Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 94

Discussion: Les épilogues

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659

    Les épilogues

    Bonsoir,

    Tout d'abord je vous mets en garde quant à la présence de très nombreux spoilers dans ce thread. Alors si vous n'êtes pas prêts à vous divulgâcher, faites demi-tour immédiatement.

    Du fait que les changements appliqués aux épilogues sont tout de même conséquents, je préfère vous les soumettre, dans une optique de transparence (et aussi un peu pour me rassurer). Car je ne connais pas tout sur tout (lore, PNJ, etc.), que j'ai peut-être fait des erreurs, ou encore que ma plume n'est pas nécessairement des plus exquises. Et je sais qu'il y a parmi cette communauté un bon nombre d'amateur d'écriture.

    À mes yeux, de très nombreux détails, concepts, etc. présents dans la VO ne sont pas fidèlement traduits. Voir même parfois, de très grandes libertés d'interprétations ont eu lieu (ex : l'épilogue de Jan). Bien que j'ai parfois consciemment conservé certains passages de la version française originale qui n'avaient pas vraiment lieu d'être, parce qu'on est aussi là pour faire des compromis. Je pense également que ces textes, qui concluent la saga de Baldur's Gate, méritaient qu'on s'attarde dessus, quitte à tartiner légèrement.

    Notez que les épilogues de romance comportent des versions masculines/féminines qui ne sont pas censées avoir lieu dans le jeu original, ignorez-les, car elles ne sont présentes que par souci de compatibilité avec d'éventuels futurs mods qui modifieraient les prérequis de ces dites romances, comme par exemple le sexe de Charname. La version du genre correct est en gras. Ah, et ignorez également les astérisques, ce sont simplement des espaces insécables.

    De plus, j'ai constaté que certains épilogues collent difficilement à certains événements du jeu. Comme le choix de l'ascension de Charname au rang de divinité, par exemple, tous assument plus ou moins que son choix fut de rester mortel. Ou encore des changements d'alignements (ex : Sarevok, Viconia) ou d'autres choses diverses (ex : Dorn est devenu un chevalier noir déchu). Seul Rasaad possède 3 épilogues, couvrant presque toutes ces éventualités. Que pensez-vous de cela ?

    J'ai passé toute une semaine à les relire, ce fut un exercice compliqué, alors soyez sympas avec moi.

    Toute critique, correction, suggestion, tournure de phrase remodelée est la bienvenue (à condition que cela colle à la VO, bien évidemment). Mais ne soyez pas vexé si nous ne retenons pas forcément toutes vos propositions.

    Merci à GrootIsntTree pour la relecture des épilogues classiques, ainsi qu'à JohnBob et Machiavélique pour leurs suggestions.

    # AERIE

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 10/04
    @73916 = ~Aerie continua sa vie aventureuse après avoir quitté <CHARNAME>, se posant comme une féroce adversaire de toute forme d'esclavage. Sa compassion fut toutefois altérée par un sentiment de vengeance*: une soif de revanche obsessionnelle pour tout ce dont elle fut dépossédée lors de sa captivité. À tel point qu'elle aurait pu se dévoyer entièrement si elle n'avait pas rencontré par hasard un groupe d'avariels réduits en esclavage dans le royaume du Cormyr. Après avoir été libérés, ils la persuadèrent de rejoindre Faenya-Dail, le foyer d'où elle fut si cruellement arrachée jadis. Aerie apprit beaucoup durant son séjour, notamment qu'elle n'était plus vraiment l'une des leurs, que plus jamais elle ne serait une avarielle. Elle cessa donc de s'apitoyer sur son sort et de se languir de ses ailes, admettant que cela ne mènerait à rien. Aerie devint finalement une grande prêtresse à Pierrebasse, un village gnome dont lui avait souvent parlé Quayle, son tuteur. Il avait été sa seule véritable famille, et c'est parmi les siens qu'elle trouva enfin la paix.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 18/04
    @73917 = ~Aerie et <CHARNAME> furent inséparables, mettant de côté leurs carrières d'aventuriers pour se consacrer à l'éducation de leur fils, puis quelque temps plus tard, de leur fille. Leurs vieux jours les amenèrent à entreprendre un ultime et long voyage, car Aerie demeurait tourmentée par les souvenirs de ses années d'esclavage et de la perte de ses ailes. Ils partirent donc tous deux vers Faenya-Dail, la patrie des Avariels, les elfes ailés auxquels Aerie fut si cruellement arrachée jadis. Ils y retrouvèrent non seulement son peuple, mais aussi et surtout des parents aimants qui avaient passé de longues années à la recherche de leur fille disparue. Leurs retrouvailles furent débordantes de joies et de pleurs, tandis que chacun enlaçait l'autre avec ferveur. Sans plus aucun mystère ni trouble pour assombrir leur vie, c'est là, parmi les nuages, qu'Aerie et <CHARNAME> se marièrent enfin. Il est dit que leur union fut bénie par l'apparition conjointe de Baervan Ermiterrant et Aerdrie Faenya.~ ~Aerie et <CHARNAME> furent inséparables, mettant de côté leurs carrières d'aventurières pour se consacrer à l'éducation de leur fils, puis quelque temps plus tard, de leur fille adoptive. Leurs vieux jours les amenèrent à entreprendre un ultime et long voyage, car Aerie demeurait tourmentée par les souvenirs de ses années d'esclavage et de la perte de ses ailes. Elles partirent donc toutes deux vers Faenya-Dail, la patrie des Avariels, les elfes ailés auxquels Aerie fut si cruellement arrachée jadis. Elles y retrouvèrent non seulement son peuple, mais aussi et surtout des parents aimants qui avaient passé de longues années à la recherche de leur fille disparue. Leurs retrouvailles furent débordantes de joies et de pleurs, tandis que chacun enlaçait l'autre avec ferveur. Sans plus aucun mystère ni trouble pour assombrir leur vie, c'est là, parmi les nuages, qu'Aerie et <CHARNAME> se marièrent enfin. Il est dit que leur union fut bénie par l'apparition conjointe de Baervan Ermiterrant et Aerdrie Faenya.~
    # NALIA

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 12/04
    @73918 = ~Nalia de'Arnise développa grandement ses pouvoirs au contact de <CHARNAME>. Elle entreprit alors une vie d'aventures, riche en connaissances magiques et en relations influentes. Après avoir voyagé pendant toute une année, Nalia revint en Amn dans son domaine familial, le château des de'Arnise. À sa grande surprise, elle le trouva aux mains de nul autre que du vil Isaéa Roenal. Mais elle n'était plus la jeune fille rebelle qu'il escomptait, et c'est avec fermeté qu'elle le traîna elle-même devant la justice pour ses malversations. Nalia s'autoproclama héritière du titre de son père et fut ainsi nommée duchesse. Elle fut une dirigeante appréciée et une archimage respectée, siégeant même plus tard au prestigieux Conseil des Six. Nalia demeura une grande figure de la société amnienne durant de longues années, luttant constamment pour le bien des gens simples, s'attirant ainsi le mécontentement de nombreux détracteurs parmi les gens de la noblesse et les Mages cagoulés.~
    # ANOMEN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 10/04
    @73919 = ~Anomen Delryn ne se remit jamais vraiment des mois passés aux côtés de <CHARNAME>. Il fut en effet un témoin privilégié de la puissance néfaste inhérente aux enfants de Bhaal, et en dépit des intentions de <CHARNAME>, cela le troubla grandement dans sa foi. Voyant sa confiance en Heaum ébranlée, Anomen erra sans véritable but jusqu'à atteindre les frontières de Maztica. C'est là qu'il se retrouva au beau milieu de la révolte menée par Yamash, un clerc maléfique à la tête d'une horde de démons conquérants destinés à ravager le continent. Anomen décida alors de porter secours aux soldats maztèques assiégés, leur prodiguant conseils et soutien. Constatant qu'il ne pouvait pas les former efficacement sans évoquer le devoir et le rôle qu'un véritable protecteur se devait d'endosser, Anomen leur enseigna la doctrine de Heaum et le rôle spirituel du paladin qui, en ces circonstances, lui parurent désormais plus clairs que jamais auparavant. Ses enseignements portèrent leurs fruits, et Yamash fut ainsi vaincu. Les «*Disciples d'Anomen*» avaient triomphé, marquant la naissance d'un nouvel Ordre dans une nouvelle contrée.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 10/05
    @73920 = ~Anomen Delryn et <CHARNAME> poursuivirent leurs aventures durant de longues années, jusqu'à ce qu'ils soient tous deux considérés comme des héros à peu près partout où ils allèrent. Leurs carrières étaient si prolifiques que la date de leur mariage fut maintes fois repoussée, soit à cause d'une crise imminente, soit en raison d'une affaire lucrative dans laquelle l'un ou l'autre insistait pour s'immiscer. Une date fut finalement fixée, qu'Anomen et son prétendant étaient cette fois bien déterminés à respecter. Les plus grands héros et les plus grandes figures de tout Féérune se déplacèrent pour assister à la cérémonie. Le couple avait influencé la vie de nombreuses personnes, tous connaissaient les deux héros, au moins de renom, et tous voulaient voir Elminster en personne unir ces deux êtres d'exception au cours de ce qui fut sans doute la plus grande et somptueuse cérémonie de toute l'histoire de la Porte de Baldur. Anomen et <CHARNAME> se retirèrent de la vie publique peu de temps après, bien que... si les histoires disent vraies, leurs aventures ne connurent jamais de véritable fin.~ ~Anomen Delryn et <CHARNAME> poursuivirent leurs aventures durant de longues années, jusqu'à ce qu'ils soient tous deux considérés comme des héros à peu près partout où ils allèrent. Leurs carrières étaient si prolifiques que la date de leur mariage fut maintes fois repoussée, soit à cause d'une crise imminente, soit en raison d'une affaire lucrative dans laquelle l'un ou l'autre insistait pour s'immiscer. Une date fut finalement fixée, qu'Anomen et sa dulcinée étaient cette fois bien déterminés à respecter. Les plus grands héros et les plus grandes figures de tout Féérune se déplacèrent pour assister à la cérémonie. Le couple avait influencé la vie de nombreuses personnes, tous connaissaient les deux héros, au moins de renom, et tous voulaient voir Elminster en personne unir ces deux êtres d'exception au cours de ce qui fut sans doute la plus grande et somptueuse cérémonie de toute l'histoire de la Porte de Baldur. Anomen et <CHARNAME> se retirèrent de la vie publique peu de temps après, bien que... si les histoires disent vraies, leurs aventures ne connurent jamais de véritable fin.~
    # VICONIA

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 18/04
    @73921 = ~Viconia DeVir, peu après avoir quitté <CHARNAME>, se retira à Eauprofonde où elle implanta un culte voué à Shar. Mais lorsque l'un de ses disciples osa la trahir, elle éradiqua sans autre forme de procès la totalité du culte gangrené. Shar l'admonesta vertement pour cet excès de zèle, mais Viconia refusa de se repentir et repartit errer sur les routes des Royaumes. Néanmoins, la drow restait toujours aussi redoutable et sa puissance lui permit de repousser une attaque des Chevaliers du Bouclier sur Calimport. Elle travailla même de concert avec Drizzt Do'Urden pour porter secours à la cité elfique de Suldanessalar, victime d'un complot fomenté par le Zhentarim. Les elfes, reconnaissants, l'accueillirent chaleureusement et la Reine Ellésime lui accorda les plus grands honneurs de la Seldarine, une récompense jamais octroyée auparavant à une elfe noire. Viconia s'inclina sans trahir la moindre émotion et disparut peu de temps après. Ce qu'il advint de la sombre elfe est, aujourd'hui encore, un véritable mystère...~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit :04/03
    @73922 = ~Viconia DeVir et <CHARNAME> poursuivirent leur vie aventureuse de nombreuses années après les événements du Téthyr. <CHARNAME> devint par la suite une figure politique importante des Royaumes, notamment grâce aux conseils avisés de sa moitié. Plus tard, Viconia tomba enceinte et sa vie en fut bouleversée. Ce qui, initialement, mit à mal leur relation. La naissance de l'enfant, cependant, transforma profondément Viconia. Elle se retira de la vie publique pour se consacrer à l'éducation du jeune garçon, lui inculquant les coutumes des deux cultures*: celle des elfes noirs et celle du peuple de <CHARNAME>. Elle s'émerveillait de la compréhension dont l'enfant faisait déjà preuve, malheureusement, elle ne vécut pas suffisamment longtemps pour le voir grandir. Viconia fut empoisonnée par une séide de Lolth déterminée à lui faire payer son revirement. Les dernières paroles de Viconia furent pour son bien-aimé, celui pour lequel elle avait décidé de changer le cours de sa vie, avant de finalement succomber au poison. <CHARNAME>, écrasé de chagrin, éleva l'enfant seul en secret, à l'écart du monde. Les récits varient sur le dénouement de cette histoire. Certains prétendent que lui et son fils partirent en croisade contre les elfes noirs, mais tous s'accordent à dire que l'ancien enfant de Bhaal n'oublia jamais l'amour qu'il portait à sa sombre promise.~ ~Viconia DeVir et <CHARNAME> poursuivirent leur vie aventureuse de nombreuses années après les événements du Téthyr. <CHARNAME> devint par la suite une figure politique importante des Royaumes, notamment grâce aux conseils avisés de sa moitié. Plus tard, elles décidèrent d'adopter un enfant et la vie de Viconia en fut bouleversée. Ce qui, initialement, mit à mal leur relation. Cependant, après quelque temps, cette adoption transforma profondément Viconia. Elle se retira de la vie publique pour se consacrer à l'éducation du jeune garçon, lui inculquant les coutumes des deux cultures*: celle des elfes noirs et celle du peuple de <CHARNAME>. Elle s'émerveillait de la compréhension dont l'enfant faisait déjà preuve, malheureusement, elle ne vécut pas suffisamment longtemps pour le voir grandir. Viconia fut empoisonnée par une séide de Lolth déterminée à lui faire payer son revirement. Les dernières paroles de Viconia furent pour sa bien-aimée, celle pour laquelle elle avait décidé de changer le cours de sa vie, avant de finalement succomber au poison. <CHARNAME>, écrasée de chagrin, éleva l'enfant seule en secret, à l'écart du monde. Les récits varient sur le dénouement de cette histoire. Certains prétendent qu'elle et son fils partirent en croisade contre les elfes noirs, mais tous s'accordent à dire que l'ancienne enfant de Bhaal n'oublia jamais l'amour qu'elle portait à sa sombre promise.~
    # VALYGAR

