Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 49 sur 49

Discussion: Aventure, bière et Troll Farci

  1. #31
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Allez la suite, désolé pour le retard :

    Les courageux Beuglards étaient donc face à face avec un Troll, pas farci, celui-ci était bien vivant. De plus ils l’avaient dérangé en plein repas.

    Tandis qu’Hethan et Arthas tentaient de fuir, Duorok dégaina sa double hache et fonça sur le Troll.

    « Quel Courage ! » fit un gobelin qui passait par là.
    « Sprootch » fit l’épée de Morgoth coupant la tête du Gobelin. Puis le clerc d’Odin se lança sur le Troll pour aider Duorok.

    Le Troll débordé, ne vit pas que l’ensorceleur préparait un sort de pluie (si si :!). Après quelques secondes d’incantion, Alfadir lâcha la bombe à eau sur le Troll qui fondu sous l’effet nettoyeur de l’eau.

    *Tatatatatata tatata*
    Alfadir gagne 170 Xp.
    Duorok gagne 130 Xp.
    Morgoth gagne 130 Xp.

    Bombe à eau reçoit 25 PDC.

    Vous trouvez 9 000 Gils !

    Alors que Duorok tentait de planquer les Gils dans son pantalon, Morgoth revint en traînant Arthas et Hethan qui étaient resté bloqué au bout de la Galerie.

    « - Bon alors ya quoi dans c’te salle ? demanda Arthas le bouseux.
    - Il y a le repas du Troll ! répondit Duorok !
    - Duo, tu n’es qu’un ventre sur pattes, soupira Alfadir.
    - Merci frérot, toi aussi, finit-il en allant engloutir ce qui se trouvait sur la table. »
    Pendant ce temps Aramil fouillait l’armoire, Arthas priait Morgoth de ne pas le tuer et Hethan pleurait.

    - ça ne va pas petit ? lui demanda Alfadir.
    - Boouhouoouuooouuh ! on va jamais retrouver le méchant Dragon ! booouuhhooouuhhh [Pleurs] !
    - Mais si, mais si, allez on va aller lui arracher les écailles, dit Alfadir tentant de reconforter cette lopette de demi-elfe.

    « Eurêschtroumpf ! » s’exclama Aramil qui venait d’ouvrir la porte suivante.

    Ne prenant pas garde à l’air satisfait et supérieur du guerrier, le groupe s’engouffra dans un couloir.

    Rien ne semblait pouvoir les arrêter. (semblait j’ai dit, insistons bien dessus) Ils gravirent un escalier vraiment très très long. Ils arrivèrent à une salle de garde vitrée où des gobelins scrutaient les environs du château mais ils ne voyaient que de la fumée car rappelons-le le château se trouvait au sommet d’un volcan mais, ce sont des Gobelins, on peut pas trop leur en demander.

    Les Gobelins ne réagirent pas à l’arrivée des Beuglards.
    - C’est pour un rendez-vous ? demanda l’un d’eux.
    - Euh, on cherche un dragon, demanda Aramil.
    - Ça tombe bien, nous avons justement ça en stock.
    - Ha bon ? demanda Hethan tout content.
    - Oui, mais il ne peut pas vous recevoir pour l’instant, c’est leur de sa séance de Yoga vous comprenez.
    - Ha d’accord, admit Aramil, et quand pourra-t-on le voir ?
    - D’ici une demi-heure je pense, vous pouvez passer dans l’atrium je vous prie, finit le gobelin en indiquant une petite pièce.

    Tout en remerciant le gobelin, Aramil s’engagea le premier dans l’atrium. C’était une pièce simple, avec des fauteuils contre les murs et une table au milieu avec divers parchemins.

    Après 2 heures d’attente, Duorok en eut marre de lire « Dragonne Actuelle » et « Chariot Plus » alors il se leva et demanda au Gobelin quand est ce qu’on allait pouvoir voir ce foutu dragon si je te pète ta tronche de peau verte.

