Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51

Discussion: [Bâtiment] Le Gobelin Copiste, (Parcheminerie, Librairie...)

  1. #1
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178

    [Bâtiment] Le Gobelin Copiste, (Parcheminerie, Librairie...)

    Dans une vieille battisse, à l’extrémité de l'Esplanade Impériale, se trouve une boutique... cette boutique est visible par l'écriteau suspendu par deux chaines à sa façade, qui indique ceci en commun : Le Gobelin Copiste.
    Le bâtiment vu de l’extérieur semble ancien mais entretenu, le rez de chaussez fait de pierre taillées, quelques poutres en bois, vienne supporter les deux étages en bois montés en colombage. Une grande vitre au rez de chaussée laisse entrevoir l’intérieur.
    Une succession d’étagère et de bibliothèques, et un comptoir séparant la boutique de l'atelier.

    Le Gobelin Copiste est tenu depuis plusieurs génération par la famille Sang-d’encre, différentes activités produits et services sont proposés par l’établissement : (prix provisoires)

    + Parcheminerie/Papeterie: Vente de parchemins vierges, de feuilles de papier et de parchemins de sorts.
    - Parchemin vierge : 1 po
    - Sort niveau 1 : 75 po (200 po pour identification)
    - Sort niveau 2 : 150 po (Déblocage n'est pas disponible)
    - Sort niveau 3 : 300 po
    - Papier vierge : 1 po

    + Libraire : Vente de livres.
    - Livre non magique : variable en fonction du livre (minimum 50 po)
    - Grimoire vierge : 100 po
    - Livre magique : variable en fonction du livre (minimum 1000 po)

    + Copiste : recopier un texte
    - Parchemin : 10 po la feuille
    - papier : 10 po la feuille
    - Livre : 10 po par page
    - Grimoire : 10 po par page

    + Autres objets et services proposés :
    - Encre : 10 po la fiole
    - Étui à parchemins ou à cartes : 25 po
    - Plume d’écriture : 1 po
    - Loupe de lecture : 100 po
    - Identification : 100 po
    - Cours de lecture : 2 po de l'heur
    - Cours d’écriture : 5 po de l'heur + prix du matériel
    - Cours de calligraphie : 10 po de l'heur + prix du matériel
    ...

    + La boutique achète aussi des objets de la même nature cependant ce sera le plus souvent à la moitié du prix de vente si l'objet est usager. Les objets suspectés d’avoir été volés ne seront pas achetés.

    La boutique est actuellement tenue par la mère une femme d’environ cinquante ans, grande au visage pale et froid et une longue chevelure noir nouée en chignon, elle est le plus souvent souriante mais il ne faut pas se laissé prendre par un simple sourire. Elle dirige la boutique d'une main de fer.
    Le fils ainé lui s'occupe de l'atelier depuis que son père paralysée des jambes n'arrivent plus à travailler, il ne vient qu'assez peu souvent dans la boutique sauf pour expertiser un livre, dans ce cas le client verra un jeune homme d'environ vingt ans, les cheveux noir la coupe au bol, avec généralement une barbe de trois jours.
    La boutique est assez sombre et sèche pour éviter que les parchemins et livres ne s’abiment sous l'effet de la lumière et l'humidité, les principales sources de lumière viennent de l’extérieur par la grande vitre en journée, d'un sort de lumières dansantes lancée en soirée, et de la lumière qui provient de l'atelier. La porte de la boutique est une lourde porte en bois sombre renforcée par un ensemble d'armatures métalliques.
    Dernière modification par Beodacia ; 03/09/2016 à 14h33.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  2. #2
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Beodacia traversa la ville à son rythme profitant de la nuit pour admirer la beauté sombre de la ville.cela faisait cinq ans qu'elle avait quitter la cité, cinq qu'elle n'avait pas vu les rues pour certaines magnifiques de la ville, un exil choisi, lourd de conséquence, mais elle était de retour. Il faisait encor nuit, mais le matin ne tarderait pas à poindre, elle arriva sur l'Esplanade Impériale, même à cette heure il y avait encor (ou plutôt déjà) du monde.

    Elle avança droit devant elle, la boutique familiale était de l'autre coté de l'Esplanade, peu à peu des souvenirs lui revinrent de sa vie ici, l'intransigeance paternelle, la froideur maternelle, le dilettantisme de son frère, la mesquinerie de sa sœur... voilà pourquoi elle n’éprouvait pas grand chose à l'idée de revoir sa famille, la vie de famille était un état de fait acceptés par tout le monde bon gré mal gré...

    Devant la porte de la boutique, la lourde porte sombre elle pris l'anneau de fer et frappa trois fois. Une bouche magique apparut en lieu et place de l'anneau et demanda d'une voix calme et féminine bien qu'assez âgée :


    - En cette heure sombre quel est le mot de passe ?

    La nécromancienne se souvenait du mot de passe, elle s'approcha et chuchota prés de la porte :

    - Shar régnera.

    - Vous pouvez entrer les maitres sont prévenus de votre entrée.

    La porte s'ouvrir sur les dernière parole de la bouche magique qui disparut, Beodacia entra et la porte se ferma et verrouilla à son passage.

    Elle entendit des pas descendant en trombe les escaliers jusqu’à arrivé dans la boutique, deux silhouettes apparurent...

    Une grande dame les cheveux noir dénoués, pris la parole avec la même voix que la bouche magique, tandis qu'un jeune homme mal rasé muni d'un solide bâton d’ébène attendait nerveux.


    - Qui êtes-vous ? Et comment connaissez-vous le mot de passe de notre maison.

    Beodacia, Rouge posé sur l’extrémité de son bâton, enleva sa capuche et dit :

    - Beodacia votre fille mère. Et si je le connais c'est que je l'ai souvent utilisé moi même.

    Elle afficha un petit sourire narquois en regardant les visages surpris de sa mère et visiblement de son frère.
    Dernière modification par Beodacia ; 14/08/2016 à 17h45.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  3. #3
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    - Oh c'est toi ! Cela fait... Longtemps que viens-tu faire ?

