’Aubergiste. Cesses d’importuner ces braves gens.
    Aramil tenta d’intercéder en faveur de Sina mais Alfadir l’en dissuada.
    - Ta sœur n’a pas disparut, continua l’Aubergiste. Elle est partie un point c’est tout !
    - Non tu mens ! répondit Sina les larmes aux yeux. Lira ne m’aurait jamais abandonné et elle n’est pas la seule disparue ! Il y en a d’autres !
    - Arrête de dire des inepties. Ce sont toutes des filles de mauvaises vies ! Elles ont été punies par Amlatianne pour leurs pêchés !
    - Non ! C’est faux ! Sale menteur, je te déteste !
    La fille monta les escaliers en pleurant.
    - Excusez moi pour cet incident mes seigneurs, fit l’Aubergiste aux beuglards.
    - Ce n’est rien l’ami. La serveuse est ta fille ? demanda Duorok.
    - Non, pas vraiment. C’est ma nièce, expliqua-t-il. Lorsque ses parents sont morts tués par un lycanthrope, je les ai recueilli et les ai élevé comme mes propres filles, elle et sa grande sœur.
    Mais il s’est produit des évènements étranges ces derniers temps. Des jeunes filles ont disparut au village et la sœur de Sina, Lira, en fait partie. Les anciens pensent qu’un dragon est derrière tout ça et comme nous ne pourrons jamais l’affronter je préfère lui faire croire que sa sœur est partie.
    - Pourquoi lui mentir ? s’indigna Aramil. Pourquoi ne pas lui dire la vérité ?!
    - Parce que si elle savait elle partirait retrouver sa sœur, je l’aime comme ma fille vous savez, et je ne veux pas la perdre elle aussi.
    Un silence pesant s’installa sur ces dernières paroles de l’aubergiste. Après quelques instants de réflexions, Aramil bondit. Cela fit sursauter ses amis. Sans y prêter attention il dit à l’aubergiste sur un ton bienveillant.
    - Ne vous en faites pas ! Nous allons trouver ce dragon et libérer les filles du village !
    - Hum, Alfadir s’éclaircit la gorge. Nous ? demanda-t-il à Aramil les yeux écarquillés.
    - Et bien oui nous, les Beuglards ! Alfadir, Duorok , Hethan et Aramil !
    - C’est marrant, mais je suis pas convaincu, dit Duorok.
    - Hé mais c’est peut être le dragon boiteux qui a enlevé Morfin ! s’exclama Hethan. J’en suis !
    - Bah, un peu de baston ça ne peut pas faire de mal après tout, dit Duorok. Alf ?
    - Bon d’accord je viens, quelqu’un sait où on peut trouver ce dragon ?
    - Je ne saurais que trop vous conseiller d’aller voir nos anciens. Ils sauront vous aider.
    - Et bien qu’attendons nous pour aller pourfendre ce dragon ? demanda Aramil en mettant un tape sur l’épaule de Duorok.
    Ils se levèrent et l’aubergiste les remercia d’aider Nortia.
    - Nous ne faisons que notre devoir au nom d’Athueno, répondit Aramil humblement et ignorant le regard exaspéré de ses compagnons.

    Enfin les aventuriers sortirent de la Taverne…

    Suite au prochain épisode…
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  6. #6
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Arrivé sur la place du village, entreprenant Aramil prit la parole :
    - Bon alors, Alfadir va interroger les villageois, Hethan va farfouiller dans les commerces et Duorok monte la garde ici pendant que je vais voir les anciens les amis !

    Consterné les « amis » se regardèrent, Duorok proposa un autre plan « Jetons Aramil dans le lac avec des poids attachés aux pieds !» mais Aramil se ravisa et ils allèrent tout les 4 voir les anciens.

    Les anciens siégeaient dans un ancien bâtiment dans le centre ancien du village. Et ils étaient plus croulant que ancien mais bon « on fait avec ce qu’on a ! » comme fit remarquer Duorok.

    Aramil toujours aussi motivé prit la parole devant les anciens :
    - Hum Hum, très vénérables anciens de Nortia, nous avons ouï dire du problème des enlèvements survenus dans votre village et nous voudrions vous aider.
    - Ooooooooooohhhhhhh c’essssttttt aimmmableeee à vvoouuussss. Fit le plus vénérable des anciens.
    - Mais c’est tout naturel, et si vous aviez quelques informations utiles à nous communiquer nous vous serions extrêmement reconnaissant vénérables amis.
    - Des informations ? Depuis quand les héros veulent des informations ? Il y a un donjon en haut du volcan, dans le donjon il y a des dragons, et après le dragon il y a les filles, allez au boulot feignards ! lança un ancien moins vénérable que les autres.
    - Hum, le jeune ancien a raison, fit Alfadir, allons-y.
    - Ouais cool, dit Hethan.

