Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 82

Discussion: [Bâtiment] Une auberge discrète

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    [Bâtiment] Une auberge discrète

    En provenance de

    Ils marchèrent rapidement, non sans avoir manqué plusieurs fois de s'étaler au sol à cause des pavés traîtres, couverts d'une couche de crasse rendue glissante par la pluie. Deux rues plus loin, ils étaient devant l'auberge. La salle principale émettait un bruit assourdit de conversations, de chocs de verres sur les tables et de tabourets déplacés sans ménagement, mais le bâtiment était d'un aspect correct.


    "Ce n'est pas un palais, évidemment... mais les lits sont confortables et propres. Tout ce qu'il faut."

    Il poussa la porte, laissant s'enfuir vers eux brusquement la plénitude du vacarme ambiant, les ramenant à la réalité de la vie dans une cité comme Melandis, après ce passage dans les ruelles désertes. Des joueurs de poker, des ivrognes, des filles légères... toute une faune somme toute classique. Il y avait une trentaine de personnes dans l'auberge, mais elles produisaient du bruit pour le double, sinon le triple.

    Ils allèrent au comptoir, non sans avoir entendu quelques sifflements au passage de Lothringen, dont la physionomie intéressait visiblement quelques-uns des convives.


    "Bien gaulée, la nana !" beugla un type mal rasé, le nez à moitié enfoncé dans sa chope de bière. Haussant les sourcils, Mornagest se contenta d'attendre que l'aubergiste daigne s'occuper d'eux. "Tu m'laisses y voir un coup ?" insista l'homme en se levant maladroitement, puis en titubant vers eux.

    Des ivrognes qui me prennent pour une fille de joie... Merci de l'accueil.

    Lothringen dévisagea un instant le poivrot, puis jugea que ce dernier était dans un état d'imprégnation trop avancé pour représenter une réelle menace. Peu désireux de voir les choses dégénérer en bagarre de taverne, il prit prudemment ses distances et ne répondit pas. Dans le pire des cas, Mornagest avait un gabarit tout à fait suffisant pour régler le problème tout seul, après tout...
    Dernière modification par Mornagest ; 02/11/2008 à 10h05.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #2
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    L'homme s'approcha encore, alors que Lothringen reculait de quelques pas. Mornagest se retourna, dévisageant l'ivrogne.

    "Allez, t'es partageur, non ?
    - Non". Le ton froid du guerrier ne laissait la place à aucune réplique, du moins, lorsqu'on était sobre. Mais, enhardi par la bière, l'abruti insistait.

    "J'suis sûr que...
    - ... si je la laisse s'occuper de toi, tu finis en morceaux dans le caniveau avant dix minutes. Dégage, sinon je place tes attributs sur le menu.
    - Mais eeuh..." Son regard croisa enfin celui de Mornagest. Il n'avait fait que toiser sans vergogne la poitrine de Lothringen, dont l'apparence modifiée affolait visiblement les sens du type. Mais les yeux noirs du mélandien le firent hésiter. C'est qu'il n'avait pas l'air de plaisanter, le bougre !

    "Bon, euh, j'vous laisse, j'ai à faire !" Il rota, fit demi-tour, et alla se rasseoir, sans trébucher au sol ; un vrai miracle.

    Mornagest se tourna vers son compagnon et se confondit en excuses.


    "Je n'avais pas prévu ça. Je n'ai pas l'habitude d'être accompagné d'une dame aussi ravissante..." plaisanta-t-il, à moitié gêné malgré tout de ce qui venait d'arriver. "Ça ira mieux dans quelques minutes."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp: Aux quatre vents

    Lothringen était assez surpris des réactions qu'il provoquait ; il n'avait pas vraiment pris garde à l'apparence qu'il prenait, songeant simplement qu'il serait plus commode pour Mornagest de se voir accompagné d'une femme. Son déguisement empruntait à diverses femmes qui avaient croisé ses pas - à Erszebeth, à Althea, à Elissa Keens, ou à telle inconnue croisée ces derniers jours... Ses vêtements ne cherchaient nullement à mettre en valeur son anatomie, du reste, et il fallait que ces hommes aient décidément l'esprit bien vide pour s'y attarder.

    Quoi qu'il en soit, il était heureux que l'incident s'arrête là. Il n'était pas très patient envers ce genre d'importuns, et ses haches avaient eu tendance à le démanger un peu, tandis qu'ils parlaient.

    Ce qui l'avait troublé davantage, c'était le ton sur lequel Mornagest avait répondu qu'il ne partageait pas. Et il lui avait pourtant infligé cela...

    "Oui. Finissons-en." Il reporta son attention sur le comptoir, où l'aubergiste tardait à se montrer. Vivement qu'ils soient enfin seuls...
    Dernière modification par Lothringen ; 03/11/2008 à 00h43.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #4
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Enfin, l'aubergiste daigna leur accorder son attention. Il venait de terminer de servir une douzaine de chopes, ce qui lui avait pris un certain temps, surtout pour récolter l'argent.

    "Ouais ?
    - Une chambre pour deux, et un grand baquet d'eau chaude, aussi."

    "Ça nous fera du bien", songea-t-il.

    Contrairement à l'ivrogne téméraire, l'aubergiste ne jeta même pas un coup d'œil à Lothringen. Trop occupé, probablement, ou tout simplement pas curieux. Dans le coin, mieux valait ne pas poser trop de questions concernant les clients, ce pouvait apporter plus d'ennuis qu'autre chose...

