Page 11 sur 25 PremièrePremière ... 91011121321 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 301 à 330 sur 746

Discussion: [Lieu] Entre Helonna et Dorrandin

  1. #301
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 390

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    -Pourtant, vous avez agi comme si telle était votre intention... reprit le capitaine sur le même ton dur. Mon père et dame Lathiriel ont pris sur eux d'aller à l'encontre de l'avis du général, et d'accepter votre enrôlement dans cette mission, persuadés que votre attitude serait irréprochable. Tel fut le cas tout à l'heure, sur le pont, alors que vos compagnons se rendaient quasiment coupables d'une mutinerie. Je me suis félicité que vous, comme sire Lothor, comme les mages de guerre, respectiez la discipline, bien que ce fût là chose normale, vu les ordres auxquels vous appartenez. Mais voilà qu'en un instant, vous réduisez tout cela à néant en déboulant dans mes quartiers comme s'il s'agissait d'un moulin, en interrompant une conversation importante qui ne vous concernait absolument pas. On peut comprendre une telle attitude de la part d'un civil, même si elle reste inexcusable. Toutefois, de la part d'un soldat, d'un chevalier, d'un membre de l'Aster comme vous, rompu à la discipline et censé servir d'exemple aux autres, un tel acte est purement et simplement inqualifiable. Car si même les paladins commencent à se comporter comme des rebelles rétifs à la moindre autorité, comment espérer des civils qu'ils se montrent un tant soit peu respectueux avec leurs chefs ? Avez-vous pensé à cela, au moins ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  2. #302
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 394

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre.

    Un instant, le jeune paladin songea se confondre en excuses pour tenter d’expliquer au capitaine qu’il n’avait jamais voulu mettre son autorité en péril et qu’il avait juste été emporté dans son élan d’ouverture successive de portes, galvanisé par le désir de venir en aide à Astrée, l’urgence d’une intervention qu’il avait espérée noble et nécessaire. Mais il se connaissait suffisamment bien pour savoir que les mots sortiraient n’importe comment et qu’il ne ferait qu’aggraver son cas.
    « Non, je n’ai pas réfléchi, capitaine. Mon comportement était indigne. Je me plierai à la sentence que vous estimez appropriée. »
    Il était prêt à servir d'exemple si cela pouvait apaiser les tensions sur le navire.

  3. #303
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 390

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    -Voilà qui est mieux, dit Longuehune.
    Il se retourna, vint s'assoir en face du paladin.
    Son expression était toujours ferme, décidée, mais la colère semblait s'être retirée.

    -Les événements d'aujourd'hui n'auraient-ils pas eu lieu que j'aurais probablement passé l'éponge, me contenant d'un sermon vous engageant à ne pas recommencer. Malheureusement, des choses se sont produites, des limites dangereuses ont été franchies, et j'entends bien qu'il n'en soit plus jamais ainsi durant le voyage. Je ne doute pas, d'ailleurs, que le comte d'Aiglepierre ne voudra pas entendre parler de telles marques d'insubordination lorsque nous aurons débarqué. Elles pourraient grandement nuire au succès des opérations dans lesquelles nous sommes engagées.
    Il soupira.
    -De surcroît, par malheur pour vous, en la circonstance, votre statut vous oblige à être irréprochable, car si nous ne pouvons pas compter sur les paladins, sur les soldats ou sur les matelots pour donner l'exemple, il nous sera impossible de contraindre les civils à un minimum de discipline. Ainsi, je me vois dans l'obligation de vous imposer une sanction.
    Il dévisagea un instant le jeune homme.
    -Je vous condamne donc à récurer le pont de la Nébuleuse jusque dans le moindre recoin. Et jusqu'à ce que le bois luise tellement qu'il renvoie les rayons du soleil. Vous demanderez le matériel à Léo : il sait où le trouver.
    Archibald sourit. Un sourire franc, sans arrière pensée.
    -Et maintenant que justice a été rendue, je me permettrai d'exprimer ma conviction que nous aurons tous à nous louer de vous avoir parmi nous. Pour peu, du moins, que vous réfléchissiez un peu avant d'agir, et vous laissiez guider par votre raison plutôt que par votre cœur, aussi noble et chevaleresque soit-il.
    Dernière modification par Taliesin ; 16/08/2009 à 22h26.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #304
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 352

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : tel est pris qui croyait prendre

    Astrée resta quelques minutes dans la coursive, un peu étourdie par ce qui venait de se passer. Elle s’aperçut que ses mains tremblaient. Elle s’appuya quelques instants contre la paroi. Elle était un peu secouée par cette entrevue. Un peu… et même beaucoup plus qu’elle ne l’aurait cru. Machinalement, elle se dirigea vers l’escalier menant au pont supérieur. Kasumi devait l’attendre. Et s’inquiéter.
    Elle n’eut soudain pas le courage de sortir au-dehors, d’affronter les regards des autres, peut-être hostiles, certainement curieux. Myrhela devait se demander si elle avait parlé d’elle. Tout le monde voudrait certainement savoir ce qui s’était passé, et pourquoi. Non, c’était au-dessus de ses forces.

    Elle se sentit soudain au bord des larmes, et préféra faire demi-tour pour se diriger vers le dortoir, certainement désert à cette heure-ci. Pâle, un peu tremblante, elle se recroquevilla dans son hamac, repliant ses jambes entre ses bras, et se mit à pleurer. Rien de grave, elle le savait. C’était juste nerveux. Juste le contrecoup de l’entrevue qu’elle venait d’avoir avec le capitaine. C’était bien sûr ridicule, tout s’était bien terminé. Mais elle savait avoir été en tort, elle avait tenté de mentir, elle avait aggravé la colère du capitaine… Elle détestait ce genre de situation. Et elle s’inquiétait pour Arthur, en prime… Les larmes roulaient sur son visage. C’était stupide de pleurer comme cela, cela l'énervait. Mais elle n’arrivait pas à s’en empêcher.

    Un écureuil roux se glissa auprès d’elle, avec une expression qu’elle interpréta comme de l’inquiétude, mais c’était si facile d’interpréter. Elle ne put le caresser qu’un instant avant qu’il fasse mine de se volatiliser.