    Sa mère, Malb, était conforme aux souvenirs de Beodacia : froide

    - J'ai terminé mon apprentissage de la magie, et j'ai l'intention de proposer mes compétences à l’École du Necronomicon.

    La réponse de la mère fut sur le même ton monocorde et inchangé... un ton froid et méprisant, même Beodacia n'arrive pas à prendre un pareil ton aussi naturellement que sa mère.

    - Et donc tu souhaite que l'on te loge c'est cela ? Après être parti comme une voleuse ? Pendant des années ? Nous comptions ton père et moi pour que tu prennes ma place à la boutique... mais tu as préféré suivre ce vieux fou de Hans dans ces expériences. Et tu voudrais que l'on te loge ici ? Désolé mais ce ne sera pas gratuit, tu nous verseras un loyer !

    La mère était une femme qui savait tirer profit de toute les situation, elle n'allait pas laisser sa fille dans le besoin, mais si elle pouvait tirer profit de la situation tant mieux. Soudain la mère vu le visage de sa fille, sa joue gauche brulée...

    - Et qu'est ce donc que cela ?

    - Le prix de l’expérience très chère mère.

    La nécromancienne ne dit rien d'autre, elle n'en avait pas envie.

    - Peu importe, mais voilà qui ne va pas faciliter les ventes à la boutique... Avec une tête pareil...

    Beodacia ne dit rien et serra les dents.

    - *Croa* Amusante réunion de famille...

    Dit le corbeau, visiblement amusée par l’atmosphère pleine d’allégresse de ces touchantes retrouvailles.

    -Qu'elle est cette créature ? Ton familier je suppose... Prend garde à ce qu'il ne fasse pas ses besoins partout...

    Dit la mère avec une petite moue dédaigneuse.

    -*Croa* Je suis propre moi la vioque !

    - Et qu'il tienne sa langue !

    Beodacia adressa un regard affligé à son familier qui n'y réagit que par un retentissant :

    - *Croa* Bah quoi ?

    Le frère qui de son coté était resté en retrait, s'approcha et dit :

    - Bonsoir ma sœur... Bienvenue à la maison... ça fait... longtemps...

    - Oui Lugh mon frère... cela fait effectivement longtemps.

    - Tu nous as fichu une de ces trouilles.

    Sur un ton monocorde elle s'exclama :

    - Navrée...

    Et lui avec un petit sourire répondit :

    - Menteuse !

    Il enchaina après avoir repris un semblant de sérieux.

    - Tu sais où es ta chambre ? Elle est libre ! Moi je retourne dormir, mère va encor me tirer du lit pour travailler... je veux profiter de ma nuit.

    La mère et le frère étaient partis l'un après l'autre, Beodacia constatait que l’atmosphère n'avait pas tellement changée... elle prit le chemin de sa chambre, elle le connaissait par cœur.
    Dernière modification par Beodacia ; 14/08/2016 à 19h57.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  4. #4
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Deux etages monté, juste en dessous du grenier, Beodacia avança dans l'obscurité d'une chambre qu'elle n'avait pas visiter et *booom* son pied heurta un meuble qui n'avait rien à faire là ! quelqu'un avait déplacé un meuble ou alors sa mémoire lui avait jouer un tour.

    Elle se retint de crier et d'injurier en tenant son pied meurtri... puis utilisant son bâton pour avancer à tâtons, et fini par atteindre le lit, les draps semblaient propres... Malb était une femme froide mais personne ne pouvait dire qu'elle laisserai la maison familiale tomber en ruine ou en désordre. même pendant l'absence de sa fille et avait pris soin de l’hygiène de la pièce, pas un brus de poussière.

    Elle s'y assied fatigué par le voyage se reposa après les honneurs rendus à Shar.


    ...

    La nuit fut agiter par des cauchemars habituels moins fréquents ces temps ci mais qui revenaient tout de même les flammes l’oppressaient et léchait son visage, devant une foule hystérique qui s'amusait à jeter des torches sur le bucher.

    Elle fut réveillée par sa Malb qui ouvrit les volet et les rideaux de la chambre sans ménagement.


    - Debout, on ne dort pas le jour chez moi, tu devrais le savoir...

    Beodacia couvrit son visage avec son oreiller, pour cacher la lumière tant par dévotion à la reine de la nuit que parce que par inconfort.

    - Tient prend ça, ça te cachera le visage.

    Un voile noir...

    - Je ne suis pas en deuil...

    - Tu as vu ta tête ? Je préférai que notre grande brulée ne fasse pas fuir nos clients.

    Un fois la mère partie de la pièce Rouge s'exclama.

    - *Croa* c'est plutôt toi, vieille-peau, qui va les faire fuir !

    - Oh silence un peu...

    Elle etudia ses sorts, mit le voile noir et descendit un étage, et rentra dans la salle à vivre, là un homme vieux, posé sur un fauteuil, il adressa un regard à la nécromancienne puis retourna à son bol de tisane. Beodacia s'assied sans dire un mot, pris un morceau de pain, a ce moment vif comme l’éclair, le vieil homme, leva une canne en l'air et l’abattit sur la table.

    - TU N'AS RIEN FAIT POUR MÉRITER CE PAIN ! Tu mangeras APRÈS tout le monde ! C'est chez moi ici ! Tache de t'en rappeler !

    Dit le vieil homme d'un en montrant les dents, ce à quoi Beodacia répondit simplement en lâchant le morceau de pain, c’était son père.

    Rapidement toute la famille arriva dans la salle pour déjeuner, mais Beodacia se leva et quitta la pièce.


    - Oh un parasite !

    Et voici la jeune sœur, Ygern, jolie mais tenant plus de la vipère que de l'humain, elle trouvait certainement à Melandis un terrain de jeu parfait.

    - Oh une future blême !

