Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Discussion: [Lieu] Au pied des remparts... côté nature

  1. #1
    Elissa Keens Invités
    Quête : Entre ombre et lumière

    Episode précédent: ici.

    Une nuit sans lune facilitait le travail. De nombreux nuages couvraient la lueur de cette dernière , et les larmes de Selune se faisaient également discrètes. Seules les lueurs des torches des gardes. Tout était calme , comme chaque soir dans la cité du Vigilant

    Dans les bois environnants, le calme n'était pas de rigueur. De sombres yeux rouges luisaient dans les bosquets , et conversaient par signe dans la noirceur de la nuit. Noirceur toute éphémère quand on avait la vision des drows. Après une petite journée de marche , ceux ci étaient arrivés de la cordillère du faucon. Les deux prêtresses prenaient bien garde à rester éloignées l'une de l'autre , pour ne pas créer plus de tension que nécessaire. Toutefois sur un signe de la plus âgée des deux , les six drows se rejoignirent. Sans un mot, elle incanta sans attendre.

    Prêtresse ==> Déguisement ==> Groupe

    Les six elfes maintenant présents dans les bois étaient plus discrets. Certes , sous un examen approfondi , ils ne se feraient pas passer longtemps pour des surfaciens , mais qu'importe ? Il faisait nuit , et la nuit , tout les elfes sont gris ...

    La deuxième prêtresse s'éloigna du groupe , à dessein apparemment, car les cinq autres se dirigèrent vers l'orée du bois. A peine l'eurent ils atteinte , qu'ils entendirent des craquements , et une odeur piquante se diffusa jusqu'à leur nez. De la fumée ... la foudre était tombée , et dans une sèche nuit d'été , quoi de plus normal qu'un feu de forêt ... c'était ce que se disaient les trois gardes , qui regardaient d'un air stupéfait les arbres , a deux cent toises de la ville , suffisamment loin pour que ça n'inquiète en rien les murailles , prendre feu et s'illuminer sur un fond de noirceur.

    Éblouis dans tout les sens du terme par ce spectacle se découpant dans la nuits , ils ne virent pas les 6 ombres se glisser vers les murailles , bien loin des lumières ... et ils ne les virent pas escalader celles ci , comme une araignée sur sa toile , grimpant les hauts murs , et se laissant tomber comme des plumes dans la ville. Se dissimulant dans un recoin obscur , un d'eux eut l'audace de dire quelques mots, qui lui attirèrent des regards noirs de la part des autres. Ils étaient dans Manost , et comptaient bien y rester discrets le plus longtemps possible.


    Suite.

  2. #2
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    L'étroit boyau creusé par les gobelins remontait manifestement en direction de la surface. A mesure que la pente se faisait plus rude, la hauteur sous plafond de la galerie augmentait elle aussi. Quelques outils abandonnés sur le côté leur apprirent que les peaux-vertes avaient été interrompus en pleins travaux d'agrandissement du passage.

    Tout en luttant contre la douleur, le conseiller ne pouvait s'empêcher de se demander pour qui ces gobelins pouvaient bien travailler. Des humanoïdes désireux d'avoir un accès clandestin en ville, à ce qu'on dirait... Organisation criminelle? Passeurs de clandestins? Contrebande? Mais ils pouvaient aussi être venus de leur propre chef, ou s'être rebellés contre les prêtres qui étaient devenus les victimes de leurs illusions... Tant d'hypothèses invérifiables.

    Un instant, Lothringen se demanda combien de temps il aurait mis à remonter sans l'aide de Mornagest. Il se serait assoupi d'épuisement, sans doute... afin de remémoriser ses sortilèges... à ses risques et périls. S'ils revenaient sans autre ennui, il lui en serait redevable. Qui l'eût cru?

    A la façon dont le courant d'air se faisait peu à peu plus intense, le semi-drow sentit qu'ils devaient approcher de l'issue. Bien qu'il fasse nuit désormais, il distingua sans peine que la galerie aboutissait enfin dans une grotte où une silhouette de gobelin se dessinait à contrejour sur le seuil. Lothringen redouta quelques instants d'avoir à essuyer un nouveau combat, mais la créature couina en les voyant, se balança d'une jambe sur l'autre, puis s'enfuit sans demander son reste.

    A l'extérieur de la grotte régnait une nuit d'encre où le froissement des feuillages enveloppait de son mumure incessant une clairière de modeste dimension. Derrière le rideau des arbres, ils pouvaient deviner, à faible distance, la lisière. Lothringen balaya du regard les alentours. Guetta les bruits. Activité enfièvrée du sous-bois et pépiements tardifs: apparemment, ils étaient seuls.

    Le semi-drow se dégagea doucement de l'emprise de Mornagest pour se laisser glisser sur le sol. Il étendit lentement une jambe, replia l'autre. En vérité, chaque pas nouveau avait approfondi sa déchirure: il n'en pouvait plus.


    - Nous ne devons pas être loin de l'orée de ces bois qui s'étendent au nord de Manost, non loin de la voie côtière. A moins d'une lieue de la ville... Mais nous tomberons d'épuisement avant d'atteindre le poste de garde si nous ne nous arrêtons pas un moment. Et cela, même si ce gobelin devait revenir, murmura-t-il.

    Il ajouta après quelques instants, le regard levé sur Mornagest.


    - D'ailleurs nous marcherons mieux sans ces carreaux pour nous fouiller la chair... Qu'en pensez-vous?


    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #3
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    S'adossant à un tronc, le guerrier souffla avec un soulagement visible. Ses forces le quittaient, et ses blessures étaient à peine moindre que celles de Lothringen. Ils auraient du mal à arriver en ville sans soigner un minimum leurs plaies.

    Mornagest n'était pas prêtre, mais sa vie passée aux combats lui avait appris quelques rudiments de secours dans l'urgence. Il examina vaguement son flanc, mais préféra concentrer son attention sur le drow, afin de ne pas trop penser à la douleur qui envahissait tout son abdomen, avec des élancements dans la jambe gauche, maintenant.

    Le sang avait cessé de couler, mais il brûlait sous la fine croûte qui menaçait de craquer au premier geste brusque. Aussi marcha-t-il lentement vers l'endroit où était allongé le conseiller, puis il se pencha sur l'ouverture empourprée de sang coagulé qui apparaissait sur sa cuisse.


    "Il était temps de nous arrêter. Encore un peu et on pouvait voir au travers de votre viande."

    Le guerrier s'agenouilla avec force acrobaties, puis déchira un morceau de sa tunique, et la tendit à Lothringen.

    "Mordez là-dedans, ça vous aidera."

    Il s'apprêta alors à tirer la flèche. Sachant à quoi s'attendre, Lothringen ne se fit pas prier pour saisir le morceau de tunique que Mornagest lui tendait. Il referma les dents dessus d'un claquement sec et fit de la main un geste d'impatience signalant qu'il aimerait bien en finir au plus vite.

