Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Discussion: [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

  1. #1
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 426

    [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Il faisait froid, humide, glauque et maussade en cette fin d'année 1381 CV. L'envie de s'amuser était donc totalement absente des esprits des habitants des deux continents voisins, Helonna et Dorrandin. En temps normal, ils préféraient s'adonner à de saines activités, comme la guerre, le pillage, le viol, le complot ou l'adoubement de paladins - quand ce n'était pas toutes à la fois - mais là... la motivation avait disparu, s'était étiolée brusquement. La crise économique, sans doute...

    Heureusement, quelques boutes-en-train avaient pris l'initiative d'inventer une fête de fin d'année*, qui réunirait les gens, leur permettrait de deviser avec bonne humeur autour d'un bon repas, tout en s'échangeant des cadeaux au pied d'un banal conifère malfichu (il fallait dire que le jardinier qui l'entretenait laissait son familier uriner dessus la plupart du temps).

    Le problème était de trouver un prétexte à tout cela. La fin de l'année ? Bof... en général, ça en annonçait une nouvelle, qui apportait son lot de promesses de famine, de conflits et de catastrophes en tous genres. La Noël ? Pas crédible, d'abord parce que Noël n'existait pas dans les Royaumes Oubliés : comment pourrait-il y avoir l'anniversaire de la naissance du fils d'un dieu, puisqu'il existait tellement de dieux que cela ferait des anniversaires tous les jours de l'année, qui seraient donc tous fériés, et que personne ne travaillerait jamais ?

    Ensuite, parce que l'Amour et la Fraternité étaient plutôt ringards, de nos jours. Les valeurs qui comptaient, c'étaient les guitares basses et le bris de boules à neige (parce qu'on pouvait être des Royaumes ET avoir bon goût, tout de même).

    En parlant de bon goût, les organisateurs de l'événement avaient pensé à inviter un groupe de musique "m'étale" pour donner un concert. Pas donner au point qu'on payât les gens pour y assister, mais presque. La formation se faisait appeler
    Jus d'Aspriss. On savait peu de choses sur eux, excepté qu'ils étaient des bardes avec quelques talents d'entropie. Le souci, c'est que cela se mariait assez peu avec les psychotropes qu'ils avaient pour habitude d'ingérer avant chaque performance artistique - ou séance d'hooliganisme Massivement et Musicalement Orgiaque, Répétitif, Pogotant et Gueulant**.

    Et cette année, la fête avait lieu au "Route 666", un bar dansant situé au beau milieu de nulle part, et dont l'accès était possible uniquement via un hexacle dessiné avec du yaourt périmé depuis au minimum trois mois. L'odeur fétide éloignait les âmes sensibles, et la couleur verdâtre était du plus bel effet.

    La salle était encore pratiquement vide, pour l'instant, et les bardes se chauffaient la voix, les doigts, la tête et l'entièreté du corps. Un cri strident retentit, résonnant dans toute la pièce, faisait vibrer les boiseries et le plancher de la scène.


    "Victimes des changemeeeeeeeeeeeeeeeeeeents !!!!
    - AaaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAHHHHHHHHHH !!!!!"


    * Lesdits créateurs avaient ensuite tous fini sur un bûcher non loin de Manost, parce qu'on ne rigolait pas avec les traditions : tout ce qui était novateur et susceptible de détourner les fanat... les croyants de leur droit chemin devait être sévèrement réprimé.

    ** Les fameux "Meup'Orgues", probablement une déclinaison des maléfiques orgues Bontempi dont les ravages parmi les neurones n'étaient plus à prouver.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Lothringen avait atterri là il ne savait comment, il ne savait pourquoi. Il avait cru se téléporter dans son laboratoire d'alchimie, et pour prix de ses efforts, l'estomac en vrac, se retrouvait au beau milieu d'un dessin puant le vieux (avez-vous remarqué que les vieux sentent le yaourt ?) et d'un vacarme assourdissant. Un probable iatus entropique l'avait détourné de ses études pour l'entraîner dans... ce... cet... bref, là. Tymoran jusqu'au bout des ongles incarnés et par conséquent déterminé à transformer la malveillance du hasard en destin cosmique, le semi-drow s'était résolu, bon gré mal gré, à passer sur place le reste de la soirée, histoire de voir si le chaos avait, pour changer, une idée derrière la tête.

    Cet ambitieux projet d'étude le conduisait, pour l'heure, à slalomer au milieu des badauds, des vocalises et des tréteaux en cours de dressage, chipant ici un petit four au troll farci, là une bouillie dont il valait mieux ne pas connaitre la composition. Apparemment, la jeunesse humaine aimait les « expériences » et ce bar d'un goût douteux (au moins d'un point de vue gustatif, auditif et décoratif, ce qui faisait déjà pas mal) était censé aider les jeunes à grandir plus vite, à grand renfort d 'alcool et de déchéance collective. Le pire était pour ses oreilles. Les bardes avaient l'air de vouloir s'arracher les cordes vocales pour remplacer celles, définitivement cassées, de leurs instruments.

    Lothringen se chercha un petit coin sombre, dans la sotte certitude qu'il pourrait de là se fondre dans le décor, observer et ne se mêler de rien.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #3
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est connecté maintenant Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages 
    915

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    La rue était calme. Trop calme. On entendait juste les bruits étouffés du groupe de musique Met-Tal qui s'excitait sur les pauvres tympans de leur encore plus pauvre public.
    La rue était calme, donc. En même temps je vous rappelle qu'on parle d'une rue bordant un bouge situé au beau milieu de nulle part. Et s'il y a une caractéristique pour qualifié un lieu situé au milieu de nulle part, en dehors du fait qu'il soit, en effet, au milieu de nulle part, c'est qu'en général la région n'est pas très peuplée.

    A première vue, tellement peu peuplée que l'un de ses uniques habitants n'avait trouvé meilleure occupation que d'étaler du yogourt par terre. Périmé, le yogourt. D'ailleurs j'en profite pour préciser que si les vieux sentent le yogourt, c'est probablement qu'ils ont eu aussi dépassé la limite de péremption depuis belle lurette. Fin de l'intermède et pardon aux lecteurs choqués.

    Bref, un trou.

    Lorsque soudain un bruit vint troubler la tranquillité relative du lieu. Un orateur inattentif aurait pu croire que ce bruit émanait de l'un des instruments des Jus d'Aspriss. En effet, le bruit ressemblait à s'y méprendre à celui d'une brouette rouillée (dont l'utilisateur peu soucieux d'en ménager les rouages continuait de la pousser opiniâtrement). Mais une grosse
    brouette. Pas une petite brouette de jardin, une vraie brouette de chantier avec laquelle on peut transporter plusieurs cadavres d'un coup. On est déjà dans le haut de gamme, là. La rolls-royce de la brouette. Mais rouillée.

