• Suldanessalar





    1. Épreuve de la colère
    2. Épreuve de la cupidité
    3. Épreuve de l'égoïsme
    4. Épreuve de la peur
    5. Épreuve de l'orgueil
    6. Porte démoniaque




    Vous ouvrez les yeux dans un endroit abominable, infernal, pour tout dire : les Neuf Enfers. Le magicien vous a entraîné avec lui, car vous n'avez eu le choix si vous souhaitiez récupérer votre essence divine. Autour de vous, vos camarades se relèvent également. Les éventuels compagnons tombés au combat sont revenus à la vie, et leur équipement se trouve non loin d'eux.

    Une sinistre porte (6) se trouve derrière vous. Ornée de cinq yeux qui semblent vous scruter en permanence, vous devez les détourner de leur attention pour affronter Irenicus.

    Les larmes de Bhaal sont la clef de cette énigme. Chaque larme représente une épreuve que vous devez accomplir. Chacune d'elle comporte deux possibilités pour la réussir : une possibilité bonne et une possibilité mauvaise. Si vous choisissez la voie mauvaise à une seule des épreuves, votre alignement est modifié pour devenir neutre mauvais. Si vous choisissez la voie bonne, vous conservez votre alignement initial.

    La première épreuve est celle de la colère (1). Vous rencontrez un spectre de Sarevok, votre demi-frère que vous avez défait à la Porte de Baldur. Il tente de faire ressurgir en vous la colère de Bhaal, qui bouillonne et peut émaner à tout instant.

    Si vous cédez à la colère, le combat s'engage, mais Sarevok est satisfait. Si vous conservez votre calme, Sarevok vous méprise. Le combat s'engage également.

    Sitôt Sarevok vaincu, vous obtenez votre première larme de Bhaal.

    L'épreuve suivante est celle de la cupidité (2). Un démon vous remet une épée longue très puissante, Rasoirnoir +3, que vous pouvez utiliser pour obtenir la larme de Bhaal.

    La voie du bien consiste à donner l'épée au génie, qui sera libre. La voie du mal consiste simplement à tuer le génie pour conserver l'épée longue. Quel que soit votre choix, vous obtenez la larme.

    La troisième épreuve est l'égoïsme (3). Un autre démon vous explique son principe : deux chemins mènent au même endroit, mais les conséquences de votre choix affecteront un innocent... ou votre personne. Si vous avez au moins un compagnon dans votre groupe, l'un d'entre eux est choisi au hasard et maintenu prisonnier dans une salle au bout du chemin. Si vous n'avez aucun compagnon, c'est un simple roturier qui est maintenu en otage.

    Le chemin du mal est celui de droite. À chaque porte ouverte, le prisonnier subit d'importants dégâts, et meurt à la troisième et dernière porte. Le chemin du bien est celui de gauche. Vous perdez deux points de vie à votre total, puis un point de dextérité et enfin deux cents mille points d'expérience. Le prisonnier est alors libéré. Là encore, quel que soit le chemin choisi, vous gagnez la larme de Bhaal. Une cache non loin du prisonnier contient trois potions de grands soins.

    La quatrième épreuve est celle de la peur (4). Surmontez celle-ci grâce à l'aide d'un objet démoniaque : une cape tissée à partir de peaux de nymphes, que vous propose le démon. Vous pouvez également choisir d'affronter la peur en vous fiant à votre seul courage...

    Le chemin du haut mène à un groupe de tyrannœils : trois orbes anciens et trois gauths. Celui du bas vous expose continuellement à une peur d'origine magique, contre laquelle vous devrez réussir un jet de sauvegarde en permanence sous peine de vous enfuir en courant... Il est toutefois possible de se prévenir de cette peur magiquement.

    Quel que soit le chemin choisi, vous devez chercher la larme de Bhaal qui se trouve dans le contenant au fond de la pièce, à la jonction entre les deux chemins. Le choix du chemin n'influence en rien votre alignement. Il détermine en revanche la difficulté que vous êtes prêt/e à affronter...

    Dans la pièce du bas, un coffre piégé contient des potions de grands soins, des potions de force de géant du feu et des potions d'invulnérabilité.

    Enfin, la dernière épreuve est celle de l'orgueil (5). Un démon cherche à vous convaincre qu'il faut abattre la créature qui se tient entre vous et la larme de Bhaal. Cette misérable bestiole ne saurait vous retarder bien longtemps, selon lui, et vous aurez tôt fait de lui prouver votre puissance. La voie du mal est claire... Vous devez combattre un dragon. Sur son cadavre, vous trouvez la larme de Bhaal, bien sûr, mais aussi une robe de l'archimage neutre, des parchemins d'arrêt de temps, de cri de la Banshee et de sphère du chaos, un anneau de protection +2 : Anneau du Garde et des flèches de dissipation de la magie.

    En revanche, si vous insistez et demandez au démon pourquoi vous devez tuer la créature, vous optez ainsi pour la voie du bien. Le dragon vous remet la larme, mais rien d'autre.

    Dans une cache de la pièce, vous trouvez deux potions de grands soins et deux potions d'invulnérabilité.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257