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73923 = ~Valygar Corthala continua ses aventures pendant plusieurs années après l'épopée des enfants de Bhaal. Il devint un habitué des contrées sauvages du nord, dans les environs d'Eauprofonde. Après quelque temps, il se retira dans son domaine familial, à Athkatla, pour y mener une vie de calme et de contemplation. Cependant, la pression exercée par ses admirateurs de la noblesse locale pour qu'il prenne la charge de Prévôt de la ville ne lui laissa aucun répit*; une responsabilité qu'il rejeta dans un premier temps. Mais ne pouvant plus tolérer la corruption rampante qui gangrenait la ville, Valygar passa outre son inflexibilité et accepta le poste. À sa grande surprise, il se révéla être un dirigeant juste et efficace, et c'est ce mandat qui lui permit de véritablement redorer le blason des Corthala. Valygar finit par se marier et de son union naquit un fils, qui fut sa plus grande fierté. Celui-ci prit à cœur les leçons que son père lui avait enseignées et fut nommé quelque temps plus tard à la tête des Mages cagoulés. Par la suite, le jeune Corthala devint le plus grand réformateur que l'organisation ait jamais connu.~
    # HAER'DALIS

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73924 = ~Haer'Dalis découvrit les Royaumes au cours de ses aventures avec <CHARNAME> et tomba sous le charme de cette étrange contrée. Après qu'ils se soient séparés, il eut envie d'en voir plus et visita les moindres recoins de Féérune, notamment les villes d'Eauprofonde, de Padhiver et de Thay. Localités d'où il dut toujours partir précipitamment, ne pouvant s'empêcher d'être mêlé à de sombres affaires. Plus tard, Haer'Dalis se lia d'amitié à une alu-fiélonne et l'accompagna dans les Abysses, où son intervention le mena involontairement à la tête d'une révolte s'étendant sur plusieurs niveaux des Enfers. Il fut longtemps l'être le plus recherché des plans, mais le courroux de ses ennemis ne fut pas à la hauteur de sa nature volatile ni de sa soif d'aventure. Haer'Dalis finit ainsi par retrouver le chemin de la ville de Sigil, sans aucune égratignure. C'est là qu'il rejoignit Raelis et sa troupe de comédiens, heureux de s'établir durablement... enfin jusqu'au prochain malentendu, bien évidemment.~
    # CERND

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 06/03
    @73925 = ~Ses enseignements n'étant plus nécessaires, Cernd quitta <CHARNAME> et partit retrouver son fils, Ahsdale. Mais son devoir envers la nature l'appelait sans cesse à s'éloigner de lui, et le garçon devint, au fil du temps, amer et rancunier. Des années plus tard, Cernd obtint le titre de Grand Druide, mais décida d'interrompre la cérémonie lorsqu'il apprit que son enfant, perdu de vue depuis fort longtemps, exerçait des magies contre-nature à la tête d'une armée qui menaçait la Côte des Épées. Cernd abdiqua immédiatement, déclarant qu'il ne pouvait pas continuer à assumer une telle responsabilité alors qu'il avait été si négligent envers ses obligations personnelles, incapable de préserver l'harmonie dans sa propre famille. La rencontre du père et du fils se finit dans un bain de sang dont aucun ne sortit vivant. Ils étaient devenus de parfaits étrangers l'un pour l'autre, et n'eurent en commun que le lieu de leur trépas. Cet endroit vit naître un magnifique chêne qui, l'automne venu, vire à une teinte pourpre des plus lugubres.~
    # SAREVOK

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73926 = ~Sarevok Anchev ne put s'établir nulle part pendant les années qui suivirent sa résurrection par <CHARNAME>. À lui seul, il aurait mis en déroute une armée d'orques à Berdusk, déployant une puissance et une férocité si effrayantes que les habitants terrifiés ne savaient plus vraiment qui craindre le plus. Il arriva à Port-Ponant en conquérant, imposant brutalement sa volonté sur la ville avant de mystérieusement disparaître quelques mois plus tard. Il agissait comme un homme qui ne se connaissait pas lui-même, et toutes les histoires s'accordent à dire que Sarevok était une âme torturée oscillant entre la vie et la mort, sans jamais parvenir à l'une ou l'autre. Certaines rumeurs prétendent qu'il aurait péri en partant seul à l'assaut des Abysses, à moins qu'il n'ait décidé de mettre lui-même un terme à ses souffrances. Mais en vérité, il se retira à Kara-Tur pour y enterrer son seul véritable amour, Tamoko la guerrière. Sarevok n'en revint jamais, bien que certaines légendes subsistent.~
    # MINSC

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 09/05
    @73927 = ~Minsc poursuivit son chemin après la fin de ses aventures avec l'enfant de Bhaal. Il respecta la promesse qu'il avait faite depuis si longtemps et retourna en Rashéménie, pressé de relater ses exploits aux membres de la loge berserker du Dragon de Glace, et ainsi de gagner une place dans ses salles sacrées. Il n'eut même pas à se donner cette peine, une véritable légende s'étant construite autour de sa personne dans toutes les tavernes de Féérune. Chaque barde des Royaumes connaissait au moins une chanson narrant les aventures du plus grand rôdeur de tous les temps, et Minsc devint finalement un vrai héros. Il créa alors sa propre compagnie d'aventuriers*: «*le Pied dans la Botte de la Justice*», un ordre visant à «*botter les fesses du mal*», selon sa charte fondatrice. Minsc disparut de nombreuses années plus tard lors de l'un de ses voyages au-delà des Royaumes. Et qu'en est-il de Bouh, me direz-vous*? Eh bien, que serait Minsc sans Bouh*? Bouh n'a jamais quitté Minsc, et Minsc n'a jamais quitté Bouh, évidemment. Ils seraient désormais tous deux parmi les étoiles, là où les hamsters sont des géants et les hommes des héros de légende.~
    # EDWIN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73928 = ~Edwin Odesseiron se fit un nom grâce à <CHARNAME>, ce qu'il exploita sans vergogne durant les années qui suivirent, au point d'impressionner les Sorciers Rouges eux-mêmes, qui en firent leur dirigeant. Il s'avéra être digne de la fonction de Grand Zulkir pendant au moins quelques jours, laps de temps largement suffisant pour que les membres de l'organisation se reprennent et corrigent leur erreur en le renvoyant sans autre forme de procès. Il en va ainsi à Thay, comme le dit le proverbe. Sa seule apparition notable, après ce malencontreux épisode, fut au moment où il défia Elminster de Valombre lui-même, une brève altercation qui mit un terme définitif à son existence, et son nom sombra dans l'oubli sans que personne ne songe à s'en plaindre. On vit néanmoins apparaître une certaine «*Edwina*», tenancière d'une taverne des plus glauques à Eauprofonde. Elle était connue pour son caractère épouvantable et la qualité plus que médiocre des boissons frelatées qu'elle vendait «*(à prix d'or)*».~
    # IMOEN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73929 = ~Et qu'en est-il d'Imoen, l'éternelle enfant*? Elle s'est longtemps tenue dans l'ombre de <CHARNAME>, mais elle était restée fidèle à elle-même et suivait sa propre voie où bon lui semblait. Imoen retourna tout d'abord à Château-Suif pour une courte période, où sa grande maîtrise de la magie lui permit d'apprécier davantage les ouvrages qui s'y trouvaient. Mais la grande bibliothèque semblait bien plus étroite que dans ses souvenirs, et elle ne resta pas bien longtemps. Plus tard, Imoen fut aperçue en compagnie de personnalités aussi célèbres qu'Elminster Aumar et Khelben «*Bâton-Noir*» Arunsun, les encourageant, à ce qu'on dit, à se montrer moins «*rabat-joie*». Son influence grandissait avec le temps et elle aurait même fondé une guilde de voleurs qui opérerait aujourd'hui jusqu'à Padhiver. Lorsqu'on lui demandait si cette rumeur était fondée, elle affichait un sourire angélique et répondait invariablement*: «*Hé, c'est moi, Imoen...*»~
    # JAHEIRA

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73931 = ~Les événements de la saga des enfants de Bhaal, dont Jaheira fut le témoin privilégié, l'affectèrent profondément. Elle qui se devait d'être la garante et la protectrice de l'harmonie, découvrit dans les années qui suivirent qu'une part croissante de ce combat se déroulait dans son propre esprit. Témoin de grands changements en compagnie de <CHARNAME>, Jaheira avait pris conscience de la fugacité de la vie, et la perte de ceux qui lui étaient chers la rongeait intérieurement. Avec le temps, elle fut rendue célèbre en qualité d'infatigable championne de l'équilibre, agissant même quelquefois de concert avec les Ménestrels. Cependant, elle demeurait toujours distante et renfermée, ne restant jamais très longtemps au même endroit et ne s'impliquant aucunement dans quelque relation que ce soit. Jaheira traversa de long en large et en travers les Royaumes à trois reprises, mais ne revint jamais, ni au Téthyr ni sur la Côte des Épées.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @73930 = ~Les années qui suivirent la conclusion de la quête de l'enfant de Bhaal furent douces à Jaheira. On ne peut pas dire qu'elles aient été paisibles, loin de là, mais sa relation avec <CHARNAME> l'aida à surmonter les épreuves. C'était une union solide, et même si le devoir ou l'aventure purent les séparer, parfois même pendant des années, ils retournèrent toujours l'un vers l'autre. Ses amis s'émerveillaient de voir à quel point Jaheira était devenue confiante à propos de leur relation, surtout en se rappelant sa réticence initiale, et elle gloussait en se souvenant de ses premiers jours de méfiance. Après tout, elle et <CHARNAME> s'étaient littéralement rendus en enfer et en étaient revenus, et si les dieux en personne ne purent les séparer, que pouvait bien représenter de simples mois ou quelques lieues de distance*? Jaheira vécut de longues et heureuses années, pas toujours en compagnie de <CHARNAME>, mais jamais très loin de lui non plus...~ ~Les années qui suivirent la conclusion de la quête de l'enfant de Bhaal furent douces à Jaheira. On ne peut pas dire qu'elles aient été paisibles, loin de là, mais sa relation avec <CHARNAME> l'aida à surmonter les épreuves. C'était une union solide, et même si le devoir ou l'aventure purent les séparer, parfois même pendant des années, elles retournèrent toujours l'une vers l'autre. Ses amis s'émerveillaient de voir à quel point Jaheira était devenue confiante à propos de leur relation, surtout en se rappelant sa réticence initiale, et elle gloussait en se souvenant de ses premiers jours de méfiance. Après tout, elle et <CHARNAME> s'étaient littéralement rendues en enfer et en étaient revenues, et si les dieux en personne ne purent les séparer, que pouvait bien représenter de simples mois ou quelques lieues de distance*? Jaheira vécut de longues et heureuses années, pas toujours en compagnie de <CHARNAME>, mais jamais très loin d'elle non plus...~
    # MAZZY

