Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Discussion: [Luménien] Arthur de Faisanlys

  1. #1
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Commanderie des Paladins de Luménis
    Messages 
    1 379

    [Luménien] Arthur de Faisanlys

    Informations générales
    Nom : Arthur
    Race : Humain
    Sexe : Masculin
    Âge : 21 ans
    Classe et niveau : Paladin de Lathandre niveau 4
    Historique : Personnalisé (fils de noble)
    Alignement : Loyal Bon
    Faction : Luménis

    Fiche technique
    Caractéristiques :
    Force : 17
    Dextérité : 12
    Constitution : 15
    Intelligence : 11
    Sagesse : 12
    Charisme : 16

    Maîtrises :
    Sauvegarde : sagesse/charisme
    Compétences :
    athlétisme, perspicacité
    Armes et armures : armes courantes, armes de guerre, boucliers, armures
    Outils : plume
    Langues : commun

    Sorts :
    Emplacements de sorts : 3
    Sorts habituellement préparés : Soins, Bénédiction, Bouclier de la Foi, Héroïsme, Sanctuaire, Protection contre le Bien et le Mal
    Capacités :
    Capacités raciales : aucune
    Capacités d'historique : à définir, variation sur position de noblesse
    Capacités de classe : Sens Divins, Imposition des mains, style de combat (arme à deux mains), Sorts, Châtiment divin, Santé divine, Serment sacré (serment de Dévotion)

    Équipement :
    Un destrier nommé Phénix
    Un harnois dans un état acceptable
    Une épée à deux mains
    Les vêtements qu’il a sur le dos

    Personnage
    Apparence :
    Taille : 1m87
    Poids : 82 kilos
    Cheveux : paille
    Yeux : ciel
    Peau : trop pâle et constellée de taches de rousseur

    A l’intérieur d’un bâtiment ordinaire, Arthur a toujours l’air trop grand et emprunté, sur le point de renverser un vase précieux d’un coup de coude maladroit. Peu habitué à ce qu’on lui prête de l’attention, il a une tendance à rougir de manière spectaculaire à la moindre occasion, ce qui ne l’embarrasse que davantage. Bien qu’il soit grand et costaud, il n’inspire pas particulièrement d’inquiétude car sa bonne nature se lit sur son visage.

    Caractère :
    Traits :
    Quand je commence à parler, j’ai tendance à raconter tout ce qui me vient, et puis je me rends compte que c’est ridicule, et puis je rougis.
    Je me demande toujours si la manière dont j’agis est en accord avec mon code de paladin.
    Idéal :
    Je suis un serviteur de la Lumière et de la vie qui l’habite.
    Lien :
    Je me bats pour ceux qui ne peuvent pas se battre pour eux-mêmes.
    Défaut :
    Je suis dramatiquement crédule.
    Je manque terriblement de confiance en moi.

    Arthur a le physique d'un paladin, mais le mental, c'est pas encore ça. Gentil comme un coeur, parfois un peu naïf, son enfance protégée ne l'a pas amené à côtoyer suffisamment le monde pour y être préparé. Plein de bonne volonté, désireux de servir, il peine à défendre son point de vue et à trouver en lui la confiance nécessaire à l'accomplissement de sa vocation. Les événements dramatiques de la guerre en Dorrandin n'ont pas aidé à le stabiliser et il progresse jour après jour avec son content d'incertitude.

