Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 66 sur 66

Discussion: [Pen&paper] Vos délires

  1. #61
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    :omg: Ca c'est pas dans la dentelle... :notme2:

    Allez, un ou deux extraits de mes mémorables partie de MD avec ma bande de tarés (hein Vergil? :notme: ):

    Il était une fois une équipe de gros malades (voire la liste de personnages de la croisée des âmes damées, sur la bibliothèque impériale), qui traîne dans une ville pendant une siège elfe noir. Ils se baladent dans une rue, lorsqu'ils sont abordés par un barbu à l'air halluciné avec un grand bourdon:
    Le PNJ: Toi, là, sale orc vert, combien parles-tu de langues?
    l'orc, décontenancé: bah... L'orc, le commun, le gob, le loup (c'est un shaman).
    Le PNJ: quatre seulement? Inculte!
    Et il lui colle un grand coup de bourdin. l'orc tourne rouge et menace de flanquer une bonne raclée au vieux, mais Vergil l'en emêpche.
    Le PNJ: Et toi, poullieux? (en parlant à l'assassin)
    L'assassin: Euh... Une?
    Le PNj: quoi??? Hérésie!
    Et pareil, il l'assomme à moitié d'un coup de gourdin. pendant que l'assassin est sonné, il demande à Vergil (ange déchu nécromant, si vous voyez le genre...):
    Le PNJ: Et toi?
    Vergil: Quarante serait une approximation approxiativement réaliste.
    Le PNJ: Ah, bien. le dieu des polylinguistes à besoin de vous.

    après une quête compètement foireuse à souhait avec des histoires de livres absolument ridicules, les compagnons se retrouvent dans le temple des polylinguistes avec deux morts sur les épaules. réflexe de l'assassin, il fouille les corps. Et découvre deux drôles de fragments cotonneux qui semblent venir d'un même objet. Ils s'étonnent un instant, puis cherchent le passage secret que le Vergil soupçonne mener à une bibliothèque magique d'importance. Au lieu de cela, ils arrivent dans un salle nue avec au centre une boîte en ébène entourée de quatre chandeliers. Ils s'approchent pour voir, et une voix fluette sort de la boîte:

    "Je suis... Tampaxxx! Ramenez moi mes morceaux!"

    Vous devinez la suite, un tampax enragé et reconstitué s'est jeté sur l'équipe, et est mort dès le premier tour de jeu du premier joueur.

    Je sais, je sais, c'est affligeant, mais que voulez vous, le jour juste avant c'était la première fois que je battais Kangaxx, ça a laissé des marques... :notme:
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  2. #62
    Vergil Invités

    Accesoirement: Sarevok a déquillé le vieux qu'il trouvait chiant.

    une histoire à moi:

    Le groupe d'aventuriers est en train d'explorer un marecage ( dans le cadre de la poursuite d'un ennemit), et ils se font tout à coup encercler par des hommes lézards.

    Homme lézard dans sa langue): Vous etes sur nos terres, les étrangers ne sont pas appréciés ici. Vous etes certainement des envahissuers. Partez ou perrissez.
    Néoborn ( paladin style solid snake de mauvais poil): Il veut quois l'autre con?
    Tolas ( mago qui comprend le draconien): Il dit qu'on est la pour les envahirs et souhaite nous dissuader.
    Néoborn: Dit à l'écaillé que j'en ai rien à cirer de leur (....) de marécage à la con, qu'ils peuvent se le metre la ou je pense. Et si il insiste pour nous enmerder, dit lui que lui fait bouffer sa queue.
    Tolas ( en draconien): Euh.., il dit qu'il n'a aucune intention hostile et qu'il demande humblement le droit de passage dans vos magnifiques terres.


    Au final cela dégenre et Neoborn fit executer sa menace. ( Fallait pas l'énerver.)

  3. #63
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages 
    2 309
    Une partie récente à DragonStar. Dragonstar est un "monde" de DD3. Dans ce "monde", technologiquement très avancé, un empire galactique et multiplanaire domine les plans primaires, quelquefois à leur insu. On peut grosso-modo considérer que l'Empereur, un dragon rouge (je vous épargne les problèmes d'alignement), est juste en dessous des Dieux sur l'échelle de puissance.

