Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Discussion: [SKYRIM] Vos avis

  1. #1
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469

    [SKYRIM] Vos avis

    Salut !
    Voilà plusieurs mois que le jeu est sorti, et je m'étonne que personne ou presque n'ait abordé ce jeu que je découvre pour le moment.
    Sans spoiler l'intrigue, qu'en pensez-vous ?

    J'avoue pour ma part que le graphisme est très sympa. Je retrouve une immersion 3D déjà présente dans Dragon Age, mais version grands espaces et bien plus ouverte évidemment que les sentiers balisés de DA. La texture des personnages et leur liaison avec le décor reste à parfaire. Des mods à recommander à ce propos ?

    Bref, à quand un topic SKYRIM pour pouvoir échanger tous les trucs et astuces, impressions et bons filons ?


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  2. #2
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 080
    Au delà de la beauté, qui peut être grandement améliorée par le pack hd et des mods, Bethesda a su tirer parti des erreurs d'Oblivion pour sortir un jeu avec une ambiance très bonne, un leveling bien dosé, un back-ground super travaillé.

    Pour moi, son plus gros défaut, c'est la simplification à outrance des caractéristiques. Plus de force-agilité-chance... Ils ont aussi foiré la magie à haut niveau qui est très faible par rapport au guerrier ou au voleur.

  3. #3
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Et qu'en est-il de l’intégration du héros dans l'univers ? Dans oblivion j'avais beaucoup de mal avec cette histoire de prisonnier qui comme par hasard doit sauver le monde... Je trouve que c'est un des gros default des elder scrolls, on a du mal à se mettre à place du héros.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  4. #4
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    Skyrim :
    95% à tester des mods, prendre des screens.
    5% à jouer vraiment.

    Mais j'l'aime bien quand même !


    P.S: un p'tit link sympa de l'uesp sur les différences entre Morro/Obli/Skyrim :
    http://www.uesp.net/wiki/Oblivion:Ob...rowind_players

  5. #5
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 080
    Tu pars prisonnier aussi, c'est presque une obligation.

    Seul Daggerfall échappe à la règle.

    Mais c'est un jeu ouvert, ton personnage importe peu, même l'alignement n'existe pas en tant que tel.

    Seul le gameplay peut varier mais l'histoire et les dialogues resteront à 99% identique.

  6. #6
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages 
    2 140
    Citation Envoyé par Anios Voir le message
    Skyrim :
    95% à tester des mods, prendre des screens.
    5% à jouer vraiment.

    Mais j'l'aime bien quand même !
    (faut voir le nombre de mods qui ont l'air super mais qui beugguent comme des merdes une fois installés)

    Et aussi à, à... sahmaz pour avoir enfin ouvert un topic sur la question. On en a déjà parlé pas mal, avec Chal, et y a un fan aussi sur le forum, qui a passé pas mal de temps à univers-skyrim ou univers-oblivion. J'ai oublié son nom, j'espère qu'il m'excusera... c'est pas Veldrin de Ched Nasad ? Si, je crois que c'est lui.
    Moi j'ai toujours pas fini le troisième acte de la quête principale, c'est loooooooong. Mais je vois grosso modo ce qui va se passer, alors vous pouvez spoiler. Et mon avis... ah, mon avis ? C'est l'histoire d'un aventurier qui doit buter un dragon qui fout le gwak dans son pays. Un pays froid, montagneux, boisé et quand même pas super super civilisé. Y a qu'à voir la quantité de loups qui vous attaquent pour un oui pour un non.

    On se croirait dans le "Wild" (je lis croc-blanc en ce moment)

    Faudrait aussi parler du playthrough de Bob Lennon. Attention, épisode 1 Il a dépassé le million de vues, bravo bobby ! C'est Ezekiel qui serait content si il était au courant. Ezekiel, ouh ouh, on parle de Bob Lennon et de Skyrim ici !
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

  7. #7
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 080
    Moi je n'ai toujours pas fini la quête principale, donc merci de ne pas mettre en clair les éléments de l'intrigue

  8. #8
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Je suis quant à moi au tout début et je tiens également à maintenir le voile sur l'intrigue principale. Quand je lis les avis ici (un jeu long où on perd du temps sur les mods), je me dis que l'enthousiasme des critiques était peut-être surfait ?

    Côté technique :
    Comme je l'ai évoqué, le thème du dragon se retrouve dans DA, la vision 3D est un peu mieux poussée. Les personnages semblent coupés au couteau mais on y "respire" davantage que dans DA. J'ai également remarqué des cinématiques lors de certains coups dans les combats, un peu à la Prince of Persia (ralenti, gros plan sur le coup fatal et bien sanguinolant). La gestion des combats rapprochés est d'ailleurs un peu délicate à acquérir car il faut bien orienter la souris au risque de se retrouver à taper les murs pendant que les assaillants nous gratifient de bonnes claques tranchantes dans le dos.

    Point de vue jeu et scénar :
    Bon, j'avoue. J'ai tenté de jouer à Morrowind et j'ai tout de suite décroché. La jouabilité n'était pas terrible et je n'avais pas envie de fouiller cet univers immense de fond en comble sans trop savoir où j'allais. Je retente le coup avec Skyrim parce que je trouvais DA trop linéaire. Arrive-ton à un juste milieu ? Le tout début (sortir du fort) me fait penser que oui, avec un journal des quêtes assez pratique. Mais le confirmez-vous ? Quant au scénar, parvient-il à un effet tiroirs, c'est-à-dire un scénar principal avec des ramifications secondaires qu'on peut explorer et qui enrichissent la trame de fond plutôt qu'un scénar principal et de multiples quêtes sur le côté qui n'ont rien à voir (style : tiens, je bute un gars en passant qui a une carte au trésor et j'y vais) et qui sont finalement là pour faire juste durer le temps de jeu ?

    Enfin, je vais ouvrir un sujet sur les mods, conseillés ou déconseillés, car tant que je suis au point de départ, autant améliorer directement l'expérience de jeu.


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  9. #9
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 080
    Il y a la quête principale et les autres.

    Mais ce ne sont pas toutes des quêtes FedEx, intéresse-toi aux guildes, elles ont généralement une histoire propre. Je te conseille surtout celle des Assassins et les voleurs

    Pour le theme du dragon, c'est un peu un thème universel dans la fantasy, donc c'est assez normal.

    Sauf que pour cet univers, les dragons sont très spéciaux, car normalement disparu et dont le retour n'annonce rien de bon du tout.

    L'histoire de Skyrim s'inscrit dans un univers qui évolue au fil des 5 jeu, on prend énormément de plaisir à découvrir ce qui est arrivé entre chaque jeu.

    Il faut aimer lire pour passer au delà du blingbling des graphismes, pour connaitre l'histoire d'un des univers fictif les plus complet du jeu vidéo.

