Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

Discussion: [LGX] missElder

  1. #1
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639

    [LGX] missElder

    Aymeric n'en revenait pas. Joseph était mort. Oh, il n'était pas particulièrement affecté par sa mort, de toutes façons il ne l'avait jamais trop aimé. Ce n'était pas un mauvais chef, mais il était tout de même d'une banalité abyssale. Aymeric avait tenté d'avoir une conservation sérieuse avec lui, une fois, et grands dieux, qu'il en avait été consterné! Mais on ne pouvait pas dire qu'il était un idiot, et cette mort ne pouvait pas être un simple accident.

    Quand les autres avaient commencé à disparaître, Aymeric avait haussé les épaules avec une moue dédaigneuse. Bah, disparaître, cela arrivait, on pouvait envisager un grand nombre d'hypothèses et il était bien entendu tout à fait absurde de sombrer dans la folie paranoïaque en se mettant à croire à ces superstitions pour bonnes femmes. Des loup-garous, bien sûr, et puis des licornes aussi! Non, il s'agissait simplement d'une énième imprudence de la part de ces écervelés, qui faisaient comme s'ils ignoraient que le monde de la forêt était tout sauf civilisé et qu'un grand nombre d'espèces sauvages y rôdaient. Rien que dans l'Abrégé de zoologie forestière moderne, on trouvait une bonne cinquantaine d'espèces référencées comme "à hauts risques". Il fallait vraiment être simple d'esprit pour aller en toute innocence dans la forêt à la tombée de la nuit. Cueillir des simples, sans doute, voilà qui leur correspondrait bien, ricana-t-il, fier de ce trait d'esprit.

    Mais avec le décès de Joseph, tout changeait, et il sentait son cocon de certitudes se fissurer quelque peu. Joseph était parfaitement prudent et au courant de ce qu'il faisait. Et on ne pouvait pas envisager une seule seconde qu'il ait simplement choisi de fuir le village en raison de son ennui abyssal. Et mortel, apparemment. Aymeric se sentait saisi de doutes bien trop angoissants. Les loup-garous, ça n'existait pas, n'est-ce pas? Cela ne se pouvait pas. Il ne savait pas quoi faire face à de tels monstres. Cela ne faisait pas partie des connaissances que maîtrisait un monsieur civilisé. Il fallait qu'il en ait le coeur net.

    Il décida donc, avant toute chose, d'aller faire un petit tour auprès du fossoyeur. Ce n'était pas un interlocuteur avec qui il avait beaucoup d'atomes crochus, mais en l'occurrence, il avait certainement été en contact avec les corps - ou leurs restes - si on avait tenté de les mettre en terre. Il remit soigneusement sa raie en place et veilla à la parfaite orthodoxie de sa coupe de cheveux. Comme tout orateur qui se respecte, il avait déjà préparé son petit laïus à l'avance. Toujours éviter les affres de l'improvisation et les doutes du balbutiement.


    - Ah, mon cher Jehan. Je vous souhaiterais avec plaisir le bonjour, mais ce serait, hélas, déplacé en de si terribles circonstances, je le crains. J'espère que vous vous portez bien? Il n'attendrait bien évidemment pas sa réponse, c'était une pure question rhétorique. Dites moi, je me demandais... Vous qui, de par votre fonction, êtes en contact le plus proche avec les corps de nos camarades, pensez-vous vraiment qu'il s'agisse de ... ? Ne peut-on sincèrement envisager une autre hypothèse moins terrifiante ?

    Si les nouvelles étaient si terrifiantes que cela, il comptait bien rentrer chez lui et finir sa journée en barricadant sa maison. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Et, après réflexion, il allait le faire même si Jehan lui répondait que les morts étaient aussi naturelles que la crise cardiaque de la vieille Pernelle il y a vingt ans. Prudence n'était-elle pas mère de sûreté? Et il n'allait certes pas passer la fin de sa journée à vagabonder dans les rues, de toute manière. Il ne s'abaisserait pas à cela.
    Dernière modification par missElder ; 10/06/2014 à 11h04.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  2. #2
    Smidge Invités
    Jehan s'efforça d'être poli, mais Aymeric sentait bien qu'il n'avait pas l'habitude de frayer avec le beau monde.

    "J’ai d’jà vu beaucoup d’macchabées sur ma carrière, m’sieur, sauf vot’respect, et franchement, c’est pas tous les jours qu’on en voit des comme ça. La gorge toute bouffée, pis la tripaille dans l’grand vent... Avec des marques de crocs qu’même le chien du père Gus l’a l’air d’un chevreau, à côté d’ça. Sauf vot’respect. J’pense qu’y’a des bêtes, ouais, m’sieur. Mais j’suis pas spécialiste, non plus. C’est p’t’être juste un ours ou quoi. Mais j'pense pas, non. J'pense pas."

    Le notable, vraisemblablement contrarié, hocha lentement de la tête à sa réponse. Il le salua une nouvelle fois, et s'en alla à ses occupations.

    S'il ne comptait pas crier sur tous les toits ses craintes, cela ne coûtait pas cher de poser un verrou sur sa porte... En toute discrétion bien entendu.

    Le soleil se couchait à l'horizon, et l'activité dans le village commençait à décliner lentement.




    [Tu réponds à ce topic, et on passe en phase de nuit]
    [Points restants : 0]
    Dernière modification par Smidge ; 10/06/2014 à 20h31.

  3. #3
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric était rentré chez lui l'humeur passablement assombrie, et s'occuper un peu de la sécurité de sa précieuse demeure ne l'avait pas particulièrement rassuré. Si les bêtes existaient vraiment ... qu'elles rôdaient le soir venu dans les ruelles du village ... Il frissonna même un petit peu en réalisant soudain qu'il ne possédait aucune des compétences requises pour un combat en tête à tête avec un loup-garou. Encore moins avec plusieurs. Il était impératif de trouver comment réagir, sans quoi... Sur ces inquiétantes pensées, il s'était finalement mis au lit, ne parvenant pas même à trouver de l'intérêt dans ses quelques ouvrages ou dans ses activités quotidiennes. Il espérait du moins que son sommeil serait réparateur. Et pas perturbé... Grands dieux, il était tout de même impensable qu'Aymeric Duchastel fît des cauchemars. Il lui fallait se reprendre, se reposer, et retrouver ses capacités de réflexion au matin. Car matin il y aurait, qui pouvait en douter ?
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  4. #4
    Smidge Invités
    Le coq. Oui, il s'agissait bien de ce coq insupportable dont on entendait le cri en ce instant.

    Aymeric ouvrit un oeil, puis l'autre...

    Il était en vie... Si ces bêtes supposées avaient frappé pendant la nuit, au moins avait-il été épargné.



    [On passe en phase du matin]

  5. #5
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Comme tous les matins, Aymeric s'était réveillé de façon très ponctuelle, à la même heure que d'habitude, avec un mouvement d'humeur envers ce coq qui avait la fâcheuse manie de pousser ses sonorités stridentes avec quatre minutes de retard sur l'heure exacte. Il le savait puisqu'il remontait régulièrement la pendule de sa maison qui était de la plus parfaite exactitude. Il avait ensuite passé une main tout aussi ponctuelle et précise dans ses cheveux afin d'aussitôt remettre en place les quelques mèches qui auraient eu l'indécence de se secouer pendant la nuit. Et ensuite .... Ensuite, il s'était remémoré les événements de la veille, ses inquiétudes, la réponse tout sauf rassurante du fossoyeur, et avait regardé frénétiquement son corps et sa demeure afin de s'assurer que tout était bien intact. C'était le cas ! Soit ces bêtes n'étaient finalement après tout qu'un fantasme malsain et populaire, soit il avait été épargné. Dans tous les cas, il y avait trop d'interrogations et il comptait bien trancher enfin dans ces questions qui le taraudaient.

    Après une brève mais efficace toilette et le choix de sa tenue du jour, et un dernier coup d'oeil à sa raie - parfaite, la raie de son cuir chevelu était toujours aussi parfaite - il s'empressa de sortir de chez lui. Si ces bêtes existaient vraiment, il y avait fort à parier que quelqu'un en aurait fait les frais. Voilà qui, pour le coup, serait une preuve irréfutable. Et s'il n'y avait rien, et bien, il ne comptait pas s'en plaindre. Ceci dit, il se moquait pas mal de savoir qui pourrait bien en avoir fait les frais, tant que ce n'était pas lui, mais ça, il saurait comme toujours ne pas trop le montrer.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  6. #6
    Smidge Invités
    Une certaine agitation régnait au dehors en cette fraîche matinée, et il ne manqua pas longtemps pour que les premières exclamations de stupeurs surgissent ci et là.

    Les Loups avaient fait une nouvelle victime cette nuit. La vielle institutrice, Gabrielle Penmarc'h, n'était plus...

    Aymeric parcourut brièvement l'assemblée autour de la maison. Tout le monde semblait là.



    [Chacun peut réagir à la scène ou observer les autres. Plus de détails ici]

  7. #7
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric avait blêmi en découvrant le corps. En plein village et dans sa propre maison, ils avaient tué l'institutrice. Il se sentait presque peiné pour elle - il ne l'appréciait pas plus que cela, mais elle était du moins un être d'une certaine culture capable de soutenir une conversation un minimum civilisée. Et il n'aurait souhaité à personne de mourir comme ceci, malgré tout. Ça avait dû être ... Il frissonna à nouveau.