    Et soudain, l'étrange engin apparu. Au premier coup d'œil, on aurait dit un cheval auquel on aurait coupé les jambes pour les remplacer par des roues, et dont on aurait transpercé le crâne avec ce qui semblait être un guidon.
    Mais un examen plus attentif de l'engin avait de quoi glacer le sang. En fait, il s'agissait réellement d'
    un cheval auquel on avait coupé les jambes pour les remplacer par des roues, et dont on avait transpercé le crâne avec ce qui était vraisemblablement un guidon. Et par un mécanisme inconnu, l'engin roulait.

    Tout vêtu de noir, en habits fabriqués à partir de pur cuir de Luménien, un homme imposant de par sa stature descendit du véhicule. Sur ses larges bras étaient tatoués les inscriptions "J'aime Talos", "Melandis in da Mix" et "Lathandre est une fille facile". A n'en pas douter un des fans les plus ultra de musique M'étale. Un rebelle, un méchant garçon. Sans compter qu'il avait une épaisse moustache noire qui retombait fièrement, et qui en imposait grave.

    Après avoir garé sa monture à deux roues, il franchit d'un pas sûr de lui la porte de l'établissement. Et pour annoncer à tous sa présence d'une façon polie, il s'approcha du bar, empoigna la tête du premier client venu et l'écrasa d'un coup violent sur le comptoir dans un bruit qui rappelait celui de l'essieu de sa monture.

    Puis, il se commanda une petite verveine avec du miel.


    Et il a dit: "Kapoué!"

  4. #4
    Victor Invités

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Installé dans un coin reculé du bar, Victor jubilait.
    Il n'en revenait pas de la facilité avec laquelle il avait pu berner Taliesin. L'elfe le pensait au concert que les Petits Chanteurs au Soleil de Bois donnaient ce soir-là au grand sanctuaire lathandrite de Luménis. Heureux que son pupille s'intéresse à la grande musique, confiant dans le service de sécurité mais aussi dans la sérénité des lieux, il avait même accepté d'y laisser aller seul son pupille, se contentant de le conduire jusqu'au parvis du temple. Sitôt l'elfe parti, le gamin avait tourné les talons, gagné le pentacle dessiné avec du yaourt et atterri au Route 666, là où Jus d'Aspriss, son groupe fétiche, allait donner un spectacle. Un spectacle dont, il en était certain, on parlerait encore des décennies plus tard, alors que les chœurs ennuyeux des ennuyeux Petits Chanteurs à l'ennuyeux Soleil de Bois seraient depuis belle lurette tombés dans l'oubli.
    Victor adorait ce groupe. A tel point qu'il avait fondé son Fan Club luménien dont il était pour l'instant président, secrétaire, trésorier et membre unique. Mais cela ne durerait pas, il le savait.
    D'accord, il n'avait jamais rien entendu de Jus d'Aspriss. D'accord, il ne les connaissait que par ouï-dire. Il n'empêche : le gosse était persuadé que le M'étale était la meilleure des musiques, que bientôt elle supplanterait tous les autres styles et que Taliesin, tout attaché qu'il fût aux vieilles balades traditionnelles, s'y convertirait bon gré mal gré. Et quand ce serait le cas, lui-même pourrait lui donner des conseils !
    Voilà pourquoi il jubilait sans arrière-pensée : certes, il avait menti, mais c'était pour la bonne cause, puisqu'il allait participer à un événement historique et qu'il serait ensuite à même d'aider l'elfe à se renouveler, à ne pas disparaître de la scène musicale...
    Bref : il agissait pour le Bien. En bon Luménien. Et pour une fois que le Bien n'était pas rasoir à en mourir, il comptait en profiter au maximum !
    Dernière modification par Victor ; 26/12/2010 à 15h35.

  5. #5
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 426

    [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Le semi-drow n'était pas expert en musique, même expéri-metal, mais il se rendit compte que les bardes accordaient décidément leurs instruments avec un style très particulier, de sorte qu'il lui semblait que chaque note produite sonnait faux. Essayant de boucher mentalement ses oreilles, il focalisa son attention sur l'ensemble des convives, environ une douzaine de personnes pour l'instant, dont un gros dur bardé de tatouages tous plus provocateurs et laids que le précédent, et un marmot dont la présence laissait penser qu'une cellule terroriste était peut-être dans le coup.

    Ledit tatoué se vit répondre au bar : "On sert pas les fiottes. Ici, c'est bière, et rien d'autre !", et esquissa une grimace d'enfant gâté avant de se mettre à grincher et piailler, au moment même où un gros moustachu entra dans la salle, et glissa dans une petite flaque de sang causée par l'hémorragie que subissait la victime du motard.

    De son côté, Victor, ayant entendu la réponse du barman, se demandait bien ce qu'il pourrait boire pendant la soirée. La bière, ça faisait roter, et c'était normalement contre ses principes... évidemment, ce béni oui-oui de Taliesin n'était pas là pour le chaperonner. En attendant, il se délectait du spectacle, et surtout du bruit provoqué par les artistes. Ça, c'était novateur ! L'un des bardes s'entraînait à faire hurler sa harpe tout en secouant frénétiquement la tête et le cou, faisant voler ses cheveux d'avant en arrière à un rythme endiablé, tandis que le chanteur rendait hommage au tatoué :


    "Vois le motaaard,
    Qui roule avec la tempêêêête...
    Et tu te trouves juste à côtéééé !
    Tu n'as jamais vécu, mais un espion est déjà né
    Entends, entends-tu, entends-tu
    Le tonneeeeeeeerre ?
    Assourdissant le diable dans sa demeure..."
    *

    Le groupe était maintenant parti, et s'excitait comme si tout le continent les regardait chanter, jouer, danser, alors que pratiquement personne ne faisait réellement attention à eux, l'essentiel des gens présents étant occupé à autre chose, notamment à la contemplation ahurie du contenu de leur choppe de "bière", un mélange improbable de bière (ouf !), de boisson pétillante à la coca et au cola, et même quelque chose qui ressemblait à un arrière-goût de grenadine. Tu parlais d'une ambiance...

    C'est alors que Mornagest entra dans la salle, ouvrit de grands yeux en contemplant le spectacle sur scène, et fit la moue en soupirant :


    "On m'a eu, où se trouvent les Chips-en-dèles ?"

    Il fallait dire à sa décharge que les bardes étaient tout sauf séduisants. Du denim usé aux genoux et au bas des jambes, des gantelets de cuirs apparemment même pas enchantés pour améliorer la précision de tir, des besantines cloutées et brillantes, et des bottes qui ne semblaient guère faites pour voyager des heures durant sans craindre les ampoules et les entorses. Et surtout, le guerrier aurait parié qu'ils sentaient encore plus mauvais que le yaourt épandu au sol - quel gâchis, un millésimé ! - et ses bottes réunies.