    - Attends un peu… Je te rappelle que c’est quand même un peu ta faute tout ça…
    Mais il ne semblait pas vouloir obtempérer, comme d’habitude.
    - S’il te plait… Va chercher Kasumi, souffla-t-elle en le voyant s’éloigner.
    Elle se concentra pour retrouver le contact mental avec l’animal, et lui réitéra sa demande. Elle avait bon espoir qu’il obéisse : il aimait bien le rôdeur. Un peu rassérénée par la certitude que la présence de son compagnon allait la réconforter instantanément, elle sécha ses larmes, ferma les yeux et finit par se détendre, petit à petit.


    HRP :je ne reviens pas avant mercredi soir, inutile d’adresser la parole à Astrée d’ici là… Mais bien sûr, elle suivra le mouvement, donc ne m'attendez surtout pas (je compte sur toi Kasu )
    Dernière modification par Voyageuse ; 17/08/2009 à 07h54.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  5. #305
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 394

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Arthur salua le capitaine et quitta sa cabine, les épaules basses et luttant avec peine contre les larmes. Une fois qu’il fut seul dans la coursive, il s’offrit quelques minutes de silence, pour tenter de reprendre sa contenance. Longuehune parlait de « justice rendue », le paladin avait plutôt l’impression d’avoir servi de bouc émissaire pour une série d’événements auxquels il n’avait pas pris part. Il n’avait rien volé, ne s’était introduit nulle part par effraction, n’avait rien contesté, surtout pas en public. Pourtant c'était lui qu'on avait puni, pour quelque chose qui n'avait qu'un témoin, de surcroît. Il lui semblait que le message passerait mal. Impunité pour les civils, rigueur pour les autres. Mais il avait accepté le châtiment, il était trop tard pour le trouver injuste. Il se frotta le visage d’une main un peu tremblante, prit une profonde inspiration, et repartit vers le pont.
    Tout en cheminant, penaud, il songea au paladinat et à ce qu’en aurait dit sire Armand. Il avait la conviction que le chevalier aurait ri. Et qu’il aurait loué son initiative, aussi maladroite eût-elle été. Après tout, il y avait mille moyens d’être loyal. A des règles, certes, mais aussi à des principes et à ses amis. Il se rasséréna en se souvenant que c’était là la différence fondamentale entre l’armée et l’ordre de l’Aster. Dans ce dernier, la discipline était mise au service d’un sens. Et ce sens était fondamental. Il dictait les moyens, les voies d’action, les possibles. Dans l’armée, par contre… Il suffisait de dire que son père s’était élevé jusqu’à sa tête. C’était preuve suffisante que ça n’avait rien à voir. Y penser le fit frissonner. Tout ceci lui remonterait aux oreilles, évidemment. Mais il avait de plus en plus la sensation de ne pas avoir démérité. Il s’était porté au secours d’une personne en danger. Une amie. Il avait été loyal. Il était prêt à en subir les conséquences. C’était le lot des paladins : affronter l’adversité pour que jaillisse la lumière.
    Cependant, en regagnant celle du soleil, contemplant l’immense pont de la Nébuleuse, il fut saisi d’une profonde lassitude. Le navire était gigantesque. Il en avait certainement pour plusieurs jours de travail. Peut-être même jusqu’au débarquement. Il se demanda si on le relèverait de sa corvée pour qu’il puisse assister aux conseils de guerre. Il soupira, évita le regard des éventuels attardés, et partit en quête du mousse. Il craignait que l’humiliation à venir ne lui vaille le mépris de ses compagnons, mais à bien y réfléchir, il n’avait jamais espéré qu’ils le respecteraient vraiment. Il était trop jeune, manquait de panache. Personne ne serait surpris.
    Allez, il fallait qu’il voie les aspects positifs de la situation. Il prendrait l’air, ferait de l’exercice physique, c’était finalement mieux que de se tourner les pouces toute la journée. A genoux dans de l’eau sale. S’il avait su, il aurait embarqué une tenue de rechange supplémentaire.

  6. #306
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 390

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Arthur finit par dénicher le mousse dans un coin relativement désert du pont : il avait apparemment terminé son goûter - à base, comme l'on s'en souvient, des fameux biscuits ayant déclenché toute l'affaire - et s'occupait à vérifier l'état d'un empilement de cordages pour l'heure inusités.
    Lorsque le jeune homme lui eut appris la raison de sa visite, Léo haussa les sourcils, ébahi, mais se garda bien de poser la moindre question et l'entraîna sans tarder vers une petite réserve où seaux et brosses se trouvaient en abondance.

    -Allez, faites pas cette tête... dit finalement le gamin en le gratifiant d'une tape amicale sur le bras. C'est moins dur que ce qu'on dirait : je le sais, j'ai déjà dû faire ça. Le bois, c'est du bon bois, faut pas beaucoup le frotter pour qu'il brille.
    Il sourit
    -Faut prendre ça comme une forme de... baptême. Tous les matelots l'ont fait à un moment ou à un autre. Et même les officiers, au tout début : demandez-leur, ils vous le diront ! Si mon père avait vraiment voulu vous punir, c'est les cales qu'ils vous aurait fait récurer.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #307
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 394

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre.

    Arthur ne fit aucun commentaire. Rien de ce qu’aurait pu dire le mousse n’aurait pu lui remonter le moral. Il n’avait plus dix ans, peut-être que le gamin ne s’en était pas rendu compte. Et il n’avait aucune intention de devenir marin, jamais. Au moins, dans les cales, il aurait été à l’abri des regards. A bien y réfléchir, il n’avait pas l’impression d’y gagner quoi que ce soit, bien au contraire. La pénibilité du travail n’avait aucune importance : c’était son honneur qui était blessé. Personne n’aurait réalisé qu’il avait disparu au fin fond du navire mais tout le monde le verrait récurer les planchers.
    Il se saisit du matériel alors que le mal du pays s’installait dans son âme. Il aurait mieux fait de décliner cette mission. Il n’était pas taillé pour, il l’avait su dès le départ, et à présent, les choses avaient déjà pris une tournure déplorable.
    Enfin. Ce n’est pas cela qui ferait briller le pont, évidemment. Il abandonna donc le gosse à ses biscuits et ses cordes, ce désastre avait apparemment fait au moins un heureux, et s’attaqua à sa tâche.

