Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Hellywood : noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir...

  1. #1
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est connecté maintenant a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 056

    Hellywood : noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir...

    Hellywood : noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir...-couverturehellywood-1-1.jpg
    Heaven Harbor est une ville de la côte californienne assez banale : corrompue, mafieuse, percluse d'inégalités, parquant les communautés dans des ghettos... La routine, quoi.

    Sauf qu'en 1942, en pleine guerre mondiale, une pluie de cendres tombe du ciel et une faille s'ouvre sur les enfers, d'où s'échappent ceux qui seront bientôt surnommé les Cornus. Ils ne viennent pas envahir notre monde, non : ils fuient l'oppression des démons et viennent tenter de s'intégrer parmi la société humaine. Leurs maîtres, prenant conscience que leur main d’œuvre se fait la malle, s'empressent alors de refermer la faille. Les quelques uns ayant franchi le pas s'installent alors sur place, dans un quartier qui prendra rapidement le surnom officieux de Forbidden City. Et Heaven Harbor celui de Hellywood. À moins qu'il ne soit antérieur à l'événement ?

    Quoi qu'il en soit, faisons une rapide présentation de nos amis infernaux :
    • Les Golems sont des tronches de cailloux. Littéralement. Ou de glaise, à vous de voir. Cela étant, je vous déconseille de leur dire en face, car ils pourraient vous broyer la tête d'une seule main. Ils étaient sans doute cantonnés aux travaux manuels, de l'Autre Côté. Et, par chez nous, on leur confie facilement des postes de garde du corps. Mais ils ne sont pas de grosses brutes sans cervelle : on en a vu devenir de très bons musiciens de jazz, par exemple. Il faut parfois savoir aller au-delà des apparences.
    • Les Succubes étaient sans doute des esclaves sexuelles pour les démons. Ici, du coup, celles qui ne trouvent pas de boulot tombent facilement dans la prostitution - de luxe, certes, mais prostitution quand même. J'en parle au féminin, mais il y a aussi des succubes masculines, voire capables de changer de sexe à volonté - ce qui fait fureur dans les milieux autorisés. Il faut savoir qu'elles possèdent un magnétisme naturel qui aiguisent les appétits sexuels de leurs interlocuteurs, ça aide.
    • Les Séraphins ont l'air fragiles, avec leurs ailes de verre et leurs visages androgynes. La rumeur dit qu'ils servaient de messagers aux démons. Ici, on s'en sert facilement comme traducteurs, car ils ont une facilité déconcertante à apprendre de nouvelles langues.
    • Les Possédés sont d'anciens démons s'étant glissés dans un cadavre fraîchement décédé, perdant irrémédiablement leur immortalité pour vivre parmi les hommes - et ils disent tous que ça valait le coup. Par contre, la possession leur marque systématiquement le visage, leur donnant une tronche à faire peur. Et, puisque ce sont des démons, on ne leur fait jamais trop confiance, si on a un soupçon de jugeote. Pour autant, ils sont courtisés puisque les plus à même de commercer avec leurs homologues restés en Enfer.


    Voilà pour ce qui est de la situation à Hellywood, le jeu se situant en 1949, donc 7 ans après l'arrivée des Cornus dans la ville.

    Hellywood : noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir...-hellywood-le-bouquin-de-base-jdr.jpg

    Quant aux personnages-joueurs, ce peuvent être des Cornus (mais pas forcément, ceux-ci ne courant pas les rues), mais ce qui est certain, c'est que ce sont des durs à cuire, des survivants, des balafrés. Pas des héros propres sur eux avec une chemise bien repassée, plutôt des gens hantés par leur passé ou ayant fait les pires crasses, des fugitifs poursuivis par des mafieux revanchards ou des flics plus ou moins ripoux, des balances à qui personne ne fait confiance ou des types ayant déjà un pied dans la tombe mais résolument décidés à ne pas y poser le deuxième.