    * un immense pardon à Jus d'Aspriss
    Dernière modification par Mornagest ; 26/12/2010 à 22h07.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #6
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 038

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Décidément rien ne se passait comme prévu ! Kasumi pensait tenir le plan parfait pour passer enfin une soirée tranquille sans avoir à se montrer gentil et surtout sans danser pendant des heures à s’en faire des ampoules pour faire plaisir à sa compagne. Il était tombé sur une petite carte toute chiffonnée et souillée de substances dont il valait mieux ne pas identifier la provenance. Le message était prometteur, annonçant à grand renfort de ponctuations diverses une soirée inoubliable dans un endroit isolé. Discrètement et prétextant une course secrète, le rôdeur s’était rendu au pentacle en suivant les indications du billet. Là, il avait été rassuré de reconnaître dans le yaourt fossilisé un indice qu’il était bien sur la voie indiquée par le billet.

    Puis tout était allé de travers, à commencer par le videur de la taverne qui avait cru bon d’interdire l’entrée à son chien. Première Neige, vexée, en avait fait son casse-croûte et cela laissait toujours des traces gênantes. Le demi-elfe n’espérait plus que trouver de quoi nettoyer les dégâts avant qu’on le remarque. Mais son enthousiasme avait vite été douché en entrant dans la salle commune encombrée. Il n’était pas le premier arrivé, ce qui signifiait que le coin n’était pas si isolé que ça. On y jouait de la musique ce qui pouvait présager des danses obligatoires. Heureusement, les autres convives semblaient occupés et ne le remarqueraient peut être pas…
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  7. #7
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages 
    327

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    « Tous les chemins mènent au route 666 »
    C’était vrai, on ne savait trop comment d’ailleurs. Sans carte ni boussole, Thémis avait réussi à trouver le bar. Pourtant pour s’y rendre, l’allée n’avait pas été de tout repos. En effet, elle avait dû faire du stop depuis Luménis, car elle n’avait pu se procurer une monture. Mais des âmes charitables lui offrirent une place sur le dos de leurs chevaux. Puis, la jeune femme avait continué à pied, traversant champs et prairies au milieu de nulle part. Elle y était enfin parvenue.
    Elle poussa la porte de l’établissement et fut frappée par la chaleur, le bruit et l’atmosphère des lieux. L’endroit commençait à se peupler doucement et l’ambiance était déjà bien électrique. Elle se dirigea vers le bar et constata que le crâne d’un homme avait été écrasé contre le comptoir. Encore un fan hystérique du groupe Jus d'Aspriss ou bien un règlement de compte. C’est alors qu’elle aperçut un enfant dans l’ombre de la pièce. Que faisait-il ici, sans adulte ? Thémis fronça les sourcils, elle n’allait pas s’en mêler même si l’irresponsabilité des parents la choquait. Non, cette soirée était dédiée à la fête. Le soldat qui était en elle avait disparu pendant ce court laps de temps. Et pour bien commencer, elle commanda une petite bouteille d’hydromel.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages 
    921

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Finrod s'avança tranquillement dans la pièce, tout en se mouchant bruyamment dans un mouchoir en soie. Le sort de détection d'auberge l'avait pour une raison mystérieuse conduit directement à un pentacle dessiné avec une étrange substance que l'elfe n'avait put identifier. En le franchissant, il s'était retrouvé devant une taverne qui semblait située entre rien et nulle part, ce qui faisait penser à l'elfe qu'il s'était peut-être égaré dans un demi-plan quelconque, surtout à la vue d'un panneau marqué "Route 666".
    Le bar, il s'en était rendu compte en en franchissant le seuil, n'était ni propre, ni raffiné, ni convivial. Autrement dit, une taverne humaine typique. Une bande de bardes à l'aspect aussi déglingué que provocateur hurlait sur scène des... paroles... chansons ? Ou peut-être bien des incantations démoniaques ? La langue employée lui disait vaguement quelque chose, peut-être de l'infernal, langue qu'il n'avait pas étudiée à l'école de magie. Un homme qui paraissait n'avoir plus qu'un reste de visage dégoulinait sur le comptoir, tandis que des clients vidaient leur bouteille, adossés au comptoir. Certains lui disaient vaguement quelque chose, notamment ce géant humain. Finrod pensait déjà l'avoir croisé dans une réunion semblable, quelques années auparavant. Ladite rencontre s'étant soldée par une confusion totale et un incendie dévastateur, l'elfe grimaça à ce souvenir.
    Ceci dit, en regardant les autres invités, notamment un gamin excité comme une puce et un motard aussi laid que grotesque, l'elfe ne put s'empêcher de se demander qu'elle serait l'issue de la soirée. Il se dirigea alors vers le bar, et demanda une bouteille de Château-Leuthilspar 1272 dans un seau pourvu d'un enchantement de réfrigération, le tout accompagné d'un verre en cristal. Il éternua alors dans son mouchoir qui s'enflamma du fait d'une légère perte de contrôle de sa magie. La soirée commençait bien...

  9. #9
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 429

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Enfin il l'avait trouvé le fichu route 666. Il était mal venu pour Jonny et sa bande de rockers. ils étaient quatre, enfin non cinq, il y avait aussi son instrument de musique. Ben oui, il comptait pour une personne lui aussi. Il lui avait même donné un nom. Il s'apellait Guy Tare.
    -Hé Guy Tare, on déchire tout ce soir, hein? dit il devant les autres passant ahuris. Il devaient sûrement le prendre piur un fou mais ils s'y trompaient. En réalité...qu'avait il consommé au juste? Ha oui, du ha chiche! Oui ca devait être ca. C'est ce qu'il prenait tout le temps avant chaque concert. Et tout cela sur les conseils de Pascal obis..tro. Oui c'est cela, Pascal au bistro un rockeur aussi barré que lui. Entrè dans la taverne, il fit signe à son groupe.
    -Allez les gars, c'est bientôt à nous. On fait un concert et après repos pour tout le monde. on se donne rendez vous dans deux jours au route 666. Sam, tu as bien pris soin de ne pas accoder ton instrument? Parfait dans ce cas ca marchera. Elsa, tu fais gaffe hein? Et Spot, n'éteinds pas la lumière come la dernière fois. Ces trois compagnons hochèrent la tête et commandèrent chacun une bière. A peine eurent ils le temps de la finir qu'ils étaient appelés.
    -Hé les gars c'est à nous, on bouge.
    Le chanteur Jonny montait le premier sur scène et il était déjà barré. Quand à ces trois compagnons, ils n'allaient guère mieux.
    "Quel succés que ca va être hien Guy?"
    Dernière modification par Streen ; 26/12/2010 à 22h21.
    Ma bio rp est ici

  10. #10
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 362

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    La salle se remplissait peu à peu, mais tout cela manquait encore terriblement d'ambiance. Dans l'espoir d'y remédier, le semi-drow remarqua un type, au bar, qui sirotait un Bloody Mary près de la tête écrasée. Le type tripotait un cure-dent avec l'air de vouloir le piquer dans l'oeil du mort. Il lui vint alors à l'esprit que si l'ambiance ne venait pas à lui, il pouvait la créer. Il n'était pas compétent du côté de la "musique", mais néanmoins...