    Beodacia descendit et sortit de la boutique de toute façon elle avait à faire à l’École du Necronomicon
    Dernière modification par Beodacia ; 16/08/2016 à 01h09.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  5. #5
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Arrivée devant le "Gobelin Copiste" elle s’arrêta devant la porte sera le poing et inspira très fort, avant d'ouvrir la lourd porte en bois.

    le magasin ne comportait qu'un seul client, un vieil habitué puisqu'il fréquentait la boutique depuis des années. un vieux magicien dégarni, toujours habillé en vert et un peu sourd qui donnait souvent du fil à retordre à Malb. Celui ci semblait regarder pour trouver un livre.


    - Je vous dis messire, que nous n'en avons plus en stock !

    - Mais je ne veux pas de haddock, sinon j'irai dans une poissonnerie !

    La mère posa la main sur son visage, pour cacher une forme de lassitude qui commençait à poindre, discuter avec le mage était toujours très compliqué vu qu'il ne comprend souvent que la dernière syllabe d'une phrase, c’était déjà le cas avant le départ de Beodacia. Et Malb pingre comme elle l’était ne voulait pas gaspiller du papier pour écrire la phrase dessus... Beodacia était amusée de la situation. La mère remarqua la présence de sa fille et sauta sur l'occasion passer à un autre sujet :

    - Ah... te voici.

    - Comme tu vois.

    Malb n’était pas forcement heureuse de voir sa fille mais mettre fin à cette conversation la soulageait. Le vieux mage se retourna surpris et voyant la magicienne avec son voile déclara :

    - Bonjour jeune demoiselle.

    Il rajusta ses lunettes.

    - Oh mais c'est la jeune Batracia ! Cela fait des années que je ne vous ai pas vu, j'ai eu beau demander à votre mère je n'ai jamais eu une réponse claire de sa part. Comment vous portez vous ?

    - Bien.

    - J'en suis positivement enchanté ! Vous etes toujours aussi peu barvarde à ce que je comprend

    Elle passa outre l’écorchage de son nom, non que cela ne l’énervait pas mais plutôt qu'il était inutile de le corriger, vu qu'il ne comprenait jamais les phrases très longues. Elle se contenta donc de répondre par un simple "bien" limitant les risques d’incompréhension.
    Dernière modification par Beodacia ; 03/09/2016 à 14h22.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Beodacia se contenta d'une petite révérence accompagnée d'un sourire froid à peine masqué par son voile noir, et se dirigea vers le fond de la boutique. Le dialogue reprit entre la mère et le mage, un dialogue de sourds pourrait on dire... Beodacia prit un vif plaisir à laisser sa mère peiner à communiquer avec le vieux mage, et admira avec un plaisir sadique les essais infructueux de sa mère de conclure une affaire. Malb finit tout de même par se faire comprendre, après de longue minutes...

    Le mage partit... et la mère toisa sa fille en disant :


    - Tu aurais pu venir m'aider.

    - Vous maitrisiez tellement la situation chère mère que je n'ai pas voulue vous déranger...

    Dit la nécromancienne d'un ton sarcastique.

    - Humf...

    - Mais ne t'en fait pas je t'aiderai dans les prochains jours à la boutique, j'attends des nouvelles de l’École du Necronomicon.

    - C'est la moindre des choses non ? De toute façon je ne nourrirai pas gratuitement un parasites même si je l'ai mis au monde... Et pour le reste ce sont tes affaires mais peutetre ainsi sera un plus utile à notre famille.

    Et c'est ce qu'elle fit à partir de ce moment là : elle travaillait la journée à la boutique et révisait les principes de la magie le soir, elle se dit qu'un minimum de préparation pour un examen était certainement nécessaire. En attendant des nouvelles du Necronomicon...
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  7. #7
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 610
    Les nouvelles attendues par Beodacia arrivèrent quelques jours plus tard, transmises par un corbeau noir qui entra sans crier gare dans la boutique et qui s'en fut sitôt qu'on eut récupéré le message attaché à sa patte. Celui-ci, écrit sur un parchemin a en-tête, annonçait :

    Madame,

    Nous vous informons que l'examen en vue d'obtenir la reconnaissance de Mage Extérieur sera organisé :

    APRÈS-DEMAIN
    DEUX HEURES APRES l'AUBE
    DANS LES LOCAUX DE L'ECOLE

    Veuillez vous présenter aux portes de notre établissement, munie de la présente convocation, une demi-heure avant le début de l'épreuve.

    Par ailleurs, nous vous demandons de prendre des dispositions afin que, si vous étiez empêché de vous présenter dans les temps suite à un cas de force majeur - grave blessure, emprisonnement, décès.-, nous en soyons prévenus et puisions organiser son report. Tout retard ou toute absence non justifiée par les cas susmentionnés entraînera l'annulation de l'examen, et toute sollicitation ultérieure de votre part sera automatiquement rejetée.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  8. #8
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Beodacia afficha une large sourire sur son visage en lisant le contenu de la convocation, voila plusieurs jours qu'elle l'attendait, elle avait maintenant une date.

    Elle décida de consacrer les derniers jours qui lui restaient aux révisions et à la préparation en vue de son examen, revoyant les bases de la magie, ses applications, ainsi que les principes de son école de prédilection : la nécromancie. Elle consacra aussi du temps à écrire, un examen était un exercice qui nécessitait de l'endurance dans la main : écrire plusieurs heures sans s’arrêter n’était pas toujours simple, même pour quelqu'un qui en a l'habitude.

    Ces jours passèrent assez vites et le jour et l'heur du départ étant arrivé elle était fin prête
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  9. #9
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 610
    Malgré l'heure matinale, les rues de l'Esplanade Impériale étaient déjà bruissantes d'activité lorsqu'elle s'y engagea : les boutiques étaient presque toutes ouvertes et chalands comme simples badauds ne manquaient pas. L'animation était moindre dans les artères du Noyau Occulte, quartier par nature plus calme : toutefois, la nécromancienne croisa un nombre non négligeable de mages et de prêtres s'en allant vaquer à leurs occupations. Enfin, elle parvint aux portes imposantes de l’École du Necronomicon.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  10. #10
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Voilà plusieurs semaines que les événements du théâtre étaient passés, voilà quelques temps qu'elle venait tous les jours à L’École du Necronomicon pour étudier, entre deux services à la boutique avec sa mère... Elle était sensée attendre, attendre que l’École lui donne une véritable chance... tout aurai du se passer le plus tranquillement du monde, c’était prévu ainsi et rien en apparence ne laissait entendre le contraire, mais... une récente découverte, lui prenait une partie de son précieux temps... Beodacia était seule dans sa chambre tout en haut de la demeure familiale, Rouge son corbeau familier posée sur son épaule, elle tenait un objet à la forme étrange dans sa main, une statuette d'un humanoïde difforme...