  10. #10
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages 
    2 140
    Citation Envoyé par sahmaz Voir le message
    Je suis quant à moi au tout début et je tiens également à maintenir le voile sur l'intrigue principale. Quand je lis les avis ici (un jeu long où on perd du temps sur les mods), je me dis que l'enthousiasme des critiques était peut-être surfait ?
    Non, c'est vraiment un bon jeu. Le gameplay comporte de nombreux innovations, emprunté à d'autres jeux et incorporé à l'univers des elder scrolls, qui le rendent agréable. En plus il est très intelligent, on est à cours de tunes un bout de temps dans le jeu (bon, jusqu'au niveau 15-20 si on se débrouille normalement), les boss sont sacrément compliqués à tuer. Il faut prévoir un bon stock de potions et de parchemins. Je joue en difficile, mais je ne sais pas vraiment quel impact ça a sur le jeu.

    Citation Envoyé par sahmaz Voir le message
    Point de vue jeu et scénar :
    Bon, j'avoue. J'ai tenté de jouer à Morrowind et j'ai tout de suite décroché. La jouabilité n'était pas terrible et je n'avais pas envie de fouiller cet univers immense de fond en comble sans trop savoir où j'allais. Je retente le coup avec Skyrim parce que je trouvais DA trop linéaire. Arrive-ton à un juste milieu ? Le tout début (sortir du fort) me fait penser que oui, avec un journal des quêtes assez pratique. Mais le confirmez-vous ? Quant au scénar, parvient-il à un effet tiroirs, c'est-à-dire un scénar principal avec des ramifications secondaires qu'on peut explorer et qui enrichissent la trame de fond plutôt qu'un scénar principal et de multiples quêtes sur le côté qui n'ont rien à voir (style : tiens, je bute un gars en passant qui a une carte au trésor et j'y vais) et qui sont finalement là pour faire juste durer le temps de jeu ?
    Tu peux buter un mec qui passe dans le coin, et lui piquer sa carte au trésor. C'est un évènement aléatoire inclus dans le jeu. Je crois qu'il y a au moins 3 cartes à trouver ? C'était un truc qu'il y avait aussi dans Fall Out 3. Je trouve que les deux jeux, Fall Out 3 et Skyrim se ressemblent.
    Il y a un grand nombre d’évènements aléatoires, si tu aimes bien les évènements aléatoires, tu risques d'aimer. Même si tu fais vite le tour. Il y a certains endroits où ils se déclenchent systématiquement, comme entre Blancherive et Rivebois, en remontant la côte.

    Si tu te plains de la longueur de Skyrim, et bien dis-toi que dans Oblivion, c'était pire. Les bastons, surtout, étaient horriblement longues dans Oblivion. Quand j'y pense, Oblivion est un des pires jeux auquel j'ai joué. Et je le savais dès le début. J'ai quand même fini toutes les quêtes de toutes les guildes (un grand nombre plusieurs fois), les 2 extensions, mais pas toutes les quêtes indépendantes. C'est peut-être pour ça que je le hais autant.
    Morrowind est peut-être encore plus long, mais il est très original, tant du point de vue du scénario que des graphismes. En fait au niveau graphismes, aucun autre RPG n'a été si original, à ma connaissance. Il y avait un mod très intéressant dans Morrowind, Necessities of Morrowind, un mod qui t'obligeait à nourrir ton personnage et à le faire dormir. Ce qui renforçait d'une manière phénoménale l'immersion dans le jeu (le problème c'était qu'il choisissait sa bouffe automatiquement, sans que tu puisses le nourrir manuellement). Tu pouvais faire des tartes à l'orange ! Je veux faire des tartes à l'orange, je veux !!!!!

    L'effet tiroir du scénario de skyrim ? Bah, c'est un elder scrolls. C'est-à-dire, soit tu fais la quête pricipale soit tu la fais pas. J'ai un bémol à apporter à ce niveau : les niveaux montent trop vite, et assez rapidement (niveau 30 je dirais) même une nuée de dragons ne peut plus rien faire contre vous. Le problème c'est que si on fait toute la quête principale, on y arrive très vite au niveau 30, voire même bieeeen plus. Il faut avoir un projet bien déterminé pour chaque personnage, sinon il devient tellement vite grosbill que le jeu n'a plus d'intérêt.
    Je suggère aux gens de commencer par finir le jeu avec, je sais pas moi, un barbare ? Comme Bob Lennon finir toutes les quêtes principales, renvoyer les dragons d'où ils sont venus. Et après, avec un autre personnage, choisir un camp (sombrage ou empire), se choisir une guilde et aller jusqu'au bout. Je dirais qu'une guilde fait gagner une bonne vingtaine de niveau, choisir un "camp" un peu moins. Enfin à vue de nez.
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

  11. #11
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    Je ne peux que plussoyer le monsieur de la World Company.
    J'ajouterai que je te conseille Sahmaz, de jouer un premier personnage sans mods : histoire de "vivre" Skyrim de façon originelle. Puis après être bluffé par les ajouts conséquent des mods (tant sur le plan graphique que contenu ou gameplay).
    Si tu passes direct par la case mods, tu risques de ne plus vraiment apprécier le jeu sans.

  12. #12
    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages 
    53
    Salut,


    Personnellement, moi qui ne suis pas habitué aux jeux "récents", j'avais vraiment été bluffé par les premières heures de jeu. J'ai eu peur de mon premier draugr. J'osais toucher à rien de peur de pourrir la réputation de mon perso. J'ai ressentis une grande fierté en massacrant mon premier dragon. Je me suis vachement impliqué dans la guerre civile. J'ai été ému en visitant le Temple des Lames... Bref, au début j'ai beaucoup aimé.

    Puis (on parle de dizaines d'heures de jeu ), j'ai commencé à repérer les défauts, les trucs qui m'empêchaient de rentrer complètement dedans. Je vais faire ça sous forme de liste et autant prévenir, ce sera du tout-négatif et ce sera long.
    Attention, j'ai passé beaucoup, vraiment beaucoup de temps sur Skyrim, preuve que j'ai tout de même adoré. C'est vraiment un jeu à ne pas louper. Mais voila, il y a des grains de sables qui bloquent l'immersion dans le bidule :

    - Les RTD incessants et les bugs d'affichage graphiques. Au début en tout cas. La faute à mon ordinateur d'un age plutôt avancé, je suppose.

    - Le non combat à cheval et ses aberrations. Aujourd'hui on peut se battre en selle, ce n'était pas le cas au début. Mais même maintenant... ça casse pas des briques. Une charge devrait envoyer valdinguer les personnages de tailles humaine et inférieure, un coup porté à pleine vitesse devrait logiquement infliger des dégâts énormes...un peu à la Mount&Blade. Bref, le cheval de Bordeciel est à considérer uniquement comme un moyen de transport (et vraiment lent, en plus), alors que les possibilités auraient pu être gigantesques. La monture vient aussi t'aider lorsque tu engages un combat à pied, et se fait logiquement déglinguer. Elle permet aussi de grimper des côtes plus pentues que celles qu'on peut empruntées à pied, c'est normalement tout le contraire. On aurait pu aussi avoir plusieurs types de montures différentes : plus ou moins chères à l'achat, rapides, résistantes, peureuses,... Tout juste sauvé de la décapitation, j'aurais adoré me balader sur le dos de mon âne.