    En passant sa main dans les cheveux d'un geste machinal, il marmonna : -
    Ciel... Alors ils sont réellement parmi nous... Puis il se ressaisit. Puisque l'information était désormais certaine, il fallait partir du principe que des loups se cachaient parmi eux. Ces idiots, des bêtes sauvages redoutables? Il aurait eu du mal à y croire il y avait à peine quelques jours, mais il était à présent en face du fait accompli. Il faudrait donc réagir en conséquence. Guetter. Les surveiller. Être prêts à ... hum, oui, il allait certainement falloir les tuer s'ils étaient démasqués. Pas de pitié pour les monstres. Et puisqu'il était hors de question de se faire dévorer, Aymeric comptait bien dévorer d'abord. A sa manière. Il promena discrètement ses regards sur l'assemblée, observant les attitudes. Il irait bien épier quelqu'un, aujourd'hui. Il en était relativement coutumier après tout - c'étaient certes des ploucs, mais il vivait parmi eux, et il partageait un certain goût pour les commérages qui lui serait peut-être utile en ce moment critique. En attendant, il se composait une attitude à la fois pudique et atterrée. Pas le moment d'avoir l'air réjoui par les événements.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  8. #8
    Smidge Invités
    "Olà, olà ! Qu'est ce qu'il se passe ici ? Pourquoi cet attroupement ?, lança Garrow, le vigneron. Il s'est passé quelque chose ?"

    La première réponse vint de la couturière, Aino.

    "Gabrielle ! Oh non !", s'exclama-t-elle d'une voix désespérée.

    Elle bredouilla.

    "Mais comment... Pourquoi... ? Je veux dire, a t-elle été agressée dehors ou chez elle ?"

    "Saleté d’bestiaux...", grommela le fossoyeur.

    Ce fut enfin le tour de la fermière, Eleina.

    "Oh, non... Quelle horreur... Est-ce que quelqu'un a... vu... ou entendu... quelque chose ?"

    Une voix puissante s'éleva alors de l'assemblée. C'était Bruno, le forgeron.

    "Des lâches ! Que des lâches !, gronda-t-il. Oser s’en prendre à une vieille femme comme ça ! Faut pas se laisser faire ! Faut que ça s’arrête !"

    Il fit un pas au centre du cercle.

    "Faut s’armer !, poursuivit-il en brandissant son épée fraichement forgée. Se barricader ! Se préparer ! S’organiser ! Faut les trouver et les buter ! Leur faire payer !"
    "Faut s’armer ! Se barricader ! Se préparer ! S’organiser ! Faut les trouver et les buter ! Leur faire payer !"

    Tous semblaient si sincères... si émus, si révoltés. Restaient ceux qui ne s'étaient pas exprimés, pour lesquels il était plus ardu de se prononcer.
    Dans tous les cas, ces créatures se trouvaient en cet instant parmi eux...

    Après qu'ils eurent conclu à un débat dans la salle de la mairie dans les prochaines heures, chacun s'en retourna rapidement chez lui.



    [On passe en phase du midi]

  9. #9
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric avait observé et écouté avec attention. Il n'avait pu s'empêcher de hausser les yeux au ciel en entendant l'intervention du forgeron. S'il y en avait bien un qui l'insupportait, c'était lui. Forte tête, et toujours à faire son costaud. En temps normal, il aurait lancé une réplique spirituelle et efficace, mais l'heure était grave et il n'ignorait pas que la présence d'un homme apte à se battre pourrait se révéler fort utile face à de telles bêtes. Qui se cachaient donc parmi les faces terreuses qui l'entouraient. Ciel, pourvu que Bruno n'en fasse pas partie... Ses propositions étaient pleines de bon sens, il fallait dire. Prononcées avec bien trop de démagogie et d'emphase, mais marquées sous le sceau du bon sens.

    Il comptait bien entendu participer à ce débat. Il était hors de question qu'il se dérobe face à l'adversité et qu'il laisse l'un de ces êtres méprisables le dévorer cru durant son sommeil. L'intellect triomphait toujours de la force brute, et il entendait le prouver. Il se rendit donc à l'heure convenue sur la place de la mairie avec l'intention d'observer tout ce qui se produirait et d'en tirer les déductions possibles. Il choisit cependant de prendre la parole un moment. Il prit sa voix la plus émue, son regard le plus clair et résolu, sans pouvoir réprimer un geste de main machinal et hautain pour remettre en place sa mèche.

    - Chers tous ... Avant de nous lancer plus avant dans le débat, j'aimerais simplement apporter tout mon soutien aux suggestions de Bruno tout à l'heure. Ce qui se produit ici est affreux. Horrible et répugnant. J'ai refusé d'y croire jusqu'à hier, même si l'avis éclairé de notre fossoyeur ne me laissait hélas peu de doutes; aujourd'hui, il ne fait plus aucun doute que nous sommes environnés par ces monstres et il est crucial d'agir, de frapper les premiers. Si quiconque ici a le moindre témoignage, la moindre hypothèse, qu'il s'exprime et ne se taise point, car il en va de notre avenir à tous. Pensons à nous barricader, mais avant, agissons au plus vite afin de débusquer ces choses et les renvoyer dans les abysses qu'elles n'auraient pas dû quitter.

    Il était décidé à agir de la manière la plus radicale possible. Tout, plutôt que d'avoir à se retrouver face à ces bêtes dans un tête-à-tête mortel. La vie d'un de ces ploucs contre la sienne, le choix était vite fait, et une erreur ne l'effrayait pas. Et ensuite, bien sûr, il n'en resterait pas là et surveillerait tout le monde. Quelqu'un avait forcément quelque chose à cacher, et il se faisait fort de le découvrir. Il était très doué dans ces choses-là.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  10. #10
    Smidge Invités
    Citation Envoyé par Eleina
    "Gabrielle habitait dans une maison isolée. Comme moi, expliqua la fermière. Ou Bruno, ou Aymeric. Moi, ça m'fait peur. Si l'un d'nous est attaqué, personne entendra rien, personne pourra lui porter secours. Si on était plus proches les uns des autres, on pourrait veiller la nuit, écouter, observer. Peut-être démasquer ceux qui sont des loup-garous... Parce qu'y faut cesser d'se cacher les choses, y sont parmi nous, c'est clair maintenant. Après, c'pas évident, non plus, de prendre le risque d'cohabiter avec un loup... mais j'crois qu'c'est la meilleure solution."
    Elle soupira, hésita, et finit par ajouter.
    "Moi, j'sais pas qui est le loup. J'ai rien vu, rien entendu. J'ai juste tendance à me méfier, peut-être, de ceux qui sont les plus virulents... mais comment avoir la moindre certitude ? Le seul moyen c'est de les prendre en flagrant délit..."

    Citation Envoyé par Bernard
    "Ecoutez, Bruno a raison !
    Il faut nous organiser et nous défendre, sinon nous y passerons tous.
    Bruno, tu es un excellent forgeron. Je suppose que cette épée, il t'a fallu plusieurs jours pour la fabriquer, mais combien de temps te faudrait-il pour fabriquer des armes plus primaires pour tous les habitants du village ?
    Genre des lances ?
    Ou au pire, pourrais-tu fournir à chacun de nous une barre de fer, tu dois avoir cela dans ta forge ?

    L'idée ne serait pas de tuer le ou les loups (encore que s'ils meurent c'est encore mieux) mais de les blesser de façon à pouvoir les identifier le lendemain et surtout, le plus important, de survivre en cas d'attaque. Car si en toute logique nous sommes encore plus d'humains que de loups, je crains le moment où nous serons en minorité.

    Autre chose, dont j'ai déjà parlé à mes plus proches voisins. Il faudrait se regrouper.
    Il n'y a pas de maison assez grande pour nous héberger tous les neuf en même temps, aussi on pourrait envisager deux groupes par exemple.
    Joseph et Philippin ont été tués dernièrement dans des quartiers isolés. La nuit dernière, c'était le tour de Gabrielle, toujours dans un quartier isolé.
    Je crains pour la sécurité de Bruno, Eleina, Molly et Aymeric, qui sont tous isolés. Comme je crains bien sûr pour ma propre sécurité mais je considère que d'être à trois dans le quartier sud-est est une chance. Dans une moindre mesure, je pense que Alice et Jehan sont un peu plus en sécurité que Bruno, Eleina, Molly et Aymeric, et un peu moins que Garrow, Aino-Ackté et moi. Mais je peux me tromper complètement, surtout après mon discours ?!

    En effet, visiblement les loups s'attaquent en priorité aux villageois isolés pour le moment.
    Si on pouvait veiller les uns sur les autres, cela augmenterait nos chances de survie et nos chances de démasquer les salopards !
    Bien sûr il y aurait forcément au moins un loup dans un des groupes.
    Mais en admettant qu'on fasse des tours de veille à deux (deux une moitié de la nuit, les deux autres pour la moitié suivante), cela devrait éviter que les loups ne tuent quelqu'un d'autre.

    Je n'ai jamais croisé de loup-garou, et pour tout dire, je n'en ai pas vraiment envie, aussi j'ignore si un loup peut résister à son instinct de tuer pour une nuit, deux nuits, plus ?
    Mais il faudrait prolonger le regroupement jusqu'à ce que le ou les loups se démasquent et attaquent. Et là tous ensemble, nous pouvons les vaincre, j'en suis convaincu.
    Il faudra bien à un moment faire confiance à quelqu'un, et moins nous serons nombreux, plus le choix deviendra aléatoire. Aussi je reste pragmatique. Même si le système n'est pas parfait, je préfère avoir une chance de survie raisonnable, plutôt que de compter sur la chance pour me réveiller entier le lendemain matin.
    Je préfère dormir dans des conditions inconfortables à quatre dans une même pièce, et me lever plein de courbatures le lendemain, plutôt que de ne jamais me réveiller. La nuit éternelle viendra bien assez tôt.

    Une dernière chose, pour répondre à la question d'Eleina: la nuit dernière j'ai dormi. Mal, très mal, angoissé comme jamais à l'idée que ça pourrait être la dernière nuit, mais je me suis réveillé ce matin avec soulagement. J'ignore donc qui a pu perpétrer cet horrible crime !

    Merci de m'avoir écouté !
    "

    Citation Envoyé par Bruno
    "Ben moi... Je sais plus trop quoi dire. En fait, j’ai à peu près tout déjà dis, tout à l’heure. Faut se barricader et s’armer. Si on peut blesser ces salops au moment où ils rentrent chez nous, on pourra facilement les repérer. Là, c’est vachement hasardeux de condamner quelqu’un."