    Puis sans cérémonies, les Beuglards quittèrent le village en direction du sommet du volcan.
    - Bon alors on va pas où ? demanda Duorok.
    - Là où nous guidera le vent, là où nous porterons nos jambes et là où *Shbaaam*.

    Alfadir assomma Aramil avec son grimoire.
    - En haut du volcan, dit l’ensorceleur.
    - Parfait, allons pourfendre l’ennemi ! lança Hethan tout content de lui.
    Ils entreprirent l’escalade du volcan, et découvrirent un petit chemin qui sentait la noisette. Ils l’empruntèrent donc. Arrivés à mi-hauteur du volcan, ils tombèrent sur un village abandonné.
    - Aïeuh ! ça fait mal, fit Duorok.

    Et on le comprend, tomber sur un village :S.
    - Bon voyons ce qu’il y a par ici, dit Alfadir.
    - Là je vois une maison, cria Hethan.
    - Normal c’est un village, lui rappela Alfadir.
    - Ha oui c’est vrai hé hé.

    Soudain un cri fendit la nuit, enfin il ne faisait pas vraiment nuit, en fait il devait être environ 7 heures du soir mais ils étaient dans l’ombre alors on aurait cru qu’il faisait nuit, vous me suivez toujours ? Bon bref, un cri fendit l’obscurité de la fin de journée…
    Un gobelin bondit sur Aramil qui tomba à la renverse. Pour se venger il le transperça avec son katana, c’est qu’il faut mieux pas l’emmerder le Katanadil.
    Puis une horde de peaux vertes se déversa d’entres les maisons et déferla parmi les aventuriers.

    Malheureusement pour eux, Hethan avait vu la chose venir, un torrent de flèches mélangées aux sorts des semi-orcs anéantirent les Gobelins.

    Duorok proposa alors de bivouaquer et ils se gavèrent de gobelins rôtis à se faire péter la panse.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  7. #7
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    C'est toujours aussi bien mené... Et puis c'est bien, quoi.
    La suite au prochain numéro ? J'espère en tout cas
    (-Y'a pas de numéros, andouille ! -Ah ? ah oui, c'est vrai.)
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  8. #8
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Je suis heureux que tu lises ce que je fais Kerdy, faudra que j'aille faire un tour sur tes écritures .
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  9. #9
    Luthien Invités
    C'est sympa, avec des références culturelles en plus:

    « Jetons Aramil dans le lac avec des poids attachés aux pieds !»
    J'ai déjà lu ça quelquepart. Le lac ne serait-il pas Le Lac, près de chez moi, à la base?

    pourfendre ce dragon
    Ceci me fait penser à quelqu'un...

    Ceci dit, j'attends la suite.

    Luthien

  10. #10
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Originally posted by Luthien@mercredi 24 novembre 2004, 22h00
    C'est sympa, avec des références culturelles en plus:

    « Jetons Aramil dans le lac avec des poids attachés aux pieds !»
    J'ai déjà lu ça quelquepart. Le lac ne serait-il pas Le Lac, près de chez moi, à la base?
    :happy: Je n'ai pas pu m'en empêcher, d'ailleurs Duorok est plus ou moins calqué sur Obélix( surtout pour l'estomac) et pis c'est près de chez moi Astérix et Obélix alors l'Helvétie j'aime bien aussi .

    Je m'active pour la suite Lulu. :hein:
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  11. #11
    Date d'inscription
    août 2003
    Messages 
    536
    Mais c'est qu'il commence à faire de la concurence à "Ze Quest" celui-là !!! Je me suis bien marré, même si des fois c'est un peu au ras des paquerettes...

    ils tombèrent sur un village abandonné.
    - Aïeuh ! ça fait mal, fit Duorok.
    :notme: :notme2:
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  12. #12
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Allez la suite :

    Après le gavage, les Beuglards piquèrent un petit roupillon puis reprirent la route vers leur destinée !
    L’escalade du volcan était ennuyeuse car il suffisait de suivre le sentier.
    « En plus il fait trop chaud ! » fit judicieusement remarquer Hethan.