    - La densité de population. Très faible, trop faible. Les villes sont presque toutes fortifiées et comptent à tout péter vingt ou trente habitants (et je suis sympa!). Mon Dovahkiin s'est demandé où étaient passés tous les ouvriers qui ont érigé de telles murailles! Grosso merdo, après quelques semaines de balade en Bordeciel, mon perso connait tous les habitants de la province. Une province qui compte d'ailleurs plus de bandits, de nécromanciens ou de fanatiques en tout genre que de citoyens lambda. Bizarrement, ça m'a manqué de ne pas pouvoir croiser des Habitants aléatoires, qui n'ont rien à me demander, qui ne me connaissent pas, et qui se contentent de me parler de la pluie ou du beau temps avant de continuer leur marche infinie dans les rues.

    - La "guerre" civile. Mes copains et mes ennemis ne connaissent pas un brin de stratégie ou de tactique. La Légion Impériale a été clairement calquée sur notre antique légion Romaine, pourtant ces "Légionnaires" se battent comme des bandits de grands chemins. Ce décalage m'a effaré .
    Je note que les défenseurs ne pensent même pas à verrouiller les portes des villes qu'ils défendent...les mecs, il ne fallait pas vous embêter à construire des remparts... forcément les quinze pecnots qui attaquent arrivent à rentrer!
    L'apparition des ennemis "à l'infini" est une bonne solution pour simuler une multitude d'ennemis, seulement on aurait pu faire ça plus subtilement. Dovahkiin massacre tout le monde dans la place, mais étant donné qu'il n'a pas passé le Checkpoint il suffit qu'il se retourne pour vérifier que ses camarades suivent toujours pour que des soldats ennemis apparaissent juste dans son dos. C'est pas subtil. Dovahkiin est intelligent, il sait maintenant que pour prendre une ville il suffit de sprinter jusqu'en haut.
    Je crois que la quête d'intégration dans la Légion nécessite de libérer un fort tenu par l'ennemi, seul. Sans déconner ? Entendez Mlle Rikke, asseyez-vous deux minutes, là, ça va aller... On vous a pourtant dit d'arrêter le skooma.
    Enfin, même si c'est lié à ma remarque concernant les chevaux, les armées ne possèdent pas de corps de cavalerie. Dommage.

    - Le manque de contrainte. Je peux créer n'importe quel personnage, il pourra tout faire, prendre le beurre, l'argent du beurre, la crémière et les possessions de son mari. Dans un monde Bordeciel pourtant clairement injuste et raciste, c'est très surprenant. Je veux bien qu'on laisse le choix au joueur mais tout de même. Si le Dovahkiin archimage maître voleur assassin d'empereur héraut des compagnons barde ami des Deadras pourfendeur n'a que deux seuls regrets, ce sont bien celui de n'avoir pas pu vaincre l'Empire ET les Sombrages et celui d'avoir cramé accidentellement sa fidèle Lydia...!

    - Le manque de challenge. Trop facile, vraiment. J'accepte qu'on puisse tuer des soldats et des bandits à la pelle juste parce qu'on est plus compétent qu'eux. J'accepte moins de pouvoir parer un coup de griffe de troll ou d'ours, de survivre à un coup de masse de géant ou de simplement esquisser un tout petit mouvement de recul lorsque la gueule d'un dragon se referme sur moi. C'est simple, en attaquant tout de suite la quête principale, le héros tue son premier dragon (bête légendaire et immortelle, pesant plusieurs dizaines de tonnes, qui ouvre une bouche grande comme un homme en baillant au réveil... vous situez ?) au niveau 4 ou 5 après environ 2h de jeu. Je ne pense pas qu'il faille développer plus ce point. Mention spéciale pour les "énigmes" dans les cryptes ou les épreuves dans la mission "Vision Nocturne" des Rossignols qui m'ont convaincu que ce jeu n'avait pas été créé à la base pour des adultes.
    Note : un géant, une bestiole presque commune en Bordeciel, déglingue facilement un dragon de base. Je pense même que c'est un challenge à la portée d'un troll.
    Note 2 : on peut tuer un dragon en utilisant juste une petite dague ou les flèches d'un arc. Comme si on essayait de tuer un buffle avec des allumettes premier prix.
    Note 3 : l'estomac du Dovahkiin est en fait une porte sur un plan astral inférieur, il peut boire des potions de tout type à l'infini et instantanément. Juste à cause de ce détail, il n'y a pas de challenge.

    - Bordeciel le dur monde des bisounours. Autrement dit, le monde est "dur" parce que peuplé par des créatures agressives, c'est tout. Contrairement à quoi on pourrait s'attendre, le monde en lui même et notamment le climat n'aura aucun impact sur le déroulement de l'aventure. N'importe quel personnage peut nager en armure : elles sont en inox et pèsent trois fois rien. N'importe quel personnage peut se baigner dans une eau gelée, il en ressortira sec et même réchauffé. N'importe quel personnage peut passer des mois in-game sans dormir, j'ai d'ailleurs dû aller sur le net pour découvrir qu'il fallait aller dormir pour continuer la quête de la Confrérie Noire. N'importe quel personnage peut grimper sur le toit du monde sans équipement adapté, en slip s'il le souhaite. Il n'y a pas de blessures graves, rien qui ne nécessite une période de rétablissement, et pourtant ce ne sont pas les occasions qui manquent pour se blesser.

    - Les mauvaises différences avec les opus précédents. Par exemple, j'ai été déçu de voir disparaître le système d'usure de l'équipement. C'est tout bonnement impossible que cette petite épée ait pu supporter le coup de masse de ce géant, une fois, puis deux, puis tout un tas de fois. Il n'y a pas d'arène de gladiateur non plus, pourtant facilement imaginable clandestinement, dans la Souricière.

    - Le concept. Je comprends que TESV soit un jeu dont le concept est de permettre un maximum de liberté. La liberté c'est pouvoir choisir. Mais les choix Skyrimesques n'entrainent aucunes conséquences. Il n'existe pas de dilemme qui impacte vraiment le jeu. Paradoxalement, cette liberté totale et cette non-prise de position entraine progressivement un désintérêt complet vis à vis de l'histoire et du background. L'aventure se transforme en un massacre à ciel ouvert de tout ce qui est un temps soit peu agressif ou maléfique dans la province. Je me suis surpris à zapper des dialogues trop mous. Résultat : après un certains temps de jeu on se fait vraiment chier dans un monde où tout ou presque est virtuellement possible. C'est très troublant.

    - Le manque de "situation irrationnelle" (à défaut de trouver mieux ). Je ne me souviens pas d'une situation inextricable, un moment durant lequel on pense que tout est perdu ou carrément pas à la hauteur.
     Cliquer ici pour révéler le texte

    Dans Oblivion par exemple, à la fin de la quête principale, on assiste juste à un combat de Dieux... et on se sent tout petit. Je pense qu'au niveau du scénario de la quête principale, le fait de rencontrer Aldwin quatre fois et le combattre deux détruit complètement "l'appréhension" du combat final. Tant qu'à aller régulièrement le voir, il aurait pu battre le héros une première fois, ça aurait été l'occasion de découvrir son invulnérabilité et caser une cinématique bien classe. On aurait au moins pu créer ce "dévoreur de monde" deux fois plus gros que les autres dragons, pour l'ambiance.

