Cette quête démarre auprès de Zoltan, après que vous avez terminé la quête principale à Novigrad (Un poète sous pression). Zoltan vous explique qu'il doit de l'argent au Roi des Mendiants et que, pour le rembourser, il a tenté de se lancer dans le commerce des cartes de Gwynt. Il a donc besoin de vous pour en récupérer quelques-unes.

Commencez par vous rendre au premier lieu indiqué sur votre carte. En toquant à la porte, vous constatez qu'elle a été verrouillée : pour pénétrer dans le bâtiment, il vous faut monter à l'échelle sur votre droite au niveau du bâtiment d'à-côté ; montez une deuxième échelle pour accéder au second étage, puis sautez pour franchir l'espace entre ce bâtiment et celui de Zed. A présent il ne vous reste plus qu'à ouvrir la porte pour y pénétrer par le toit. Vous découvrez le cadavre dudit Zed, et, à l'étage inférieur, deux bandits manifestement venus chercher la même chose que vous.Tuez-les donc ; sur le corps de l'un d'eux, vous trouvez une clé ainsi que la carte que vous cherchez, Isengrim Faoiltiarna. Fouillez ensuite la pièce : au niveau d'une trace de griffures, vous comprenez qu'un compartiment caché se dissimule. Utilisez Aard pour briser la paroi de bois et trouver le registre de Zed, qui vous indique à qui il a vendu les autres cartes que vous cherchez. Retournez ensuite voir Zoltan pour faire le point et parler de vos deux nouvelles cibles.

Zoltan vous propose de vous rejoindre devant la maison d'une de ses connaissances, un nain féru de pêche. Vous pouvez tenter de mentir dans la discussion et vous faire passer pour un amateur de poisson - aucune réponse n'est rédhibitoire, puisque, même si Geralt est comme toujours assez nul en mensonges, Zoltan est là pour rattraper le tout. Quand votre ami vous propose de vous lever pour partir chercher à boire, acceptez : c'est le moment où jamais d'aller fouiller l'étage. Montez les escaliers pour atteindre le premier étage ; là, deux mécanismes secrets à découvrir. Le couteau sur le meuble ouvre un tiroir dans lequel vous trouvez une clé, qui s'insère dans le mécanisme étrange que vous observez sur une des bibliothèques. Cela déverrouille une porte vers l'étage supérieur, le fameux cabinet de curiosités de notre cher nain. Intéressant cabinet, tout entier dédié à la nilfgaardomanie de notre ami pêcheur - un poids de moins sur votre conscience si vous choisissez de voler quelques-uns des objets présentés ... La carte que vous cherchez, Fringilla Vigo, est sur une des coupes. Notez que dans un des meubles, vous trouvez une étrange figurine qui démarre la quête "La figurine du soldat". Redescendez donc pour prendre congé. Des sbires de Surin font alors irruption : vous pouvez intervenir pour sauver le nain, ou partir sans demander votre reste.

La seconde carte se trouve à l'Esturgeon Doré. A votre arrivée, à l'étage inférieur de l'auberge, vous constatez que le propriétaire de cette carte est en bien mauvaise posture ; vous pouvez soit provoquer un combat avec les malfrats et prendre la carte sur les corps, soit tenter une partie de Gwynt - le malfrat n'a pas un excellent jeu. Votre victoire ne suffit pas et, bien sûr, ils s'énervent. Tuez-les et demandez à Ravvy, bien vivant et soulagé, de vous céder gracieusement Jan Natalis.

Ensuite, retournez voir Zoltan (si vous avez commencé par Ravvy avant d'aller chez le nain, vous n'avez pas besoin de cet aller-retour supplémentaire).Vous allez à présent au rendez-vous convenu avec l'acheteur - mais sur place, vous vivez une belle déconvenue : celui-ci a été tué et un autre homme tente de vous extorquer les cartes, accompagné d'une bande de malfrats à sa solde. Zoltan ne se laisse pas impressionner et vous demande de pourchasser l'homme, le Duc, qui s'enfuit avec votre argent, tandis que votre ami s'occupe à lui seul de tous les adversaires qui se dressent face à vous. La course-poursuite est assez simple, montez les échelles, passez les diverses portes, puis descendez les échelles. A un moment le Duc s'engouffre par les égouts ; n'ayant pas la clé, vous devez prendre un chemin parallèle, avec quelques noyeurs en chemin. Si vous n'avez pas rattrapé le Duc avant, vous finissez la course-poursuite lorsque vous retrouvez celui-ci, mourant, blessé par les noyeurs. Il vous rend l'argent et vous avez la possibilité de l'épargner ou non.

Remontez ensuite voir Zoltan qui vous indique votre récompense : ou bien l'argent (et il revendra les cartes à autrui), ou bien les cartes (et il a de quoi rembourser le Roi des Mendiants). Inutile de dire que pour votre collection, il vaut mieux garder ces cartes uniques, alors qu'a priori vous n'avez pas vraiment de problèmes d'argent. Et la quête est finie pour vous !