Page 3 sur 7 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 200

Discussion: [Bâtiment] Le Fort de Manost

  1. #61
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 795
    [Quête : spéculations]

    Bacramad fronça les sourcils. Quelle était cette nouvelle histoire ? Un trafic de drogue, en ville ? Voilà qui n'était guère nouveau... mais que l'un des maillons du réseau ose venir les narguer ici même, cela dépassait l'entendement.

    "Alors comme ça, vous avez du lotus noir en votre possession, mais vous refusez de nous dévoiler les identités de ceux qui vous l'ont fourni ? Un peu gros, je trouve, ma demoiselle..." Il avisa les gardes : "Emparez-vous d'elle. Je pense que vous allez devoir inventer une histoire un peu plus crédible..."

    Il tourna les talons, alors que deux hommes solidement bâtis empoignèrent Auregann par les épaules, et la poussèrent vers l'intérieur du fort.

    Ils marchèrent ainsi pendant plusieurs minutes, le capitaine ouvrant la marche, dans le fort même, jusqu'à atteindre une salle contenant un bureau et deux chaises, dont l'une munie de chaînes. Les gardes firent asseoir la barde, l'attachèrent par les poignets, puis quittèrent la pièce vers leur poste respectif.


    "Alors... commençons par le début. Quel est votre nom ? Que faites-vous en ville, sinon véhiculer des substances illicites ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  2. #62
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Annecy
    Messages 
    126
    [Quête : Spéculations]

    Me voilà bien mal embarquée, songea Auregann. Cette fois, elle le savait, elle ne pourrait plus s'en sortir avec des semi-mensonges, aussi décida-t-elle de jouer franc jeu.

    "Très bien. Je m'appelle Auregann, je suis barde itinérante. Je suis à Manost depuis quelques jours, aussi je me demande comment j'aurais pu avoir le temps d'intégrer un réseau de trafiquants, dit-elle avec une pointe d'ironie. Jusqu'à peu, je logeais au Loyal Paladin, puis j'ai changé de taverne pour varier mon public...

    Après une seconde d'hésitation, elle ajouta :

    Je me suis installée à la Taie Dorée, hier soir. Et c'est là bas que j'ai eu affaire à un mystérieux individu qui m'a remis cette substance, puis a disparu sans me laisser le temps de réagir.

    Le capitaine restait silencieux, attendant la fin de son récit. Reprenant un peu d'assurance, la demi-elfe continua, en le regardant dans les yeux :

    "Je comprends que vous soyez sur vos gardes et que vous me jugiez tout de suite coupable de je ne sais quel forfait... Mais si je suis ici, justement, c'est pour affirmer mon innocence, me débarasser au plus vite d'une culpabilité forcée qui pourrait m'accabler, et qui sait, vous aider peut-être ?"

    Elle avait prononcé ces derniers mots sans grande conviction, ils lui étaient venus à l'esprit avant même qu'elle ait vraiment le temps d'empêcher cette idée somme toute saugrenue de s'exprimer.
    Comme le garde la regardait toujours froidement, avec un air qui lui paraissait de mauvaise augure, elle soupira et acheva :


    "Je ne sais rien sur l'homme qui m'a abordée, pas même son nom. Et quant à la marchandise qu'il m'a gentiment offerte... Veuillez vérifier par vous même, c'est une bourse en cuir, tout au fond de ma sacoche. Prenez la, et gardez-la ! Je ne veux plus en entendre parler. Et faites attention à mes flûtes."
    Auregann, jeune barde itinérante, s'adresse à vous en CornFlowerBlue (#6495ED)
    RPistes acharnés ? Athariand et la Forêt du Troll Phénix n'attendent que vous !
    Statut : Aïm back

  3. #63
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 795
    [Quête : spéculations]

    Le capitaine était un peu étonné du récit d'Auregann, et ne savait trop qu'en penser. Discerner la vérité du mensonge était par trop compliqué, certains malfrats parvenaient à mentir, voire à faire croire qu'ils mentaient alors qu'ils disaient la stricte vérité... Qu'en était-il de celle-ci ? Elle proposait de l'aide... après tout, si cette dégénérée permettait de filer une piste pour démanteler l'un des réseaux de la ville, pourquoi pas ? Ensuite, peut-être éviterait-elle la prison, si elle s'avérait suffisamment utile.

    "Nous aider... moui. Si, comme vous le prétendez, vous pouvez nous mener à cet homme, nous vous en serions reconnaissants. Et si vous prouvez votre innocence, je vous ferais mes plus plates excuses. Mais, pour l'instant, permettez-moi de continuer à vous considérer comme suspecte. Quant à cette bourse, effectivement, il serait plus sage de nous la remettre."

    Il détacha une des mains de la jeune barde, qui lui remit la bourse, presque avec un soulagement visible sur son visage, et le capitaine s'en saisit, dénoua le lacet, et constata la véracité des propos d'Auregann. Il renoua la cordelette et posa la bourse sur son bureau.

    "Pièce à conviction. Bien, acceptez-vous de nous mener à cet inconnu, alors ?"
    Dernière modification par Mornagest ; 09/08/2007 à 20h59.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #64
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Annecy
    Messages 
    126
    [Quête : Spéculations]

    Auregann ne mit pas longtemps à répondre. Dans la situation où elle était, elle n'avait guère le choix. Même si elle n'avait aucune envie de se mêler à ces histoires, et pas non plus d'être sous les ordres de ce capitaine fort désagréable, elle ne pouvait faire autrement. Refuser la faveur qu'on lui proposait signifiait passer sans nul doute les prochains mois en prison. Et même si elle savait qu'elle courrait des risques indéniables en livrant le mystérieux homme et son sombre trafic, elle pouvait espérer que la garde manostienne serait à la hauteur pour lui assurer protection, si les choses tournaient mal.
    C'est donc avec un sourire avenant qui cachait son malaise qu'elle déclara :


    "J'accepte, capitaine."

    Elle réfléchit un instant puis ajouta :

    "Je pense être capable de reconnaître l'homme qui m'a abordée, bien que je ne l'aie eu sous les yeux que quelques secondes. De plus, la tenancière de la taverne m'a également indiqué où il habitait... attendez que je me souvienne... Une maison de briques, la deuxième rue à droite en sortant de la Taie Dorée. D'autre part..."