    - Le politiquement correct et le gore. Je regarde la boîte du jeu et je vois pourtant bien écrit "+18". Foutage de gueule ? Blague ? En tout cas, incompréhension. C'est violent comme les Power-Rangers. Avec un départ sur les chapeau de roue avec l’exécution du début, je m'attendais à voir des membres tranchés, des tripes étalées au sol, trois ou quatre guerriers empalés devant moi par un trait de baliste, voir mon bouclier éclater en morceau sous un coup de masse... mais là, non, pas de quoi être surpris. Du coup, j'ai été presque choqué plus tard lorsque mon personnage a réalisé sa première décapitation... ou encore pendant la quête Deadrique de Namira.
    Autre chose, bien que je puisse me tromper, la seule référence au sexe se trouve dans les bouquins "La femme de chambre argonienne".
    Pire ! Mes personnages ne se sont jamais fait insulter. Jamais je n'ai réussi à ressentir de la haine pour un personnage.

    En fait, je crois que je viens de pointer sans le vouloir ce qui ne me va pas : Skyrim n'a pas éveillé d'émotion en moi. Le personnage est au centre d'un film de par le réalisme du monde dans lequel il évolue, mais rien ne permet à l'émotion de germer, notamment à mon avis, à cause du manque de cinématique.
    Grâce à la communauté de moddeurs hyper-active, Skyrim a comblé la plupart de ses lacunes. Pour moi, malgré cela, il manque "l'étincelle".


    C'est uniquement négatif comme avis, parce que j'ai eu le temps de ruminer ces points noirs, et que je pense avoir épuisé le jeu à force d'y jouer. Mais je le répète, j'ai beaucoup aimé !

    @+

  13. #13
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 080
    Autre chose, bien que je puisse me tromper, la seule référence au sexe se trouve dans les bouquins "La femme de chambre argonienne".
    Parle à Saphir de la guilde des voleurs. Mais c'est pas énorme, je le conçois.

    Toute façon, si c'est pour faire comme dans Fallout, nous taper des prostituées et que de toute façon, ça sert à rien du tout... Pour ça je préfère The Witcher, c'est mieux pensé.

    - La densité de population. Très faible, trop faible. Les villes sont presque toutes fortifiées et comptent à tout péter vingt ou trente habitants (et je suis sympa!). Mon Dovahkiin s'est demandé où étaient passés tous les ouvriers qui ont érigé de telles murailles! Grosso merdo, après quelques semaines de balade en Bordeciel, mon perso connait tous les habitants de la province. Une province qui compte d'ailleurs plus de bandits, de nécromanciens ou de fanatiques en tout genre que de citoyens lambda. Bizarrement, ça m'a manqué de ne pas pouvoir croiser des Habitants aléatoires, qui n'ont rien à me demander, qui ne me connaissent pas, et qui se contentent de me parler de la pluie ou du beau temps avant de continuer leur marche infinie dans les rues.
    Oui, c'est un problème mais en même temps, c'est le problème dans presque tous les jeux vidéo. Puis si on ne veut pas devoir voler les ordinateurs de la NASA, du FBI et ceux de Roswell pour jouer, faut bien limiter un peu les choses

    La "guerre" civile
    J'attendais cette partie avec impatience et en fait c'est toupouris.

    - Le manque de contrainte. Je peux créer n'importe quel personnage, il pourra tout faire, prendre le beurre, l'argent du beurre, la crémière et les possessions de son mari. Dans un monde Bordeciel pourtant clairement injuste et raciste, c'est très surprenant. Je veux bien qu'on laisse le choix au joueur mais tout de même. Si le Dovahkiin archimage maître voleur assassin d'empereur héraut des compagnons barde ami des Deadras pourfendeur n'a que deux seuls regrets, ce sont bien celui de n'avoir pas pu vaincre l'Empire ET les Sombrages et celui d'avoir cramé accidentellement sa fidèle Lydia...!
    Oui, c'est le principe des TES, tu peux créer un personnage qui peut tout faire.

    - Le manque de challenge. Trop facile, vraiment. J'accepte qu'on puisse tuer des soldats et des bandits à la pelle juste parce qu'on est plus compétent qu'eux. J'accepte moins de pouvoir parer un coup de griffe de troll ou d'ours, de survivre à un coup de masse de géant ou de simplement esquisser un tout petit mouvement de recul lorsque la gueule d'un dragon se referme sur moi. C'est simple, en attaquant tout de suite la quête principale, le héros tue son premier dragon (bête légendaire et immortelle, pesant plusieurs dizaines de tonnes, qui ouvre une bouche grande comme un homme en baillant au réveil... vous situez ?) au niveau 4 ou 5 après environ 2h de jeu. Je ne pense pas qu'il faille développer plus ce point. Mention spéciale pour les "énigmes" dans les cryptes ou les épreuves dans la mission "Vision Nocturne" des Rossignols qui m'ont convaincu que ce jeu n'avait pas été créé à la base pour des adultes.
    T'as bien mis le jeu en difficile ? Parce que moi, parfois j'en chie. Par contre, ils auraient pu limiter le nombre de potion qu'on peut boire d'un coup mais comme dans Oblivion, il suffisait que quitter l'inventaire et d'y revenir directement.

    Le mieux serait d'adjoindre une touche à la prise de potion, pour les prendre pendant le combat.

  14. #14
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages 
    2 140
    Des fois t'es quand même un peu de mauvaise foi, Chal. Là, c'est dur de pas être globalement d'accord avec l'ami Kro. Et ben faut le dire ! Dis-le. "Kro, je suis globalement d'accord avec toi."

    Moi en tout cas, je le suis.

    Le problème, c'est qu'à chaque défaut pointé du doigt, il y a un mod qui le règle, ou il y en aura un. Mais à quoi bon ? Vous avez vu, déjà, le temps qu'on a passé dessus ? Le temps que les mods soient au point et qu'on ait à nouveau envie d'y rejouer, un TES VI sera sorti.
    Et puis y a des trucs difficilement modifiables par un mod. Par exemple le côté "lisse" du jeu, pas de sexe, pas de trucs vraiment dégueu. C'est qu'il y a des bien pensants aux Etats-Unis que ça aurait choqué (de l'intérêt d'avoir des éditeurs européens, au passage, exemple les polonais qui font les "witcher"). Je suis pas tout à fait d'accord avec le fait que le personnage ne se retrouve pas dans des situations inextricables quelques fois. D'accord, ce n'est pas suffisant, mais ça aurait pu être bien pire ! Par exemple, la grosse quête de Falaise, dans les mines (même si c'est vrai que la sortie est quand même pas trop dure), le moment de la quête principale où tu t'introduis dans l'ambassade Thalmor, la quête avec la rougegarde en cavale à Blancherive aussi, très bien faite, les quêtes de la guilde des guerriers en général (où j'ai en effet échoué, mais c'était à cause d'un bug dû à ma version de Skyrim, je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas gâcher la surprise). Y a pas mal de pertes, par exemple, dans les quêtes de la guilde des guerriers. C'est pas "lisse", ça.

