De Jean Patrick Benes. Avec Marilou Berry etc ...

Melanie est une fille pas très jolie et ... trop gentille (comme dit sa mère possessive, qui lui fait du chantage affectif et la tyrannise allègrement c'est "la seule maladie pas remboursée par la sécu). Son quotidien, c'est descendre le chien incontinent de la voisine du dessous, s'occuper de sa grand-mère et de tous les petits vieux de la maison de retraite mais aussi tenir presque à elle toute seule le bar station essence de son imbécile de patron qui ne se gêne pas pour l'humilier en toute occasion et innocent, un travailleur sans papiers. Il y a aussi ses trois "copines" qui essayent par tous les moyens de se moquer d'elle. Mais il y a aussi "prince charmant" avec qui elle tchatche tous les jours sur internet. Pour la Saint Valentin, son contact internet lui propose de la rencontrer. C'est le plus beau jour de sa vie. Jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il ne s'agit que d'un canular monté de toute pièce par ses "copines". Et là, Mélanie pète un plomb et devient ... vilaine !!!

Pour toutes les personnes trop gentilles qui ont dit oui à tout et souffert en silence. Pour toutes les personnes qui ont un jour fait parmi des murs tellement elles étaient transparentes, pour tous ceux qui se sont écrasés alors qu'ils n'en pensaient pas moins, ce film est pour vous. Certes, c'est de l'hyperbole, Mélanie tape un peu (trop) sur tout ce qui bouge, se venge facilement, les personnages sont caricaturaux, la fin n'est pas géniale (trop vite expédiée) ... Mais c'est jubilatoire !