    Elle se dirigeait vers un long drap blanc qui semblait tenir tout seul en l'air, elle s'en saisit et le tira laissant apparaitre un imposant miroir en pied, un objet cher et rare, et approcha son visage de son reflet, touchant de sa main la brulure de sa joue gauche. d'abord elle fit une moue de dégout, puis ses traits se crispèrent et la moue se mua en une grimace de colère... Elle avait envie de frapper son reflet, de le faire disparaitre... mais en regardant l’étrange statuette dans sa main, un petit rictus maléfique s’étala sur son visage meurtri, et ses yeux vairons lui donnait un air inquiétant.


    -He ! hehe ! hehehe ! Hahaha ! HAHAHAHA !

    Elle se mit à rire d'abord doucement, tentant de se contenir puis de manière quasi-frénétique, allant jusqu’à se tenir les côtes. Son familier surpris et effrayé, pris son envole se posa sur le miroir...

    - Aujourd'hui ce sera la quatrième, Rouge...

    Dit-elle à son familier tout en contemplant son reflet dans le miroir. Qui lui regardait la scène en restant volontairement coi, pour éviter d’être pris dans la tourmente...

    - La quatrième d'entre-elle à payer... payer pour cette insolente beauté... pour cette INJUSTE beauté ! Tout ceci grâce à cette effigie, l'Effigie de la Laideur, quelle aubaine... d’être ainsi tombé dessus au marché, la femme qui me la vendu pensait m'avoir vendu une pauvre camelote laide et sans valeur, quelle IMBÉCILE ! Elle ne ne se doutait pas des terribles pouvoirs de cet objet... Laide à Jamais... hehehe !

    Elle posa la statuette sur une petit table à proximité, pris une grande inspiration, et se mis à compter sur ses doigts avec une délectation non dissimulée... Un doigt :

    - D'abord, ce fut Clarissima Marche-Ombre la belle marchande de l'Esplanade sur laquelle tous se retournent pour l'admirer. Enfin se "retournaient"...

    Un deuxième, son rictus revint doucement sur ses lèvres :

    - Ensuite, ce fut Anabelle, la jolie serveuse du Lumenien Noyé, tous les marins sont prêts à dépenser leur salaire en boisson si celle-ci est servie par ce girond échanson. Enfin "étaient" prêts...

    Un troisième, le petit rictus laissa place à un sourire carnassier :

    - Iris, la charmante Enchanteresse qui fait tourner les esprits, les cœurs et les têtes. Enfin faisait tourner...

    Un quatrième, le sourire s’était élargit à mesure que les doigt se levaient, comme s'il y a avait un lien mécanique entre les deux, pour finalement laisser place à un éclat de rire sinistre :

    - Climène, La belle et talentueuse comédienne, qui sur scène attire tous les regards sur sons gracieux... visage. Enfin...hehehe... plus pour longtemps ! Hahahaha ! HAHAHAHA !
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  11. #11
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Ces rires, ces mots, le chat, perché sur le toit du Gobelin Copiste, les entendait. Rien de très étonnant à cela, me direz-vous. Des chats sur les toits, en cette cité, comme dans bien d’autres, n’était-ce pas monnaie courante ? Seulement ce chat-ci ne se contentait pas d’entendre, mais il comprenait également. Et pour tout dire, s’il était sur ce toit, c’était justement pour entendre, comprendre et, peut-être, agir...

    Présentement couché avec une royale nonchalance sur les tuiles pentues, il laissait errer son regard dans les rues en contrebas. Il était plutôt imposant avec un pelage gris rayé de noir. Ses yeux ambrés brillaient d’une intelligence que la magie ne pouvait pas camoufler. Parce que oui, ce chat-ci aimait se déguiser. La nuit dernière, il était blanc aux yeux bleus, celle d’avant, fauve aux yeux verts.

    Il se réjouissait d’être au bon endroit. Ses informations s’étaient avérées fiables. Maintenant, il fallait attendre, attendre que l’occasion se présente. Peut-être qu’en cette soirée, il concrétiserait ses nouvelles résolutions. Peut-être aussi que la belle Climène continuerait d’être belle, n’en déplaise à la nécromancienne.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  12. #12
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Ni La nécromancienne, ni son familier n'avait encor remarqué la présence du felin, Le corbeau pris la parole voyant que sa mettresse se calmait un peu.

    - *Croa* Mais maitresse, c'est un peu risqué, non ? *Croa*

    Beodacia, leva un sourcil en entendant son familier.

    - Risqué ? ha !

    Elle afficha un sourire sadique, et répondit d'un ton amusé :

    - Non, Rouge ce n'est pas si risqué, déjà il faut établir le lien entre moi et tout ceci, et avec pareil objet magique, ce n'est pas si simple, très peu de personnes en connaissent les propriétés magiques réelles et le moyen de les utiliser... Et puis dans le fonds, je ne m'en suis pris à personne ayant une réelle influence sur cette ville et ce ne sont pas les justiciers qui courent les rues à la cité du Chaos.

    L'animal parlant, s'essaya à ce que l'on pouvait apparenté à une forme de flatterie.

    - *Croa*C'est surtout que les gens seins d'esprit qui connaissent vos pouvoirs ne souhaiteraient pas l'affrontement avec vous Maitresse.*Croa*

    La nécromancienne n’était visiblement pas dupe et le fit rapidement savoir.

    - La flagornerie ne te mènera pas à grand chose Rouge...

    Mais familier ne se dégonfla pas et se risqua à une requête.

    - *Croa*Me mener à un petite ration supplémentaire peut-être ? *Croa*

    La nécromancienne soupira, affichant une mine blasée.

