Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: [DRA ?] Blindness

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275

    [DRA ?] Blindness

    Blindness (2008), de Fernando Meirelles :

    Un jour comme un autre, subitement, un homme se rendant au travail devient aveugle. Rentrer chez lui devient tout un combat, et toutes les personnes qui le touchent, y compris le médecin qui l’examine, deviennent aveugles quelques heures plus tard…
    Les cas se multiplient, et le gouvernement décide d’envoyer les « infectés » dans une zone de quarantaine, un hôpital désaffecté… La femme du médecin, qui ne perd pas la vue, décide de se faire passer pour aveugle pour accompagner son mari.
    Très vite, dans cet endroit insalubre, la vie s’organise… avant que le chaos ne survienne. Et cette femme verra tout. Vraiment tout.

    Il n’y a qu’un mot pour décrire ce film : puissant.
    C’est étonnant comme le film aborde facilement des interrogations de natures très différentes : les questions de l’autonomie des personnes handicapées, sur la manière dont elles sont considérées, sur l’organisation de la société, sur la connaissance, sur la vérité, sur ce qui fait le pouvoir, sur ceux qui croient l’avoir, sur ceux qui l’ont vraiment, et ce qu’il se passe quand on commence à user de son pouvoir… Comment et pourquoi exercer un pouvoir ? Comment et pourquoi faire preuve d’humanité ? C’est quoi observer le monde ? Qu’est ce qu’on en voit ? Qu’est ce qu’on en sait ? Et que fait-on de tout ça ?
    La question de la déshumanisation est ainsi abordée : il y a parfois un petit côté film de zombie qui n’est pas désagréable et qu’on reconnaît bien aussi ! C'est en fait toute la question de l'identité qui est abordée, si on regarde bien, aucun des personnages n'a de nom...

    Par contre, âmes sensibles s’abstenir, vraiment. Il y avait longtemps qu’un film ne m’avait pas secouée comme ça. Et pourtant… je suis pas hyper sensible ni au sang, ni aux balles, ni aux blessures dégueulasses. Mais là, ils ont mêlés la souffrance psychologique à la souffrance physique d’une manière qui met vraiment très mal à l’aise. Et très (trop ?) bien réalisé...
    Pour ceux qui ont « vu » (c’est le cas de le dire…), je partage mon sentiment sur certaines séquences en particulier :
     Cliquer ici pour révéler le texte


    M’enfin, si vous vous sentez capables, je vous le conseille vraiment.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  2. #2
    Date d'inscription
    août 2009
    Messages 
    2 113
    Ca me donne envie de le regarder ! Je vais me mettre ça de côté.

    Ceci dit, j'ai pas trouvé "la route" vraiment très émouvant, enfin, je veux dire, il y avait une part de déception par rapport au livre.
    Mais je comprends ce que tu veux dire.

    question : dans ce que tu dis, on ne sait pas trop si c'est un film d'horreur ou pas. Est-ce que c'est le cas ? Enfin, je veux dire, tu parles de blessure déguelasse ou de sang en disant que tu n'y es pas très sensible, mais que làça t'a choqué. Ca t'a choqué PARCE QUE c'était pire que ça dans ce genre, ou parce justement sans que ça soit déguelasse et avec du sang, en étant d'une autre nature, ça t'a encore plus choqué ?

    Désolé pour la question, c'est juste pour savoir si je perd mon temps à le chercher ou pas. Parce que généralement les films gores me font systématiquement rire, et ensuite je coupe.
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  3. #3
    Date d'inscription
    avril 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 275
    Citation Envoyé par Inarius Voir le message
    Ca me donne envie de le regarder ! Je vais me mettre ça de côté.

    Ceci dit, j'ai pas trouvé "la route" vraiment très émouvant, enfin, je veux dire, il y avait une part de déception par rapport au livre.
    Mais je comprends ce que tu veux dire.

    question : dans ce que tu dis, on ne sait pas trop si c'est un film d'horreur ou pas. Est-ce que c'est le cas ? Enfin, je veux dire, tu parles de blessure déguelasse ou de sang en disant que tu n'y es pas très sensible, mais que làça t'a choqué. Ca t'a choqué PARCE QUE c'était pire que ça dans ce genre, ou parce justement sans que ça soit déguelasse et avec du sang, en étant d'une autre nature, ça t'a encore plus choqué ?

    Désolé pour la question, c'est juste pour savoir si je perd mon temps à le chercher ou pas. Parce que généralement les films gores me font systématiquement rire, et ensuite je coupe.
    De la même manière que La Route, ce n'est pas vraiment "gore" (on est pas dans un film d'"horreur"), et pourtant l'horreur est absolue. . J'ai du mal à le classer . Un vrai film indépendant comme il se doit, produit par des canadiens, des brésiliens et des japonais.
    C'est un film vraiment prenant, intéressant, mais difficile à supporter, à mon sens. Ca ne laisse pas indifférent. Enfin... je pense pas.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  4. #4
    Date d'inscription
    août 2009
    Messages 
    2 113
    Bon très bien. Je le note, je ferai une critique (ou contre critique) dessus dans les prochain(e)s jours (semaines). Merci en tout cas !
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251