    Elle hésita à poursuivre, ayant toujours quelque part au fond de son esprit la crainte de s'attirer des ennuis en dénonçant d'autres personnes. Mais elle savait qu'elle n'avait pas le choix, elle s'était associée avec la garde, elle devait aller jusqu'au bout.

    "...ce ne sont que des suppositions de ma part, mais je crois que la tenancière de la Taie Dorée est également au courant de ce trafic. Dire qu'elle y est associée, c'est encore une autre histoire, mais elle m'a fait une remarque étrange..."
    Auregann, jeune barde itinérante, s'adresse à vous en CornFlowerBlue (#6495ED)
    RPistes acharnés ? Athariand et la Forêt du Troll Phénix n'attendent que vous !
    Statut : Aïm back

  5. #65
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 795
    [Quête : spéculations]

    Le capitaine se radoucit quelque peu. La jeune femme se montrait coopérative. Peut-être ne mentait-elle pas, en affirmant avoir été embarquée dans ce réseau sans le vouloir ? Ce n'était pas impossible, mais presque inespéré. Ils pourraient enfin essayer de démanteler un trafic important, grâce à elle.

    "Très bien. Je vous propose d'aller ensemble vérifier vos dires. Et par la même occasion, nous interrogerons ces gens quant à ce trafic de lotus noir."

    Il se leva, appela les gardes qui détachèrent entièrement Auregann, puis le petit groupe se mit en route. Ils ne seraient pas trop de quatre pour intervenir, s'ils tombaient sur une bande de criminels aux esprits embrumés par la drogue...

    Ils partirent en direction de la Taie Dorée


    Hrp : je te laisse le soin d'y aborder à nouveau la tenancière, qui est à son comptoir, comme d'habitude
    Dernière modification par Mornagest ; 16/08/2007 à 17h03.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #66
    Trichelieu Invités

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    C'est après une longue course à travers la ville de Manost que Trichelieu arriva devant le fort de Manost, véritable joyau serti dans la roche côtière. Le soir tombait et déjà quelques étoiles s'éveillaient dans le ciel qui lui s'obscurcissait. Quelque peu époustouflé par le spectacle d'architecture qui s'offrait à lui, Trichelieu crut vaciller devant tant de splendeurs. Un beau monument, à l'image de sa ville d'Accueil ! Rigoureux jusque dans ses moindres recoins, ce fort avait de quoi inspirer respect et terreur à la fois. Mais le jeune mage de Bérégost n'avait guère le temps de se pâmer d'admiration pour une grande bâtisse, si belle fût-elle.

    Il entra dans le fort et se mit en quête d'une garde, ou de ce qui pouvait en avoir l'air. Il était nécessaire d'en trouver un et de le convaincre de recevoir sa plainte ... car le contraire signifiait un combat seul à seul avec Veldrin, ce qui était une perspective des plus fâcheuses. Aussi fallait-il dès à présent réfléchir avec profondeur aux arguments susceptibles de convaincre les gardes. Trichelieu ne songeait pas à mentir mais plutôt à ... maquiller la réalité pour la rendre profitable.

    Mais à peine avait-il une idée qu'un garde déjà passait près de lui. Il interrompit le soldat et s'adressa à lui d'une voix inquiète mais ferme.

    "Monsieur, permettez moi de vous retenir un instant ! J'ai une plainte à déposer et le signalement d'un bandit très dangereux à signaler. Ce scélérat a enlevé mon familier dans le but d'exercer sur moi un chantage des plus odieux, et je ne doute pas qu'il recommencera auprès de personnes plus influentes que moi dans cette ville. A qui dois-je m'adresser pour ce genre de requête ?"

    Au fond de lui, Trichelieu espérait réellement avoir convaincu le garde.
    Dernière modification par Trichelieu ; 02/06/2008 à 22h21.

  7. #67
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    Le garde le toisa avec l'air de se demander comment cet individu avait pu s'introduire si profondément dans le bâtiment sans que nul ne lui signifie que la zone n'était pas ouverte au public. Il lui fallut aussi un petit temps de réflexion avant d'assimiler son histoire. Un enlèvement de familier, tiens donc... Beurk, un mage: qu'ils se débrouillent entre eux. Les allusions à la capacité de nuisance du présumé coupable aiguisaient davantage sa curiosité. S'il négligeait jamais tout indice susceptible de mettre un fauteur de trouble hors d'état de nuire, sa hiérarchie ne le lui pardonnerait pas.


    Aussi le soldat paraissait-il quelque peu sur la défensive quand il se décida à répliquer.


    "Hé bien, cela dépend. Si vous vouliez vous adresser aux objets trouvés, ils étaient à l'entrée, juste à côté de l'accueil. Si vous venez pour une dénonciation anonyme et spontanée, c'est le petit coin au fond de la cour intérieure, à côté des latrines... Pour la déclaration de vol, je dois pouvoir faire l'affaire. Hum. Et si vous persistez à prétendre avoir des renseignements à donner sur un criminel, alors je serai curieux d'en savoir davantage, et probablement mes supérieurs par la suite. Suivez-moi."


    Il conduisit Trichelieu jusque dans son bureau, qui ne se trouvait que quelques dizaines de pas plus loin dans le couloir, signe très sûr de ce que le garde revenait d'une dénonciation anonyme. Il invita son visiteur à s'asseoir et reprit:


    "Vous êtes visiblement étranger ici: je dois vous demander de décliner votre identité. De quel type de familier s'agit-il, de quel genre de chantage? Faites-moi le signalement du voleur. Qu'est-ce qui vous fait affirmer qu'il s'agit d'un récidiviste, et non d'un règlement de comptes personnel ? Surtout pour un cas de chantage, quand j'y songe... Je vous écoute. "
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #68
    Trichelieu Invités

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    "Je ne vous remercierai jamais assez de m'accorder votre attention, je vous suis !"