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 09/05
    @73932 = ~Les périls que Mazzy Fentan connut aux côtés de <CHARNAME> ne firent qu'accentuer son goût pour l'aventure. Elle fonda d'ailleurs les «*Chevaliers de Fentan*» peu de temps après les événements du Téthyr, une vaillante troupe de héros toujours prompts à faire naître des légendes dans les Royaumes. Ils combattirent ainsi des trolls pour sauver des villes en péril, mirent en déroute des armées d'orques pour préserver d'anciennes forêts, et affrontèrent même un dragon malveillant dans sa propre tanière, juste pour «*rendre le monde meilleur*». À chacune de ses apparitions, le cortège de la petite-femme était inéluctablement acclamé par une foule en liesse. Leur renommée était exubérante, tout particulièrement concernant Mazzy, et il fut dit en de maintes occasions que si la taille faisait la valeur d'un être, alors Mazzy mesurerait au moins cinq mètres. Après toutes ces péripéties, Mazzy s'est éteinte paisiblement à un âge avancé, fière de tout ce qu'elle avait accompli. Et elle avait de quoi...~
    # JAN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 15/03
    @73933 = ~La vie de Jan Jansen après son association avec <CHARNAME> fut sans surprise alambiquée, et fit naître bien des histoires, entre demi-vérités et vrais mensonges. Si l'on en croit ses Mémoires officiels, «*Un Jansen dans chaque port*», Jan aurait passé quelque temps en prison pour contrebande de navets (et accessoirement pour recel de singes également), avant de retourner à ses premières amours... la contrebande de navets (et de singes). L'épisode le plus marquant dans lequel il aurait été impliqué reste encore la grande Révolte des Macaques de 72, date d'un événement tumultueux et obscur semblant se centrer sur la propriété de Vaelag, le Voleur de l'ombre. Jan niait avoir prémédité la chute du voleur, mais il fut incapable d'expliquer à quelle fin concrète il avait dressé une horde de simiens armés de couteaux. Néanmoins, la mort de l'infâme Vaelag ne put être imputée au jeune gnome. Étrangement, Jan comptait des alibis pour chaque seconde de ce jour fatidique, et quelle journée d'ailleurs*! Des proches des quatre coins des Royaumes vinrent affirmer qu'il était venu prendre le thé et apporter des navets. Plus tard, lors de son mariage avec Lissa, on demanda à Jan comment il avait fait pour se trouver à tant d'endroits en même temps... et si loin de la scène du crime. «*Bah*», répondit-il, «*Quand on a autant de singes, tout est possible.*»~
    # KORGAN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 16/03
    @73934 = ~Korgan Bloodaxe reprit ses bonnes vieilles habitudes après avoir quitté <CHARNAME>, aussi violentes soient-elles. Il prit ainsi le contrôle d'un clan nain, en assassinant secrètement son chef afin de faire porter les soupçons sur la victime de son choix*: son fidèle second. Il aurait pu profiter sereinement de son immense fortune, mais sa soif de sang et de carnage étaient insatiables, et il alla jusqu'à pénétrer profondément en Ombre-Terre, stupéfiant les peuples des Royaumes. La folie meurtrière de Korgan et de ses sbires prit les drows de court, mais garder le contrôle d'un territoire au cœur même de la patrie des elfes noirs est une entreprise vouée à l'échec. La dernière image qui restera de Korgan est celle d'un nain recouvert de sang, sa hache plantée dans le crâne d'une grande prêtresse de Lolth, un rictus féroce illuminant son visage. C'est d'ailleurs ainsi qu'on le représente toujours, en sculpture ou en gravure, son raid suicidaire devenant avec le temps une «*sainte croisade*». Il en va ainsi de l'histoire, qui préfère se souvenir de héros ambitieux plutôt que de fous furieux.~
    # KELDORN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 30/03
    @73935 = ~Keldorn Firecam pensait mettre un terme à sa longue carrière d'aventurier à la fin de la saga des enfants de Bhaal. Il se retira donc de l'Ordre du Cœur radieux et profita de jours paisibles auprès de sa famille, à Athkatla. Mais l'histoire finit toujours par rattraper les héros... et ce fut des années plus tard, tandis que l'Amn était envahit par une horde de géants sanguinaires, que le guerrier émérite répondit une dernière fois à l'appel du devoir. Alors âgé de 60 ans, Keldorn et cinq autres chevaliers tinrent un col stratégique pour retarder l'avancée des colosses et ainsi permettre aux renforts amniens d'arriver à leur secours. La bataille qui s'ensuivit fut aussi héroïque que sanglante. Keldorn en sortit victorieux, mais ses blessures étaient bien trop sévères et le vieux paladin, à bout de force, s'écroula sur le champ de bataille. Les contrées verdoyantes d'Amn furent sauvées, mais au prix de nombreuses vies. Keldorn mourut donc comme il avait vécu, en combattant pour la justice. Cependant, il ne put être inhumé avec les honneurs dus à sa bravoure et à son sacrifice, sa dépouille ayant mystérieusement disparu. Ses compagnons d'armes affirmèrent en effet avoir vu ce jour-là la main de Torm émerger des nuages et emporter le vaillant chevalier. C'est d'ailleurs ainsi que l'on représente le Dieu Véritable désormais, avec la forme spectrale de Keldorn en armure étincelante se tenant fièrement à ses côtés.~
    # DORN

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 31/03
    @91842 = ~Personne n'étant présent pour tempérer sa rage, il était inévitable que Dorn Il-Khan finisse mal. Bien qu'il échappât à la colère des dieux, il ne put éviter la justice des mortels. Pourchassé et capturé par la «*Justicière Franche*», Mercy Blanche-Colombe, Dorn fut conduit à Luskan pour y être jugé. Il fut reconnu coupable du massacre de chaque homme, femme et enfant d'un village nommé «*Barrow*», lieu où il fit son premier pas sur le chemin des ténèbres. Condamné à mort, Dorn parvint à s'évader de prison à trois reprises, avant que la sentence ne soit finalement exécutée. Les deux premières, il fut repris et ramené de force par Blanche-Colombe. Mais à la troisième tentative, le «*Boucher de Barrow*» était bien déterminé à ne pas se laisser prendre vivant, ce qui fut une réussite, en quelque sorte. Pour sauver sa propre vie, Blanche-Colombe n'eut d'autre choix que de tuer le chevalier noir. Pendant des décennies, les faits et gestes de Dorn Il-Khan furent relatés, tant par les parents d'enfants indisciplinés que par ceux qui admiraient le demi-orque pour ses méprisables exploits.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 25/04
    @91843 = ~À ce jour, les faits et gestes de Dorn Il-Khan et <CHARNAME> sont toujours relatés, tant par les parents d'enfants indisciplinés que par ceux qui admirent le couple malveillant pour ses méprisables exploits. Leur relation était orageuse, chacun cherchant en permanence à prendre le dessus sur l'autre. Bien qu'ils fussent parvenus à échapper à la colère des dieux, Dorn et <CHARNAME> eurent plus de mal à éviter la justice des mortels. Dorn fut capturé par la «*Justicière Franche*» dénommée Mercy Blanche-Colombe et conduit à Luskan, où il fut jugé pour le massacre des habitants du village de Barrow. Son évasion, menée à bien par <CHARNAME>, fut un coup d'éclat sanglant et audacieux. S'ensuivit des années de cavale éreintantes où ils furent pourchassés par Blanche-Colombe et d'autres chasseurs de prime. Étant donné leurs tempéraments, la fin de leur relation était peut-être inévitable. Après avoir une énième fois faussé compagnie à l'implacable Blanche-Colombe, la tension entre eux deux explosa dans un déchaînement de violence. <CHARNAME> n'eut d'autre choix que de tuer Dorn, et il ne mit ensuite que peu de temps à disparaître dans les limbes de l'histoire.~ ~À ce jour, les faits et gestes de Dorn Il-Khan et <CHARNAME> sont toujours relatés, tant par les parents d'enfants indisciplinés que par ceux qui admirent le couple malveillant pour ses méprisables exploits. Leur relation était orageuse, chacun cherchant en permanence à prendre le dessus sur l'autre. Bien qu'ils fussent parvenus à échapper à la colère des dieux, Dorn et <CHARNAME> eurent plus de mal à éviter la justice des mortels. Dorn fut capturé par la «*Justicière Franche*» dénommée Mercy Blanche-Colombe et conduit à Luskan, où il fut jugé pour le massacre des habitants du village de Barrow. Son évasion, menée à bien par <CHARNAME>, fut un coup d'éclat sanglant et audacieux. S'ensuivit des années de cavale éreintantes où ils furent pourchassés par Blanche-Colombe et d'autres chasseurs de prime. Étant donné leurs tempéraments, la fin de leur relation était peut-être inévitable. Après avoir une énième fois faussé compagnie à l'implacable Blanche-Colombe, la tension entre eux deux explosa dans un déchaînement de violence. <CHARNAME> n'eut d'autre choix que de tuer Dorn, et elle ne mit ensuite que peu de temps à disparaître dans les limbes de l'histoire.~
    # HEXXAT

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 13/04
    @86587 = ~Au-delà de sa proximité avec <CHARNAME>, l'enfant de Bhaal, peu d'informations circulent à propos d'Hexxat, ce qui n'était probablement pas pour lui déplaire. Cabrina continua à conter les histoires de la vampire aux nouveaux serviteurs de Larloch, mais remplaça le récit édifiant de sa disparition dans le Tombeau de Dragomir par une fiction plus enthousiasmante*: celle de son retour d'entre les morts avec pour seul dessein l'accomplissement de la mission qui lui avait été confiée. Des décennies plus tard, des rumeurs affluèrent dans tout Chult à propos de la «*Femme Éthérée*», une entité démoniaque vengeresse se gorgeant du sang des prêtres d'Ubtao, dont elle semblait particulièrement friande. Que ces histoires soient vraies ou non, le culte d'Ubtao diminua radicalement sur le continent de Chult, pour finalement n'être observé que dans une poignée de petites communautés d'immigrants dans des métropoles telles qu'Eauprofonde. Ce qu'il est advenu d'Hexxat est, de nos jours, encore une véritable énigme.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 18/04
    @86588 = ~Même s'il est probable que les aventures d'Hexxat et <CHARNAME> ont continué après les incidents des enfants de Bhaal, les récits de ces aventures sont difficiles à dénicher. Ceux relatant des faits authentiques, quant à eux, sont presque introuvables, ce qui n'était probablement pas pour déplaire à Hexxat. Cabrina continua à conter l'histoire d'Hexxat aux nouveaux serviteurs de Larloch, mais remplaça le récit édifiant de ces deux siècles passés cloîtrée dans le Tombeau de Dragomir par une fiction plus enthousiasmante*: celle de son retour d'entre les morts avec pour seul dessein l'accomplissement de la mission qui lui avait été confiée. Dans ses moments de faiblesse, Cabrina se lamentait d'avoir perdu Hexxat au profit de «*l'horrible enfant de Bhaal*». Lorsqu'on l'interrogeait, elle affirmait qu'Hexxat et <CHARNAME> avaient passé quelques années à voyager ensemble avant de s'installer à Eauprofonde, où ils devinrent des figures incontournables dans les organisations nobles et criminelles de la ville.~ ~Même s'il est probable que les aventures d'Hexxat et <CHARNAME> ont continué après les incidents des enfants de Bhaal, les récits de ces aventures sont difficiles à dénicher. Ceux relatant des faits authentiques, quant à eux, sont presque introuvables, ce qui n'était probablement pas pour déplaire à Hexxat. Cabrina continua à conter l'histoire d'Hexxat aux nouveaux serviteurs de Larloch, mais remplaça le récit édifiant de ces deux siècles passés cloîtrée dans le Tombeau de Dragomir par une fiction plus enthousiasmante*: celle de son retour d'entre les morts avec pour seul dessein l'accomplissement de la mission qui lui avait été confiée. Dans ses moments de faiblesse, Cabrina se lamentait d'avoir perdu Hexxat au profit de «*l'horrible enfant de Bhaal*». Lorsqu'on l'interrogeait, elle affirmait qu'Hexxat et <CHARNAME> avaient passé quelques années à voyager ensemble avant de s'installer à Eauprofonde, où elles devinrent des figures incontournables dans les organisations nobles et criminelles de la ville.~
    # NEERA

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 09/04
    @93731 = ~Neera retourna dans le nord, faisant étape dans les auberges et les tavernes qu'elle trouvait en chemin, toujours heureuse d'écouter les récits, véridiques ou imaginaires, que les bardes racontaient au sujet de ses aventures avec <CHARNAME>. En atteignant la Haute-Forêt, elle fut accueillie en héroïne par ses habitants et Turlang le sylvanien en personne la félicita lors d'une somptueuse cérémonie. Quelque temps plus tard, elle repartit en Amn afin de retrouver les entropistes du Refuge Caché qui avaient survécu, pensant trouver le bonheur et la sérénité en leur compagnie. Mais Neera, débordante de puissance, ne tenait plus en place et ne tarda pas à mettre les voiles vers la Mer de Lune. Avec l'aide d'un ou deux hiatus entropiques, elle chassa les Sorciers Rouges de la ville de Melvonte en sabordant trois navires d'esclavagistes thayens amarrés au port. Cet exploit lui valut de s'attirer les foudres de Thay, et Neera se trouva à nouveau pourchassée par les hommes en robe rouge. Elle s'en amusa, pendant un temps, allant même jusqu'à fonder une nouvelle alliance de circonstances avec Szass Tam le Grand Zulkir. Finalement, Neera décida de retourner sur la Côte des Épées, où elle vécut le reste de ses jours, en compagnie de ses amis et de ses souvenirs.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 18/04
    @93732 = ~Neera retourna dans le nord, faisant étape dans les auberges et les tavernes qu'elle trouvait en chemin, toujours heureuse d'écouter les récits, véridiques ou imaginaires, que les bardes racontaient au sujet de ses aventures avec <CHARNAME>. En atteignant la Haute-Forêt, elle fut accueillie en héroïne par ses habitants et Turlang le sylvanien en personne la félicita lors d'une somptueuse cérémonie. <CHARNAME> ne tarda pas à la rejoindre. Ensemble, ils erraient sur les routes de Féérune, cheminant parfois seuls, avant de retrouver leurs anciens amis et compagnons. Bien que l'Ordre des Huit Bâtons était anéanti, Neera et <CHARNAME> s'opposèrent régulièrement aux machinations de Thay. Au cours d'un de ses plus grands exploits, Neera chassa les Sorciers Rouges de la ville de Melvonte en sabordant trois navires d'esclavagistes thayens amarrés au port. Par une froide matinée d'hiver, <CHARNAME> se réveilla et découvrit que Neera était partie sans faire de bruit. Elle n'avait laissé aucun mot, ni montré aucun signe de son intention. <CHARNAME> se contenta de sourire, sachant pertinemment où Neera était partie. Il ne lui fallut que quelques semaines pour la retrouver.~ ~Neera retourna dans le nord, faisant étape dans les auberges et les tavernes qu'elle trouvait en chemin, toujours heureuse d'écouter les récits, véridiques ou imaginaires, que les bardes racontaient au sujet de ses aventures avec <CHARNAME>. En atteignant la Haute-Forêt, elle fut accueillie en héroïne par ses habitants et Turlang le sylvanien en personne la félicita lors d'une somptueuse cérémonie. <CHARNAME> ne tarda pas à la rejoindre. Ensemble, elles erraient sur les routes de Féérune, cheminant parfois seules, avant de retrouver leurs anciens amis et compagnons. Bien que l'Ordre des Huit Bâtons était anéanti, Neera et <CHARNAME> s'opposèrent régulièrement aux machinations de Thay. Au cours d'un de ses plus grands exploits, Neera chassa les Sorciers Rouges de la ville de Melvonte en sabordant trois navires d'esclavagistes thayens amarrés au port. Par une froide matinée d'hiver, <CHARNAME> se réveilla et découvrit que Neera était partie sans faire de bruit. Elle n'avait laissé aucun mot, ni montré aucun signe de son intention. <CHARNAME> se contenta de sourire, sachant pertinemment où Neera était partie. Il ne lui fallut que quelques semaines pour la retrouver.~
    # RASAAD

