Page 3 sur 17 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 503

Discussion: [Lieu] Les portes de Manost

  1. #61
    Vergil Invités
    Quête : l'enlèvement d'Alréac


    Accompagné de deux chevaux chargés d'équipement et son familier volant en cercles au dessus de lui. Vergil se posta aux portes de la ville, attendant le Grand Conseiller pour la mission.

  2. #62
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages 
    1 258
    Quête : L'enlèvement d'Alréac

    Le capitaine s'approcha du soldat.

    - Eh bien Vergil ! Vous allez où comme ça avec ces chevaux et toutes ces affaires ? La rencontre avec le Grand Emissaire vous a tellement traumatisé que vous ne pensez plus qu'à fuire ?

    Vergil sourit à son capitaine.

    - En fait je pars avec lui pour Melandis. Maintenant. Il sera là d'une minute à l'autre.

    Le capitaine de la garde blêmit.

    - Oui, bon euh, eh bien bonne chance. Je vais aller voir comment ça se passe dans le poste.

    Un homme s'approcha des portes sur le point d'être fermées. Ravestha rabattit sa capuche dont l'ombre dissimulait son visage en cette nuit sans lune. Il avait troqué sa robe usuelle contre une cotte de maille légère tout ce qu'il y a de plus classique dissimulée sous un manteau brun qui tombait jusqu'aux pieds. Il connaissait naturellement les risques inhérents au port d'une armure de cette sorte pour un mage mais il serait sans doute de toute façon amené à combattre l'arme à la main, et à Melandis, il valait mieux ne pas se promener avec un manteau comme seule protection. Il portait aussi un pantalon assez ample le long duquel ses deux épées pendaient chacune sur un flanc ainsi que des bottes en cuir. Il gardait son amulette dans la poche pour en dissimuler le rayonnement au maximum.

    Le capitaine n'avait pas fait quelques pas qu'il s'aperçut de la présence du Grand Emissaire. Pire, cette présence se déplaçait vers lui, et l'officier perdit le reste de couleur qu'il avait encore. Ravestha ne le laissa pas parler, la vue du capitaine l'ayant visiblement énervé de plus belle.

    - Capitaine ! Ce soldat m'accompagne, nous partons pour Melandis. Je compte sur votre discrétion et celle de vos hommes dans cette affaire. Intensifiez discrètement les patrouilles dans la ville mais je veux que personne n'ait de soupçons. Justifiez mon absence par l'obligation d'un déplacement en urgence à la tour de Vigie.

    Puis Ravestha ajouta, très sombre :

    - Mais je vous préviens, la sanction sera à la hauteur de l'énormité de votre incompétence dans cette affaire. Elle sera telle que votre famille en aura honte pendant des générations !

    Le doigt qu'avait pointé Ravestha sur le plastron de l'armure du capitaine sembla dix fois plus terrible à l'officier meurtri qu'un coup de hache au même endroit.

    Ravestha se tourna vers Vergil qui attendait, la bride des chevaux à la main.


    - Est-ce que vous êtes prêt ?

    Le soldat acquiesca sans mot dire d'un geste rapide de la tête. Ravestha monta sur son cheval. On ne s'était pas moqué de Vergil aux écuries, les bêtes étaient fortes et visiblement en excellente forme.
    Ravestha soupira en contemplant la grande porte de pierre éclairées par les torches posées sur les murs. Les deux cavaliers quittèrent Manost de nuit en prenant la direction de la la Tour de Vigie.


    Ravestha leva les yeux vers l'horizon. Melandis. S'il existait une ville antinomique à Manost sur Toril, Melandis serait certainement celle-là. Cela faisait très longtemps que Ravestha n'était pas allé dans la cité du chaos et l'idée ne le séduisait guère. Et pour cause, lors de son dernier voyage, il avait été tué.

    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  3. #63
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages 
    634
    Un cavalier solitaire s’approcha des portes de la cité d’Helm. Derrière lui, le crépuscule gagnait du terrain et déjà l’étoile des marins brillait dans le ciel obscurcit.
    L’homme avait chevauché toute la journée pour parvenir avant la nuit à Manost. Celui faisait des jours qu’il se trouvait sur Dorrandin avec comme unique objectif de rejoindre cette cité. Cela était fait désormais. Il ne savait trop ce qu’il allait y faire, mais il trouverait bien du travail.