    Citation Envoyé par Jehan
    "J’la connaissais pas bien, M’dame Gabrielle, vu qu’j’ai pas fait beaucoup l’école. J’savais qu’è viendrait bientôt m’voir, vu l’âge, tout ça, mais c’est pas une façon d’mourir, ça, et j’en ai vu des morts, pour sûr, bon dieu."
    Il secoua la tête et se signa.
    "Mais j’ai rien vu, rien entendu, j’ai roupillé comme un caillou, et je r’grette. J’aurais foutu un coup d’bêche, moi, à ces bestiaux. Faut dire qu’elle habite d’l’aut’côté du village, M’dame Gabrielle. Ça fait loin pour entendre. Dieu prenne soin d’son âme."

    Citation Envoyé par Garrow
    "Ce qui s'est passé cette nuit est d'une horreur sans nom, camarades. Nous ne pouvons pas laisser ces créatures s'en prendre à nous impunément ! Il faut purger notre communauté de tueurs ! Il faut que faire cesser leur massacre, et ça se fera dans le sang si c'est nécessaire ! Quelqu'un a-t-il vu quelque chose ? Gabrielle a-t-elle laissé des indices qui laisserait penser qu'elle avait deviner qui était coupable des autres meurtres ?"

    Citation Envoyé par Aino-Ackté
    "Je ne sais pas... Mais il s'est passé quelque chose hier soir. Garrow et Bernard sont venus me voir. Leur idée était - enfin, l'idée exposée par Bernard, mais je ne sais pas si elle vient de lui ou de Garrow - que nous restions tous trois ensemble. Ceci afin d'assurer notre sécurité. Effectivement nous sommes assez isolés du reste du village... Pas tant que cela, mais l'idée de se grouper pour mieux se protéger peut sembler logique... "

    Elle prit une profonde inspiration.

    "Le raisonnement de Bernard était le suivant : si nous sommes ensemble, les loups ne nous attaqueront pas... Bien sûr, l'un de nous peut être un loup, mais alors il n'attaquera pas face à deux humains... Le problème est différent si deux d'entre nous sont des loups-garou : à ce moment-là, le seul humain est mort ! une bien étrange proposition... Je pense..."

    Nouvelle pause.

    "Je pense que Garrow est un loup-garou."

    Quant à Alice et Molly, elles ne prirent pas la parole.


    Tous ceux qui venaient de s'exprimer lui avaient semblé des plus sincères, en particulier ceux appelant à la résistance armée. Oui, c'était évident. Bruno avait raison : leur seul salut consistait à s'équiper et défendre les leurs.

  11. #11
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric avait écouté avec attention ce qui se disait. Pour le moment, il était encore difficile de se faire une idée et de deviner vraiment qui avait des choses à cacher, qui était un loup, et à voir comment certains étaient tendus, cela signifiait aussi qu'il devait prendre bien garde à ses dires pour ne pas, lui, être soupçonné du pire. Se protéger, oui, il était bien d'accord. Mais l'idée de se réfugier les uns chez les autres ne l'enchantait que moyennement. D'abord, il serait bien moins discret s'il lui prenait l'envie d'errer dans le village afin d'espionner celui ou celle qu'il soupçonnerait; ensuite et surtout, cela impliquait faire confiance à ces ... ces bouseux qui pourraient bien se révéler être des bêtes féroces. Oh, bien sûr, s'il décédait et que son colocataire était toujours en vie, celui-ci risquait vite d'être démasqué, mais cela n'était qu'une bien maigre consolation au regard de l'idée que, grands dieux, il serait mort. Maintenant, si tout le monde décidait de se protéger et qu'il restait seul, il y avait des risques qu'on s'en prenne à lui. Et si ce n'était pas le cas, on ne manquerait pas de soupçonner son étonnante capacité de survie. Ciel, tout cela était bien trop compliqué. Il valait mieux faire ce qu'il avait toujours fait: suivre le mouvement sans faire de remous et observer tranquillement.

    - Eh bien, en ce qui me concerne, je ne suis pas contre cette idée de cohabitation que vous avancez. La mort rôdant parmi nous jour et nuit, peut-être vaut-il mieux en effet prendre ce risque à présent, puisque quoi qu'il en soit risque il y aura, et ce pour chacun de nous; du moins jusqu'à ce que nous démasquions ces répugnantes bêtes sauvages qui nous hantent et n'ont que trop sévi en ces lieux. Le pari de l'entraide n'est pas une inanité alors que la certitude même du lendemain ne nous est de toute manière plus acquise. Il faut en effet agir, au plus vite, et montrer que nous sommes plus que déterminés à agir et à lutter avec opiniâtreté et constance face à cette adversité sournoise. C'est pourquoi, je pense que dans l'incertitude où nous sommes, tout indice est bon à prendre. Mademoiselle Aino-Ackté affirme que Garrow est un loup-garou, et s'il ne faut pas saisir à la légère de telles informations, je serais tout de même curieux de connaître la défense de sieur Garrow. Accuser un honnête homme est un acte lourd et nous ne devons pas l'oublier. Si nous débusquons l'un d'eux, ce sera un grand pas en avant, et quoi qu'il en soit l'issue de ces délibérations nous instruira, je pense, beaucoup. Il sera temps, ensuite, de songer à nous fortifier et nous entraider.

    Pour sa part, il était tout à fait prêt à suivre Aino dans ses accusations, mais se garderait bien de le dire. Si Garrow était innocent, eh bien, il aurait de forts soupçons au sujet de la couturière et irait jeter un oeil à ses activités. Et si Garrow était coupable, c'était un grand pas en avant.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  12. #12
    Smidge Invités
    Citation Envoyé par Eleina
    "Ben merde..., lâcha la fermière à l'attention d'Aino-Ackté. Je me demande ce qui peut te pousser à porter une accusation pareille... Moi j'ai encore du mal à admettre que certains d'entre nous en sont...... Et Bernard a raison concernant le regroupement. Je ne veux pas rester seule..."

    Citation Envoyé par Jehan
    "C’est vrai qu’se r’grouper, c’est pas une mauvaise idée, dit Jehan. Mais l’risque est pas p’tit… Pas p’tit du tout. Moi j’suis pas certain qu’j’oserais dormir avec qui qu’ce soit, pour sûr. Enfin. J’ai toujours ma bêche, j’suppose. Barricader et s’armer, pis s’regrouper dans l’même coin, ça m’paraît l’moins dangereux. P’t’être qu’y’en a qui d’vraient songer à déménager. Mais c’est sûr d’ça s’improvise pas c’genre de choses. Hum. J'sais pas bien, vraiment. Faudrait qu'on garde un oeil ouvert la nuit, puis qu'on leur tomb'ssus."

    Citation Envoyé par Aino-Ackté
    "Je n'ai rien d'autre à vous dire que la visite de mes voisins immédiats, que je vous ai relatée. Quant à mes doutes, ils portent tout naturellement sur eux, qui m'ont fait cette proposition... Je suis vraiment désolée, mais j'ai peur et suis incapable de raisonner avec bon sens... Et pourtant le bon sens ne me fait habituellement pas défaut !"

    Elle marqua une pause.

    "Nous défendre ? Oui ! oui mille fois ! mais d'un autre côté, si nous sommes tous armés, nous sommes aussi tous dangereux les uns vis-à-vis des autres... Loups garou ou pas, du reste... Et pourquoi pas mettre des pièges dans les maisons ? Consolider nos maisons, instaurer un couvre-feu, piéger les chemins jusqu'à soi, ne seraient-elles pas de meilleures idées ?"

    Citation Envoyé par Molly
    "Je suis d'accord avec Bernard, lança Molly. Il vaut mieux éviter de rester seul chez soi. Les gens les plus isolés sont des cibles faciles."

    Elle se racla la gorge et continua, presque hésitante.

    "Je... je dois avouer que je ne suis pas très à l'aise à l'idée d'accuser quiconque à l'aveugle. Je n'ai jamais rien vu, jamais rien entendu. Comment sommes-nous censés savoir qui se joue de nous ici ? Je ne veux pas qu'un innocent soit condamné à tort"

    Citation Envoyé par Bruno
    "Des lances ou des trucs comme ça, ça se bricole vite, confirma Bruno. Et si on me laisse du temps, je peux fournir des choses plus efficaces, des haches, des masses. En tout cas, je vais faire ce que je peux de ce côté-là. Sinon, ben je suis d’accord avec vous, faut pas rester isolé. L’union a toujours fait la force ! Plus on sera à pouvoir veiller les uns sur les autres, mieux ce sera. Par contre, moi, je peux pas vraiment déménager. Déplacer mon atelier, c’est pas un jeu d’enfant."

    Citation Envoyé par Garrow
    Garrow leva un sourcil à l'accusasion d'Aino-Ackté, le regard scandalisé.

    "Et je peux savoir ce qui vous fait croire ça ? Vous avez vu quelque chose hier soir ?"

    Il soupira, vraisemblablement outré.


    "C'est le moment de parler, puisque vous avez tant à nous dire. Il est facile d'accuser son voisin sur la base de... rien du tout. Vous avez un argumentaire bien pauvre."

    Bernard ne reprit pas la parole, et Alice garda de nouveau le silence.


    L'accusation d'Aino-Ackté ne tenait effectivement pas la route, c'est du moins ce que lui disait son intuition.


    [La prochaine étape consiste à voter pour la personne à exécuter. Le vote sera rendu public une fois toutes les voix exprimées.]
    Dernière modification par Smidge ; 16/06/2014 à 17h54.