    Le système de jeu est inspiré du craps : on lance deux dés à six faces, on additionne le résultat, et on détermine si l'action est un succès, un neutre ou un échec selon le résultat. De base, on obtient un succès sur un 7 ou un 11, et un échec sur un 2, un 3 ou un 12 ; les autres résultats sont des neutres, ce qui correspond à des demi-succès, interprétables à la guise du maître de jeu (appelé Voix Off dans ce jeu, pour faire écho aux films noirs qui ont souvent recours à cet artifice narratif). En utilisant un talent, on peut augmenter ses chances de succès en ajoutant des résultats donnant des succès. Il est intéressant de noter que le 7 est le résultat le plus souvent obtenu sur 2d6, et que les succès qui s'ajoutent en utilisant un talent sont avoisinants (6, 8, 5, 9...), ce qui diminue l'aspect aléatoire sans pour autant l'effacer.

    En créant un personnage, on doit lui définir deux natures, qui sont autant un aspect définissant le RP du perso que des avantages/inconvénients à prendre en compte. Si le personnage est un Cornu, l'une de ses deux natures est forcément celle qui correspond à son type de cornu (il existe donc une nature "Golem", "Succube", "Séraphin" et "Possédé"). Quelques exemples des autres natures possibles : "pourri jusqu'à l'os", "déjà mort", "sur le retour", "amoureux", "balance", "fugitif"...
    Comme je le disais, chaque nature va avec son lot d'avantages et d'inconvénients. Exemple avec le golem : il tape fort avec ses points et a une meilleure résistance aux dégâts ; en contrepartie, un démoniste capable de lire les tatouages qui lui recouvrent le corps peut le réduire à sa volonté.

    D'autres paramètres sont à déterminer à la création : le passé du personnage, ses relations et contacts (très importants pour faire avancer une enquête qui stagne !), son fric, son statut social, ses possessions ou encore s'il est versé dans l'art de communiquer avec les démons. Ces paramètres sont régis par un certain nombre de points à distribuer, il y a donc des choix à faire. Et, pour obtenir plus de points, on peut en dégrader une partie : avoir un statut négatif (par exemple, un Japonais ou un communiste aura un statut social dégradé, dans les États-Unis d'après-guerre), être un clochard ou criblé de dettes, avoir des ennemis ou encore des séquelles (physiques, sociales ou mentales) qui entraîneront un malus dans certains cas précis.

    Le passé du personnage peut ressurgir pendant le jeu : une fois par partie, un joueur peut prendre la main sur la narration du MJ pour ajouter des précisions sur une situation, voire en modifier l'issue, en racontant le passé de son personnage. Exemple typique : les personnages débarquent dans le bureau d'un gros bonnet pour le faire parler. Celui-ci appelle son homme de main, un colosse qui entre dans le bureau pour casser la gueule des PJ. L'un d'entre eux prend alors la main pour raconter un flashback : il a connu ce colosse pendant la guerre, celui-ci avait servi sous ses ordres lors d'une bataille terrible qui les avait rapprochés, étant les seuls survivants. Le MJ doit donc en tenir compte : l'homme de main, reconnaissant son ancien officier, se range à ses côtés et convainc son boss que c'est un type réglo qu'il vaudrait mieux aider.

    Le personnage est également décrit par des attributs, équivalents grosso modo des caractéristiques de Donjons & Dragons (bien que fonctionnant différemment) : trois attributs physiques (punch, doigté, solidité), trois attributs mentaux (méninges, mojo (utilisé pour les activités démoniaques), tripes) et trois attributs sociaux (trogne, bagout, aplomb).
    • Le punch est l'équivalent de la force, il sert à taper fort, courir vite, soulever des charges, etc.
    • Le doigté est l'équivalent de la dextérité, il sert à viser juste, à faire des gestes précis, des activités minutieuses, etc.
    • La solidité est l'équivalent de la constitution, c'est la résistance aux dégâts physiques.
    • Les méninges sont l'équivalent de l'intelligence, elles servent à réfléchir, analyser.
    • Le mojo est utile pour toutes les activités ayant un rapport avec les démons.
    • Les tripes sont le courage d'un personnage.
    • La trogne est le côté rentre-dedans d'un personnage, ses capacités d'intimidation, à convaincre violemment.
    • Le bagout est à l'inverse la capacité de séduction, de conviction par la logique ou l'embobinage.
    • L'aplomb est la capacité à encaisser les insultes et à survivre en société.