    Le guerrier saisit la flèche par son empennage de facture malhabile, puis tira violemment vers le haut, en essayant de toucher un minimum de chair à vif, puis pressa immédiatement la plaie avec le bas de sa tunique afin d'éviter l'hémorragie

    Le drow avait eu un bref sursaut involontaire, avant de se laisser retomber dans l'herbe, rejetant le morceau de drap de sa bouche, puis relâchant un à un tous ses muscles. La douleur avait été d'une rare intensité... mais, dans ce délicat exercice qui pouvait rapidement tourner à la boucherie, il lui fallait avouer que Mornagest s'était montré plutôt habile.

    Maintenant toujours la compresse de fortune contre la cuisse du drow, l'ambassadeur guettait le moindre filet de sang qui tenterait de s'échapper du corps de Lothringen. Il lui faudrait attendre un moment avant d'être certain que le seng cesserait de vouloir s'échapper de la plaie à grands jets.

    Appuyé sur les avant-bras, le manostien ne pouvait rien faire d'autre que regarder, immobile et silencieux, conscient que ce serait encore ainsi qu'il aiderait le mieux Mornagest. L'inaction forcée et la douleur lancinante le rendaient quelque peu mélancolique; il se demanda même combien de fois il pourrait tromper la canarde. Lui repassaient en mémoire diverses scènes de carnage où il avait pu contempler des cadavres qui n'étaient guère en pire état que lui...

    Tandis qu'il pressait la plaie, Mornagest ne savait trop que faire en attendant. Les discussions stériles n'étaient pas son fort, et il ne voulait guère regarder le drow, dont l'humeur ne devait pas être meilleure que la sienne. De plus, il devenait mal à l'aise en sa compagnie, depuis ces combats souterrains. Comme s'il était gêné d'être en sa compagnie, si l'on pouvait appeler cela de la compagnie.

    Jamais il n'avait ressenti cela, cette impression de devoir agir correctement devant quelqu'un d'autre. Il avait toujours complètement ignoré ce que les autres pouvaient penser de ses manières, mais Lothringen lui semblait différent. Un homme plus posé, moins prompt à le critiquer dès la moindre erreur commise. Comme ce matin, à la taverne...

    Mornagest finit par regarder le drow, qui le fixa dans les yeux à cet instant précis. Embarassé, le guerrier détourna vivement le regard, et se sentit complètement ridicule. Où était passé le terrible barbare nordique assoiffé de sang ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #4
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Le semi-drow fixa sa plaie où il sentait que le sang, sous la pression continue du mélandien, avait commencé de coaguler. Il ne resterait plus qu'à comprimer la déchirure par un simple bandage de fortune et ce serait assez pour marcher le temps qu'ils auraient à le faire. Tout était paisible alentours, tout se passait sans incident nouveau. Pourquoi cet embarras? Peut-être était-ce de laisser un étranger poser la main sur lui. Il avait... tant donné, tant perdu, pour ne devoir compter que sur lui-même. Se sentir... faible, et dépendre, à nouveau, même si cela ne devait pas durer, cela rebrassait tant de choses, et trop de souvenirs, il ne voulait pas, il voulait hurler qu'on s'éloigne et qu'on le laisse seul.

    Mais il ne dit rien de tout cela, se contentant de regarder.De quoi avait-il peur, en réalité? De ce que l'ambassadeur profite de la situation pour se servir de lui? Quelle réaction puérile, Mornagest était tout sauf un manipulateur... Il avait au moins cela de fiable, et c'était apprécié.

    Ce dernier continuait de panser sa plaie. La gêne de Lothringen allait croissante, alimentée par celle de Mornagest, qui se faisait presque palpable. Pourquoi en fait? Le silence avait un peu trop duré, et laissé trop de temps pour songer à autre chose.
    Le guerrier-mage se redressa avec effort en position assise, souriant à demi.


    - Cela doit suffire, trancha enfin le semi-drow, en écartant la main de Mornagest. A mon tour de vous martyriser.

    Mornagest répliqua rapidement, avec une pointe de nervosité dans la voix : "Je vais d'abord empêcher le sang de couler à nouveau. Ca prendra un instant."

    Il déchira un nouveau morceau de tunique, et en entoura la cuisse du drow plusieurs fois, en serrant modèrément, afin de permettre la circulation de sang dans le reste du membre. Puis il noua prestement les bouts de tissus, et déclara : "Voilà qui est fait." Sa voix semblait plus détendue, cette fois. Comme si la peur le quittait peu à peu, prenant de l'assurance avec Lothringen.

    "Faites-vous plaisir, mon cher", cha-t-il ensuite, avec une touche ironique. La douleur physique ne l'inquiétait plus depuis longtemps. Souvent, les blessures mentales lui avaient infligés de bien pires tourments, se réveillant sans prévenir, aux moments les plus incongrus, comme face à ce prêtre d'Aurile... bien sombre histoire, qui lui avait vallu tant de déboires à Lumenis, et maintenant, dans la Cité Bénie.

    En s'efforçant de ne pas trop plier sa jambe, Lothringen se déplaça jusqu'à Mornagest qui eut la bonne idée de s'incliner en arrière. Mais ce n'était pas assez, il fallait qu'il s'allonge s'ils voulaient pouvoir tirer le carreau sans risque d'oublier la pointe en plein milieu de son abdomen.

    Le guerrier se laissa faire, conscient qu'il remettait sa vie entre les mains d'un homme qui était censé être son ennemi plus ou moins officiel. Mais il se rendait compte que la politique l'avait trompé. Les idéologies, les cultes, les intérêts. Qui disaient qu'il fallait détester les Manostiens, sous le fallacieux prétexte qu'ils étaient... des Manostiens ? Secouant mentalement la tête, Mornagest s'allongea en grimaçant, mais se tut
    .
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #5
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Le semi-drow regarda la blessure, qui était bien moins laide que la sienne dans la mesure où le carreau avait peu remué de son logis, ce qui avait limité l'écoulement sanguin, mais cela signifiait aussi que l'intrus serait sans doute bien plus difficile à déloger. Le projectile s'était enfoncé tout droit dans la chair du ventre, heureusement sans rencontrer d'organe. Lothringen se rendit soudain compte que cela devait être extrêmement douloureux pour Mornagest, bien qu'il n'en ait rien voulu montrer. Aurait-il trouvé aussi fier que lui ?

    Lothringen plaça la main, doigts écartés, sur le ventre de Mornagest, cherchant le placement le plus stable. Il n'avertit le mélandien que d'un simple regard, et tira d'un coup sec.