  13. #13
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric se caressa le menton, pensif. Tout ceci était décidément bien complexe, et il faudrait faire le bon choix. Il était presque en train de basculer dans le camp de ceux qui pensaient qu'il valait mieux se regrouper, puisque de toute manière, regroupé ou pas, seul ou non, il risquait fort d'être dévoré. Il ne doutait point que son importance sociale et intellectuelle pousse les loups à vouloir le supprimer au plus vite. Oh, il serait eux, il commencerait par le forgeron, qui était de loin le plus redoutable, mais c'était sans doute un peu plus risqué de s'en prendre à lui, et peut-être n'étaient-ils pas très intelligents non plus. Après tout, c'étaient ces gens qui se trouvaient face de lui qui se transformaient en monstres; pas de quoi augurer du meilleur en matière d'intellect.

    Ils étaient partis pour tenter de supprimer quelqu'un à l'aveugle, comme un coup dans l'eau, pour tâter le terrain et révéler les personnalités. Bon. Il était plus que résolu à l'idée d'agir vite et fort, et tant qu'il ne s'agissait pas de se salir les mains lui-même, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Des victimes innocentes pour une cause plus grande qui justifiait tous les sacrifices, voilà qui sonnait bien - du moment qu'il n'était pas chargé du rôle de la victime innocente. Garrow avait été accusé, mais quelque chose lui disait qu'il n'était pas un loup et que peu de choses étaient crédibles dans les accusations de la couturière. Aussi, après réflexion, et puisque choisir quelqu'un d'autre ne serait pas moins hasardeux, il résolut de voter contre Aino. Il se sentait quelque peu stressé, à vrai dire; non pas de risquer de la tuer par erreur, cela ne le dérangeait pas outre mesure - il ferait un noble discours funèbre et voilà - , mais bien plutôt des conséquences de cet acte. Et si personne ne le suivait? Si on le prenait pour un loup? Si Aino survivait et lui en voulait, au point de vouloir sa mort? Il n'avait jamais été très courageux, se complaisait même dans un certain éloge de la lâcheté en tant que prudence et instinct de survie manifestant une intelligence supérieure, mais en ce moment, il n'avait pas très envie que tout ceci s'éternise. Bon. Quel que soit le résultat de ces délibérations, elles seraient riches d'enseignements. Il lui resterait à les mettre à profit. Ce qui était son domaine, après tout.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  14. #14
    Smidge Invités
     Cliquer ici pour révéler le texte




    Rassurés ou déçus, chacun quitta la grande salle de la mairie, plus suspicieux que jamais...
    Il était temps à présent d'occuper l'après-midi, et se préparer pour la nuit à venir...



    [On passe en phase de l'après-midi.]
    [Points d'actions disponibles : 3]
    Dernière modification par Smidge ; 17/06/2014 à 01h33.

  15. #15
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric était intrigué par le résultat de ces délibérations. Le village semblait de toute évidence partagé. Seule Eleina semblait partager ses doutes au sujet de la couturière - Garrow, ayant été personnellement incriminé, ne comptait pas vraiment - tandis que deux autres avaient suivi Aino dans ses accusations. Et il y avait tout de même beaucoup de votes blancs. Peut-être était-il en effet prématuré de s'en prendre à quelqu'un dès à présent, mais il faudrait trouver un moyen de remédier à ces ex aequo qui pourraient se révéler tout à fait contre-productifs. Leurs vies étaient en jeu, tout de même. Hum. Eleina aussi vivait seule et semblait avoir eu envie se regrouper; peut-être aurait-il pu le lui proposer, puisque leur choix de vote les rapprochait en quelque sorte; mais il avait mieux à faire, à son avis, que d'aller quérir l'aide de quelqu'un, d'autant que ses doutes quant à l'utilité d'une telle mesure demeuraient encore.

    En revanche, de ce débat était sortie une rivalité entre deux habitants, qui le surprenait beaucoup au vu du quotidien du village, et il comptait bien essayer de découvrir ce qui en résultait. Il se sentait des envies d'espionnage, comme au bon vieux temps, quand il parcourait discrètement les rues pour grappiller des informations sur ses voisins. L'information, c'était le pouvoir, et quelqu'un de supérieurement instruit comme lui se devait de se ménager des portes de sortie et d'avoir toujours une coudée d'avance. Et puis, il fallait bien l'admettre, il aimait cela. De Garrow ou d'Aino, il choisit finalement d'espionner Aino, car ayant voté contre elle son action, si découverte, serait peut-être moins mal perçue ou plus aisément comprise. Ensuite, il avait bien envie de jeter un coup d'oeil aux défenses de sa demeure. Un petit verrou en plus ne faisait de mal à personne.


    (sur les 3 points, 2 en espionnage et le 3e pour se barricader)
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  16. #16
    Smidge Invités
    Bernard vint toquer à sa porte, accompagné de Bruno, et il les rassembla devant la demeure de la veuve Molly, en compagnie de la fermière Eleina. Il leur tint alors ce discours.

    "Si je vous ai réuni ici, c'est parce que je crois que nous sommes tous humains, et que je vous fais confiance.

    Je fais confiance à Bruno, car il s'est armé pour lutter, mais *surtout* parce qu'il ne voulait pas condamner un innocent à tort. Je pense qu'un loup ne s'embarrasserait pas de ce genre de scrupules et désignerait quelqu'un sans hésiter.
    Le vote blanc de Bruno a confirmé ce que je pensais de lui : il est humain.

    Je fais confiance à Molly pour la même raison. Son vote blanc est à mon sens un signe important.

    Enfin, pour Aymeric et Eleina, ce qui m'incite à leur faire confiance, c'est qu'ils raisonnent avec logique. La même logique que j'ai exposée précédemment. Ils souhaitent se regrouper et se défendre, sans pour autant condamner à l'aveuglette.

    Les autres veulent rester seuls ou agissent de manière bizarre...
    Jehan veut bien s'armer mais refuse une cohabitation. Et il a été prompt à désigner quelqu'un...

    Alice ne dit jamais rien, difficile de savoir ce qu'elle a en tête.

    Et je suis quasi-sûr qu'il y a un loup parmi Aino-Ackté et Garrow, mais j'ignore lequel (forcément pas les deux puisqu'ils ont voté l'un contre l'autre).
    La couturière se comporte bizarrement, accuse Garrow, et si elle admet la logique de se regrouper, la refuse. Elle ne souhaite même pas que les villageois s'arment ?? Absurde. Comment nous défendre sinon ?
    Quant à Garrow, son comportement est à peine moins suspect. Lui non plus ne souhaite pas particulièrement que l'on se regroupe et ne s'est défendu de l'accusation d'Aino que mollement, à mon avis.

    Non, aucun des autres ne mérite ma confiance.

    Mon plan est le suivant : demain nous déménageons tous chez celui qui possède la plus grand chambre.
    Et ne me parlez pas de problèmes avec votre travail ! Qu'avez vous de plus précieux que vos vies ? Aucun de nous n'est marié ni n'a d'enfant, donc je ne vois pas ce qui pourrait être plus important que de survivre.
    En outre, nous sommes a priori en sécurité en journée, donc rien ne nous empêchera de faire notre boulot normalement en journée.

    L'idée est donc la suivante :
    Trois lits suffiront. Espacés dans la chambre.
    Et deux fauteuils, pour ceux qui effectuent le guet.
    Tout le monde disposera d'une arme à portée de main.

    Deux font le guet et trois dorment.
    A la moitié de la nuit, les guetteurs vont se coucher et deux dormeurs font le guet à leur tour (à la guerre comme à la guerre). Ainsi nous devrions être à l'abri des attaques de l'extérieur, ou de l'intérieur si je me suis trompé dans mes jugements.

    Pour être tranquille, on laissera aux guetteurs une carafe d'eau et de quoi manger, et surtout Bruno ou quelqu'un d'autre pourrait nous fabriquer une sorte de collier de clochettes, qui fasse suffisamment de boucan pour qu'on se réveille tous en cas d'attaque. Un collier par guetteur, attaché à la cheville ou au bras.

    Voilà le plan.
    Il nous faudra déménager demain car pour aujourd'hui c'est foutu. Donc dans l'immédiat je suggère que Bruno nous confie une arme (même une barre de fer s'il n'a rien de prêt sous la main), qu'on passe cette nuit, et demain, on se met en place en déménageant.
    Si je meurs cette nuit (après avoir ouvert ma grande gueule), appliquez le plan, il fonctionne à quatre aussi (pas de personne qui dort la nuit entière, c'est tout).

    Sur ce je vais rentrer me reposer pour veiller cette nuit, cette deuxième nuit ou l'on sera seul...

    Et si on ne revoie plus parce que je meurs, sachez que je soupçonne Jehan aussi, mais sans preuve, je ne souhaite pas voter contre lui. C'est peut-être juste un égoïste ou un idiot, et ça ne mériterait pas la mort...
    "

    "Moi ça me va, répondit Bruno. J’adhère au plan. Je sais pas si j’ai la baraque la plus grande, mais elle jouxte la forge.
    Ça signifie avoir sous la main tout le matériel. De quoi dézinguer du loup. De quoi aussi barricader les portes et les fenêtres avec du solide ! Alors si vous êtes d’accord, vous pouvez venir chez moi. En tout cas, je vais déjà vous filer des armes. C’est pas grand-chose pour l’instant mais je travaille à rendre cet arsenal plus conséquent. Si c’est moi qui meurt cette nuit, faut pas que ça vous empêche de profiter de tout ce que je possède.
    "

    "Oui, je comprends votre démarche, cher Bernard, poursuivit Aymeric; et si je conserve bien entendu - j'espère que vous ne m'en voudrez point trop - une certaine circonspection que les circonstances présentes expliquent je pense assez bien, je crois que je me range néanmoins entièrement à votre suggestion. Le risque de décéder est quoi qu'il en soit omniprésent aujourd'hui, et je ne crois pas que risquer de se retrouver en compagnie d'un loup à la nuit tombée soit plus dangereux que rester seul et isolé. D'autant plus que les capacités de maître Bruno, notamment, peuvent en effet se révéler très utiles... Je n'ai donc rien à ajouter à votre proposition, ni, malheureusement, à vos soupçons, que je ne puis pour l'instant guère étayer, pas plus que je ne puis en avancer d'autres. Cette altercation entre Garrow et Aino me semble en effet plus qu'intrigante et je compte essayer de m'en faire ma propre idée - j'espère que les débats des jours suivants se montreront plus fructueux... même si je crains que tout ceci ne devienne sanglant ou que nous fassions une erreur terrible. Quoi qu'il en soit, ma demeure est bien entendu disponible à qui le souhaite; mais peut-être l'un de vous en a-t-il une qui soit quelque peu mieux fortifiée."