  8. #308
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 390

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    A ceux qui s'étonnèrent de voir le paladin récurer le pont, le capitaine et ses officiers - qui s'étaient donnés le mot - expliquèrent que le jeune homme s'était porté volontaire pour subir, à la place d'Astrée, la sanction qui lui était promise. Longuehune, peu désireux de contrarier cet élan chevaleresque, avait accepté.
    Cet événement, ainsi que ceux qui l'avaient précédé, occupèrent une bonne part des discussions, jusqu'à ce que la cloche du bord sonne à nouveau : on annonça alors aux passagers que le comte d'Aiglepierre allait organiser d'ici peu une réunion touchant à leur mission. Celle-ci aurait lieu sur le pont, le bâtiment ne comptant pas de pièce assez vaste pour accueillir tous les participants.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #309
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Streen avait du arrêter son entraînement solitaire lorsque le capitaine convoqua tout le monde sur le pont. Il avait suivi le cours des choses ; se retrouvant incapable de dire ni de faire quoi que ce soit. Comme Dorian, il s’était retrouvé bloqué. Lorsque ce fut terminé, il repartit à ses occupations. Plus tard la cloche sonna à nouveau lui demandant de se rendre sur le pont. Il prit sur lui pour cacher son agacement. Quand allait on le laisser s’entraîner en paix ? Il eut alors une idée. Le temps que le comte et les autres passager arrivent, il pourrait continuer son entraînement. Bien sur, il ne pouvait pas sortir son épée de son fourreau mais l’idée ne lui déplut guère. Perdu dans ses pensées, il marcha sur le pont visiblement un peu trop loin. Il n'avait pas fait attention au pont ne voyant pas que le paladin Arthur Maelwedd était entrain de le recurer. Il avait en partie gâché son travail et il serait obligé de refaire cette partie. Pourtant il n'était pas difficile de l'éviter. Se demandant pourquoi le paladin accomplisait cette besogne à place d'un mousse, il jeta un regard d'excuse.
    -Heu je...heu désolé.
    Il se trouvait à présent stupide planté là au milieu du pont.
    -Vous savez reprit il je ne sais pas pourquoi vous faîtes ce travail mais pourquoi de verseriez vous pas de l'eau de mer sur le pont à l'aide s'un seau? Cela irait plus vite et ce serait moins fatiguant. En plus, vous pourriez attrapper un poisson par chance et heu...on pourrait peut être le manger.
    Il n'avait trouvé que cette excuse souhaitant épargner le paladin d'un supplément de travail.
    Dernière modification par Streen ; 17/08/2009 à 12h49.
    Ma bio rp est ici

  10. #310
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Paris
    Messages 
    183

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Joon allait réplique à la magicienne, lorsqu'il fut percuté de plein fouet par le rescapé qui devait être tombé des escaliers. Le corps endolori par l'entraînement avec Damant fut davantage malmené et sa tête heurta le pont. Il se releva avec peine, l'autre elfe semblait lui aussi plutôt amoché, il avait fait une sacrée chute. Joon se releva doucement, et appela Damant pour l'aider avec le rescapé. Il se tourna vers Arya.

    «Et bien le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est turbulent celui-ci... Ça va vous n'avez rien ?»
    "Evey night and every morn some to misery are born.
    Every morn and every night, some are born to sweet delight.
    Some are born to sweet delight, some are born to endless night.
    "
    William Blake, Auguries of innocence.

  11. #311
    Avatar de Damant
    Damant est déconnecté Beau Parleur
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Gap
    Messages 
    700

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Damant soupira en voyant sa chemise que le vent venait de jeter au sol empétrée dans les bottes qui lui passèrent devant la figure lorsque Zaïu tomba dévala les marches, happant Joon au passage avant d'atterir sur Arya du Varden.
    Un moment interloqué, il arracha prestement l'écharde qu'il tenait entre le pouce et l'index et sauta de la caisse pour aller à la rencontre des elfes.
    Zaïu était en travers des jambes d'Arya et Joon était en train de se masser le crâne, à genoux à côté d'eux. Il attrapa le naufragé sous les épaules et le fit pivoter pour l'asseoir contre le bastinguage s'excusant au passage à la dame pour la promiscuité lorsqu'il attrapa à bras le corps leur "nouvel ami" qui lui, était soné pour le compte.
    Il se redressa à demi et posa une main sur l'épaule de Joon.

    Ca va l'ami? rien de cassé? tu veux que je fasse appeler le prêtre?

    Un regard pour Arya, lui tendant une main avec un sourire pour l'aider à se relever.

    Et vous Dame?
    Un pas de plus l'ami et nous pourrons tous deux admirer les tripes que vous vous vantez d'avoir!

  12. #312
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    HRP : La cloche ayant sonné, je fais une petite jonction entre la bousculade de Zaiu et le son de la cloche. Si vous souhaitez quelques modifications, je les fais sans problème.

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    La magicienne n'avait aucune échimose et un sourire se fit sur son visage. Les trois elfes étaient réunis dans une situation plutôt burelesque et la présence de Damant ne fit que l'accentuer.

    Merci Joon et Damant, heureusement je n'ai rien heurté, mais vous avez pris un sacré coup Joon, quant à Zaiu, il me semble carément sonné. je vais chercher une potion à l'intérieur, pour l'instant laissez-le ainsi.

    La magicienne se glissa dans le dortoir, sortit de ses bagages deux petites fioles qu'elle ramena sur le pont. Elle en tendit une à Joon et elle fit couler le contenu de la seconde à l'intérieur de la bouche de son congénère. Cette potion n'allait pas remettre le rescapé sur pieds, mais lui permis au moins de reprendre conscience et de se remettre petit à petit. Damant, Joon et Arya le laissèrent se reposer et comme tout un chacun, ils reçurent en quelques mots les raisons de la présence d'Arthur récurant le pont.

    Les explications qui leur avaient été données n'avaient pas réussi à convaincre l'elfe qui pourtant s'était gardée d'en parler, ce qu'elle ressentait, cette confiance émoussée, c'était son problème. Chacun réagissait comme bon lui semblait. Mais pour l'elfe qui avait déjà longuement cotôyer la rôdeuse, rien de ce qui avait été fait et dit ne pouvait être une simple réalité.