    C'est avec un soulagement certain qui Trichelieu suivit le garde qui avait daigné s'intéresser à lui et à ses problèmes. Peut-être n'était-il pas tombé sur le plus fin d'entre eux mais en tout cas celui-ci connaissait son travail. Il ne fallait donc plus en douter : s'il parvenait à rallier ce garde à sa cause, il se doterait d'alliés de poids face à son futur adversaire ... qui promettait d'être des plus terribles et coriaces.

    Il entra dans le bureau à la suite du garde, et fut surprit par la rigoureuse sobriété des lieux. Il prit le temps de s'asseoir et d'écouter les remarques du garde, avant de lui répondre d'une voix franche, mesurée et légèrement inquiète.


    "Je m'appelle Trichelieu Beaumanoir, et j'arrive à peine de la Côte des Epées. Je vivais dernièrement à la Porte de Baldur, mais je suis originaire de Bérégost. Comme vous avez pu le constater, je suis un mage, et j'ai fait mes études à l'Université de Haute-Haie. Mon diplôme acquis, j'ai voyagé vers la Porte de Baldur avec mon familier et quelques camarades diplomés tout comme moi. En chemin, nous avons été attaqués par des brigands, dont le bandit que je tiens à vous signaler. Ils ont souhaité nous soulager de tous nos biens, cependant nous ne l'entendions pas de cette façon, d'où la lutte qui a suivi. J'ai pu m'échapper avec mon familier alors que tous mes anciens amis ... venaient de se faire massacrer."

    Trichelieu, quoique conscient de son mensonge éhonté, maquillait sa voix d'une teinte émue, comme pour donner le ton à son fantasque récit.

    "Comment ai-je pu connaître son identité, me direz-vous ? Eh bien à mon arrivée à la Porte de Baldur, j'ai été directement signalé les événements et surtout donné le signalement des bandits. Quand j'ai décrit la bande de sauvages menés par un elfe noir qui nous avait attaqués, la garde locale a tout de suite fait le rapprochement avec d'autres affaires semblables. C'est là que j'ai appris le nom du bandit : Veldrin. Un elfe noir particulièrement dangereux, du reste, qui s'attaque aux cibles faciles pour faire quelques profits. Vous pourrez le vérifier si vous voulez, mais il a notamment fait longtemps chanter Heliana Spinozuch, grande professeur de Haute-Haie. Je ne l'ai appris que trop tard, car si je l'avais su nous aurions pu lié les deux affaires."

    Trichelieu parut quelque peu apaisé, car peu après l'épisode du tombeau de la liche, il avait prit soin de masquer les événements de Bois-Manteau à sa convenance. Usant de tout son charisme, il espérait réellement que le garde allait le croire. Si celui-ci tentait de retrouver la vérité, toutefois, il la trouverait telle que Trichelieu l'avait décrite, à quelques détails près ...
    "Mon familier est un corbeau. Je ne sais pourquoi ce Veldrin s'intéresse à moi en particulier mais ... je sais que j'ai parmi mes possessions quelques objets de valeur susceptibles d'attirer son attention. Je peux vous en dresser l'inventaire ... mais est-ce bien utile ? Il ne faudrait pas perdre un temps précieux alors qu'un dangereux brigand sillonne impunément les rues de votre ville ..."

  9. #69
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    Le garde fournissait un important effort de concentration: il finit par saisir un parchemin sur lequel il se mit à griffonner quelques lignes avec l'empressement du militaire qui n'aime pas se prendre pour un gratte-papier.


    "Résumons-nous: un certain drow nommé Veldrin se serait rendu coupable à votre égard d'un vol de corbeau, et il aurait des antécédents criminels à la Porte de Baldur... Comme vous pouvez vous en douter, nos liens avec la côte des Epées ne sont pas très étroits: leur ambassade nous fournit bien de temps à autres une liste des principaux criminels ayant pu chercher refuge sur Dorrandin, mais je n'ai pas le souvenir que cette affaire-là y figure... Pas de plainte de la Porte: pas de possibilité de le poursuivre pour ces précédentes affaires.


    En outre, n'avez-vous pas le nom de sa maison? Ce pourrait être utile; Veldrin est un prénom drow assez courant qui peut prêter à confusion... Hum. J'imagine que vous savez que cette seconde rencontre à quelques milliers de lieux de distance de la première ne peut pas être une coïncidence? Si c'est bien d'un voleur de grand chemin qu'il s'agit... Oui, je voudrai savoir après lequel de vos biens précisément il peut en avoir. Il ne manquera pas de venir vous le réclamer, de toute manière..."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #70
    Trichelieu Invités

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    Trichelieu tendit sa main et indiqua du regard l'anneau qu'il portait à l'annulaire. L'anneau de la Plume Noire, voilà ce que cherchait le gredin.

    "C'est une pièce de collection très rare, qui peut valoir très gros sur le marché ... "

    Il reprit sa main et soupira un instant avant de poursuivre, l'air un peu plus inquiet qu'auparavant. Trichelieu ne jouait qu'à moitié la comédie, car la vie de son familier était en danger, par sa faute.

    "Ecoutez ... Je ne connais pas le nom de sa maison, et je me doutais bien que les affaires de la Porte de Baldur ne sont pas les vôtres, toutefois j'ai souci de vous mettre en garde contre un dangereux individu d'une part, et de vous demander l'aide que vous pouvez me donner d'autre part, au regard de mon problème."

    Le jeune magicien décrivit un geste évasif de la main avant de reprendre.

    "Je sais bien que ma parole n'a que peu de valeur, mais je pense savoir où trouver ce Veldrin en ville, dans les heures qui suivent. Il sait que je suis en train de tout faire pour sauver mon oiseau, et ce n'est pas un hasard s'il a employé les services d'un chasseur de prime bien connu par ici ... J'ai obtenu auprès du tenancier du Loyal Paladin l'endroit exact où je suis sûr de trouver ce spadassin. Si je le trouve, je retrouve Veldrin, et donc mon oiseau."

    Il poursuivit après avoir pesé un certain silence.