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 13/04
    @86139 = ~Même si Alorgoth ne donna plus signe de vie pendant bon nombre d'années après les événements survenus dans les mines de Rocheprofonde, ce n'est pas là qu'il trouva la mort. Mais au moment où le Porteur de l'apocalypse refit enfin surface, Rasaad yn Bashir était mort depuis un certain temps déjà. En effet, Rasaad, voyant l'épisode des enfants de Bhaal toucher à sa fin, ne souhaitait plus vivre tel un fugitif. Il retourna alors à Calimshan, déterminé à prouver sa loyauté à l'Ordre de la Conscience Solaire. Bien qu'il n'ait jamais renoncé à ses enseignements, il fut incapable d'en convaincre sa hiérarchie qui le condamna à l'exil. Contestant la sentence, Rasaad proclama son innocence et refusa de partir. On raconte qu'il aurait combattu plus d'une centaine de moines de la Conscience Solaire avant de finalement succomber devant leur nombre, et que Haraan Sixcatrice en personne lui aurait asséné le coup de grâce. Après le décès de Rasaad, les témoins furent stupéfaits de constater qu'aucun des fidèles qu'il avait affrontés n'avait été tué. Quelque temps plus tard, le dénommé Gahan, l'un des moines instigateurs qui avaient jugé coupable Rasaad, s'avéra être en réalité un agent infiltré de l'Ordre de la Lune Noire.~
    Cercle Dédoublé :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 13/04
    @86140 = ~Même si Alorgoth ne donna plus signe de vie pendant bon nombre d'années après les événements survenus dans les mines de Rocheprofonde, ce n'est pas là qu'il trouva la mort. Mais au moment où le Porteur de l'apocalypse refit enfin surface, la volonté de Rasaad yn Bashir de venger son frère s'était déjà quelque peu atténuée. Le moine calimshite trouva enfin la paix à laquelle il aspirait en se dévouant entièrement au Cercle Dédoublé. Culte proposant une voie à la fois plus tolérante et moins dogmatique aux adorateurs déçus et désabusés de Shar ou de Séluné (ou du moins par le clergé qui prétendait les représenter). C'est ainsi que Rasaad finit par renoncer définitivement à la violence, et qu'il se retira avec ses fidèles disciples dans un monastère isolé au cœur des montagnes des Pics Brumeux. C'est là, parmi les sommets enneigés, que Rasaad écoula le reste de ses jours dans le calme et la contemplation.~
    Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 11/04
    @86141 = ~Même si Alorgoth ne donna plus signe de vie pendant bon nombre d'années après les événements survenus dans les mines de Rocheprofonde, ce n'est pas là qu'il trouva la mort. Mais au moment où le Porteur de l'apocalypse refit enfin surface, Rasaad yn Bashir ne consacrait plus son énergie à venger ses proches décédés, mais à protéger sa nouvelle famille. Incapable de convaincre l'Ordre de la Conscience Solaire de son dévouement, Rasaad et <CHARNAME> décidèrent de partir s'installer dans les montagnes des Pics Brumeux. Leurs sept enfants adoptifs grandirent dans un cadre idyllique, élevés en accord avec les préceptes de la Conscience Solaire. Mais les enfants portaient désormais le nom des Bashir, et ce n'était qu'une question de temps avant que les ténèbres qui accablaient leur père adoptif ne les frappent également. Un doux soir de printemps, Rasaad et <CHARNAME> furent attaqués et tués par des assassins sharrans. Ce fut une nouvelle victoire pour Alorgoth, mais qui coûta cher à l'Ordre de la Lune Noire. Entraînés par Rasaad, les «*Sept*» se lancèrent dans des représailles sanglantes dont la secte de la Lune Noire ne se remit jamais complètement.~ ~Même si Alorgoth ne donna plus signe de vie pendant bon nombre d'années après les événements survenus dans les mines de Rocheprofonde, ce n'est pas là qu'il trouva la mort. Mais au moment où le Porteur de l'apocalypse refit enfin surface, Rasaad yn Bashir ne consacrait plus son énergie à venger ses proches décédés, mais à protéger sa nouvelle famille. Incapable de convaincre l'Ordre de la Conscience Solaire de son dévouement, Rasaad et <CHARNAME> décidèrent de partir s'installer dans les montagnes des Pics Brumeux. Leurs sept enfants grandirent dans un cadre idyllique, élevés en accord avec les préceptes de la Conscience Solaire. Mais les enfants faisaient partie de la lignée des Bashir, et ce n'était qu'une question de temps avant que les ténèbres qui accablaient leur père ne les frappent également. Un doux soir de printemps, Rasaad et <CHARNAME> furent attaqués et tués par des assassins sharrans. Ce fut une nouvelle victoire pour Alorgoth, mais qui coûta cher à l'Ordre de la Lune Noire. Entraînés par Rasaad, les «*Sept*» se lancèrent dans des représailles sanglantes dont la secte de la Lune Noire ne se remit jamais complètement.~
    # WILSON

    Normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Edit : 13/04
    @87167 = ~Les aventures de Wilson sont bien connues et très appréciées de ceux qui parlent les langues animales. C'était un défenseur des opprimés et un infatigable combattant de la paix dans un monde empli de violence. Son courage et son héroïsme étaient légendaires dans les royaumes des animaux. Les mythes qui l'entourent sont innombrables et se transmettent de génération en génération, même si certains sont plus marquants que d'autres. Le récit préféré des cerfs, des gazelles et dans une moindre mesure des hyènes, est celui où Wilson libéra de nombreuses espèces du règne despotique d'un royaume de lions corrompus. Après avoir mis fin à la folie meurtrière de son espèce envers les poissons, il est devenu le seul et unique mammifère à avoir été canonisé par les saumons. Mais sa plus grande victoire est sans aucun doute d'avoir réussi à mettre un terme à l'éternel conflit opposant les chats aux chiens, et à instaurer une paix durable entre ces deux espèces. Pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, Wilson restera gravé dans les mémoires de tous les bons et loyaux membres du règne animal. Il mourut paisiblement, lors de l'hibernation à l'âge de trente-sept ans, entouré par sa famille et ses amis.~
    Dernière modification par jazira ; 10/05/2022 à 00h28.

  2. #2
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Et bien, ça en fait un paquet...

    Pour Aerie épilogue normal.

    Quelques petits changements, soit pour coller un peu mieux à l'anglais soit pour fluidifier.

    J'ai essayer de modifier le moins possible, tu verras ce qui te convient.

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Pour la partie final sur Quayle je suis pas convaincu par ma proposition...


    Pour Nalia épilogue normal.

     Cliquer ici pour révéler le texte



    Pour Viconia épilogue normal.

    Juste quelques mots et la dernière phrase pour coller un peu plus à l'anglais.

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Pour "admonesta sévèrement" vs "admonesta vertement" J'ai une petite préférence pour "vertement" qui s'associe très bien avec "admonesta". Tant qu'à être dans le grandiloquent, autant y aller pour de bon, après tout Shar est un déesse.



    Pour Valygar.

    Pareil, un peu plus de modifications, tu verras si quelque chose te plaît.

     Cliquer ici pour révéler le texte



    Pour "Prévôt" vs "Inspecteur en Chef" je te propose ce changement à cause de "l'Inspecteur en Chef Brega" ainsi nommé dans le jeu, si je me souviens bien, mais peut-être que vous avez fait la modif dans le correctFr.

    Dernière modification par JohnBob ; 22/02/2022 à 00h49.

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    Merci beaucoup pour tes suggestions. J'en ai sélectionné quelques unes telles quelles, d'autres que j'ai remodelé à ma sauce et encore d'autres où c'est un peu des deux, quoi qu'il en soit tu m'as permis d'identifier les passages un peu bancals.

    @73916 = ~Aerie continua sa vie aventureuse après avoir quitté <CHARNAME>, se posant comme une féroce adversaire de toute forme d'esclavage. Sa compassion fut toutefois altérée par un sentiment de vengeance, une soif de revanche obsessionnelle pour tout ce dont elle fut dépossédée lors de sa captivité. À tel point qu'elle aurait pu se dévoyer entièrement si elle n'avait pas rencontré par hasard un groupe d'avariels réduits en esclavage dans le royaume du Cormyr. Après avoir été libérés, ils la persuadèrent de rejoindre Faenya-Dail, le foyer d'où elle fut si cruellement arrachée. Elle apprit beaucoup durant son séjour, notamment qu'elle n'était plus vraiment l'une des leurs, que plus jamais elle ne serait une avarielle. Elle cessa donc de se lamenter et de se languir de ses ailes, admettant que c'était désormais inutile. Elle devint finalement une grande prêtresse à Pierrebasse, un village gnome dont lui avait souvent parlé Quayle, son tuteur. Il avait été sa seule véritable famille, et c'est parmi les siens qu'elle trouva enfin la paix.~
    @73918 = ~Nalia de'Arnise développa grandement ses pouvoirs au contact de <CHARNAME>. Elle entreprit alors une vie d'aventures, riche en connaissances magiques et en relations influentes. Après avoir voyagé pendant toute une année, elle revint en Amn dans son domaine familial, le château des de'Arnise. Elle le trouva aux mains de nul autre que du vil Isaéa Roenal. Mais elle n'était plus la jeune fille rebelle qu'il escomptait, et le traîna elle-même devant la justice pour ses malversations. Elle s'autoproclama héritière du titre de son père et fut ainsi nommée duchesse. Elle fut une dirigeante appréciée et une archimage respectée, siégeant même plus tard au prestigieux Conseil des Six. Elle demeura une grande figure de la société amnienne durant de longues années, luttant constamment pour le bien des gens simples, et se faisant ainsi de nombreux ennemis mécontents parmi la noblesse et les Mages cagoulés.~
    @73921 = ~Viconia DeVir, peu après avoir quitté <CHARNAME>, se retira à Eauprofonde où elle implanta un culte voué à Shar. Mais lorsque l'un de ses disciples osa la trahir, elle éradiqua sans autre forme de procès la totalité du culte gangrené. Shar l'admonesta vertement pour cet excès de zèle, mais Viconia refusa de se repentir et repartit errer sur les routes des Royaumes. Viconia était néanmoins toujours aussi redoutable et sa puissance lui permit de repousser une attaque des Chevaliers du Bouclier sur Calimport. Elle travailla même de concert avec Drizzt Do'Urden pour porter secours à la cité elfe de Suldanessalar, victime d'un complot du Zhentarim. Les elfes, reconnaissants, l'accueillirent et la Reine Ellésime lui accorda les plus grands honneurs de la Seldarine, une récompense jamais octroyée auparavant à une elfe noire. Elle s'inclina sans trahir la moindre émotion et disparut peu après. On reste sans nouvelles d'elle depuis...~
    @73923 = ~Valygar Corthala continua ses aventures pendant plusieurs années après l'épopée des enfants de Bhaal. Il devint un habitué des contrées sauvages du nord, dans les environs d'Eauprofonde. Après quelque temps, il se retira à Athkatla pour y mener une vie de calme et de contemplation dans son domaine familial. Cependant, la pression exercée par ses admirateurs de la noblesse locale pour qu'il prenne la charge de Prévôt de la ville ne lui laissa aucun répit. Une responsabilité qu'il rejeta dans un premier temps, mais ne pouvant plus tolérer la corruption rampante qui gangrenait la ville, il passa outre son inflexibilité et accepta le poste. À sa grande surprise, il se révéla être un dirigeant juste et efficace, et c'est ce mandat qui lui permit de véritablement redorer le blason des Corthala. Il finit par se marier et de son union naquit un fils, qui fut sa plus grande fierté. Celui-ci prit à cœur les leçons que son père lui avait enseignées et fut nommé quelque temps plus tard à la tête des Mages cagoulés. Par la suite, le jeune Corthala devint le plus grand réformateur que l'organisation ait jamais connu.~
    Qu'en penses-tu ?