    Il farfouilla dans les clefs des chambres disponibles puis en sortit une.


    "Premier étage, deuxième porte à droite. Je vous fais monter vot'bain. C'est huit pièces de cuivre. Bonne soirée."

    Mornagest déposa une pièce d'argent, et sans attendre la monnaie, ils montèrent afin d'échapper au bruit de la salle.

    "Pffiou... c'est peut-être mon état, mais j'ai l'impression que cette auberge n'a jamais été aussi bruyante..."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Le semi-drow acquiesça sans mot dire. En de tels endroits, le volume sonore avait tendance à s'alimenter tout seul, à grand renfort d'alcool et de surenchère, chacun élevant le ton pour tenter de recouvrir celui du voisin. L'ensemble produisait un vacarme assez pénible à la longue, d'autant qu'il rendait à peu près impossible toute conversation suivie. Lothringen n'avait jamais beaucoup apprécié ni le bruit ni la foule, et c'était avec empressement qu'il suivait Mornagest à l'étage, dans l'espoir de laisser le brouhaha derrière eux.

    Par bonheur, les tapis et le bois amortissaient le bruit dans le couloir, et dès qu'ils eurent refermé la porte de la chambre, le fracas des conversations se réduisit à une rumeur lointaine, qui roulait comme un fleuve au débit régulier, bruit de fond comparable à la pluie sur les tuiles - qu'ils oublieraient bientôt.

    La pièce était plongée dans une obscurité à peine troublée par le clair de lune à la fenêtre. Elle paraissait propre et pas trop exiguë ; il ne leur en fallait pas davantage. Une simple chandelle éteinte attendait sur la table de chevet. La saisir, sortir pour l'allumer à la torchère du couloir, refermer la porte : cela ne dura guère. La faible flamme créait une lumière incertaine qui gênait plus le drow qu'autre chose, mais il s'en accommoderait.

    Quand il revint dans la pièce – Mornagest s'était assis sur le lit, visiblement soulagé de s'asseoir – son œil fut attiré par un reflet au dessus d'une commode. Par curiosité, il avança d'un pas : un miroir. Dire que trop confiant dans son art, il était sorti de l'ambassade sans même prendre la peine de vérifier l'effet de son incantation ! Le résultat était-il si réussi que cela ? Intrigué par les réactions qu'il avait suscitées tantôt, Lothringen ne résista pas à l'envie d'aller voir de quoi il retournait.

    Et, à la lueur incertaine de cette chandelle bon marché, il vit. Une femme qui n'était pas lui. Qui n'existait pas, d'ailleurs. Qui avait le regard de Myalë, la grâce de félin d'Erszebeth, les courbes d'Althea, les cheveux de sa mère... Lothringen en avait le souffle coupé, tellement c'était évident : inconsciemment, il avait recréé la projection de toutes les femmes qui avaient compté à ses yeux.

    "Hé bien ?"

    Le semi-drow se retourna vers son compagnon, dissimulant son embarras en allant poser la chandelle sur la table.

    "Non, rien... Je suis impatient que ce baquet nous arrive, que je puisse enfin abandonner cette apparence. Notre compagnie n'est guère convenable pour une dame", acheva-t-il en souriant.
    Dernière modification par Lothringen ; 03/11/2008 à 01h30.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #6
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Ses désirs furent rapidement exaucés. Deux jeunes garçons, peinant sous le poids du baquet en bois rempli à moitié, d'un côté, et de l'autre, d'un seau d'eau chaude chacun, firent bientôt leur entrée dans la chambre. Ils déposèrent le baquet en évitant de justesse d'en renverser une partie du contenu sur le plancher, puis vidèrent le contenu de leurs seaux avec force dégagement de vapeur attrayante. Ils saluèrent vaguement le couple, puis sortirent.

    Le guerrier mélandien poussa le verrou tout en soupirant intérieurement. Fatigue... ce bain chaud le réveillerait sans aucun doute.


    "Tu penses que nous ferions fuir toutes les dames ? Je ne dois certainement pas avoir des manières très délicates, cela dit..." plaisanta-t-il. Rustaud, même. Il se demandait souvent ce que Lothringen pouvait lui trouver... du muscle ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Lothringen trempa le bout de ses doigts dans l'eau fumante, pour les retirer aussitôt. Ils allaient rôtir comme des écrevisses. Parfait !

    Les derniers mots de Mornagest lui firent pourtant redresser la tête, incrédule. Son compagnon faisait depuis toujours un complexe d'infériorité à propos de son éducation, ce n'était pas une découverte, mais pour cette fois, il se méprenait tout à fait sur le sens de ses propos.

    "Je voulais plutôt dire qu'elles n'ont pas à nous regarder prendre un bain, mais je peux me tromper" , répliqua-t-il en clignant de l'œil. "Et d'ailleurs... Au revoir mesdames". A peine eut-il achevé ces mots que son déguisement se dissipa, révélant un Lothringen très conforme à ce qu'il paraissait d'habitude, même camaïeu de bleus sombres, même natte blanche, et même paire de haches au repos sous la cape. Cette version-là souriait.

