Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 90

Discussion: [Bâtiment] Le Palais du Conseil

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650

    [Bâtiment] Le Palais du Conseil

    Juste en face du palais de justice se trouve un autre bâtiment non moins majestueux mais deux fois plus allongé : Le palais du conseil, parfois aussi appelé "Palais administratif".

    Au milieu de la façade se situe un porche soutenu par de nombreuses colonnes sculptées avec finesse. Le bâtiment est de la même architecture que son vis-à-vis. Fait de pierres blanches, entouré par un haut grillage à piques infranchissable, il n'y a vraiment que par la porte que l'accès est (humainement) possible. Sur le toit plat du palais, une compagnie d'archers et arbalétriers accompagnés par deux mages de combat surveille les alentours.

    Une fois le porche passé, on accède à une cour intérieure abritant un superbe jardin où bon nombre d'arbres exotiques et autres espèces rares se mélangent pour donner au finale un paysage des plus choisis.

    Après avoir traversé les jardins, escorté par deux gardes, on arrive enfin à l'entrée du bâtiment, là encore lourdement gardée. Ici règne une folle activité, gardes, serviteurs, et citoyens déposant des requêtes se croisent et s'entrecroisent ...mais ici, si vous voulez aller plus loin .... Il vous faudra passer par le poste de garde intérieur et montrer patte blanche aux gardien.

    Pour accéder au palais il vous faudra donc d'abord laisser vos armes aux gardiens et montrer "patte blanche" avant que ceux-ci n'acceptent de vous escorter dans le bâtiment.
    Dernière modification par Lothringen ; 26/08/2008 à 15h42.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  2. #2
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    La nuit était tombée depuis longtemps lorsque Wookiee posa finalement pied à terre, mettant un terme à plusieurs jours d'un voyage à bride abattue depuis Melandis, la Cité du Chaos. Les gardes en faction devant le bâtiment, de rudes soldats sélectionnés parmi les meilleurs éléments de l'armée, reconnurent immédiatement le Conseiller et appelèrent immédiatement des serviteurs pour s'occuper de la monture du paladin, au bord de l'épuisement (la monture! (enfin le paladin aussi)).

    Wookiee gravit avec difficulté les quelques marches de pierre blanche qui menaient au bâtiment principal. Son armure lui semblait peser des tonnes sur son dos endolori et, plus que tout, le sommeil lui faisait défaut. Pourtant, il fallait qu'il sache...

    Conformément aux mesures de sécurité en vigueur, un serviteur vint prendre la lame sainte du paladin, ainsi que le paquet soigneusement enveloppé qu'il tenait dans ses bras. Le serviteur, un homme d'une quarantaine d'années en service dans le palais depuis déjà bien longtemps, sursauta en découvrant le contenu du paquet: deux lames magnifiques, brillant d'une douce lumière, semblable à celle de la lune. Coupant court à toute question, le paladin s'empressa de demander:


    "Où se trouve le Conseiller Egrevyn Berrak? Il faut que je le voie immédiatement."

    "Je suis désolé Sire, mais le Conseiller n'est pas à Manost. Nous étions tous persuadés que voyagiez ensemble et vous attendions avec la plus grande imatience."

    A cette nouvelle, le paladin blêmit littéralement sous son armure. Egrevyn n'était jamais rentré à Manost... Mais où avait-il pu bien passer? Avec une horreur renouvelée, le paladin se souvint de la macabre découverte qu'il avait faite sur le chemin du retour, toute la fière escorte de soldats manostiens qui les avaient accompagnés, massacrée, à moitié dévorée par les animaux sauvages. Wookiee avait cherché en vain le corps du Conseiller parmi les cadavres profanés sans en trouver la moindre trace, hormis les lames qu'il avait apportées avec lui. Le Haut-Prélat en avait conçu un regain d'espoir sur le coup, le Conseiller étant sans doute parvenu à s'enfuir et à échapper au massacre. Mais si c'était le cas, où était-il passé?

    "Il faut que je parle au Haut-Conseil, vite, où se trouve le chef de la Garde, le Conseiller Folken?"

    "J'ai peur qu'il ne soit pas rentré à Manost depuis déjà plusieurs jours, Sire, je ne sais que dire."

    La situation devenait critique, il fallait absolument que le paladin trouvât quelqu'un en mesure de lui donner plus de détails.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ah qu'il était bon de retrouver sa ville. La cité bénie était toujours aussi fière malgré les temps troubles...Ravestha ne s'était que rarement senti aussi bien et si épanoui que lorsqu'il avait franchi les portes de la cité. Les regards qu'on lui portait était très différents, tous étaient surpris de revoir le Grand Emissaire, surtout dans sa nouvelle forme. Mais peu lui importait, il était de retour à Manost, et il n'avait qu'une envie, c'était d'en profiter ! La présence d'Helm se faisait plus rassurante maintenant qu'il était dans cette ville, et il se sentait "vivant", si l'on peut dire...

