Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Chapitre 7

  1. #1
    Seina Invités
    Acte 7 : La furie des ombres


    Les Lupins sont des bêtes de combat, ils aiment l’odeur du sang mêlé à la douce âpreté de la peur ambiante que ressentent immanquablement leurs adversaires. La nature et la lune sont leurs alliées, elles leur ont donné une force colossale, je ne sais si je vais vaincre. Les Quatre sillons profondément ancrés dans ma chair confirment mes craintes. Rares ont été mes adversaires capables de me blesser aussi violemment. Je sens la douleur vibrée sur ma joue pour ankyloser mon cerveau. Mais je ne peux me permettre de me laisser aller à la souffrance. Je dois vaincre, non plus pour mon petit protégé humain, mais désormais pour ma survie.


    Mes deux adversaires ne sont pas des débutants, ils ont retrouvé un calme glacial et un sadisme jouissif, ils jouent avec moi comme avec une proie, je le sens. Ils agissent de concert, quand j’esquive les griffes de l’un, je peux être sûr que l’autre n’est pas loin… je vais de parade en parade, d’esquive en esquive… Toujours sur le qui vive, ne restant jamais une seconde à la même place. Mon Sang brûle en moi, je le sens se propager tel de la lave dans mon corps m’offrant la puissance de la Bête, pourtant cela ne suffit qu’à m’élever à leur niveau… Pas plus, pas moins… Et ils sont deux…


    Je me rends compte de l’ineptie de mon attitude… Maryne qu’as tu fait ! Pourquoi t’es-tu lancé dans ce combat suicidaire… Pourquoi tout ce bataclan pour un simple mortel… Flottant entre réalité et transe je revois son regard vert sombre, l’étincelle de défi brûlant au fond de ses pupilles contrastant étrangement avec une tristesse profondément ancrée en lui… Ce regard… Ma haine et ma colère rejaillissent en moi telle une déferlante dévastatrice. Je veux tuer, faire souffrir ces lupins, et au diable les conséquences ! La logique et la raison n’ont plus cour… Seules mes pulsions et mes sentiments me contrôlent. J’en suis consciente et je m’en moque…


    Un coup de griffe au flanc fait exploser une bombe de douleur dans mon cerveau, mes blessures s’aggravent… les griffes Garous sont un fléau pour les Vampires… Difficiles à régénérer, douloureuses au possible… Un cri de douleur s’échappe de mes lèvres plissées pour soutenir la douleur… Mon premier cri du combat… Je n’ai plus le choix… Pour survivre, il va me falloir prendre des risques… C’est un quite ou double désormais.


    D’un saut périlleux je m’éloigne de mes adversaires, j’espère que leur arrogance et leur sentiment de supériorité me laissera un court répit. Gagné ! Les babines retroussées, le regard mauvais, ils m’observent d’un sourire goguenard. L’un des deux émet un jappement moqueur en me faisant signe de revenir me frotter à eux. Je n’en ferai rien… Pour l’instant.


    Je focalise mon esprit entier vers un seul but, j’attire à moi les éléments, mon sang vibre, il lance un appel muet, ma main droite gauche forme des arabesques cabalistiques dans les airs, attrapant toutes les particules attirées par l’appel du sang. Les garous semblent comprendre ce qu’il se passe et se regarde mutuellement pour savoir quoi faire… Ils détestent la Thaumaturgie… Ils se décident à m’attaquer mais il est déjà trop tard. Je murmure une formule incantatoire tout en projetant le pouvoir de ma main droite sur ma lame. La sensation de puissance qui pulse dans l’air me grise… Un flash lumineux m’éblouit un quart de seconde, une détonation stridente m’assourdit… Mais le résultat est probant… Je ne prends pas le temps de regarder la lame de mon Katana… je sais ce qu’il se passe et je m’en réjouit… On va voir si vous ne souffrez pas désormais !



    J’ai puisé dans mes dernières ressources, je le sais, je n’aurai plus d’autres chances, je dois en finir au plus vite, je sens la faiblesse gangrener mon corps. Utiliser les pouvoirs vampiriques requière une grande quantité d’énergie, et j’ai déjà perdu beaucoup de sang… Désormais c’est vaincre ou mourir, je n’ai plus de botte secrète… On va bien voir qui de nous est la créature la plus bestiale.