    Le gobelin lui demanda de repasser dans l’atrium, puis quelques secondes plus tard, le sol s’effondra sous Les Beuglards qui atterrirent dans l’antre du dragon.

    Il discutait présentement avec un petit être vert aux oreilles pointues.

    « Je déteste qu’on me dérange pendant ma séance de Yoda ! » dit le dragon.

    « Boudiou ! » fit Duorok…

    Vous saurez tout dans le prochain épisode, vous saurez si Yoda a une relation avec le dragon, vous saurez aussi si Angel va perdre son âme une autre fois, ou si Dawson va enfin sortit avec Spielberg et si Yuna va se faire Lulu.
    Bref tout ces secrets vous seront révélés la prochaine fois…
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  2. #32
    Ilyxan Invités
    Toujours aussi génialissimement magnifique !!! :love:
    « Je déteste qu’on me dérange pendant ma séance de Yoda ! » dit le dragon.
    mdrrrrrrrrrrrrrr :rigoler: :rigoler:

  3. #33
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    J'arrive même plus à compter les références :rigoler: (enfin... si, mais je flatte, là, je flatte)

    Et comme le dit la personne qui a posté au-dessus, c'est toujours aussi bien ! wééééé !
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  4. #34
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    J'espère que tu admires la référence à FF, c'était juste pour toi public...
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  5. #35
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Entre autres, oui
    En plus, exactement le bon nombre de "ta". Je suis admiratif... Un jour, tu dépasseras peut-être mon génie (mais j'en doute (subtile référence à Edwin, que j'admire pour ses parenthèses))

    Je peux dire qu'il reste quelques fautes ? (non, pas taper, j'aime bien les bus, je voyage toujours avec les bus (blague qui ne sera plus compréhensible quand tu auras changé d'avatar))
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  6. #36
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Originally posted by Kerdän@samedi 19 mars 2005, 19h52
    En plus, exactement le bon nombre de "ta". Je suis admiratif...
    Tu m'aurai vu devant mon PC en train de faire la musique pour trouver le bon nombre :rigoler: .
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  7. #37
    Date d'inscription
    août 2003
    Messages 
    536
    Bon toujours aussi délirant. Comme tu l'as mit dans ta signature, c'était sensé être sérieux :happy: . Je n'ose pas t'énumérer toutes les fautes d'ortaugraf', j'en ai vu tellement que j'y passerais la nuit... M'enfin bon. Et au fait, je ne comprends pas la blague...
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  8. #38
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Quelle blague ?
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  9. #39
    Date d'inscription
    août 2003
    Messages 
    536
    Celle de Kerdän... Le coup du bus que je ne comprends pas puisque tu as sans doute changé d'avatar...
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  10. #40
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    À ce moment, il avait la tête d'Hébus, le troll de Lanfeust de Troy, ce qui donnait plein de jeux de mots dans le bouquin ("fallait pas rater l'hébus", "le troll hébus" (trolley-bus) etc...)

    l'Hébus, donc...
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  11. #41
    Date d'inscription
    août 2003
    Messages 
    536
    Ah vouis ok j'ai compris... Donc on attend la suite hein... (tiens je vais pouvoir la ressortir celle-là... Falait pas rater l'Hébus...)
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  12. #42
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Vlà la suite alors ratez pas l'hébus !



    Une odeur nauséabonde flottait dans l’antre du dragon. En fait, Hethan venait de faire dans son pantalon.

    - Mhouhahahahhahahahahahahahaha ! » fit le dragon. Que faites-vous ici pitoyables mortels ?

    - En fait vous allez rire, commença Duorok, on attendait tranquillement dans l’atrium et le sol s’est ouvert nous propulsant ici.

    Le dragon afficha un regard perplexe. Pendant ce temps là, Yoda se rhabillait et marmonnait dans sa barbe.
    - Jamais tranquille je le suis. Plus possible cela être.
    Puis il quitta l’antre du dragon.