    "Vous allez me dire : dans ce cas, pourquoi ne pas y être allé directement ? Cette remarque peut se justifier. Vous avez dû voir que je suis un peu inexpérimenté. Mais je ne suis pas idiot. Je sais qu'il y a des lois dans cette ville et qu'il faut les respecter. Je devine que la vengeance privée est interdite par ici, n'est-ce pas ? Et de plus, si ce n'est pas le cas, je ne voulais pas non plus courir à une mort certaine ... Alors j'ai eu l'idée de vous prévenir pour voir ce que vous pourriez faire pour moi ..."

  11. #71
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 390

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    Le garde ne jeta qu'un coup d'oeil distrait à la bague qu'on lui avait montrée; n'ayant aucune connaissance magique, il savait bien qu'il était incapable de vérifier ce qu'on lui affirmait de sa valeur.

    "Vous avez bien fait, s'empressa-t-il de répondre dès que Trichelieu lui laissa le temps d'en placer une. La vengeance privée est évidemment interdite à Manost, et la garde est là pour éviter que les différents particuliers ne se transforment en massacres. Je vais prendre quelques hommes avec moi et nous vous accompagnerons auprès de ce suspect pour l'interroger... Nous ne ferons usage de la violence que si c'est nécessaire."

    Il se leva.

    "En espérant qu'on n'en arrive pas à de telles extrémités pour un simple familier", marmonna-t-il à voix plus basse: il n'appréciait décidément pas la magie.

    "Cela vous convient-il?"

    HRP: désolée d'avoir tant tardé, beaucoup à faire ces temps-ci. :
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #72
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201

    Re : [Bâtiment] Le Fort de Manost

    On les avait tous rassemblés dans la cour. De la simple enseigne au plus haut gradé. Même les écuyers se tenaient fièrement à coté des capitaines. Ils attendaient au garde à vous sous la pluie tombante. L’eau, battant sur les armures étouffait presque la rumeur sourde des hommes s’interpellant à voix basse. Il fallait dire qu’un discours prononcé par Bacramad était toujours un événement. Le fin stratège d’ordinaire taciturne allait s’exprimer. Un grand silence se fit quand celui-ci passa le porche. Il garda le silence mais regarda chacun des hommes rassemblés durant un long moment. Puis il s’exprima.

    « Soldats. Comme vous le savez tous, Helm est mort. C’est par lui que notre ville s’est construite. Lui qui en constituait l’essence et le souffle. Et aujourd’hui, il ne reste que nous, hommes. Et c’est sur nous que la survie de la ville repose. Nous sommes le dernier rempart entre les citoyens et les mélandiens. Certains d’entre-nous tomberons peut-être. Ceux là seront des héros. Et le sang versé pour la ville ne sera pas en vain … »

    A mesure qu'il parlait, des têtes s'étaient relevées et les hommes s'étaient rapprochés insensiblement formant peu à peu une unité soudée et compacte. La voix du capitaine résonna de nouveau.

    "Aujourd'hui, soldats, Manost compte sur nous."
    Dernière modification par Althéa ; 24/02/2011 à 15h30.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  13. #73
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650

    [Quête : Pas d'ombre sans lumière]

    Après avoir quitté Remlin Minelstre à la Guilde des Gardiens des Arcanes, le capitaine Bachir, accompagné de Bosco se présentèrent à l’entrée de la cour du fort. Sous le porche, huit hommes en armure lourde demeuraient au garde à vous, et deux autres géraient les allées et venues, discutant des évènements de la journée, quand Bachir se présenta face à eux. Saluant respectueusement l’officier, l’un des deux hommes s’avança

    - Capitaine Bachir, que puis-je pour vous ?

    - Je dois voir de toute urgence le général, soldat…

    Sans dire un mot de plus, l’homme fit un pas de côté pour laisser passer le capitaine avant de bloquer le passage à Bosco, d’un bras tendu.

    - Laissez-le passer, soldat, cet homme m’accompagne.
    - Sauf votre respect, mon capitaine ; c’est un civil.

    Bachir poussa un long soupir avant d’expliquer à Bosco.


    - Oui, les civils sont autorisés à rentrer mais pas dans cette partie du fort. Une question de sécurité. Nous allons devoir nous faire accompagner de deux hommes. Ce n’est pas contre vous, c’est une consigne de sécurité qui s’applique à tout civil et même à certains soldats parfois.

    Acquiesçant d’un geste de la tête, le soldat fit chercher deux nouveaux gardes qui encadrèrent Bosco durant tout le trajet jusqu’à l’antichambre du bureau du général. De nouveau, Bachir entama les présentations d’usage auprès d’un homme en habits officiels, qui devait servir de secrétaire au général, résumant brièvement la situation en insistant sur le caractère hautement urgent de l’affaire. L’homme se leva, entra dans le bureau et revint quelques secondes après.


    - Le général va vous recevoir, capitaine. Si vous voulez bien vous donner la peine d’entrer.

    Après cette longue introduction, la garde manostienne pouvait paraître plus proche d'une administration que d'une entité militaire. Mais Bosco allait devoir laisser ces considérations de côté et se concentrer sur l’instant, car il savait que les raisons de sa présence ici ne la rendaient pas forcément légitime et que son futur proche par rapport à cette affaire n’était pas encore assuré.

    Le capitaine salua son supérieur et entreprit un récit concis mais détaillé des récents évènements, de l’arrivée de Bosco et de ses informations au constat du vol du grimoire de Meboth. Le général, attentif, ne broncha pas un instant. L’homme semblait rude d’apparence, son visage était marqué par le temps autant que par de vieilles aventures et de nombreux combats qu’il avait du vivre aux côtés de la mort elle-même. Son sang-froid tranchait en tous points avec la nervosité du magicien que les deux hommes venaient de laisser. Quand le capitaine finit d’achever son récit, Bacramad prit un instant de réflexion ; le général tourna son regard vers Bosco, avant d’incanter rapidement un sort

    Bacramad –> détection du mal - > Bosco

    ... puis continua de l’observer un moment, comme s’il sondait de l’intérieur le jeune homme, pour finalement rompre le silence, pour lui poser une question à laquelle il ne devait sûrement pas s’attendre :


    - Dites-moi, jeune homme… quelles sont vos motivations dans cette affaire ? pourquoi tenez-vous à prendre part à cette enquête ?
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  14. #74
    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages 
    20
    * Visiblement, il était plus simple de voler un grimoire sous "haute" protection qu'atteindre le général en charge de la sécurité. Manière intéressante de gérer les problèmes. Si Bosco n'avait pas été de ceux qui subissaient cet incroyable état de faits, il en aurait souri.