    Le guerrier ne put retenir un cri, surpris mais douloureux, et ferma les yeux, cherchant à retenir ses larmes. La douleur lui semblait si aïgue, qu'il craignait de s'évanouir. La fatigue, accompagnée de ses réflexions intimes et obsédantes, lui avait coûté beaucoup d'énergie. Et là, allongé sur l'herbe, il préférait dormir et laisser le mal partir sans devoir le supporter. Mais Lothringen était là...

    Il rouvrit les yeux au bout d'un long instant, puis il releva la tête, et vit le conseiller qui s'affairait à épancher le sang qui coulait abondamment de la blessure, ravivée par le passage du carreau dans le sens inverse. Il sentait à peine la pression intense que devait imprimer Lothringen, tant les relents de tiraillement lui donnaient l'impression de s'être fait arraché les intestins à vif.

    Il balbutia un :
    "Vous n'y allez pas.. de main morte" empreint de cynisme, puis sombra dans l'inconscience.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #6
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Quand il rouvrit les yeux, il n'eut pas réellement l'impression d'avoir dormi. Ses traits le tiraient; il n'était ni reposé, ni délivré de sa souffrance, et son estomac le brûlait comme mille braises ardentes. La nuit tout autour était toujours extrêmement sombre et désespérément tranquille.

    Il remarqua aussitôt qu'il ne se trouvait plus à l'endroit où il s'était évanoui, mais probablement un peu plus loin, à l'écart, à quelques troncs de la clairière. Il se trouvait couché sur le côté, au pied d'un arbre; son ventre avait été pansé et un bout de sa tunique enroulé à plat à plusieurs reprises maintenait en place un morceau de tissu blanc en triple épaisseur qui paraissait un peu plus propre. Heureusement qu'il y avait eu ce renfort, d'ailleurs, car la tunique de Mornagest après ces divers prélèvements commençait à prendre des allures de pagne calimshite.

    A ses côtés, l'ambassadeur pouvait entendre la respiration faible mais régulière de Lothringen, qui s'était endormi en position assise, d'épuisement sans doute, l'épaule et la tête appuyés contre l'écorce. Eux et le tronc de chêne se trouvaient entourés par les branches d'un épais buisson épineux, mais Mornagest remarqua non sans surprise qu'il avait la jambe à moitié engagée dedans, et qu'il ne ressentait pourtant aucune douleur. Il n'eut pas le temps de s'y attarder: un murmure de voix se fit entendre à proximité - et il comprit que c'était ce qui l'avait réveillé.


    - Alors, il nous dégoise quoi, le ptit gob?

    - Il nous répète toujours la même chose: qu'il a vu deux hommes sortir de la galerie et...
    - Ouais, merci de l'info, doc. Il peut pas préciser à quoi ils ressemblaient?

    - Il a dit: deux guerriers blessés qui avançaient difficilement et qui n'ont même pas essayé de le suivre... Il n'en a pas vu davantage.
    - C'est clair qu'à la vitesse à laquelle il a dû détaler, l'aurait eu du mal. Rhha, nous perdons notre temps. Le temps qu'on rapplique, c'est juste celui qu'il leur fallait pour rejoindre les portes.
    - Tu oublies un détail, intervint une troisième voix, plus calme. A cette heure-ci, les portes de Manost sont fermées. A moins d'avoir repris la galerie en sens inverse, ils sont forcément dans les parages, à attendre le lever du jour.
    - Tu crois que les gardes ils ouvriraient pas à deux gars blessés qui demandent de l'aide?

    - Pas pour deux hommes blessés, pas pour tout l'or du monde. Il faudrait un ordre de leurs conseillers pour leur faire manquer à la consigne. Ce sont des helmites, après tout...

    - En tout cas, sont pas repartis vers les caves. Leurs semelles auraient laissé de jolies traces dans la gadoue. Et... Ouahhh! r'gardez moi c'te flaque de sang! Z'ont pas pu aller bien loin avec ça de moins dans l'corps.

    - Il fait tout de même très noir... Il nous faudrait des chiens pour espérer les retrouver.
    - Nous n'avons pas de chiens, mais nous avons un peau-verte... Une fois qu'il aura renifflé le sang, il ne sera pas long à retrouver leur piste.


    Là dessus la conversation s'interrompit; Mornagest entendit un homme parler en gobelin, puis une sorte de renifflement caractéristique qui dût se concentrer d'abord sur le sang, puis sur l'air, puis en vint à se tourner dans sa direction...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #7
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapport diplomatiques]

    Inquiet par la teneur des propos des inconnus à leur poursuite, Mornagest ne savait que faire. La fuite semblait contre-indiquée, vu son état de fatigue encore fort élevé, et laisser le drow en plan ne lui assurerait qu'un retour en ville pour le moins... compromis.

    Il roula vers Lothringen, en sentant à nouveau la morsure de la blessure se répandre dans ses viscères, mais de façon plus diffuse que précédemment, heureusement. Il n'aurait pu supporter de combattre avec un morceau de viande en moins, diminuant ses réflexes et sa force.


    "Lothringen", souffla-t-il le plus doucement possible, tout en secouant l'épaule du drow endormi. "Lothringen !". Il insista, et le conseiller remua, puis ouvrit ses yeux noirs, et les fixa sur Mornagest avec un air surpris.

    "Nous sommes suivis", lâcha-t-il avant de désigner du menton l'origine des voix qu'il venait d'entendre. "Ils nous pistent avec un gobelin". Ses traits, même masqués par la pénombre, trahissaient son amertume face à cette ridicule situation. Ils allaient être débusqués par un représentant d'une bande qu'ils venaient d'exterminer presque entièrement.

    "Vous avez de quoi nous sortir de ce mauvais pas, en boutique ? Je suis fou mais pas suicidaire. Les combattre sera au-dessus de nos forces..."

    Bien que sa fiereté était grande, il devait parfois avouer ses faiblesses. Sans cela, il perdrait la vie, par simple défiance du danger. La sagesse s'acquiert de cette façon.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  8. #8
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Lothringen s'efforça d'évaluer au plus vite la situation. Il avait déjà utilisé plusieurs de ses sorts, mais il lui en restait en mémoire; les effluves de vin de tantôt l'avaient empêché de les employer davantage lors de leur précédent combat.

    Il ne partageait pas l'opinion de Mornagest. Lancer un leurre n'abuserait ces adversaires que provisoirement, et ils étaient beaucoup trop lents pour pouvoir se permettre de les rencontrer à nouveau. Du reste, il n'avait plus beaucoup de sorts d'illusion en réserve, ce qui résolvait d'emblée le problème...

    Puis il sourit. Il se trouvait dans un espace naturel, dégagé, avec des ennemis groupés et pas d'alliés impliqué dans leur groupe. Il disposait de son infravision et d'un anneau d'action libre. Il avait, en effet, la solution en magasin... Une solution assez classique qui lui avait déjà plusieurs fois sauvé la vie lorsqu'il s'était trouvé poursuivi, par le passé. Sur Féerune. Il se redressa pour mieux viser, et incanta...