    Bien vite, les responsabilités avaient repris le dessus. Et c'est non sans un certain plaisir que Ravestha se remit à ses tâches de dirigeant. Mais il restait toujours le problème de Meboth à régler. Gothmog, les exilés Banshee et Cyric étaient partis en reconnaissance, et le nécromancien responsable de la création de ces pierres capturant les âmes était entre leurs mains.

    Ravestha était sur la terrasse de la salle du conseil dans le palais, contemplant la ville. Il n'osait plus regarder la table où se réunissait le conseil, à chaque fois son coeur se serrait. Il y avait là 6 sièges... Mais Egrevyn, Wookie et Folken avaient disparus.

    Il fut tiré de ses rêveries par un homme qui entra, suant à grosses gouttes.

    - Sire...*respire de grandes bouffées d'air*... Le Haut Prélat et Conseiller Wookiee Al Kashyyyk... est de retour à manost.

    - Quoi ? Magnifique !! Où est-il ? Il faut que je lui parle !

    - Il est dans le Hall, sire, il vient d'arriver.

    Ravestha se déplaca aussi rapidement qu'il le put vers le Hall, évitant soigneusement de ne toucher aucun vivant. Il arriva enfin dans le Hall, où le fier Wookiee semblait ne plus tenir debout. Ses traits fatigués en disaient long sur le voyage qu'il venait de faire.

    - Wookiee ! , fit le Grand Emissaire, dans son apparence éthérée, soulagé de voir le retour du Haut Prélat.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  4. #4
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Après 1 heure de vol, le Balor arriva exténué à Manost. Il venait du village abandonné de la campagne Manostienne dans lequel Banshee, Cyric et lui avaient découvert le paladin noir nommé Méboth. Gothmog se posa devant les portes de l'édifice et ordonna aux gardes présents de le laisser entrer. L'immense porte s'entre ouvra et Gothmog pénétra dans le lieu où toutes les décisions importantes sur la gestion de la ville étaient prises. Gothmog arriva alors dans un immense hall. Il apperçu au milieu de celui-ci les Conseillers Wookie et Ravestha entrain de discutter. Il s'approcha d'eux et leur dit*

    "Messires, nous venons de localiser le paladin noir Meboth. Il se trouve dans un village abandonné depuis des décénies au fin fond de la forêt, dans la campagne Manostienne. Banshee, Cyric et moi-même avons repéré les lieux et détecté sa présence dans une masure située au centre du village. Il faut faire vite car nous avons dû éliminer 4 ombres sentinelles. S'ils s'apperçoivent de leur disparition, le paladin s'enfuira à nouveau et tout ceci aura été fait en vain. De plus, Banshee et Cyric sont resté aux abords du village afin de le surveiller mais les lieux ne sont pas sûrs. Nous devons de ce pas envoyer une section de gardes et de paladins afin de capturer Meboth."
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  5. #5
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha était toujours inquiet de la disparition d'Egrevyn. Ainsi, Wookiee était revenu seul de Melandis, le gardien de la culture n'était pas rentré avec lui, et ce qu'avait raconté le Haut Prélat n'était pas rassurant, même si l'absence du corps du conseiller laissait subsister un espoir de le revoir vivant.

    L'arrivée du balor et les paroles qu'il prononca pressèrent le Grand Emissaire.


    - Nous devons agir rapidement. Wookiee, le nom de "Meboth" te dit quelque chose non ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Le sang du paladin se glaça en entendant prononcer le nom de l'ancien paladin. Avec difficulté, il articula:

    "Ce nom était autrefois celui d'un guerrier noble et pur, mais celui-ci est mort. Un usurpateur a pris sa place, une monstruosité sans âme dont la seule existence me répulse."

    La pensée de l'ancien paladin vampire appelait d'autres souvenirs, bien plus douloureux, des blessures à peine cicatrisées. Le visage d'une jeune fille... Il lâcha avec un peu plus d'agressivité qu'il ne l'aurait souhaité:

    "Bien sûr que je m'en souviens! Pourquoi?"
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  7. #7
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha fut assez surpris de la façon dont le Haut Prélat lui répondit, et du ton sur lequel il parla. Il devina au regard de son interlocuteur que des blessures qui n'avaient pas fini et qui ne finiraient sans doute pas de cicatriser venaient de refaire surface. Le Grand Emissaire était vraiment navré et peiné de faire ressurgir de si pénibles souvenirs au paladin.