    Et là, Aramil sortit ses Katanas et fonça vers le dragon.

    - Crève sale écailleux !

    Alfadir l’arrêta.

    - Holà Moine Gourmand ! Tu fais quoi là ?

    - Bah je l’attaque…

    - Ha parce que le combat était commencé ?

    - Ben…

    - Excusez moi, fit le dragon, on pourrait ptet commencer ?

    - Hé toi je t’ai pas sonné ok, quand on aura besoin d’allumer un feu on te le dira, répondit Alfadir.

    Le dragon en resta bouche bée. C’est le moment que choisis Duorok pour dire un carreau d’arbalète dans la bouche du dragon qui hurla de douleur, en effet le carreau avait percé la langue. Le cri de douleur était aigu, mais vraiment hyper aigu, genre le cri qui brise le verre. Justement, cela fit éclaté une vitre par laquelle le dragon s’enfuit.

    Sans comprendre qu’ils venaient de gagner le combat, les beuglards restèrent là pendant quelques minutes comme des genoux

    Puis Duorok prit la parole tel un chef félicitant ses troupes après une bataille gagnée haut la main !

    - M.erde cet enfoiré s’est barré avec mon carreau d’arbalète !

    Alfadir prit l’initiative d’aller voir à l’endroit où se tenait le dragon. Il balaya quelques feuilles (ben oui la litière quoi) et là il découvrit une trappe !

    Il tenta de l’ouvrir mais sa force de gnouf ne suffit pas à l’ouvrir. Alors Arthas qui était resté caché déploya ses talents de voleur pour déverrouiller la trappe.

    - C’est ouvert, déclara-t-il. Qui va voir ?

    Il eut juste le temps d’entendre « toi » lorsque Duorok lui mit un coup de pied qui le fit basculer vers l’avant.

    - Mais je vois rien il fait noir, gémit Arthas .

    - Tiens voilà une torche, répondit Duorok en lui balançant une torche enflammée. »

    Et là Arthas découvrit que le sol était jonché de paille. Il partit en courrant après avoir entendu un « Oups Bavure » au dessus de lui.

    Il courut plusieurs dizaines de mètres toujours poursuivit par les flammes. Il tourna, à gauche, à droite, en haut, en bas, ces soirées-là… et arriva dans une salle de danse qui brillait de milles couleurs.

    - Oooohhhhh ! C’est beau !

    Puis il réalisa que le sol était en pierre et qu’il n’y avait plus de paille mais des jeunes filles peu vêtues qui se trémoussaient sans musique.
    D’un ton assuré il déclara :

    - Je suis Arthas Gemmas, et je suis venu pour vous sauver.

    La plus jolie des filles fit :

    - Ils recrutent des nains maintenant dans les groupes d’aventuriers ?

    - Mais euh !

    Soudain le reste des Beuglards débarqua dans la pièce. Une des femmes dit :
    - Je me disais bien que le petit pouvait pas être tout seul.

    Une autre s’approcha de Duorok.
    - T’as de gros muscles toi, je suis sûr que tu as une grosse…
    - Crom ! s’exclama-t-il.

    Voyez que la situation partait en…. Cacahouètes… Aramil prit la parole.

    - Jeunes damoiselles, le conseil des anciens nous a envoyé pour vous libérer, nous avons vaincu le dragon, fuyez avec nous !
    - Ouéééééé ! on y va ! firent-t-elles en chœur (enfin c’est l’idée générale quoi ).

    Arthas pleurait dans son coin, Duorok avait une vierge effarouché (hum hum) accrochée au bras, et le reste du groupe attendait.

    Mais que va-t-il se passer ? Playmobil en avant les histoires !

    Edit: Mise en forme.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  13. #43
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Oh, on dirait une suite :hein: !! Ca n'a l'air pas mal, je devrais peut-être lire ce qu'il y a avant, histoire de savoir de quoi ça parle...