    Pour ce qui est de l'Inspecteur en chef / Prévôt, je préfère laisser la main à Lefreut, c'est plus son domaine que le mien. Mais personnellement je préfère Prévôt, c'est plus jolie et contemporain, selon moi. En tout cas, c'est peut-être une chose à uniformiser dans le CorrectfrBG2EE, bien vu.
    Dernière modification par jazira ; 19/02/2022 à 09h17.

  4. #4
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Hello,

    Pour Aerie :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    "pour tout ce dont elle fut dépossédée" en l’occurrence "tout" correspond à ses ailes (la raison de son sentiment de revanche) du coup je pense que "pour ce dont elle fut dépossédée" serait plus juste, même si "tout" donne une dimension forte à sa perte. Mais c'est un détail.

    "qu'elle n'était plus vraiment l'une des leurs, que plus jamais elle ne serait une avarielle." Dans ce cas c'est la redondance qui me dérangeais, vu qu'elle n'apparait pas dans la version anglaise et alourdit la phrase. Mais c'est un détail aussi.


    Pour Nalia :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    "Elle le trouva aux mains de nul autre que du vil Isaéa Roenal."
    Je n'insiste pas si tu trouve que c'est bon mais j'ai l'impression que "le" passerais mieux à la lecture...
    "Elle le trouva aux mains du vil Isaéa Roenal." serait très bien mais avec "de nul autre que" cela sonne bizarre je trouve...


    Pour Viconia :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Pour "Son sort demeure incertain..." ma proposition n'est pas top, mais je trouve que la phrase "On reste sans nouvelles d'elle depuis.." manque de fougue et ne conclu pas dignement l'histoire de Viconia. "Her fate remains unknown." a un "certain" "panache" que l'on ne retrouve pas dans "On reste sans nouvelles d'elle depuis.."


    Pour Valygar :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Pour "Prévôt" vs "Inspecteur en chef", pas vraiment de préférence, même si je me suis habitué à Inspecteur en chef.
    Par contre, il y a un audio "@60062 = ~ Inspecteur Chef Brega, à votre service.~ [BREGAX01] ~[BREGAX 01] Inspecteur Chef Brega, à votre service.~ [BREGAX01]"
    Du coup, difficile de changer...



    Je vais laisser le temps à d'autres de te faire des suggestions, avant de regarder la suite des épilogues.


    Dernière modification par JohnBob ; 22/02/2022 à 00h50.

  5. #5
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Chaville (92)
    Messages 
    382
    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour "Prévôt" vs "Inspecteur en chef", pas vraiment de préférence, même si je me suis habitué à Inspecteur en chef.
    Par contre, il y a un audio "@60062 = ~ Inspecteur Chef Brega, à votre service.~ [BREGAX01] ~[BREGAX 01] Inspecteur Chef Brega, à votre service.~ [BREGAX01]"
    Du coup, difficile de changer...
    Pareil, je suis habitué à Inspecteur en chef. Et il y a en effet ce doublage.

  6. #6
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    ANOMEN épilogue normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte

    Pour le début les modifications sont subjectives, tu vois si tu trouves que sa coule mieux ou non. ( une partie de l'idée était d'enlever l'enchainement "sa foi. Sa confiance" )

    "Constatant" subjectif aussi...

    Pour les "alors", j'ai remplacé le deuxième en "donc", pour éviter la redondance.

    Pour la dernière phrase je vois "In the end, his words rang true, and Yamash fell to the Disciples of Anomen, a new Order for a new land.", comme un renouveau pour Anomen je serais tenter de mettre

    "Les «*Disciples d'Anomen*» avaient triomphé, marquant la naissance d'un nouvel Ordre pour une nouvelle vie.".

    Mais sa diffère de l'anglais et ce n'est qu'un avis.




    HAER'DALIS épilogue normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte

    Quelques changements pour plus de fluidité.

    Pour "heureux de s'établir durablement... enfin jusqu'au prochain malentendu, évidemment." Je te propose ceci, un peu spécial mais peut-être sympa.

    "Il rejoignit alors Raelis et sa troupe de comédiens, heureux de s'établir enfin ! ...enfin jusqu'au prochain malentendu, évidemment."

    Un petit "pied de nez" final, je trouve que ça va pas trop mal avec le ton de l'épilogue.




    CERND épilogue normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte





    Sarevok épilogue normal :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Je te propose simplement d'enlever le "a" et de modifier la fin avec "Il n'en revint jamais... bien que son histoire continue." pour enlever la répétition de légende, son coté définitif et coller à l'anglais.
    Dernière modification par JohnBob ; 22/02/2022 à 20h39.

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour Aerie :
    Je pense que passer plusieurs mois/années en cage, au-delà des sévices corporels que cela inflige, est très traumatisant. Je préfère garder "tout".

    J'ai voulu appuyer sur ça, car si redondance il y a, c'est avant tout en amont dans les dialogues d'Aerie sur ce sujet précis. C'est ma petite vengeance personnelle.

    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour Nalia :
    Je suis d'accord, mais je n'arrive pas à me décider.

    "Du" me semble être le plus juste, mais sans grande certitude... D'autres avis, peut-être ?

    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour Viconia :
    Je suis d'accord, mais je ne suis pas séduit par ta tournure. D'autres propositions, peut-être ?

    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour Valygar :
    Citation Envoyé par lefreut Voir le message
    Pareil, je suis habitué à Inspecteur en chef. Et il y a en effet ce doublage.
    Ok pour Braga, c'était une simple suggestion. Bien que pour l'épilogue je préfère conserver son synonyme, bien plus jolie et contemporain. À moins que vous ne pensiez le contraire ?

    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour Anomen, Haer'Dalis, Cernd, Sarevok :
    Merci beaucoup pour cette nouvelle fournée de suggestions, encore une fois, c'est une aide inestimable. J'ai mis à jour les épilogues directement sur le premier post. De plus j'ai importé quelques suggestions issues de la relecture d'Ascension de Machiavélique.

    Désolé si je garde pas une trace précise de chaque édition, mais c'est beaucoup trop long à faire à mon goût.

    Sinon je suis surpris, pour ne pas dire déçu, de ne pas voir plus de retour, d'avis, de critiques concernant ces épilogues. Est-ce que j'en fais trop ? Est-ce une bonne chose ? Allez-y, n'hésitez pas.
    Dernière modification par jazira ; 23/02/2022 à 19h01.

  8. #8
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Pour Sarevok

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Je pense que c'est mieux sans "il finit par disparaître de la circulation." c'est répétitif avec "avant de mystérieusement disparaître quelques mois plus tard." et le texte est très bien sans....(Est-ce que l'expression "de la circulation" peut exister à Féerune ?)

    Pour Haer'Dalis

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Proposition supplémentaire...

    Pour Viconia

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Plus des idées que des certitudes...




    Et c'est sûr que ça serait cool d'avoir plus de propositions/retours !





    Edit : C'est cool que tu participes Machiavélique...

    Pour Aerie Romance

    -"à l'éducation de leur fils, puis à terme, de leur fille." je propose un changement "à l'éducation de leur fils et quelques temps plus tard... de leur fille."

    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
     Cliquer ici pour révéler le texte
    -Pour le terme adoptive, je trouve que ça à du sens étant donner que le fils lui n'est pas adopté... et le terme renvoi aussi au fait que charname lui /elle même à été adopté/e par Gorion ainsi que Aerie par Quayle !

    Par contre je ne vois pas "adoptif" mentionner dans l'anglais ?




    Pour Minsc

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - Changement cosmétique : "narrant, racontant" pourrais aussi être bien

    - Éviter l'enchainement "Minsc devint un vrai héros. C'est alors que Minsc"

    - En anglais "in his advancing age" du coup de nombreuse année plus tard semble mieux coller.


    Dernière modification par JohnBob ; 24/02/2022 à 19h00.

  9. #9
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Sinon je suis surpris, pour ne pas dire déçu, de ne pas voir plus de retour, d'avis, de critiques concernant ces épilogues. Est-ce que j'en fais trop ? Est-ce une bonne chose ? Allez-y, n'hésitez pas.
    Non non tu n'en fais pas trop, tu fais même de très bonnes choses ! J'avais lu la première version que tu avais postée et ça m'avait déjà paru très bien (vraiment !). Il y a toujours des passages qui semblent pouvoir être améliorés alors... tout comme JohnBob, je vais tenter d'apporter ma pierre à l'édifice.
    Je m'étais dit que je verrai ça plus tard, mais dès ce soir je vais quand même essayer de faire des commentaires/suggestions sur au moins 1 personnage par jour (en espérant que cela en motivera d'autres).



    Pour Aerie :

    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Je pense que passer plusieurs mois/années en cage, au-delà des sévices corporels que cela inflige, est très traumatisant. Je préfère garder "tout".
    Je préfère avec le "tout" aussi.



    Pour Nalia :

    Citation Envoyé par jazira Voir le message

    Je suis d'accord, mais je n'arrive pas à me décider.
    "Du" me semble être le plus juste, mais sans grande certitude... D'autres avis, peut-être ?
    Je trouve que "du" et "le" peuvent très bien convenir. Mais selon qu'on utilise "du" ou "le" j'aurais tendance à vouloir le lire comme ça :

    Elle le trouva aux mains de nul autre que... « Le vil Isaéa Roenal ».
    Elle le trouva aux mains de nul autre que du vil Isaéa Roenal.



    Pour Viconia :

    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Je suis d'accord, mais je ne suis pas séduit par ta tournure. D'autres propositions, peut-être ?
    Je suis d'accord avec vous deux, je n'aime pas non plus mais j'essaierai de faire des propositions plus tard.



    Pour Valygar:

    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Ok pour Braga, c'était une simple suggestion. Bien que pour l'épilogue je préfère conserver son synonyme, bien plus jolie et contemporain. À moins que vous ne pensiez le contraire ?

    Pour ce qui est du jeu, je préfère Inspecteur en chef. En revanche, pour les épilogues je trouve comme toi que « Prévôt de la ville » passe beaucoup mieux. Mais je le mettrais entre guillemets pour bien faire ressortir le titre et faciliter la lecture.






    # AERIE

    Normal :

    @73916 = ~Aerie continua sa vie aventureuse après avoir quitté <CHARNAME>, se posant comme une féroce adversaire de toute forme d'esclavage. Sa compassion fut toutefois altérée par un sentiment de vengeance, une soif de revanche obsessionnelle pour tout ce dont elle fut dépossédée lors de sa captivité. À tel point qu'elle aurait pu se dévoyer entièrement si elle n'avait pas rencontré par hasard un groupe d'avariels réduits en esclavage dans le royaume du Cormyr. Après avoir été libérés, ils la persuadèrent de rejoindre Faenya-Dail, le foyer d'où elle fut si cruellement arrachée. Elle apprit beaucoup durant son séjour, notamment... qu'elle n'était plus vraiment l'une des leurs, que plus jamais elle ne serait une avarielle. Elle cessa donc de se lamenter et de se languir de ses ailes, admettant que cela ne la mènerait à rien. Elle devint finalement une grande prêtresse à Pierrebasse, un village gnome dont lui avait souvent parlé Quayle, son tuteur. Il avait été sa seule véritable famille, et c'est parmi les siens qu'elle trouva enfin la paix.~
    « Elle apprit beaucoup durant son séjour, notamment qu'elle n'était plus vraiment l'une des leurs, que plus jamais elle ne serait une avarielle. »
    Je trouve qu'en ne mettant que des virgules la phrase est un peu plate. Alors que la phrase comporte pour moi une gradation cherchant à insister sur le côté dramatique ( « QU'ELLE n'était plus vraiment l'une des leurs, QUE plus jamais elle ne serait une avarielle » ). En séparant juste le "notamment" du "que" ça va permettre de faire ressortir cette gradation (on débute à chaque fois par un même élément commun et on rebondit dessus, ici la conjonction de subordination « que »)

    J'avais aussi hésité à te proposer « Elle cessa donc de se lamenter et de se morfondre de la perte de ses ailes » à la place de se languir. Pour être honnête je trouve que se languir correspond bien mieux (tant au niveau du sens que de l'intensité) mais il est malheureusement moins souvent utilisé de nos jours et semble donc moins intense que se morfondre.

    Romance :


    (J’essaierai de te proposer quelque chose demain)

    EDIT :

    @73917 = ~Aerie et <CHARNAME> furent inséparables, mettant de côté leurs carrières d'aventuriers pour se consacrer à l'éducation de leur fils, puis à terme, de leur fille. Leurs vieux jours les amenèrent à entreprendre un ultime et long voyage, car Aerie demeurait tourmentée par les souvenirs de ses années d'esclavage et de la perte de ses ailes. Ils partirent donc tous deux vers Faenya-Dail, la patrie des Avariels, les elfes ailés auxquels Aerie fut si cruellement arrachée jadis. Ils y retrouvèrent non seulement son peuple, mais aussi et surtout des parents aimants qui avaient passé de longues années à rechercher leur fille disparue. Sans plus aucun mystère ni trouble pour assombrir leur vie, c'est là, parmi les nuages, qu'Aerie et <CHARNAME> se marièrent enfin. Il est dit que leur union fut bénie par l'apparition conjointe de Baervan Ermiterrant et Aerdrie Faenya.~ ~Aerie et <CHARNAME> furent inséparables, mettant de côté leurs carrières d'aventurières pour se consacrer à l'éducation de leur fils, puis à terme, de leur fille adoptive. Leurs vieux jours les amenèrent à entreprendre un ultime et long voyage, car Aerie demeurait tourmentée par les souvenirs de ses années d'esclavage et de la perte de ses ailes. Elles partirent donc toutes deux vers Faenya-Dail, la patrie des Avariels, les elfes ailés auxquels Aerie fut si cruellement arrachée jadis. Elles y retrouvèrent non seulement son peuple, mais aussi et surtout des parents aimants qui avaient passé de longues années à rechercher leur fille disparue. Sans plus aucun mystère ni trouble pour assombrir leur vie, c'est là, parmi les nuages, qu'Aerie et <CHARNAME> se marièrent enfin. Il est dit que leur union fut bénie par l'apparition conjointe de Baervan Ermiterrant et Aerdrie Faenya.~
    « un ultime et long voyage, car Aerie demeurait » je n'aimais pas trop le "car" mais les autres tournures auxquelles je pensais posent d'autres inconvénients et finalement je préfère cette version.