    S'étant approché de Mornagest qui demeurait près de la porte, il commença de lui dégrafer le manteau. Lentement. Aussi doucement qu'il en était capable. Pour une fois qu'ils avaient le temps...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #8
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Il était maintenant taraudé entre l'envie de se laisser faire, profitant au maximum de la douceur du moment, et se précipiter pour retirer au plus vite les vêtements de Lothringen... mais il estimait que lui rendre la pareille serait certainement plus agréable pour tous les deux.

    Pratiquement les yeux dans les yeux, ils cherchaient l'un l'autre les fermetures de leurs habits, chipotant, les doigts nerveux, pour réussir à les déboucler et les faire tomber. Les épaules dénudées, le torse, le ventre... le guerrier contemplait le corps du demi-drow, mince, musclé mais fin. Il goûtait la tiédeur de sa peau du bout des doigts, fermant les yeux pour mieux se concentrer. N'y tenant plus, il serra Lothringen contre lui et l'embrassa, essayant au mieux d'être tendre, le plus tendre possible.

    Le désir montait en lui, couvant depuis tant de temps, qu'il menaçait d'exploser brutalement. Faire l'amour avec Lothringen... mais avant cela, se laver, se délasser dans cette eau bienvenue... il amena son compagnon au bord du baquet d'eau fumante, puis acheva de le déshabiller avec empressement, maintenant. Il tentait vainement de contrôler ses gestes, mais ses mains agissaient seules, livrées à elles-mêmes face au brouillard enivrant de l'envie.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  9. #9
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Des mois d'angoisse, à douter de jamais le revoir autrement que pour lui dire adieu. Des mois d'attente, jusqu'à ce jour où l'espoir était presque mort... Et ils se retrouvaient à présent comme autrefois, mais Lothringen avait l'impression d'avoir appris quelque chose de plus, d'essentiel, que chaque instant comptait, que chaque geste pourrait être leur dernier échange avant des mois ou pour la vie entière... Il avait tant à lui dire.

    D'abord timidement, il avait effleuré du bout des doigts le corps de son amant peu à peu révélé. Il redécouvrait les collines de ses muscles, le grain de sa peau, l'emplacement de ses cicatrices, la courbe de ses reins; mais c'est à la chaleur de ses caresses qu'il le reconnut. Oui... Mornagest avait le désir fébrile et les gestes doux, les étreintes puissantes, et le semi-drow ne tarda pas à partager son impatience.

    Quand son compagnon eut fini de le déshabiller, il éprouva pourtant comme une gêne indistincte, une pudeur venue d'on ne sait, et qu'il aurait juré avoir définitivement perdue il y avait bien longtemps de cela, quelque part dans les ombres de Shanatar. Il assumait mal sa nudité... Jusqu'à ce qu'il décide que ce ne pouvait être de la honte, mais la simple appréhension de décevoir, crainte dont un rapide examen de Mornagest lui démontra l'inanité. Alors il s'enhardit de nouveau, et ses mains prirent prise sur les hanches de son compagnon, l'incitant à imaginer mille suites où les jeux d'eau n'avaient plus leur place.

    Cependant les vapeurs du bain avaient transformé la pièce en étuve : il était temps de s'y plonger. Se séparant à regret de Mornagest, Lothringen y entra le premier, restant d'abord debout, comme pour vérifier que la chaleur n'en serait pas insupportable. Le baquet était large ; ils devraient y tenir tous deux, s'ils ne remuaient pas trop.

    Sans mot dire, il tendit la main au guerrier.

    Viens.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #10
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Saisissant fiévreusement la main de son compagnon, le mélandien le rejoignit dans l'eau presque brûlante du bain qui les attendait. La sensation désagréable de picotements sur la peau s'effaça rapidement, mais ne ferait que mieux reprendre lorsqu'il s'immergerait complètement dans l'eau. Son attention était cependant toute ailleurs ; il dévorait Lothringen des yeux. Ils prirent place l'un en face de l'autre, manquant faire déborder la bassine, mais ils n'y prirent aucunement garde.

    "Je serai cuit avant d'être propre..." souffla Mornagest, dont la peau se hérissait au contact de l'eau.

    Il saisit le bloc de savon qui accompagnait le baquet, et entreprit de le frotter avec énergie. Tous deux avaient accumulé une couche de crasse qui frisait l'indécence ; autant en profiter. Il couvrit les épaules du semi-drow de mousse, s'appliquant à le nettoyer du mieux qu'il pouvait, sans pour autant lui arracher la peau sous la pression. Taquin, il lui envoya une rasade de mousse sur le visage et dans les cheveux, puis lui couvrit carrément le reste de la figure, évitant soigneusement les yeux.

    Le résultat était plutôt... effrayant. Une sorte de bonhomme de mousse aux yeux noirs qui lançaient des éclairs de fausse colère en sa direction. Le guerrier fit mine de reculer et se terrer dans son coin.


    "Pitié !", couina-t-il d'une voix de fausset.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  11. #11
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    "Tremble donc, sacrilège, tu ne m'échapperas pas", répliqua le semi-drow, pour faire bonne mesure, d'une voix descendue de trois octaves.

    Mais Lothringen ne jouait pas très bien la colère, surtout dans l'état d'esprit où il se trouvait, trop heureux pour s'irriter, même en apparence, et trop intensément pour parvenir à jouer. Son humeur l'incitait plutôt à sourire sans raison précise, en partie à cause du spectacle comique du guerrier tentant de se reculer dans l'espace très restreint du baquet, en partie en raison de la petite musique qu'une voix atone ne cessait de lui répéter.


