Bonjour/bonsoir chers amis de la Couronne de Cuivre !

Aujourd'hui, je vous propose une nouvelle découverte sonore (et méconnue) du paysage français : Dernière Volonté. Un groupe de musique principalement néoclassique/martial et tirant sur l'électro-martial dans ses derniers albums.
Les textes et les morceaux sont, ne le nions pas, d'une profonde noirceur (qui tend à s'estomper avec le dernier album : "Immortel") mais d'une profonde beauté, surtout si vous aimez le style. Ici encore, le texte est très important, même si la façade musicale est grandement valorisée et mise en avant. Pour vous faire une petite idée, mélangez le romantisme noir Baudelairien, la cold-wave française des années 80 et le groupe de néoclassique/martial ARDITI, et vous aurez alors une idée de ce que peut être Dernière Volonté.

Des morceaux magnifiques, des textes de même, intelligent et loin d'être la simplicité même (si vous ne réfléchissez pas, inutile de vous dire vous ne saisirez rien des propos du chanteur). Voilà encore un groupe français beaucoup trop méconnu qui mérite qu'on fasse le détour. Certains morceaux sont une pure extase (Particulièrement "Le Poison", qui séduit à 97% des cas celui qui l'écoute) et je ne peux que vous adjoindre d'en écouter un peu. De préférence sur Deezer, où toute la discographie est disponible