Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Discussion: [Manostien] Gaspard Hurlegloire

  1. #1
    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages 
    180

    [Manostien] Gaspard Hurlegloire

    Fiche de Personnage :

    Nom : Gaspard Hurlegloire
    Race : humain
    Genre : masculin
    Age : 34 ans
    Classe : prêtre niveau 4
    Alignement : neutre
    Dieu : Tenpus, seigneur de la guerre

    Caractéristiques :

    Force : 18
    Dextérité : 10
    Constitution : 16
    Intelligence : 10
    Sagesse : 16
    Charisme : 13

    Dons :

    Initié de Tempus : Le seigneur des batailles apporte la puissance à ses serviteurs. Gaspard l’illustre parfaitement puisqu’il n’a pas son pareil quand il s’agit de désarmer, lutter, bousculer, renverser ou briser.
    Magie de guerre : Gaspard est souvent conduit à utiliser ses pouvoirs au cœur des combats. Il y est entrainé, il sait minimiser les risques que peut occasionner une incantation.
    Présence intimidante : Celui qui a peur est déjà mort. Or Gaspard peut impressionner par sa taille, par sa force, par sa conviction. Il le sait et il n’hésite pas à éprouver le courage de ses adversaires.

    Compétences :

    Connaissances (religions) : Gaspard est loin d’être un puits de science, mais il y a des choses qu’il se doit de connaitre. Les dieux, leurs doctrines, les cultes associés, avec ça, il a de quoi se situer dans l’échiquier religieux, de quoi convaincre aussi de la suprématie de Tempus.
    Concentration : Extrêmement rigoureux et discipliné, briser la concentration de Gaspard n’est pas une mince affaire, surtout qu’il est un solide gaillard. Même au cœur de l’action, il ne se laisse pas distraire, dans la limite du possible bien sûr.
    Equitation : Il n’est normalement pas dans les attributions d’un prêtre de savoir efficacement monter à cheval. Néanmoins, à la guerre, la mobilité est un facteur clé. Aussi, Gaspard ne pouvait pas tourner le dos à cette discipline.

    Domaines de prêtre :

    Guerre : Quel prêtre de Tempus digne de ce nom ne fait pas de la guerre l’un de ses domaines ? Gaspard est un guerrier dans l’âme. Son arme de prédilection est celle de son dieu : la hache d’armes.
    Force : Il faut être fort en toute circonstance, en toute chose car la vie elle-même est une bataille. Gaspard a fait de la force son second domaine, il pense cette notion absolument essentielle. Une fois par jour, il est capable d’accomplir un véritable exploit physique.

    Sortilèges :

    Remarque : Gaspard manipule l’énergie positive. Il peut repousser les morts-vivants et convertir ses sorts en soins. Sa magie divine sert presque exclusivement à l’aider sur le champ de bataille, lui et ses alliés. Il ne change son répertoire magique que s’il doit se préparer à une situation qui l’exige vraiment.

    Niveau 0 : Lumière (x2), Création d’eau, Purification d’eau et de nourriture, et Réparation
    Niveau 1 : Agrandissement, Bénédiction (x2), Bouclier de la foi et Vin d’unité
    Niveau 2 : Arrêter la main (x2) et Force de taureau (x2)

    Equipements :

    Un harnois complet de maître dans un contexte militaire ou une armure à plaques dans un contexte plus ordinaire, les deux étant frappés du symbole de Tempus
    Une hache d’armes +1 et un anneau de protection +1 comme objets magiques
    Un cheval de guerre lourd

    Apparence :

    Deux mètres six pour une centaine de kilos, Gaspard est une force de la nature et ça se voit. Sa silhouette massive et musculeuse a bien du mal à se fondre dans une foule. Le teint clair, la pilosité généreuse, il a les larges mains d’un bûcheron et un solide visage dénué de finesse. On peut aisément en déduire ses origines roturières. Il porte une barbe et de longs cheveux bruns. Ses yeux bleus témoignent d’un caractère plus qu’affirmé, à l’instar de sa gestuelle. Quelques belles cicatrices zèbrent son corps, la plus voyante étant imprimée sur sa joue gauche sans pour autant le défigurer. Hurlegloire est un homme d’action, c’est évident, mais également un religieux appliqué. C’est sans doute ce dernier point qui lui confère le petit détail qui marque ,le magnétisme qu’il dégage et le démarque d’une banale brute. Il porte si souvent une lourde armure qu’on a rapidement du mal à l’imaginer sans. L’acier lui va bien, faisant de lui un colosse miroitant. Il arbore sur cette armure le symbole ô combien connu de Tempus. La hache d’armes qui ne demande qu’à prolonger son bras est un autre symbole de sa dévotion. Il illustre la guerre, il illustre son dieu, personne ne pourra dire le contraire. En cela, il a de quoi impressionner.

    Caractère :

    Gaspard ressemble plus ou moins à l’idée qu’on se fait du seigneur de la guerre. Bon vivant, il aime boire, manger, rire. Il affectionne les jeux de force et le principe de compétition, même s’il a tendance à être mauvais perdant. Impulsif, ses colères sont assez spectaculaires. Quand il s’agit d’exposer ou de défendre le dogme de son dieu, il parle avec passion, intimement convaincu des bienfaits de sa religion, religion qu’il applique à la lettre. La négociation est loin de faire partie de ses habitudes. Au contraire, il n’hésite pas une seconde à faire couler le sang s’il le juge nécessaire. Guerrier dans l’âme, c’est sur le champ de bataille qu’il impressionne le plus, incarnant le courage, l’honneur et la puissance maîtrisée. Plus d’un de ses adversaires a préféré fuir plutôt que de lui faire face. Plus d’un de ses compagnons d’armes a retrouvé le courage dans son sillage. On peut lui reprocher son manque de finesse intellectuelle, son absence de tact et sa brutalité. Néanmoins, son plus grand problème est son exigence excessive envers les autres et surtout envers lui-même. Sans cesse désireux d’être digne de son dieu, il veut être for ou, à défaut, paraître fort, quoi qu’il arrive. Au besoin, il cache sa peine, ses doutes ou sa douleur derrière un masque de fureur, voir de froideur. En somme, il ne faut pas être timide pour aborder Gaspard sans appréhension.

