Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Chapitre 1

  1. #1
    Seina Invités
    ................................................ ACTE 1 : Le monde des ténèbres</span>

    Un couple, bras dessus bras dessous, marchait tranquillement dans la rue St Aubin, la fille, une blonde typique, vêtue à la mode riait bêtement aux propos de son compagnon, un beau gosse de la haute société, vantard et séducteur comme tous ces fils de riche. Ils devaient probablement se rendre à une soirée chic du tout Paris. Certainement que le beau gosse arriverait à ses fins, emmenant la belle sous les draps soyeux d'un lit. Qu'ils étaient naïfs ses deux jeunes, insouciant, croyant que la vie est belle, se moquant de tout et ne vivant que d'insipidité et d'illusions.

    Se promenant dans une rue sombre de paris, sans défense, ils n'avaient nullement conscience des ténèbres qui les entouraient... Les humains sont si naïfs, ils rationalisent tout, se cache derrière leurs religions et leur technologie pour justifier l'incompréhensible. Leur vie leur semble douce, sans danger. Et pourtant, s'ils savaient... ils vivraient la peur au ventre, n'osant plus sortir dans la nuit sombre de paris. Les hommes dirigent ce monde... en apparence.

    Plus je les contemple, insouciant et joyeux, plus je les plains. Un beau jour, ils manqueront de chance et tomberont sur une créature des ténèbres. Il les dépècera et s'abreuvera de leur sang probablement. Et le monde les oubliera bien vite, les refoulant parmi les milliers de faits divers des journaux.


    L'humanité n'a jamais su tirer des leçons du passé. Ils refont sans cesse les mêmes erreurs. Tentant d'occulter leur peur, ils ont oublié ce que sont les véritables ténèbres. Ils ont oublié les non vivants, les reléguant à de simples légendes sans fondement. Et pourtant elles existent.. les créatures des ténèbres...

    Toute légende tire son histoire de la réalité.. Vampires, démons, loups-garous, sorciers.. Tout ceci existe réellement. Non je ne suis pas fou... j'ai contemplé de mes yeux des choses que peu d'humains ont eu la chance de voir.. Ou la malchance. Je sais désormais la nature de la jungle dans laquelle nous vivons tous. L'homme se croit le plus grand des prédateurs... s'ils savaient à quel point ils ont tord.... ils ne sont qu'un maillon insignifiant dans la multitude des créatures qui existent... Les ténèbres se dissimulent laissant vivre les humains dans leur utopie de pouvoir. La meilleure arme de l'ombre reste la discrétion... dissimulant leurs actes immondes sous de fausses réalités "scientifiques".

    Ce soir, je suis d'humeur rêveuse, pensant à tout ce qui constitue notre monde. Je pense à la noirceur qui englobe ce monde. Les humains croient maîtriser leur destin, et pourtant ils ne sont que des pantins, esclaves des ténèbres. La terre est le terrain de jeu des créatures surnaturelles qui se livrent une guerre sans merci.

    Mais il est peu être temps que je me présente. Je me nomme Gabriel, prénom outrageusement ironique lorsque l'on considère ma nature... si éloignée de l'aura angélique de ce prénom. Je suis un serviteur des ténèbres. Décidé à survivre dans ce monde cruel, j'ai choisi de servir la mort plutôt que d'être une proie inoffensive comme tant d'humains. A présent je ne suis plus tout à fait humain... ni inhumain. Je suis le maillon entre l'homme et le vampire... une goule humaine, créé par un seigneur de la guerre. J'ai bu le sang d'un immortel, offrant mon âme et ma vie à cet être, si exceptionnel, si fascinant qu'est Constantin. L'immortalité m'a été refusée, pour l'instant... Le Seigneur Constantin n'a pas daigné boire mon sang avant de m'offrir le sien... je n'ai pas rejoint sa race. Il a fait de moi sa main armée. Je suis libre de vivre à la lumière ou dans les ténèbres, mais désormais je suis son serviteur...

    Je ne suis donc pas devenu un vampire, infant de ce puissant Ancien... j'ai conservé ma nature humaine, mais mon maître m'a offert une partie de sa puissance... Son sang s'est mêlé au mien pour faire de moi une sorte de surhomme. Des pouvoirs vampiriques pour un simple mortel. Ma puissance musculaire fut accrue, désormais les ténèbres ne m'empêchent plus de voir, et je sais que mon sang contient désormais des pouvoirs que je ne maîtrise pas et dont je n'ai même pas encore conscience. Le temps venu mon mentor me guidera vers la quintessence de mes capacités. Mais, pour l'instant je dois lui obéir et accomplir ma mission.