    « Vous, là ! »
    L'autre haussa un sourcil circonspect.

    « Moi, ici ? »
    « Vous êtes nécromancien, n'est-ce pas ? »
    « Vous êtes de la garde ? »
    « Non. Je suis juste au-dessus de... je suis mage. Et vous regardez cette bouillie de cervelle avec un appétit facile à repérer. »
    « Bon, supposons que je sois nécromancien, alors." L'homme agita la main avec une grâce affectée et se mit à dévisager le semi-drow comme il avait reluqué la cervelle tout à l'heure. C'était au point que Lothringen se dit qu'il était repéré, et se demanda comment. Ce n'était pas écrit sur sa face, tout de même. "Vous voulez discuter onguents ?... recettes ?... chiffons magiques ?... »
    « Non, non. Juste discuter un peu avec vous de la déco de cette salle. Comment la trouvez-vous ? »
    Le nécromancien anonyme fronça le nez avec un mépris évident.
    « Pitoyable. Ça se veut vaguement gothique et ça n'a probablement jamais vu un vampire de sa courte vie. »
    « Vous devriez pouvoir arranger ça, non ? Par exemple, le type écrasé, là, ça ferait un bon zombie. Ils savent apparemment même pas que les pentacles ont cinq branches. Et une convocation de squelette, ça serait quand même mieux que ces osselets en simili-je-ne-sais-quoi... "
    « Hé, mais c'est la noyelle, pas Samain ! »
    « ça veut dire quoi tout ça ? »
    « Euh, je ne sais pas... ça m'inspire plutôt une invocation d'ogre, en fait... »
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #11
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    "1, 2, 3, tralala. 4, 5, 6 … 666"

    Décidément, Bellatrix se sentait très en forme en ce jour de … De … Oui, mais de quoi ? Elle avait suivi la foule qui se pressait déjà aux portes. La cohue, l'agitation collective. Elle voulait y mettre son petit grain de fiel. La fête, elle avait toujours aimé cela.

    On disait qu'il allait y avoir un concert. De la musique sur laquelle les nécromanciens dansaient nus en sacrifiant des peluches, à ce qu'on disait. Elle avait emmené la sienne pour l'occasion : son gromisounours.

    Armée d'une aiguille, elle se fraya un chemin jusqu'à la scène. Elle aimait voir les hommes aux cheveux hirsutes, hurlant et gesticulants, cassant leurs guitares d'un geste furieux. Ils lui rappelaient son papa.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  12. #12
    Victor Invités

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Toujours installé dans un coin reculé du bar mais désormais dissimulé par une immense pinte de bière à demie vidée - il n'était pas sûr d'aimer ce breuvage mais puisque tout le monde en buvait... -, Victor ne jubilait plus tout à fait.
    D'abord, il était déçu par Jus d'aspriss. Dans un premier temps, il avait douté que les zigotos faisant n'importe quoi sur scène soient les membres du groupe mythique. Puis, assuré que c'étaient bien eux par les commentaires ébahis de quelques fanatiques présents dans l'assistance, il avait imaginé qu'ils s'échauffaient simplement. Et voilà qu'ils s'apprêtaient à céder la place à une autre formation ! Alors c'était ça, ce spectacle mémorable, cette musique sans pareille ? Franchement, il avait attendu mieux du M'étale...
    Ensuite, le gamin avait remarqué que les gens arrivant dans l'établissement étaient tous plus bizarres les uns que les autres. Et le plus affreux, c'est que parmi eux se trouvait Kasumi ! Kasumi pour qui, suite à de terribles événements arrivés notamment aux Olympiades de Manost, il nourrissait une rancune tenace.
    Bref, Victor ne jubilait plus tout à fait et commençait à se dire qu'il allait peut-être quitter les lieux. Si l'ambiance n'était pas à la hauteur, pourquoi continuerait-il à risquer des ennuis ? Mieux valait sans doute rentrer à Luménis, écouter la fin du concert des Petits Chanteurs au Soleil de Bois et retourner à la maison en compagnie de Taliesin...

  13. #13
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 038

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Non contente d’avoir semé la pagaille à son entrée, Première Neige n’appréciait guère l’atmosphère puant du rade. Elle se mit donc en devoir de doucher l’enthousiasme des participants en leur urinant sur les bottes. Le petit Victor était une cible de choix mais elle devait passer devant les poivrots agglutinés devant le bar et les petits fours pour y parvenir. Kasumi observa avec bienveillance son animal marquer son territoire à son étrange façon.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  14. #14
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages 
    823

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Les talents d'infiltratrice de Sheaxie n'étaient plus à prouver. Son art du déguisement, de même, se trouvait à la pointe ce que qui était semihumainement possible.

    ... La porte des toilettes (pour hommes. Il n'y avait pas de toilettes femmes à un bon concert.) s'ouvrit avec fracas, et l'orquette déboula, son manteau de fourrure (rose) flottant d'un air particulièrement dramatique derrière elle, ne s'arrêtant qu'au bout de cinq secondes de ralenti. Les sous-vêtements en lamé d'or étincelèrent à la lueur des spots, mais pas autant que la guirlande de noël sensuellement enroulée autour de sa tête, qui, accompagnée de fausses cornes de renne, magnifiait la courbe de sa musculeuse nuque verte. Sheaxie portait une sobre jupette en authentique peau de jaguar daltonien (rose, donc), et des talons hauts à pompons (roses également).

    Une entrée qui fut donc à peine remarquée, en somme. Pour faire plus m'étale, l'ingénieuse orquette habilement déguisée, on l'aura compris, en décoration festive, avait ficelé un crâne de vache (à l'aide d'une guirlande pailletée) sur son sac à main (rose).

    Il lui manquait quelques doigts à la main, ce qui l'empêchait de faire des cornes correctes, mais cela ne pouvait déranger une espionne de son talent à sa tache. Elle entreprit de se diriger vers le bar, et de se heurter conséquemment violemment quoique avec art contre un des autres spectateurs, une folle un peu échevelée armée d'une aiguille. Heureusement, le crâne de vache sur son sac à main la protégeait...
    Vita, mortis, careo !