    Premier groupe : Ce groupe vient d'un autre monde de DD3, DawnForge, un monde assez conventionnel. Il est constitué d'un guerrier loyal bon au sens de l'honneur aussi droit que sa lame (c'est moi), un moine loyal bon ayant fait voeu de pauvreté, et un autre guerrier, PNJ.
    Ce premier groupe, qui vient juste d'échapper à l'emprisonnement de leur ennemi, s'enfuit en ayant vaguement réalisé qu'ils ont changé de plan. Etant tous les trois bien blessés, et largement en désavantage numérique, ils ne tiennent vraiment pas à revoir leurs ennemis. Quand ils voient un chateau de métal, ils s'y dirigent sans réfléchir, et pénètrent ainsi dans la base Alpha (décrite plus bas).

    Deuxième groupe : Ceux-là sont nés sur DragonStar. Mon personnage est un barde halfeling à la moralité douteuse. Un ami joue un druide fanatique de l'écologie, et avec nous sont trois PNJ, des éco-terroristes, qui nous ont recrutés dans leur équipe pour une mission avec un plan en béton armé. Le leader, Falcon, avait même parié la vie de son ami Lino que tout se passerait bien.
    Le plan de ce deuxième groupe est d'aller sur une planète exploitée par une grande compagnie, peu respectueuse de l'environnement, d'y envoyer des fausses informations en provenance de leur satellite de prévisions météo, et de faire sauter la base Alpha, ce qui produirait la mort à courte échéance de toutes les cultures industrielles de la planète (et un gros trou dans le budget de l'entreprise).

    Je joue donc deux personnages, aux personnalités quasiment opposées, aux capacités très différentes, l'un étant familiarisé avec les technologie de ce monde, et l'autre pas. Les deux autres joueurs ne jouent chacun qu'un perso. Déjà, en réalisant que les deux groupes vont se rencontrer, on réalise qu'on va se poiler. Il ne nous faut en effet pas longtemps pour comprendre que le "gros château de métal et de verre" du premier groupe est la base Alpha du deuxième groupe.

    Je vous épargne le gars dans le satellite météo qui attendait les pilotes de la navette en ayant préparé des banderolles "Happy Birthday !", et qui a été surpris d'être accueilli par nos fusils à flèchettes soporifiques. Notre groupe, en route vers la base Alpha avec l'intention de poser des bombes, de bien synchroniser leur explosion avec la transmission du satellite pour être sûr du résultat, et surtout de s'en tirer vivant, rencontre ses premières difficultés.
    En effet, dans l'équipe, on réalise que la personne qui a piloté jusqu'ici est aussi celui qui devra rester dans le satellite pour lancer la transmission des données erronées. Mais alors, qui va piloter la navette jusqu'à la base ? Lino, l'elfe PNJ, panique et s'énerve, et je le calme à coup de fléchette soporifique. Nous ne sommes donc plus que trois pour poser quatre bombes dans la base. Plan B, le druide sait piloter, coup de chance.

    A peine posé dans la base, on endort deux gardes, et l'alarme se déclenche. Intrusion, panique, mais on décide malgré tout de suivre le plan. Plan C ? J'improvise avec brio, me métamorphose en garde (la magie bardique est sympa), et je me charge du QG de la base. Les deux autres vont poser une bombe chacun dans des endroits importants, mais moins délicats.

    Falcon, chef de l'équipe, perd la télécommande des explosifs en route. Plan D. Il se sert du communicateur du service de sécurité pour m'avertir, en clair sur la bande commune, de la situation.
    Arrivé au QG, je réalise que la porte est verrouillée de l'intérieur, et que le badge de garde que je possède ne permet pas de l'ouvrir. Je me métamorphose en drow de l'ISPD (le service secret personnel de l'empereur, constitué quasiment uniquement de drows). Je me fais ouvrir la porte sans difficulté. Avec un ton autoritaire, je fais évacuer la salle, la verrouille de l'intérieur. Je suis aux commandes de la base.