    Du haut d'une maison, accroupi sur un toit, me fondant dans la nuit, je guette l'arrivée de ma proie. Je sais qu'elle se trouve ici, dans cette rue isolée, mal éclairée, comme tous ces nouveaux nés, ce vampire n'a pas pris l'habitude de changer de terrain de chasse. Cela fait des semaines qu'il se nourrit de sang humain ici. Et un jour cela paraîtra étrange, attirant les regards humains vers nous... la survie de la cohorte non humaine réside dans notre discrétion, maniant les ficelles du pouvoir dans l'ombre. Conscient de notre présence, l'humanité nous détruirait.

    Mes pensées furent stoppées dans leur déroulement par l'arrivée du Nouveau Né. Tous mes sens en affût je le sentis arriver. Je ne le vis pas, ni ne l'entendit.. Mais pourtant je sus qu'il était là. Je sentais sa faim, dévorante, enivrante qui le poussait à chasser nuit après nuit... s'abreuvant de sang humain pour sa survie... Il avait du être engendré par un renégat, ces vampires qui ne respectaient pas le pacte de discrétion décrété par les Anciens. Ces vampires qui ne respectaient rien d'autre que leur désir de carnage, de chaos et de destruction. Infantant de nouveaux vampires quand ça leur chantait sans se soucier de les éduquer et les relâchent seuls dans la nature sans aucune compréhension de leurs pouvoirs ni de leur nature. Les Renégats me dégoûtaient au plus au point. A moi à qui l'immortalité avait été refusée, leur simple présence me donnée soif de mort, de violence. J'étais une goule, le sang d'un ancien me conférait des pouvoirs rivalisant avec ceux d'un vampire classique. Je n'avais pas peur de cette créature.. J'allais l'exterminer.


    Le Vampire sortit enfin de l'ombre, 1m80, les cheveux bruns coiffés avec du gel, seule son étrange pâleur et son regard permettaient de voir en lui un immortel. Le couple inconscient du danger s'arrêta pour discuter avec l'étranger en costard qui les avait accosté. Il était sûrement en train de les embobiner afin de mieux les tuer. D'un geste plein de grâce je sautais du toit de la maison dans la rue, retombant sans aucun bruit sur l'asphalte de la rue, tous mes sens à l'affût, j'avais le goût du combat dans la bouche, j'allais massacrer cette créature... Je m'approchais lentement de la scène, le Vampire discutait joyeusement avec le couple tentant de toucher leur sympathie, pour mieux les tromper ensuite.

    Je mis mes mains dans les poches de mon manteau de cuir. Les poches n'existaient pas en fait, donnant directement sur les holsters de mes deux Desert eagles... d'une voix calme et sans émotion je pris la parole...


    " Tirez-vous de là vous deux... ou je vous bute aussi....."

    Le trio me regarda avec incompréhension, mes yeux ne quittèrent pas une seconde ma proie. Le Vampire me fixait d'un air courroucé, petit impertinent qui osait l'interrompre durant sa chasse... je sortis alors d'un coup mes armes... et tirais dans la tête du vampire qui fut propulsé sur le mur d'en face, deux trous fumants dans le front... du sang dégoulinait de la plaie.. Gluant et noirâtre.


    Le couple d'humains s'enfuit en hurlant, traumatisés par la scène qui s'était déroulé devant leurs yeux... Je ne me préoccupais pas un seul instant d'eux... de toute manière inconsciemment leur cerveau trouverait une explication logique à cette scène.. Règlement de compte entre dealers.. Je m'en moquais... je restais concentré sur ma cible avec un sourire machiavélique sur les lèvres.

    Le vampire se releva d'un coup, sa nature démoniaque resurgissant sur ses traits. Ses yeux rougeoyaient et de longues canines dépassaient de sa bouche. Il était énervé... très énervé... bien... cela me réjouissait au plus haut point. Il passa la main sur son front et lécha le sang qui en coulait...

