Informations générales

[Aventurière] Solyn-ea-era-avatar-01.png

Nom : Solyn
Race : Tieffelin
Sexe : Féminin
Âge : 25 ans
Classe et niveau : Mage Niveau 1
Historique : Ermite
Alignement : Chaotique Bon
Faction : Aventurière

Fiche technique
Caractéristiques :

Force : 10
Dextérité : 13
Constitution : 11
Intelligence : 15+1
Sagesse : 14
Charisme : 12+2

Sorts :

Emplacements de sorts : 2
Sorts mineurs : Lumière, Illusion mineure, Trait de feu.
Sorts connus : Appel de familier, Bouclier, Feuille morte, Identification, Orbe chromatique, Onde de choc.
Sorts habituellement préparés : Bouclier, Orbe chromatique, Feuille morte, Identification.

Équipement :

- 1 dague
- 1 focaliseur arcanique
- 1 sac d'explorateur
- 1 grimoire
- 1 étui à parchemin remplis de notes sur ses études
- 1 couverture pour l'hiver
- Des vêtements communs
- 1 kit d'herboriste
- 5 po
- 1 anneau de marche sur l'eau
- 1 trèfle à 4 feuilles à l'intérieur d'un livre qui traite de l'étiquette et des bonnes manières.

Personnage
Apparence :

Taille : 1,60m
Poids : 50 kg
Cheveux : Rouge sombre
Yeux : Rouge sombre
Peau : Rouge

Deux cornes plantées sur le front, une peau rouge, des yeux sombres sans sclère ni pupille, des canines pointues et une queue... On peut vite penser que Solyn n'a pas été gâtée par la nature. Et pourtant à bien la regarder, avec ses longs cheveux ondulés, sa petite taille et sa silhouette frêle, elle ne paraît pas si terrible. Toujours vêtue de vêtements sombres près du corps et de bottes, elle ne porte que peu de choses si ce n'est un sac qui semble toujours un peu trop gros pour elle. De par son ascendance, sa température corporelle est plus chaude que la normale, bien que sa peau ne soit pas brûlante pour autant; elle supporte donc assez bien les hautes températures. Et comme beaucoup de Tieffelins d'ascendance démoniaque, elle est dépourvue d'ombre, ce qui la complexe beaucoup.

Caractère :

Traits : Je ne suis pas habituée à la vie en société et ne sais pas toujours comment me comporter.
Je ressens une profonde empathie envers ceux qui souffrent.
Idéal : J'aspire à aider les gens qui en ont besoin et à faire changer les mentalités.
Lien : Rien n'est plus important que ma mère et les membres de notre petite communauté.
Défaut : Je reste malgré tout méfiante et suis longue à accorder ma confiance.

Du Tieffelin, Solyn n'en a que peu le caractère. D'un naturel bon et empathique, tout ce qui lui importe est d'aider ceux qu'elle croise et d'être acceptée. Elle reste malgré tout parfois taciturne et méfiante, car elle n'oublie pas ce qu'elle est et sait que les gens n'hésiterons pas à le lui rappeler. Très curieuse, elle aime apprendre sur tout et faire de nouvelles connaissances. Au premier abord, elle peut se montrer très timide, voire mutique car elle ne sait jamais quelle sera la réaction de la personne en face d'elle, elle préfère donc se faire discrète et jauger la situation avant d'oser ouvrir la bouche car elle déteste les conflits.

Cependant, poussée dans ses retranchements, elle peut devenir très hargneuse voire violente si le besoin s'en fait sentir, bien qu'elle exècre devoir y avoir recours. Bien qu'ayant été élevée dans un cadre plutôt sain, une colère gronde à l'intérieur d'elle et elle se bat chaque jour contre elle pour ne pas la laisser gagner.

Son but est de faire le bien autour d'elle et de faire changer les mentalités, celle des gens, envers les Tieffelins, et celle des Tieffelins, à qui elle espère pouvoir démontrer qu'une autre voie est possible. Passionnée à bien des égards, elle a des idées bien arrêtées, et se fiche de savoir si les chemins qu'elle emprunte sont "autorisés". Elle sait et accepte parfaitement le fait qu'il faille parfois transgresser quelques lois pour pouvoir faire changer les choses.

Si elle est longue à accorder sa confiance, et se montre méfiante, elle est néanmoins une alliée et amie fidèle sur qui on peut compter, et n'hésitera pas à se mettre en danger et à tout risquer pour les personnes qui comptent pour elle.

Sous son apparence inquiétante se cache une jeune femme qui a peur du noir, est rapidement angoissée et en proie au vertige très facilement.

Histoire :

La vie de Solyn, comme celle de la quasi totalité des Tieffelins, n'avait pas commencé sous les meilleurs auspices. Elle n'a jamais connu son père, celui ci ayant quitté le domicile familial lorsque sa femme a refusé d'abandonner l'enfant, à peine né. Leur vie était alors devenue considérablement plus difficile. Rejetées par les gens du village, dont certains étaient pourtant des amis jusqu'alors, elles se sont installées dans une petite cabane en lisière de forêt, où elles ont souvent souffert du froid et de la faim, les marchands refusant de leur vendre quoi que ce soit.


Quand Solyn a eu 4 ans, elle du fuir avec sa mère, en pleine nuit, alors que les villageois étaient venus mettre le feu à leur maison, les accusant, elle et sa "sorcière de mère" d'être responsables de la mort d'une partie du bétail d'un fermier qui pourtant vivait assez loin.

Les choses auraient pu très mal tourner, si elles n'avaient pas croisé la route d'un rôdeur, un soir où elles peinaient à trouver une chambre. Devant la détresse de la mère et de l'enfant, celui ci leur avait parlé d'un endroit où elles pourraient trouver refuge. Il se trouvait à 4 jours de marche, caché dans une clairière au milieu des bois, ce qui était considérable lorsque l'on voyage avec un enfant, mais le rôdeur leur avait assuré qu'elles y seraient accueillies.

Elles s'y étaient donc rendues et avaient découvert une petite communauté composée de gens divers et variés, mais ayant tous en communs d'avoir été rejeté par la société, ou de vouloir s'en extraire, ne s'y plaisant pas. C'est ainsi qu'elles trouvèrent un foyer, et des gens globalement bienveillants, avec qui s'entraider.

C'est aussi là bas que Solyn fit la connaissance du vieux mage qui devint son mentor, ainsi qu'une figure paternelle. Il lui enseigna ce qu'il savait de la magie, de l'empathie, de la bonté, s'efforçant avec sa mère de la détourner de la voie normalement empruntée par les Tieffelins.

A l'aube de ses 25 ans, Solyn décida qu'il était temps pour elle d'arpenter le monde, de partir à l'aventure, pour apprendre de nouvelles choses et pour découvrir de nouvelles personnes, même si cela devait se révéler dangereux.
Sa mère lui fit promettre d'être prudente et de revenir vite la voir. Quant au vieux mage, il lui tendit un vieux livre intitulé "De l'étiquette et des bonnes manières en société", agrémenté d'un trèfle à quatre feuilles, arguant que "cela ne serait pas de trop".