    C'est un peu court, quand même... même si c'est assez vaste pour révéler le délirium très mince (note de français, à l'attention des padawans n'ayant pas fini leur formation : c'est en fait "tremens") dont tu es atteint. On dirait quand même qu'ils ont du mal à la faire, leur quête...
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  14. #44
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Oui je reconnais que j'étais pas très inspiré pour le combat avec le dragon, je promets de faire mieux la prochaine fois.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  15. #45
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    J'espère que ça te plaira plus Kerdy .


    La situation de nos Beuglards était critique. En effet, Duorok ne résisterait pas longtemps au charme de la vierge effarouché et Arthas pleurait toutes les larmes de son corps. C’est à ce moment-là qu’Hethan eut un éclair de génie. Mais vraiment, il a dit quelque chose qui fit avancer les choses vous voyez ? Un peu comme quand un mec devant un mur dit « Ich bin in Berliner » (remarquez au passage que si le mur avait été à Hamburg, Kennedy aurait eut l’air con) et que le monde trouve ça génial, hé ben pareil. Enfin presque… bref il a dit quelque chose qui allait faire avancer l’aventure, enfin plus que ces 6 dernières lignes en tout cas.

    - Bon on y va ?

    Devant tant d’éloquence, les Beuglards restèrent scotchés sur place. Puis Aramil déclara d’un ton au moins aussi solennel que JFK :

    - Oui, allons-y.

    Ainsi le groupe y alla suivit par les vierges virginales qui collaient au pantalon de Duorok. Le demi-orc préférait feindre le désintéressement car la récompense pour le groupe serait peut être inférieur si on ne rendait pas les vierges en l’état.

    Alors que le groupe y allait…euh mais attendez on va où comme ça ? C’est en ces termes qu’Alfadir cassa gravement l’élan aventureux du groupe.

    - Ben on sort non ? demanda Hethan innocemment.
    - Mais maintenant que le dragon est parti on peut pas piller le Donjon ? questionna Arthas.
    - Et pis moi je dois récupérer mon épée ! se plaignit Morgoth.
    - Quoi ? Point n'avez occis le dragon [Et vive Kerdychou !] ? s’exclama un des vierges virginales.
    - Aventuriers de pacotilles ! Il peut revenir à tout moment !
    - Mais non ! objecta Duorok. Je lui ai tiré un carreau d’arbalète dans la bouche, il aura trop mal pour revenir.
    - T’es sûr ? lui demanda Alfadir par télépathie.
    - Bah non mais je dis ça pour que les femmes arrêtent de brailler, répondit Duorok oubliant qu’il n’était pas lui-même télépathe.

    Soudain, alors que l’air devenait lourd, les vierges se jetèrent sur Duorok. Pas pour se dévirginiser mais plutôt pour émasculer le demi-orc. Craignant pour sa vie, sa descendance et sa puissance, Duorok fit appel à ses compagnons qui ne réagirent pas.

    - Bon vous viendez m’aider euh ?
    - Ben… on peut pas trop, fit Alfadir confus, ça se fait pas de frapper les dames.

    Duorok prononça alors un juron orc trop vulgaire pour être retranscrit ici et il envoya les vierges balader en s’appuyant sur ses gros bras. Désormais elles auraient plus de mal à marcher mais elles n’encombreraient plus le demi-orc qui se relevant ramassa deux des vierges et se les mit sur les épaules.

    - Bon chacun fait comme moi et on ira plus vite.

    Les Beuglards s’exécutèrent et partirent vers le soleil levant, sur les chemins de l’amour, la gloire et la beauté et *Shbaaam*.
    Une fois de plus le grimoire d’Alfadir avait stoppé l’engouement poétique d’Aramil.

    - Mais euh !

    Soudain, alors qu’en fin de compte les aventuriers étaient toujours dans la même salle, Duorok réalisa un truc qui alla faire changer le cours des choses, le cours de cette aventure, le cours de la Seine, le cours Florent, le court central de Roland Garros, bref ça allait changer pas mal de choses.