    Lothringen = = > toile d'araignée = = > clairière


    Quelques cris de surprise comme des filets de soies fines enserraient soudain les inconnus... mais de cela Mornagest, qui n'avait pas l'infravision, ne voyait pas grand chose.


    Lothringen = = > ténèbres = => clairière


    - Mille ribaudes puantes, Keskispass?! J'peux pu bouger!

    - Deux guerriers, hein? y'avait un mage! si vous le voyez, tirez pour interrompre les incantations!
    - Couiiiin!
    - Mais on voit que dalle!

    Lothringen = => boule de feu = => clairière

    - Couiiii -

    - Arggh -


    Dans les ténèbres, des hurlements avaient remplacé les cris de surprise, et Mornagest vit Lothringen se lever, traverser comme s'il n'existait pas le buisson d'épineux, puis se diriger en boîtant vers cette zone d'obscurité absolue où son infravision lui permettait sans doute d'y repérer les êtres vivants sans trop de difficultés... A en croire les cris, il n'en restait déjà pas plus de deux.

    Ces cris s'interrompirent bientôt. Mornagest pensa que le semi-drow avait exécuté les survivants mais quand Lothringen dissipa ses sorts il aperçut en face du conseiller, au milieu de la fumée et de quelques flammèches se dégageant encore des herbes calcinées, un humain en armure de cuir qui se tenait debout, penaud, les vêtements à moitié brûlés, ses armes par terre et les mains levées.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #9
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Le guerrier s'approcha à son tour de l'endroit du sinistre provoqué par le drow. Impressionné par l'efficacité des sortilèges de Lothringen, il en venait à se demander comment il pourrait, lui aussi, manipuler de la sorte les éléments, et en tirer d'aussi puissantes forces.

    Légèrement courbé sur le côté à cause de sa blessure, Mornagest arriva près du survivant avec un air mauvais sur le visage. Ce manant risquait de passer un sale quart d'heure, si le conseiller le laissait l'interroger à sa guise. Mais cela ne risquait d'être. Il était à Manost, pas dans un coin reculé des Terres du Basilic, où rien n'était soumis à la loi.

    Il dégaina cependant, afin d'être prêt en cas de tentative désespérée de la part de l'inconnu. Puis il jeta un coup d'oeil admiratif au conseiller, après avoir aperçu le cadavre inerte du gobelin, et d'un autre type, dont le sort ne fut pas plus heureux.

    Quelle rapidité d'action, quelle efficacité ! Il redoutait la magie, depuis son combat contre le freyeur, mais il s'apercevait qu'elle pouvait aussi rendre de bons services. A méditer, peut-être en discuter avec le drow ?


    "Eh bien, qu'avons-nous là, messire ? Une paire de bandits venus détrousser d'honnêtes voyageurs ?"

    Mornagest aimait narguer les abrutis qui tentaient de le tuer, et en tirait une espèce de satisfaction sadique. En général, ses ennemis ne vivaient plus pour pouvoir conter les douceurs qu'il leur infligeait, sans doute ce manant serait-il le premier à pouvoir s'en vanter...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  10. #10
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    L'homme envoyait des coups d'oeil de défiance, aller-retour, de l'un à l'autre de ses vainqueurs. Un sorcier noireaud et un guerrier humain, ensemble?! Il regarda Lothringen de plus près...

    Drow isolé + Manost + magie puissante + tiens, il porte un anneau armorié... + l'a l'air sûr de lui + &²&çà"'(è-à"é%!§ = => un des conseillers, non?

    ... et, quelques connexions synaptiques plus tard, afficha une mine résolument moins inquiète, comme s'il était désormais persuadé de devoir s'en tirer à bon compte. Il reporta son attention sur Mornagest, qui était le premier à avoir pris la parole. Curieux, d'ailleurs, que le drow n'ait rien ajouté... Le guerrier lui inspirait beaucoup plus d'inquiétude, mais au moins, s'il se contentait de grogner...

    Un silence plana quelques instants. Le prisonnier décida enfin que ce qu'il dirait était sans importance.

    - Non, fit-il en haussant les épaules. Nous étions trois, pas deux. Mais Albineo a dû réussir à sortir de la zone et s'enfuir à toutes jambes. Et, euh... oui, on avait un gobelin qui faisait le guet dans la forêt, il nous a dit vous avoir vu passer... Il se rengorgea. Deux hommes blessés... On a pensé que vous feriez une proie facile.

    Lothringen se contenta de sourire et de jeter un regard entendu à l'ambassadeur, comme s'il voulait lui laisser l'honneur de poursuivre.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #11
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Sans se faire prier, Mornagest darda un regard plus qu'agressif au survivant du massacre, et leva sa lame vers son visage, puis lâcha, d'un ton froid et sarcastique :

    "Avant d'agir, on pense. Ce réflexe semble vous faire défaut, mais je peux vous y aider. Qu'est-ce que vous faites ici, à traquer des voyageurs sans défense ? Où est parti votre comparse ?"

    Il ponctua sa question d'un mouvement de lame menaçant, mimant un égorgement propre et rapide. Mais il ne comptait faire usage de la violence devant Lothringen. Incident diplomatique gênant, ou déshonneur de tuer un homme sans défense, peu importait, il devrait remettre à plus tard ses pulsions sanglantes.

    Voyant que l'individu tardait à répondre, le guerrier regarda alors le conseiller et lui déclara :


    "Ce manant semble bien peu loquace. Peut-être qu'en lui entaillant quelque organe, il devrait retrouver l'usage de la parole, qu'en pensez-vous ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  12. #12
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Lothringen regardait fixement l'inconnu. Ils pourraient livrer cet homme aux enchanteurs et tirer de lui tout ce qu'ils voudraient en temps utile et sans grande violence, compte tenu de sa résistance probablement assez faible à la magie. Mais le conseiller était d'un naturel curieux, et c'est pourquoi il était décidé à apprendre le maximum sur le champs. Et tant pis s'il lui fallait pour cela intimider à outrance...
    Depuis son retour de Melandis, il avait appris à trouver des frontières toujours plus incertaines à ses définitions de l'inacceptable.

    Il répliqua d'une voix atone, sans esquisser le moindre geste:


    - Qu'en pense-t-il? Voulez-vous vous essayer à une étude comparée des méthodes de torture drows et mélandiennes?

    L'homme semblait hésiter. Est-ce qu'il avait eu raison de croire avoir identifié l'elfe noir? Et même si... c'était un drow... et l'autre n'était sûrement pas un helmite. L'homme se dit qu'il fallait lâcher un peu de lest, pour les calmer, et qu'il ne servirait à rien de nier ce qu'ils devinaient probablement tout seuls.