    - Il n'a eu de cesses de troubler Manost avec les attaques nocturnes de ses ombres, capturant les âmes des vivants pour se faire une armée de morts vivants. C'est à croire qu'il en a après Manost et les Helmites. Le capitaine Gothmog vient tout juste de nous confirmer le lieu où ce maudit Meboth se terre. Nous allons partir à la chasse au vampire. Vous voulez en être ? Avant de me répondre, je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie, mais tu sembles assez bien connaître Meboth, quelles peuvent donc être ses raisons de vouer une haine si profonde aux Helmites ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  8. #8
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Meboth? Faisant régner la terreur à Manost? Des ombres, une armée de morts-vivants? Cette infâmie n'aurait-elle donc jamais de fin?

    "Je ne sais pourquoi Meboth en a autant après nous. De son vivant, c'était un homme respecté parmi ses pairs, un des plus expérimentés, un de ceux qui auraient pu unifier d'un seul geste tous les paladins de Manost. Mais il est mort de la lèpre vampirique quelques jours après mon arrivée parmi vous. Si j'en juge par la réaction de mes frères de l'Ordre, ce fut une immense perte. Je ne comprends pas comment un homme aussi noble a pu tomber aussi bas..."

    Du sang, une corps qui s'affaisse, un rictus d'horreur figé à jamais sur un visage encore juvénile...

    "Encore une preuve que la malédiction vampirique est une abomination, qu'un vampire ne saurait être considéré comme l'être vivant qu'il était mais comme un monstre qu'il faut retourner à la terre."

    Wookiee se sentait las, incroyablement las, plus épuisé physiquement qu'il ne l'avait jamais été. Pourtant, son regard resta dur comme de l'acier lorsqu'il fit entre ses dents serrées:

    "Si chasse au vampire il y a, je suis votre homme. Meboth et moi avons une dette à régler."
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  9. #9
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    - Bien. Il faut intervenir au plus vite. Nous avons un coup d'avance sur Meboth, il faut en profiter. Il semble te vouer une haine implacable, on pourrait utiliser ca...Si tu te présentes près de sa cache, feignant de rentrer à Manost, il sortira certainement de son trou, il trouvera certainement l'occasion trop bonne. On pourrait ainsi le prendre en embuscade. Qu'est-ce que tu en penses ?
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  10. #10
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Servir d'appât? L'idée était incongrue mais intéressante. Intérieurement, le paladin s'interrogeait sur les raisons qui pouvaient pousser Meboth a le détester ainsi. Déjà, à l'époque de l'arrivée de Wookiee à Manost, il s'était montré particulièrement désagréable lorsqu'il avait appris la nomination par le Conseil du nouveau-venu à la tête des paladins de la ville. L'animosité n'avait toutefois guère pu plus s'exprimer après cela, la mort du Manostien mettant fin à toute polémique, mais qui pouvait savoir à quel point la haine avait pu grandir dans l'âme torturée du guerrier vampire?

    Quoi qu'il en soit et quels que fussent les sentiments de celui-ci envers Wookiee, l'heure n'était pas à la réconciliation. Le meurtre de son écuyère ne pouvait être pardonné et seule une sourde haine envers les vampires qu'il avait cru morte avec son frère Arrachen animait désormais le paladin. Relevant les yeux vers le Conseiller Ravestha (dont l'apparence semblait quelque peu changée, il avait du se passer tant de choses durant son absence, peut-être auraient-ils l'occasion d'en reparler), le Haut-Prélat laissa tomber:


    "Alors qu'il en soit ainsi, je brûle d'impatience de retrouver cette triste créature... une dernière fois."
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  11. #11
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin arrivait de la Guilde des Magiciens. Les expériences de Lamnis avaient porté leurs fruits et il se hâtait d'annoncer la nouvelle à Ravestha.
    Comme le voulait la loi, Hugues laissa Dernier Repos aux gardes en faction et il pénétra dans le bâtiment. C'était la première fois qu'il y entrait et il fût surpris de la taille de celui-ci. Des statues et des tapisseries constellaient les murs. Le Paladin se ressaisit. Si il voulait faire du tourisme, il reviendrait plus tard. Pour l'instant il devait porter des nouvelles.
    Hugues se présenta devant la porte du Conseil et déclina son identité au garde.


    "Bonjour, je suis le Paladin Hugues de Breizh et je désire une entrevue d'urgence avec le Haut Dignitaire de Helm.

    _ Bien, ne bougez pas, je vais voir si il peut vous recevoir."

    Deux minutes plus tard, le garde revint voir le Paladin.

    "Messire Ravestha vous autorise à entrer.

