Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion: [FAN] Silent Hill

  1. #1
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    DIJON
    Messages
    688

    [FAN] Silent Hill

    J'ai été voir le dernier de Gans. Je dois avouer qu'étant féru des jeux, et que bien malgré quelques erreurs de choix dans le film, le réalisateur s'en tire très bien. Le film retranscrit bien l'ambiance du jeu même s'il ne colle pas parfaitement. jugez plutot.

    De plus en plus souvent, la petite Sharon rêve d'une ville abandonnée, Silent Hill. Sa mère, Rose, décidée à comprendre l'étrange mal dont souffre son enfant, décide de l'accompagner sur place. Alors qu'elles pénètrent dans cet univers lugubre, Sharon disparaît. Rose se lance à sa poursuite, mais se rend vite compte que ce lieu étrange ne ressemble à rien de normal. Noyée dans le brouillard, peuplée d'étranges créatures, hantée par des ténèbres vivantes qui dévorent littéralement tout ce qu'elles touchent, cette dimension va peu à peu livrer ses terrifiants secrets.

    Avec l'aide de Cybil, de la police locale, Rose se jette dans une quête éperdue pour arracher sa fille au monde de Silent Hill. D'indices en épreuves, elle va découvrir tout ce que Sharon risque et ce qu'elle représente dans une malédiction qui dépasse tout.

    J'ai vraiment aimé l'ambiance de certaines scenes. Parfois gothique, parfois horrifique, ça laisse jamais indifférent.
    Miniatures attachées Miniatures attachées [FAN] Silent Hill-g2442977568959.jpg  
    pour faire parler mon avatar en RP #FF4500
    Statut : Maison finie et heureux papa de trois moussaillons
    La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps

  2. #2
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Un film de qualité inégale, d'une beauté esthétique formidable, mais au scénario parfois bancal. Certaines scènes sont également gachées par une volonté de trop en faire (je pense notemment à la dernière scène de l'église qui quand elle a commencé m'a fortement fait penser à l'ouverture d'un concert de rock, dommage), et d'autres qui sont malsaines et angoissantes à souhait (le premier passage dans le "monde alternatif", et l'épisode dans l'école avec Colin et les mineurs).

    Le respect du jeu et de son univers est très majoritairement respecté, même si certaines choses ne sont que vaguement suggérées voir omises, sans doute pour tout de même épargner la sensibilité des plus influençables.

    Comme souvent, le spectateur qui n'a pas joué aux jeux ressort avec énormément de questions auxquelles le joueur lui n'a aucune difficulté à répondre (et d'ailleurs les explications entre joueurs/non joueurs sur leur vision des faits et du film sont très enrichissantes, apportant divers points de vue sur le film, mais aussi sur le jeu), ce qui est peut-être un peu dommage, réservant davantage le film à des fans (ou au moins aux joueurs), et le mettant un brin davantage hors de porté de Monsieur X.

    Si ce n'est pas le film du siècle, il n'en est pas moins un bon film, et sans doute la première adaptation d'un jeu vidéo au cinéma vraiment réussie, à mon sens il vaut la peine qu'on aille le voir rien que pour son esthétisme dérangeant mais surtout absolument sublime.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  3. #3
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    DIJON
    Messages
    688
    En lisant ton post, Nathiel, je me suis repris à jouer au jeu. Serieusement, c'est vrai que l'adaptation de Gans colle parfaite (à ne pas prendre trop au pied de la lettre) au jeu. L'ambiance, les scène sont réellement bien reproduite. Encore une leçon de cinéma donnée par un français
    pour faire parler mon avatar en RP #FF4500
    Statut : Maison finie et heureux papa de trois moussaillons
    La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps

  4. #4
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Besançon
    Messages
    1 035
    Même si je n'ai jamais eu le loisir de toucher au jeu vidéo, le film m'a bien plu.
    Une bonne ambiance lugubre, un peu effrayante, sans pourtant faire peur (y a plutot des monstres rigolos comme le truc manchot qui saigne de l'acide).
    Ca semble bien être une des meilleurs adaptation du jeu au cinéma avec ce que j'ai pu voir. Ca reste en tout cas un bon ptit film plaisant à voir
    Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB

  5. #5
    Iloveyounico Invités
    Je ne connais pas le jeu mais perso je n'ai pas aimé du tout!
    La mère crie pendant une heure le prénom de sa fille en courant partout...
    La fin, :8: j'ai rien comris...Elles sont toujours dans un monde parallèle?Sais pas.
    Je dois 3 euros à un pôte qui ma avancé de l'argent pour la place de ciné,je pense pas lui remboursé... :heu:
    Si quelqu'un a calé quelque chose pour la fin, expliquez moi!!!!