    Le général Bacramad définissait sa fonction : imposant le respect, l'autorité lui seyait autant que la peau. Le long regard qu'il accorda au jeune guerrier lui donna la subite envie d'être ailleurs. Si possible de l'auter côté des portes de la ville.

    Pour parachever cela, l'incantation et une question plus qu'inattendue démontèrent définitivement sa confiance en lui. *

    - Je... mes motivations... Ben, j'voulais aider... m'rendre utile, quoi...

    * Bien que le général ne soit pas franchement hostile, Bosco n'était plus capable de penser clairement, submergé par l'angoisse de se trouver sous un tel regard. Il avait eu l'intention de faire bonne figure, il s'était imaginé l'entrevue. Et puis.. ça.

    Il essaya rapidement des exercices de respiration, comme il l'avait vu parfois faire autour de lui, les yeux fermés, rassemblant ses pensées. Puis sans trop regarder le général, il ânonna : *

    - J'avais dans l'idée de me présenter à la milice, quand... tout en suivant une piste sur ce trafic. Puis j'ai trouvé une lettre, qui m'a permis d'avancer. Donc, j'ai suivi cette piste... Et... En fait, j'ai pensé que j'avais toutes mes chances... Que leur réseau devait avoir des yeux et des oreilles partout... ou presque... Non pas que je veuille dire qu'ici...

    * Une nouvelle fois, il s'embrouilla dans ses explications. Il releva le regard vers le général, toujours aussi impassible, et le baissa de nouveau aussitôt. La honte le dévorait, il préféra dès lors se taire. Pourtant, et alors qu'il en avait déjà assez fait pour se faire éjecter de cette histoire, voire de la ville, il reprit la parole, rompant un silence attentiste et se tenant au garde-à-vous : *

    - Général Bacrarmard, mon rapport ! Arrivé à Manost ce matin en quête d'éléments sur un trafic d'objets magiques, j'ai été rapidement aiguillé vers la Taie Dorée. Là, alors que je me fondais dans la masse, j'ai vu arrivé un homme encapuchonné, visiblement affaibli. Avant que quiconque n'ait pu réagir, il a été pris en charge par une jeune femme et son ami, déjà présents dans la salle. Ils ont rapidement quitté l'auberge. Entre temps, il m'a été remis par un nain rencontré là un mot que l'homme avait laissé tombé. J'ai remis ce mot au capitaine ici présent. Mes conclusions immédiates furent :
    1 - L'homme affaibli était Alen, destinataire de la lettre.
    2 - la femme devait donc être Maëlle, originaire ou en lien direct avec Halruaa.
    3 - Galil devait être en lien avec la guilde de magie, le terme "grimoire" désignant souvent un livre magique.
    4 - Galil devait être mort ou sérieusement blessé.
    5 - Ma vie et celle de mon compagnon d'auberge étaient directement menacées.

    Un peu de réflexion supplémentaire me permit d'ajouter :

    6 - Cette bande dispose de beaucoup de moyens, pour financer des opérations avec de telles sommes en jeu.
    7 - Elle a probablement des agents à sa solde dans les milices ou elle opère.

    J'ai donc aussitôt entrepris de me renseigner sur Galil, tout en laissant des traces, trop évidentes maintenant après réflexions, de mon retour à la Taie.


    * Récitée mécaniquement, cette litanie remit Bosco dans son milieu habituel, et le recentra sur ses motivations :

    - Mes motivations : mettre un terme aux agissements de cette bande. Au passage, obtenir une place dans la milice de Manost ou de quoi financer mon passage ici. Enfin, si possible, faire parvenir à ma famille de quoi faire le voyage jusqu'ici, afin d'éviter l'armée de Mélandis.

    * Il se tut. Toutes ses explications, il les avaient dites le plus rapidement possible, en fixant le mur derrière le général Bacramad. Lorsqu'il eut finit, il garda sa pose et le regard braqué sur le mur, refusant de réfléchir plus avant. *
    Fils spirituel de Sekolah
    Bosco Engrand, sa vie, son désœuvre
    Couleur RP : #FFBEFF

  15. #75
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650

    [Quête : Pas d'ombres sans lumières]

    Le capitaine sourit, levant les yeux au ciel, alors que le général tentait de tempérer le subit élan de fougue de Bosco.

    - Doucement mon gars. Je sais qu’on est dans un fort et que vous vous adressez à un général, mais, même si c’est l’objectif de votre venue à Manost, vous n’êtes pas un soldat et quand bien même ce serait le cas, ça ne vous oblige pas à parler comme un golem de fer qui viendrait d’avaler une potion d’intelligence.


    Le général prit un instant de réflexion pour peser le poids des paroles du jeune homme, avant de rompre le silence, arborant la tête de quelqu’un qui semblait avoir pris une décision, sans avoir forcément l’air convaincu par celle-ci.

    - Mfff. Je le crois sincère, qu’en pensez-vous ?


    Le capitaine, surpris -moins que gêné- qu’on lui demande son avis, se hasarda :

    - Moi ? euh hé bien…


    ...quand une voix que les deux hommes reconnurent de suite vint l’houspiller.

    - Non pas vous, apenard ! c’est à moi que le général parlait !

    La surprise, croissante chez Bachir, gagna à son tour Bosco. Cette voix était celle de l’homme qu’ils croyaient avoir laisser à la guilde quelques minutes auparavant : Remlin Minelstre… Le vieil homme, que son aspect grincheux n’avait décidément pas quitté depuis tout à l’heure, avait visiblement usé de sa magie pour apparaître subitement dans un coin du bureau, fustigeant Bachir d’un regard noir.

    - Seigneur Minelstre ? Mais comment …
    - Je suis mage, crétin, le sort de téléportation, ça ne vous dit rien !?
    - Remlin, mon ami, du calme. C’est un soldat, pas un mage. Le portail de téléportation associé à un sort d’invisibilité ; vous avez quand même tout fait pour assister à notre échange sans qu’on puisse soupçonner votre présence, c’était le but. Comprenez la surprise du capitaine.
    - Grmf… oui, je m’emporte, mais cette affaire… Bref, quoi qu’il en soit, pour répondre à votre question, je pense qu’on peut lui faire confiance.