    « se marièrent enfin » je trouvais que le futur proche ne se prêtait pas trop au contexte. Les deux autres phrases qui l'entourent sont toutes les deux mises à un temps du passé. À la limite, si après « de longues années à rechercher leur fille perdue » on avait de nombreuses anecdotes de récit à relater et qu'on utilisait le présent pour se projeter dans l'histoire comme si on était en train de la revivre, terminer ces anecdotes avec du futur proche pour ensuite reprendre le récit à un temps du passé me semblerait moins perturbant. Là, pour moi on passe beaucoup trop vite "passé" "futur proche" "passé"

    « pour se consacrer à l'éducation de leur fils, puis à terme, de leur fille adoptive » Pour la version féminine, je trouve que la manière dont c'est tourné, on pourrait penser que seule la fille est adoptive et pas le fils. Évidemment le contexte empêche de penser cela mais dans ce cas... pourquoi ajouter le terme adoptif si le contexte aide déjà à aller dans ce sens ? Je pense qu'on se rend mieux compte du problème avec un CHARNAME masculin :
    « Ils furent inséparables, mettant de côté leurs carrières d'aventuriers pour se consacrer à l'éducation de leur fils, puis à terme, de leur fille adoptive » Ici il n'y a aucune ambiguïté sur le fait que la fille soit adoptive et pas le fils (et ça me semble pareil pour la version féminine bien qu'étrange par rapport au contexte).
    Enfin pourquoi rajouter le terme "adoptif" et ne pas laisser libre cours à l'imagination du joueur ? (d'autant plus que "adoptifs" ou "adoptive" semble difficile à insérer ici)





    # NALIA


    @73918 = ~Nalia de'Arnise développa grandement ses pouvoirs au contact de <CHARNAME>. Elle entreprit alors une vie d'aventures, riche en connaissances magiques et en relations influentes. Après avoir voyagé pendant toute une année, elle revint en Amn dans son domaine familial, le château des de'Arnise. Malheureusement, elle le retrouva aux mains de nul autre que du vil Isaéa Roenal. Mais elle n'était plus la jeune fille rebelle qu'il escomptait, et c'est avec fermeté qu'elle le traîna elle-même devant la justice pour ses malversations. Elle s'autoproclama héritière du titre de son père et fut ainsi nommée duchesse. Elle fut une dirigeante appréciée et une archimage respectée, siégeant même plus tard au prestigieux Conseil des Six. Elle demeura une grande figure de la société amnienne durant de longues années, luttant constamment pour le bien des gens simples, et se faisant ainsi de nombreux ennemis mécontents parmi les gens de la noblesse et des Mages cagoulés.~
    Juste de simples propositions mais c'était déjà très bien
    Dernière modification par Machiavélique ; 24/02/2022 à 20h25.

  10. #10
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    C'est cool que tu participes Machiavélique...

    Pour Aerie Romance

    -"à l'éducation de leur fils, puis à terme, de leur fille." je propose un changement "à l'éducation de leur fils et quelques temps plus tard... de leur fille."

    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
     Cliquer ici pour révéler le texte
    -Pour le terme adoptive, je trouve que ça à du sens étant donner que le fils lui n'est pas adopté... et le terme renvoi aussi au fait que charname lui /elle même à été adopté/e par Gorion ainsi que Aerie par Quayle !

    Par contre je ne vois pas "adoptif" mentionner dans l'anglais ?

    Pour Minsc

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - Changement cosmétique : "narrant, racontant" pourrais aussi être bien

    - Éviter l'enchainement "Minsc devint un vrai héros. C'est alors que Minsc"

    - En anglais "in his advancing age" du coup de nombreuse année plus tard semble mieux coller.



    Pour Edwin

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - "et il n'hésita pas à l'exploiter", je trouve que sa passe mieux comme ça...

    - "qui le proclamèrent grand Zulkir" je trouve que dirigeant c'est moyen prestigieux comme terme alors mon ami Wikipedia m'a dit Thay est dirigé par 8 puissants magiciens appelés Zulkir et l'un d'entre eux domine tout les autres !

    - "Il s'avéra digne de cet honneur", cosmétique et subjectif...

    - Pareil pour les changement dans la la phrase avec Elminster...


    Dernière modification par JohnBob ; 26/02/2022 à 13h55.

  11. #11
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    Ce serait dommage que je m'abstienne de participer après avoir déjà travaillé sur les épilogues d'ascension.

    Pour Aerie j'ai peut-être mal compris l'histoire. Ce que j'avais compris des épilogues de Ascension est qu'Aerie avait accouché d'un fils puis d'une fille qu'elle aurait tous les deux eu avec CHARNAME. Mais peut-être que je me trompe. En tout cas, si la fille a bien été adoptée et pas le fils alors il faut que cette version corresponde également à la version masculine (ce qui n'est actuellement pas le cas).
    J'attends de voir ce qu'en dira jazira mais pour moi, soit il faut enlever le terme "adoptif" pour la version féminine afin de laisser imaginer le joueur ce qu'il veut concernant la façon dont CHARNAME et Aerie ont eu leurs enfants (adoption, magie, je sais pas...), soit il faut réussir à tourner la phrase de façon à indiquer que les deux ont été adoptés.




    ANOMEN :
    73919 = ~Anomen Delryn ne se remit jamais vraiment des mois passés aux côtés de <CHARNAME>. Il fut en effet un témoin privilégié de la puissance néfaste inhérente aux enfants de Bhaal, et en dépit des intentions de <CHARNAME>, cela le troubla grandement dans sa foi. Voyant sa confiance en Heaum ébranlée, il erra sans véritable but jusqu'à atteindre les frontières de Maztica. C'est là qu'il se retrouva au beau milieu de la révolte menée par Yamash, un clerc maléfique à la tête d'une horde de démons conquérants destinés à ravager le continent. Il décida alors de porter secours aux soldats maztèques assiégés, leur prodiguant conseils et soutien. Constatant qu'il ne pouvait pas les former efficacement sans évoquer le devoir et le rôle qu'un véritable protecteur se devait d'endosser, Anomen leur enseigna la doctrine de Heaum et le rôle spirituel du paladin qui, en ces circonstances, lui parurent désormais plus clairs que jamais auparavant. Ses enseignements portèrent leurs fruits, et Yamash fut ainsi vaincu. Les «*Disciples d'Anomen*» avaient triomphé, un nouvel Ordre était né dans une nouvelle contrée.~
    « aux enfants de Bhaal » Je sais que dans la VO c'est au singulier et donc ciblé sur CHARNAME mais je trouvais que ça passait mieux au pluriel (on fait d'abord une généralité sur les enfants de Bhaal puis on passe au cas particulier de CHARNAME avec « et en dépit des intentions de <CHARNAME> [...] »)
    « qu'il put lui-même appréhender plus en détails » je n'aimais pas trop cette tournure, difficile à expliquer pourquoi... j'ai l'impression que ça manque de peps.

    Romance :


    @73920 = ~Anomen Delryn et <CHARNAME> poursuivirent leurs aventures de longues années, jusqu'à ce qu'ils soient tous deux considérés comme des héros à peu près partout où ils allèrent. Leurs carrières étaient si prolifiques que la date de leur mariage fut maintes fois repoussée, soit à cause d'une crise imminente, soit en raison d'une affaire lucrative sur laquelle l'un ou l'autre insistait pour enquêter. Une date fut finalement fixée, qu'Anomen et son prétendant étaient bien déterminés à respecter. Les plus grands héros et les plus grandes figures de Féérune se déplacèrent pour assister à la cérémonie. Le couple avait influencé la vie de nombreuses personnes, tous connaissaient les deux héros, au moins de renom, et tous voulaient voir Elminster en personne unir ces deux êtres d'exception au cours de ce qui fut sans doute la plus grande et somptueuse cérémonie de toute l'histoire de la Porte de Baldur. Anomen et <CHARNAME> se retirèrent de la vie publique peu de temps après, bien que... si les histoires disent vraies, leurs aventures ne connurent jamais vraiment de fin.~ ~Anomen Delryn et <CHARNAME> poursuivirent leurs aventures de longues années, jusqu'à ce qu'ils soient tous deux considérés comme des héros à peu près partout où ils allèrent. Leurs carrières étaient si prolifiques que la date de leur mariage fut maintes fois repoussée, soit à cause d'une crise imminente, soit en raison d'une affaire lucrative sur laquelle l'un ou l'autre insistait pour enquêter. Une date fut finalement fixée, qu'Anomen et sa dulcinée étaient bien déterminés à respecter. Les plus grands héros et les plus grandes figures de Féérune se déplacèrent pour assister à la cérémonie. Le couple avait influencé la vie de nombreuses personnes, tous connaissaient les deux héros, au moins de renom, et tous voulaient voir Elminster en personne unir ces deux êtres d'exception au cours de ce qui fut sans doute la plus grande et somptueuse cérémonie de toute l'histoire de la Porte de Baldur. Anomen et <CHARNAME> se retirèrent de la vie publique peu de temps après, bien que... si les histoires disent vraies, leurs aventures ne connurent jamais vraiment de fin.~
    « d'une affaire lucrative sur laquelle l'un ou l'autre insistait pour enquêter. » Je n'aimais pas trop l'association de "aventure lucrative" et "enquête". J'avais fait une autre proposition dans les épilogues d'ascension car la phrase anglaise avait, je crois, été tournée différemment. Ici, par rapport à la VO des épilogues de BG2 je te fais donc cette proposition.

    EDIT :

    Ou sinon peut-être remplacer "enquêter" par "s'immiscer" ?
    Dernière modification par Machiavélique ; 25/02/2022 à 19h54.

  12. #12
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
     Cliquer ici pour révéler le texte

    Oui, peut-être que Jazira pourras nous éclairer sur tout ça !


    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
    « d'une affaire lucrative sur laquelle l'un ou l'autre insistait pour enquêter. » Je n'aimais pas trop l'association de "aventure lucrative" et "enquête". J'avais fait une autre proposition dans les épilogues d'ascension car la phrase anglaise avait, je crois, été tournée différemment. Ici, par rapport à la VO des épilogues de BG2 je te fais donc cette proposition.

    EDIT :

    Ou sinon peut-être remplacer "enquêter" par "s'immiscer" ?
    Anomen Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte


    Plusieurs changements dont une proposition pour "aventure lucrative" et "insistait pour enquêter."

    - Je propose "aventure fructueuse" qui semble plus subjectif et permet de garder l'idée d'enrichissement ! Ou alors de faire péter le coté vénale et mettre "aventure fantastique" "aventure glorieuse"... (Ils sont quand même des héros du bien dans cet épilogue)

    Et pour "se devait d'enquêter." c'est le même genre de raisons, ils ne font pas ça par caprice mais pour aider les autres !

    - Pour la cérémonie de mariage le français modifie l'anglais du coup je me suis permis un changement assez conséquent.

    - Pour le reste, ce n'est qu'un avis...




    Edit : J'aime vraiment pas "au moins de renom" si ma phrase ne vous emballe pas je vous propose "tous connaissaient le renom des deux héros,"




    Edit 02 :

    Imoen épilogue

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - Proposition pour éviter la répétition de "rester", ainsi qu'une tournure que vous trouverais peut-être plus jolie.

    - "et elle ne s'y attarda pas bien longtemps" pareil ça me parait plus fluide comme ça.

    - "les encourageants" pour éviter la répétition de "elle" et le "qu'"

    - Pour la dernière phrase, fluidité et plus fidèle à l'anglais.




    Jazira, si ça te va, je vais attendre tes retours avant de continuer, histoire de voir ce qui te convient, il y a déjà pas mal de choses à débattre et j'ai peur que l'on perde le fil en multipliant les posts...
    (mais prend ton temps, pas de pression.)


    Dernière modification par JohnBob ; 26/02/2022 à 13h06. Motif: de véritable fin

  13. #13
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    J'aime bien ce que tu proposes.
    Avec ce que tu suggères, voici au final la version qui me plairait le plus : (mais ce n'est que mon avis)

    Anomen Romance :

     Cliquer ici pour révéler le texte
    Dernière modification par Machiavélique ; 25/02/2022 à 23h58.

  14. #14
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    Merci beaucoup pour ces nouvelles suggestions. Encore de très bonnes choses.

    Je vous le dis : synchroniser des dizaines d'épilogues (qui ne diffèrent que légèrement) dans plusieurs fichiers (CorrectfBG2EE & Ascension) est une véritable horreur.

    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    (Est-ce que l'expression "de la circulation" peut exister à Féerune ?)
    Je suppose que oui, l'invention de la roue ne date pas d'hier. Mais j'ai retiré la phrase de toute façon, comme tu l'as suggéré.