    Un garde attendait l’heure de la relève avec impatience. La journée avait été plutôt calme, rythmée par les allées et venues des paysans ainsi que des colporteurs. Il baillait bruyamment quand il entendit le bruit caractéristique des sabots sur les pavés. Il fallait qu’un nouvel arrivant se pointe alors qu’il allait être relevé.

    Reprenant un peu de prestance, histoire de faire bonne figure – on ne savait jamais qui pouvait arriver – il se prépara à accueillir le nouveau venu. Celui-ci chevauchait un solide destrier, qui avait dû lui coûter les yeux de la tête. Il était vêtu d’habit sombre, sûrement pour éviter d’attirer l’attention sur lui. Assez carré, il semblait porter une cote de maille ou toute autre protection du genre. A ses flancs, pendait une épée de noble facture.

    L’étranger salua le soldat. Mettant pieds à terre, il s’adressa à celui-ci.

    "J’aimerais trouver le gîte et le couvert pour quelques temps. Ainsi que du travail. Que dois-je faire ?"

  4. #64
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 345
    La sentinelle rendit poliment le salut, bien qu'elle entendit ce discours plusieurs fois par jour, sans toujours pouvoir varier les réponses.

    "Pour le gîte et le couvert, je vous conseillerais bien le Loyal, mais il paraît qu'il y a des affaires louches là-bas, de drôles d'histoires de souterrains mal nettoyés, d'apparitions... Enfin on est en train de régler le problème. Voyez plutôt La Taie dorée, ce sera plus calme, et d'ailleurs c'est plus près. Pour trouver du travail..."

    Il hocha la tête en examinant rapidement le visiteur.

    "Je ne sais ce que vous savez faire, ni ce que vous êtes prêt à faire... Vous m'avez l'air solide, la garde recrute toujours. Au fait... sous quel nom dois-je vous inscrire?"

    Le garde avait le sentiment que l'on forçait un peu sur l'anonymat, ce qui ne lui plaisait guère, compte tenu de la ligne de registre qu'il se devait de remplir à chaque nouvelle arrivée. Rigueur toujours.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #65
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages 
    634
    "Je suis prêt à rendre de menu-service. Genre porte "bagage" si vous voyez ce que je veux dire. Quant à la garde, je ne pense guère qu'elle me conviendrait, trop de rigueur."

    On lui demandait maintenant son nom. Il esquissa un sourire un coin. Il s'y attendait, les gardes tenant toujours un registre, histoire de pouvoir faire leur rapport à leurs chefs. Dans toutes les villes qu'il avait croisé sur son chemin, c'était le même dispositif. Certaines demandaient même un "pourboire" pour pouvoir franchir leurs portes.

    "Ezarth Ozerioth, tel est mon nom."


  6. #66
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 345
    "Ezarth O-ze-rioth, c'est noté..." annôna le soldat en griffonnant hâtivement sur son parchemin.

    "Ces étrangers, toujours avec leurs noms à coucher dehors! Pourraient pas s'appeler comme tout le monde?" Le manostien ravala néanmoins sa frustration pour répondre - avec un visible embarras.

    "Porte-bagages? hem... Qu'est-ce que vous voulez dire par là? Porte-épée, garde du corps, contrat ponctuel, bref, mercenariat?"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #67
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages 
    634
    L'étranger, qui n'en était plus un pour le garde, vit celui-ci écrire avec difficulté son patronyme. Il aimait à penser que les gardes pestaient quand ils devaient rentrer son nom dans les registres.

    "On peut dire ça comme ça oui. Mais je tiens à vous rassurer - l'homme sortit une amulette qu'il présenta au garde - toujours sous la protection et la bienveillance d'Helm qui guide mes pas. D'ailleurs, si vous avez entendu quelqu'un cherchre le service d'aventurier ..."

    Normalement, ça devrait aller. Ezarth l'espéra parce qu'il n'avait pas vraiment prévu de plan B.