    Il est revenu. - Il n'est jamais parti. - Je le croyais pourtant. - Et j'avais tort. - Puissè-je avoir tort plus souvent !

    Lothringen commença de retirer par paquets la mousse qui lui recouvrait le visage, en vue de l'étaler consciencieusement sur les épaules et le torse de son compagnon.

    "Tu ne m'échapperas plus", répéta-t-il d'une voix plus étouffée ; et, prenant le guerrier dans ses bras, il l'attira contre lui. Mornagest mit quelques instants à comprendre que le semi-drow profitait de la position pour lui masser le dos.
    Dernière modification par Lothringen ; 08/11/2008 à 14h29.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #12
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Il se laissa enlacer, puis prit conscience des mouvements des paumes et des doigts de Lothringen sur sa peau, se déplaçant lentement, doucement, mais fermement, sur ses épaules, le long de son échine. Ils glissaient, caressaient, massaient délicieusement ses muscles ankylosés par la fatigue accumulée, lui redonnant de l'énergie. Mais plus encore, c'était sa présence, sa tendresse qui lui permettaient de tenir le coup. A vrai dire, il ne ressentait plus l'éreintement ; son attention était portée toute ailleurs...

    ... sur les propres épaules de son amant, pour commencer, qu'il serrait, déserrait, pétrissait vigoureusement mais sans brutalité, sentant les muscles du semi-drow se relâcher sous l'action répétée de ses mains. Il pouvait presque tenir sa carrure au complet entre ses paumes. Si frêle, et pourtant, si résistante, paradoxalement.


    "Je ne comptais pas m'échapper... sauf avec toi", souffla-t-il, affermissant son emprise en maintenant Lothringen par les reins.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  13. #13
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp: Aux quatre vents

    Tout en poursuivant méthodiquement son massage, il fermait les yeux par intermittences, s'abandonnant à la torpeur du bain et au doux va et vient des doigts de Mornagest sur ses épaules. Il n'y avait plus rien que ce moment, cette chaleur, ces gestes ; le plaisir et... l'oubli. L'un et l'autre si rares, si précieux. Cela valait la peine ; cela valait la peine d'attendre plus de dix mois...

    Lorsque les mains de son compagnon descendirent sur ses reins, Lothringen frissonna un court instant et rouvrit soudain les paupières, pour fixer Mornagest dans les yeux.


    Les mots en disaient moins que les gestes. Ils partiraient ensemble, oui. Ils ne laisseraient pas les événements les éloigner à nouveau l'un de l'autre, quel que soit le prix. Lothringen avait fait son choix depuis longtemps ; il n'y avait rien à répondre à cela. Le semi-drow ramena ses mains sur le visage de Mornagest, en écarta un à un les cheveux, et l'embrassa.
    Les mots en disaient moins que les gestes...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #14
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Tout en rendant ce baiser, le guerrier ressentit à nouveau ces vagues de chaleur lui parcourir le corps entier, comme il l'avait vécu lors de leur nuit dans le bosquet ; une sensation depuis longtemps enterrée sous la froideur, la méchanceté, la noirceur... et qui resurgissait maintenant avec violence. Une sensation... plusieurs, même. Douceur, chaleur, énergie et moult envies toutes plus érotiques les unes que les autres.

    Assis, le corps de l'un contre l'autre, ils s'embrassaient encore, tandis que leurs mains exploraient mutuellement leur peau avec une soif inassouvie. Le désir avait été trop longtemps retenu... progressivement, les caresses se firent plus précises, plus ciblées, tandis que leur enlaçade s'affermissait à chaque instant.

    Mais ils poussaient le temps, alors qu'ils avaient toute la nuit devant eux... du moins, autant de temps que Mornagest pourrait tenir sans s'endormir, ce qui était loin de pouvoir arriver en ce moment. Il déssouda ses lèvres de celles de son amant, puis, saisissant de nouveau le morceau de savon, se remit à le frotter, plus langoureusement cette fois, et plus complètement...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  15. #15
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Difficile de ne pas perdre haleine quand, après un tel emballement, il faut reprendre une allure plus modérée. Le guerrier avait le pain de savon pour y concentrer ses efforts, mais Lothringen n'avait d'autre choix que de regarder faire. Le souffle court et le pouls saccadé, il laissa donc Mornagest mener les choses comme il l'entendait, et plus il l'observait, plus il mesurait, avec un amusement teinté de mélancolie, le chemin parcouru depuis leur rencontre. Dire qu'au début, il avait pu douter de l'homosexualité de son compagnon... A voir l'avidité avec laquelle ce dernier explorait son corps, qui l'aurait cru ?

    Le savon et la main qui le conduisait n'hésitaient plus à s'immerger, à se risquer sur des voies plus intimes. Les frissons ne faisaient que croître et il n'y avait qu'un seul pain de savon. Lothringen finit par s'en venger en reproduisant en miroir chacun des gestes de son compagnon, aventurant sa main là où ce dernier voulait bien conduire son savon, s'attardant où il s'attardait, plus léger ou plus ferme selon les choix de Mornagest. Reporter son attention sur le corps et les gestes de son compagnon l'apaisait un peu. Le manque était cruel...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #16
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    L'instinct réveillé, les sens aiguisés telles des lames de rasoir, le souffle court et le pouls affolé : tel était, en quelques mots, l'état dans lequel se trouvait le guerrier. À son paroxysme, le désir consumait Mornagest de l'intérieur. Cette torture qu'il s'infligeait lui-même - qui consistait à retarder au maximum leur sortie du bain - était délicieuse tout en étant insupportable. Ajoutée aux caresses investigatrices de son compagnon, il ne put en contenir plus et demanda grâce. Cessant ses gestes, il espéra vaguement que Lothringen en fasse de même avant de sombrer dans les tribulations incontrôlables de l'orgasme.