    Assis confortablement dans son siège, Bacramad ne lâchait pas Bosco des yeux… une insistance qui commençait à devenir gênante pour le nouvel arrivé. Quelque chose embarrassait visiblement le général.


    - Nous vous devons des explications jeune homme. Ne pouvant s’assurer de la viabilité de vos informations, Remlin vous a envoyé vers moi et s’est téléporté au fort avant votre arrivée pour m’expliquer la situation et pour que nous puissions au moins nous assurer, plus discrètement, de votre propre fiabilité …

    - Vérifier que vous n’êtes pas un traître potentiel souffla Bachir

    L’affaire étant visiblement des plus grave, le fait qu’un inconnu se retrouve mêlé au cœur de l’histoire était de fait source d’inquiétudes légitimes pour ceux qui devaient décider de la suite à y donner. De fait, il était compréhensible que Bosco paraisse suspect aux yeux de la garde. Ce qui justifiait, entre autre chose, de cette mesure empreinte de méfiance et, plus surprenant, d’une discrétion absolue. Détournant enfin le regard un court instant de Bosco, Bacramad s’adressa à Bachir :

    - Ce sera tout capitaine, vous pouvez retourner à la guilde diriger les opérations de recherche. Prévenez-moi si vous trouvez quoi que ce soit d’utile là bas.


    Bachir semblait décontenancé. L’ordre que venait de lui donner le général était soudain et l’avait surpris… et aussi visiblement un peu déçu. Au premier rang de cette affaire d’importance, le capitaine avait espéré être chargé de mener l’enquête. Mais, tel un coup de tonnerre dans un ciel bleu, le général venait de balayer ses espoirs d’une simple phrase qui sonnait comme l’aveu de la défiance d’un supérieur vis-à-vis de son subalterne. S’il l’avait congédié, avant même de donner la moindre consigne ou information sur l’enquête, cela ne pouvait signifier qu’une chose. Le général ne lui faisait pas confiance. Etait-ce des doutes sur ses capacités (après tout, l’ouvrage avait été volé alors qu’il avait la responsabilité de la garde du bâtiment) ou craignait-il qu’il puisse être un traître ? Voyant le capitaine marquer un instant d’hésitation, Bacramad le regarda avec insistance, comme pour mieux lui signifier l’aspect péremptoire de l’ordre qu’il venait de lui donner. Le poids de son regard n’étant pas des plus simples à soutenir, le capitaine le salua rapidement, s’excusant presque de traîner, avant de s’exécuter, laissant Bosco seul avec les deux hauts fonctionnaires.
    Une fois son subalterne parti, le général poussa un soupir, toujours marqué par l’embarras, puis poursuivit :

    - Bien…vous souhaitez toujours intégrer la garde ? eh bien je vous donne l’occasion de faire vos preuves. Comme vous l’avez fort justement dit vous-même, on ne peut exclure que ces zouaves aient des informateurs… ou pire, dans nos rangs. Je vais tâcher de m’assurer personnellement qu’il n’en est rien, pendant ce temps là, je n’ai pas de meilleur choix que de vous envoyer sur le terrain pour faire avancer cette satanée enquête. Vous serez rémunéré en fonction du travail accompli, cela va sans dire, et je vais tâcher de m’arranger pour ne pas vous laisser seul dans ce guêpier. Il me faut récupérer instamment ce grimoire et mettre la main sur tous ceux qui pourraient être impliqués…directement comme de loin ! Vous avez des questions ?
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  16. #76
    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages 
    20
    * Encore une fois, la situation évoluait très vite. Le vieillard cacochyme se révélait plus sémillant qu'il n'y paraissait de prime abord, le général bien plus humain que son attitude initiale ne le laissait présager, et le capitaine moins important qu'il ne l'espérait. Quant au jeune guerrier, il se retrouvait mandaté par le général lui-même. Il héritait ainsi d'une très lourde responsabilité et pourrait faire, le cas échéant, un bouc-émissaire de premier ordre.
    Cependant, l'attitude moins distante du général détendit - relativement - le guerrier. De plus, et bien qu'il ne l'aurait jamais avoué, voir le capitaine ainsi rabroué après tant d'excès de zèle n'était pas pour lui déplaire. *

    - Des questions ? Oui, j'en ai. Je projetais, après avoir eu des informations sur ce malheureux Galil, de chercher l'entrepôt désaffecté où a probablement dû avoir lieu la rencontre. Je suppose que vous pourrez me dire tout ce qu'il y a d'intéressant à savoir sur ce lieu. D'toute façon, le livre, qu'est-ce qui a pu lui arriver ? Soit il est égaré, soit quelqu'un l'a ramassé. Et d'abord, c'est quoi, ce livre ?

    * Normalement, et ainsi que l'exigeait la politesse la plus élémentaire, Bosco aurait dû se taire et laisser répondre le général. Il suivit néanmoins le fil de ses pensées. *

    - Il faudrait aussi voir les affaires de Galil. Peut-être a-t-il gardé un mot ou quelque chose d'un contact antérieur avec ces gens ? Il devait bien y avoir un coin qui lui était réservé, dans la guilde, ou un truc du genre. P'is y a cette histoire à la Taie Dorée... Faut que je prenne une décision. Et vite.

    * Il avait commencé sa tirade en gardant la pose, puis s'était agité, pour finir absorbé dans ses pensées, le bout de ses index et majeur droits appuyés sur le front, signe chez lui de réflexion. Quand il en eut terminé, il reprit une pose plus normale, bien que décontractée.

    Il rectifia dès qu'il se rappela le rôle des deux hommes debout face à lui. *
    Fils spirituel de Sekolah
    Bosco Engrand, sa vie, son désœuvre
    Couleur RP : #FFBEFF

  17. #77
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    Léandre et son compagnon n'arrivèrent pas tout de suite au fort proprement dit. Et pour cause : il leur fallut montrer patte blanche en arrivant à la citadelle puis une nouvelle fois en arrivant au fort. On leur fit encore déclamer leur identité puis ouvrir leurs baluchons. Enfin, ils furent en vue du fort. Deux vétérans aguerris montaient la garde devant la porte.