  15. #15
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages 
    327

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Wouha ! Si on lui avait dit que le groupe Jus d’aspriss était aussi mauvais que la boisson qu’on servait ici, sûr qu’elle ne serait pas venue. C’était inconcevable que dans un bar ils ne servent que de la pseudo-bière. Le coté rassurant était que personne n’aurait à choisir « un Sam » pour rentrer chez soi. Et le taux d’accident de cheval et de charrette allait peut-être baisser en cette soirée.
    Thémis soupira et détourna son regard de la scène. Qu’allait-elle donc pouvoir faire ? Puisqu’elle était là, autant s’amuser avec les moyens du bord. Elle farfouilla dans ses poches, à la recherche de ce que lui avait donné l’un des voyageurs quand elle avait fait du stop. Elle y trouva une bourse vide, un sachet de friandise en provenance de Luménis, des allumettes, une hermine –Ho ! Lune ! T’étais là ?- un petit rouleau de ficelle, des miettes de pain… et enfin, « la » chose tant désirée. Elle sortit avec précaution le long tube serré en papier. Ouf ! Il n’avait presque pas été abimé. Et apparemment, l’homme avait pris garde de bien le garnir. Elle gratta l’une des allumettes et alluma l’extrémité. Elle en tira une longue bouffée. Un large sourire se dessina sur son visage, finalement, elle allait passer un agréable moment.
    Le petit garçon attira alors de nouveau son attention. Il était beaucoup moins enthousiaste qu’il y a quelques minutes. Pauvre enfant… en plus il n’avait pas l’air d’apprécier le breuvage bulleux que lui avait servi le barman. Thémis se sentant plus zen qu’à l’arrivée, essaya de trouver un moyen pour lui remonter le moral. Elle aurait tant voulu voir apparaitre un sourire sur son visage d’ange… Ho ! Mais bien sûr… elle se pencha discrètement vers lui et chuchota :

    - Tu en veux ?
    Dernière modification par Thémis ; 28/12/2010 à 18h48.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  16. #16
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages 
    921

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    La soirée suivait son cours, et Finrod finissait tranquillement son premier verre de vin, tout en observant les invités (bien que le terme ne soit pas des plus appropriés au vu de l'étrange ramassis de personnages).
    Il regardait une jeune fille s'approcher du garçon dont l'enthousiasme était retombé plus vite qu'un soufflé mal préparé quand il éternua à nouveau, en conséquence de quoi son verre de vin quasiment vide vola en éclats.
    Finrod songea que ce fichu rhume pourrait provoquer quelques incidents, les éternuements provoquant une curieuse entropie. Décidément, il n'aurait pas dû mémoriser tous ces sorts.
    Tout en réfléchissant à l'origine de ce curieux phénomène, l'elfe sentit qu'une nouvelle envie d'éternuer s'emparait de ses sinus, ce qui lui fit pincer le nez dans l'espoir d'empêcher le désastre qui s'en suivrait à coup sûr. Il demanda au tavernier un nouveau verre, priant pour que son état ne s'aggrave pas durant la soirée.
    Le groupe sur scène continuait de pousser des hurlements, ou du moins ce que Finrod avait identifié comme tel, tout en continuant à torturer leurs instruments. Ne comprenant pas ce que cela signifiait, l'elfe se tourna vers le garçon et la jeune femme qui arborait à présent un étrange air rêveur:

    -Excusez-moi, mais... que font exactement ces gens sur la scène ? Je n'arrive pas à saisir les tenants et aboutissants de leur activité.
    Dernière modification par Finrod Felagund ; 28/12/2010 à 20h01.

  17. #17
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 426
    Ils avaient l'habitude des concerts ratés, c'était même pratiquement leur spécialité, leur marque de fabrique. Mais même selon leur mètre-étalon du foirage total, cette soirée était pitoyable de par le manque d'ambiance, l'acoustique immonde qui rendait leur art pratiquement indigeste sans être ivre-mort, et l'absence totale de midinettes à moitié nues en train d'entrer en transe devant la scène en hurlant des insanités pires que leurs propres paroles.

    Pour remédier à tous ces désagréments - enfin, plutôt pour faire les andouilles parce qu'ils aimaient ça, et qu'ils en étaient - les membres du groupe décidèrent d'un commun accord de laisser le chanteur effectuer un
    stèdje daï vinque. Le principe était simple : courir, sauter, se laisser rattraper par le public qui tendait les bras pour ce faire. Enfin, en théorie, bien sûr. Car le chanteur finit sa chute non pas sur les poignets musqués et tendres des jeunettes décrites ci-dessus, mais sur le sol dur et froid de la salle, étant donné que la vingtaine de spectateurs agités devant la scène choisit prudemment de s'écarter pour laisser le barde officier - après tout, ça faisait sûrement partie du spectacle, non ?

    La musique continua cependant, sans les cris du chanteur. Enfin, si, il hurlait de douleur, mais le public n'aurait pas entendu la différence, de toute manière. Il avait simplement écrasé son Modulateur Intégré Cousu sur le Revers Odieux lors de la chute.

    Improvisant, les bardes restés valides imaginèrent un instru-m'étale du tonnerre de Talos, même si, malheureusement, aucun de ses suivants n'était présent dans l'assemblée.


    "Iouuuuuuuyyyuuuuut !"

    (je voudrais vous y voir, écrire le son d'une harpe-guitare-électrique des Royaumes Oubliés !)
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  18. #18
    Victor Invités

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Victor avait dévisagé la jeune femme, la mine perplexe. On lui avait toujours dit de ne pas accepter les bonbons proposés par des inconnus. Mais la chose qu'elle lui tendait n'avait pas vraiment l'air d'être un bonbon, et elle-même ressemblait à tout sauf à un vieux pervers psychopathe... Et puis, il était à un concert, non ? Enfin, à un truc censé être un concert. Et ce genre de manifestation était en général une occasion de communion, de joie partagée...
    Le gamin s'apprêtait donc à accepter - après tout, Taliesin fumait la pipe, il ne pourrait donc rien lui reprocher - lorsque son cœur marqua un temps d'arrêt.
    Un ELFE ! Un ELFE DU SOLEIL ! Qui S'APPROCHAIT !.
    Il se sentit défaillir... Puis poussa un profond soupir de soulagement.
    Ouf, ce n'était pas Taliesin. Un instant, il avait cru... Mais non, ce n'était pas lui.
    Les dieux soient loués !

    -Heu... bafouilla-t-il en reprenant tant bien que mal ses esprits. Je crois qu'ils essaient de faire, heu... de la musique. Du M'étal. Un truc nouveau super à la mode que tout le monde dit que c'est super. Enfin, pas tout le monde, mais plein de gens, quoi. Ceux qui aiment le M'étal, en tout cas.
    Il fit une grimace en voyant l'un des "musiciens" s'étaler par terre et les autres entamer ce qui ressemblait à une marche mélandienne.
    Les gens, des fois, ils aimaient vraiment n'importe quoi.


  19. #19
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 184

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Astrée avait eu bien du mal à suivre la piste de Kasumi. Mais elle y était. Il était entré dans cette étrange batisse, située Lathandre seul savait où - ou plus probablement Talos vu le vacarme qui en émanait. 'fin bref, un endroit quelque part sur un autre plan accessible seulement via un cercle magique de yaourt périmé. Un endroit certainement maléfique... mais que diable Kasumi faisait-il là ? Quelle femme venait-il rencontrer en cachette? Car elle en était certaine, il avait rendez-vous avec sa maîtresse. C'état la seule explication possible à son escapade nocturne. Il la trompait. Et il s'imaginait qu'elle ne verrait rien ? Qu'elle allait se laisser berner comme cela ? Il allait voir....