    - Notre compagnon est probablement retourné au campement afin de donner l'alarme. Ce dernier est situé loin au nord et -il esquissa un sourire moqueur - inutile que je vous précise où, il aura disparu bien avant que vous ne puissiez le rejoindre.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  13. #13
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Mornagest sourit sadiquement en entendant l'homme parler. Trop d'assurance. Il allait sentir la morsure de la cruauté, s'il restait aussi impertinent. Il ne verrait pas le coup artir, mais il le sentirait arriver.

    "Fort bien, puisqu'il n'est plus là, je vais me rabattre sur toi, pour me détendre un peu. Alors, j'en viens à ma question suivante. Que venaient faire là ces gobelins apprivoisés par vos soins ? Pourquoi tentaient-ils d'entrer dans ce trou à rats ?"

    Il posa cette fois la pointe de son épée au niveau de l'entrejambe du maraud, certain de la peur que la menace risquait de lui causer. La peur de souffrir était un bon stimulant, autant bien s'en servir.

    Mornagest se demandait ce qui était en train de passer par la tête de Lothringen. Ce dernier semblait distant, comme indifférent au sort de l'homme. Cela l'étonnait quelque peu. Certes, il n'était pas plus helmite que lui, mais son côté maléfique semblait atténuer sa répugnance à la violence gratuite. A moins qu'il ne s'agisse que d'un masque afin d'éviter de laisser croire au manant qu'il aurait la vie sauve, quoiqu'il arrive ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  14. #14
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Cette fois le brigand cessa tout à fait de s'amuser; il y avait dans le regard de ce guerrier des lueurs sadiques qui lui disaient que ce dernier était presque impatient d'avoir une bonne raison de le saigner. Et du deuxième, le drow, il ne semblait rien y avoir à attendre, ni dans un sens, ni dans l'autre. Comme si tout cela lui était parfaitement indifférent.

    Si le captif avait un instant espéré limiter son cas à celui d'un voleur de grand chemin, il voyait bien que cette stratégie ne le mènerait qu'à une prompte mort. Après tout, pour quelle raison voudrait-il jouer les héros? Le plan avait échoué, de toute manière...


    - Inutile d'en arriver là... Je... voilà. Nous sommes un groupe de contrebandiers et nous avons des agents en ville... chargés de nous avertir des opportunités. Sur les indications de l'un d'eux, il y a trois ou quatre mois, nous avons appris qu'il y avait à Manost un magasin abandonné doté d'un intéressant réseau de galeries... On s'est dit qu'en se procurant les plans pour ne pas percer un seul pas de trop dans cette roche ingrate, on aurait ainsi l'occasion de forer un passage clandestin utile pour échapper à l'octroi des portes. En plus, il parait que ce magasin contient quelques unes des plus précieuses cuvées de la ville!... Bref, comme ce genre de basse besogne ne nous intéresse pas beaucoup, on a passé un accord avec les gobelins: en échange de quelques unes de nos denrées et d'une cohabitation paisible, on va dire... Les gobelins ont achevé le passage il y a quelques temps déjà, et là ils travaillaient à l'agrandir pour que nous, humains, puissions passer sans nous plier en quatre.

    Il s'efforça de se balancer sans trop remuer d'une jambe sur l'autre. Il avait des crampes, à force de se faire immobile sous la pointe de la lame.


    - Vous voulez savoir autre chose?
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  15. #15
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Affichant une nette déception, Mornagest n'en était que plus mécontent. Son histoire, si elle était vraie, ne justifiait aucunement la présence de ces cadavres de prêtres, ni, et surtout, de l'horrible freyeur qu'ils avaient terrassé à grand-peine. Il se demandait encore comment une infâmie pareille pouvait rôder au sein d'une vlle comme Manost. Cela laissait présager bien des choses quant à la gangrène qui devait frapper la cité, en grattant un peu la surface droite et dorée qu'elle affichait ailleurs...

    "Est-ce que vous êtes entrés là-dedans ? Ou vous avez gentiment laissé vos esclaves prendre les éventuels risques de tomber sur des bestioles peu engageantes ?"

    Il agita quelque peu sa lame, mimant une émasculation plutôt cruelle, en plusieurs coups vifs. La tentation était si grande...

    "Croyez-moi, il vaut mieux parler. Sans cela, je pourrai même devenir méchant. Et j'ai l'impression que vous le regretteriez. Plus que moi, en tout cas.", ajouta-t-il, un sourire dément se dessinant lentement sur ses lèvres. Il dévoilait ses dents, comme s'il comptait s'en servir pour le saigner.

    "Et encore, mon ami drow s'y connaît lui-même fort bien en passe-temps cruels. Je suis certain qu'en combinant nos soins, vous aurez tout le temps d'espérer mourir au plus vite."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  16. #16
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Mais pourquoi tant de haaaaaaine, songeait le malheureux contrebandier sans trop comprendre où voulaient en venir toutes ces nouvelles questions. Peut-être n'était-ce pas le meilleur moment pour s'appesantir sur le sujet, cela dit, lui suggéra aussitôt son entrejambe.

    - Nous les avons laissé forer tout seuls, avec les plans. Nous nous sommes contentés de faire une patrouille de reconnaissance lorsque le tunnel a été enfin percé. Il y avait des rumeurs de présence morte-vivante dans les caves et ça rendait les peaux-vertes particulièrement nerveux... En réalité, le vampire proprio en question avait déserté les lieux depuis longtemps, en tout cas on a rien vu de tel.

    Il marqua une pause, cherchant avec une stupéfiante rapidité quelles indications complémentaires pouvaient souhaiter ses encombrants interlocuteurs.


    Par la suite, leur chef nous a fatigué avec ses histoires de prêtres... Il prétendait qu'un groupe de prêtres helmites avait choisi les caves comme lieu de rendez-vous clandestin et qu'il était obligé d'interrompre les travaux à chacun de leur passage, parce qu'il n'était pas en mesure de prendre le risque d'une confrontation. Mais on a pas été vérifier. Pour nous, c'était clair, il cherchait à grapiller sur les délais.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  17. #17
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    L'ambassadeur rageait. Cet abruti n'aurait sans doute pas grand-chose d'intéressant à leur raconter, sinon un minable trafic sans intérêt pour lui. A moins qu'il ne cache quelque chose, qu'il n'osait avouer, ou qu'il voulait garder pour lui afin de s'en servir plus tard...

    "Qu'en pensez-vous, mon ami ?" demanda-t-il à l'adresse de Lothringen. "Dit-il la vérité ? Peut-être devrais-je lui arracher quelques doigts afin de lui faire avouer la VRAIE vérité..."

    Il saisit brusquement la main gauche de l'homme, et serra l'index, comme prêt à mettre sa menace à exécution. Son air réellement sadique faisait peur à voir, et même Lothringen commençait à douter qu'il jouat vraiment la comédie. Sans doute était-il assoiffé de vengeance, comme à son habitude ?