    Il marqua une hésitation.


    "
    Je dois confesser ne pas encore avoir eu le temps de me soucier réellement des défenses éventuelles de ma demeure. Pour le reste, je me range à cette solution qui a le mérite de faire preuve de bon sens en une situation où tout nous pousse à céder à la panique la plus primitive."

    "J'trouve le plan de Bernard parfait, intervint Eleina à son tour. Bien sûr, on dormira peut-être mal tous ensemble, on sera fatigués le lendemain... mais ça m'semble la meilleure solution quand même. Pour ma part, j'viens juste d'emménager chez Molly, parce qu'instinctivement, j'me sens plus en sécurité au centre du village. Après, si Molly estime qu'elle peut nous accueillir tous, je pense que ce s'rait une bonne chose de se regrouper chez elle. Sinon, il faut voir... Je pense que l'union est la meilleure solution donc je suis prête à déménager à nouveau demain chez qui vous voudrez... Par contre, pour l'avoir vécu aujourd'hui, un déménagement c'est particulièrement épuisant, donc j'crois pas être en état de veiller cette nuit. Mais j'me rattraperai les nuits prochaines..."

    Elle hésita, puis poursuivit.


    "A toutes fins utiles, j'voudrais vous faire savoir qu'Aino-Ackté est venue m'parler juste après le conseil. Elle m'a répété qu'elle était sûre de son ressenti concernant Garrow, mais toujours sans donner de raison. Et elle m'a proposé de venir loger chez elle... Je ne m'y attendais pas du tout. Elle semblait sincère dans son désir de cohabiter. J'ai refusé parce que j'attendais la réponse de Molly... Et je sais pas trop quoi en penser, en fait. Peut-être que c'est de la comédie, bien sûr... mais je me demande si j'me suis pas trompée en l'accusant. Moi aussi j'avais trouvé suspect qu'elle ne veuille ni se regrouper ni s'armer, et qu'elle accuse sans raison. Mais si ça s'trouve elle est innocente. C'qui veut pas dire forcément, d'ailleurs, que Garrow soit un loup-garou : elle peut très bien l'avoir accusé à tort en toute sincérité. Mais si jamais elle est une humaine et qu'elle a vu juste, alors elle est en danger, et je ne peux m'empêcher d'être inquiète... Enfin, vous me direz qu'on l'est tous, en danger... Bon sang, que c'est dur de pas savoir en qui avoir confiance !"

    Molly conclut à son tour.

    "Plus nous sommes nombreux à nous regrouper dans une même maison et moins grands sont les risques de nous faire attaquer durant notre sommeil, et cela vaut aussi dans l'hypothèse où les loups dormiraient avec nous alors que nous ne nous doutons de rien..."

    Elle échangea un regard avec les autres.

    "Je n'ai pas encore cherché à m'armer mais j'ai déjà effectué beaucoup de travaux dans ma maison pour repousser les loups le moment venu, je propose donc que nous logions tous chez moi."

    Elle soupira.

    "Comme je l'ai dit plus tôt, je n'ai aucune idée de l'identité de ces monstres, je sais juste qu'il est hors de question pour moi de voter contre quelqu'un si je ne suis pas certaine de sa culpabilité. Si nous nous mettons à condamner les voisins qui nous paraissent un peu trop suspects sans avoir de preuve, nous allons faciliter le boulot des loups. Une fois que nous serons regroupés pour la nuit, rien ne nous empêchera de mener notre petit enquête la journée ; chacun de nous pourra espionner l'un des membres du village. Il sera toujours temps de nous mettre d'accord sur ce point demain... si nous sommes toujours en vie."


    Une fois leur entretien terminé, Aymeric s'en retourna à son entreprise personnelle. L'excentrique couturière avait reçu de la visite, de la part d'Alice, la meunière. De quoi avaient-elles parlé ? Il ne s'était pas approché assez près pour en savoir davantage. Mais à peine leur échange terminé, elle courut interpeler la fermière en plein déménagement, pour lui demander il ne savait quoi...




    [Tu réponds à ce topic, et on passe en phase de nuit]
    [Points restants : 0]

  17. #17
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric était reparti la tête emplie de réflexions après cet échange. Il était tout à fait possible que l'un ou plus des participants à cette discussions soient des loups, mais la confiance que leur avait témoignée Eleina en leur confiant ses informations, ainsi que celle de Molly qui était prête à les accueillir sous son toit, l'incitait à les croire innocentes de l'infection qui frappait le village. Les armes de Bruno ainsi que la démarche même de Bernard qui avait pris ce risque énorme penchaient également en leur faveur. Soit, il prendrait garde de ne pas s'en prendre à l'un d'entre eux durant les prochains votes - à moins bien entendu d'avoir des soupçons particulièrement fondés, mais il ne se laisserait pas aisément convaincre. En revanche, cette histoire de voter blanc le dérangeait quelque peu. Oh bien sûr, il y avait le risque de tuer des innocents et se retrouver ainsi presque en tête-à-tête avec les bêtes, mais à part cela, il n'était pas enchanté à l'idée de voir chaque jour les loups tuer l'un d'entre eux tandis qu'ils restaient sans rien faire. Mais s'il acceptait de collaborer avec Bernard, Bruno, Eleina et Molly, et de partager leur demeure, il faudrait bien qu'il accepte de se plier à certaines règles tacites sous peine de perdre leur confiance ou de leur inspirer des doutes. Quoique le simple fait qu'il ne fasse rien durant la nuit suffirait très certainement à convaincre de son innocence, mais tout de même.

    Ses investigations le laissèrent perplexe. Donc la couturière avait parlé avec Alice, qui n'avait rien dit jusque-là, puis Eleina. Pour la fermière, il pouvait deviner qu'elle lui avait peut-être simplement reparlé de sa proposition de logement - pour chercher désespérément de l'aide, ou pour savoir avec certitude où s'était réfugiée Eleina? Mais pour Alice, il ne voyait guère. Vivant à côté de Jehan, celle-ci ne semblait pas la plus exposée aux attaques. Alice avait toujours été de nature discrète, et il était celle sur laquelle il avait le plus de mal à recueillir de croustillantes informations, mais elle avait gardé un complet silence qui pouvait sembler étonnant eu égard aux circonstances. Quoi qu'il en soit, cela ne démontrait rien sur Aino, sinon qu'elle semblait assez peu préoccupée de protéger sa maison. Peut-être allait-elle déménager chez Alice. Ce qui, en y réfléchissant, n'était géographiquement peut-être pas une si mauvaise idée, quand lui se retrouverait chez Molly sur la grand-place, exposé aux regards ....

    Il rentra sur ce se coucher chez lui, pour la dernière fois sans doute, mais espérait se trouver toujours présent et vivant à son réveil.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  18. #18
    Smidge Invités
    Fort heureusement, la nuit s'écoula sans encombre, et ce fut de nouveau le chant du coq qui le tira de son sommeil.

    Au-dehors, quelques éclats de voix indistincts parvinrent jusqu'à sa fenêtre... Il s'était passé quelque chose.




    [On passe en phase du matin]

  19. #19
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Le réveil fut un véritable soulagement pour Aymeric qui put constater avec bonheur qu'il était toujours indemne, frais, disposé à agir, et nullement rongé de coups de dents. Il se leva avec hâte et s'empressa de prendre soin de son apparence et de la perfection de son organisation capillaire, et ce n'est qu'ensuite qu'il prit conscience des bruits qui lui parvenaient. Il réalisa alors que, s'il était en vie, cela signifiait forcément que quelqu'un d'autre ne l'était plus. Ou peut-être que non? Il ne se sentait pas particulièrement ému à l'idée d'avoir perdu quelqu'un du village, mais réaliser soudain que plus les villageois décédaient, plus il se retrouvait entouré de loups ne lui fit guère de bien et il sentit à nouveau une certaine angoisse sourdre. Il fallait qu'il en ait le coeur net. Il comptait bien résoudre ces mystères par la force de son intellect et traverser tout ceci indemne et intact, et ce n'était pas en restant enfermé chez lui qu'il y parviendrait. Il était grand temps de démasquer ces horreurs, de s'en débarrasser, et de reprendre la vie quotidienne comme si de rien n'était. Avec quelques personnes en moins, certes. Il mettrait une fleur sur leur tombe pour le décorum. Il sortit donc de chez lui et se dirigea vers la source de ces éclats de voix.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  20. #20
    Smidge Invités
    Une agitation certaine régnait au sud est du village, et le temps qu'Aymeric s'y rende la moitié du village s'y trouvait déjà.

    La maison de Bernard était ouverte, et c'était le seul habitant qui manquait à l'appel...

    "C'est toi, toi !, déclamait Garrow en pointant un doigt accusateur en direction d'Aino-Ackté. Ca ne t'a pas suffi hier de m'accuser injustement ! Il fallait que tu tues Bernard ! C'est parce qu'il ne s'est pas rangé à ton avis, hier ? Laisse-le donc en paix, créature du diable !"

    Vraisemblablement, Bernard n'était plus.

    Cependant, quelque chose ne lui plaisait pas dans ce coup d'éclat de Garrow... Comme l'impression que le vigneron en faisait un peu trop.




    [Chacun peut réagir à la scène ou observer les autres. Plus de détails ici]

  21. #21
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Par tous les dieux. Il aurait dû s'en douter. Bernard, qui avait eu la présence d'esprit de leur proposer cet accord la veille, n'était plus. Au moins, les doutes qu'il aurait pu avoir sur la sincérité de sa démarche étaient désormais levés. Mais il n'était pas certain de devoir s'en réjouir, vu les capacités dont celui-ci avait preuve - capacités qui, de toute évidence, avaient également sauté aux yeux des loups. Ses interventions nombreuses avaient dû attirer l'attention. Bruno serait peut-être le suivant, dans cette logique, à moins qu'il ne les effraie trop ... ou qu'il en soit un lui aussi.