    Histoire :
    Arthur Maelwedd est le fils unique de Gareth Maelwedd et de son épouse, Flavie. Né à Luménis, dans le quartier noble, il fut principalement élevé par sa mère et les serviteurs de sa demeure, ne voyant quasiment jamais son père, un officier de l’armée régulière qui n’avait que faire d’un enfant, et d’une famille, mais s’y était plié par tradition. Sa mère, conservatrice et bien élevée, se satisfaisait parfaitement de cette absence, qu’elle trouvait dans l’ordre des choses, d’autant que la bonne réputation de son mari retombait sur la famille et lui permettait de fréquenter le beau monde luménien.
    Jusqu’à ses douze ans, l’enfant demeura donc à résidence entre un précepteur ennuyeux et obtus, et un maître d’armes rouillé mais romantique, qui n’était pas avare d’histoires. Pas difficile de deviner où l’intérêt du jeune garçon se plaça, d’autant qu’il entendait vanter, sans jamais les contempler en première main, les prouesses de son géniteur.
    Mais lorsqu’il fallut décider du destin de leur fils unique, ses parents en firent l’apprenti d’un avocat en vue de Luménis. Gareth ne s’était jamais soucié du gosse et Flavie tenait à ce qu’il fasse une carrière « sans danger » et donc loin des armes, histoire de ne pas compromettre la survivance de leur nom. Qu’Arthur n’ait aucun intérêt pour le domaine était le cadet de leurs soucis. En fait, ils n’y pensèrent jamais, jusqu’à ce que l’avocat leur rapporte le manque d’application du gosse. Dame Maelwedd eut alors un entretien avec son fils, lequel lui avoua, gêné de ne pas se montrer à la hauteur, qu’il n’avait aucun goût pour la loi. Loin de se montrer compréhensive, sa mère exigea que son père prenne les choses en main, ce que ce dernier fit avec sa brusquerie coutumière en punissant Arthur. Ce dernier tenta bien de se rebiffer, peut-être pour la première fois de son existence, mais il en récolta une correction qui le laissa bleui pendant près de deux semaines. Du haut de ses 12 ans, il ne broncha plus, reprit ses études le plus placidement possible, et s’il ne se montra jamais vraiment doué, l’avocat qui le supervisait put en user comme d’un sous-fifre diligent à défaut d’être efficace.
    Son vieux maître d’armes, qui avait tenté d’intercéder en sa faveur sans succès, eut cependant pitié de l’adolescent et lui permit de continuer sur la voie parallèle des armes, dans le plus grand des secrets. Comme les murs du Fort lui étaient interdits, son père y étant haut placé, ils usèrent des connaissances que le vieil homme avait à la commanderie des paladins de l’Aster, où Gareth Maelwedd était nettement moins populaire (contrairement à son frère aîné, Gawain, malheureusement disparu), pour qu’Arthur puisse, dans la mesure de son temps libre, venir s’entraîner et se perfectionner. Cet arrangement résista à la rumeur et demeura méconnu. Arthur y découvrit un univers à la hauteur de ses aspirations, mais il était bien trop craintif des retombées familiales potentielles pour oser retenter quoi que ce soit. Il se contenta donc de gratter du papier en soupirant, persuadé que jamais il ne deviendrait paladin. Lathandre professait l’espoir, cependant, et il tâchait de garder une vision optimiste du futur. Les années passèrent, lentement, et le petit garçon devint un jeune adulte résigné.
    Son destin prit un tour imprévu lorsqu’un événement sombre frappa Luménis : le tyran Morféa Nwalk s’empara du pouvoir. Les deux sphères où gravitait Arthur furent durement frappées par le nouveau maître de la cité : les cercles de la justice comme le paladinat furent la cible de purges intensives, et ce, dès le premier jour. Le palais de justice fut ravagé, les chevaliers de l’Aster massacrés ou emprisonnés. Arthur se réfugia chez lui, ignorant où aller d’autre, et y demeura terré sur ordre de sa mère. De son père, on ne sut rien pendant un certain temps, puis il apparut qu’il avait rallié la résistance. On ne le revit pas chez les Maelwedd pour autant… malgré les nombreuses descentes des Morféens désireux de savoir où il se cachait.
    Le jeune Maelwedd dut son salut à l’intervention d’anciens camarades d’entraînement, qui vinrent le débaucher chez lui. Malgré les cris de sa mère, Arthur saisit sa chance de prendre pour une fois sa vie en main : à son tour, il rejoignit la résistance, aux côtés de la poignée de paladins et d’écuyers survivants. Il participa de son mieux aux tâches qui leur furent allouées par les leaders de cette contestation naissante, prêt à donner sa vie et plus encore à Luménis, comme tout bon chevalier.
    S’il recroisa son père au cours de cette aventure, les deux hommes ne se parlèrent pas pour autant. La suite fait partie de l’Histoire, Arthur se battit avec mille autres et Morféa fut finalement renversé.
    Au sortir de la dictature, Arthur n’avait aucune envie de réintégrer une étude poussiéreuse, ce qui n’échappa pas à ses compagnons de lutte. Un des paladins luméniens survivants, Sire Armand, alla trouver Gareth Maelwedd et s’entretint avec lui. Nul ne sait exactement ce qui se dit, mais Arthur fut intégré à l’ordre et adoubé quelques semaines plus tard, seulement. Sa mère ne lui pardonna pas, son père ne se manifesta pas, et le jeune homme fit de la commanderie convalescente son nouveau foyer. Pour le meilleur et pour le pire, pour Lathandre et Luménis.

    Situation actuelle :
    A l'automne 1383, à l'insu de sa hiérarchie, Arthur embarque dans un navire de guerre luménien pour aller affronter les forces mélandiennes en Dorrandin. Ce qui part d'une bonne intention au départ se révèle une catastrophe et il est fait prisonnier, au cours d'une expédition funeste, par l'ennemi, qui entend ainsi faire pression sur son illustre père. Une libération plus tard, il est frappé par la colère du général et désavoué. Il termine sa guerre au front, parmi les soldats, charge et combat dans un état second, jusqu'au retour à Luménis.
    Là, il est accueilli par ses pairs, à la fois réconforté et puni. De Dorrandin, au final, il ne ramènera que le souvenir d'une jolie rousse qui, pour des raisons inexpliquées, s'est soudain éprise de lui...
    Dernière modification par Arthur de Faisanlys ; 13/05/2018 à 07h26.

Discussions similaires

  1. [Quête] Guerre des plaines brûlantes : UCGPLM - Arthur
    Par Taliesin dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 381
    Dernier message: 03/05/2014, 10h34
  2. Guerre des plaines brûlantes : Arthur et Chandara : de l'autre coté de l'éboulis
    Par Arthur de Faisanlys dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 39
    Dernier message: 07/09/2013, 09h18
  3. [Quête] La guerre des Plaines brûlantes - en apparté : Arthur
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 36
    Dernier message: 05/05/2013, 15h09
  4. [Quête : Tel est pris qui croyait prendre] Groupe 2 - Arthur
    Par Taliesin dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 266
    Dernier message: 17/04/2010, 20h16
  5. [ACT] Le Roi Arthur
    Par Rincevent dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 29
    Dernier message: 16/10/2005, 10h35

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251