Louve
Age : 25 ans
Sexe : féminin
Race : humaine lycanthrope
Classe : guerrière
Alignement : chaotique mauvaise (oui, parce que manger des gens, à une vache près, c'est pas bien)

Caracs :
Forme humaine

Force : 12
Constitution : 14
Dextérité : 17
Intelligence : 13
Sagesse : 10
Charisme : 11 (un étrange magnétisme dû à ses cheveux roux)

Augmentation forme hybride ou lupine : For +2, Dex +4, Con +4

Caractère :
Louve est un peu sauvage. La vérité, c'est qu'elle n'a pas vu d'hommes depuis longtemps. Oh, ce n'est pas qu'elle les aime bien. Au contraire : avec du sel et bien cuits.

Apparence : ni très grande, ni très petite. Pas mince sans être corpulente. Louve est moyenne. Quand on la voit, on remarque surtout ses cheveux longs d'un roux presque carotte. Ses yeux sont d'un vert-ocre, assez vifs. Sous forme de louve et de garou, elle conserve cette couleur étrange.
Elle est souvent vêtue d'un pantalon plutôt ample de couleur terre et d'un surcot de laine grise (ce que portait sûrement son dernier repas) et d'une épaisse pelisse noire à capuche.

Histoire :
De l'autre coté du temps, un vieil ermite trouva devant sa porte une petite fille. Fait étrange, elle était seule, entièrement nue et loin de toute habitation. C'est en la prenant dans ses bras pour l'emmener chez lui qu'il lui trouva une odeur étrange qu'il mit du temps à identifier : elle sentait le loup ...

Louve regarde le vieil homme qui s'est occupé d'elle durant vingt ans. Elle a faim, elle est seule. D'habitude, c'est lui qui va en ville chercher les réserves. Il s'est toujours occupé d'elle. Même après qu'elle l'ait surpris en se métamorphosant pour la première fois. Elle l'avait épargné de justesse. Pendant longtemps, il l'a aidée à maîtriser ses instincts. Il lui a appris son langage jusqu'à ce qu'elle le comprenne. Et aussi à se battre, jeu auquel elle excelle.

Mais aujourd'hui, il persiste à dormir. Elle l'appelle, le bouscule, le mordille. Il ne réagit pas. En désespoir de cause, elle le mord. Et comme il ne bouge pas et qu'elle a toujours faim ...

Elle regarde le squelette qui a appartenu au vieil ermite. Elle s'endort roulée en boule, satisfaite et repue. Le lendemain, quand elle se réveille, son estomac la tenaille encore. Alors, elle se met en chasse. Près d'un village, elle attrape sa première cible vivante. Un berger. Elle laisse les moutons intacts. La chair est tendre, fondante. Pas filandreuse et coriace comme celle du vieil homme. Elle a encore faim, toujours plus.

Depuis cinq ans, elle erre. Lycanthrope sauvage guidée par son instinct. Elle s'est déplacée par delà les montagnes et a gagné les plaines où il y a plus de passage. Et depuis le début de la guerre, elle voit défiler les soldats. Et attend l'occasion de se remplir la panse.