    Son vœu fut exaucé, car le semi-drow relâcha bientôt son emprise sur le bas-ventre du mélandien, qui était partagé entre tristesse et soulagement. Douce torture...


    "Si on allait sur le lit ?" souffla Mornagest d'une voix déformée par l'excitation. Son visage exprimait sans doute le mieux ce qu'il ressentait en ce moment : ses yeux fixaient avidement son amant, sa mâchoire était serrée malgré ses efforts pour la détendre.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  17. #17
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    A la lueur mal assurée de la chandelle, Lothringen apercevait à peine le visage de son compagnon, mais ses autres sens compensaient aisément ce handicap. Il ne répondit pas, se contentant de prendre les mains de Mornagest afin de s'extirper laborieusement avec lui du fond de ce baquet. L'eau en avait un peu tiédi, elle n'était plus très claire, on y manquait d'espace : ce serait sans regrets.

    Quand ils furent debout, les jambes démêlées, ils demeurèrent quelques instants les pieds dans l'eau, à dégouliner à loisir, avant de se décider à gagner le pied du lit, dont le semi-drow écarta les couvertures trop rêches d'un geste impatient. Son attention revint alors vers son seul sujet de préoccupation. Provisoirement indécis, il dévorait du regard le corps de Mornagest, ne sachant par où commencer. Il remarqua que le savon rendait son corps luisant. Que la mousse s'accrochait encore aux poils de son torse. Qu'il grelottait un peu. Qu'il s'érigeait quand même.

    Le semi-drow s'approcha alors pour l'enlacer à nouveau, reprendre les caresses, les baisers, comme avant, et c'est bien ce qu'ils firent, avec une impatience renouvelée, plus grande qu'auparavant, mais soudain, le guerrier sentit la pression de plus en plus insistante d'un genou sur son entrejambe, et il ne put s'empêcher de gémir. Avant d'avoir eu le temps de réagir, un croche-patte l'avait propulsé sur le dos, sur le matelas, et au-dessus de lui, il s'aperçut que Lothringen riait impudemment de son bon tour.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #18
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Un instant surpris, Mornagest prit un air faussement boudeur à l'encontre de son amant, avant de se redresser à moitié.

    "Ah, c'est comme ça ? Tu vas voir, ce que je leur fais, aux enfants pas sages !"

    Il se précipita sur Lothringen, l'attrapa par la taille, l'enserra entièrement, puis l'emmena précipitament sur le lit, se retrouvant de la sorte à cheval sur lui.

    "Je te tiens, cette fois", souffla-t-il avant de se pencher à nouveau sur son compagnon pour l'embrasser. Il dévorait littéralement son corps des yeux et des mains. Sa peau sombre, son regard, acéré en temps normal, devenu si doux... il devenait fou. Glissant le long du torse du semi-drow, le mélandien flattait du bout des lèvres la peau frémissante de son compagnon, pour arriver au niveau du bas-ventre...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  19. #19
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    L'excitation n'avait fait que croître à mesure que les lèvres de Mornagest descendaient là où elle voulaient en venir... Lothringen n'avait pas seulement essayé de se dégager, et le plaisir que lui procurait les attentions de son compagnon cédait la place, peu à peu, à une insupportable souffrance, faite de désir et de frustrations, et d'efforts insensés pour se retenir, se contenir, s'empêcher de partir tout seul, il n'était pas temps, il ne voulait pas, il gémissait, assez, ma résistance atteint ses bornes, l'afflux de sang ne peut plus croître, ni le membre roidir davantage sans que je ne doive céder ou en perdre l'esprit.
    Inconsciemment, il lâcha un coup de pied convulsif contre le matelas, en homme qui se noie, qui cherche la surface – assez – je n'en puis plus – tout ce que tu voudras.

    Doucement mais fermement, il repoussa les épaules du guerrier pour le contraindre à lâcher prise. Il peinait lui-même à recouvrer ses sens, revenir de là où il avait commencé de partir, très loin de là, un monde de volupté et de souffrance mêlée qui lui mettait les larmes aux yeux.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #20
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Il s'aperçut aussitôt de l'état dans lequel se trouvait le semi-drow ; au bord des larmes, il paraissait ne résister qu'à grand-peine à l'expression brutale de ses excès sensuels. Avait-il été trop loin, trop vite ? Le guerrier n'avait finalement qu'une expérience très limitée dans ce domaine, excepté la sienne, évidemment. Il se redressa et vint s'allonger contre son compagnon, lui enserrant les épaules de son bras.

    "Je..." bredouilla-t-il. "Désolé. Je ne me contrôlais plus vraiment... tu me mets dans un état tellement... tellement fou !"