    Leurs mouvements sont toujours aussi rapides, ils tournent autour de moi telle une meute affamée, leurs grognements hantent l’atmosphère de la place. Par de petits pas de cotés, je me débrouille tant bien que mal pour avoir ces deux créatures abjectes dans mon champ de vision. Je les tiens en respect par des moulinets narquois de mon arme.. Qu’ils s’approchent ! Qu’ils viennent donc goûter à la morsure de ma lame… Ils semblent me jauger ou alors ils patientent jusqu’à ce que le sang que je perd ne m’affaiblisse suffisamment. Il faut que je me décide… Celui de droite à l’air plus costaud… C’est lui que je dois abattre en premier. Mais si je bouge l’autre m’interceptera immédiatement, je suis piégée. Comment faire ? Feinter… Je n’ai pas d’autre solution. Je me jette d’abord sur le plus courtaud afin que son congénère tente de me frapper, mais au dernier moment j’attaque d’estoc le second… Ainsi le premier sera occupé à se protéger alors que le deuxième aura sa garde baissée… La seule difficulté sera de frapper tout en esquivant les griffes du Lupin… Bon je me lance, je n’ai ni le temps ni de meilleur plan de toute façon…


    D’une poussée je plonge vers l’avant, créant une faille dans ma défense. Je file tel le vent vers mon adversaire, et ce dernier se prépare à encaisser la charge alors que son congénère s’apprête à me lacérer le dos de ses griffes implacables. Parfait !


    Brusquement je freine ma charge pour me retourner, d’un mouvement latéral je frappe de toutes mes forces un coup de taille, visant la carotide de ce charognard puant. Comme dans un rêve, ma lame semble faire un arc de cercle parfait, fendant l’air miroitant de la nuit. Je savoure ma victoire… Non ! ce n’est pas possible ! A une vitesse impressionnante, le loup-garou ramène son avant bras devant sa tête, se protégeant ainsi de ma lame. Le coup tranche net le bras mais est suffisamment dévié pour ne pas atteindre son objectif.


    La douleur provoque chez le garou une rage profonde et infinie… Il hurle à la mort, de souffrance, de rage. Son congénère profite de mon désarroi pour me prendre de coté et me saisit le bras. M’arrachant dans un cri de douleur ma lame il me projette alors contre un mur. Mes vertèbres craquent sous le choc, mon dos n’est plus qu’un puit de douleur… Sur la façade, une trace de sang, témoin muet de ma défaite proche… La douleur est trop profonde pour m’arracher plus qu’un hoquetement… je n’arrive plus à me relever, je suis encore sous le choc… Quelle force… Même en le sachant, le constater est toujours aussi impressionnant.


    Le désespoir fait place à une colère froide. Je ne perdrai pas… Il en va de ma fierté… Je siffle de rage. En ce moment je dois faire peur, je sens les traits de mon visage contractés dans une grimace qui doit faire ressortir mes traits vampiriques. J’ai soif à présent, j’ai trop puisé dans mon énergie. Je sens l’odeur frétillante et grisante du sang coulant abondamment du bras tranché du Croc D’Argent. Le sang de garou est si onctueux, si fort, si puissamment bouqué. Je le veux, je l’aurai… Je savourerai cette liqueur puisée à la base de leur gorge… Je sens la Bête s’agiter en moi… Telle une déferlante implacable elle jaillit en moi, s’emparant de mes sens… Lentement, insidieusement, sans que je ne parvienne à l’empêcher, la Bête prend le contrôle de mon être. A présent je ne suis plus que le spectateur impuissant de la Diablesse que je suis désormais… Il n’y a rien de pire qu’un Vampire passé en Frénésie… Plus d’amis, d’ennemis… Que des repas ambulants… et j’ai justement deux beaux spécimens bien dodus en face de moi…

  2. #2
    Seina Invités
    Hop le dénouement se rapproche . mais je ne suis pas satisfait de ce chapitre... J'attends donc vos commentaires pour voir comment vous avez perçus ce chapitre .



  3. #3
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 129
    Je me gorgerai de cette liqueur à leur gorge
    Un peu inesthétique, non ?

    Et quelques fautes d'orthographe... mais bon

    Sinon je vois pas en quoi ce chapitre est moins bon que les autres... on voit le combat d'un autre point de vue, et on s'aperçoit que la lutte est à peu près égale.... et bien sanglante

    J'aime bien :fleur:
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #4
    Seina Invités
    Où tu vois ça toi ? :notme: :notme: :notme:

    Sinon pour les PHOTEUX... je règlerai ça quand j'en aurai le courage


  5. #5
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 340
    J'ai du mal à m'intéresser à cette Maryne qui part en guerre pour un bel inconnu. Je la sacrifierai bien... Mais bon, elle vient de céder à la Bête, elle perd le contrôle, y'en a plus pour longtemps. :eye:

    Tu dis qu'on est près du dénouement? du combat, ou de ta fic? :heu:
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256