    Mais je suis d'accord que pour tout le reste, tu peux faire n'importe quel choix, y a pas d'incompatibilité et que l'univers est bien trop lisse. Même problème que dans Oblivion, on a l'impression que les gens se reproduisent par génération spontanée. Ou alors que des braillards des falaises viennent déposer les bébés dans les cheminées ?



    Y a pas de braillards de falaises, d'ailleurs y a pas d'oiseaux, mais si ce n'est pas déjà le cas un mod viendra corriger ça. Par contre pour ce que j'ai signalé dans mon paragraphe précédent, j'imagine difficilement un mod le résoudre, c'est l'esprit du jeu qui est comme ça.
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

  15. #15
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 080
    Globalement je suis d'accord

    Morrowind était mieux pour ça. Si on y prenait pas garde, on pouvait foirer la guilde des voleur et celle des guerriers si on ne faisait pas marcher sa tête. La légion pouvait faire foirer les Telvani. Et je parie qu'il y en a d'autre dans le genre.

  16. #16
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    Citation Envoyé par Mr Sylvestre Voir le message
    d'ailleurs y a pas d'oiseaux, mais si ce n'est pas déjà le cas un mod viendra corriger ça.
    http://skyrim.nexusmods.com/mods/23771


    Pour des mods de sex, ça existe à la pelle. Pour le côté gore, y a bien un mod pour autoriser la décapitation d'enfants. Mais c'est plus "immoral" que gore...faudrait un mod pour gérer les différents membres des modèles 3D de squelettes pour faire de la démembration, à la limite...

    Bon après, tous les TES se ressemblent : globalement ils sont bons mais ce n'est qu'en installant des mods que ça devient jouissif et intéressant. (Bethesda se repose trop sur les modders sans même les remercier en plus...alors que c'est quasi eux qui les font vivre !)

  17. #17
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Bruxelles
    Messages 
    469
    Well, cela me donne une vue d'ensemble assez précise, qui confirme aussi certaines de mes craintes : pour présenter un univers "libre" et en même temps suffisamment animé et interactif, il faut un jeu qui prendrait des dimensions (taille et requisit technique) assez impressionnantes. Vous me direz, il y a les MMORPG, mais ce n'est pas la même chose : très souvent, ça vire à quelles alliances de joueurs se combattent entre elles, sans compter les contraintes horaires (se réunir tous au même moment derrière les PC + durée) qui réservent davantage ces jeux aux jeunes aux études ou travailleurs sans enfants.
    Le jeu solo a sur ces points un plus incommensurable sur les MMORPG qui fait que je refuse les seconds pour préférer le premier (vous me suivez ? ).
    D'où le fait que je ne vais pas me lancer dans le jeu sans le modder au préalable. Je sais que les puristes seront déçus mais autant maximiser le plaisir de jeu, vu que je ne referai sans doute pas plusieurs fois la partie...


    Mon perso RP : Masha'a Pradonis

  18. #18
    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages 
    53
    Citation Envoyé par Chalindra Pharn Voir le message
    Parle à Saphir de la guilde des voleurs. Mais c'est pas énorme, je le conçois.
    Toute façon, si c'est pour faire comme dans Fallout, nous taper des prostituées et que de toute façon, ça sert à rien du tout... Pour ça je préfère The Witcher, c'est mieux pensé.
    Vrai, je n'ai pas pensé à Saphir et à sa petite histoire. Mais ce n'est pas suffisant pour convaincre le joueur que la sauvagerie de Skyrim se trouve aussi dans le cœur de ses habitants (quelqu'un n'a-t-il pas dit : "quand ton regard pénètre longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, pénètre en toi"). J'ai l'impression que le sexe est complètement occulté du jeu, comme les insultes d'ailleurs. C'est pas un genre d'oubli, c'est carrément voulu. C'est uniquement dans un soucis de réalisme que je trouve cela gênant. *
    Si tant est que cela soit possible, en comparant avec une période de notre l'histoire correspondante, on devrait trouver des esclaves, des rescapés de guerre ou de chasse estropiés, des femmes violés, des malades, ... en pagaille !

    * mauvaise foi

    Le cadre martelé ça et là dans le jeu, c'est un univers dur, froid et peuplés de créatures ignobles, une guerre civile qui dure depuis bien trop longtemps et qui a rendu la province exsangue, et par dessus le marché la fin du monde est annoncée par le retour des dragons. Ce contexte est on ne peut plus catastrophique. On s'attend à plonger dans un monde ravagé et glauque, avançant continuellement dans la noirceur.
    Comme dit Mister Sylverstre, c'est trop lisse. C'est trop fait "pour ne pas choquer les jeunes joueurs" (les bienpensants ?).

    Le début du jeu colle pourtant parfaitement au contexte. Nous sommes une personne qui s'est fait arrêté en traversant la frontière et qui va être décapité pour cela (sous entendu : la guerre est dure au point qu'on décapite les promeneurs de peur qu'ils représentent un quelconque danger). Là dessus un dragon apparaît, détruit toute une ville et massacre presque tous ses habitants. On croise des corps carbonisés, une bonne femme au sol avec les mains qui tremblent, visiblement gravement blessée (même s'il manque la mare de sang, certes), et un soldat projeté dans les airs par le dragon vient s'écraser au sol, le tout sous un déluge de feu. Dans la panique, nous sommes d'ores et déjà confronté à un choix a-priori primordial : suivre un rebelle ou un légionnaire (pas de panique on peut revenir sur notre décision plus tard). On traverse une salle de torture avec des types morts dans des cages, des squelettes et tout le toutim (là par contre c'est pas assez gore, pas assez choquant, pas assez révoltant). Ce début est apocalyptique, il est très bon !
    Ensuite, la pression retombe vite, et on atterrit dans un monde trop décalé par rapport au contexte. On est presque déçu.

    On a de temps en temps un rappel inattendu, comme quand notre pote Ralof qui nous confie qu'il revoit en rêve les gens qu'il a tué, quand Saphir nous conte son histoire, quand notre sage héraut des compagnons se fait assassiner comme l'a dit Mister Sylvestre, ... Mais ça nous glisse dessus ! L'impact est trop faible et puis de toute façon on n'a pas de temps à perdre, il reste des gens à massacrer dans la province... ou alors je suis personnellement non réceptif ?