    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
    Adoption dans les versions féminines/masculines des romances ?
    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Adoption dans les versions féminines/masculines des romances ?
    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Notez que les épilogues de romance comportent des versions masculines/féminines qui ne sont pas censées avoir lieu dans le jeu original, ignorez-les, car elles ne sont présentes que par souci de compatibilité avec d'éventuels futurs mods qui modifieraient les prérequis de ces dites romances, comme par exemple le sexe de Charname. La version du genre correct est en gras. Ah, et ignorez également les astérisques, ce sont simplement des espaces insécables.
    Ignorez ces versions féminines/masculines, elle n'arriveront jamais de toute manière (à moins que vous n'alliez vous-mêmes bidouiller les prérequis des romances). J'ai choisi d'ajouter arbitrairement le concept d'adoption par souci de logique biologique/anatomique*. Pardon my french but, deux femmes auront beau faire le ciseaux/deux hommes peuvent bien s'éclater le fondement, et ce jusqu'à la fin des temps, ça n'avancera en rien le schmilblick.


    Encore merci. Par contre, essayez d'utiliser un seul et même formatage, tel que l'exemple ci-dessous. Sur un seul post, avec la phrase d'origine, sans revenir faire des edits le lendemain, citer des choses qui n'ont pas de logique chronologique (éditer son post pour citer le texte du post suivant). Je vais être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à tout bien analyser. Ça me prend énormément de temps. Temps dont je dispose de moins en moins dernièrement, alors désolé de ne pas pouvoir répondre rapidement.




     Cliquer ici pour révéler le texte


    @86587 = ~Au-delà de sa proximité avec <CHARNAME>, l'enfant de Bhaal, peu d'informations circulent à propos d'Hexxat, ma suggestion. Cabrina continua à raconter les histoires de la vampire aux nouveaux agents de Larloch, mais remplaça le récit édifiant de sa disparition dans le Tombeau de Dragomir par un récit plus enthousiasmant*: celui de son retour d'entre les morts afin d'accomplir la mission qui lui avait été confiée. Des décennies plus tard, des rumeurs circulèrent dans tout Chult à propos de la Femme éthérée, une entité démoniaque vengeresse qui ciblait les clercs d'Ubtao, les vidant de leur sang. Que ces histoires soient vraies ou non, le culte d'Ubtao diminua radicalement sur le continent de Chult, pour finalement n'être observé que dans une poignée de communautés d'immigrants dans des villes telles qu'Eauprofonde.~

    (optionnel) Je pense que "ce qui devait lui convenir parfaitement" est caca, "ma suggestion" semble plus fluide.




    edit : *Sauf parenthèse pour la romance d'Aerie où elle tombe enceinte durant ToB. C'est pourquoi j'ai laissé le fils, conçu "à l'ancienne", mais la fille adoptée.
    Dernière modification par jazira ; 28/02/2022 à 02h18.

  15. #15
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Je vous le dis : synchroniser des dizaines d'épilogues (qui ne diffèrent que légèrement) dans plusieurs fichiers (CorrectfBG2EE & Ascension) est une véritable horreur.
    J’imagine et on te facilite pas la tâche ! (Même si c'est pour une noble cause)




    Pour Aerie, oui avec le recul, ça m'a embrouiller ce changement dans la version féminine, mais il est pertinent, message reçu !

    Et j'avais oublier ton petit pitch à ce sujet dans le premier post, désolé...

    Ok, pour le formatage et le reste... Pour le temps, pas de soucis, c'est juste un coup de main il n'y a rien qui presse.




    Pour Imoen, j'ai un peu de mal avec cette phrase "mais elle était restée fidèle à elle-même et suivrait sa propre voie où bon lui semblerait." qui passe du passé au futur, mais c'est peu être moi qui est du mal avec la tournure.

    Pour Viconia, "On reste sans nouvelles d'elle depuis..."tu veux de nouvelles propositions ou tu préfères la laisser telle quelle ?

    Pour Anomen romance, Je sais pas trop si tu n'as pas encore regarder ou si tu préfères laisser tel quel ?


    Ce qui serait pratique de mon côté, c'est de mettre la date de tes changements comme tu le faisais au début histoire de savoir si tu as éditer ou non, ou rééditer. Et si tu peux nous signaler quand un version te convient à peu près définitivement et que ce n'est plus la peine de faire de nouvelles propositions (Si jamais c'est déjà le cas... ) ou nous prévenir quand tu penses que l'un d'entre eux peut encore être amélioré.

    J’imagine que pour synchroniser les épilogues certaines de nos propositions ne doivent pas forcément coller.

    Comme tu n'as pas forcément le temps de débattre du pourquoi telle phrase et pas une autre. Ça aiderais d'avoir ces petites précisions...

    Te prend pas la tête juste date d’édition, version final, version à retravailler et ça suffira ! Bon bien sûr tu fais comme tu peux et veux, c'est juste une idée.


    Dernière modification par JohnBob ; 28/02/2022 à 19h00.

  16. #16
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    De mon côté je ne tiens pas à débattre, ça prend énormément de temps et d’énergie. À partir du moment où les raisons des propositions d'amélioration ont été expliquées et comprises, je respecterai les choix qui seront faits.

    NALIA

     Cliquer ici pour révéler le texte


    @73918 = ~Nalia de'Arnise développa grandement ses pouvoirs au contact de <CHARNAME>. Elle entreprit alors une vie d'aventures, riche en connaissances magiques et en relations influentes. Après avoir voyagé pendant toute une année, elle revint en Amn dans son domaine familial, le château des de'Arnise. À sa grande surprise, elle le trouva aux mains de nul autre que du vil Isaéa Roenal. Mais elle n'était plus la jeune fille rebelle qu'il escomptait, et c'est avec fermeté qu'elle le traîna elle-même devant la justice pour ses malversations. Elle s'autoproclama héritière du titre de son père et fut ainsi nommée duchesse. Elle fut une dirigeante appréciée et une archimage respectée, siégeant même plus tard au prestigieux Conseil des Six. Elle demeura une grande figure de la société amnienne durant de longues années, luttant constamment pour le bien des gens simples, et se faisant ainsi de nombreux ennemis parmi les gens de la noblesse et les Mages cagoulés.~

    Je n'avais pas expliqué pourquoi je souhaitais retirer "mécontents" et c'est la seule raison pour laquelle je reviens dessus.
    Je trouve tout simplement que "mécontents" est de trop, il n'apporte pas grand chose car on se doute que ses ennemis ne seront pas contents et le terme me semble ajouter trop de redondance dans la phrase (ce qui ne me semble pas nécessaire, même si j'avoue qu'en contrepartie, je suis bien embêté que "mécontent" soit présent dans la V.O.). Après... sans chercher à justifier quoi que ce soit, fais juste les modifications qui te semblent nécessaires ou non.



    ANOMEN :


     Cliquer ici pour révéler le texte


    Je ne sais pas ce que toi ou JohnBob en pense mais je reste malgré tout pas très fan de cette fin de phrase. Aventure lucrative n'était pas si mal en soi, c'est peut-être l'association avec "insistait" et "enquêter/s'immiscer" qui me pertubait. Si cela te convient, laissons-là comme ça. Sinon je ne serais pas contre le fait de continuer à se pencher dessus.

  17. #17
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    Citation Envoyé par JohnBob Voir le message
    Pour Aerie, oui avec le recul, ça m'a embrouiller ce changement dans la version féminine, mais il est pertinent, message reçu !

    Et j'avais oublier ton petit pitch à ce sujet dans le premier post, désolé...

    Ok, pour le formatage et le reste... Pour le temps, pas de soucis, c'est juste un coup de main il n'y a rien qui presse.

    Pour Imoen, j'ai un peu de mal avec cette phrase "mais elle était restée fidèle à elle-même et suivrait sa propre voie où bon lui semblerait." qui passe du passé au futur, mais c'est peu être moi qui est du mal avec la tournure.

    Pour Viconia, "On reste sans nouvelles d'elle depuis..."tu veux de nouvelles propositions ou tu préfères la laisser telle quelle ?

    Pour Anomen romance, Je sais pas trop si tu n'as pas encore regarder ou si tu préfères laisser tel quel ?

    Ce qui serait pratique de mon côté, c'est de mettre la date de tes changements comme tu le faisais au début histoire de savoir si tu as éditer ou non, ou rééditer. Et si tu peux nous signaler quand un version te convient à peu près définitivement et que ce n'est plus la peine de faire de nouvelles propositions (Si jamais c'est déjà le cas... ) ou nous prévenir quand tu penses que l'un d'entre eux peut encore être amélioré.
    Il n'y a pas de lézards, t'inquiète pas.

    Oui j'ai tout analysé, et j'ai encore relu et vérifié vos propositions ce soir pour être sûr.

    C'est ce que j'avais fait les premières fois, malheureusement, c'est trop fastidieux à faire, et le thread est déjà assez long comme ça. Rajouter à chaque édit un nouvel épilogue avec la date risque d'être illisible au bout d'un moment (j'en suis déjà à 30-40 éditions individuelles depuis le début, si ce n'est pas plus, imagine). Le forum lag déjà complet à chaque fois que je veux faire une édition simple (remplacer un texte par un autre, sans faire de doublons). Solution alternative, vous pouvez suivre l'évolution des épilogues avec mes commits sur Github : https://github.com/Jazira33/correctfrBG2EE (ex : https://github.com/Jazira33/correctf...741358a990d0e5)

    Par contre, c'est dommage mais quand les phrases sont trop longues, les différences ne s'affichent plus sur Github (surlignage).

    Ou sinon, à la limite je met juste une date ?

    Rien n'est figé dans le marbre, rien n'est définitif.

    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
    De mon côté je ne tiens pas à débattre, ça prend énormément de temps et d’énergie. À partir du moment où les raisons des propositions d'amélioration ont été expliquées et comprises, je respecterai les choix qui seront faits.

    NALIA
    Je n'ai aucun problème à débattre, quand il s'agit d'un truc de temps en temps. Mais quand il y a 50 choses à débattre simultanément c'est vite le bordel, et j'ai un peu la flemme.

    Je lis absolument toutes vos propositions et vos arguments, désolé si je ne justifie pas chacun de mes choix. C'est juste trop long à faire, j'essaye tout de même de répondre aux principaux questionnements. Mais vous pouvez tout à fait revenir sur mes décisions, faire d'autres propositions.

    Pour Nalia : "...et se faisant ainsi de nombreux détracteurs mécontents parmi les gens de la noblesse et les Mages cagoulés." Perso, je pense que c'est plus "ennemis" dont le sens est trop fort.

    Pour Anomen normal : j'hésite encore entre "...un nouvel Ordre était né dans une nouvelle contrée." et "...marquant la naissance d'un nouvel Ordre dans une nouvelle contrée."

    Pour Anomen romance : j'hésite encore entre "...leurs aventures ne connurent jamais vraiment de fin." et "...leurs aventures ne connurent jamais de véritable fin."
    Dernière modification par jazira ; 01/03/2022 à 02h07.

  18. #18
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Pour Nalia : "...et se faisant ainsi de nombreux détracteurs mécontents parmi les gens de la noblesse et les Mages cagoulés." Perso, je pense que c'est plus "ennemis" dont le sens est trop fort.
    Hum... en effet "ennemis" semble un peu fort, je n'avais pas pensé à "détracteur" et cela correspond pourtant mieux au sens que je comprends de la phrase quand je la lis en anglais. Que penserais-tu de la tourner de cette façon ?

    « [...] Elle fut une dirigeante appréciée et une archimage respectée, siégeant même plus tard au prestigieux Conseil des Six. Elle demeura une grande figure de la société amnienne durant de longues années, luttant constamment pour le bien des gens simples, et s'attirant ainsi le mécontentement de nombreux détracteurs parmi les gens de la noblesse et des Mages cagoulés. »


    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Pour Anomen normal : j'hésite encore entre "...un nouvel Ordre était né dans une nouvelle contrée." et "...marquant la naissance d'un nouvel Ordre dans une nouvelle contrée."

    Pour Anomen romance : j'hésite encore entre "...leurs aventures ne connurent jamais vraiment de fin." et "...leurs aventures ne connurent jamais de véritable fin."
    Si je devais choisir je serais bien embêté moi aussi

  19. #19
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
    « [...] Elle fut une dirigeante appréciée et une archimage respectée, siégeant même plus tard au prestigieux Conseil des Six. Elle demeura une grande figure de la société amnienne durant de longues années, luttant constamment pour le bien des gens simples, et s'attirant ainsi le mécontentement de nombreux détracteurs parmi les gens de la noblesse et des Mages cagoulés. »
    C'est très bien ça.

    J'ai ajouté la date des edits.

  20. #20
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    Citation Envoyé par jazira Voir le message

    Ou sinon, à la limite je met juste une date ?
    Oui, super.

    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Pour Anomen normal : j'hésite encore entre "...un nouvel Ordre était né dans une nouvelle contrée." et "...marquant la naissance d'un nouvel Ordre dans une nouvelle contrée."

    Pour Anomen romance : j'hésite encore entre "...leurs aventures ne connurent jamais vraiment de fin." et "...leurs aventures ne connurent jamais de véritable fin."
    Mes propositions sont plus pompeuses que les phrases originales, ce qui correspondait bien à Anomen je trouve, mais c'est à voir par rapport au ton de l'épilogue...




    # JAHEIRA

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - Pour la première phrase fluidité.