    - Pfff... toi tu es du genre à tuer les moments solennels pour des choses triviales, tempi allez Viens...

    Elle quitta en suite la pièce accompagnée de son corbeau posé sur son épaule.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  13. #13
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    La nécromancienne s’en allait contenter son corbeau de familier. Parfait !
    Le chat se redressa sur ses quatre pattes, s’étira puis, après un dernier regard jeté à la rue, s’assurant que nul yeux indiscret ne l’observait présentement, il adopta une expression concentrée. Encore un peu et il se mettait à grandir, à changer. Le voilà qui adoptait la taille d’un enfant humain. Il se mit debout, car sa nouvelle forme le lui permettait. Sa silhouette gracieuse et anthropomorphe se découpait légèrement sur un ciel où mouraient les dernières lueurs du crépuscule.
    L’hybride chat murmura quelques mots d’une voix douce à l’accent exotique. Ce fut alors l’illusion dont il était drapé qui changea. Elle lui conféra un pelage noir de jais et des yeux d’or. Tel serait le visage de sa justice. Il serait le chat noir...
    Maintenant, la touche finale. Il se baissa et récupéra une étoffe qu’il avait apporté jusque ici. Il s’en vêtit. C’était une tunique noire à capuchon. Elle pouvait se confondre avec sa fourrure, mais contrairement à cette dernière elle ne renvoyait pas la lumière en des reflets bleu métallique. Elle lui tombait pratiquement jusqu’aux chevilles. Ample et légère, elle ne gênait aucun de ses mouvements. Un trou, à l’arrière, laissait passer sa longue queue, achevant de le mettre tout à fait à l’aise.
    Pour être franc, cette tunique n’avait aucune utilité pratique. Elle compliquait juste un peu les trajets lorsqu’il fallait la trimballer discrètement quelque part. Seulement le chat noir avait pris goût au costume. Et un costume bien fait pouvait avoir un pouvoir intéressant, autant sur celui qui le portait que sur ceux qui le voyaient. Il était une composante du personnage.

    Le chat noir tira le capuchon sur sa tête, ce qui n’empêchait pas l’éclat de ses yeux de percer son obscurité. D’un pas silencieux et assuré, il s’approcha du bord du toit, puis se laissa tomber dans le vide. Faisant preuve d’une dextérité remarquable, il agrippa en plein vol le rebord de la fenêtre de la nécromancienne. Encore un peu et il se hissait dessus avec une féline souplesse. Le voilà agenouillé devant la fenêtre close. Il murmura encore quelques mots et se volatilisa dans un nuage de brume pour réapparaitre à l’intérieur de la pièce. Sa main de velours déjà se refermait sur l’effigie de la laideur.

    Maintenant, il n’avait plus qu’à ouvrir la fenêtre et à partir...
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  14. #14
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    La statue était froide au touché, et un frissons faisait se dressé le pelage noire de l’étrange animal... ceci mise à part, ce ci mise à part rien d’étrange de sa passa, et il put se rendre sans souci jusque la fenêtre. Cependant, lorsqu'il ouvrit la fenêtre et commença à se hisser dehors il étendit un bris de vaisselle suivis de bruits de pas se rapprochant de la porte avec précipitation. Beodacia entra en trombe comme alertée par quelque chose.

    Elle posa son regard dans la pièce et finit par trouvé ce qu'elle cherchait :


    - Un intrus ! Au moins, je n'aurai pas mis de sort d'alarme pour rien. hummm... Un chat ?... non... qu'est-ce que ? ...

    Elle vit le curieux animal debout à la fenêtre tenant l'effigie de la laideur entre ses mains. Elle hoqueta. Son visage se crispa, elle montrant les dents et son teint vira au rouge... Ivre de colère la nécromancienne hurla.

    - REND-MOI ÇA SALE PETITE VERMINE !!! OU TU FINIRA EN DESCENTE DE LIT !!

    La nécromancienne commença à incanter un sort, et au vu de sa mine peu amène, ce n’était pas un destin plaisant quelle resservait à son invité surprise, peut-être était-il temps pour justicier félin de prendre la poudre d'escampette...
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  15. #15
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Le singulier chat noir tourna la tête vers la nécromancienne. L’or de ses yeux émit un éclat moqueur. Puis, il sauta...
    Beodacia entendit simplement un murmure d’étoffe et perdit de vue le voleur.

    Ce dernier, d’un bond proprement surréaliste, même pour un félin, venait d’atteindre le toit de la bâtisse d’à côté. D’un nouveau bond, il traversa la rue, se perchant sur un nouveau édifice. Même si la magicienne se penchait à la fenêtre, ce qu’elle ne manquerait pas de faire, elle ne pouvait plus l’apercevoir. Or, rompre le contact visuel était assurément la meilleure des protections contre la plupart des sortilèges. Le Chat Noir ne pouvait s’empêcher d’arborer un large sourire. Il était fier de lui. Que c’était grisant de renouer avec le frisson du risque. Il se savait vulnérable mais en même temps, sous cette forme, et avec ses facultés surnaturelles, il disposait d’une telle liberté de mouvement, de tellement de moyens de se cacher ! Il serrait contre lui l’effigie et reprit sa course de toit en toit.

    Il avait été vu. Le coup de l’alarme, il aurait dû s’en douter. Mais tant pis. S’il portait un costume, c’était aussi pour être vu.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  16. #16
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    De Rage elle lâcha tout de même un sort sur une pauvre cheminée innocente.

    Beodacia en colère --> éclair de sorcière --> Cheminé qui n'a rien à voir dans l'histoire.

    Mais effectivement ce fut dans le vide, un arc de foudre parcourra une partie du ciel nocturne, la nécromancienne frappa d'un poing rageur sur le rebord de la fenêtre.

    - RAAAAHH !!! JE VAIS RETROUVER CE MAUDIT SAC A PUCES ET LE DÉPECER MOI MÊME !!!

    La mère et le fils arrivèrent en trombe à leur tour dans la chambre de la nécromancienne. Avant que quiconque n'ai pu demander quoi que ce soit, elle se tourna défiant tout le monde du regard.