    Changer un homme mettait du temps, et le faire retomber dans son vice était d'une facilité déconcertante. Dans ce cas présent, aidé par la nature violente de l'humain, Mornagest n'avait aucune peine à apprécier sans vergogne cette situation de domination écrasante sur le faible.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  18. #18
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    -Mais... je vous jure que je dis la vérité! Je ne sais rien d'autre! hurla le brigand, cédant à la panique. Le mélandien tordit son pouce un peu plus...

    Quel spectacle. De Mornagest, il ne restait plus qu'un flot de haine pure dirigé en aveugle sur un individu qui n'avait finalement pas seulement eu le temps de lui nuire, une aspiration à la cruauté qui se moquait bien de sa cible, ou de sa raison d'être. Une violence brute qui ne demandait qu'un prétexte pour se manifester à nouveau, alors même que le guerrier sortait d'un rude combat, et en un sale état encore. Comme s'il avait voulu effacer par ce comportement toutes les faiblesses qu'il avait pu laisser entrevoir dans les dernières heures...

    Lothringen aurait bien voulu pouvoir dire qu'il était écoeuré de ce qu'il voyait, mais c'était bien pire que cela. Le semi-drow connaissait bien cette violence. C'était le quotidien de l'outreterre, et lui-même, à de nombreuses reprises, il y avait cédé. Il se souvenait, à Melandis, d'avoir pratiqué la torture sur un simple voleur. Il se souvenait de s'être acharné, dans un moment de folie furieuse, sur son vieil ennemi Eolder'n - ou pour mieux dire, sur son cadavre. Il se souvenait simplement d'avoir pris du plaisir à tuer... Il prenait conscience du chaos qui s'était emparé de son esprit depuis lors, et il avait sous les yeux la vivante image de ce qu'il avait été, de ce qu'il était susceptible de redevenir.

    Seul le dégoût surnageait à présent du flux de ses pensées sombres. Il fallait arrêter cela au plus vite. En réalité, il se souciait peu du voleur. Il ne le connaissait pas, et peut-être qu'un dieu pourrait leur affirmer qu'il ne les aurait pas mieux traités lui-même, s'il avait pu. Mais certains actes dégradent ceux qui les commettent, quelles que soient leurs victimes, et Lothringen ne voulait pas être le témoin d'un tel geste. Comment pourrait-il continuer de regarder Mornagest après cela...


    - Arrêtez ça! intervint le semi-drow en prenant chacun des deux hommes par le bras pour les séparer. Et il les sépara en effet. Le brigand en profita pour s'enfuir à toute vitesse. Lothringen aurait pu l'arrêter d'un simple projectile magique mais il le laissa courir intentionnellement. Et ce n'est que lorsque l'homme fut hors de vue qu'il se tourna enfin vers Mornagest qui fulminait.

    - Un vulgaire voleur... et qui nous aurait bien tués, cracha-t-il.
    - Je ne l'ai pas fait pour lui. Qu'alliez-vous faire...

    Le semi-drow en disant ces mots fixa son regard sur Mornagest. Bien que ce ne soit manifestement pas une question, il n'était pas difficile de voir à quel point Lothringen était blessé de ce qu'il venait de se passer. Comme si cela l'atteignait personnellement.

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #19
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Il fulminait. Contre qui, contre quoi, il ne savait exactement, mais il était furieux. De révéler sa nature qu'il chérissait avant ? D'avoir été empêché de satisfaire ses besoins meurtriers ? De ne pouvoir gifler le drow pour son intervention ? Il ne savait. Et cela le rendait encore plus infect, encore plus exaspéré.

    "Ce que j'allais faire ? Ce que j'allais faire ??" Il criait presque. Comme si la question en suspend lui paraissait complètement absurde. Et, au moment où il s'apprêtait à répondre, il s'interrompit, la bouche entrouverte. Qu'allait-il faire, réellement ? L'aurait-il vraiment torturé ?

    Deux jours auparavant, la question ne lui serait pas venue à l'esprit. Tuer, blesser, faire souffrir étaient ses raisons d'être, de rester en vie, qu'elles qu'en étaient les conséquences morales - dont il se souciait d'ailleurs très peu.

    Mais là, qu'allait-il faire ? Autant qu'une question sans réponse, la gifle - morale, celle-là - que venait de lui infliger Lothringen lui fit aussitôt oublier toute colère. Il baissa les bras, les laissant pendouiller mollement le long de son corps, et avait le regard perdu dans le vague. Il ne voyait rien. Rien qu'un mur, dans lequel il s'apprêtait à foncer, et à s'assomer, si pas s'ouvrir le crâne et en voir le contenu s'écouler lentement, tandis qu'il supplierait qu'on l'achève, afin d'écourter sa déchéance spirituelle totale.

    Il voyait à présent ce à quoi son existence menait. Et il savait qu'il ne se trompait guère. Qu'il ne pourrait éviter cela. Sauf si...

    Tout cela lui vint à l'esprit en un battement de coeur. Mais quel battement, dans quel coeur ! Un effet des plus monstrueux, des plus douloureux. Mais quelles en seraient les conséquences ? Nul ne pouvait le dire, ni Lothringen, ni lui.


    "Qu'allais-je faire ?", demanda-t-il, une pointe de dégoût dans sa voix plaintive. Son épée glissa au sol, et s'étala sur l'herbe humide de rosée.

    Il tourna lentement ses yeux vers le conseiller manostien, comme l'implorant de trouver une réponse à cette interrogation.

    Puis, comme désespéré, comme supportant un fardeau trop lourd pour lui, il chut au sol, retombant lourdement sur son séant, et enfouit son visage dans le creux de ses mains. Il ne pleurait guère. Nulle larme ne pouvait cesser ses pensées de tourner follement en rond, dans son esprit malmené par tant de brutales controverses. Il ne pleurait pas, il constatait. Amèrement.

    Qu'était-il devenu ? Depuis vingt-cinq ans, ou depuis deux jours, qu'était-il devenu ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  20. #20
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260
    Quête: Rapports diplomatiques

    Il s'était attendu à plus de résistance. Il avait anticipé une diatribe sur la sottise de la bonté, la vanité de la morale, et l'inutilité de toute estime de soi. Il était en quelque sorte soulagé de ne pas entendre cela, mais il était inquiet tout de même de l'état où se trouvait Mornagest. Perdu; au seuil de la folie , peut-être... On dirait bien. En proie à une rage destructrice dont il ne pouvait être que l'ultime victime. C'est une chose que d'être maléfique, c'en est une autre que de distribuer en vain la violence et de la retourner sur soi à cause de sa propre souffrance.