    <span style=\'color:gray\'>" Je ne sais pas qui tu es, mais tu vas souffrir gamin... "


    Dans un hurlement de bête il se propulsa en avant, résolu à me planter ses crocs dans la jugulaire... calmement, comme une chorégraphie mille fois répétée je déchargeais mes chargeurs dans le corps du Vampire... Stoppé en plein saut par les tirs répétés de mes armes, le vampire se retrouva projeté en arrière par la puissance des impacts de mes revolvers modifiés. Tout en avançant, je continuais à décharger mes balles dans le corps agité de soubresauts de la créature. L'une après l'autre les balles pénétrèrent dans le corps non humain de la chose qui se roulait de douleur en face de moi. Il avait perdu toute son assurance, entrevoyant à présent sa deuxième mort. La définitive qui le renverrait en enfer. Lentement, pas après pas je tirais en rythme, jouissant du spectacle de cette créature si puissante qui allait mourir par mes mains. La joie du prédateur, sachant la victoire a porté de main, sur de lui, se délectant du spectacle de sa proie agonisante. Je reposais alors mes pistolets dans leurs holsters sortant alors une lame incurvée de 10 centimètres, capable de trancher une tête d'un seul coup. Le Vampire de ses yeux injectés de sang me regardait avec fureur, il désirait ma mort au plus au point et cela me réjouissait. D'un coup net et puissant je séparais alors la tête du Vampire de son corps qui se décomposa instantanément en poussière. Ne laissant aucune trace de son existence.

    Je me délectais du spectacle de ce corps déliquescent partant en fumée..... Je rebroussai alors chemin pour rentrer chez moi.. la nuit suivante mon maître serait satisfait du succès de ma mission.. mais à présent j'allais me coucher... pour moi la nuit était fini... et demain sous le soleil de septembre, je reprendrai ma vie d'étudiant banal et sans histoire me moquant déjà de l'ignorance de mes camarades quant à ma vrai nature... j'étais un prédateur capable de les tuer d'un coup... et ils me croyaient naïf, inexistant et insipide... quels imbéciles alors.

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 139
    *A eu tort de ne pas lire avant*

    L'histoire me rappelle vaguement quelque chose, j'ai dû la lire sur les TDL

    J'aime beaucoup, l'action est directe, pas de chichis

    J'aime assez le côté ange/démon de Gabriel c'est assez "sympa"

    Je vais vite lire la suite
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Un peu partout sur les murs
    Messages 
    1 298
    Un bon début et de bonnes idées au travers d'une trame qui s'annonce assez classique ( ceci n'est qu'une hypothèse de première lecture du premier chapitre ).

    M'enfin , je suis le dernier humain qui aime les meurtres à l'amiable ? :snif: .
    On est plongés dès le début dans l'action , dommage , j'aimais mieux la partie "pensées du vampire" .

    Allez , en avant pour la suite .
    Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais


  4. #4
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages 
    536
    *A eu tort de ne pas lire avant*
    Idem... Arg, comment ai-je pu être aussi bête ???

    J'adore le style. Néanmoins quelques répétitions :

    - deux fois naïfs sur 4 lignes au début (la coupure fait digérer la "pillule")

    - Euh, en fait je crois que c'est tout...

    Tiens, je viens de remarquer mon titre... Loup vampirique :notme2:
    Lorsque l'humanité aura acquis tout le savoir dont elle peut disposer, elle se détruira d'elle même. Moi."Ce qui ne te tue pas te rends plus fort." Ouais mais avec un bon Clerc, la mort n'est plus qu'un détail. ma bio rp, actuellement (longue) pause rp...

  5. #5
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 415
    Très chouette... J'aime beaucoup le style. Rien de tel qu'un bon récit à la première personne du singulier!

    Cela dit, je suis un peu plus sceptique sur la manière de tout exposer (les humains, les ténèbres, la nature du "héros") dès le premier chapitre... Pas de mystère, quoi. Mais bon, c'est une question de feeling...

    L'ambiance est assez "Hellsing", ou en tout cas la scène en elle-même...

    Je m'en vais lire la suite de ce pas.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  6. #6
    Seina Invités
    @ Galathée : Quant à l'ambiance hellsing, si elle y est ce n'est pas volontaire... Je base principalement mon récit sur le Monde des Ténèbres de White Wolf... Mais il est vrai que j'adore Hellsing... Mon subconscient peut être


    Sinon pour le fait de tout exposer dès le début... C'est vrai que c'est bizarre d'habitude je lâche jamais rien, mais là je venais de voir Highlander...

    " Je suis Duncan Mac Leod, du clan mac Leod, je suis né en blablabla" Je trouvais ça tripant

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256