    Quoi qu'il en soit, Aymeric arborait une mine sombre dont la sincérité n'était pas feinte, et se signa pour marquer son respect. Il ne prit pas la parole pour autant, autant pour ne pas se faire remarquer que parce qu'il préférait observer les réactions des uns et des autres. En particulier, le couple antagoniste que formaient la couturière et le vigneron. Ses investigations de la veille ainsi que les informations glanées n'étaient pas en faveur de l'hypothèse selon laquelle Aino-Ackté serait un loup-garou, et en ce cas il lui faudrait se méfier de Garrow. Il prit le temps de jauger leurs réactions respectives.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  22. #22
    Smidge Invités
    "Bernard, notre estimé voisin depuis tant d'années..., poursuivit Garrow. Tu n'as pas honte, Aino Acktée ? C'est parce que tu ne voulais pas emménager chez lui ? Tu avais peur qu'il découvre l'affreuse vérité à ton sujet, n'est-ce pas ?! Il ne te suffit donc plus d'accuser injustement tes voisins, il faut à présent que tu en fasses ton repas ?!"

    Eleina la fermière lâcha un juron dans un demi soupir de consternation.

    "Les responsables ne l'emporteront pas au paradis... ha ça non...", renchérit Bruno, la mine sombre.

    "Je ne crois pas qu'Aino soit coupable, intervint alors la veuve Molly d'une voix forte. Je crois que le coupable essaie justement de détourner les soupçons en accusant une personne innocente."

    Son regard se posa alors sur Garrow.

    "Vous vous êtes précipité ici comme si vous saviez déjà qui était la victime, poursuivit-elle, et pour cause : c'est vous qui l'avez tué ! Mais je peux vous assurer que son crime ne restera pas impuni, vous brûlerez aujourd'hui et alors tout le monde verra ce que vous êtes vraiment !"

    Aino-Ackté s'agenouilla tout à coup, et éclata en sanglots.

    "Bernard ! Pourquoi n'ai-je pas accepté que tu restes à la maison ? Et ta vie aurait probablement été sauve... !"

    Elle se releva lentement, la mine basse, et terriblement creusée par une nuit vraisemblablement peu réparatrice.

    "Oui, je suis coupable !, clama-t-elle. Bernard, Bernard ! Oh, si seulement j'avais accepté son idée, de rester ensemble pour faire front au danger !"

    Aino-Ackté se tourna en direction de Garrow.

    "Je me suis trompée, lourdement trompée..., soupira-t-elle. Pardon, Garrow."

    La couturière semblait si sincèrement affectée qu'Aymeric en eut presque les larmes aux yeux.


    Les uns et les autres se séparèrent sur ces dernières paroles, avant de s'en retourner chez lui.

    Un détail sur le mur principal de la mairie intrigua Aymeric. Une inscription.

    "Peut-être ne reverrai-je pas l'aube...
    J’ai peur de partir avec ce secret, alors je m’en libère :
    Je déteste tes cheveux bleus !"




    [La prochaine phase du midi sera particulière, puisqu'y aura lieu l'élection du prochain maire.
    En préambule des débats, tous ceux qui souhaitent se présenter comme maire doivent tout d'abord l'annoncer aux autres habitants, et faire un discours.
    Ceux qui ne souhaitent pas se présenter postent aussi pour le préciser (ils auront dans ce cas l'opportunité de voter pour l'un des candidats une fois leurs discours terminés).

    Il est toujours possible de ne pas assister aux débats pour l'exécution de la journée, mais le cas échéant il n'est pas non plus possible de se présenter ou de prendre part au vote pour l'élection du maire.]
    Dernière modification par Smidge ; 22/06/2014 à 17h36.

  23. #23
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric avait écouté avec attention les diverses interventions. Sans surprise, Molly et Bruno avaient également manifesté leur attachement à feu Bernard, mais il s'était surtout intéressé à Aino-Ackté et Garrow. L'attitude du vigneron lui semblait quelque peu exagérée et il était bien prompt à accuser Aino. Oh, bien sûr, si on le soupçonnait d'être un loup, il aurait sans doute essayé de se défaire de son accusateur; mais jamais il n'aurait fait cela ainsi. Si la personne était sincère dans ses accusations, il valait mieux user de diplomatie et d'intellect que de s'en prendre à tout le monde indifféremment et ruiner ainsi toute crédibilité. Et puis, Aino avait l'air si sincère, si émue... Il ne put s'empêcher de noter son air fatigué et d'être pris d'un doute passager, mais elle avait l'air réellement affectée, et il pouvait croire sans peine qu'elle ait eu du mal à fermer l'oeil de la nuit après s'être exposée ainsi à l'attention de tous en accusant un potentiel loup. Ceci dit, si Garrow en était réellement un, n'aurait-il pas tenté de la tuer? Non, si le vigneron n'était pas un idiot, il se doutait certainement qu'en cas de décès d'Aino il lèverait l'hypothèque pesant sur l'identité de la couturière et attirerait tous les soupçons sur lui. Mieux valait la discréditer publiquement. Et puis, Bernard avait été particulièrement actif pendant les discussions, il représentait sans doute un danger pour les loups.

    Cette inscription le perturba en revanche beaucoup. Il avait d'abord eu un rictus de dédain - encore un graffiti stupide, moyen de communication primitif, sans aucune civilité, et dans une langue plus que sommaire (au moins, elle n'était pas fautive). Mais y avait-il en fin de compte un message caché? Il ne voyait guère comment.

    Il savait que le débat qui viendrait serait crucial. Le village tenterait certainement d'élire quelqu'un en tant que maire, et il se sentait tenté d'assumer cette charge. Après tout, il était de toute évidence l'homme le plus éminent et le plus intelligent du lieu et de plus, il lui fallait penser à l'avenir: une fois cette crise réglée, il comptait bien se soucier d'une éventuelle carrière. Être maire apportait un surcroît de prestige évident. Mais ne pas être élu serait une humiliation, ceci dit. Et il n'était pas certain de vouloir de cette charge vu les circonstances: le maire ne s'exposait-il pas, par la publicité de ses opinions et l'attention qu'il s'attirerait, à de nombreux dangers? Il préférait rester prudemment dans son coin, observer tout le monde, et soutenir quelqu'un d'autre qu'il assurerait ainsi de sa fidélité. Bruno, par exemple. Il serait tout temps, plus tard, dans d'autres circonstances, de changer de relations. Être maire d'un village attaqué par des loups-garou, ce n'était pas une bonne situation. Et Aymeric n'était pas très disposé à faire don de soi. Non, après réflexion, il se tiendrait prudemment en retrait. Que les bouseux régissent les bouseux, si ça les chantait.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  24. #24
    Smidge Invités
    La quasi totalité du village s'était retrouvé à la mairie pour cet instant crucial. A l'exception de la couturière, qui ne s'était pas déplacée...


    Une fois tout le monde installé, Eleina se leva et prit la parole la première.

    "Je... vous savez, j'ai pas l'habitude de me mettre en avant, d'ordinaire. Mais... Il nous faut un maire, nous le savons tous... Or Bernard a été tué, et c'est lui que j'voulais élire maire, j'lui faisais confiance... Et j'suis sans doute pas la seule dans ce cas, c'est pour ça qu'ils l'ont tué. Il s'y attendait, il me l'avait dit hier, à moi et à d'autres. Il nous avait aussi fait part de ses soupçons, du coup j'pense pas que ce soit lui qui ait forcément rédigé l'inscription sur le mur de la mairie puisqu'il avait déjà parlé à ceux en qui il avait confiance... Et j'commence à douter sérieusement de la culpabilité d'Aino-Ackté que j'ai voulu condamner trop vite hier. Mais bref... ce n'est pas le sujet."

    Elle prit une profonde inspiration.

    "C'est affreux, ce climat où on se méfie tous les uns des autres. Il faut absolument qu'on sache qui, parmi nous, sont les loups, et qu'on s'en débarrasse. Mais les débusquer va prendre du temps, demander d'organiser des tours de garde, de s'armer, de se regrouper, comme Bernard le proposait. Et d'ici là, tout le monde est suspect. Sauf que c'est aujourd'hui qu'on doit élire le maire, aujourd'hui où tout le monde suspecte tout le monde et... et bien j'ai trop peur qu'on élise un loup, il y a trop peu de gens en qui j'oserai avoir confiance. C'est pour ça que j'ai décidé finalement de me présenter. Parce que moi, j'en suis pas un. Oui, je sais, c'est facile à dire... mais si j'en étais un, j'aurais pas décidé d'emménager chez quelqu'un d'autre, et j'aurais pas proposé que d'autres nous rejoignent. Après, j'sais que le maire sera certainement une cible prioritaire pour les loups. Et hier encore j'aurais pas osé prendre ce risque, mais depuis que Molly a accepté de m'héberger je me sens plus en sécurité, ils hésiteront à s'en prendre à une maison où on est plusieurs. Je vous suggère d'ailleurs à tous de vous regrouper vous aussi, à au moins trois de préférence, puis de vous armer et d'organiser des tours de veille, c'est comme ça qu'on les débusquera. Et donc... Mon seul but, si je suis élue, sera bien sûr de détruire ces loup-garous. Mais, comme on en discutais hier avec d'autres, je voudrais aussi faire en sorte qu'on ne condamne pas un innocent, je souhaite qu'on privilégie l'observation, l'enquête, le recoupement d'information, bref, qu'on ne cède pas à la panique en condamnant trop vite juste sur une vague intuition... même si j'ai fait cette erreur hier. Je sais que Bernard partageait ces principes, que Molly les partage aussi, et beaucoup d'entre vous certainement..."


