La cité des anges (city of angels)


"Seth (Nicolas Cage) peut prendre une apparence humaine mais sa mission exige le plus souvent qu'il reste invisible à ceux dont il a la charge. Les plus sensibles d'entre nous ressentent parfois sa présence, discrète et réconfortante, en période de crise, lorsque l'impalpable contact de sa main réussit à dissiper d'un coup nos angoisses, nos doutes et nos désespoirs. Vous l'aurez donc compris, Seth est un ange, mais un ange des temps modernes, sorte de créature céleste qui ne se contente pas de jouir de la vie éternelle mais aspire à rendre utile la vie sur Terre de tout un chacun. Mais émotions et sensations sont interdites aux anges, risquant de compromettre leur pureté et perfection...En mission à Los Angeles, Seth se rend au service de cardiologie d'un grand hôpital, afin d'accompagner un malade dans son dernier voyage. Emu par le désarroi de la cardiologue, Maggie Ice (Meg Ryan), l'ange s'efforce de lui rendre confiance... et ne tarde pas à tomber amoureux de la belle jeune femme. Quant à Maggie, captivée par ce bel inconnu surgi du néant, elle pressent qu'il pourrait bien devenir l'homme de sa vie, malgré sa perfection un peu trop désincarnée..."

La Cité des Anges est une adaptation du film de Wim Wenders, Les Ailes du désir (1985)
Affiche

Réalisateur : Brad Silberling
Scénariste : Dana Stevens
Nationalité : Américaine
Genre : Drame
Date de sortie : 24 Juin 1998
Durée - Métrage : 109 mn
Musique : Peter Gabriel / Alanis Morissette
Acteurs principaux : Meg et Nicolas

Elle sauve des vies, lui les amène vers leur nouvelle vie, elle vit sur terre, lui au ciel.Deux êtres totalement différents mais qui vont être amenés à se rencontrer. Et de cette rencontre va naître un amour pur mais un amour quasi impossible. Armés de courage, lui va vouloir vivre pour elle. Mais elle...
Un film très beau mais à la fois très triste, l'histoire d'un amour impossible qui devient réel mais pour combien de temps?
Un film qui m'a arraché énormément de larmes mais qui m'a laissé un magnifique souvenir.