    Citation Envoyé par Chalindra Pharn Voir le message
    Oui, c'est un problème mais en même temps, c'est le problème dans presque tous les jeux vidéo. Puis si on ne veut pas devoir voler les ordinateurs de la NASA, du FBI et ceux de Roswell pour jouer, faut bien limiter un peu les choses
    Évidement. Par contre, tout en gardant le même nombre de NPC présent au même instant dans un endroit donné, il est facile de simuler une population importante en créant des habitants aléatoires, et en simulant une vie un peu plus complexe à ceux qui ne le sont pas. Par exemple, croiser des compagnons en train de dézinguer un ours à quinze bornes de Blancherive, ça contribue à l'immersion. Par contre, remarquer que la plupart des habitants des villes passent leur vie entre la place du marché et la taverne, ça le fait moins. Si la moitié des perso uniques se baladent de-ci de là, on peut implanter des habitants aléatoires en guise de populace. En terme d'immersion, c'est doublement mieux.

    Citation Envoyé par Chalindra Pharn Voir le message
    Parle à Saphir de la guilde des voleurs. Mais c'est pas énorme, je le conçois.
    T'as bien mis le jeu en difficile ? Parce que moi, parfois j'en chie. Par contre, ils auraient pu limiter le nombre de potion qu'on peut boire d'un coup mais comme dans Oblivion, il suffisait que quitter l'inventaire et d'y revenir directement.
    J'avoue avoir exagéré un tantinet.
    Mon premier troll des glaces, mage de faible niveau, je me suis fait poutré correct.
    Mais d'une manière générale, un guerrier avec deux ou trois potions de soin/vigueur en poche et un équipement amélioré à la forge ou un mage avec des sorts de zone, des potions magie/soin et un équipement boostant la magie, on arrive à déglinguer tout le monde sans difficulté. C'est très rare de mourir plus de deux fois sur le même combat. Sans compter le fait que la plupart du temps, on peut tout simplement fuir et remonter l'ensemble du donjon. Ça aussi ça joue énormément sur le manque de challenge.
    Globalement, j'ai l'impression un guerrier arrivera mieux à s'en sortir qu'un mage. Un guerrier en panne de vigueur peut encore parer et poutrer, le mage en panne de magie ne peut que tenter la fuite, ce qu'il fait mal étant donnée sa faible vigueur. D'ailleurs je trouve le système de magie d'origine globalement pourri au passage (les bâtons auraient pu apporter quelque chose d'intéressant en servant d'arme de contact et en proposant des capacités très spéciales, mais on ne peut même pas s'en servir de bâton de marche ou les ranger ailleurs que dans notre poche). Les "cris" du héros sont bien funs à utiliser par contre.


    Dans les points plus positifs (et il y en a beaucoup !) j'ai beaucoup aimé l'originalité des différentes quêtes Deadriques. Il ne faut pas passer à côté et par exemple, accepter lorsqu'un type ivre vous demande de boire un coup en sa compagnie.
    De même, il faut éviter de terminer la quête de la guerre civile avant d'avancer la quête principale, sinon on loupe une quête qui consiste à réunir les vieux ennemis pour leur demander de signer une trêve le temps de régler la question des dragons, on assiste et on participe directement aux négociations, c'est très bien fait !

    Aussi, j'ai trouvé qu'aller puiser dans la mythologie et l'histoire nordique était une très bonne idée. Lorsque j'ai retrouvé les draugrs que j'avais croisé dans les sagas Islandaises, les navires type drakkars, les noms caractéristiques des personnages, un Sovngarde rappelant étrangement une certaine Valhöll... C'est bourré de référence, et je trouve ça extra !

    La formidable OST aussi !


    Les mods changent et règlent énormément de chose, mais je pense que les installer avant de commencer le jeu serait une bonne chose, parce que "refaire" le jeu pour voir les changements liés au mods, c'est perdre toute la surprise des différentes quêtes. Je suis malgré tout de l'avis qu'il faut chercher à apprécier le produit (l’œuvre ?) comme elle est, c'est d'ailleurs peut-être bien en cherchant à satisfaire la foule en délire que Skyrim perd en singularité.
    La boîte restera sur l'étagère pendant plusieurs années. Un peu comme j'ai fait il y a trois ans avec BG et IWD.

  19. #19
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Allier (03)
    Messages 
    284
    Citation Envoyé par Mr Sylvestre Voir le message
    Des fois t'es quand même un peu de mauvaise foi, Chal. Là, c'est dur de pas être globalement d'accord avec l'ami Kro. Et ben faut le dire ! Dis-le. "Kro, je suis globalement d'accord avec toi."

    Moi en tout cas, je le suis.

    Le problème, c'est qu'à chaque défaut pointé du doigt, il y a un mod qui le règle, ou il y en aura un. Mais à quoi bon ? Vous avez vu, déjà, le temps qu'on a passé dessus ? Le temps que les mods soient au point et qu'on ait à nouveau envie d'y rejouer, un TES VI sera sorti.
    Et puis y a des trucs difficilement modifiables par un mod. Par exemple le côté "lisse" du jeu, pas de sexe, pas de trucs vraiment dégueu. C'est qu'il y a des bien pensants aux Etats-Unis que ça aurait choqué (de l'intérêt d'avoir des éditeurs européens, au passage, exemple les polonais qui font les "witcher"). Je suis pas tout à fait d'accord avec le fait que le personnage ne se retrouve pas dans des situations inextricables quelques fois. D'accord, ce n'est pas suffisant, mais ça aurait pu être bien pire ! Par exemple, la grosse quête de Falaise, dans les mines (même si c'est vrai que la sortie est quand même pas trop dure), le moment de la quête principale où tu t'introduis dans l'ambassade Thalmor, la quête avec la rougegarde en cavale à Blancherive aussi, très bien faite, les quêtes de la guilde des guerriers en général (où j'ai en effet échoué, mais c'était à cause d'un bug dû à ma version de Skyrim, je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas gâcher la surprise). Y a pas mal de pertes, par exemple, dans les quêtes de la guilde des guerriers. C'est pas "lisse", ça.

    Mais je suis d'accord que pour tout le reste, tu peux faire n'importe quel choix, y a pas d'incompatibilité et que l'univers est bien trop lisse. Même problème que dans Oblivion, on a l'impression que les gens se reproduisent par génération spontanée. Ou alors que des braillards des falaises viennent déposer les bébés dans les cheminées ?



    Y a pas de braillards de falaises, d'ailleurs y a pas d'oiseaux, mais si ce n'est pas déjà le cas un mod viendra corriger ça. Par contre pour ce que j'ai signalé dans mon paragraphe précédent, j'imagine difficilement un mod le résoudre, c'est l'esprit du jeu qui est comme ça.
    La guilde des Guerriers n'existe pas en Bordeciel... Ce sont les Compagnons mais ceux-ci ne font pas partie de la guilde. C'est marqué en plus que la Guilde des Guerriers de Tamriel n'est pas présente en Bordeciel.
    "C'est le propre de l'homme de se tromper ; seul l'insensé persiste dans son erreur." - Cicéron
    "La culture c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales." - Pierre Desproges.

  20. #20
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages 
    2 140
    Citation Envoyé par Ezekiel Voir le message
    La guilde des Guerriers n'existe pas en Bordeciel... Ce sont les Compagnons mais ceux-ci ne font pas partie de la guilde. C'est marqué en plus que la Guilde des Guerriers de Tamriel n'est pas présente en Bordeciel.
    Ezekiel... Ezekiel... attention, ce n'est pas poli, l'ami Kro va croire que tu n'as pas lu son post très bien construit et finement observé. Là encore pas grand chose à redire, sinon que je suis un homme et que je suis fermement hétérosexuel, au cas où tu commencerais à trouver mes compliments louches.