  8. #68
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 345
    Le soldat fronça imperceptiblement les sourcils. Il devinait où l'homme voulait en venir, et bien que la garde ait fréquemment eu recours à ses services, il n'aimait pas l'idée de servir de centre de recrutement pour cette guilde plus ou moins officieuse, et du reste plus ou moins fiable, que dirigeait Elissa Keens. Trop d'individus douteux se servaient de son "honorabilité" auprès du conseil comme d'une couverture.

    "Il me semble que j'ai entendu dire ça. On pourra peut-être vous renseigner dans cette petite herboristerie du port qu'on appelle La Vierge d'Argent."

    Et il posa sur le voyageur un regard sévère qui signifiait à peu près: et maintenant, circulez avant que je ne regrette ce que je viens de dire...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #69
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages 
    634
    Bien, son explication avait apparemment donné satisfaction au garde, bien qu'il sentit une pointe de nervosité quand celui-ci le regarda. Il semblait déjà regretter ses paroles, mais il était trop tard.

    Ezart salua le garde sans demander son reste et se dirigea vers l'échoppe que lui avait indiqué le garde. Celui-ci ne lui avait donné que le nom et l'étranger se douta qu'il n'aurait pas plus. Qu'importe, il arriverait bien à croiser quelques badauds ou habitués de taverne pour avoir son chemin.

  10. #70
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : Les Caves du Loyal

    En arrivant des Caves du Loyal

    La poussière fut calmement soulevée sous les foulées du petit groupe qui passait d'un air maussade les lourdes portes de Manost. Ombre, Calawen, le Prêtre et le Rôdeur qui portait un sac de taille moyenne ne prirent pas de pause pour saluer le garde qui avait incliné la tête à leur passage.

    Ils suivirent Saiko jusqu'à un petit carré d'herbes au pied d'un arbre. Il n'y avait rien de spécial à cet arbre, à part le vert insistant et l'épaisseur du feuillage. Le but n'était pas de jouer de mégalomanie, mais de sobriété, tout en contrastant avec l'ambiance de leur aventure. Il fallait un endroit qui respire la vitalité et l'air pur.

    Avec l'aide du prêtre, et sous l'oeil silencieux des deux femmes, ils creusèrent une fosse de petite taille, et le rôdeur alluma deux petits feux qui consomma lentement des herbes choisies pour leur odeur et la blancheur de la fumée. Il laissa au prêtre le soin de la bénédiction, ne sachant à quelle religion se tourner.

    La cérémonie fut courte, sobre, mais les coeurs de chacun s'étaient allegés, les poumons de chacun s'étaient emplis d'un air rafraichissant. Il était maintenant temps de se séparer.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  11. #71
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 115
    Quête : les caves du Loyal

    Se fut le prêtre qui officia, le regard droit et les yeux secs. La peine se lisait sur son visage mais il tint bon. On enterrait ses enfants. Depuis des années entières, il les avait cherché, gardant l'espoir de les retrouver un jour. Aujourd'hui, tout espoir était anéanti. Quand la cérémonie fut finie, il posa des boutons d'or et des myosotis sur la tombe. Des fleurs pour sa petite fille et son petit garçon.

    Il ne pouvait accepter cette perte. Mais, en tant que prêtre helmite, il devait aller au delà de la douleur. Il se montra donc digne.


    "Mes amis. Je tiens à vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour mes tous petits. Sans vous, leurs âmes erreraient encore au fond de ses caves sordides. Grâce à vous, ils ont retrouvé la lumière. Helm vous bénisse tous. Et, pour que se referme à tout jamais la blessure, gardons à jamais le silence sur ce que nous avons vécu. Sachez juste que si vous avez besoin de l'aide de notre dieu, il vous sera gracieusement offert. Sûr ce, je vous dis adieu ..."

    Giacomo hocha la tête en regardant son ami. Il avait noté quelque chose d'étrange dans son regard. Une détermination soudaine qu'il n'aurait pu expliquer. Il se tourna vers Ombre et lui dit à voix basse.


    "Je vous conseille vivement d'aller à la Vierge d'Argent. Tous vos talents leur seront fort utiles"

    Et sûr ces paroles, le groupe se sépara ...