    - FICHEZ MOI LE CAMP IMMÉDIATEMENT ! OU C'EST VOUS QUE JE DÉPÈCE ! EST-CE CLAIR ?

    Les arrivants ne demandèrent pas leur reste et quittèrent les lieux avec empressement.

    Un flot ininterrompu d'injures, de menaces, de malédictions sur plusieurs générations et de cris de colère anima pendant de longues minutes la petite chambre de la Nécromancienne. Elle réussit à retrouver un calme relatif, ou plutôt tentait...

    - Ce n’était pas un chat ordinaire, ça c'est sur... Mais je ne connais pas de créature qui puisse avoir cette forme... De la magie il n'y a pas de doute. Mais qui est CETTE IMMONDE PETITE VERMINE ???

    La nécromancienne se rappela alors de quelque chose.

    - dit voir Rouge, tu te souviens de l'acteur elfe qui se transformait en chat au théâtre ?

    Demanda-t-elle à son familier. Celui-ci pencha la tete à gauche puis à droite avant de répondre :

    - *Croa* Oui maitresse vous pensez que c'est lui ? *Croa*

    Elle avanca jusqu'à un fauteuil, et s'assied.

    - Je n'en suis pas sure... J'irai m'en assurer des que possible. Si tel est le cas... Je ferai passer à ce cloporte, l'envie de me défier... DÉFINITIVEMENT !
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  17. #17
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Exquise sensation que le vent dans le visage, l’air dans le pelage ! Voler, cela devait faire à peu près le même effet. De toit en toit, de bond en bond, le chat noir parcourait la cité du Chaos plus vite, plus libre que jamais ! Il avait eu raison de ne pas se soigner de la lycanthropie. C’était une bénédiction ! Peut-être même la devait-il à la dame féérique avec qui il avait pactisé. Sinon pourquoi aurait-il croisé le chemin du chat-garou ? Il ne devait y en avoir qu’un seul dans cette ville et d’ailleurs, en dépit de ses efforts, il n’était jamais parvenu à le retrouver.

    Il se réceptionna sur les berges de la Houleuse. Personne pour le voir...
    Il se redressa, huma le parfum du fleuve, s’imprégna de la vie qui l’animait, puis baissa les yeux sur l’effigie, cet objet de malheur. Il n’hésita guère... Il la déposa au sol puis joignit les mains. Lorsqu’il les écarta, il révéla une épée manifestement féérique. Il la brandit et l’abattit. La statuette se brisa. L’espace d’un instant, un panache de brume noirâtre s’en échappa, sans doute la magie qui se dissipait. Le chat noir jeta les morceaux dans le fleuve, puis fit mine de ranger son arme dans sa manche où, en vérité, elle se volatilisa.

    Une bonne chose de faite. Maintenant, il n’avait plus qu’à rentrer. Quelque murmures plus tard, l’étrange félin se cachait sous les traits illusoires d’un gamin des rues. Ce fut à son tour de disparaître, non pas dans une manche, mais dans une ruelle.


    HRP : je posterai demain au Bastion des Arts afin que Beodacia puisse revoir Silmandel. Si tu as une conclusion à faire ici, n'hésite pas.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  18. #18
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    En l’absence d’éléments sur son voleur la Nécromancienne ne put entreprendre ses projets de vengeance... mais de récents événements survenus à Melandis, attirèrent son attention :

    Un client venu à la boutique familiale, au détour d'un conversation sans grand intérêt parla de cette petite baronne qui lassée de son amants tenter de l'empoisonner pour s'en débarrasser, cependant ce dernier fut prévenu par "un étrange chat" qui lui confia une lettre compromettante... Interresée Beodacia questionna un peu plus le clients sur les récentes nouvelles de la ville, et ceci ne manqua : l'homme par esprit de commérage ce mit à partagé toutes les rumeurs du moments, certaines sur un camelot qui après avoir été confondu comme un odieux charlatan marchand de placebo, s'est mis à chasser frénétiquement touts les chats du quartier, les accusant d’être des espions. Une autre rumeur encor sur un usager du lumenien noyé, qui aurai entretenu une conversation avec un chat parlant qui lui conseilla d’arrêter de boire.

    Individuellement ses histoires passaient pour être une mensonge grossier, une crise de folie ou un abus de boisson, mais ensemble, elles laissaient à la magicienne l'impression que tout ceci était lié à son voleur... l'ensemble de ses histoire font mention de chats, et toutes semblaient avoir une portée altruiste : en comparant avec sa propre situation Beodacia se dit qu'elle avait compris sans doutes les motivation de son voleurs :


    - Il joue les redresseurs de torts le matou... je tiens peut-être quelques choses

    Se dit-elle intérieurement, le client qui était visiblement en grand bavards continuais de débiter les rumeurs récentes, une sur la concupiscence de l'empereur, une sur la faillite d'un famille de commerçants, du à la disparition du fils ainé avec les économies familiales... bref rien de bien intéressant, elle s’apprêtait à tenter de mettre fin à la conversation, mais la dernière anecdote, l'interpella : une étrange maladie semble se rependre à Melandis, tout comme Manost et même Lumenis. une étrange maladie qui dessèche et défigure atrocement ses victimes à mort.

    cette épidémie, constituait une bonne occasion pour Beodacia de tendre un piège à chat voleur : le client mis tant bien que mal dehors, elle prit congé et se rendit dans l'antre des miséreux, quartier pauvre de la ville qui abritait apparemment de nombreuses victimes...
    Dernière modification par Beodacia ; 16/06/2017 à 22h25.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  19. #19
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Beodacia revenue à la boutique familiale, sa mère s’occupait des clients un couple accompagnée d'un enfant, qui venaient sans doute prendre des cours d’écriture... Ignorant tout ceci, elle se contenta de saluer les client d'un signe de tête, monta les escaliers et parti dans sa chambre sous les combles, ferma la porte derrière elle et posa la petite boite métallique sur une table. Elle jubila et s'adressa à son corbeau qui était resté ici, toute la journée.