    Pouvait-il l'aider? C'était étrange pour le semi-drow que de se poser cette question. Lui qui avait toujours été l'élève, l'apprenti, qui se sentait si jeune encore, et si peu sûr de soi. Mais il avait changé. Grandi, d'une certaine manière. En partie à cause de son nouveau métier. La fêlure qu'il avait rapportée de ses voyages l'avait par ailleurs rendu plus lucide, si plus imprévisible aux yeux de ses alliés. Et plus... serein, peut-être.
    Lothringen avait d'autant plus envie de tirer Mornagest de là qu'il avait le sentiment d'être passé par quelque chose d'assez similaire... mais sans doute n'était-ce pas une mauvaise chose que de laisser le mélandien un peu cogiter par lui-même, et il ne serait pas du genre à imposer son aide. Il respecterait ce silence.

    Laissant l'ambassadeur à ses réflexions, Lothringen fit trois pas de côté en direction d'un arbre proche, et s'employa à y couper une branche basse, qu'il tailla rapidement, à coups de hache, afin de la dénuder en un bâton de correcte longueur. Voilà qui ne serait pas inutile au moment de s'en retourner. Quand il fut prêt, il se retourna, adossé au tronc d'arbre, les mains sur son bâton, laissant passer le temps. Mornagest continuait de se frotter nerveusement le visage. Le semi-drow fixa ses pieds. La rosée. Ils avaient dû dépasser la minuit de cette nuit sans lune. Il attendit que l'ambassadeur jette un coup d'oeil par-delà ses paumes, et lorsque ce fut le cas:


    -Nous sommes blessés, sales, repérés, et nous avons le ventre vide
    , remarqua-t-il. Mieux vaut ne pas s'attarder ici davantage.

    Il s'approcha de Mornagest et lui tendit le bras pour l'aider à se relever.

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #21
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    15 874
    [Quête : rapports diplomatiques]

    Le guerrier gardait les yeux dans le vague, ils fixaient distraitement un point situé derrière Lothringen. Mornagest semblait ne pas comprendre ce que lui disait le conseiller. Celui-ci allait répéter, lorsque l'ambassadeur se leva lentement, et opina du chef, rajoutant :

    "Oui. La faim... j'avais oublié. Vous vous sentez capable de marcher jusqu'aux portes ?"

    Sa question était absurde. Le drow venait d'anéantir deux créatures avec une boule de feu, il pourrait sans problème franchir la lieue qui les séparait de Manost.

    Mornagest récupéra mécaniquement son épée, et la rengaina, puis, il secoua la tête, et regarda Lothringen. Que devait penser le conseiller de lui ? Sans doute beaucoup de choses. Du mépris ? De la honte, d'être accompagné d'un guerrier faible ? Ou, simplement, se fichait-il éperdument de ce que Mornagest pouvait endurer mentalement.

    Quoique les récents évènements tendaient à prouver le contraire. Il aurait pu le laisser périr, contre le freyeur. Il aurait pu depuis longtemps l'anéantir d'un sortilège, et faire croire à sa mort contre des gobelins. Il aurait encore pu ne pas le soigner, au sortir de ce boyau, et s'en retourner seul à Manost.

    En l'occurrence, c'était plutôt à Mornagest de se demander ce qu'il devait penser de son homologue. Qu'il était vertueux ? Ou que ses actes étaient guidés par les obligations diplomatiques ?

    L'incertitude avait la vie dure, en ce moment, dans la tête du guerrier.


    "Allons-y", lâcha-t-il sans entrain.

    A la bonne heure…
    Dernière modification par Lothringen ; 31/12/2007 à 00h34.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  22. #22
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260

    Quête : Le Poing Levé

    En provenance de La Vierge d'Argent :
    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post220621

    En entendant le cri soudain de Brus, Corwin se redressa immédiatement, les cheveux dressés sur la tête. Un coup d'œil à ses compagnons de route encore choqués lui apprit qu'il n'avait pas rêvé ce hurlement de cauchemar si bien accordé au décor.

    "Vous avez entendu ? ... C'était tout près... Et je vous promets que ça ne sortait pas de la gorge d'un mort-vivant..."

    Le hurlement s'était tu aussi soudainement qu'il avait jailli mais il était difficile de l'oublier. Le vieux prêtre jeta un regard suspicieux au charnier qu'il distinguait cependant difficilement dans l'obscurité. Voulait-on leur faire peur ? Etaient-ils suivis ? Il ne voyait rien...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  23. #23
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages
    3 009

    Re : Quête : Le Poing Levé

    Quête : le Poing levé

    Chandara elle aussi avait entendu l’exclamation venant du fond de la fosse. Elle se rangeait à l’avis de Corwin, il s’agissait d’une voix bien trop vivante pour appartenir à l’un des occupants naturels du charnier, bien que cette conclusion ne la rassure qu’à moitié sur les intentions de son propriétaire. Il pouvait aussi bien s’agir d’un vagabond que d’un espion ou d’un plaisantin. Le trajet jusqu’ici et le mystère autour de leur mission avait atteint la paladine plus qu’elle ne s’y attendait et cette nouvelle surprise pesait sur ses nerfs déjà bien mis à l’épreuve. Elle s’avança vers le bord de la fosse et brandit son marteau vers le vide obscur en lançant une invective au suiveur invisible :

    - Qui que tu sois, scélérat, il est inutile de nous suivre. Retourne donc dans ton trou putride où vient affronter la justice de Helm pour m’avoir fait sursauter !

    La jeune femme rougit furieusement en réalisant le peu de discrétion et l’effet peu dissuasif de sa menace. De rage et de dépit, elle se saisit d’un caillou avant de se rendre compte qu’il s’agissait en fait de la chaussure abandonnée d’un défunt et la jeta au fond du trou avec un effet tout à fait théâtral.

  24. #24
    Date d'inscription
    February 2009
    Messages
    571

    Re : [Lieu] Au pied des remparts... côté nature

    Quête: Le Poing levé.

    La sueur perlait sur son front malgré l'humidité et la fraîcheur de la nuit. Il entendit distinctement la voix du prêtre puis l'injonction de la paladine. Enfin, sans bien comprendre d'où elle venait, il vit la chaussure s'écraser avec un bruit mat sur les corps. La faible lumière de la lune leur donnait un éclat blafard. Brus frissonna. Il ne savait quel choix faire. Peut-être se serait-il résigné à se montrer mais la vue de tant de corps gisant là, délaissés, et le secret qui habillait leur mission et qui devait tenir énormément aux représentants de l'Eglise helmite lui fit prendre conscience que ces derniers pouvaient être assez fanatiques pour trouver sa présence trop gênante et l'envoyer rejoindre dans la fosse tous ces anonymes (à qui on lançait aussi des chaussures). Les menaces de la paladine ne l'encourageaient pas. D'autant que si les helmites décidaient de son sort, Althéa et Oriane ne lui pourraient être d'aucun secours.