    Contre toute attente, Alice Vendacier se leva à son tour.

    "Je n'ai… pas beaucoup l'habitude d'intervenir en public. Vous me connaissez, et ma candidature doit vous surprendre. Mais nous traversons une période difficile, et chacun d'entre nous doit prendre ses responsabilités. Si je ne parle pas beaucoup, je sais en revanche écouter, et je crois être capable de comprendre certaines choses. Alors… peut-être puis-je être utile. Et si je le peux, je dois le faire. Vous jugerez peut-être que d'autres que moi sont plus qualifiés. Peut-être aurez-vous raison. Mais si vous avez confiance en moi, je ne vous décevrai pas."


    Peu après, ce fut le tour de Garrow, qui prit brièvement la parole, la mine grave.

    "Je ne suis pas candidat. Il y a trop de personnes ici qui sont persuadées d'une culpabilité de ma part... On ne doit pas douter de la sincérité d'un chef, et ce n'est pas avec les haines que je soulève depuis hier que tout cela va pouvoir prendre forme..."


    Enfin, vint le tour de Bruno. Le puissant forgeron s'exprima d'une voix claire et déterminée.

    "Tous ces drames m’ont fait réfléchir, commença-t-il d'un ton grave. Surtout la mort de Bernard. De nous tous, c’est lui qui a le plus parlé, le plus proposé. Il avait les bonnes initiatives, il aurait pu être notre nouveau maire. Je crois que les loups, ces monstres qui se cachent parmi nous, l’ont compris. Alors ils l’ont fait taire pour stopper ses projets. Je suis là pour les décevoir. Je me présente en tant que maire. Bernard me faisait confiance. Plusieurs personnes ici peuvent en témoigner. C’est triste à dire mais on en est arrivé à un point où il faut donner des garanties, prouver qu’on n’est pas une bête qui joue la comédie. Je n’ai cessé de travailler sur ma forge pour confectionner de quoi nous défendre. J’avais armé Bernard. Hélas, ça ne l’a pas aidé."

    Il secoua lentement la tête, et se tourna vers la fermière.

    "J’ai aussi armé Eleina, qui peut vous le confirmer. Enfin bref. Je veux poursuivre le travail débuté par Bernard. Si on s’organise bien, on s’en sortira !"


    Un léger brouhaha s'éleva dans l'assemblée. Si quelqu'un devait changer d'avis, c'était le moment où jamais.



    [Il est possible de s'exprimer une dernière fois avant le vote, de postuler, ou encore de se désister le cas échéant.
    Sinon, simplement attendre et observer.]
    Dernière modification par Smidge ; 22/06/2014 à 22h14.

  25. #25
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric était plus que surpris des candidatures qui se proposaient. Bien sûr, Bruno était une évidence pour quiconque avait un minimum de jugeotte, mais il était déjà quelque peu intrigué par la candidature d'Eleina. Il est vrai qu'elle avait montré une personnalité relativement active lors des dernières discussions, mais de là à envisager d'être maire... En revanche, la candidature d'Alice était pour le coup une réelle surprise - ce qu'elle semblait avoir anticipé par ailleurs. Elle qui n'avait jamais rien dit se proposait soudainement ? Son attitude était plus qu'intrigante. Avait-elle des choses à révéler, savait-elle quelque chose qu'elle pourrait utiliser et qui pourraient guider ses votes ? L'autre hypothèse étant qu'elle était un loup particulièrement rusé et discret. Il n'aurait jamais imaginé cela de la frêle Alice il y avait encore peu de jours, mais aujourd'hui, le moindre fossoyeur illettré pouvait se révéler le plus grand des dangers. Ou le vigneron...

    Quoi qu'il en soit, il se garda bien d'intervenir. Il ne se présentait pas, ne voulait pas monopoliser l'attention pour le moment. Il verrait le moment venu.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  26. #26
    Smidge Invités
    Personne d'autre ne réagit aux premières candidatures.

    Il était temps de passer au vote...

  27. #27
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    La décision d'Aymeric ne fut pas difficile à prendre, malgré les surprises qu'il avait pu avoir lors de l'annonce des candidatures. Pour les mêmes raisons que celles qui, exceptionnellement et malgré sa grande envie d'être maire, l'avaient poussé à ne pas poser sa candidature, il choisissait Bruno. Il lui fallait quelqu'un d'apte à prendre des décisions énergiques, parfois sans réflexion et sur le moment, et quelqu'un qui ait manifesté une certaine fiabilité. C'était à ce stade, autant qu'il pouvait le dire, le cas d'Eleina et de Bruno, mais à choisir entre les deux, le forgeron était plus acceptable. Eleina n'avait finalement ni plus ni moins d'arguments en sa faveur que lui-même, et même si elle était une des rares à avoir fait preuve d'une certaine intelligence jusque-là, il paraissait évident qu'il leur fallait un leader énergique. Or qui, à part Bernard, l'avait été plus ces derniers temps que Bruno ? Et puis, peut-être serait-il un tout petit peu moins démuni face à une attaque des loups. Enfin, il fallait reconnaître que, puisqu'ils allaient a priori tous cohabiter, Eleina ou Bruno, c'était bonnet blanc et blanc bonnet. Pour Alice en revanche, il n'y avait pas à tergiverser. Celle-ci n'avait de toute évidence aucune notion même élémentaire de comment mener une campagne électorale. Pour agir ainsi par surprise et au dernier moment, il fallait pouvoir compter sur un charisme important et de bons arguments. Pas un silence complet et une absence d'interactions. Il fallait vraiment tout apprendre à ces gens, que diable. Heureusement que lui-même était là pour assurer le service intellectuel de la communauté.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  28. #28
    Smidge Invités
    Candidats :

    Alice Vendacier
    Bruno Lamasse
    Eleina


    Résumé des votes :

    Habitant
    Vote
    Alice
    Alice
    Aymeric
    Bruno
    Bruno
    Bruno
    Jehan
    Bruno
    Molly
    Eleina
    Eleina
    Eleina
    Aino-Ackté
    Absente
    Garrow
    Bruno


    Elu maire du village : Bruno Lamasse



    [On passe en phase du midi]

  29. #29
    Avatar de missElder
    missElder est déconnecté entend la belette chanter
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Paris
    Messages 
    2 639
    Aymeric était bien entendu satisfait du résultat du vote. Bien sûr, il ne pouvait empêcher une petite voix au fond de lui de lui demander ce qui se produirait s'ils avaient élu un loup - après tout, il fallait bien qu'il y en ait... Et peut-être Eleina et Molly, si liées, étaient-elles de mèche. Peut-être qu'Alice complotait avec la couturière qui était opportunément absente. Peut-être, peut-être. En attendant, il lui fallait assurer sa survie. D'abord, en ne se créant pas d'inimitiés, ensuite, en n'attirant pas trop l'attention sur lui; il s'exprimerait tout de même, d'abord pour la simple raison que la communauté avait bien besoin de profiter de ses lumières, même infimes, ensuite parce que se conduire comme Alice n'était pas forcément une bonne idée. Il lui fallait conserver la confiance de ses alliés provisoires, le forgeron et les deux femmes, s'il voulait pouvoir emménager chez elles, aussi ne devait-il pas se montrer trop vindicatif. Hum. A titre personnel, il aurait plutôt préféré agir par le fer et par le feu et reconnaître ensuite qui était qui parmi les survivants, mais soit, il lui fallait montrer qu'il était humain, il le ferait. Et puisqu'il doutait fort de la culpabilité d'Aino-Ackté, il le ferait savoir - autant ne pas se débarrasser inutilement de quelqu'un qui était probablement dans leur camp. Même si, et justement parce que, leur "camp" avait des contours bien flous.

    Il prit sa plus belle voix, avec un peu d'affectation et un petit mouvement de cheveux, et se composa une belle mine grave.


    - Puisque nous avons enfin mené à terme cette procédure électorale, il me semble qu'il est temps de faire part de nos avis ou remarques éventuels afin de continuer à oeuvrer dans le but qui est le nôtre, à savoir débusquer le mal qui se cache hélas parmi nous. Pour ma part, j'aimerais simplement faire savoir que, malgré l'opinion sans doute quelque peu hâtive qui fut la mienne le jour dernier, je doute sincèrement de la culpabilité de mademoiselle Aino-Ackté, qui a fait le choix de ne pas participer à ces débats - par peur de notre jugement, peut-être ? Passé la surprise des altercations auxquelles nous avons assisté, il me semble qu'elle manifestait plutôt un zèle trop irréfléchi et une peur panique, et qu'elle a manifesté une émotion sincère au décès de feu Bernard, qui nous manque cruellement aujourd'hui. Il m'a semblé la voir épuisée et je crains fort qu'elle n'ait passé la nuit à veiller en craignant pour sa vie. Peut-être me trompè-je, mais son comportement d'hier après-midi et de ce matin m'incite à ne pas l'accabler de critiques et d'assauts prémédités. Ce qui, bien sûr, nous conduit certainement à nous interroger de fait sur l'attitude de l'autre protagoniste de cette altercation, mais je ne puis trop m'avancer. J'aimerais simplement que nous ne condamnions point tragiquement notre chère couturière de façon irréfléchie et préméditée. Bien entendu, la capacité de décision repose également sur les épaules de notre maire, et les circonstances présentes manifestent exactement la raison pour laquelle j'ai choisi, malgré tout, de ne point émettre de candidature et d'élire notre forgeron. Si quelqu'un peut s'exprimer de façon plus argumentée et plus utile à notre communauté que je ne le fais, je l'écouterai, si ce n'est avec un plaisir qu'il est fort peu envisageable de ressentir en de telles circonstances, du moins avec une attention soutenue.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity, et super-modo à mes heures perdues.
    Always look on the bright side of life.