    - Voici qui va me permettre de reprendre mon œuvre "d’embellissement" Rouge ?

    - *Croa* Qu'est-ce donc maitresse *Croa*?

    Demanda le corbeau, sur un ton inquiet.

    - Au début je voulait le corps d'une victime de cette "maladie", mais... elle marqua une pose et afficha un sourire malicieux... Je pense avoir obtenu beaucoup mieux...

    -*Croa* Mieux qu'un cadavre ? Je n'y crois pas ! *Croa*

    Demanda le familier, charognard à ses heures.

    - La formule ou quelque chose me permettant de l'obtenir, par contre personne d'autre ne doit l'ouvrir, sinon cela risquerai de compromettre mes plans. Je n'en sais pas plus...

    Elle leva la main droite comme pour empêcher son corbeau de parler, et ajouta une remarque :

    - Cependant je dois prendre des précautions, au vu de ce que mon contact ma laissé sous entendre, l’échec n'est pas une option et je dois donc me préparer. Viens avec moi rouge, j'ai posé des glyphes à la fenêtre si un visiteur impromptu tente quelque chose, il risque de le regretter... amèrement.

    La nécromancienne et son familier quittèrent la pièce tranquillement, laissant simplement le coffret ouvragé seul dans une grande pièce vide.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  20. #20
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Décidément, cette Beodacia devait être un cas irrécupérable.
    D’abord, elle s’amusait à rendre de belles femmes laides et maintenant elle désirait profiter d’une épidémie. Tant de malveillance, c’était stupéfiant. Non, décidément, le cha justicier ne pouvait la comprendre.
    Mais puisque cette histoire lui était venu aux oreilles, il allait se faire un plaisir de l’enquiquiner. Elle était têtue ? Il l’était tout autant.

    Néanmoins, c’était la première fois qu’il agissait deux fois au même endroit. Une prudence redoublée s’imposait. Il se redressa, bailla, s’étira. Il avait la même apparence, noir de poil et de vêture, jaune de regard. Un costume, pour marquer, devait persister. D’un bond, il fut sur le toit d’en face. Un frôlement d’étoffe accompagna son geste. Cette légèreté, cette aisance à s’affranchir de l’espace tenait du surréaliste. Demeurant bien à distance de la fenêtre piégée, il en avisa une autre, au même étage. Alors il bondit, murmura quelques mots et se volatilisa dans un nuage de brume. Il réapparût plusieurs mètres plus loin, dans la maison, pas encore dans la bonne pièce.
    Se réceptionnant avec une souplesse toute féline, il se coula jusqu’à la porte et vérifia que la voie était dégagée. Cela fait, il s’avança avec une furtivité dont il aurait été bien incapable sous sa forme première. Les coussinets sous ses pieds faisaient des merveilles. C’est à peine si le plancher se manifestait sous son modeste poids.

    Maintenant au bon endroit, il prit encore un instant pour examiner à distance la fameuse petite boîte. Estimant qu’il pouvait s’en emparer, il le fit. Il l’ouvrirait plus tard. Présentement, il devait sortir d’ici, idéalement par là où il était entré, à la différence qu’il n’allait pas avoir besoin de magie pour franchir la fenêtre, il allait pouvoir l’ouvrir.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  21. #21
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Avec une sensation de déjà vu tout à fait normal lorsque l'on revient au même endroit, et pour commettre le même méfaits, le chat justicier s'approcha de la fenêtre, mais lorsqu'il l'ouvrit deux glyphes apparurent sur les vitraux de la fenêtre, puis éclats de lumière surgirent si ses réflexes impressionnants de félin lui permirent d'en esquiver le premier, ce ne fut pas le cas du second qui le toucha comme s'il avait anticiper son mouvement de recule.

    Il se mit à lui d'une lueur pourpre, aussi inquiétante qu'évanescente, puis il se sentit légèrement affaibli, c’était un peu comme s'il avait passé une longue journée de travail. Par contre une bruyante cavalcade et des éclats de voix, la porte s'ouvrit. :


    - Encor ? Quel est-ton problème avec moi sac à puce ?

    S’écria la nécromancienne. Elle se mis à incanter un sort, qui ne devait, au vu de sa mine peu amène, pas être le plus sympathique de son grimoire... Tout ceci lui rappela au Chat-Justicier, qu'il valait mieux se presser et prendre une seconde fois la poudre d'escampette.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  22. #22
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Mais en aurait-il le temps ?
    Ce qui était certain, c’était qu’il n’en avait pas assez pour tergiverser. D’une syllabe prononcée à la hâte, il se volatilisa de nouveau dans un nuage de brume. Il réapparût dehors, devant la fenêtre, au-delà du rebord, dans le vide donc. La gravité fit le reste et il chuta.

    Heureusement que les chats retombent toujours sur leurs pattes. L’étrange justicier se réceptionna au milieu de la rue, sous le regard médusé de deux passants. On ne voyait pas tous les jours un petit félin bipède illuminé de pourpre se matérialiser devant soi. Le chat-voleur ne perdit pas une seconde à s’expliquer, c’aurait été bien stupide, d’autant plus que le sortilège de Beodacia se faisait maintenant entendre. Il courut dans une ruelle annexe, bondit sur une fenêtre, puis un toit et entama sa retraite qui ressemblait à une fuite.

    Allait-il être poursuivi ? Le familier de la magicienne le pouvait.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  23. #23
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Les passants tous juste remis de leur rencontre avec un étrange animal anthropomorphe, purent voir un corbeau leur passer au dessus de la tête, et des éclairs traverser un ciel sans nuage. ceux ci n'ayant qu'assez peu envie d’être mêlé à tout ceci prirent aussi leurs jambes à leurs cous.

    Le familier pris de l’altitude et se mit à tournoyer dans le ciel comme pour chercher une proie, ce qui au vu de la lueur étrange que celle ci semblait émettre se révéla assez facile. Son regard se posa sur le félin fuyard l'instant d’après il fondit sur lui en piqué, et se mit à luire d'un éclat rouge, une étrange et lugubre lueur qui se mua en un arc électrique qui manqua le chat justicier de peu, le corbeau se remis à faire des cercles dans le ciel cette fois au dessus de lui. Il entendit l’écho de la voix de la magicienne :

    - Rend-moi les objets que tu m'a volés CLOPORTE ! Et je m'assurai que tu auras un enterrement de première classe.