    Le spectacle qui l'attendait dans la salle la fit hoqueter de surprise. Incrédule, elle écouta les bruits atroces émanant de la scène, flaira l'odeur non moins atroce de la transpiration mêlée de relents de bière insipide, et même de sang frais. Beurk. Elle faillit faire demi-tour. Mais non, elle devait savoir. Soit son compagnon était un adepte de magie noire, soit son amante l'était. C'était la seule explication possible à une telle... ambiance. Et non, elle ne fuirait pas, elle n'était pas une lâche, elle n'avait pas peur d'une bande de crétins dégénérés amateurs de musique bizarre. Nanmais!

    Elle s'approcha discrètement du bar, ses yeux à la recherche de son compagnon - et réalisa que sa tenue forestière dénotait particulièrement avec celle des autres, notamment avec le manteau de fourrure et la peau de jaguar rose d'une... demi-orquette? Non, il n'avait quand même pas jeté son dévolu sur... ça ? C'était certainement une autre femme... Peut-être la jeune femme là-bas près du petit garçon... le petit Victor ? Oh non, il ne fallait surtout pas qu'il la voie, elle devait se cacher. Et Première Neige, qui s'approchait du garçon ? Heureusement, vu la puanteur ambiante, elle ne la repèrerait pas. Ah, Kasumi était là-bas, lui tournant le dos. Bon, il ne lui restait plus qu'à se planquer derrière le premier gros malabar en vue, le plus loin possible de lui. De l'autre côté de la scène peut-être... Et ensuite, observer, voir vers quelle femme il se dirigerait... et agir.

    Ce faisant, les pas d'Astrée se posèrent malencontreusement sur le poignet d'un homme qui tentait de se relever. Apparemment, il venait de tomber de la scène. Un garde du corps, peut-être, avec sa besantine et ses gantelets de cuir ?

    - Excusez-moi... vous avez besoin de soins je crois... Je peux vous aider ? fit-elle candidement.
    Elle n'avait pas accordé davantage qu'un regard distrait au petit groupe de personnes se tenant sur scène, un groupe de soldats d'opérette, vu leur tenue, qui tentaient de se faire passer pour des musiciens. Pour occuper le public avant le spectacle sans doute ?
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  20. #20
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages 
    327

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    La jeune femme fut surprise d’être abordée par l’un des invités. Elle lui sourit et répondit tranquillement :
    - Je pense que cela doit être du M-étale contemporain… Peut-être que les musiciens nous reconstituent-ils, à travers leurs chants et leurs gestes, une reproduction parfaite de l’homme primitif. Ou bien essaient-ils de nous montrer l’accomplissement d’un sacrifice fait à un dieu. Regardez donc ! Le chanteur incarne la victime souffrant et criant, il vient même de se jeter de la scène. Ne trouvez vous pas qu’il y avait une certaine grâce quand son corps à touché terre ? Finalement, ces bardes détiennent un certain talent… Je vous l’accorde, celui-ci était bien caché.
    Thémis regardait d’un air absent le groupe Jus d’aspriss interpréter un nouveau morceau. Puis son attention se reporta sur l’elfe, elle lui lança un petit clin d’œil et lui tendit le long tube en papier à moitié consumé.
    - Vous en voulez mon ami ? Je suis désolée de ne pas vous en avoir proposé plus tôt… Ne t’inquiète pas, dit-elle à l'enfant, il en restera un peu pour toi, si tu es sage.
    Dernière modification par Thémis ; 28/12/2010 à 22h33.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  21. #21
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages 
    921

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Finrod regarda d'un air surpris ses deux interlocuteurs, le garçon qui paraissait terrifié comme si il avait vu un dragon, et la jeune femme qui souriait d'un air absent, puis reporta son attention sur la scène et sur l'homme qui venait d'en chuter lourdement et douloureusement. Ainsi donc, toutes ces gesticulations, ces cris et ces sons insupportables étaient de la musique ? Et où diable cette femme voyait-elle une quelconque symbolique ? Le type hurlait parce que c'était apparemment ce en quoi consistait cette musique de dégénérés et parce qu'il avait mal, et pour ce qu'il en savait des humains, ces derniers étaient encore primitifs. Enfin presque...
    Ne voulant toutefois pas paraître impoli, Finrod essaya malgré tout de produire une réponse courtoise:


    - Heu... Très bien. Chacun a le droit d'avoir son opinion... Et on ne peut nier que cette musique soit... singulière. Et...

    Finrod fut coupé court dans son élan par une soudaine envie d'éternuer, qui devint en l'espace d'une seconde un besoin irrépressible:

    - Ahhh... Ahhhhhh... Atchouuuum ! Snif... Oh, par Corellon !!!

    La jeune femme tenait à présent non plus un tube à fumer mais un coquelicot d'un rouge flamboyant.
    Finrod regarda d'un air gêné la jeune femme:


    - Heu... Une entropie virale... des effets sans doute dû au sort de prestidigitation que j'avais en mémoire... Ne fumez pas, c'est mauvais pour la santé... Hrmm... Excusez-moi et passez-une bonne soirée.

    Il s'éloigna ensuite vers une autre partie de la salle. Si ça continuait, les gens finiraient par croire qu'il était un prestidigitateur faisant un numéro de magie !
    Dernière modification par Finrod Felagund ; 28/12/2010 à 23h42.

  22. #22
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 429

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Deux chocs d'affilé pour Jonny, décidémment ce n'était pas son jour ou plutôt sa nuit. D'abord sa chute sur le sol dur puis cette demoiselle qui vient lui marcher sur le poignet. Mais il ne s'en formalisait pas. D'une part parce qu'il était barré et il ne s'en rendait pas compte et d'autre part parce que ce se passait en général de cette manière. Le peu de lucidité qui lui restait le permit de comprendre que la musique continuait sans sa voix. Croyant qu'il était emporté par le public alors qu'il était à terre, il rampa comme un ver en se remettant à hurler:

    Il faut donc profaner les tombes
    Pour rencontrer les squelettes avec leurs têtes de mort
    Et le diable qui arrivera avec sa fourche pour vous châtier.
    Ma bio rp est ici

  23. #23
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    "Niiiiiiiiiii"

    Voici retranscrit le son qui s'échappa de la bouche de Bellatrix heurtée par une imposante personne au sac superbement orné d'un crâne de vache. Son premier réflexe fut de planter son aiguille dans la dépouille du bovidé. Vengeance ! Et puis zut, il serait plus beau comme ça. Ses yeux se portèrent vers le haut, là où se tenait approximativement la tête de celle qui l'avait outragée. Elle voulut lui hurler dessus, et peut-être même lui jeter un sort. Mais c'est alors qu'elle la reconnut. Bien sûr, ce n'était pas possible, et pourtant, il n'y avait aucun doute. C'était elle. Un cri plaintif s'échappa de ses poumons malmenés.
    "MAMAN !"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  24. #24
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages 
    823

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Sheaxie fronça les sourcils. Pour elle, ce n'était pas vraiment possible. Du tout, même. Elle s'en serait souvenue. Quoique.
    Néanmoins, Sheaxie sourit d'un air tout à fait honnête à la femme, et lui tapota le dessus du crâne -familièrement mais prudemment quand même, elle l'avait vue sauvagement agresser sa tête de vache.