    Tiens, allons chercher la critique la mieux notée dans senscritique. Vous connaissez senscritique ? C'est un site collaboratif qui permet aux inscrits de noter entre 1 et 10 les "oeuvres" qui composent notre vaste culture humaine, classées par nature : livres, bandes-dessinées, jeux (video, j'entends), films, séries, "musique" (on peut même sélectionner les morceaux de chaque album un par un ).
    Il y a un système comme sur facebook, de notations "j'aime" (là c'est "j'apprécie", ce qui est légèrement différent je trouve), on peut rédiger des critiques et les critiques recueillent plus ou moins de succès, en fonction de votre réseau ou de la qualité de la critique.
    Plus vous écrivez des critiques de qualité, plus de gens vous sélectionnent comme "éclaireur" (vous ne pouvez pas refuser), c'est-à-dire qu'elles auront accès à toutes vos critiques et à l'intégralité de vos notations sur le site. Vous pouvez faire la même chose, repérer des gens qui ont des gouts en matière de culture intéressants, et les ajouter comme éclaireur. Ce n'est pas comme dans facebook ou devenir ami avec quelqu'un entraine une réciprocité, là ça ne marche que dans un sens.

    Les grands critiques de senscritique peuvent être suivis par... je ne sais pas... une centaine de personnes ? Au moins Mais ne suivre eux l'avis que d'une dizaine de personnes. Voire moins.

    Sur ce, l'avis de Skyrim le mieux noté.

    C'est Bugger King qui l'a rédigé. Ah oui, 115 abonnés quand même. Les abonnés doivent être les éclaireurs qui le suivent.

    La critique, j'ai dit.

    Citation Envoyé par Bugger King
    Je me réveille dans un chariot, filant droit vers une exécution sommaire.
    Heureusement, un gros dragon vient mettre son museau ardent dans cette affaire et je réussis à me tirer, direction la liberté.
    A partir de là, j'ai fait plein de trucs.
    D'abord, j'ai appris à des animaux sauvages ce que "boule de feu" signifie. Ils ont compris apparemment.
    Ensuite, j'ai aidé des hippies à reverdir l'arbre de la place du village. Si ça ne tenait qu'à moi je l'aurais cramé (et les hippies avec), mais la paie était intéressante.
    J'ai dépossédé les habitants d'une ville entière de leurs biens matériels. Oui oui.
    Je suis devenu riche. J'ai investi dans l'immobilier.
    Je me suis marié.
    Et puis j'en ai eu marre.
    J'ai acheté un canasson, j'ai pris mon arc, et je suis reparti à l'aventure.
    J'ai croisé un dragon.
    Il est mort.
    J'ai croisé un troll.
    Je suis mort.
    Et là, gisant sur la neige, je me dis qu'au final j'aurais dû rester dans ma petite ville à couper du bois et voler des choux pour faire vivre ma famille.
    C'est pas grave, je charge la sauvegarde et je recommence.
    C'est comme ça dans le monde de Skyrim : on fait tout à sa sauce, à son rythme.
    Certains aimeront passer 1/2 heures les pieds dans l'eau à regarder les saumons remonter le fleuve, d'autres courront à moitié nus dans la steppe nordique, en brandissant une hache et en gueulant très fort.
    D'ailleurs j'y retourne, j'ai un troll à corriger.
    Il a mis 9/10. Mais il y a quelqu'un d'autre qui a eu autant de "j'apprécie" et qui a mis 4/10. Sa critique est juste beaucoup trop longue pour figurer ici.
    Dernière modification par Mr Sylvestre ; 11/12/2012 à 02h07.
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

  21. #21
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Localisation
    Oise
    Messages 
    188
    Bonjour à tous, voilà pour Noel mes 2 frères et moi avons eu chacun 20€ de réduction à la FNAC (mais ca tout le monde s'en fout), donc nous allons acheter Skyrim. je connais un peu grâce à Bob Lennon, et j'aimerais savoir si il y a des choses à savoir, si vous avez des conseils à donner, des choses à éviter, etc.

    Personnelement, je compte faire un elfe/Elfe noir, axé sur le combat 1 arme/1 bouclier. Qu'en pensez vous?

  22. #22
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    La race importe peu dans Skyrim ; les bonus raciaux ne sont pas flagrants voir inutiles. Donc, là dessus, tu peux jouer ce que tu veux.
    Le combat façon "tank" (1H+boubou) c'est bien au début pour jouer en découvrant le jeu sans trop avoir de souci (bonne prot, stun boubou et assez de dégâts en 1H). Donc ma foi, c'est pas mal pour commencer.

    Mon seul conseil : évite de prendre Skyrim sur consoles ! La version PC est juste à 10 000 lieux au dessus des version Xbox (et je parle même des PS3 qui touchent le fond).

  23. #23
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Localisation
    Oise
    Messages 
    188
    Les bonus raciaux sont si peu évidents que ca? Je pensais que ca jouait un peu quand meme, comme les bonus/Malus raciaux de BG2, qui sont parfois pas négligeables.
    Et pense tu que le combat tank puisse etre bon sur la durée? j'avais prévu de développer d'abord ca, avec un peu de guérison pour tenir, et ne me servir de quasiment aucun sort, et monter un tout petit peu la furtivité pour me mettre dans la peau d'un assassin pour la confrérie noire (Bob Lennon épisode 200 représente)

  24. #24
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    Voilà la liste des bonus raciaux :
    http://www.uesp.net/wiki/Skyrim:Races

    Les bonus initiaux et les pouvoirs ne me paraissent aucunement intéressant pour choisir une race par rapport à une autre. Du coup, seul les Capacités me semblent utiles.
    * Altmer : +50magie (pas mal pour un mage).
    * Argonian : 50%resist maladies (inutile vu les dégâts risible des maladies) / Water Breathing (mouais) / Dégâts aux poings augmentés (inutiles vu les dégâts zéro sans armes =/ ).
    * Bosmer : 50%resist poisons/maladies (inutiles vu les dégâts poison/maladies quais nulles).
    * Breton : +25% resist magic (pas mal mais passé quelques lvl tu sens plus rien de la part des mages adverses).
    * Dunmer : 50%resist fire (bwarf juste contre le feu).
    * Impériaux : plus d'or (ahaha...le truc inutile vu qu'on gagne déjà TROP de sous ).
    * Khajit : 15 dégâts pour des coups de griffes (*no comment* :x)
    * Nordiques : 50%resist frost (pareil que pour la resist fire).
    * Orcs : que dalle. x)
    * Rougegardes : 50%resist poison (bon bah déjà dis que ça sert à rien ).

    Mais du coup, ça te laisse vraiment le choix de prendre la race qui te plaît esthétiquement le plus, au lieu d'être techniquement le plus intéressant.