    Hrp : ainsi prend fin les caves du Loyal. Je vous remercie tous d'y avoir participé. Elle aura pris du temps mais nous y sommes arrivés. Pour vos récompenses, vous avez donc tous vos repas offerts au Loyal débarrassé de ses fantômes mais aussi des sorts de soin offerts gratuitement en cas de besoin au temple de Helm. Ombre, tu as ton passeport pour la vierge d'argent. Pour tous : à bientôt peut être pour de nouvelles quêtes. :fleur:
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  12. #72
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : Les Caves du Loyal

    Ce n'en était pas encore fini pour le rôdeur. Il lui restait encore à remplir la promesse faite aux rats qui habitaient les caves du Loyal Paladin. Il lui faudrait probablement en parler avec Titoeil.

    Il se rendit donc à la taverne du Loyal Paladin, où il profiterait de son premier repas gratuit.


    Vers le Loyal Paladin
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  13. #73
    Date d'inscription
    February 2006
    Localisation
    Tampere, FIN
    Messages 
    537
    Quête : Les Caves du Loyal

    C'est triste les fins de quête j'ai passé un super moment avec vous ! Et merci à notre super meujeuheue sadique qui coupe les têtes par quatre :rigoler: à la prochaine quête les zamis

    Après le départ laconique du rôdeur, l'elfe et l'humaine restèrent encore quelques minutes, en silence, le regard sur les tombes. Malgré le ciel dégagé, les rais de soleil et la brise fraîche qui faisait chanter les feuilles de l'arbre, une sorte de lourdeur, de lenteur, semblait s'être emparée de la scène.

    Si le visage de la barde était dénué d'expression, comme le plus souvent, cela ne masquait pas pour autant d'impérieux tourments intérieurs. Elle avait tressailli lorsque les sentinelles helmites s'étaient effondrées comme au ralenti, leurs têtes roulant à leurs pied. Elle avait fixé plus longtemps que de mesure les petits ossements, plus petits qu'elle n'en avait jamais vus, intensément et avec curiosité. La sensation était étrange, et elle l'avait laissée monter comme pour en faire l'expérience.

    Mais maintenant, Anoushivaran ne faisait plus face qu'à deux simples monticules de terre à la taille d'un enfant... La vagabonde releva la tête, le nez au vent. L'air frais effaçait presque l'horreur putride des sous-sols où ils avaient passé les dernière heures... Bah. Il y aurait d'autres enfants à naître, et d'autres à mourir ; des Dieux à les sacrifier et d'autres à honorer leur mémoire. Tout cela ne la concernait pas plus que cela.

    Elle fit un pas en arrière et se retourna à moitié, avec un temps d'hésitation quand son regard se posa sur l'ensorceleuse qui semblait sangloter discrètement. La femme esquissa un geste, faisant mine de jeter un peu d'eau sur la sépulture presque anonyme. S'haal naphet... De l'eau, et des fleurs des sables y pousseront. Puis elle tourna avec résolution le dos à la scène et partit, laissant Calawen seule.

    C'était fini. L'avenir maintenant...


    En direction de la Vierge d'Argent
    PY D'ABORD JE REFERAI MA SIGNATURE QUAND J'AURAI DES LIENS VOIR LES NOUVEAUX MESSAGES
    casse les pieds en LightCoral
    Quêtes en cours : ~[^`~[`~@ & as MJ : Sur le Fil du Rasoir...et disponible pour vous aider à démarrer en RP à <span style=\'color:aquamarine\'>Manost
    !

  14. #74
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages 
    344
    Quête : Les caves du Loyal

    Calawen observa le silence lors de la cérémonie funèbre. Rapidement, sa sensibilité exacerbée fit son oeuvre; quelques larmes roulèrent sur ses joues. Elle s’en tirait avec quelques blessures bénignes alors que ces pauvres enfants, eux qui avaient si peu vécu, ne verraient plus jamais la lumière du jour.