    "Ma chère fille ! Comme j'suis contente de te revoir après que hm... Les sarras-hem, les dragons, c'est cela ? Les dragons t'enlevèrent à moi. Les méchants. Mais les fêtes de fin d'année sont là pour les miracles !"
    Ces mots d'une habileté rare, elle en était sûre, ne tarderaient pas à faire de Bellatrix sa fille dévouée, parce qu'il fallait bien payer les retraites, bon sang ! Et que Sheaxie était un peu beaucoup à sec (entre autres, son magnifique manteau lui avait coûté deux mois d'économies).
    "Dis-moi, ma fille adorée, tu aurais deux pièces de cuivre pour une bière ? Et une autre pour un bol d'olives ?"
    Sheaxie s'efforçait d'avoir l'air le plus maternel possible, son large sourire dévoilant ses magnifiques défenses d'orquette qui se respecte, ses yeux brillants cherchant du regard où Bellatrix pouvait bien cacher son argent.
    Vita, mortis, careo !

  25. #25
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 135

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Ah oui, apparemment, c'était bien elle. Bien sûr, c'était étrange compte tenu des circonstances. Les dragons … Oui, heu, pourquoi pas. Après tout, elle revenait d'un long voyage. D'un très long voyage, même.

    "Maman, dit-elle de sa petite voix plaintive, tu ne m'en veux pas de t'avoir assassinée ? Tu sais, je ne l'avais pas fait exprès à l'époque. En tout cas, c'est bien que tu sois revenue."

    Elle la regarda, les yeux dégoulinants d'amour et remplis de guimauve.

    "Tu n'as pas vu papa, par hasard ?"

    Ce disant, elle sortit deux pièces de cuivres du ventre de son Gromisounours.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  26. #26
    Victor Invités

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Victor était furax. Et quand je dis furax, c'est vraiment furax de chez furax.
    En premier lieu, la jeune fille lui avait dit qu'elle ne lui donnerait de son tube à fumer que s'il était sage. Bon, maintenant que ledit tube était devenu une fleur, la question ne se posait plus. Mais quand même ! Comment une encore-presque-ado pouvait-elle lui parler comme ça, le traiter en mioche ? C'était intolérable !
    En second lieu, la louve de Kasumi s'était soulagée sur ses bottes. Il ne l'avait pas vu venir mais s'était très rapidement rendu compte du crime odieux dont il venait d'être la victime. Et pas un instant il ne douta que le rôdeur en fût l'instigateur.
    Dans un cas comme dans l'autre, ce que ces deux monstres lui avaient infligé méritait une vengeance. Une TERRIBLE vengeance. Le Bien ne pouvait souffrir sans réagir les assauts du Mal !
    Le petit garçon jeta un regard circulaire sur la salle. Et quand il aperçut Astrée, un plan machiavélique se fit jour en son esprit échauffé par la bière.
    Il la tenait, sa Vengeance (avec une majuscule !) !
    Réprimant un rire sardonique, il sauta de son tabouret.

    -Je prends ça, fit-il à Thémis en lui arrachant le coquelicot des mains.
    L'instant suivant, il fonçait à travers l'assistance, se faufilant autant que jouant les coudes. Bientôt, il se planta face à Astrée, un large sourire aux lèvres, les yeux pétillants de candeur, le visage illuminé par toute l'innocence de l'enfance.

    -Oooooh, Astrée, c'est si bon de vous revoir ! s'exclama-t-il. Tenez, j'ai cueilli ça pour vous...
    Il lui donna le coquelicot et se hissa sur la pointe des pieds pour déposer une bise sur la joue de la jeune femme. Puis il enchaîna sans lui laisser le temps de répondre.
    -C'est bête que vous ayez rompu avec Kasumi. Je suis triste, parce que vous formiez un chouette couple. Mais lui, triste, on dirait pas qu'il l'est : il s'est déjà fait une nouvelle petite copine...
    Il désigna Thémis du doigt.
    -Ils arrêtaient pas de s'embrasser tout à l'heure. Avec la langue. C'était dégoûtant ! Et Kasumi il lui disait qu'il était célibataire et qu'il allait se marier avec elle... C'est comme ça que j'ai compris que vous aviez rompu... C'est vraiment super dommage, je trouve. Vraiment, ça me fait de la peine.

  27. #27
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 038

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Pendant que le garçonnet mettait en œuvre le plan sadique qu’il avait si sournoisement ourdi, le demi-elfe, inconscient de sa forfaiture qui lui faisait courir un grave danger, s’approcha de la dite Thémis. Il avait cru reconnaître en elle une vieille connaissance rencontrée lors de la libération de Luménis. Il se rappelait même lui avoir confié son animal d’alors, une petite hermine du nom de Lune. Pas très certain de sa mémoire et de la façon d’approcher la jeune femme, il décida d’imiter, maladroitement, une scène à laquelle il avait assistée des centaines de fois dans ce genre d’établissements. Il s’assit sur le tabouret à côté d’elle, lui adressa un sourire timide et l’aborda d’une voix incertaine :

    - J’ai l’impression de vous avoir déjà rencontrée, puis-je vous offrir un verre ?
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  28. #28
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages 
    327

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Thémis regardait d’un air perplexe ce qu’elle tenait désormais dans sa main. Le tube s’était transformé en un magnifique coquelicot rouge. Elle n’eut le temps d’approfondir sa réflexion philosophique sur le fait qu’elle puisse utiliser la fleur au même usage que l’ancien objet, car celle-ci lui fut sauvagement arrachée par le petit garçon.
    C’est ainsi qu’elle le regarda s’éloigner pour parler à une jeune femme qui se trouvait dans la foule. Interdite, elle ne savait plus quoi penser. Non seulement elle n’avait plus rien pour s’occuper, mais en plus elle se faisait agresser par un mioche pas plus haut que trois pommes.
    Elle soupira et se tourna du coté du bar ; il n’y avait plus rien d’intéressant à regarder sur scène ni dans la salle. Thémis se trouva alors nez à nez avec un demi-elfe, qui, elle l’aurait juré, n’était pas assis là quelques minutes plus tôt. Son visage lui était familier… Où avait-elle pu le rencontrer ? L’étranger lui sourit avant de lui adresser la parole. Gênée, la bretteuse accepta le verre qu’il désirait lui offrir. Elle baissa ensuite la tête intimidée et répondit :

    - Moi aussi j’ai l’impression de vous avoir déjà vu…Elle réfléchit, N’était-ce pas lors de la libération de Luménis ? Mais si, je m’en souviens maintenant, vous êtes Kasumi ! C’est vous qui m’avez confié votre hermine Lune. Tenez, la voici d’ailleurs...