    Déjà qu'elle était abasourdie qu'Astrée eut pu voler de la nourriture et encore plus de crocheter la porte des quartiers du capitaine, qu'elle accepta qu'un autre la remplace dans l'éxécution de la peine, là c'en était trop. Il y avait trop de choses qui n'avaient pas été dites et toutes les suputations pouvaient être possible, ce qui était loin de la mettre en confiance pour la suite des opérations d'autant qu'elle était certaine qu'il y avait parmi eux un deuxième coupable.

    La magicienne dialogua avec ses compagnons, commenta sans s'impliquer dans les discussions qui tournèrent autour des événements récents et ce fut non seulement avec soulagement, mais surtout avec satisfaction qu'elle acceuillit la nouvelle que des informations sur leur mission allaient leur être données, ils allaient enfin en savoir un peu plus.

    Avec ses compagnons, elle se dirigea ses pas vers la partie du pont qui tiendrait lieux de salle de réunion. Une certaine exitation l'avait gagnée qui avait au moins l'avantage de lui permettre de ne pas se poser d'autres questions qui de toute façon était sans réponse. Alors qu'elle s'adressait à ses compagnons, le ton de sa voix marquait son impatience.


    Il me tardait de prendre connaissance des points connus par nos autorités, je suis ravie qu'enfin, ceux-ci nous soient dévoilés.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  13. #313
    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages 
    464

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Myrhela était restée à la proue, s'attendant à chaque instant à entendre la voix du capitaine crier son nom. Elle remarqua que certains de ses compagnons et des marins la dévisageaient.. surement à cause des propos de ce messire Eomer qui lui semblait-il aimait dénoncer ses camarades. Elle s'appliqua à garder une expression sereine même s'il n'en était rien. Ce qui s'était déroulé auparavant n'était peut-être qu'une mise en scène, mais celle-ci avait justement pour but de trouver les coupables..
    Elle ne trouvait pas que ce qu'elle avait fait était grave, mais elle savait que sur un navire les choses ne prennent jamais la même ampleur que sur terre.
    L'idée d'avoir été lâche l'effleura mais la lassa de marbre.. Puis lâche n'était pas le mot.. Individualiste se rapprochait déjà plus de la vérité. Aussi le fait de ne jamais vouloir perdre la face était très présent en elle..Elle n'aimait pas perdre ce qui ne la poussait pas vraiment à se dénoncer.. Puis elle n'était pas bretteuse pour rien: on ne se dénonce pas à chaque fois que quelqu'un découvre un délit que l'on a commis..

    L'annonce au sujet d'un prochaine réunion, sortit la jeune femme de ses pensée qui ruminaient jusqu'alors ce qu'il s'était passé quelques minutes plus tôt. Elle s'approcha donc de la partie du pont où le comte allait faire des révélations, s'affairant toujours à garder la mine la plus sereine possible.
    *
    Mode [OFF]

    . *..CANDY PREND SON FUSIL..* .

  14. #314
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    16 842

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Kasumi s’était un peu laissé dépasser par les évènements. Il savait que le familier d’Astrée avait profité de la nuit pour dérober de la nourriture dans les réserves mais il ignorait tout des circonstances du second larcin. Il avait suivi Astrée lorsqu’elle s’était avancée pour se dénoncer au capitaine, lui vouant un soutien indéfectible. Mais cela ne l’avait pas empêché de jeter un œil noir à ceux de ses compagnons qui avaient clairement mis en cause l’autorité du capitaine devant ses hommes. Un tel comportement était parfaitement inacceptable même de la part des mercenaires non placés sous ses ordres.

    Pourtant, laisser Astrée s’en aller s’expliquer seule au capitaine avait été une chose des plus difficiles et il avait du prendre sur lui pour ne pas les suivre discrètement, craignant de mettre sa compagne dans l’embarras s’il l’avait fait. Il était peu probable que la rôdeuse encoure un châtiment sévère mais il s’était inquiété de ne pas la voir revenir, avisant le départ précipité d’Arthur vers les coursives.

    C’est avec soulagement qu’il perçut l’appel de prince des Frelons, l’invitant à se rendre au dortoir et lui transmettant la tristesse qui accablait sa maîtresse. S’en perdre un instant, il se précipita pour la rejoindre, croisant au passage un Arthur à l’air accablé. Il était curieux de démêler le fond de l’histoire mais, lorsqu’il vit Astrée alitée, les larmes aux yeux, il ne pensa qu’à s’approcher pour l’apaiser par sa présence et par des gestes protecteurs.

    Lorsqu’elle fut suffisamment rasséréné pour lui faire le récit des évènements depuis l’appel de son familier jusqu’à son entrevue avec le capitaine, le rôdeur l’écouta, glissant quelques mots apaisants pour l’encourager à évacuer son sentiment de culpabilité et son impression de s’être mis en faute. Les deux rôdeurs gardèrent ensuite le silence pendant plusieurs minutes, restant simplement l’un à côté de l’autre en se tenant par la main. Ils seraient probablement restés ainsi encore longtemps si on n’avait sonné la cloche, sans doute pour convoquer les aventuriers sur le pont. Sans se précipiter, Kasumi offrit son bras à la rôdeuse, soutien davantage moral que physique. Il savait que ce qui tracassait le plus la jeune femme était d’avoir à affronter les regards et les questions que les mercenaires ne manqueraient pas de lui poser.

    En arrivant sur le pont, ils purent constater que les premiers d’entre eux se réunissaient déjà devant le comte d'Aiglepierre pour écouter son discours. Kasumi haussa les sourcils en constatant qu’Arthur ne faisait pas encore partie du groupe, occupé qu’il était à récurer le plancher. Le demi-elfe se promit d’aller toucher un mot au capitaine, non pas pour l’inciter à renoncer à punir le paladin, une proposition qui n’aurait certainement pas bon accueil, mais pour partager le sort de celui qui avait montré sa loyauté envers Astrée, quoique d’une curieuse façon.
    Dernière modification par Kasumi ; 17/08/2009 à 19h27.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  15. #315
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    France
    Messages 
    1 207