    L’image des corps décapités revenait sans cesse dans sa mémoire. Et si elle y été restée ? Est-ce que cela aurait été si grave ? Elle ne pouvait s'empêcher de tourner et retourner la question dans sa tête. Elle n’avait toujours pas trouvé de but à sa vie. La gestion de la boutique ne la satisfait pas, elle rêvait de liberté. Peut être lui fallait-il songer à trouver un remplaçant, pour qu’elle puisse parcourir le monde à sa guise. Personne ne s’adressa la parole, Giacomo, le prêtre et Saiko partirent les premiers. La femme resta encore quelques instants, et l’elfe songea qu’elle avait été bien ridicule de chercher à nouer des liens. Elle n’était rien pour elle pour même, elle ne serait rien pour personne. Anoushivaran s’en fut et l’elfe la regarda partir. Où irait-elle ? Où tous allaient-ils ?

    Ceci est une autre histoire…



    Merci Althéa de m'avoir enrôlée dans la quête. Au plaisir de faire du rp avec vous trois...
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  15. #75
    Date d'inscription
    November 2005
    Localisation
    La Sarre, Québec
    Messages 
    33
    Imlieth s'avança près des grandes portes de la cité de Manost. Un détachement de gardes le remarqua immédiatement, puisque sa carrure et son visage aux traits charismatiques ne le faisait pas passer inaperçu .
    (&#092;__/)
    (+&#39;.&#39;+)
    (&#39;&#39_(&#39;&#39 BuNnY pOwEr&#33;

  16. #76
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 345
    Les gardes qu'Imlieth avait remarqués étaient pour l'heure très occupés à encadrer un groupe de crève-la-faim à baluchon qui se traînait lamentablement jusqu'aux portes, visiblement victime d'un arrêt d'expulsion. Parmi eux, il remarqua un gamin aux yeux vifs qui faisait des grimaces dans le dos des factionnaires. Combien de temps avant qu'ils ne retrouvent un moyen clandestin de s'introduire en ville...

    Ce fut donc une autre sentinelle, sortie de sa guérite, qui vint à sa rencontre, ayant remarqué sa venue malgré l'agitation.


    "Holà, étranger. On n'entre pas ainsi: je dois vous demander de vous identifier... vous et vos armes, éventuellement."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  17. #77
    Date d'inscription
    November 2005
    Localisation
    La Sarre, Québec
    Messages 
    33
    ''Je suis Imlieth, un jeune druide qui ne demande que la quiétude de votre majestueuse cité.

    Je ne possède qu'un bâton, la ''racine du chêne'', que les hommes de ma famille se lèguent de génération en génération. Il possède le pouvoir de régénérer ma santé et je ne peux être immobilisé. J'ai également des bottes faites de loup, qui me permettent d'être plus silencieux. Ah oui! J'oubliais mon animal de compagnie, un loup du nom de Lec. Mais, s'il pose problème, je vais le laisser en dehors des murs de Manost.''
    (&#092;__/)
    (+&#39;.&#39;+)
    (&#39;&#39_(&#39;&#39 BuNnY pOwEr&#33;

  18. #78
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 345
    Le soldat regarda le familier de travers. Il l'aurait de beaucoup préféré en bottes de druide, destinées à lui permettre d'être plus silencieux.

    "Non, non, tant qu'il n'agresse personne, cela ira. Dans le cas contraire, vous en serez tenu pour responsable, bien sûr. Vous pouvez passer... en espérant que vous puissiez trouver ici la quiétude que vous cherchez."

    Il esquissa un sourire ambigu.


    "Il n'est pas certain que Manost soit toujours l'endroit idéal pour ce genre de quête."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #79
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est connecté maintenant Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 017
    Quête : le Festival de Cojum

    La Cité s’éveillait tranquillement sous le regard du Vigilant. Les gardes de jour remplaçaient leurs homologues rompus de fatigue d’avoir fait le guet toute la nuit au poste de garde des portes de Manost.

    Certains des plus jeunes parmi les nouveaux arrivants n’affichaient cependant pas un meilleur état de forme et l’un d’entre eux laissa même tomber bruyamment sa lance sur les pavés. La ramassant sous le regard excédé de son officier il bafouilla des excuses rapides et se rentra les épaules en reprenant sa position.