    Mais on n’y pouvait rien, alors après quelques heures de marche, Duorok s’écria :
    « Hé ! On est arrivé ! »

    Au milieu du cratère du volcan, sur un promontoire rocheux, se dressait un château effrayant, enfin pas tellement. Moche serait plus approprié comme terme. Moche et croulant voilà c’est ça.
    Donc nos aventuriers passèrent le pont qui menait au château moche et croulant. Ils poussèrent la lourde porte grinçante. Ils se retrouvèrent dans un Hall assez moche aussi. Il y avait un escalier menant vers des profondeurs obscures et ils décidèrent un peu bêtement de l’emprunter.
    Ils se retrouvèrent dans les geôles du Donjon.
    « - ça sent le gobelin crevé, renifla Duorok
    - Avec une légère odeur de menthe je trouve, fit remarquer Hethan.
    - Ouais bon alors Est-ce qu’il y a quelqu’un ici ? cria Alfadir.
    - Bah ouais nous.
    - Merci Duorok, mais je voulais dire dans les cachots.
    - Hé ho !!!! cria une voix dans un cachot.

    Les aventuriers coururent vers elle (la voix ) et découvrirent un Shaenkra (elfe noir) et un humain.
    - Beurk un Shaenkra, fit Duorok avec dégoût.
    - Bonjour à toi aussi le demi-orc, auriez vous l’extrême obligeance de me libérer ? C'est-à-dire que mon compagnon de cellule sent vraiment très fort.
    - Mais euh ! lança l’humain

    Duorok explosa la serrure avec sa hache double.
    - Merci, je me nomme Morgoth Sianodel, je suis un clerc d’Odin et j’étais venu ici dans l’espoir de retrouver mon épée dérobée par un écailleux, expliqua le Shaenkra.
    - Moi j’m’appelle Arthas Gemmas, je suis un roublard et j’étais venu piller ce donjon, dit le petit humain.
    - Bien bien, fit Aramil. Nous sommes ici à la recherche de jeunes femmes qui auraient été enlevées par un dragon résidant ici.
    - Un dragon ??? s’écria Arthas. Mais j’aurai pu mourir !
    - Ouais bon on y va ? demanda Duorok.
    - D’accord, mais par où ? questionna Hethan.
    - Hé regardez là bas ! dit Alfadir. Il y a une porte !

    Ils se dirigèrent vers cette porte. Le roublard ne détecta aucun piège et ils la franchirent.
    - Ooohhh ! C’est beau ! firent les aventuriers en cœur.

    C’était la cave à vins.
    Duorok s’approcha d’un tonneau qu’il perça. Aucun liquide n’en sortit, à la place un orc jaillit sur lui. Heureusement, le demi-orc avait les même réflexes que les chevaliers en charge de maintenir la paix et la liberté dans la galaxie, il évita de justesse l’orc qui s’explosa le crâne sur le mur d’en face.

    Des orcs jaillirent de tout les autres tonneaux et un féroce combat s’engagea. Arthas le brave courut dans le Hall à l’étage au dessus pour se planquer, Hethan dégaina son arc (et oui il a un arc dans un fourreau et je vous embête ) et commença à essayer de tenter de toucher les orcs.
    Aramil dans toute sa splendeur (c'est-à-dire pas génial en fait) dégaina ses katanas. Il trancha les bras de quelques orcs qui tentaient de suivre Arthas à l’étage.
    Alfadir lançait des sorts dans le vide pour style d’être un grand mage alors qu’en fait il tuait les orcs avec sa dague.
    Morgoth lui chargeait sur les orcs avec une épée à deux mains et combattait avec le style propre à sa race.
    Duorok enfin était occupé à briser la nuque de chaque orc qui passait près de lui.
    « La flemme de sortir ma hache. » avoua-t-il à la fin du combat.
    Vexé de n’avoir rien eu à boire dans les tonneaux, ils remontèrent dans le hall où le peureux Arthas était aux prises avec une goule puante, repoussante, et sanguinolante.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  13. #13
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    BASTOOONNN !!!!!