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Lorsque la cloche du pont sonna, Eomer ne l'entendit même pas tellement il était perdu dans ses pensées en regardant l'horizon, il pensait à beaucoup de choses en même temps mais revenait souvent à un point d'achoppement qui le tiraillait: que faisait il dans cette galère ?
    Entre ceux de ses compagnons qui couraient partout, celui qui arrivait soûl à bord, le couple de rôdeurs littéralement collés ensemble et dont l'un d'eux se permettait de "visiter" la cabine du capitaine, le paladin à l'armure rutilante qui semblait encore dans l'adolescence, la voleuse paranoïaque, une elfe étrange... La seule personne qui semblait relativement normale était le vampire du bord !
    Justement, en pensant à lui, Eomer se retourna et vit que tous se rassemblaient sur le pont...
    "Que font ils ?" se dit il.
    Repérant son ami vampire, le rôdeur alla le voir pour lui demander:
    " Bonjour Dorian, savez-vous... euh... sais-tu ce qu'il se passe ?"
    Dernière modification par Eomer ; 18/08/2009 à 16h07.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  16. #316
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 394

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Lorsque Streen avait maculé la zone qu’il venait de nettoyer, Arthur ne s’était pas vraiment formalisé. Il avait remercié l’homme pour ses conseils, puis s’était remis à l’ouvrage. De toute façon, immanquablement, les gens continueraient à circuler sur le pont, à fouler les planches fraîchement astiquées, ce n’était pas comme s’ils étaient amarrés dans un port quelconque, et qu’il eut pu leur demander à tous de descendre. Longuehune devait le savoir aussi et n’attendait probablement pas que son navire rutile de partout au même moment.
    Il entendit la cloche appeler au rassemblement, mais il n’était pas certain d’avoir le droit de s’interrompre. Le capitaine ne l’avait pas précisé, et Arthur avait à cœur de ne pas s’enfoncer davantage. Il avait déjà mal aux reins et le soleil lui avait rougi la nuque, il n’avait pas envie de devoir ajouter une corvée supplémentaire à la première. On lui raconterait certainement ce qu’il avait besoin de savoir. De toute façon, ce n’est pas comme si sa présence ferait la moindre différence. Il n’était pas expert tacticien, ni fin stratège. On lui dirait où se mettre et quoi faire. Pour le reste, rien n’était fondamental : il était embarqué sur la Nébuleuse, il était trop tard pour que des révélations fracassantes changent quoi que ce soit à la situation.

  17. #317
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    4 037

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Dorian avait entendu la cloche erre et s'était approché, quittant le bastinguage et la vue des flots. Il gagna le groupe d'aventuriers luméniens comme lui attendant le discours du comte d'Aiglepierre et vit son ami Eomer s'approcher et lui adresser la parole. Le rôdeur visiblement s'interrogeait sur le pourquoi de ce rassemblement.

    "Rebonjour Eomer" dit aimablement Dorian. "Que se passe t il ? Je crois bien qu'il s'agit d'une annonce du comte Aiglepierre relative à notre quête" fit le vampire luménien. "Nous allons enfin savoir ce que l'on attend de nous. On va nous remettre nos ordres de mission en quelque sorte. J'espère que tout le monde est aussi réveillé que nous" acheva Dorian avec un clin d'oeil.
    Dernière modification par Bat ; 18/08/2009 à 17h16.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  18. #318
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 390

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Lorsque tous les membres de l'expédition furent rassemblés - Arthur y compris, le mousse était venu lui dire qu'on comptait sur sa participation -, le comte d'Aiglepierre s'avança. Il avait le visage solennel, fermé, on le sentait d'une humeur pour le moins maussade. Mais il ne se départit pas de ses manières courtoises et de son ton mesuré.
    -Comme annoncé lors de la réunion au Palais, commença-t-il, je vais vous transmettre à présent les quelques informations dont nous disposons quant à notre destination et à nos ennemis. Ce sera également l'occasion, pour ceux d'entre vous qui le désirent, de poser des questions ou de faire les remarques qu'ils jugeront utiles. Cependant, avant cela, je me dois de vous faire part d'un sujet qui me préoccupe grandement et me fais douter, je l'avoue, de nos chances de réussite.
    Du regard, il fit le tour de l'assistance.

    -Le stratagème auquel a eu tout à l'heure recours le capitaine Longuehune visait à éviter une longue et pénible enquête, à pousser les responsables d'une infraction non négligeable à se dénoncer. Cela a réussi. En revanche, ce qui n'était pas prévu, c'est que certains d'entre vous se rendraient coupables d'une quasi mutinerie. Le mot n'est pas trop fort : comment qualifier autrement ce qui s'est produit ? L'on rompt les rangs, l'on jette des sorts, l'on empêche un capitaine, sur son propre bâtiment, d'appliquer la justice, comme il en a le droit légitime. On le contredit devant tous ses hommes, on remet en cause son jugement, et, pire encore, on le menace d'une lance.

    Il regarda, un à un, les passagers qui s'étaient rendus coupables des actes qu'il venait de dépeindre.
    -Je sais que vous êtes des civils. Que vous n'êtes pas habitués à la discipline. Mais, je gage que cette notion ne vous est pas totalement étrangère, de même que celle de respect dû à des officiers de haut rang. Je sais également que ce qui a motivé ces actes n'était pas répréhensible en soi, partait d'un bon sentiment. Mais ce qui a découlé de ce sentiment est purement et simplement inadmissible dans le contexte qui est le notre, celui d'une expédition militaire de la plus haute importance. J'espère que vous le comprenez. Que vous avez conscience de la gravité de ce que vous avez fait, et des risques que cela peut nous faire courir, à nous tous. Que vous avez conscience que jamais de telles choses ne doivent se reproduire... Que je ne les laisserai pas se reproduire, le cas échéant.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  19. #319
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Paris
    Messages 
    183

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Joon remercia Arya, mais lui rendit poliment la potion. Il n'en avait pas besoin, ou plutôt, il avait tout le temps de se remettre du choc, minime au demeurant. En revanche une fois sur l'île, il se pourrait que les potions deviennent vitales, et difficiles à économiser.

    Lors du discours du Comte, il eu du mal à se concentrer, mais s'offusqua du regard accusateur. On lui parlait de discipline, dans ce cas, que les «autorités» agissent dans la discipline, et pas par d'exotiques moyens détournés, mettant à vif les instincts de certains passagers... Il baissa néanmoins sa lance sur laquelle il s'était appuyé pour marcher, le plus de désinvolture possible dans le geste, essayant d'ignorer les œillades sévères des autres soldats et matelots.
    Dernière modification par Joon ; 19/08/2009 à 21h58.
    "Evey night and every morn some to misery are born.
    Every morn and every night, some are born to sweet delight.
    Some are born to sweet delight, some are born to endless night.
    "
    William Blake, Auguries of innocence.

