Rien ne saurait différencier la Tanière des autres habitations. Dans l'antre des miséreux, un taudis en vaut un autre. Mais c'est dans celui-ci que Louve et sa petite équipe de mercenaires ont pris leurs quartiers. Depuis la mort de la Taillade, le fondateur du groupe, beaucoup de ses membres sont partis rejoindre d'autres guildes. D'autres sont restés plus par attachement à leur ancien chef que pour la nouvelle. D'ailleurs, la plupart la trouvent étrange mais elle s'est forgé une solide réputation dans le milieu. On raconte aussi que plusieurs personnes qui se sont opposées à elle ont soudainement disparu. Un peu une habitude dans les bas quartiers mais qui a contribué à ce que personne n'ose lui chercher directement querelle. Et comme son prédécesseur, elle tient toujours parole ou tout du moins elle en donne l'apparence.

La tanière en elle-même est basse de plafond et est de ce fait souvent sombre. L'endroit sent la sueur et la terre humide mais cela n'a pas l'air de gêner l'occupante des lieux. La première pièce, la plus propre est dévolue aux transactions. C'est là que contrats et pièces d'or s'échangent. La seconde sert à la fois de réfectoire, de salon et de dortoir. On vit les uns sur les autres comme des loups.