    La nécromancienne semblait parler à travers son familier et avec un ton légèrement impératif.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  24. #24
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    Un oiseau qui chassait un chat ?
    Fichtre ! Quel drôle de monde ! Sans doute était-il temps de remettre certaines choses en place.
    Après un dernier bond d’une longueur toujours aussi impossible, le noir félin, illuminé et affaibli par le maléfice, se reçut assez maladroitement sur un nouveau toit pentu couvert de tuiles rendues branlantes par de récents intempéries. Il dût se servir de ses mains pour rétablir son équilibre mais, tenant toujours dans l’une d’elles la fameuse petite boîte, celle-ci lui échappa et alla glisser jusqu’à la gouttière.
    Il se redressa, plissa les yeux, localisa le vil corbeau qui devait se croire hors de portée, puis il sortit les griffes, fit un geste rapide et deux projectiles lumineux, couleur de l’or blanc, fusèrent en zigzagant sur Rouge.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  25. #25
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    Le corbeau qui avait vu le coup venir tenta de s'éloigner, mais sembla un instant surpris par quelque chose :

    *Croa* mais que... ?

    Il ne put terminer sa phrase et se fit blesser par un violent coup de griffe un sort lancé par le félin et chuta au sol avant de s’évaporer. Le chat justicier se réceptionna sans problème, mais lorsqu'il voulu récupérer l'objet de son larcin, il vit que la boite qu'il avais voulu dérober s’était ouverte et que, plus inquiétant, une sombre et difforme silhouette se tenait maintenant avec lui sur le toit.
    Dernière modification par Beodacia ; 03/07/2017 à 15h18.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  26. #26
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    HRP : mon personnage n’a pas donné un coup de griffe, il a lancé un sort. Il s’agit de Décharge Occulte (niveau 0). Ton corbeau a pris 2d10 dégâts de Force(même type de dégâts que projectiles magiques par exemple).

    Un problème de réglé. Un autre d’arrivé. Le chat justicier doutait avoir gagné au change. Entre un corbeau, fut-il familier d’une puissante magicienne, et une ombre informe sortie d’une mystérieuse boîte, le danger n’était sans doute pas vraiment comparable.
    Pour autant, fallait-il fuir ?
    Peut-être le félin se surestimait-il, mais il avait au moins l’avantage d’avoir de quoi toucher une créature de ce genre.
    Il bondit en arrière, cherchant à conserver une distance de sécurité, puis lança de nouveaux projectiles d’énergies occultes.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  27. #27
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    (HRP Autant pour moi j'avais mal lu )

    L'ombre, profitant de la faible luminosité ambiante, se dissimula immédiatement donnant l'impression de se fondre dans le décors, esquivant du même coup les deux décharges d’énergie occulte.

    Bien que devenue invisible, Le chat masqué sentait que la créature horrifique était bel et bien encor là, et attendait son heur pour frapper sa proie. Les ombres n’étaient de toute façon pas connues pour laisser quelqu'un s’échapper, mais plutôt pour tendre des embuscades et harceler leur victime jusqu’à la mort.
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  28. #28
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    La peste soit de cette monstruosité ! La nuit n’était assurément pas le meilleur moment pour combattre une ombre ! Le chat justicier décida de plonger sur la boîte, peut-être contenait-elle encore quelque chose, de la prendre rapidement et de recommencer à sauter de toits en toits.
    Il ne connaissait pas très bien les ombres. En fait, c’était la première fois qu’il en croisait une, même s’il en avait déjà entendu parlé. Il espérait être plus rapide qu’elle et ainsi pouvoir atteindre un lieu plus approprié pour se défendre.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  29. #29
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Melandis ou les Ruines de L'Ossuaire
    Messages 
    178
    (HRP désolé du retard, petits problèmes IRL, du coup j'avais zappé)

    L'ombre ne tenta rien tout d'abord, le chat justicier était rapide et agile comme l'animal auquel il empruntait ses traits, il put se saisir de la boite, lorsqu'il se releva pour fuir il remarqua que l'ombre était passé à l'action : Elle tentait de l'envelopper de son corps noir de nuit... Visiblement L'ombre n’était pas en reste en terme de vitesse et allongeant son bras, elle frappa sa proie...

    Ombre --> absorption de force --> chat justicier

    Celui-ci ressentit, en plus de la douleur du coup, la sensation étrange qu'une partie de ses forces l’abandonnait au contact de la créature. Il valait certainement mieux éviter d'entrer au contact avec...
    Beodacia, joué par Mortis,
    sombre nécromancienne. Beodacia s'exprime en NOIR

  30. #30
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 589
    HRP : pas de souci.

    Oui, assurément. Et le chat-justicier n'avait pas du tout envie de finir ici une carrière bien trop brève. Se remettant tant bien que mal de ce vide en lui, il bondit sur le toit d'en face et entama une fuite dans les règles.

    Il devait trouver un espace dégagé, et hors de vue, où il pourrait livrer bataille convenablement. Et pour ce faire, il devait s’éclairer, chasser les ombres, empêcher ce monstre de l'approcher à couvert. Mais si dans l'absolu il parvenait simplement à lui fausser compagnie, il n'allait pas s'en plaindre.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Le Bois du Gobelin Pouilleux
    Par Taliesin dans le forum Les Montagnes du Nord
    Réponses: 65
    Dernier message: 15/05/2018, 19h25
  2. [Bâtiment] L'as à seins
    Par Mornagest dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 76
    Dernier message: 11/05/2013, 20h06
  3. [TD] Le Bois du Gobelin Pouilleux
    Par Mornagest dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/09/2005, 14h55
  4. [Bâtiment] Le phare
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/08/2004, 21h42
  5. [TD] [Lieu] Le Camp Gobelin
    Par Saiko dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/07/2004, 14h03

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256