    Il recula un peu plus dans le corridor sombre, silencieusement, et lorsqu'il se jugea invisible depuis l'entrée des catacombes il s'accroupit et attendit, réfléchissant sur les possibilités qui lui restait.
    J'ai signé, là: X
    Sinon, la biographie de Brus, c'est ici.

  25. #25
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    7 260

    Quête: Le poing Levé

    La mine incrédule, Corwin regardait alternativement Chandara et le trou noir d'où semblait fraîchement régurgitée la masse de cadavres. En ce qui le concernait, une chose était certaine ; il ne redescendrait pas là-dedans pour quelque poursuivant que ce soit. Il aurait volontiers mis le feu à la pile de corps pour retarder leurs poursuivants, mais ils avaient déjà gaspillé leur huile contre les rats...

    "Notre mystérieux crieur n'a pas l'air amateur de combats à la loyale. Nous allons traverser des forêts et des plaines où il lui sera beaucoup plus difficile de se cacher. Je suis d'avis de partir d'ici."

    A peine avait-il prononcé ces mots qu'il songea qu'il avait tout ce qu'il fallait pour relever des morts...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    9 995

    Quête : Le Poing Levé

    Althéa s'était tue. Il lui avait semblé, reconnaître la personne qui avait crié. Brus. Mais ce n'était pas possible. Aux dernières nouvelles, il restait avec Elissa. Donc ... Du moins, c'était en théorie. Après tout, il avait bien pu les suivre malgré tout. Par contre, si on le retrouvait, il risquait de passer pour un espion. Dans le même temps, à quelques pas d'eux, il risquait de subir quelques attaques. Et isolé comme il était ... Elissa ne lui pardonnerait jamais. Qu'était-il préférable ? Le laisser seul ou attendre qu'on le trouve ? Déjà, si elle savait ...

    Elle profita du fait que les autres étaient tournés vers la direction du crieur pour aller discrètement du coté d'Oriane et lui chuchota en passant :


    "Je crois que Brus nous suit."
    Dernière modification par Lothringen ; 10/10/2009 à 16h33.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  27. #27
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages
    282

    RP : le Poing Levé

    " Brus ? Mais qui est Brus ? "

    Mical ne savait pas tropsi ils devaient être furieux que quelqu'un les ait pris en filature, ou se satisfaire que leur poursuivant soit connu. Il était tout de même vexant d'avoir été suivis sans s'en rendre compte depuis... depuis quand, au juste ? Sans doute depuis la guilde de...

    Non...

    Il commençait à ressituer le nom. Il avait dû l'entendre à la dérobée lors de son exploration des lieux, pour désigner...

    " Le gamin ?! "

    Pour la diplomatie, on repasserait, mais pour l'heure, seule une certaine consternation teintée de colère habitait l'esprit du prêtre. Et dire qu'il avait déjà eu des doutes sur le groupe originel...
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

  28. #28
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : RP : le Poing Levé

    En entendant le nom de Brus de la bouche d'Althéa, Oriane avait tourné la tête vers la fosse. Le cri l'avait d'abord effrayée, mais en y repensant, il lui semblait également que la voix qu'ils avaient entendu ne lui était pas tout à fait étrangère. Elle n'eut néanmoins pas le loisir de partager cette impression avec la bretteuse, le prêtre avait lui aussi saisi le nom. Et il ne s'en cacha pas, arrachant une grimace désolée à la jeune femme par son attitude. Non seulement, tout le monde avait du désormais entendre de quoi il retournait. Mais en plus, il n'employait certainement pas là le meilleur moyen de faire accepter la présence du gamin au reste du groupe, fut-elle provisoire.

    "Oui, le gamin. Enfin je crois...Il n'était pas censé nous suivre."

    Elle réalisa soudain que le visage du prêtre n'exprimait pas seulement de la surprise. Il semblait presque...indignée par la présence potentielle de Brus.

    "Je sais que ce n'était pas prévu, j'en suis désolée. Mais nous devrions peut-être...l'aider à sortir de là avant de voir ce qu'il convient de faire..."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  29. #29
    Avatar de Chandara
    Chandara est déconnecté Ordre de la Rose Rubis
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Antelucas
    Messages
    3 009

    Re : Quête: Le poing Levé

    Quête : le Poing levé

    De manière inattendue, Chandara vint au secours des deux jeunes mercenaires de la guilde. L’intervention d’Althéa et d’Oriane l’avait fait changer d’avis, sa peur retombée et muée en un début d’indignation pour la réaction virulente du prêtre. Elle en avait oubliée sa propre attitude un instant plus tôt alors qu’elle pensait être suivie par un espion à la solde de leurs ennemis.

    - Je pense que personne n’a à gagner d’une réaction excessive. Il ne s’agit guère plus qu’un gamin effrayé. Nous ne pouvons pas le laisser parmi ces cadavres putrides.

    La paladine réprima un frisson à l’idée d’avoir à revivre cette épreuve avant d’ajouter d’un air un peu mauvais :

    - Il sera toujours temps de l’interroger sur ses raisons de suivre notre groupe et de le renvoyer chez lui avec une fessée dont il se souviendra.

  30. #30
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    Dans la Lune
    Messages
    282

    RP : le Poing Levé

    A l'énoncé de cette dernière phrase, le visage du prêtre se tordit d'une grimace amère.

    " Je ne suis pas sûr que le renvoyer chez lui soit encore une option, à ce stade... "

    Qu'est ce qu'ils ne comprennaient pas dans " mission confidentielle " ? Ils ne pouvaient plus renvoyer l'enfant à ses pénates pour qu'il aille claironner à tue tête qu'il les avait vu quitter subrepticement Manost et remettre l'ennemi sur leur piste ! Ce qui signifiait qu'à moins d'une solution miracle, ils risquaient fort de se le coltiner pour le restant du voyage. Cette seule pensée suffisait à lui coller la migraine.

    De mieux en mieux.

    Faisant contre mauvaise fortune aussi bon cour que son humeur le permettait, il poussa un profond soupir résigné.

    " D'accord, allons le chercher. Je crois qu'il a quelques explications à fournir. "
    Fiche RP de Mical, prêtre de Manost


    Tant de choses à faire, et si peu de temps...

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [BG1] Tome de sagesse dans la nature
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/02/2013, 11h59
  2. [Fun] Carsomyr grandeur nature
    Par Sidwik Brandon dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/03/2007, 19h23
  3. Le Jeu de rôle grandeur nature
    Par Sixtine Ombreclaire dans le forum L'antre du rôliste
    Réponses: 64
    Dernier message: 24/07/2004, 12h37
  4. [ASTUCE] Las de la marche à pied ?
    Par kunu dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/02/2004, 11h02

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254