    J'aime beaucoup, c'est rapide, éminemment bien écrit, et humorrosif.
    Mais pourquoi Duorok dit-il qu'il avait la flemme de sortir sa hache alors qu'il l'avait en main un tout petit peu plus tôt, pour faire sauter la serrure ?
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  14. #14
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Ils ont changé de pièce entre temps, et Duorok avait soif et voulait s'ouvrir un tonneau, donc il avait rangé sa hache derrière son dos.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  15. #15
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Duorok s’approcha d’un tonneau qu’il perça
    À mains nues ? Bon, certes, c'est un demi-orque, mais s'il y a un orque à l'intérieur, il devrait y avoir une certaine résistance, non ?
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  16. #16
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    J'ai un peu honte mais j'avais envie de faire la suite :

    « Arthas ! Ta goule ! » lança Duorok mort de rire.
    Consternés les autres firent mine de ne pas entendre et se lancèrent à l’assaut de la gueule, euh de la goule.
    Le mort vivant (ou la morte vivante, ils n’ont pas regardé dans son pantalon) se détourna entendant la blague pourrie de Duorok et s’étouffa de rire.

    Duorok attrapa Arthas par le col pour le relever et il jeta dans l’escalier qui montait vers un autre étage en lui ordonnant d’ouvrir la marche.

    Celui-ci ne finit par accepter qu’avec une hache pointée dans le dos. Ils parcoururent des dizaines de couloirs et se perdirent à une intersection entre cinq couloirs qu’ils pensaient avoir déjà doublé depuis une centaine d’heure.
    Egarés dans un donjon infernal, les héros s’appellent les Beuglards, avec l’ami Arthas Gemmas sauvé de justesse de la goule. A la recherche des filles de Nortia, le bandit s’appelle Dragon Boiteux.
    Stop aux trafics de filles de joie, escale dans la rescousse de Lira.

    *Nannanananananananannananaininiinnininininininininininininininininn*

    Après cet interlude musical reprenons, ils étaient donc égarés dans un donjon inf…..*Shbaamm*

    Celui qui a fait ça a été viré.

    Donc ils étaient perdu (pas dans l’espace, juste dans un donjon inferna…. *Shbaaaam*)

    Veuillez nous excusez, celui qui a viré le premier a été viré…

    Nous confions la réalisation des Chroniques à quelqu’un d’autre.

    Les aventuriers étaient pommés dans un Donjon inconnu, mais une seule solution s’offrait à eux. Recharger la partie !
    Dans un éclair de génie, Duorok appuya sur « Echap » puis rechargea juste après avoir forcé Arthas a passé devant.

    Cette fois-ci ils empruntèrent une autre voie…
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  17. #17
    Luthien Invités
    C'est nuuuuullllll!
    Enfin, je me comprends, je veux dire que j'ai honte de trouver ça aussi drole. Trop de références débiles àé la ligne, je suis overdosée.
    Enfin bref, je veux dire plus exactement: continue comme ça Duorok. Ouaiiiiiis.

    Luthien

  18. #18
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Héhé Luthien, tu as posté en même temps que moi, lis vite la suite !
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  19. #19
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Je viens de te le dire, mais aligner du Indochine et du Monthy Python dans si peu de lignes (plus divers jeux de mots variés) je trouve ça fort !!!
    Vivement la suite de cette compagnie que rien n'arrête qui va tenter de s'infiltrer dans le plus dangereux donjon de la terre de... euh... je sais plus. Préparons-nous à vivre la plus formid*SBAF*
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  20. #20
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Merci mon Kerdy :rigoler: .
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  21. #21
    Luthien Invités
    Voilà, voilà, j'ai lut la suite. Le coup de rcharger est très bien, il m'a rappellé mon moment préférer dans ToB, avec le group d'aventuriers chez Abazigail.
    Hum, qui vas écrire ces chroniques lorsque tout le monde aura été viré?

    Luthien

  22. #22
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Je pense qu'ils vont rappeller l'ancien auteur :rigoler:.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  23. #23
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Allez la suite :

    Les aventuriers avaient rechargé la partie, l'ancien narrateur était de retour. Tout pouvait reprendre.

    - Nom de Zeus ! lança Duorok "Nous sommes perdu dans les couloirs de ce maudit donjon !

    - C'est pas le pied ! affirma Alfadir.

    Mais il ne fallait pas desespérer, alors ils partirent droit devant eux. Ils arrivèrent dans une galerie de portrait longue, très longue.

    - Qu'est ce qu'il est long ce couloir...dit Hethan au bord de l'évanouissement.

    - ça y est on est bout ! dit Duorok.