    - Dites les zamis vous vous souviendez que le Donjon se situe sur un pic rocheux au milieu d’un volcan ?
    - Viiiiiii ! répondirent les Beuglards en chœur.
    - Ouais et avec le bol qu’on a et avec le Meujeu sadique qu’on se trimbale le voclan va probablement entrer en éruption ?
    - Viiiii ! répondirent-ils en chœur à nouveau.
    - Donc on ferait mieux de se tirer rapidement exact ?
    - Viiiii ! firent-ils en partant en courrant vers la sortie.

    Ils remontèrent la galerie de pierre et se retrouvèrent dans l’antre du dragon. Morgoth aperçut son épée dans une jarre marquée « Cures dents » et lâcha les vierges pour la récupérer.
    *Vous trouvez « Epée Garfanger » Dégâts :2d6+3, Critique 19/20x3, Capacités : Protège de la mort qui tue. Utilisable par : Morgoth.*

    Un bruit courut dans l’antre du Dragon alors que les aventuriers continuaient de la traverser. On aurait plutôt dit que le bruit roulait. Bref on aurait dit un roulement de dés. Ce bruit fut suivit d’un « Yeesssss ! 20 ! » et d’un tremblement de terre. Les aventuriers se figèrent (z’avez vu ça rime ?!).

    - Là c’est le moment où le volcan va entrer en éruption nan ? demanda Arthas.
    - Oui, et c’est aussi le moment de courir ! lui répondit Aramil.

    Les Beuglards accélèrent le pas retraversèrent la grande galerie de tableaux ! Malgré les gémissements plaintifs d’Arthas qui ne portait qu’une seule vierge, et une petite en plus, le groupe conservait son rythme. Les Beuglards couraient dans les couloirs de ce maudit Donjon Infern…*Shaaaaam*. (Désolé c’est ma deuxième personnalité qui refait surface)

    Ils retrouvèrent finalement le Hall du Donjon moche et le traversèrent mais une créature leur barrait le chemin, enfin c’était pas vraiment un chemin. Disons, au bout du hall, devant la porte d’entrée (et de sortie), yavait une créature qui barrait la route.

    La créature était gigantesque ! dantesque ! gargantuesque ! presque ! enfin des trucs en esque ! Cette créature était un géant des collines ! enfin je crois, c’était la première fois que j’en mettais un dans mes parties.

    - Oh ! Oh ! Oh ! hurla le géant.
    - Oh non ! s’exclama Duorok, Il va nous vendre du maïs.
    - Pas que, répondit Alfadir, il fait aussi des haricots verts, des asperges et des petits pois.
    - Ha ouais quand même.
    - Je croyais qu’il faisait des carottes ? dit Aramil.
    - Ha peut être ouais, mais j’aurais dis aussi des Aubergines, fit Arthas.
    - Pfff chui sûr que non pour les Aubergines, contredit Morgoth. Par contre il fait des courgettes.

    Consterné par ce groupe de débiles, le géant voulut dire quelque chose mais il y eut une autre secousse.
    Un peu comme dans BG2, quand vous faites un critique, l’écran tremble, ben pareil. Sauf que là, la secousse décrocha une pierre du plafond qui vint s’écraser sur la tronche du Géant Vert.

    - Ouééééé ! On l’a eut ! dirent les Beuglards.

    Mais le temps pressait, les vierges étaient fatiguées et l’éruption menaçait les aventuriers.
    La suite bientôt sur vos moniteurs !
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  16. #46
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    On dirait encore une autre suite :hein: (il faudrait essayer de faire une histoire en partant de la fin (mais je crois que ça a déjà été fait (une nouvelle, plus précisément, de 4 ou 5 pages (et elle était vraiment bien faite))))


    Y'a du mieux, l'intrigue reprend, les références ne sont pas trop rares et bien trouvées, je dirais que tu as déjà fait pire *BAF* que c'est pas mal *BAF* que c'est bien *BAF* que c'est GENIAL, tu mérites à coup sûr le prix du chapitre 2005 !!! Gloire à Toi Duorok à tout jamais.