  20. #320
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    L’esprit bien loin de celui que le comte espérait, la magicienne n’en avait que faire des sermons se référant à un homme qui pour démontrer son autorité avait joué une mascarade.

    Le vent dans les voiles, les assauts des vagues sur la coque, les craquements du navire vinrent peupler son écoute avant qu’une voix s’élève dans son esprit, paroles paternels qui éloignaient l’elfe de tout respect, toute obéissance dictée par un humain, tout maître du navire de guerre ou tout chef de mission qu’il soit. La magicienne ne se sentait pas concernée et son regard qui semblait attentif était indifférent aux sentiments qui empreignaient les âmes, avant qu’il n’en vienne à être aveugle au monde qui l’entourait pour ne voir plus que des images plaisantes et réjouissantes. Lorsque le regard accusateur du comte se posa sur elle, il ne put deviner qu’Arya ne le vit même pas, autant qu’elle n’entendait pas ses mots.

    Sa confiance avait été écornée par les faits qui s’étaient déroulés, par le peu qu’elle savait, par le silence qui avait suivi, le secret qui semblait entouré les actes qui avaient généré, puis fait dégénérer la situation, par une sentence soi-disant effectuée par un autre. Qui étaient les coupables ? Quel avait été leur but ? Comment avancer vers une mission périlleuse sans que la confiance soit totale ? Dans le cas présent, elle pouvait craindre à un coup bas de n’importe lequel des participants, l’injustice avait pleine puissance sur ce navire, ce qui n’était pas réjouissant. Dès lors, peu avait encore sa totale confiance. Il aurait certainement mieux valu que le capitaine fasse son enquête et que tous les participants soient informés, cela n’avait pas été et ne serait probablement jamais. Ceux qui se voyaient traités de coupable, n’avait que réagis à une situation générée par d’autres qui semblaient s’en sortir avec des lauriers.

    La réalité était sans solution immédiate et l’elfe laissait son esprit partir vers des horizons calmes et sereins alors que la voix du compte clamait haut et fort qu’il ne pourrait dorénavant plus tolérer le moindre désordre, Arya était sourde à ses paroles, elle n’était déjà plus là, il y aurait au moins une personne dans l’assistance qui ne critiquerait pas les mots qu’il prononçait. L’esprit de l’elfe ne reviendrait que lorsque les paroles seraient directement liées à ce qu’elle devait préparer, bien qu’elle ne fut pas certaine que si escale il y avait, elle ne quitterait pas le navire faute d’avoir retrouver la confiance indispensable face au possible trépas qui les attendait.
    Dernière modification par Arya Du Varden ; 18/08/2009 à 17h28.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  21. #321
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Streen en fut ébahi, c’était donc pour ça qu’on l’avait convoqué ? Pour subir un sermon ? Il n’avait rien fait lui, il n’était pas concerné par cette histoire. Le capitaine et le comte avaient apparemment le don d’appâter les membres de l’équipage par des moyens sournois. Et bien sur, ces imbéciles lui compris avaient mordu au piège. Il jugeait ces méthodes démesurées. Pourquoi le capitaine n’a-t-il pas interrogé les membres? Les concernés auraient peut être révélé la vérité sans arriver à de telles extrémités. Et là, ça continuait. On faisait croire aux membres de l’équipage que l’on possédait des informations sur leurs futurs ennemis pour les faire venir et les sermonner. Pourquoi ne pas avoir révélé le but de cette convocation dés le départ. Streen n’écouta pas le discours du comte essayant de se concentrer sur les gestes de l’escrime qu’il avait appris. A présent il doutait des bonnes intentions de Luménis. Si les trois dirigeants étaient comme le comte ou le capitaine, il se pouvait qu’ils se « débarrassent » des survivants de l’expédition pour éviter qu’ils révèlent à quiquonque l’existence de l’hospice comme en leur ôtant une partie de la mémoire par exemple. Il n’était qu’un pion destiné à mourir ou à être exilé.
    Ma bio rp est ici

  22. #322
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    16 842

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Kasumi demeura impassible, conscient de la gravité de l’instant. Un rappel à l’ordre était visiblement plus que nécessaire étant donné la réaction des principaux intéressés. A voir leur attitude, il devait faire un effort pour ne pas se renfrogner. Même si lui-même ne gouttait pas la hiérarchie militaire au point de songer à embrasser cette voie, il ne doutait pas de sa nécessité lors d’une mission aussi périlleuse et qui plus est sur un navire de guerre ou la promiscuité impliquait des règles strictes. Même sans cela, le respect que l’on devait à son hôte aurait du en faire rougir plus d’un parmi les aventuriers à la mine désapprobatrice voire méprisante. Certes la mise en scène en avait remué plus d’un, lui y compris, mais l’autorité du maître à bord avait été bafouée au delà de l’acceptable. Si les mercenaires la remettait si facilement en cause, il doutait de parvenir à leur accorder sa confiance lorsque la réactivité et la cohésion serait leur seul bouclier conter la débâcle.

    Il ne pouvait qu’espérer que cette attitude s’aplanirait lorsque chacun aurait trouvé sa place dans leur petite communauté. Dans le cas contraire, il devrait surveiller ses arrières aussi bien que ses ennemis, une perspective peu réjouissante. Pour sa part, il attendait la suite du discours, espérant que les détails sur la mission ne manqueraient pas de faire réfléchir ses futurs compagnons d’arme.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #323
    Avatar de Damant
    Damant est déconnecté Beau Parleur
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Gap
    Messages 
    700

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Damant s'était avancé vers le cercle de ses compagnons avec Joon et Arya, faisant jouer son épaule pour étirer sa peau et sentir s'il restait quelque chose dans son flanc.
    Le Comte d'Aiglepierre tardait à venir à l'essentiel, il n'était nullement concerné par les réprimandes pour une fois, jetant un coup d'oeil discret à Myrhela qui leur aurait évitée bien des déboires en étant plus consciencieuse.
    Il soupira et s'appuya sur un tonneau adjacent en croisant les bras. Attendant que l'on entre enfin dans le vif du sujet.
    Il croisa le regard de Manfred et lui adressa un signe de tête ; il avait une question qui lui brulait les lèvres et le vieil homme serait en mesure de lui répondre ; voir même le comte mais il pensait avoir assez fait "sensation" lors de la réunion du chateau... Manfred saurait lui répondre.
    Un pas de plus l'ami et nous pourrons tous deux admirer les tripes que vous vous vantez d'avoir!