    - C'est vrai ? fit Hethan plein d'espoir.

    - Nan ! Ha ha ha ha ha ha !

    Soudain une flèche fendit les airs depuis Hethan et manqua de peu le postérieur de Duorok.

    - Aïe !

    La flèche était planté dans un tableau, et le cri de douleur venait du type dans le tableau.

    - Ha bah ça alors ! fit Alfadir

    Le type dans le tableau était mort, Alfadir le fit tomber sur le sol et entra dans le tableau.

    - Hé les copains ! On peut rentrer dans ces tableaux !

    - Ooohhhh ! firent les autres tous en coeur.

    - Et ça sert à quoi ? fit Morgoth.

    - Ché pas, mais c'est marrant ! dit Alfadir tout content.

    Puis ils entrèrent tous dans le tableau, ils firent quelques pas et se retrouvèrent sur un bâteau en pleine mer.

    - Euh, les gars. C'est pas le bâteau qui était en arrière plan sur la tableau ? demande Arthas.

    - Probable, répondit Alfadir.

    Un homme courut vers le groupe, sa cape fendait les airs. Il avait un bandeau sur un oeil et une cicatrice lui parcourait le visage.

    - Holà voyageurs des plans ! hurla-t-il. Que faites vous à bord de l'Arcadia ?

    - Gné ? fit le groupe.

    - Ha ha ! Des envoyés du malin ! Sus aux démons ! fit le pirate.

    - Nan mais ça va pas bien lui ! protesta Hethan.

    - A mort ! lança un nain derrière le capitaine.

    - Vous allez périr du sabre du capitaine Harlock misérables insectes envoyés des impériaux !

    La fin de sa phrase s'étouffa lorsqu'un vol de Goélands passa au dessus du navire et lacha du Guano sur le capitaine Harlock. Profitant alors de l'hilarité générale au sein de l'équipage devant le capitaine couvert de fiante de Goéland qui tentait de restaurer son autorité, le groupe repartit par une fenêtre dimensionnelle sortit du néant et se retrouva au coeur d'une forêt.

    - Bon on est où cette fois ? demanda Duorok.

    - Poussez vous ! cria un géant vert qui fonçait vers les Beuglards. Il portait un chat roux sur l'épaule et un âne qui parlait le suivait.

    - Tu te prends pour qui ? espèce de sale euh... grand machin ! lança Aramil.

    Le type se retourna.

    - T'as un problème nabot ? fit le grand monsieur.

    - Ouais ! ya que tu m'as bousculé et j'aime pas trop ça. dit Aramil sans flancher.

    - Raaahhhh ! hurla-t-il sur Aramil, en tentant de l'effrayer. Le beuglard ne bougea pas d'un pouce.

    - On t'as déjà dit que tu sentais pas bon de la bouche ?

    - Euh écoute l'ami, fit l'âne, il faut mieux pas insulter un ogre, tu sais pas ça ?

    - Patron, je lui fais sa fête ? proposa le chat.

    Duorok et les autre s'apprêtèrent à découper l'ogre lorsqu'ils furent à nouveau aspiré par une fenêtre dimensionnelle.

    Où allaient-ils cette fois ?

    Suite au prochain numéro...
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  24. #24
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Quand j'ai lu "Arcadia", je me suis dit Il a osé... Quelle désolation.
    Néanmoins ça n'empêche en rien le fait que ce soit sympa, cette suite . Quand ils sont entrés dans le tableau, j'ai pensé à un truc du genre Mario (dans la version N64 il entre dans des tableaux), mais bon... le principe est le même bon retour dans le monde tordu de l'imaginaire du demi-orc fêlé !
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  25. #25
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Hé j'avais même pas pensé au tableau de Mario ! pour une fois que ça venait de moi .

    Sinon pour Harlock ça reste encore un peu caché car il reste des gens qui ne le connaisse pas sous ce nom là.

    Edit: Je viens de relire, et j'avoue que j'ai honte tellement c'est débile.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  26. #26
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Suite:
    La porte dimensionnelle eut un effet moins drôle cette fois, quoique, si en fait ce fût drôle. Elle s’ouvrit à l’horizontale, près du plafond d’une pièce et les Beuglards s’écrasèrent tous et Duorok tomba en dernier.

    - Humpfhumhumpf ! expliqua Alfadir
    - Oh pardon ptit frère ! dit Duorok

    Il se leva, permettant au reste du groupe de respirer. Ils se mirent tous debout, vérifiant qu’ils étaient entiers et Arthas demanda où ils étaient.