  30. #30
    Smidge Invités
    Citation Envoyé par Eleina
    "Je tiens d'abord à féliciter Bruno pour son élection. Et pour en revenir aux problèmes urgents.... Pour ma part, comme je l'ai dit tout à l'heure, j'ai encore du mal avec l'idée que je dois me méfier de tout le monde... et surtout, j'ai changé d'opinion à l'encontre d'Aino-Ackté. D'abord parce que sa réaction tout à l'heure m'a parue sincère, ensuite parce qu'elle est venue me trouver hier : elle souhaitait que j'emménage chez elle, et je ne pense pas qu'un loup prendrait le risque d'inviter quelqu'un à partager sa chambre, il aurait trop de risque d'être découvert... Alors, bien sûr, tout ça pourrait être de la comédie, mais je suis tentée de la croire... par contre, ce n'est pas parce que je doute de sa culpabilité que je crois aveuglément à ses accusations d'hier, que j'aurais bien voulu qu'elle étaye. Mais l'attitude de Garrow ce matin, l'accusant à son tour, me semble très suspecte. J'aimerais savoir s'il dispose d'éléments concrets ou s'il l'accuse juste parce qu'il la présume coupable. Est-ce que quelqu'un a vu ou entendu quoi que ce soit cette nuit ? Moi, pour ma part, mon déménagement m'a épuisée et je dormais trop profondément je pense..."
    Citation Envoyé par Jehan
    "Tout d'abord, j'voulais dire bravo à M'sieur Bruno et aussi qu'j'avais confiance qu'y pourrait nous sauver, même si j'ai bien compris, maint'nant, qu'ça s'f'ra pas sans qu'on s'serre les coudes. Moi j'voulais juste savoir si quelqu'un savait pourquoi m'zelle Aino, elle est pas là. J'trouve ça quand même curieux, pass'qu'elle semblait vraiment boul'versée, c'matin, à dire qu'elle s'était trompée, tout ça, puis soudain, quand on va bavarder, ben, elle vient même pas ! J'trouve ça bizarre. J'ai bien vu qu'elle était fatiguée, tout ça, mais quand même... P't'être que quelqu'un peut m'expliquer ? Puis y'avait le message sur le mur qui parlait d'ses ch'veux... J'sais bien qu'c'est pas sûr qu'c'est Bernard qui l'a écrit, j'm'y connais pas en écritures, moi, m'selle Gabrielle elle aurait su dire, sûr, mais quand même... Si quelqu'un peut m'dire quoi, j's'rais plus rassuré."
    Citation Envoyé par Alice
    "Tâchons de prendre en compte les éléments dont nous disposons. Hier, Aino-Ackté nous a rapporté une discussion qu'elle avait eu avec Bernard et Garrow, avant d'accuser ce dernier d'être un loup garou. Trois choix étaient possibles : elle pouvait faire erreur, mentir intentionnellement, ou bien avoir raison. Je ne vois pas quelle raison elle aurait eu de mentir, à moins qu'elle n'ait été elle-même un loup. Si nous mettons de côté l'erreur – et accuser ainsi quelqu'un demandait pas mal de confiance en soi, aussi je pense que l'erreur est plutôt à écarter pour l'instant, cela signifiait que l'un des deux, Garrow ou Aino-Ackté, est forcément un loup.
    L'accusation d'Aino-Ackté a levé la moitié des votes contre elle. Son intérêt aurait donc été, si elle avait été dans la peau du loup, d'éloigner les soupçons, c'est-à-dire de choisir n'importe lequel d'entre nous comme victime, en dehors des deux personnes qu'elle avait impliqué la veille. Tuer Bernard ramenait immédiatement les soupçons sur elle, et je crois les loups trop malins pour se livrer à cela.
    Si l'on suppose, en revanche, qu'elle avait raison, et que Garrow est un loup, qu'est-ce que cela change ? Pour la même raison, il ne pouvait tuer Aino-Ackté, sans ramener immédiatement les soupçons sur lui. En revanche, rien ne l'empêchait de reporter sa folie meurtrière sur Bernard. Au contraire, puisque nous les croyions amis : cela lui offrait une occasion, qu'il n'a pas manqué de saisir, de retourner l'accusation contre elle.
    Souvenez-vous de ce qui s'est passé ce matin : Aino-Ackté a demandé pardon. Peut-être s'est-elle sentie responsable : si elle-même est innocente, c'est à cause de son accusation que le loup a choisi sa victime. Garrow, lui, montre ouvertement son chagrin. Si ouvertement, en fait, qu'il en faisait trop pour avoir l'air totalement honnête. Et il s'attaque immédiatement à elle, comme s'il profitait de la mort de son ami pour régler ses comptes.
    Je pense que l'explication la plus plausible à la mort de Bernard est qu'Aino-Ackté ait eu raison hier.
    "
    Citation Envoyé par Bruno
    "Déjà, merci pour votre confiance, entama le forgeron. J’essayerai d’être à la hauteur. C’est un sacré défi. 'fin bref. On a des loups à démasquer et à traiter comme il se doit. C’est regrettable qu’Aino-Ackté ne soit pas là. Bernard la suspectait, elle et Garrow. Hier, j’ai refusé de voter pour mettre à mort quelqu’un. Trop risqué. On n’avait rien comme éléments concrets. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Mais est-ce qu’on en a assez ? Je vais récapituler tout ce que j’ai entendu et constaté.

    Garrow tout d’abord. Qu’est-ce qu’on a contre lui ? L’accusation d’Aino-Ackté, qu’elle a retirée ce matin. Il était également là, en premier, avec Aino-Ackté, sur le lieu du meurtre de ce matin. Ça, ça me semble logique, autant pour lui que pour elle, Bernard était leur voisin. Il ne m’a pas semblé spécialement fatigué, ce qui joue plutôt en sa faveur. Je crois que c’est tout. Si personne n’a rien à ajouter à son sujet, il n’y a pas de quoi le suspecter d’être un loup.

    Aino-Ackté ensuite. C’est l’accusatrice d’hier. Je ne crois pas qu’elle ait donnée la moindre justification. Elle s’est alarmée d’avoir été contactée par Bernard et Garrow au sujet d’un projet de regroupement. L’idée venait de Bernard et pourtant c’est Garrow qu’elle a accusée. Et ce matin, donc, elle est revenue sur ses propos. Sauf que maintenant, c’est Garrow qui l’accuse. Heu, vous suivez toujours ? Bien. Aino-Ackté a parlé, hier, à Eleina, pour lui confirmer l’accusation qu’elle abandonne aujourd’hui. Elle lui a également proposé de venir loger chez elle, alors qu’un peu plus tôt, elle ne voulait pas se regrouper. Fin bref, il y a un tas d’incohérence. S’il n’y avait que ça, je pourrais penser que les événements la perturbe, mais ce matin, je l’ai trouvé très fatiguée et, actuellement, elle n’est pas parmi nous. Si un loup-garou veut accomplir quelque chose discrètement, quel meilleur moment que celui-ci, pendant qu’on est tous là à parler ? Ça fait quand même beaucoup.

    Enfin, il y a le tag sur le mur de la mairie. Franchement, je ne sais pas quoi en penser, sauf qu’un petit con a vraiment du temps à perdre. Je peux déjà annoncer que je vais l’effacer.

    Si j’ai fait une erreur dans mon récapitulatif, dites-le. C’est pas le moment de se gourer. Si quelqu’un a d’autres éléments, qu’il n’hésite pas.
    "
    Citation Envoyé par Molly
    "Vous savez que jamais je ne voudrais condamner un homme innocent. Hier, j'ai refusé de voter contre l'un d'entre vous pour cette raison, parce que j'étais incapable de savoir quelle était l'identité du monstre qui se cachait parmi nous. C'est différent aujourd'hui, et alors que je le vois se tenir à nos côtés comme s'il était encore l'un des nôtres, je ne peux plus cacher plus longtemps ce que je sais : Garrow est un loup ! C'est lui qui a tué Bernard, c'est lui aussi qui a tué cette pauvre Gabrielle ! Il me coûte de vous en parler mais je... peux voir ces choses-là."

    Elle se tourna alors vers Eleina.


    "Eleina ? Tu m'as fait assez confiance pour venir te réfugier chez moi alors que j'aurais pu être une des leurs ; as-tu assez confiance en moi pour me suivre aujourd'hui ?"

    Elle se tourna ensuite vers les autres.

    "Bruno, Aymeric, si Bernard vous faisait confiance alors je pense que je dois en faire de même. Il nous avait dit, avant de mourir, qu'il était persuadé qu'un loup se cachait parmi Garrow et Aino, et il avait raison. Nous avons l'occasion de condamner son meurtrier dès à présent, ne gâchons pas cette chance, n'attendons pas d'être encore moins nombreux qu'aujourd'hui, n'attendons pas qu'un de nos amis soit tué parce que nous avons eu peur de faire ce qu'il fallait faire ! Vous hésitez peut-être, et comme je vous comprends, vous n'avez pas vu ce que moi j'ai vu, mais une fois cela fait, la duplicité de cette créature sera révélée au grand jour et vous verrez tous alors que vous aviez eu raison de me faire confiance."
    Citation Envoyé par Garrow
    "Chacun pourra juger en son âme et conscience de ce qu'il peut se produire dans le village. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'hier soir, j'ai vu Aino-Acktée se déplacer chez Bernard... Pour la suite, je n'en sais pas plus. Mais vous savez également qu'elle a porté contre moi de graves accusations hier... et je ne peux pas croire qu'elle puisse affirmer de telles choses sans avoir une idée derrière la tête.
    Je n'ai pas vraiment le coeur à proférer une telle chose, mais je crois malheureusement qu'Aino-Acktée est coupable."

    L'intervention de Bruno lui parut de loin la plus sincère. En revanche, il ne savait pas si c'était le climat très tendu ou autre chose, mais les discours d'Eleina, de Jehan et d'Alice lui parurent artificiels et peu convainquants...

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [M] missElder
    Par missElder dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 145
    Dernier message: 16/11/2020, 18h49
  2. [LGX] Fiche de personnage : missElder
    Par Smidge dans le forum Archives
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/06/2014, 15h49

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250