    Biographie :

    « Ce n’était pas un conflit d’envergure, juste une dispute entre seigneurs. Je crois ne jamais en avoir su la raison mais j’avais l’impression que le destin de tout Toril en dépendait. L’aube était brumeuse. Pas un oiseau chantait, le silence était saisissant. On devinait les deux partis, chacun sur sa colline. Et au milieu, il y avait cette mer grise. L’attente, le calme avant la tempête que chaque soldat connait, je le découvrais. Puis, le soleil s’est levé. Ses rayons d’or on percé, chassant la grisaille, révélant la plaine. C’était le signale. Alors, tous, ils donnèrent de la voix, le rugissement des braves. A présent, je distinguais les rangs, les chevaliers et les fantassins dans leurs armures brillantes. Je les revois brandir armes et étendards. Ils semblaient tout puissants. Ils se sont élancés au bas de leurs collines, deux vagues d’acier. Le galop des chevaux grondait, comme un tremblement de terre. J’en frissonnais. Ils se sont rejoint au cœur de la plaine, ils se sont unis sous le regard de Tempus. Ce fut une belle bataille, l’homme dans toute sa splendeur, dans toute sa fougue. Le sang a coulé, les valeureux se sont révélés. J’ai vu ce matin des orgueilleux piétinés et des humbles triompher. Oui, ce fut une belle bataille, la première que j’admirais... »

    Gaspard refit face au novice, semblant émerger d’un rêve, chose relativement rare chez lui. Le garçon buvait ses paroles. Il avait fallu à ce dernier tant d’efforts pour que l’imposant prêtre accepte de lui livrer ainsi quelques souvenirs. Sans doute n’y serait-il jamais arrivé si Hurlegloire n’avait pas remarqué dans son regard cette flamme, cette passion.

    « Quand le soleil arriva au zénith, tout était terminé. Mais moi, j’avais trouvé la foi. Voilà, satisfait ?
    - Et après ?
    - Quoi après ?
    - Qu’avez-vous fait ?
    - Et bien, j’ai rejoint ce temple. J’ai appris à prier et à me battre pour servir au mieux le seigneur de la guerre.
    - C’est pour ça que vous êtes si grand ?
    - Non.
    - Donc c’est vrai, vous êtes fils de géant ? »

    Le colosse en armure ne put réprimer sa surprise face à pareille question. Décidément, les gosses avaient une imagination incroyable. Etait-il ainsi à cet âge ? Il avait oublié. Un peu brusque, il répliqua :

    « Mais où tu vas chercher tout ça ? Je suis fils d’artisan. Je suis né là, à Medann.
    - Ha... »

    Antoine parut vaguement déçu mais cela ne dura guère. Sa curiosité reprit vite le dessus.

    « Depuis tout ce temps, vous n’avez jamais quitté le temple ?
    - A ton avis ? A quoi on servirait, nous autres prêtres de Tempus, si on restait cloitrés ici ? Tu veux moisir ici, toi ?
    - Non, bien sûr que non. Mais qu’est-ce que vous avez fait ?
    - J’ai aidé les soldats de Medann à plusieurs reprises. J’ai voyagé dans la région pour répandre notre religion et, crois-moi, il en faut de l’énergie pour ça. Tu n’es pas sans savoir que Helm domine, dominait dans tout le territoire manostien. Et puis, lors de la guerre civile à Luménis, j’y suis allé. Il y a de quoi faire, il y a toujours de quoi faire. Regarde, une nouvelle guerre gronde. Et après elle, il y en aura une autre, et encore une autre.
    - J’ai entendu dire que Helm était mort. C’est possible ? Un dieu peut mourir ?
    - Faut croire.
    - Alors Tempus, lui-aussi il peut mourir ? »

    L’espace d’un instant, il y eut de l’inquiétude chez le novice. Mais Gaspard partit d’un grand rire rassurant.

    « Il n’y a pas plus puissant que Tempus ! On va le prouver. Manost mobilise ses troupes et elle fait appel à nous. Demain, nous partons.
    - Nous ? Moi-aussi ?
    - Non, pas les novices, les prêtres seulement. Et encore, pas tous.
    - Mais je ne veux pas moisir ici ! » s’insurgea le garçon en reprenant les termes employés par son ainé.

    Hurlegloire, quelque peu pris de court, se dit que, petit, il devait ressembler à Antoine. D’un geste, il remit son heaume qu’il tenait sous son bras. Pour lui, la discussion était achevée. Il ajouta tout de même, alors qu’il s’éloignait déjà en direction du temple :

    « Ce n’est pas moi qui décide. Vois ça avec le grand prêtre. »
    Dernière modification par Gaspard Hurlegloire ; 12/12/2013 à 19h09.

Discussions similaires

  1. Guerre des plaines brûlantes - UCGPLM- camp manostien, Chandara.
    Par Althéa dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 32
    Dernier message: 18/06/2014, 19h03
  2. [Commerce] Au Moelleux Manostien
    Par Garfield dans le forum Les Arcades
    Réponses: 54
    Dernier message: 30/11/2013, 14h15

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251