    Parmi le flot des voyageurs les plus matinaux, un vieil homme courbé et revêtant un ample vêtement élimé à capuche d’un gris pale, avançait péniblement s’appuyant sur un bâton de frêne noueux. Le vieil humain portait une barbe rase et des cheveux longs et épars d’une couleur proche de celle de sa robe. Des brindilles parsemaient tant le système pileux de l’énergumène que le tissu recouvrant son corps décharné. Traînant les pieds d’une démarche décidément lente et misérable, il s’avança entre les hautes portes sans même sembler voir les gardes qui interrogeaient les passants…

    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  20. #80
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est connecté maintenant Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 017
    Quête : le Festival de Cojum

    Le vagabond se traîna sans faire mine de se diriger vers l’un des deux soldats chargés du recensement. Quand il arriva à leur hauteur, sa tête dissimulée sous sa capuche, l’un d’eux s’approcha prestement et le héla :

    - Halte voyageur ! On n’entre pas dans la Cité du Vigilant sans avoir décliné son identité et déclaré son armement !

    Le personnage continua son chemin comme si de rien n’était jusqu’à ce que le garde se place dans sa trajectoire resserrant sa prise sur sa lance, menaçant :

    – C’est à vous que je parle, vieil homme !

    Ce dernier s’arrêta et leva un visage buriné vers le garde, une lueur d’incompréhension flottant dans ses yeux d’un gris presque blanc. Le garde reprit, en élevant la voix et en ponctuant chaque mot comme tout bon militaire apprenait à le faire durant ses classes :

    – Votre nom et vos armes vieil homme ? L'autre parut décontenancé par la question.

    – Mon nom ? Petit freluquet !! Tu le sais très bien ! Mon nom doit être sur la liste comme tous ceux invités à la fête. Mais je vais t’aider, tu n’as pas du apprendre à lire, tu pourras ainsi le répéter au grand singe qui se cache dans ton dos en se donnant des airs ! Ce faisant il leva un bras pour désigner l’officier de garde.

    – Je suis Courant d’air et je n’ai pas d’armes, nul besoin d’en porter depuis la Tour avec tous les jeunes gens dans ton genre qui font peur au moindre gobelin à 10 lieux à la ronde ! Maintenant sois un bon garçon et retourne à tes dés, j’ai encore beaucoup de détails à régler avant le début du Festival.

    Le garde nota, par pure forme sur son registre, le nom que lui avait donné le vieux fou vérifiant bien qu’il ne portait rien d’autre que son bâton. Un homme de cet âge ne pourrait pas bien faire de mal et il avait visiblement besoin des bons soins du Temple :

    – Si vous cherchez le Temple de Helm suivez l’avenue principale, vous ne pouvez pas le rater !

    – Je ne cherche pas le Temple et je n’ai pas besoin que tu m’indiques mon chemin, je ne me suis encore jamais perdu chez moi et je comptais déjà mes premiers cheveux gris avant même la naissance de ton père, le pauvre ne doit pas être fier de son fils !

    L’autre garde ne put retenir un gloussement devant ce que subissait son infortuné collègue. Celui-ci haussa les épaules : mieux valait laisser le pauvre fou tranquille après tout.

    Cependant, quand il s’était approché du vagabond à l’allure misérable, il s’était à moitié attendu à sentir les effluves d’un corps mal lavé mais au lieu de cela, il avait ressenti une sorte de manque indéfinissable.

    Après le départ du vieil homme, il passa la moitié de la matinée à retourner cette idée dans un coin de son esprit avant de se rappeler que son bâton frappant le pavé n’avait pas plus produit de bruit que le vieillard n’avait d’odeur. Il s’efforça d’oublier cette idée grotesque pour ne pas susciter la risée chez les autres gardes.
    Dernière modification par Kasumi ; 05/08/2007 à 21h50.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #81
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : Le festival de Cojum

    Le rôdeur l'avait compris depuis un moment, le fantôme l'emmenait aux portes de la ville. Il ne s'était pas inquiété, se disant qu'il improviserai une fois à l'extérieur quand il aurait le choix entre suivre encore le fantôme dans la forêt ou bien faire rebrousse chemin.