    Concernant le combat tank, je peux t'assurer que c'est viable : mon premier perso lvl51 était tank. Je n'utilisais aucun sort (même pas le heal ; je prenais des popo soin). Le truc, c'est le talent pour stun avec le bouclier (très important contre les sorciers) et pouvoir courrir avec le bouclier levé : une fois ces talents obtenus, le jeu c'est du peanuts en tank.

  25. #25
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Allier (03)
    Messages 
    284
    Citation Envoyé par Haer'Dalis Voir le message
    Les bonus raciaux sont si peu évidents que ca? Je pensais que ca jouait un peu quand meme, comme les bonus/Malus raciaux de BG2, qui sont parfois pas négligeables.
    Et pense tu que le combat tank puisse etre bon sur la durée? j'avais prévu de développer d'abord ca, avec un peu de guérison pour tenir, et ne me servir de quasiment aucun sort, et monter un tout petit peu la furtivité pour me mettre dans la peau d'un assassin pour la confrérie noire (Bob Lennon épisode 200 représente)
    Bah à un certain niveau, une Elfette te plombe un Orc à mains nues... donc oui pas très représentatif.

    Je trouve que c'est un peu un défaut par ailleurs de pouvoir être archimage-oreille noire-chef des compagnons-de la guilde des voleurs-barde(wtf) tout en une fois en plus d'être LE Dovakhïn.
    "C'est le propre de l'homme de se tromper ; seul l'insensé persiste dans son erreur." - Cicéron
    "La culture c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales." - Pierre Desproges.

  26. #26
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Localisation
    Oise
    Messages 
    188
    Après comme j'ai dit, je compte m'axe plus sur combat-furtivité (un Guerrier Voleur en gros), donc je pense sauter l'académie des mages.
    Y a-t-il des quêtes que vous conseillez? (comme j'ai dit, j'ai déjà vu celle de Bob Lennon et la Confrérie Noire)

  27. #27
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    Les grosses quêtes de la guilde des voleurs de Faillaise ou celle des Compagnons de BlancheRive sont sympa (pour différentes raisons que je ne te spoilerais pas ;p).
    La fameuse quête du Boucher à Vendeaume donne une quête intéressante...mais affreusement buguée et très difficile à avoir la quête disponible...(attendre vers les tombes d'avoir un pnj particuliers qui y soit à une heure "précise"...j'ai attendu des heures, des heures, des heures...)
    Après, si tu as les DLC actuels (Dawnguard/HeartFire) je te conseillerais de faire la quête principale de Dawnguard dès que tu peux (donc début lvl10).

    Et bien sûr, la quête principale pour 2 raisons :
    - déjà car elle est intéressante en elle-même et te permet de débloquer tes pouvoirs d'Enfant de Dragon.
    - car si tu t'attaques à la quête principale après avoir torpillé des centaines de quêtes annexe...tu seras tellement puissant que ça ne sera pas amusant (et le boss de fin te fera pitié). C'est ce qui m'est arrivé et j'ai été très déçu de torcher ça trop facilement (faut dire j'étais lvl47 contre un boss de fin lvl36 environ...).

    Je te conseille d'éviter la quête de Péryite. C'est pas systématique (et peut-être corrigé depuis, qui sait) mais depuis cette quête j'ai eût un personnage avec une sauvegarde corrompue ; le daedra Péryite n'arrêtait plus de dialoguer avec moi ! Même quand son dialogue se terminait, hop il recommençait inlassablement. Aucune commande console ne pouvait stopper ça (un stopquest DA13 ou resetquest DA13 rendait le jeu bugué au point de ne plus pouvoir parler aux PNJ). Bref, depuis j'évite cette quête comme la peste.

  28. #28
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages 
    2 140
    Euuuuh, j'ai vu qu'il y avait 3 DLC qui étaient sortis maintenant, pour Skyrim : Dawnguard (arbalètes, combats équestres, vampires et créatures du maaal à fighter), Dragonborn (sais pas, surement un moyen d'avoir plus de pouvoirs de dragon) et Hearthfire (très bien, ça, ce que je demande depuis que Skyrim est sorti, possibilité de se construire sa cabane dans la forêt, avec des outils de maçon et de menuisier, plus plein d'autres possibilités d'artisanat, j'adore faire l'artisan).

    Ce qui fait que pour LE JEU + 3 DLC, ils pourraient faire une petite promo à Bethesda. Genre, 59 €, moi là je cracherais pas dessus. Quelqu'un sait quelque chose à ce sujet ?

    J'ai dû voir Dawnguard et Dragonborn en vente pour un prix immonde quelque part, y avait même pas le jeu original avec.


    Pour avoir des bons prix on est obligés de passer par Steam ?

    edit : oups, je viens de tomber là-dessus. Faites comme si je n'avais rien dit
    Dernière modification par Mr Sylvestre ; 28/04/2013 à 19h41.
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

  29. #29
    Avatar de Anios
    Anios est déconnecté BunBunAnios
    Date d'inscription
    juin 2009
    Localisation
    Eorzea
    Messages 
    2 994
    Citation Envoyé par Mr Sylvestre Voir le message
    Dragonborn (sais pas, surement un moyen d'avoir plus de pouvoirs de dragon)
    Et la quête principale en voyageant à Solstheim ainsi que sur un plan d'Oblivion.
    Quelques créatures de BloodMoon modélisés dans le jeu.
    Les habituels bouquins/sorts/armures/npc/monstres en plus.
    Et la possibilité de chevaucher un dragon (et donc de voler ;p).

    Sinon l'édition légendaire signifie aussi la fin des mise à jour de Skyrim et "l'abandon" de ce TES (ce qui est autant un bien qu'un mal, faut dire).

  30. #30
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages 
    2 140
    Citation Envoyé par Anios Voir le message
    Et la quête principale en voyageant à Solstheim ainsi que sur un plan d'Oblivion.
    Yeaaaah !!! Retour à Solestheim ! Des nouvelles de Vvardenfell, donc. Bon, ça.

    Citation Envoyé par Anios Voir le message
    Et la possibilité de chevaucher un dragon (et donc de voler ;p).
    Toujours aussi peu porté sur le grosbillisme, l'équipe de Skyrim, ça fait plaisir de voir qu'ils ne trahissent pas l'idée du jeu.


    Citation Envoyé par Anios Voir le message
    Sinon l'édition légendaire signifie aussi la fin des mise à jour de Skyrim et "l'abandon" de ce TES (ce qui est autant un bien qu'un mal, faut dire).
    Comment ça l'abandon de ce TES ? Y aura d'autres DLC après ?


    7 juin, 7 juin, 7 juin...
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [GEST / STRAT] Civilization V
    Par Lothringen dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/01/2016, 21h38
  2. [BG1 NPC] Avis sur le mod BG1 NPC
    Par Haplo74 dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/08/2015, 18h28
  3. [SCREEN] Skyrim
    Par Anios dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/06/2014, 21h05
  4. [STRAT] Victoria 2
    Par Inarius dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/08/2012, 18h21
  5. Réponses: 21
    Dernier message: 29/03/2011, 23h33

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250