    Il était partagé entre la crainte d'avoir réveillé en Lothringen d'anciennes plaies difficilement refermées par le passé, ou avoir trop précipité sa fougue. Mais dans ce dernier cas, la réaction de son compagnon l'étonnait quelque peu ; ils avaient toute la nuit pour eux, pour autant qu'il résiste tout ce temps à l'épuisement latent qui guettait la moindre occasion de se manifester à nouveau. C'est pourquoi il opta pour la première hypothèse, nettement plus douloureuse... les vieux démons avaient la vie dure, il le savait. Mais il n'aurait pas songé raviver ceux de Lothringen en de tels moments. C'est timidement qu'il osa l'interroger :

    "Je t'ai fait mal ? Je veux dire..." il ne réussit qu'à s'embrouiller davantage, laissant sa question en suspend. Il parvint cependant à fixer Lothringen dans les yeux.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  21. #21
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Le semi-drow réprima un rictus ; il ne savait que trop à quoi pensait son compagnon. Trop souvent ces souvenirs pénibles s'étaient immiscés dans leurs nuits, si vivants quelquefois, si forts, surchargés de souffrance indicible, un cri suspendu, fulgurance qui dure, comme peut l'être la mémoire d'un millier de viols... Mais le temps avait peu à peu estompé ces blessures, Mornagest avait su gagner sa confiance, et ce soir-là, il n'y avait pas seulement songé.

    "Non, répliqua-t-il avec un faible sourire.

    Ce n'est pas ce que tu crois. C'est juste... toi aussi, tu me fais beaucoup d'effet. Je réagis vite et fort..."


    Après ce qu'il avait vécu, il le savait, la plupart devenaient frigides, prenant en dégoût tout ce qui touchait à la sexualité. Il avait eu l'évolution inverse... Et à y bien réfléchir, cet excès de sensualité n'était sans doute qu'une conséquence plus sournoise de son passé, rejaillissant alors même qu'il n'y songeait plus : la leçon d'un apprentissage dont il ne parvenait que très imparfaitement à se défaire.

    Lothringen cligna résolument des yeux: il ne voulait plus songer à cela. Pas maintenant.

    Enlaçant à son tour son compagnon, il caressait de la paume sa gorge et ses épaules, avant de les couvrir de baisers furtifs.

    "Ce que tu as fait... c'est beaucoup promettre et peu tenir... beaucoup de frustration. Il ne faut pas jouer comme cela avec mon désir... à moins d'en affronter les conséquences, mauvais garçon."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  22. #22
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Il rougit. Il n'aurait pas cru provoquer une réaction si brutale chez son amant, avec ses gestes si grossiers, son manque total d'expérience... et pourtant, les faits étaient là. Retrouvant pleinement sa vigueur suite aux baisers de Lothringen, le guerrier tenta de se sortir ses craintes de la tête et proposa alors, en soufflant :

    "Faisons l'amour, alors. Je ne veux pas te léser..."

    Ses doigts flattaient lentement la douce peau du torse du semi-drow. Douceur qui tranchait nettement avec les tristes souvenirs qui marquaient son épiderme ; cicatrices immuables d'un temps heureusement révolu, elles avaient forgé son compagnon et lui avaient donné ce caractère si trempé qu'il lui connaissait, du moins, au début. Car Lothringen était tout autant taraudé d'incertitudes que lui-même. Il les cachait cependant beaucoup mieux, mais n'hésitait plus à les lui dévoiler lorsqu'il l'estimait nécessaire.

    La confiance s'était réellement établie entre eux deux. Leurs retrouvailles furent dures, mais le moment passé laissait présager de bonnes augures pour la suite de leur relation. Ce qui se déroulait maintenant aussi, paradoxalement, car, après les tâtonnements, ils apprendraient chacun sur l'autre.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  23. #23
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Lothringen souriait malicieusement. A moitié à cause de ce que Mornagest venait de lui dire, à moitié parce que l'infravision venait impitoyablement de lui signaler l'afflux de sang sur le visage de son compagnon. Sa chaleur sur son ventre... Impossible, après cela, de ne pas l'embrasser.

    Quand leurs lèvres se séparèrent, il murmura, taquin.

    "Mon amant doit être le dernier mâle de Melandis à savoir encore rougir..."

    Il reporta son attention sur le propre torse de Mornagest, ne sachant où poser ses yeux. A son tour, il tentait d'apprivoiser ce corps immense, de le couvrir de ses caresses sans rien en oublier, traquant les dernières gouttes d'eau dans les derniers recoins. Mornagest était si différent de tous ceux qu'il avait connus avant lui. Un corps construit pour se dresser sous le ciel, en plein jour, pour la rigueur des hivers du grand nord ; pour rompre sans plier... Comme il aurait volontiers échangé les cicatrices de combat du guerrier contre les siennes, si honteuses qu'il avait gardé le secret de leur origine jusqu'à s'en étouffer, pendant cinq ans - jusqu'à le rencontrer. Vraiment, Mornagest était tout ce qu'il aurait voulu être : pas grand chose, peut-être, mais libre, mais ne devant rien qu'à soi-même. Et tout son corps clamait à son insu sa jeunesse, sa vigueur et sa force.

    "Mon amant est vraiment magnifique et j'ai très, très envie de le prendre au mot."