  24. #324
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    France
    Messages 
    1 207

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Dès que le comte sembla embrayer sur un sermon, Eomer se déconnecta totalement du monde extérieur. Il n'avait cure de tout ce qui pouvait être dit à ce sujet.
    Le jeune homme n'était pas devenu rôdeur uniquement parce qu'il aimait la forêt et la nature, il aimait aussi être indépendant, voir seul pendant de longues périodes. Et la nature, par sa luxuriance permettait de vivre de cette manière. Elle pouvait subvenir à tous ses besoins et ne pas contraindre sa liberté d'action.
    Cela avait été un peu dur pour Eomer de s'intaller en ville et ouvrir un magasin mais il l'avait choisi en toute liberté et était son propre patron donc il ne regrettait pas vraiment cette semi-sédentarisation.
    Par contre il n'avait jamais accepté une autorité supérieure a la sienne qu'il n'avait pas acceptée en son âme et conscience, et ce capitaine il ne lui devait rien. Il n'aimait pas particulièrement ses manières et n'avait pas été embarqué dans cette mission pour voir son esprit d'indépendance ferré.
    Eomer n'écoutait donc absolument pas ce qu'il racontait et en tirait même plaisir !
    Que le comte remarque ou non son attitude il s'en moquait totalement, bien qu'il ne montrait pas son total désintérêt (par politesse) comme il aurait pû le faire en se retournant vers le bastinguage... Peut être que le capitaine allait dire quelque chose d'intéressant en fin de compte donc il attendait ce moment qui se traduirait sûrement par un regain d'attention de ses compagnons qui, eux mêmes semblaient plutôt ailleurs aussi...
    Dernière modification par Eomer ; 20/08/2009 à 20h02.
    Ma biographie Lumenienne
    Ma boutique
    Mon rôdeur
    (Très bon rôdeur à la fin de BG1).

  25. #325
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    4 037

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Dorian fut un peu surpris par le discours du capitaine Longuehunes même si il s'attendait à un rappel à l'ordre à plus ou moins brève échéance. Lui-même ferma son esprit au discours du comte lorsque le dernier commença son sermon. Après tout il n'avait rien fait qui ressemblât à une mutinerie lui Dorian Cheveux-de-Jais, même si comme nombre de ses compagnons d'aventure le vampire-forgeron avait été choqué par la perspéctive de voir le capitaine flageller un gamin de 12 ans. Sans détourner ouvertement le regard, afin de ne pas défier ouvertement le capitaine et le ocmte, Dorian fixa sans en avoir l'air la mer qui entourait le navire afin de penser à autre chose. Il focaliserait à nouveau son attention sur les propos du comte Aiglepierre et du capitaine Longueshunes lorsque ces derniers aborderaient la question essentielle, celle de la misison que Luménis avait confié aux aventuriers. Tout en laissant la mer emplir ses pensées, Dorian jeta un rapide regard de connivence à ses amis Arya et Eomer.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  26. #326
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 394

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Arthur était demeuré en retrait, peu désireux d’attirer l’attention sur sa présence de quelque manière que ce soit. Il craignait plus que tout de croiser des regards méprisants ou apitoyés et n’avait surtout pas envie de se retrouver face à Astrée ou son compagnon. Assez de honte pour une journée. Cependant, comme le comte d’Aiglepierre procédait à une nécessaire mise au point, il se sentit rougir, conscient que si les remontrances étaient destinées principalement aux civils, il était évidemment visé lui aussi. Et il était forcé d’admettre qu’Aiglepierre avait raison. Dans les situations critiques qu’ils ne manqueraient pas de rencontrer, la discipline serait leur seul rempart contre le chaos et l’échec.
    Il perçut néanmoins la désinvolture de bon nombre de ses compagnons et s’en inquiéta. Leur attitude promettait de causer des problèmes et il se demanda si les autorités luméniennes n’auraient pas dû se contenter d’enrôler des militaires de carrière, plutôt que de recruter des personnes manifestement habituées à une indépendance frisant l’individualisme, qui risquaient de mettre toute l’équipée en danger.
    Il demeura cependant impassible, convaincu que ces dissensions malheureuses finiraient par s'aplanir devant l'adversité.

  27. #327
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Ex-lathandrite désabusée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    22 352

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : tel est pris qui croyait prendre

    Astrée avait suivi Kasumi un peu à contrecoeur. Si seulement elle avait pu éviter cette réunion... Elle gardait la tête basse, avec la sensation confuse que des têtes se tournaient vers elle. Sans doute commentait-on l’incident… Et elle ne pouvait quand même pas s’avancer, brandir son écureuil et leur expliquer ce qui s’était passé. Ce n’était pas le moment, et de toute façon elle n’aurait jamais osé. Elle n’avait pas revu Arthur et espérait qu’il n’avait pas été trop sévèrement puni. Après tout, tout cet incident était de sa responsabilité à elle. Et pourvu que Myrhela non plus n’ait pas d’ennuis…

    C’est donc l’humeur morose qu’elle écouta le discours du comte d’Aiglepierre. Elle tiqua un peu quand il évoqua une infraction grave. Pour elle, cela demeurait un regrettable malentendu, même si, après le sermon que lui avait fait le capitaine, elle comprenait ce qu’il voulait dire. Non, le plus désolant dans toute cette histoire était que cet incident risquait de miner leur cohésion, d'abord parce que ses compagnons risquaient de ne plus avoir confiance en elle, et ensuite parce que cela semblait pousser certains de ses camarades à contester l’autorité de leurs supérieurs. Lorsqu’ils avaient accepté cette mission, on leur avait annoncé qu’elle serait dirigée par le comte, et il était donc légitime que celui-ci attende de leur part une certaine obéissance, ou du moins un certain respect. Et cela paraissait compromis, ce qui ne serait certainement pas du goût d'un officier militaire, habitué à une obéissance sans faille...
    Elle grimaça intérieurement en observant les réactions de ses camarades. Elle non plus n’aimait pas la discipline militaire et avait une certaine tendance à contester l’autorité, à l’opposé de son compagnon, d’ailleurs cela faisait l’objet de taquineries sans fin entre eux. Mais elle trouvait que ses compagnons allaient un peu trop loin. Il y avait un monde entre faire usage de son libre-arbitre pour refuser un ordre qu’on estime injustifié, et refuser ouvertement d’écouter le discours de celui qu’on avait désigné comme le commandant du groupe. Et dire que quelque part, tout ça était de sa faute.
    Elle se contenta donc de baisser davantage la tête et ne fit aucun commentaire, se raccrochant à la présence rassurante de son compagnon. Elle n’osait même pas couler un regard vers Myrhela, ou vers Arthur, arrivé un peu en retard – elle se demandait bien pourquoi.
    Dernière modification par Voyageuse ; 19/08/2009 à 20h10.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Peu disponible...