    Grace aux caméras de surveillance, je me rends compte de la situation. Le service de sécurité de la base, une vingtaine d'hommes à tout casser, semble avoir fort à faire avec cent cinquante barbares venus de Dawnforge. L'avantage technologique rencontre l'avantage numérique. Je retrouve mes compagnons, Falcon et le druide, déambulant dans les couloirs. Et surtout, je vois trois barbares, le groupe un sus-décrit, en possession de la télécommande.
    Plan E. Avec mon communicateur, je m'identifie comme agent de l'ISDP, prenant en charge les opérations de la base. J'envoie les gardes vers les barbares (et loin de moi), et je dis "Et l'équipe d'intervention Falcon doit me rejoindre au PC central".
    Falcon panique un peu, mais le druide le calme, et ils se dirigent vers le PC central. Les voyant arriver, je leur fais un petit signe amical (toujours en apparence de drow), et je leur ouvre. Falcon tire à vue (une flèchette soporifique). Avant de m'endormir, je me retransforme en halfeling, pour qu'il réalise sa boulette et se charge de me sortir de là.

    Plan F. Le druide et Falcon tentent de contrôler l'ascenceur dans lequel se trouvent les trois barbares et la télécommande des explosifs. Au final, et avec beaucoup de chance, les deux groupes se retrouvent sur le toit de la base, à côté du vaisseau spatial. A force de tergiversations, on embarque les barbares, on décolle, la transmission satellite se fait, et la base explose. Mission accomplie.

    J'adore quand un plan se déroule sans accroc.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  4. #64
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages 
    2 309
    Tiens, l'histoire du moine ci-dessus, et pourquoi il a quitté son monde.

    Il s'agit d'un moine loyal bon ayant fait voeu de pauvreté, un classique. Nous pénétrons dans une forêt pour enquêter sur d'étranges cavaliers qui auraient tué une fermière sur les terres d'un compagnon du moine. Le moine assiste la tâche, bien évidemment. Au milieu de la forêt, on se fait kidnapper par deux puissants mages qui nous lancent un sort de quête, avec pour tâche de tuer un homme. Ils nous disent qu'on peut le trouver à tel endroit (une ville pas très loin), et ils nous libèrent. Ils nous font miroiter une récompense si on y arrive.

    Dans le groupe, on était trois, dont deux loyaux bons. Hors de question de tuer le gars, mais on décide d'aller le trouver, histoire de savoir de quoi il retourne, et aussi parce que si on y va pas, on perd des points de vie. On arrive à la ville sans trop de soucis, on trouve le type, qui est en fait un paladin, s'étant fixé pour mission de tuer ces deux mages, en réalité des arbrisseaux enchantés (demandez pas). On lui dit qu'on veut l'aider.

    Là où ça devient subtil, c'est que pour éviter de se prendre des dégats à cause du sort de quête, on lui demande son aide, à savoir d'accepter de prendre des coups. En effet, en faisant ça, on progresse vis-à-vis de notre quête, puisqu'on affaiblit celui qu'on est censé tuer, et donc le sort de quête ne nous inflige pas de dégâts. Prmier jour, on lui file quelques coups de poing, mais le moine se défoule un peu trop. Le paladin est un peu blessé. Deuxième jour, rebelotte, le moine ne retient pas ses coups, pour être sûr de "convaincre le sort".

    Troisième jour, à l'aurée de la forêt, notre groupe (le paladin, nos persos, et la douzaine d'hommes du paladin) avait campé là histoire d'attaquer les mages quand ils sont affaiblis (ils sont plus faibles de jour, demandez pas). Le moine se réveille, constate que le paladin est encore endormi dans sa tente. Le moine rentre dans la tente du paladin, lui dit "C'est l'heure de prendre des coups !" et lui balance trois gnons bien violents (34 points de dommage au total, au niveau 5-6).