    Ses caresses commençaient de se faire plus fébriles, ses gestes, impatients ; ses lèvres exploraient les tétons, ses mains descendaient sur les reins, sur les fesses : et le désir s'alimentait de lui-même. Mais quelque chose freinait Lothringen, le perturbait, et il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus. Enfin, il comprit : il avait provoqué cette proposition. Relevant alors la tête pour regarder son compagnon dans les yeux, il ajouta :

    "Mais, Mornagest, je ne veux pas que nous fassions l'amour uniquement pour ne pas me léser. Je ne veux pas que tu veuilles bien, je veux que tu le veuilles, que tu en aies envie, que dis-je, envie, tellement besoin que tu n'aies plus le choix ! Je veux que tu me supplies !"Il sourit. "Et le trône d'Ao, en option."

    Je veux surtout te voir la même impatience que tout à l'heure. On dirait que je te prends de court, et pourtant, n'était-ce pas ce que tu voulais ? Quelque chose ne va pas.


    Résolu à réveiller les ardeurs de son compagnon ou à comprendre ce qui le refroidissait, Lothringen saisit délicatement la main du guerrier pour venir la poser sur son cœur. Mille pics de mineurs y cognaient en cadence, ébranlant les cavernes, fracassant les parois...

    "Et toi, que veux-tu ?" , souffla-t-il d'une voix presque inaudible.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #24
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    "Toi", souffla-t-il immédiatement. La peau si douce, le cœur battant la chamade sous sa paume fébrile, la respiration saccadée et empreinte d'excitation de son compagnon provoquait en lui des effets euphoriques et grisants qu'il avait beaucoup de mal à maîtriser. Mais au fond, pourquoi les maîtriser ? N'était-ce pas tellement plus simple de se laisser totalement aller, s'abandonner au plaisir, au partage, à Lothringen ?

    "Prends-moi au mot... mon magnifique amant", conclut-il en effleurant ses joues du bout des doigts. Plus que jamais, le semi-drow lui apparaissait comme beau. Ses traits fins, son regard pénétrant mais en ce moment, d'une tendresse extraordinaire, contrastant avec son expression d'accoutumée si dure, son pâle mais franc sourire... comment résister ? Il déposa un nouveau baiser sur ses lèvres, léger tout d'abord, mais qui se fit plus insistant, plus conquérant. Ils churent sur le matelas, tout à leur étreinte, se dévorant mutuellement la peau sous les caresses d'une précision redoutable. Les mains brutes de Mornagest enserraient maintenant les fesses de son amant, le pressant délicatement contre lui, sentant sa vigueur contre son bas-ventre.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #25
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    A ce double contact, Lothringen expira un soupir qui semblait à mi-chemin entre le hoquet de surprise et le gémissement de douleur et n'était à vrai dire ni l'un ni l'autre, mais plutôt l'expression d'une perte de conscience, un appel à ne surtout pas cesser. Désireux de renforcer la pression mutuelle de leurs virilités, si enivrante qu'elle n'allait pas tarder à le mener à l'orgasme, il se laissa basculer sur le dos, accueillant avec soulagement la masse écrasante de son compagnon sur l'ensemble de son corps. Il y avait tant de paradoxal plaisir à ressentir aussi intensément la présence de Mornagest, sa chaleur, son désir, son poids, à s'en imprégner dans chacun de ses membres, que d'y risquer sa propre dissolution passait alors pour un détail... Après quelques instants d'immobilité totale, il écarta seulement les jambes, mais peut-être était-ce pour mieux concentrer le poids de son compagnon sur son propre bas-ventre.

    Il haletait. Son champ de vision se réduisait à peu de chose et ses gestes perdaient peu à peu en précision. Tandis que Mornagest commençait d'imprimer à leurs deux bassins un mouvement de va-et-vient régulier comme une houle, d'abord si lent, si doux, il chercha à son tour les fesses de son compagnon. Elles avaient la peau si veloutée, en comparaison du cuir tanné qui recouvrait le reste de son corps. A plusieurs reprises, il parcourut du bout des doigts leur courbe qui se poursuivait sur des cuisses musculeuses et fermes, mais ses mains y revenaient toujours, attirées malgré elles par la fente et par le puits qu'elle abritait. Avec précaution, il y introduisit une ou deux phalanges, cependant que son autre main continuait de parcourir le dos de son compagnon pour le tenir au chaud, et que le rythme de la houle s'intensifiait, gagnait en violence, en brutalité, jusqu'à ce qu'ils n'en puissent supporter davantage...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #26
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Frissons. Décharges électriques. Perte de contrôle de certains de ses mouvements. Et vision brouillée. Voilà qui résumait assez bien les sensations vécues par le mélandien, totalement abandonné aux caresses de son amant, et sous l'emprise de l'ivresse de l'amour. Il ne se maîtrisait plus, répétant ses mouvements de façon mécanique, mais les ressentant avec une intensité jamais atteinte.

    Plus tard, il se souviendrait très précisément de certaines choses, tandis que d'autres lui resteraient à jamais floues dans la mémoire. Le contact doux et rassurant des paumes de Lothringen sur ses fesses, son dos, ses cuisses, la gêne momentanée ressentie lorsqu'il lui flattait l'orifice, rapidement remplacée par une nouvelle source de jouissance...

    Et soudain, tout tourna follement dans son esprit ; le plafond semblait avoir pris rôle de plancher, et vice versa. Ses paupières se fermèrent sans prévenir, ses reins se cambrèrent, son souffle se coupa. Il manqua s'affaler entièrement sur Lothringen, parvint à se retenir au prix d'un effort considérable afin de ne pas l'écraser, et laissa le sang refluer de sa tête, qu'il croyait prête à exploser.

