Un film de Alejandro Gonzalez Inaritu

Comme la tour du même nom, Babel réunit à la fois plusieurs pays (le Mexique, les Etats Unis et la France) et fait coexister plusieurs langues et cultures. On y parle l'espagnol, le japonais, le berbère, l'anglais, le français et même la langue des signes.

Babel est le film des multitudes et des solitudes. Solitude de deux couples partis au Maroc, pour tenter de refermer la blessure suite à la mort de leur enfant. Solitude de deux jeunes berbères, blessant involontairement une touriste dans les étendues montagneuses du Maro. Solitude d'une nourrice mexicaine perdue en plein désert avec les deux enfants dont elle avait la charge. Solitude enfin d'une jeune japonaise sourde et muette, incomprise aux yeux du monde dont la mère s'est suicidée ...

Au fur et à mesure que se déroule le scénario on découvre qu'un action "anodine" à un coin du globe peut avoir des conséquences dramatiques à l'autre bout du monde. Les histoires s'entrecroisent, s'éloignent et se rejoignent ... On passe d'une culture à l'autre, d'une langue à l'autre, on se laisse aller emmener sans problème dans ce voyage souvent dur, parfois cruel mais tellement humain ...

Si vous avez le temps, passez vous une fois le film en vf mais une autre fois en vo, pour savourer la musique de toutes les langues.