    Elle sortit de la poche de son manteau l’animal à la fourrure blanche comme neige. Elle la déposa avec précaution sur le comptoir où elle courut vers les mains de son ancien maître.

    - Regardez, vous lui avez manqué dit-elle en riant.

    Poussée par un élan de spontanéité peut-être accentué par l’alcool et l’herbe, Thémis déposa un léger baiser sur la joue du rôdeur.
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  29. #29
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 184

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Astrée était... déstabilisée ? hébétée ? assomée plutôt... par ce que le garçonnet venait de lui raconter.
    - Tu es... tu es sûr que... que tu as vu...?
    Puis elle se tut subitement. Les yeux écarquillés, elle observait Kasumi s'asseoir près de la jeune femme. Elle avait complètement oublié le musicien qui hurlait à ses pieds des paroles sans queue ni tête, une sorte d'incantation maléfique ? Elle n'avait d'yeux que pour la scène qui se déroulait tout près. Avançant d'un pas sans même s'en apercevoir, elle écrasa une nouvelle fois le poignet de l'homme... mais n'y prêta aucune attention cette fois-ci.

    Il s'était assis près d'elle, et elle penchait la tête vers lui... Lorsqu'elle comprit que ce n'était qu'un tout petit bisou amical sur la joue, elle était déjà tout près d'eux, ayant perdu de vue le petit Victor, et ses pieds continuaient à avancer sans que sa volonté s'en mêle. Quelque part tout au fond d'elle, la voix de la raison tenta bien de lui faire remarquer qu'elle n'assistait à rien de scandaleux ou répréhensible, mais elle ne l'entendit pas : après tout, peut-être le gamin avait-il raison, peut-être y avait-il eu, auparavant, échange de baisers. Oui, c'était obligatoirement ça : puisqu'il était venu ici retrouver sa maîtresse, et qu'il était avec cette fille, c'est que c'était elle, sa maîtresse...

    Alors comme ça il préférait les jeunettes ? La gifle partit sans qu'elle l'eut vraiment préméditée, frappant le demi-elfe à toute volée, sans doute assez fort pour lui arracher une dent au passage.
    Elle le fixa une brève seconde dans les yeux, puis se détourna sans lui adresser la parole, se dirigea vers le bar, et saisit le premier verre qu'elle aperçut, l'avalant d'une traite, espérant noyer son chagrin dans un alcool bien fort. Elle faillit recracher aussitôt le breuvage, sorte de bière infecte mélangée avec du jus de chaussette d'orque sans doute. Mais elle n'avait pas le choix apparemment, si elle voulait se saoûler, il n'y avait rien d'autre.

    - Une autre bière, sauf si vous avez quelque chose de plus fort !
    Levant les yeux, elle croisa ceux du propriétaire du verre, un homme tatoué, l'air de fort méchante humeur... d'ailleurs il avait les mains pleine de sang poisseux, provenant sans doute de la tête de son voisin écrasée sur le bar. Et il était en pleine discussion avec... un elfe noir ! Ou un demi-elfe, mais quelle différence... Elle blêmit.
    - s'cusez-moi... Je n'avais pas vu que c'était le vôtre... Mais je vais vous en payer un autre... ou deux si vous voulez ! Barman ?
    Dernière modification par Voyageuse ; 29/12/2010 à 20h37.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  30. #30
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 829

    Re : [RP délire] Itchi-bidji, ou la Noël sans Jésus

    Quand Albérich Megrall poussa la porte de l’établissement où se déroulait l’événement indéterminé dont il a été question jusqu’ici, il fut immédiatement assailli par un bruit assourdissant, des odeurs répugnantes et une sorte de brume épaisse qui l’empêcha de savoir où se trouvait le bar et qui s’était déjà compromis à tout jamais en participant à pareille soirée.
    Il avança à l’aveuglette, murmura un pardon étouffé à la première personne qu’il bouscula, s’excusa avec profusion lorsqu’il écrasa un pied anonyme, puis sentit la froide morsure d’un liquide nauséabond l’atteindre à la pommette gauche et en déduisit qu’il avait mené un gentil client inoffensif à renverser sa bière.
    Il décida alors de faire marche arrière et de quitter les lieux rapidement, adepte de la prudence, songeant au bon thé et à la douce couverture qui l’attendaient dans sa masure.
    Malheureusement, il était complètement désorienté dans cette forêt de dos et de cris, d’accords tonitruants et de libations illicites. Aussi ne fut-il que semi-décontenancé lorsqu’il réalisa que la porte s’était dérobée à tout jamais. Il soupira.
    C’était un moment parfait pour sombrer dans le marasme. Il était doué pour ça. Plus doué que les zigotos qui vociféraient quelque part sur sa gauche, imaginant peut-être qu’ils exécutaient un concerto de circonstance (et non pas les tympans de l’assemblée*). Plus doué que le nain manchot qui avait brassé le breuvage infect qui empuantissait l’air (et perforait probablement les entrailles des trois quarts de l’assemblée**). Plus doué que le petit gosse à l'air retors qui venait de mettre une rôdeuse en colère.
    Blink !
    C’est le bruit de la couronne de cuivre qui tombe.

    « VICTOR DESMOULINS !!! QU’EST-CE QUE TU CROIS QUE TU FAIS ICI ! EN CES LIEUX ! A CETTE HEURE INDUE ! OÙ SONT TES PARENTS !? Enfin, pas les vrais, hein, ceux qui remplacent les vrais. Toutes mes condoléances. MAIS N'EMPÊCHE ! »
    C’est fou comme un homme en colère fend la foule avec aisance. On dirait presque un goéland dans le ciel d’azur. Enfin, la comparaison vaut ce qu’elle vaut, vu le décor et l'oiseau de mer en question.

    * lesquels hurlaient « pitiééééééé ! pitiééééééééééé ! » en chœur.
    ** lesquelles hurlaient « miséricooooooooooooooorde ! » au cœur.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Un RP délire pour Noël !
    Par Taliesin dans le forum Les Archives du Concile
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/12/2010, 21h59
  2. [INFO] Un RP délire pour Noël !
    Par Taliesin dans le forum Le panneau d'affichage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2010, 22h49
  3. [Délire] Soirée de Noël à la taverne
    Par Mornagest dans le forum Les Archives de la vie mélandienne
    Réponses: 41
    Dernier message: 28/12/2005, 00h08

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251