    Ils dévisagèrent les deux nouveaux venus d'un air mêlant morosité, ennui et suspicion.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  18. #78
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453
    Rodrick avait insister pour m'accompagner jusqu'au fort de la ville, bien que j'aurai pu trouver le chemin tout seul, il devait certainement se sentir responsable de ma situation, ce qui n’était pas juste après tout je comptait quitter Eauprofonde le plus rapidement possible et mettre le plus de distance entre ce qu'il restait du domaine familiale et moi même.

    Au fur et mesure que j’avançais dans la ville je découvrait son architecture droite et ordonné qui n’était pas déplaisante bien au contraire, et le gris de rigueur donnait un allure sobre à la ville ce qui lui seyait à ravir. On aurai pu croire que je venait là en touriste a poser aléatoirement mon regard sur une maison une statue une échoppe, une colonnade... j’eus le temps de voir les passants les femmes les hommes de tout age et de tout milieux dans les rues se promener.

    Deux hommes discutaient à voix haute, l'un d'eux visiblement un artisan ou un ouvrier au vu de sa tenue dit alors que je passait à proximité :


    - ... C'est alors que l'ai vu, un homme habillé tout en rouge, portant masque il se promenait là dans la rue, avec ma mie on savait pas trop quoi penser ou dire, on a juste pris le gamin avec nous, un type qui d’habit comme ça, ça ne doit pas être très net... Je ne veux pas que le petit dernier imite ce genre d'énergumène...

    Une discussion fort étrange certes, mais bon dans une cité comme celle ci, sortir du rang ne semblait pas être une bonne idée, le douanier Astier m'avait d'ailleurs mis en garde...

    Enfin arrivés au fort, c'est avec un léger empressement que je m’adressa aux deux gardes devant la porte :


    - Salutation messires je désirai m'engager, et le Caporal Astier que j'ai rencontrer au port lorsque j'ai débarqué, m'a conseillé de venir ici et de demander l'officier instructeur. Pourriez-vous m'indiquer ou je je pourrais le trouver je vous pris ?
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

  19. #79
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    Les deux gardes s'entre regardèrent durant un bon moment. Léandre se rendit compte qu'ils s'affrontaient du regard jusqu'à ce que l'un des deux baisse les yeux avec un soupir.

    "Bon d'accord. Je les emmène."

    Il se tourna vers les deux jeunes gens l'air emprunt d'une extrême lassitude.

    "Venez avec moi et ne traînez pas. Notre supérieur n'aime pas qu'on reste tout seul aux portes."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  20. #80
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453
    Alors que le garde fini sa phrase, je m’exclamai :

    - Je vous remercie de votre sollicitude messire et je vous pris de m'excuser de vous déranger dans votre travail...

    Je fis signe à Rodrick de me suivre, de toute façon vu qu'il m'avait accompagné jusqu'ici, autant qu'il le fasse encor un peu... mais celui-ci contre tout attente me dit :

    - Je vais vous attendre ici jeune homme, je ne veux pas vous déranger dans toutes les formalités d'usages et je risque de ne pas vous être très utile là bas...

    - Faites comme il vous sied le mieux...

    dis je alors sans plus prêter attention, puis j’emboitai le pas au garde.
    Dernière modification par Léandre de Brise-Haut ; 26/12/2015 à 17h31.
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

  21. #81
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    Le garde haussa les épaules. Il n'avait pas vraiment le choix. Il emmena donc Léandre dans un bâtiment de briques grises et épaisses et aux couloirs étroits. Si le bâtiment était un dédale, il n'hésita pas une seconde. Entre des portes entrouvertes, le jeune homme entrevit quelques dortoirs, un réfectoire et de nombreuses autres pièces dont il n'eut pas l'occasion de saisir la fonction.

    Il fut emmené de l'autre coté du bâtiment à l'air libre. Il s'agissait d'une immense cour de terre battue. Un groupe d'une dizaine de jeunes hommes s'entrainait au maniement des épées. En périphérie, l'instructeur donnait indications et ordres. Il s'interrompit en voyant les nouveaux venus puis s'approcha sans attendre. S'était un solide gaillard aux cheveux poivre et sel portant une épaisse armure. Il considéra le nouveau venu avec attention avant de lui demander.


    "Je suppose que vous êtes venu vous engager."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  22. #82
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453
    Je me retrouvait donc devant l'homme qui semblait donc être celui qui s'occupait du recrutement, je me tint droit comme à l'habitué puis d'un mouvement uniforme je baissa la tête et fit claquer les talons de mes bottes entre eux.

    Cette petite révérence était une signe distinctif de la noblesse militaire dans certaine région de Féérune, le maitre d'arme de notre famille qui m'avait appris le maniement des armes, m'avait aussi appris à le saluer de cette manière, et par habitude je la ré-exécuta sans trop me rendre compte de la possible surprise que pourrait occasionner un pareil salut si loin du vieux contient de Féérune.

    Puis je regarda fixement mon interlocuteur tout en lui répondant :


    - Tout à fait messire ! Répondis-je Je me nomme Léandre de Brise-Haut et je viens de la part du Caporal Astier, je lui ai fait part de mon envie de servir Manost, et celui-ci m'a envoyer vous voir.

    Ensuite j’attendis ce qu'il allait faire ou dire, cachant mon impatience et aussi une certainement forme d’enthousiasme que ressentait alors.
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

  23. #83
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    L'homme écouta attentivement avant de reprendre la parole.

    "Je vois que j'ai affaire à un jeune homme motivé. Mais cela ne suffit malheureusement pas. Le guet a besoin de soldats aguéris dans ses rangs. J'aurais besoin de savoir quelles sont vos références et états de service. Avez-vous des lettres de recommandation sur lesquelles nous puissions nous appuyer ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  24. #84
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453
    Je ne possédais aucune lettre, rien ne pouvant attesté de mes compétence et pourtant j'avais déjà servi à la garde d'Eauprofonde, j'avais déjà fait mes preuves. Mais je n’étais plus à Eauprofonde j’étais à Manost et il fallait faire preuve d'humilité. Après tout je n’était pas chez moi...