    Une fois à l'extérieur, il perdit de vue le fantôme, il tourna la tête à gauche et à droite sans le trouver.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  22. #82
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est connecté maintenant Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 017
    Quête: le Festival de Cojum

    Alors qu'il venait de franchir les portes pour voir le fantôme disparaître, Saiko entendit son nom prononcé dans son dos. Il se retourna pour se retrouver face à Calawen, l'ensorceleuse elfe qui avait partagé certaines de ses aventures récentes.

    Cette dernière venait d'arriver aux portes d'un bon pas l'air de suivre quelque chose ou quelqu'un. Alors qu'elle hélait le rôdeur, elle écarquilla les yeux de surprise. Elle venait de vivre la même mésaventure que ce dernier. Le fantôme s'était pour ainsi dire envolé.

    HRP : vous pouvez discuter, danser, jouer aux dés mais évitez de quitter la zone, un troisième visiteur devrait arriver d'ici peu.
    Dernière modification par Kasumi ; 06/08/2007 à 12h35.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #83
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages 
    344
    Quête: le Festival de Cojum

    L'elfe suivit le vieillard jusqu'aux portes de la ville, pour se retrouvée nez à nez avec Saiko. En discutant avec lui, l'elfe apprit que tout comme elle, il avait été amené ici par un fantôme, une apparition prenant les traits d'un homme âgé qui les avaient laissés seuls sans les prévenir de son départ.
    - Nous voilà bien à notre aise. A quoi joue t-il ? Je me le demande.
    C'est alors que Le Dúnadan arriva, venant de la même direction qu'ils avaient prit auparavant.

    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  24. #84
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages 
    143
    Quête: le Festival de Cojum


    En apercevant les portes de la ville, un flot de souvenirs agréables envahit le coeur du Dúnadan. Cela semblait si loin déjà cette expédition à la recherche de plantes médicinales avec l'ensorcelleuse... Calawen !
    Non il ne rêvait pas, c'était bien elle sous la voute immense de la porte. En compagnie d'un homme qu'il ne connaissait pas. Il s'approcha d'eux :


    - Calawen ! quel plaisir ! il me semble que l'on ne se quitte plus ces derniers temps, après avoir été si longtemps sans se voir...


    Puis s'approchant de l'homme vêtu de noir :


    - Je suis le libraire Le Dúnadan, gérant de L'embarcadère des lettres, sous les arcades. Je ne crois pas que l'on se connaisse ?
    Le Dúnadan s&#39;exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  25. #85
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : Le Festival de Cojum

    - Effectivement je ne crois pas que nous nous soyions déjà rencontrés. Je suis Saiko, rôdeur Belluaire, et tenancier de la forge par intérimaire.

    N'auriez-vous pas vu un fantome, par hasard ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  26. #86
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est connecté maintenant Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 017
    Quête : le Festival de Cojum

    *Pendant ce temps, à quelques mètres de là.*

    - Tu as trop abusé de l'hospitalité du Loyal Paladin hier soir c'est tout !

    - Je te dis que ce vieux m'a donné la chair de poule !

    - Si tu te mets à avoir la peur dès qu'un vieux gâteux brandit son bâton devant toi, tu ferais peut être mieux de changer de métier...

    - Ne sois pas plus stupide que tes pieds, ce n'était pas de la peur, ce vieux était bizarre c'est tout.

    - Tu dis ça parce qu'il t'a ridiculisé devant le sergeant.

    - Tu n'aurais pas fait mieux mais regarde plutôt ces trois là-bas, encore des aventuriers je parie... Un jour, moi aussi je quitterai ce boulot qui paie une misère pour aller déterrer les trésors.

    - T'es incapable de lire une carte, tu te perds une fois sur deux en prenant ton poste. Une fois hors des murs tu serais même incapable de trouver la Cordillière du Faucon !

    - Hey vous deux ! Reprenez votre poste immédiatement !! La Cité ne vous paie pas pour bavasser comme de vieilles pies.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  27. #87
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    RoMo
    Messages 
    143
    Quête : le Festival de Cojum


    Le Dúnadan esquissa un sourire :


    - Un fantôme ? je ne sais pas. Un spectre, un ectoplasme, que sais-je... Ou plutôt un vieillard bien bavard. Oui. Et pas plus consistant que ce nuage là-bas.


