Informations générales

Nom : Helja Croûtenfer.
Race : naine à barbe.
Sexe : féminin.
Âge : 65 ans.
Classe et niveau : guerrière (3)
Historique : artisan de guilde (boulangère).
Alignement : neutre bon.
Faction : aventurière.

Fiche technique

Caractéristiques :

Force : 16
Dextérité : 11
Constitution : 16
Intelligence : 12
Sagesse : 11
Charisme : 13


Équipement :

- Une cotte de mailles.
- Un marteau de guerre (forgé par son père).
- Un casque (idem).
- Un bouclier rond.
- Un rouleau à pâtisserie (hérité de sa grand-mère).
- Un livre de recettes.
- Une boîte contenant du sel.
- Une boite contenant des épices.
- Un sac de farine.
- De la levure.
- Un sac d’explorateur.
- Une pipe (avec du tabac).
- Un peigne de bronze.
- Une tenue de rechange « correcte » ainsi que plusieurs tuniques et deux pantalons
- Des ustensiles de cuisine (une poêle, une cuillère en bois gravée de runes naines, un couteau, un fouet).
- Un morceau de tissu d’une vieille bannière (babiole). Il provient de la bannière des Croûtenfer.

Personnage

Apparence :

Taille : 1,35 m.
Poids : 70 kg
Cheveux : roux.
Yeux : gris.
Peau : claire et hâlée.

Plutôt grande pour une naine, Helja entre dans les standards des nains d’écu. Outre ses cheveux roux et son teint clair, elle a le visage constellé de tâches de rousseurs ainsi que quelques cicatrices (une près de la lèvre, une autre au sourcil droit). Elle est taillée comme un combattant : carrée, musculature solide, développée avec le maniement des armes et le port d’une armure, mais on ne peut pas ignorer qu’il s’agit d’une femme, bien qu’elle porte une abondante barbe rousse toujours soignée et tressée avec soin, comme le reste de sa chevelure.

Caractère :

Traits : j’adore les histoires ! Quand j’étais une chtiotte naine, mon père et mes oncles racontaient toujours des aventures excitantes ! J’ai donc décidé de m’en forger de nouvelles pour revenir les raconter chez moi plus tard. J’aime partager avec ceux que j’apprécie, que ce soit un bon repas, des bonnes histoires ou une bonne aventure !
Idéal : je m’engage pour mon clan et les gens que j’aime, pas pour des idées ou des idéaux abstraits.
Lien : où que j’aille, ma famille et mon clan sont toujours dans mon cœur, ils sont mes racines et ma fondation.
Défaut : je veux prouver que je suis à la hauteur de mon aïeule et je ferai tout pour ça.

Helja est une forte-tête, comme tous les Croûtenfer, et peut se montrer particulièrement têtue. Bonne vivante, curieuse, enjouée, c’est une bonne compagne de voyage. Au combat, elle est déterminée et concentrée, toujours désireuse de se perfectionner. Elle applique ce même esprit à sa cuisine.

Histoire :

Helja Croûtenfer est née dans un clan nain de la citadelle d’Adbar, près de la cité de Lunargent. Comme tous les nains, les Croûtenfer sont bourrus, braillards, ardus à la tâche et habiles avec une hache ou un marteau, que ce soit à la forge ou sur le champ de bataille. Les Croûtenfer ont cependant à leur actif une particularité. En effet, ils sont aussi d’excellents boulangers. La matriarche actuelle du clan, Brynn, s’est illustrée lors d’une guerre contre les gobelins du coin en repoussant à elle seule l’avant-garde de leurs troupes. Il faut dire que l’un d’entre eux, pas très malin, s’était moqué de ses miches. Et on ne plaisante pas avec les miches de Madame Brynn. Pas plus qu’avec ses tartes ou ses pains, qu’elle distribue généreusement encore maintenant aux jeunes nains de la citadelle. On raconte même que l’expression « krout’enfers » chez les Gobelins de la région signifie littéralement « gare à tes miches ».


C’est donc bercée par cette légende et les histoires des nombreux faits d’armes de ses oncles et cousins que la petite Helja, fille de Baldr, le plus jeune fils de Brynn, a grandi. Elle a appris aussi bien à faire cuire le pain et les brioches qu’à coller des pains et des châtaignes, et est aussi habile avec son marteau qu’avec un rouleau à pâtisserie. Dès qu’elle fut en âge d’apprendre à se battre, son père la forma, comme il l’avait fait avec ses frères et la jeune Helja entra dans une des patrouilles destinées à protéger les abords de la cité et à escorter les caravanes venant de la surface pour apporter des denrées fraîches.

Cependant, contrairement à ses frères et à ses cousins, Helja a toujours espéré faire de plus grandes choses que de faire du pain et d’en donner aux rares gobelins égarés dans le coin. Admirant au plus haut point sa grand-mère et rêvant de devenir elle aussi une légende au sein du clan en vivant de palpitantes aventures qu’elle pourrait ensuit raconter à ses propres petits-enfants, Helja décida de s’engager comme mercenaire quand elle fut en âge de le faire.

Lors d’une de ses missions, elle croisa une étrange sorcière qui lui parla de deux îles situées loin au sud est et de ses cités. Piquée par la curiosité et certaine que ces contrées inconnues de son clan feraient le cadre idéal pour des aventures digne de son aïeule, elle rejoignit les côtes de la Grande Mer et se mit en quête d’un navire pouvant la mener jusqu’aux côtes des étranges Dorrandin et Helonna C’est donc des étoiles plein les yeux et la ferme intention de devenir une légende qu’elle achève aujourd’hui son voyage.