    Reste à savoir ce que le Destin (qui se présente sous un sadisme avancé) va leur réserver...
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  17. #47
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Voici la fin des aventures des Beuglards à Nortia :

    Nos chers aventuriers étaient dans une situation critique ! Ils étaient perdus dans un Donjon qui s’effondrait sur eux avec de la lave autour ! Un peu comme dans Ocarina of Time, lorsque vous avez battu Ganondorf, sa tour s’effondre et vous devez la redescendre en vous coltinant Zelda, et bien c’était la même chose.

    Sauf que là, les Beuglards étaient déjà dans le Hall. Soudain, alors que tout semblait perdu (nan pas vraiment mais c’est pour le côté dramatique de l’histoire que je dis ça), Hethan se rua sur la porte et l’ouvrit ! Les aventuriers sortirent du Donjon suivit des vierges virginales.

    Le petit pont de pierre ne tenait plus guère et par un grand mystère s’effondra devant nos amis Beuglards. Cette fois-ci, ils étaient vraiment dans la fiente de Troll jusqu’au cou ! Ils étaient sur un pic rocheux au milieu d’un volcan qui s’apprêtait à entrer en éruption.

    Alfadir, mage émérite, tenta une action critique suite à un jet d’intelligence réussie. Il invoqua 4 aigles géants ! Ainsi, les beuglards montèrent dessus avec les vierges.

    - Je veux aller avec Duorok ! fit la moins virginale des vierges.

    Duorok accepta essayant de garder son sang froid, et évitant de faire affluer son sang chaud. Le petit groupe se posa sur la place du village qui avait drôlement changé en leur absence.

    « Nortia de progression vers l’âge féodal. »

    Et oui avec la révolution industrielle, tout change si vite… (Kerdy si tu nous regardes). Le volcan érupta (bah oui il entre en éruption, il érupte qui vient du verbe érupter) et la coulée de lave dévala ses pentes ! Enfin elle ne dévale pas vraiment, elle coule plutôt, oui c’est ça, la coulée coula le long des pentes du volcan pour venir atterrir dans le lac qui entourait l’île de Nortia.

    Les aventuriers se présentèrent alors devant le conseil des anciens.

    - Ha ben quand même ! On se demandait quand est-ce que vous alliez revenir espèce d’aventuriers à la noix ! dit le jeune ancien pas vénérable pour un copec.
    - BIiiiiiiiiieeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnnnnnvvvvvvvvvveeeeeeeeennnnnnnnnnuuuuuuuuuuuueeeeeeeee ààààààààààà vvvvvvvvvoooooooooouuuuuuuuussssss ! fit le plus vieux des anciens en souriant de ses dents rongées par le temps (encore un qui force sur le chocolat, et oui il s’appellerait Augustus).
    - Le conseil municipal des anciens de la cité nouvellement féodale de Nortia vous remercie de votre aide pour avoir nos Jeunes & Jolies vierges, fit l’ancien moyen afin de couper la parole au discours interminable du vieux.
    - Ce n’était rien, nous cherchions une fois de plus à montrer notre valeureuse valeur, répondit Aramil plus faux modeste que jamais.
    - Vous nous avez bien aidé, dit un ancien, voulez vous une récompense ?

    *1- Nous vous remercions, mais nous oeuvrons pour le bien et la justice, et nous déclinons votre offre.
    2- Une petite somme d’argent nous serait d’une grande aide pour continuer notre quête.
    3- Et bien si vous nous laissiez disposer des jeunes filles pour la nuit, nous en serions ravi.
    4- MHOUHAHAHAHAHA hahahahaha hahaha ! Tu vas périr vieux fou ! Ce village nous appartiendra !*

    Evidement, alors que tous auraient opté pour la 3ème solution, le grand gland d’Aramil répondit sans grande surprise :

    - Nous vous remercions, mais nous oeuvrons pour le bien et la justice, et nous déclinons votre offre.