    Lorsqu'il rouvrit les yeux, il vit ceux de son compagnon grands ouverts, l'air quelque peu surpris. Son regard descendit le long du corps du semi-drow, et il constata les dégâts causés par son orgasme soudain. Il rougit à nouveau.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  27. #27
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Rouvrir les yeux ne lui avait guère été d'un grand secours, et les cligner pas davantage: il distinguait à peine la silhouette sombre de Mornagest au-dessus de lui. Tout ce qu'il savait, mais avec certitude, mais avec une intensité ô combien douloureuse, c'était que son compagnon venait de se reculer brusquement, de tout arrêter, brusquement, alors qu'il n'était plus lui-même très éloigné d'atteindre un même état d'exaltation.

    L'aspersion de semence juste en dessous de son nombril, il l'avait ressentie, bien sûr, et l'information avait quelques instants flotté à la périphérie de sa conscience ; mais elle ne s'y était pas arrêtée. Elle hésitait à présent à revenir vers la lucidité, à redescendre, insatisfaite, tourmentée par la perception
    de ce qui avait cessé d'être, de la distance entre eux. Et il se sentait désormais seul, abandonné, comme un enfant dont on aurait soudain lâché la main dans le noir. Tendant les siennes un peu au hasard devant lui, dans l'espoir de rencontrer les bras ou le corps de Mornagest, il balbutia:

    "Ne me laisse pas seul."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  28. #28
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    L'excitation était retombée brutalement, désagréablement. Il n'avait pas envie... mais ne pouvait l'éviter. Il entendit son amant bredouiller, et ne fut pas certain de comprendre le sens de sa phrase. Il supposa que Lothringen craignait qu'il le délaisse, une fois son plaisir obtenu. Passait-il à ce point pour un égoïste ? Ou avait-il simplement mal interprété ses propos ?

    Afin de le rassurer, et simplement parce qu'il en avait envie, le guerrier s'allongea sur le côté gauche du semi-drow et l'embrassa une nouvelle fois. Le regard de son compagnon était teint de tristesse mélancolique. Comment avait-il vécu ce qui venait de se passer ? La situation était embarrassante, pour tous les deux. Mornagest estima qu'il devait s'expliquer.

    "Je... tu me fais tellement d'effet... et cela faisait si longtemps..."

    Que dire de plus ? Les choses étaient ce qu'elles étaient. Il n'était qu'un humain, rien de plus. Avec ses failles, si nombreuses, d'ailleurs, et ses points forts... bien qu'il avait, en ce moment, beaucoup de mal à s'en trouver.

    Il voulut tirer un trait sur leur mésaventure, et passa doucement la main sur le bas-ventre de son compagnon. Pas question de gâcher un tel moment.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #29
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Aux quatre vents

    Récupérant peu à peu ses esprits, le semi-drow avait écouté les explications maladroites de Mornagest sans l'interrompre, ni souhaiter s'y attarder. Inutile en effet d'épiloguer sur un si pauvre épisode...

    "Ce que tu prends pour une erreur, tant d'autres en feraient une fin en soi. A mes yeux, ce n'est qu'un peu de gâchis, et un peu dommage pour toi que ce soit venu si tôt. Mais cette nuit n'est pas finie.

    Ton embarras de néophyte... En fait de situations scabreuses, j'en ai vu d'autres, si tu savais. Tant d'autres, et d'une autre envergure. Au point que je n'en saurais dire le nombre, et que tu n'aimerais pas le connaître..."


    Bercé par ces pensées sinistres, il avait simplement remonté les draps puis passé ses bras autour du cou de son compagnon, prêt à attendre son retour de vigueur le temps qu'il faudrait. C'est alors que Mornagest avait commencé de lui caresser le bas-ventre, qu'il trouva tout aussi réactif que précédemment. Quant à Lothringen, il avait refermé les yeux, serré les dents, et s'il fallait en croire la brève crispation de son étreinte, il l'invitait à continuer.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  30. #30
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    16 725

    RP : aux quatre vents

    Soucieux d'éviter à son compagnon la même mésaventure, Mornagest restait dans ce qu'il estimait la limite du soutenable au niveau des caresses, ainsi que l'endroit où il les prodiguait. Finalement, il parvenait à acquérir une certaine dextérité dans le mouvement, malgré son manque presque total d'expérience en la matière. Du moins, c'est ce qu'il extrapolait en voyant, en sentant Lothringen se contracter puis se détendre successivement suite à ses passages répétés sur des points sensibles.

    La fatigue du guerrier l'avait totalement quitté, il sentait au contraire une nouvelle vague de chaleur l'envahir petit à petit, progressant dans la moindre parcelle de son corps, lui procurant une sensation familière et agréable.


    "Viens", souffla-t-il à Lothringen, conscient qu'il risquait, sinon, de lui faire subir la même chose.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Batiment] Les taudis
    Par Garfield dans le forum Les Taudis
    Réponses: 282
    Dernier message: 18/07/2019, 17h45
  2. [Lieu] Une petite place discrète
    Par Ravestha dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 113
    Dernier message: 10/12/2016, 20h35
  3. [Auberge] La voute étoilée
    Par Garfield dans le forum Le Festival des Arts
    Réponses: 37
    Dernier message: 09/02/2006, 13h14
  4. [Bâtiment] Le phare
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/08/2004, 21h42
  5. [Bâtiment] Le confessional
    Par dragum dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/09/2003, 21h41

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258