  28. #328
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 390

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    HRP : C'est le comte d'Aiglepierre qui parle. pas le capitaine.

    Le comte s'était interrompu, parcourant de son regard scrutateur les rangs de son auditoire. Et, à voir ses sourcils se froncer, il était évident qu'il y découvrait certaines choses qui n'étaient guère à son goût. Streen s'adonnait à des gestes d'escrime, ne cherchant nullement à dissimuler le fait qu'il se moquait de ses paroles comme d'une guigne. D'autres, faisaient plus ou moins d'efforts pour cacher le dédain que leur inspirait ce discours, mais le comte savait déchiffrer les expressions, les regards : on ne devient pas officier si l'on n'apprend pa sà connaître les hommes...
    Son inspection terminée, il se redressa, digne, et croisa les bras.

    -Lorsque vous vous êtes engagés pour cette mission, dit-il d'un ton calme, il vous a été clairement signalé que j'en serais le commandant et, par conséquent, que vous seriez placés sous mon autorité. Vous êtes des civils, je ne l'oublie pas, et ne compte ni vous imposer la stricte discipline à laquelle se doivent les soldats, ni prendre des décisions sans en avoir débattu avec vous. Après tout, vous êtes experts dans vos domaines respectifs, et je ne suis pas connu pour être un chef autoritaire refusant les avis extérieurs. Cependant, je ne pourrai pas vous faire confiance, et donc compter sur vous, si vous ne témoignez d'aucun respect pour la hiérarchie, pour les consignes données, si vous n'en faites qu'à votre tête dans les moments cruciaux. De tels comportements individualistes et non concertés nous mèneraient tout droit à notre perte. Ainsi, si certains d'entre vous sont incapables - ou se refusent - à respecter mon autorité, ou celle du capitaine, dans les limites précédemment définies, qu'ils s'avancent à l'instant et le disent clairement. Nous ferons une escale dans le prochain port hélonnien où ils pourront débarquer, puis rentrer à Luménis pour vaquer à leurs occupations ordinaires. Etant bien entendu qu'ils devront conserver le secret sur cette expédition. Dans tous les cas, je ne dirai pas un mot de plus sur notre mission tant que ce point crucial n'aura pas été éclairci.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #329
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Languedoc
    Messages 
    4 037

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Quête : Tel est pris qui croyait prendre

    Dorian se demanda si les aventuriers luméniens n'étaient pas allés un peu loin en faisant la mauvaise tête pendant le discours de remontrances du capitaine, même si l'agacement de certains était compréhensible puisque tous les luméniens n'avaient pas participé à la "mutinerie". Dans un geste de bonne volonté, Dorian montra à son interlocuteur ses mains vides et acquiéça de la tête en entendant les dernières mises au point du comte Aiglepierre, tout ceci dans un silence total de sa part. Le vampire était on ne peut plus attentif et discipliné...
    Dernière modification par Bat ; 20/08/2009 à 22h38.
    Bat la chauve-souris de Gotham ! Rejoignez Luménis,ville de paix et de fortune.Allez voir le forum Elindore sur Baldur's Gate et un JdR sur les ROs. Et Ma Bio JdR .



  30. #330
    Avatar de Damant
    Damant est déconnecté Beau Parleur
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Gap
    Messages 
    700

    Re : [Quête] Entre Helonna et Dorrandin

    Damant se redressa en tiquant, voulant en finir une fois pour toute avec les remontrances des uns envers les autres.

    Messire, je pense parler au nom de la majorité en disant que nous comprenons tout à fait l'importance de ce point "crucial" ; étant donné notre situation et notre destination... Le respect d'une autorité directionnelle, qui plus est tenante des seules informations auxquelles nous pouvons, je l'espère, nous fier dans notre quête ; est nécéssaire et je pense que tout le monde l'a compris.
    Cependant, j'estime que seules quelques personnes ont été mélées à cette affaire et que ces personnes là ont déjà eues leur remontrances en face à face avec le maitre de bord qui, n'ayant pas l'air d'être homme à se laisser marcher sur les pieds, à dû s'entendre sur les raisons, les causes et les conséquences des actes de chacuns. Si nous sommes tous ici et qui plus est que personne n'est aux fers ou sur une planche de salut, c'est surement parce que cette histoire à été réglée par les personnes qui devaient les régler et que cette histoire n'était apparemment qu'un triste malentendu... Les personnes concernées que j'ai le plaisir de connaitre depuis quelques temps n'ayant rien de voleurs, de traîtres ou de mutins.

    Affiche un sourire affable

    Nous nous efforçons tous de prendre notre mal en patience en ne sachant pas ce qui nous attend sur place, mais selon vos dires comte d'Aiglepierre, vous nous rassembliez justement pour ceci, peut être serait-il temps d'aller directement au coeur du sujet? Je gage qu'une bonne partie de la pression dont nous "souffront" s'envolera une fois que nous sauront enfin tout les détails manquants...
    Un pas de plus l'ami et nous pourrons tous deux admirer les tripes que vous vous vantez d'avoir!

Page 11 sur 25 PremièrePremière ... 91011121321 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Info] Histoire de Dorrandin et Helonna
    Par Ravestha dans le forum L'Encyclopédie des Terres Désolées
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/10/2006, 11h50
  2. [LIEU] Les plages d'Helonna
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/12/2005, 19h45
  3. [TD] Premiers pas sur Dorrandin
    Par Galathée dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/03/2005, 15h23

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253