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    SPOILER

    Il y a plusieures opinions possibles, les deux plus acceptables sont :

    - Elles sont toujours coincées dans le Monde parallèle, dont la porte de sortie a été "brisée" lors du passage de l'église et elles se sont retrouvées coincées dans le monde para.

    - Plus probable et plus intéressante et d'ailleurs étayée par les propos de notre petite vieille préférée "Pourquoi m'a t-elle épargnée moi? Je suis seule maintenant" (ou quelque chose approchant) qui pourrait laisser sous-entendre que notre héroïne et sa fille sont mortes (ce qui d'ailleurs est à mes yeux évident : avec le coup de poignard que notre femme se prend en pleine poitrine, je doute qu'elle survive, de plus à mon avis, Alessa a "tué" Sharon pour lui prendre sa place auprès de sa mère et ne plus être seule.)

    Il est donc fortement probable que nos deux portagonistes meurent lors de l'épisode de l'Eglise, certains pensent même qu'elles meurent lors de l'accident de voiture, cause de que je soutiens pas puisque lors de l'exploration de l'école par nos deux mâles virils, le mari dit bien "je sais qu'elle est là, je l'ai sentie" alors qu'ils "se croisent" dans les couloirs (lui dans le monde réel, elle dans le monde parallèle), il est improbable qu'elles soient déjà mortes à mon sens)
    La théorie de la mort est elle aussi étayée par le fait que le mari (Christopher il me semble de son prénom) porte le même prénom que le héros de Silent Hill 2, qui lui est veuf et se rend dans la ville pour enquêter sur la mort de sa femme et une étrange lettre.

    - Il y a même un troisième possibilité assez séduisante, qui recoupe en partie les autres, il n'existe pas 2 dimensions mais 3 : "la réelle", celle des damnés de Silent Hill, et celle d'Alessa (le monde "corrompu").

    Il faut savoir qu'en fait Silent Hill n'est pas qu'un film d'horreur, c'est aussi un film assez psychologique, les monstres ne sont pas que des "monstres" ils sont aussi représentatifs dans un certain sens. En fait Silent Hill le film, comme les jeux, retracent la souffrance d'individus normaux qui se retrouvent dans des situations souvent intenables, avec par exemple la souffrance d'une enfant qui n'a rien de "monstrueux" qui se voit devenir la victime de persécutions sans noms par la faute de préjugés ridicules et cruels, et comment ces situations peuvent changer le visage d'un être, l'enfant qui devient un monstre de haine et de colère (Alessa), comment monsieur tout le monde (Christopher, SH2) peut devenir un véritable "chevalier noir" (un individu capable de prouesses formidables de par son instinct de survie, mais aussi tourmenté et sombrant tout doucement dans la folie), etc.

    D'une certaine façon le moyen le plus simple d'imaginer le tout c'est ce qui suit (à mon avis encore une fois, il est tjs possible de débattre, je prétends pas détenir la vérité absolue) :

    Torturée ignoblement pour laver les péchés d'une communauté sectaire, une fille qui a déjà vécu des atrocités (persécution, viol...) submerge avec le temps ses tortionnaires, les englobant de toute sa haine, nait une sorte d'antichambre de l'horreur, le monde des damnés dans lequel évoluent les habitant de Silent Hill. Cette haine allant toujours en s'intensifiant, nait l'avatar de cette colère malsaine : l'homme à la tête de pryramide, véritable matérialisation de la haine d'Alessa, qui à son tour finit par corrompre le monde des damnés et donner vie au monde corrompu.

    Fille véritable d'Alessa, Sharon est la "clef" qui permet de passer du monde réel à celui des damné, raison pour laquelle Chris et le flic n'arriveront jamais à y pénétrer.

    S'en suivent moultes péripéties que vous avez dues voir normalement. Et la fin que j'ai détaillée plus haut.

    A noter plusieurs clin d'oeil amusant : L'homme a tête de pyramide est joué par l'acteur qui joue le concièrge (dont j'ai oublié le nom : l'homme/monstre au badge des wcs), qui joue également le rôle d'un des policiers assurant la circulation.

    Autre fait troublant : l'inspecteur déclare que son père tenait une échoppe, donc il n'était pas policier, et pourtant lors du "flash back" sur le passage du bucher d'Alessa, un policier, avec exactement les mêmes traits, interrompt le rituel, montre sa plaque et emmene l'enfant, il n'aurait donc pas vieilli au cour de toutes ces années? Etrange non? Voila j'aime chercher la petite bète, je sais.