    - Je ne dispose de rien de tout cela messire, même si j'ai quelque expérience quant au maniement des armes. Mais je suis tout à fait disposé à faire mes preuves... testez moi, donnez-moi une chance de prouver ce que je vaux ! Une chance de rejoindre le guet ! Un chance de servir cette cité !

    Tout en disant ceci je gardai une posture droite, la tête haute et l’œil vigilant, attendant avec une certaine anxiété la réponse de mon possible futur supérieur hiérarchique.
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

  25. #85
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    Le soldat grimaça. Visiblement, il ne s'attendait pas à cette réponse. Mais il finit par déclarer.

    "Soit ... Mais il va falloir faire vos preuves. Mais aussi savoir qui vous êtes et quelles sont vos motivations. On ne décide pas d'entrer dans le guet en se levant le matin. Et puis, en tant que soldat, vous serez emmené à protéger et servir vos concitoyens. Vous ferez partie intégrante de leur vie. Vous serez également le garant de la discipline et de l'ordre établi. Êtes vous prêt à cela ?"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  26. #86
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453

    Teste-moi ! Desteste-moi ! Mais surtout engage-moi !

    Toujours droit devant lui je le regarda droit dans les yeux, pour montrer ma détermination et dis :

    - Il y a longtemps messire que j'ai décidé de dévouer ma vie à servir l'ordre, je suis un dévot fidèle de Siamorph, assurer l'ordre de la ville et la sécurité du peuple est l'un des rôles qui incombe de puis tout temps à la noblesse, et même loin de ma terre natale, loin de mes privilèges, cela reste les règles qui guide ma vie.

    Il s'installa un blanc juste pendant un bref instant je pris l'occasion pour enchainer de suite :

    - En somme je suis prêt à servir le guet, avec tout les devoirs que cela implique. Comme je vous l'ai dit, mettez-moi à l’épreuve...
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

  27. #87
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    Le soldat l'écouta avec attention avant de parler.

    "Oui, vous avez l'air motivé. Par contre, sachez que si vous entrez, ce sera par la toute petite porte. Vous serez désigné d'office pour les rondes de nuit et les gardes aux heures les moins arrangeantes. A midi et le soir, vous servirez au réfectoire et il va sans dire que les latrines seront pour vous. Plus tard, si nous voyons que vous êtes vraiment capable votre situation changera."
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  28. #88
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453
    Bien que l'idée de m'occuper des latrines ne me plaisait guère, loin de là... Je ne pouvais pas refuser, maintenant, après avoir dit tout cela, et puis bon je me suis dit que cela ne devait pas être trop difficile et cela ne durerait qu'un temps ! Je préférai donc garder ma posture stoïque et répondre :

    - Messire. Si faire les latrines ou des servir les repas devraient me faire reculer, je serai une bien pitoyable recrue.

    Je pensa au fait que certaines charges nobiliaires impliquaient de réaliser ce genre de travaux peu reluisant auprès de certains monarques, cette anecdote cocasse qui m'amusait enfant, me laissait à présent un gout amère... mais tel etait le prix pour redorer mon blason... ne laissant rien paraitre je dis :

    - Je suivrai vos ordres messire !
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

  29. #89
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201
    Le garde hocha la tête, visiblement satisfait de voir une nouvelle recrue si motivée.

    "C'est bien ici. Venez avec moi, je vais vous présenter l'équipe de nuit à laquelle vous serez affecté."

    Un petit groupe s'entrainait à l'écart. Mortis nota que leurs gestes étaient un peu plus lents et quand il s'approcha, il vit les ombres violettes que le le manque de sommeil avait laissé sous les yeux. Une femme brune élancée, un rouquin au visage recouvert de tâches de son et deux jeunes hommes parfaitement identiques. A l'approche de leur supérieur, ils cessèrent toute activité pour le saluer.

    "Nina, Sven, Rodrigue et Trevor, voici Léandre qui sera associé à vous pour la garde de nuit. Je compte sur vous pour lui faire bon accueil et lui expliquer les us et coutumes de notre compagnie."

    Et il les laissa là.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  30. #90
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Localisation
    Manost
    Messages 
    453
    Je suivis l'officier instructeur nous fîmes seulement quelques pas, puis pendant qu'il me faisait rencontrer mes nouveaux camarades, je m'avançai vers eux. Une fois que l'officier eut terminer sa rapide introduction, je me présentai en exécutant le même salut militaire qu'a mon arrivée : un petit mouvement de la tête vers le bas tout en faisant s'entrechoquer mes talons.

    - Comme cela vient d’être mentionner je me nomme Léandre, Léandre de Brise-Haut, j’espère qu'ensemble nous feront du bon travail.

    J’étais en somme la rectitude incarnée, la rectitude faite homme. Ma voix était clair et froide, cela fait parti de mon caractère et de ma manière d’être en temps normal, je les regardais droit dans les yeux, visiblement être à la garde de nuit n’était pas de tout repos, mais baste je le verrai moi même bien assez tôt. Je ne bondit pas, comme nombre de courtisans et nobliaux l'aurai fait, sur la jeune femme, pour lui adresser leurs hommages, je ne le fit pas pour plusieurs raisons, déjà le lieu et les circonstances ne s'y prêtaient guère aussi les femmes embrassant une carrière militaire ne sont pas souvent très encline à ce genre de cérémonial et enfin parce que je n’était pas du tout là pour cela.
    Léandre de Brise-Haut joué par Mortis...
    Noble Guerrier Aquafondien.

Page 3 sur 7 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Prison de Manost
    Par Gothmog dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 402
    Dernier message: 29/08/2020, 19h59
  2. [Bâtiment] Ambassade de Manost
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 45
    Dernier message: 16/01/2011, 18h37
  3. [Bâtiment] Ambassade de Manost
    Par Lothringen dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 186
    Dernier message: 26/08/2009, 16h27
  4. [Bâtiment] Ambassade de Manost
    Par Sarevok dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 30
    Dernier message: 29/12/2003, 21h11

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251