    - Vous allez rire, dit Duorok. On est revenu au début du couloir.
    - NOoooooooooonnnnnn ! s’exclama Hethan plein de désespoir.
    - Hé si, bon on y va ? On a du pain sur la planche, répondit Duorok plein d’entrain.

    « Les elfettes c’est bon, c’est chaud, les elfettes ça collent à la peau. Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro, les elfettes c’est pour duo. »sifflait le semi-orc tout en marchant.

    Hethan demanda à Alfadir de lui fournir un sort de surdité pour ne plus entendre la chanson mais celui-ci lui refusa. « T’avais qu’à être un mage, mou du genou ! »

    Prenant son mal en patience, Hethan suivait le reste du groupe qui restait silencieux, sauf Duorok qui chantait à tue-tête. Finalement, quelques heures plus tard, les Beuglards arrivèrent au bout du tunnel, enfin dans la pratique ce n’était pas un tunnel, c’était une galerie de portraits mais c’est un expression qui convient non ?
    Bon les Beuglards arrivèrent au bout de la galerie de portraits et ils se fixèrent devant la lourde porte.

    « Bon on l’ouvre ? » demanda Duorok qui commençait à s’impatienter. Tentant de faire abstraction de la remarque du clerc, Aramil demande solennellement.

    « Qui sait détecter les pièges ? »

    Et le silence se fit. Aramil dévisagea ses compagnons, il commença à marmonner « Nous sommes perdus. » « Nous allons tous mourir comme des chacaux . » Quand soudain, Arthas leva timidement la main.
    - Moi je sais.
    - C’est vrai ? dit Aramil les yeux illuminés par la flamme du dernier espoir qui pouvait le sauver et l’empêcher de mourir comme un chacau.
    - Bah oui, chui un roublard, affirma l’humain.

    Sous les applaudissements d’Aramil, Arthas commença le détectage des pièges, il ne découvrit rien.

    « C’était bien la peine de nous les casser pour ça. » grommela Duorok à l’attention d’Aramil. Comme d’habitude celui-ci fit mine de ne pas entendre et passa la porte le premier.

    - Qui donc vient troubler mon repas ? hurla une voix dans la pièce.
    - Ce n’est que nous, Les Beuglards, très humbles pilleurs, fit Hethan tentant une manœuvre de marche arrière mais retenu par Duorok.
    - MHOUhahahahahahahaha hahaha hahaha ! ricana le Troll, car oui c’était un Troll qui mangeait à table dans un donjon inf…*Shbaaaam*.


    Mais c’était terrible ! Les Beuglards allaient-ils vaincre le troll ? Hethan allait-il encore mouiller son pantalon ? Qui garde ce maudit donjon ? Sydney et Vaughn vont-ils finir ensemble ?

    Que des révélations qui vous seront faites dans la prochaine partie des Chroniques d'Athariand !
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  27. #27
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Wééééé !!!! Encore un ! Ta production va de plus en plus vite (contrairement à la mienne...)
    Ils sont vraiment pas doués, ces aventuriers qui explorent le donjon infer*SBAFFFF*

    Et puis Aladdin (de Disney™) est bien trouvé (et introduit dans le contexte )
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  28. #28
    Ilyxan Invités
    Vi, la suite, la suite !
    Duorok j'adoooooore ta fic :love: :love: (mon clavier aussi) !!!

  29. #29
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Merci Ilyxan !
    Je vais essayer de vous pondre ça pour dimanche.
    (j'aurai po le temps avant )
    Content que ça te plaise .
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  30. #30
    Ilyxan Invités
    Cool je sais ce que je ferais dimanche maintenant :rigoler: !

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Une aventure en solitaire ?
    Par GuiGnoL55 dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 42
    Dernier message: 12/10/2009, 17h07
  2. [Aventure] Fahrenheit
    Par Esprit Sélénite dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/10/2005, 14h37
  3. [Taverne]Le Troll Farci
    Par Duo dans le forum Le Festival unique de Magie
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/09/2004, 22h22
  4. Les objets de l'aventure
    Par Lamnis Valnon dans le forum Lamnis Valnon
    Réponses: 99
    Dernier message: 09/11/2003, 16h30
  5. Bière de Baalor
    Par Thot dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 8
    Dernier message: 21/08/2003, 16h54

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258