    Après effectivement il y a parfois quelques incohérences qui peuvent rendre le scénario difficile à suivre pour qui n'est pas habitué à la série des jeux c'est évident, mais je trouve que le tout reste néanmoins très agréable. Et à ta place, je me plaindrais pas d'avoir droit à des scéances de ciné à 3€ je trouve ça franchement donné
    Concernant le côté agaçant de l'héroïne et sa manie de hurler à tout bout de champ... Franchement je pense que tout mère "normale" perdant de vue son enfant dans un contexte aussi incroyable friserait l'hystérie. A noter que dans le jeu, l'héroïne est un héros et donc un pôpa, un peu plus "sympathique" à mes yeux (la maman qui devient une super vengeresse pour sauver sa gosse c'est du vu et du revu, le père de type monsieur tout le monde qui avance tant bien que mal pour sauver sa gamine, c'est déjà moins cliché, et lui au moins, il passe pas son temps à hurler, même s'il gueule pas mal dans les 15 premières minutes de jeu )
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  7. #7
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Vestige des Temps Anciens
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    28 886
    Je pense que bien des pères seraient aussi hystériques que leur compagne si leur gamine venait à disparaître... et bien des mères plus calmes... Mais c'est un autre débat.

    Maintenant, juste pour l'anecdote, Christophe Gans a expliqué avoir transformé le héros en femme pour son film, parce qu'il trouvait que dans le jeu, le personnage masculin se comportait comme une nana. Au départ, d'ailleurs, la première mouture du scénario ne contenait que des femmes, et c'est la production qui a exigé la présence d'un peu de testostérone... :notme2:
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  8. #8
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Lol je parle du stéréotype Gala hein, pas d'une généralité, dans les films et jeux, dans 90% les femmes sont des créatures hystériques qui passent beaucoup de temps à hurler en courant partout (ou alors elles ont un bonnet Z et un minishort moulant et arborent toute une panoplie d'armes diverses) .

    Ensuite c'est pour ça que je m'étais attaché au personnage du premier opus de la série, c'est un homme, mais il est lui aussi encore une fois très loin du comportement stéréotypé des jeux vidéos du mâle viril, fort et sans craintes, il a une attitude très humaine, des réactions "normales" (lui quand il se fait agresser par son premier monstre il a trèèèès peur, tombe sur le cul, balbutie, perd ses moyens, il ne sort pas un semi-automatique pour dézinguer la bestiole) et une attitude très maternelle à l'égard de son enfant. C'est là qu'on voit que Gans aussi a des préjugés pour dire qu'il a un comportement de femme, moi j'ai trouvé qu'il avait une attitude tout à fait normale et humaine vis à vis d'une situation qui le dépasse.

    Et je pense aussi que l'introduction de notre cher Chris dans le film permet une ouverture pour une éventuelle suite (ne dit-il pas lui-même qu'il reviendra pour percer le mystère?), et pas seulement pour répondre à des exigeance de la prod.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  9. #9
    Zéphirah Invités
    J'ai adoré ce film, et j'expliquerais pourquoi... euh, quand j'aurais un peu plus de temps à y consacrer :lunette:

    La mère crie pendant une heure le prénom de sa fille en courant partout...
    Logique des choses, elle cherche sa fille, ce n'est pas le nom de son mari qu'elle va crier... tout en marchant

  10. #10
    Date d'inscription
    March 2006
    Localisation
    dans les limbes...
    Messages
    1 006
    Originally posted by Nathiel Ecthelion
    (Christopher il me semble de son prénom) porte le même prénom que le héros de Silent Hill 2
    Le héros dans le second opus de silent hill, c'est James Sunderland.
    Dans le premier, il s'agit de Harry Mason. Il n'y a pas de chris dans silent hill...

    Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les mystères de Silent Hill, que Gans, à mon opinion a bien fait ressortir dans son film (pour preuve le fait que beaucoup de monde se pose des questions visant à les comprendre), Silent Hill 3, en partie, donne quelques indications sur ces mystères(sans spoiler, je dirais qu'il est question d'une "religion parallèle") et Silent Hill 4, en donne encore plus.
    Néanmoins, je trouve dommage que dans le 3 et encore plus dans le 4, les concepteurs accentuent le côté action du jeu(ça devient un peu trop bourrin à mon goût...)
    "l'étranger:je ne porte pas de masque" "Camilla: (terrifiée, à Cassilda)Pas de masque?Pas de masque!"
    "Mon nom est Légion, car nous sommes plusieurs..."
    Poids liche...
    La voix de Lester s'entend en #C39C39

  11. #11
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    En effet, c'est James et Henry, j'ai dû amalgamer avec d'autres jeux ou films... Nyah Néanmoins Chris rappelle fortement James, enfin, je trouve (le bonhomme qui cherche à expliquer les évènements mystérieux liés à sa femme et à Silent Hill, de plus comme dit le fait qu'il jure de revenir éclaircir tout ça à la fin du film laisse une fin ouverte évoquant notemment l'éventuelle quète qu'entame James pour résoudre toutes les énygmes )
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244