    - Fugacité vs fragilité et correction de "et de la perte de" le "de" sous entend qu'elle a pris conscience de la perte de ses amis. Mais c'est la perte de ses amis qui la ronge, ce qui à pour conséquence de lui faire prendre conscience de la fragilité de la vie...

    - Pour la phrase sur la réputation, fluidité et cosmétique.

    - Dernière phrase suppression de "elle" , fluidité et cosmétique.




    # JAHEIRA ROMANCE

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - Changement de temps pour "purent" et "retournèrent" et "quelquefois" vs "parfois"

    - Pour"sa réticence des premiers jours, lui paraîtrait ridicule aujourd'hui.", je pense que "lui paraîtrait ridicule aujourd'hui." traduit mieux la phrase anglaise et l'intention et la personnalité de Jaheira. (Her friends would marvel at how secure in this Jaheira seemed to be, especially considering her initial reluctance, but she would chuckle when thinking back on those first cautious days)

    - "rendus" cosmétique.



  21. #21
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    VICONIA


     Cliquer ici pour révéler le texte


    @73921 = ~Viconia DeVir, peu après avoir quitté <CHARNAME>, se retira à Eauprofonde où elle implanta un culte voué à Shar. Mais lorsque l'un de ses disciples osa la trahir, elle éradiqua sans autre forme de procès la totalité du culte gangrené. Shar l'admonesta vertement pour cet excès de zèle, mais Viconia refusa de se repentir et repartit errer sur les routes des Royaumes. Viconia était néanmoins toujours aussi redoutable et sa puissance lui permit de repousser une attaque des Chevaliers du Bouclier sur Calimport. Elle travailla même de concert avec Drizzt Do'Urden pour porter secours à la cité elfe de Suldanessalar, victime d'un complot fomenté par le Zhentarim. Les elfes, reconnaissants, l'accueillirent et la Reine Ellésime lui accorda les plus grands honneurs de la Seldarine, une récompense jamais octroyée auparavant à une elfe noire. Elle s'inclina sans trahir la moindre émotion et disparut peu après. Ce qu'il advint ensuite du destin de la sombe elfe demeure encore inconnu et entouré de mystères...~

    Romance :



     Cliquer ici pour révéler le texte


    Rien à dire, ça me plaît très bien tel quel

  22. #22
    Date d'inscription
    septembre 2021
    Localisation
    France
    Messages 
    369
    VICONIA ROMANCE

    Je trouve aussi que l’épilogue est pas mal, mais c'est dans ma nature de proposer une alternative...

     Cliquer ici pour révéler le texte


    - Comme pour l'épilogue de Minsc, éviter la répétition "avisés de Viconia. Plus tard, Viconia"
    - "Viconia tomba enceinte, compliquant leur relation et bouleversant sa vie." Fluidité.
    - Je propose d'enlever déjà et mais pour la fluidité aussi.
    - "écrasé par le chagrin, éleva l'enfant seul, en secret et à l'écart du monde." Fluidité et cosmétique.
    - "<CHARNAME>" plutôt que "lui" me parait plus jolie dans ce cas...
    - "à sa ténébreuse promise/épouse." "ténébreuse" est plus jolie que "sombre" et sied mieux à une personne.
    - les alternatives à "promise" sont en rapport au début de l'épilogue, pour remplacer Viconia et eviter du coup une répétition.



    VICONIA

    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    On reste sans nouvelles d'elle depuis..
    Citation Envoyé par Machiavélique Voir le message
    Ce qu'il advint ensuite du destin de la sombre elfe demeure encore inconnu et entouré de mystères...
    Propositions :

    - Ce qu'il est advenu d'elle demeure aujourd'hui encore, entouré de mystères...

    - La ténébreuse elfe ne fit plus jamais parler d'elle...

    (- Plus personne n'entendit jamais parler d'elle...)


    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    Elle s'inclina sans trahir la moindre émotion et disparut peu après. On reste sans nouvelles d'elle depuis...
    En changeant un peu plus la phrase...

    (- Elle s'inclina sans trahir la moindre émotion avant de disparaître dans la nuit... Et plus personne n'entendit jamais parler d'elle.)

    Edit
    : je viens de me rendre compte que celles mise à présent entre parenthèse, je te les avaient déjà proposés plus haut( à peu de choses près ).


    Dernière modification par JohnBob ; 03/03/2022 à 21h17.

  23. #23
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    J'ai mis à jour le premier post avec une nouvelle fournée de corrections, Viconia normal, Viconia romance, Jaheira normal, Jaheira romance et Rasaad Cercle Dédoublé.

    Merci à vous deux.

  24. #24
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    # VALYGAR


    Edit : 22/02
     Cliquer ici pour révéler le texte


    @73923 = ~Valygar Corthala continua ses aventures pendant plusieurs années après l'épopée des enfants de Bhaal. Il devint un habitué des contrées sauvages du nord, dans les environs d'Eauprofonde. Après quelque temps, il se retira dans son domaine familial, à Athkatla, pour y mener une vie de calme et de contemplation. Cependant, la pression exercée par ses admirateurs de la noblesse locale pour qu'il prenne la charge de Prévôt de la ville ne lui laissa aucun répit ; une responsabilité qu'il rejeta dans un premier temps. Mais ne pouvant plus tolérer la corruption rampante qui gangrenait la ville, il passa outre son inflexibilité et accepta le poste. À sa grande surprise, il se révéla être un dirigeant juste et efficace, et c'est ce mandat qui lui permit de véritablement redorer le blason des Corthala. Il finit par se marier et de son union naquit un fils, qui fut sa plus grande fierté. Celui-ci prit à cœur les leçons que son père lui avait enseignées et fut nommé quelque temps plus tard à la tête des Mages cagoulés. Par la suite, le jeune Corthala devint le plus grand réformateur que l'organisation ait jamais connu.~
    Je trouve que « Une responsabilité qu'il rejeta dans un premier temps » a plus sa place dans la phrase précédente. Avec le « mais » on marque vraiment la transition où Valygar change d'avis, et ça me paraît mieux de faire cette séparation avec un point.
    « Une responsabilité qu'il rejeta dans un premier temps » me semble plus être une phrase indépendante avec un fort lien logique avec la précédente : « Cependant, la pression exercée par ses admirateurs de la noblesse locale pour qu'il prenne la charge de Prévôt de la ville ne lui laissa aucun répit, et il rejeta donc cette responsabilité dans un premier temps. »



    # HAER'DALIS

    Edit : 28/02
     Cliquer ici pour révéler le texte


    @73924 = ~Haer'Dalis découvrit les Royaumes au cours de ses aventures avec <CHARNAME> et tomba sous le charme de cette étrange contrée. Après qu'ils se soient séparés, il eut envie d'en voir plus et visita les moindres recoins de Féérune, notamment les villes d'Eauprofonde, de Padhiver et de Thay. Localités d'où il dut toujours partir précipitamment, ne pouvant s'empêcher d'être mêlé à de sombres affaires. Plus tard, il se lia d'amitié à une alu-fiélonne et l'accompagna dans les Abysses, où son intervention le mena involontairement à la tête d'une révolte s'étendant sur plusieurs niveaux des Enfers. Il fut longtemps l'être le plus recherché des plans, mais le courroux de ses ennemis ne fut pas à la hauteur de sa nature volatile/tempérament volatil ni de sa soif d'aventure. Il finit ainsi par retrouver le chemin de la ville de Sigil, sans aucune égratignure. C'est là qu'il rejoignit Raelis et sa troupe de comédiens, heureux de s'établir durablement... enfin jusqu'au prochain malentendu, bien évidemment.~



    EDIT : 06/03/22

    # CERND

    Edit : 23/02
     Cliquer ici pour révéler le texte


    @73925 = ~Ses enseignements n'étant plus nécessaires, Cernd quitta <CHARNAME> et partit retrouver son fils, Ahsdale. Mais son devoir envers la nature l'appelait sans cesse à s'éloigner de lui, et le garçon devint, au fil du temps, amer et rancunier. Des années plus tard, Cernd obtint le titre de Grand Druide, mais décida d'interrompre la cérémonie lorsqu'il apprit que son enfant, perdu de vue depuis fort longtemps, exerçait des magies contre-nature à la tête d'une armée qui menaçait la Côte des Épées. Cernd abdiqua immédiatement, déclarant qu'il ne pouvait pas continuer à assumer une telle responsabilité alors qu'il avait été si négligent envers ses obligations personnelles, incapable de préserver l'harmonie dans sa propre famille. La rencontre du père et du fils se finit dans un bain de sang dont aucun ne sortit vivant. Ils étaient devenus de parfaits étrangers l'un pour l'autre, et n'eurent en commun que le lieu de leur trépas. De cet endroit on vit naître un magnifique chêne qui, l'automne venu, vire à une teinte pourpre des plus lugubres.~
    Dernière modification par Machiavélique ; 05/03/2022 à 23h55.

  25. #25
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages 
    2 855
    Ce sujet tombe à pic, j'ai justement besoin des épilogues pour une trad... Je prends !
    I believe in possibility
    I believe someone's watching over me
    And finally I have found a way to be
    Happy, happy

  26. #26
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Gironde (33)
    Messages 
    659
    Je prends.

    Nouvelle fournée de corrections pour Anomen normal, Anomen romance, Haer'Dalis et Valygar. edit : Et Cernd.

    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Ce sujet tombe à pic, j'ai justement besoin des épilogues pour une trad... Je prends !
    C'est, comme tu peux le voir, encore en travaux. Je te conseille d'attendre un petit peu pour profiter des versions finales.

    Edit : @Machiavélique, j'ai vu ton édit pour Cernd. Démarre un nouveau post pour les prochains, stp.
    Dernière modification par jazira ; 06/03/2022 à 00h07.

  27. #27
    Date d'inscription
    août 2021
    Messages 
    131
    #SAREVOK

    Edit : 28/02
     Cliquer ici pour révéler le texte


    @73926 = ~Sarevok Anchev ne put s'établir nulle part pendant les années qui suivirent sa résurrection par <CHARNAME>. À lui seul, il aurait mis en déroute une armée d'orques à Berdusk, déployant une puissance et une férocité si effrayantes que les habitants terrifiés ne savaient plus vraiment qui craindre le plus. Il arriva à Port-Ponant en conquérant, imposant brutalement sa volonté sur la ville avant de mystérieusement disparaître quelques mois plus tard. Il agissait comme un homme qui ne se connaissait pas lui-même, et toutes les histoires s'accordent à dire que Sarevok était une âme torturée oscillant entre la vie et la mort, sans jamais parvenir à l'une ou l'autre. Certaines rumeurs prétendent qu'il aurait péri en partant seul à l'assaut des Abysses, à moins qu'il n'ait décidé de mettre un terme à ses souffrances. Mais en vérité, il se retira à Kara-Tur pour y enterrer son seul véritable amour, Tamoko la guerrière. Il n'en revint jamais, bien que certaines légendes subsistent.~
    Dans "Il n'en revint jamais, bien que sa légende subsiste." ou pour le dire autrement "Bien que sa légende subsiste, il n'en revint jamais." je trouve que le "bien que" perd tout son intérêt => Qu'il soit revenu ou non n'empêche en rien sa légende de continuer de perdurer.
    Avec "bien que certaines légendes subsistent" ou anciennement "bien que les légendes persistent", ces propositions mettent bien en doute le fait qu'il ne soit jamais revenu et suggèrent d'autres alternatives. Le "bien que" retrouve tout son intérêt.



    # MINSC

    Edit : 28/02
     Cliquer ici pour révéler le texte


    Pas de proposition, ça me semble très bien comme ça.

  28. #28
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Égaré dans un vortex entre Féérune et le Royaume de Diamant Éternel
    Messages 
    5 837
    Je viens de vérifier dans mes notes, car je n'étais plus sûr de moi. En plus, je n'ai toujours pas retrouvé dans mes anciens DD la dernière version du pack. Mais je ne désespère pas.

    Bref, nous avions bien traduit Korgan Hache-Sanglante et Renal Scalpsanglant. Je le mentionne ici car il me semble avoir lu un Korgan BloodAxe dans le pack pour BG2:EE.
    CARPE DIEM...
    Co-modérateur de La Forge et de La Chambre des Scribes
    Moddeur qui s'arrache les cheveux...

  29. #29
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Chaville (92)
    Messages 
    382
    Citation Envoyé par Freddy_Gwendo Voir le message
    Je viens de vérifier dans mes notes, car je n'étais plus sûr de moi. En plus, je n'ai toujours pas retrouvé dans mes anciens DD la dernière version du pack. Mais je ne désespère pas.

    Bref, nous avions bien traduit Korgan Hache-Sanglante et Renal Scalpsanglant. Je le mentionne ici car il me semble avoir lu un Korgan BloodAxe dans le pack pour BG2:EE.
    On a fait le choix de garder Korgan Bloodaxe et Renal Bloodscalp.

  30. #30
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages 
    2 855
    Citation Envoyé par jazira Voir le message
    C'est, comme tu peux le voir, encore en travaux. Je te conseille d'attendre un petit peu pour profiter des versions finales.
    En fait ils sont un peu modifiés dans le mod, mais ça m'a gagné du temps pour la traduction .
    I believe in possibility
    I believe someone's watching over me
    And finally I have found a way to be
    Happy, happy

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [ASC] Epilogues d'Ascension
    Par Bardamu dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/10/2004, 20h51

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252