    Et, en plus de ça, il y a une liste de talents qui correspondent grosso modo aux compétences de Donjons & Dragons. Quelques exemples : mécanicien, enquêteur, tireur, comédien, psychologue, etc.

    N'oublions pas, enfin, des règles importantes : la triche !
    Les joueurs ont en effet à leur disposition des règles leur permettant de tricher avec les dés. Première possibilité : les f*ck*ng b*st*rd points (FBP). Après un jet de dé, le joueur peut décider (une seule fois par lancer) de relancer les dés, en encaissant en échange un FBP. À sa guise, le MJ pourra décider de consommer les FBP d'un joueur pour faire arriver une tuile à son personnage, proportionnelle à la quantité de FBP accumulés (ça peut aller d'un revolver enrayé à un informateur primordial qui passe sous un bus).

    Deuxième possibilité de triche, utiliser un attribut pour augmenter ses chances au dé. Je n'entrerai pas dans le détail des règles sur l'utilisation des attributs, mais ça peut se révéler très utile lors d'un jet important.

    Troisième possibilité, la plus importante de toutes : la roulette russe. Lorsqu'un personnage est sur le point de mourir (ce qui arrive typiquement si sa solidité descend à 0), il peut tenter une action héroïque et/ou spectaculaire pour s'en sortir. Chaque feuille de personnage contient un barillet à six trous, numérotés de 1 à 6. Le joueur coche l'une des cases et lance 1d6 : s'il tombe sur le résultat coché, il meurt, sinon il peut continuer la partie, sauvé par son action désespérée. Les coches ne sont effacées qu'à la fin d'une partie, elles s'accumulent donc au sein d'une même partie. Autant dire que, si vous êtes chanceux, vous pourrez vous en sortir de cette manière jusqu'à cinq fois, la sixième étant la bonne...

    Mais c'est comme ça avec le noir : les héros ne sont pas des héros, et ne s'en sortent pas toujours à la fin.

    Des questions ?

  2. #2
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est connecté maintenant a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 056
    Je remets ici les réponses aux questions posées par Brutus dans la chatbox :
    • Hellywood se situe bien dans notre monde (dans une ville californienne fictive), 4 ans après la fin de la 2nde Guerre Mondiale, donc.
    • Le Jour des Cendres est un événement unique, ne s'étant produit nulle part ailleurs qu'à Heaven Harbor. C'est donc la seule ville à accueillir des Cornus (sauf si certains ont décidé d'aller tenter leur chance ailleurs)
    • Il n'y a pas de classes (style Donjons & Dragons) à proprement parler dans ce jeu. Les personnages peuvent exercer un métier, sans que cela n'ait d'incidence directe sur leurs attributs et talents (mais ça a un intérêt RP non-négligeable).


    Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser

    J'envisage d'en faire un RP one-shot sur le forum à l'occasion (mais pas tout de suite, je manque de temps dans l'immédiat).

Discussions similaires

  1. [BG1EE][TECH] Ecran noir
    Par fabulas dans le forum BG1:EE
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/04/2014, 22h07
  2. Bérrurier Noir
    Par Ugo dans le forum La boîte à musique
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/08/2010, 23h24
  3. [IWD2][TECH] Rectangle de fond noir
    Par Kafka dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/08/2009, 20h01
  4. [NWN] Chevalier Noir
    Par Hannibal Barca dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2006, 16h04
  5. [Organisation] Le Réseau Noir
    Par Chaos dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 61
    Dernier message: 01/06/2005, 14h13

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250