    Au moment où ses ex-amis allaient lui sauter au cou, un ancien déclara qu’ils étaient trop modestes et qu’ils avaient le droit à une récompense. On organisa alors une grande fête dans l’Auberge du Troll Farci. Il y avait d’ailleurs du Troll Farci et de la bière à volonté.

    Alors que la soirée s’avançait, Duorok disparut ainsi que deux des jeunes vierges. Aramil lui, contait la façon dont il avait défait la plupart des monstres du Donjon aux enfants du village. Alfadir lui, s’amusait à faire croire à Hethan qu’une des vierges le trouvait beau et lui expliqua comment la séduire. Il ne pouvait plus s’empêcher de rire lorsque qu’Hethan, enhardi par ses superbes « conseils d’ami » commença à frictionner le dos de la jeune fille avec un Troll Farci. Morgoth astiquait son épée en compagnie de deux jeunes vierges. Arthas lui faisait les poches au reste de la Taverne.

    Cette ambiance de liesse dura jusqu’au petit matin, où les Beuglards s’éclipsèrent avant que les habitants du village ne remarquent que plus aucune des vierges ne l’étaient.

    Quand le conseil s’en rendit compte, les Beuglards faisaient déjà route vers le soleil lev*Shaaaaam*.

    - Et maintenant où allons-nous ? demanda Alfadir.
    - Hé bien on peut aller vers Tiadora au sud ? On y sera rapidement si on ne fait pas de mauvaises rencontres, lui répondit son grand frère.
    - Amen, conclut Aramil.

    Une voix dans l’obscurité fit alors « Des Mauvaises rencontres ? MHOUHAHAHAHAHAHAHA hahahahahaha hahaha ! »…
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  18. #48
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages 
    1 067
    Une fin digne du récit que nous avons pu suivre au cours de ces torrides nuits d'hiver (le thermostat était encore déréglé (et en plus on était en été pour les derniers chapitres (qui plus est, un été assez chaud et relativement insupportable en ce moment (oh ! une parenthèse !)))), et qui clôt agréablement cette partie.

    Des références toujours aussi diverses et bien camouflées (la preuve, j'en ai loupées que je connaissais), qui vont de Duteil à... euh... age of empires ? (il me semble que dans le concept ça ressemble)


    Bref, une standing ovation pour le Demi-Orc (actuellement Zeross :rigoler Duorok, qu'on aime beaucoup partout le monde et même dans quelques villes.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  19. #49
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    Merci Kerdän mon plus grand et mon seul fan ! :blush:

    Je m'éclate toujours autant à mettre des références à tout et n'importe quoi.

    La suite de l'histoire racontera dans un premier lieu le voyage vers Tiadora à travers vents polaires et déserts cuisants , puis viendra une grosse baston à Tiadora et la quête prépondérante sera celle d'Hethan et Aramil qui recherchent Morfin enlevée par un gros dragon (celui du Donjon d'avant qui s'est barré avec le carreau d'arbalète de Duorok dans la bouche)...
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. Une aventure en solitaire ?
    Par GuiGnoL55 dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 42
    Dernier message: 12/10/2009, 17h07
  2. [Aventure] Fahrenheit
    Par Esprit Sélénite dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/10/2005, 14h37
  3. [Taverne]Le Troll Farci
    Par Duo dans le forum Le Festival unique de Magie
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/09/2004, 22h22
  4. Les objets de l'aventure
    Par Lamnis Valnon dans le forum Lamnis Valnon
    Réponses: 99
    Dernier message: 09/11/2003, 16h30
  5. Bière de Baalor
    Par Thot dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 8
    Dernier message: 21/08/2003, 16h54

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250