    C'est ainsi que notre moine loyal bon, ayant fait voeu de pauvreté, a tué un paladin, avec l'intention de le faire (pour convaincre le sort).
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  5. #65
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages 
    191
    je masterisait une partie de POST Armaggedon, le jeux maison où nous usons nos des. mes PJ étaient les officiers d'un équipage de crânes stellaires, des pirates sans conscience ni morale, remplissanr les calles de leur destroyer stellaire d'esclaves et d'armes de destruction massives. il y avait Ulrik, capitaine pirate charismatique, psychotique et paranoïac. Cuerva, guerrier cyborg a la gachette facile, chef des groupes d'abordages et Shade, reporter pour une radio pirate, qui maniguançait pour piquer la place d'Ulrik.

    j'avais lancer mon scénard normalement, mais Shade bricollait en sous mains pour monter les officiers conte le capitaine et trés rappidement les hommes de quart se scindèrent en deux factions qui s'écharpèrent joyeusement. l'affaire fut vite règlé et Ulrik repris le contrôle de sa passerelle. je repris donc le cours de mon scénard "normalement". l'affaire avait été règlé sur les ponts suppérieurs et donc le reste de l'équipage ne s'était rendu compte de rien. mais voilà, plus personne ne répondait aux communicateurs sauf l'officier radio dans la grande soute, qui demandait au capitaine de descendre. Shade (qui avait tiré son épingle du jeux et s'était blanchis) imagina tout de suite qu'on l'avait doublé et qu'une autre mutinerie se préparait. Ulrik, devenu totalement parano, (plus que d'habitude quoi) se rallia a cette idée immédiatement. c'est donc a la tête d'un commando en armure lourde que mes PJs descendirent voir ce qui se passait dans la soute.

    arrivé devant la porte blindé de la grande salle, Ulrik fit jouer son code personnelle pour l'ouvrire et glissa un oeil prudent dans l'obscurité. Des que sa tête dépassa, les lumières furent allumé, des pétards explosèrent et une esclave totalement nue sortie d'un gateau en forme de char, devant une banderole "Bonne anniversaire capitaine" (c'étais celui du joueur) et un laché de confettis.

    entendant les pétards, Shade crue qu'on tirait sur Ulrik et le plaqua a terre. voyant ça, Cuerva lança son escouade a l'assaut. gèné par son casque il ne vit pas que le char était factis et lança une roquette dans le gateau !! les commandos ouvrirent le feu !!

    bilan de l'affaire, 42 morts et l'officier de communication fut balancé dans un sas.

    depuis ça plus personne n'a fait de surprise au capitaine. :rigoler:
    je fais des fautes, je suis distrait et dislexique. je me soigne mais soyez indulgent. et me tapez pas.

    http://strip-jdr.over-blog.com/

  6. #66
    Smidge Invités

    Re : [Pen&paper] Vos délires

    mais mais mais.... à croire que je n'avais jamais ouvert cette partie du forum !
    ('tention ! le "Fossoyeur de la Couronne" est de retour )

    ayant masterisé pendant presque 10 ans sur ad&d2, j'ai aussi quelques anecdotes croustillantes à partager

    5 joueurs : une guerrière, un voleur, un prêtre, une druide, et un mage, s'enfonce dans une forteresse X ou Y, un grand classique. Grosse bataille dans la bibliothèque, finalement gagnée, mais avec un peu de grabuge autour : les braises dans la cheminée enflamment des rideaux, et le feu se répand dans le seul couloir permettant de sortir. Et, bien sûr, au bout de ce couloir, le laboratoire qu'ils venaient de quitter, d'où une grosse explosion retentit, emplissant l'air d'une fumée toxique.

    Résultat : bloqué devant un couloir et une salle complètement enfumé de vapeurs irrespirables. Moi, MJ, je jubile déjà, saisissant enfin une opportunité de les punir de leur bourrinisme vicéral ! Et là....... il faut être joueur pour avoir une idée comme ça....

    "ben, j'ai une idée", propose la druide. " Le mage fait une invocation d'objet mineure pour créer un sceau d'eau. Je lance "création d'eau mineure", et on traverse le couloir avec la tête dans le seau et respiration aquatique, ça devrait passer"

    ..... que répondre à ça ?.....

    ben ils sont sortis ces cons !


    voilà, fin de la petite histoire

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. Délires
    Par Elzen dans le forum Le fourre-tout de Tomi
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/08/2012, 19h45
  2. [MOD] Pen & paper Celestials
    Par Larkam dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 15
    Dernier message: 21/02/2008, 19h11

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251