    Ce disant, il pointa de son doigt une infime nuée qui flottait en direction de la mer.

    Saiko le mit au courant de leur échange avec Calawen, avant son arrivée.


    - Ainsi nous sommes trois ici, amené par ce... comment dire ? Au fait, j'y pense... Puisqu'il semble utiliser les routes communes, et non passer à travers les murailles, peut-être est-il arrivé en ville par cette porte ? Si nous demandions aux gardes, pour savoir sous quel nom il s'est enregistré ? Peut-être voudront-ils nous le dire ? Qui est le plus persuasif ?

    Le Dúnadan s&#39;exprime naturellement en #9fcb8c et le libraire Folius en orange.

    La présentation...

    La bio RP

  28. #88
    Date d'inscription
    April 2005
    Localisation
    En banlieue :D
    Messages 
    344
    Quête : le Festival de Cojum

    Pendant que Saiko et Le Dúnadan discutaient, Calawen de sa fine ouïe d'elfe entendit les deux gardes qui conversaient non loin de là.

    «Alors comme ça ces gardes ont aussi vu le vieillard. Gimilkhad et Saiko l'ont vu aussi. Aurait-il la capacité de se manifester auprès de qui bon lui semble ? Le conducteur de la charrette ne l'avait pas remarqué, ça me semble plausible...»

    La née mage abandonna ses pensées pour revenir à la conversation.

    - Vous avez entendu ?
    - Entendre quoi ?
    - Les gardes ! Ils ont vu un vieil homme ! C'est sous ces traits que le fantôme s'est présenté à moi. A vous aussi ?
    Une bibliothèque est un hôpital pour l'esprit. Inscription dans l'ancienne bibliothèque d'Alexandrie.

  29. #89
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages 
    1 360
    Quete : le Festival de Cojum

    - Bon, il est clair que nous avons tous fait la connaissance d'un fantome à l'apparence d'un vieillard délirant, qui nous a mené ici dans l'évident but que nous fassions connaissance. Mais pourquoi faire ? Pour aller ou ? Je vais commencer par demander à ces deux gardes ce qu'ils savent...

    Le rôdeur joint le geste à la parole en se dirigeant vers les deux gardes qui le virent s'approcher d'eux avec la crainte d'avoir affaire à un autre fou.

    - Mes amis et moi croyions que vous avez aussi fait la connaissance d'un vieillard un peu fou... Ca vous dit quelque chose ?
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  30. #90
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est connecté maintenant Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 017
    Quête : le Festival de Cojum

    Les deux gardes virent s’approcher l’un des trois inconnus. Le plus inquiétant du groupe en fait : celui portant une fourrure d’animal en guise de manteau. Le garde qui avait accueilli le vieillard plus tôt dans la matinée fut prompt à répondre à l’interrogation du rôdeur :

    – En temps normal, je n’aurais pas le droit de vous répondre mais si vous parlez d’un vieil homme ayant passé les portes ce matin, il est évident que nous aimerions-nous même en apprendre plus à son sujet. Personne ne l’avait vu par ici auparavant, j‘ai demandé aux autres gardes et j’ai consulté le registre après son passage. Le nom qu’il m’a donné n’avait jamais été recensé. Et pour cause il m’a donné le nom farfelu de Courant d’air, vous vous rendez compte ? Le connaîtriez-vous par hasard ?
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

Page 3 sur 17 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Crash du jeu aux portes de la villes
    Par Pounce dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 19
    Dernier message: 11/02/2010, 18h35
  2. [CFA] Les Portes de la Mort
    Par Dyree dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/03/2007, 15h31
  3. Arkalym II ouvre ses Portes
    Par -yi- dans le forum NeverWinter Nights & NeverWinter Nights 2 : les modules
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2005, 20h02
  4. [MODS] Les portes ne se ferment plus
    Par madjou dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/05/2005, 11h40
  5. Les portes inouvrables
    Par Cloma rouges mains dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/12/2004, 20h05

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250