    _ Bien, merci."

    Le Paladin pénétra dans la salle du Conseil et aperçut Ravestha en train de discuter avec quelqu'un. Hugues s'approcha et finit pas reconnaître le Haut Prélat du Cœur Radieux. Le Paladin les salua tous les deux.

    "Tu peux te relever Hugues de Breizh.

    _ Merci Haut Prélat. J'ai des nouvelles des plus importantes.

    _ Bien nous t'écoutons."

    Le Paladin leur exposa les recherches de Lamnis et présenta un des spécimens de pierre.

    "C'est avec cela que Meboth peut capturer des âmes. Grâce aux recherches de Lamnis, on sait désormais que le processus est réversible.

    _Bien, merci Hugues, lui dit le Grand Emissaire de Helm, ces renseignements sont capitales

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    - Alors ne laissons pas à Meboth le temps de réaliser quoique ce soit. Il faut y aller maintenant. Preparons quelques hommes, des paladins de préférence, il va y avoir du mort-vivant comme plat du jour. Nous allons tendre l'embuscade, Wookiee nous rejoindra peu après. Dès que les Hommes sont prêts, nous partons.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  13. #13
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Un quart d'heure plus tard, une demi-douzaine de paladins étaient parés et attendaient le départ à l'entrée du palais. Gothmog, capitaine de la garde, réapparut deux minutes après les paladins, et avec lui environ 15 soldats.

    - Bien, nous devons partir. *Ravestha se tourna vers Wookiee* Rejoins nous dans une dizaine de minute. *A Hugues, qui venait de monter à cheval* Tout est bon ?

    Le paladin lui répondit par un hochement de tête affirmatif.

    - Alors on y va.

    Et le groupe prit la direction de la cache de Meboth, en espérant que ce dernier ne s'était pas enfui. Si tout se déroulait bien, cette histoire se terminerait rapidement maintenant.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  14. #14
    ravny Invités
    Ravny se rendait au Palais en grande discrétion, en effet pour apporter la table il lui avait falu lancer un sort d'agrandissement a Kouic, mais ce derniers etant alors beaucoup moins discret il avait du lancer un sort d'invisibilité ...

    Arrivé en haut des marches il annula le deomwer de grandeur, puis celui d'invisibilité, quel ne fut pas la surprise de l'apprenti paladin de garde en voyant apparaitre Ravny ET une table !!!



    Apprenti Paladin : Oh non ! Helm ! pitié ! pas luiiiiiiiii
    Ravny : Bonjourrrrrrrrrrrrrrrrrr ! Enfin ....heu... Bonsoirrrrrrrrrrrr ! Fait pas chaud hein ???
    Apprenti Paladin : Et bien .. non Monsieur !
    Ravny : Bon ben j'ai une table !
    Apprenti Paladin : Et je vous en félicite Monsieur !
    Ravny : ............ :..:
    Ravny : Oui mais bon elle est pour le conseil ! Vous etes paladin ? vous avez des gros muscles nan ?
    Apprenti Paladin : Et bien ... il se trouve que .. enfin oui j'ai des ....
    Ravny : Parfait !!!!!!!!!!!! Et bien bonne soirée ! Et n'oubliez pas on ne boit pas au travail !
    Apprenti Paladin : Mais heuuuuuuuuu .... attendez !!

    Ravny avait disparu .. l'apprenti paladin regardait latable en se demandant quoi en faire ...

  15. #15
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le novice vit le magicien partir, comme un lâche.

    "Mais j'en ai marre de ce magicien, et en plus, il me laisse avec sa table. Si ça ne tenait qu'à moi, sa table je la casserais en deux."

    Le novice leva sa hallebarde, mais il se ravisa. Il n'avait pas envie de passer devant la commission de discipline, surtout depuis que Hugues de Breizh était le Maréchal de l'ordre.

    "Bon, je fais quoi, moi avec cette table."

    Le novice appella alors son collègue qui se trouvait à l'intérieur.

    "Hé, Marcus, viens me donner un coup de main, y'a l'autre malade et sa marmotte qui a laissé une table pour le Conseil.

    _D'accord, mais tu devrais faire un rapport au Maréchal."

    Les deux novices mirent la table à l'abri, dans le Palais Administratif.

  16. #16
    Calisto Invités
    Lorsque Calisto arriva devant le Palais administratif, elle fut assez impressionnée de voir autant de gardes pour un seul bâtiment… Mais elle reprit bien vite ses esprits car elle était venue pour savoir ce qu’elle pourrais faire du théâtre que si aimablement le Conseil lui avait permit de reprendre…
    Elle passa donc les jardins, qui lui plaisaient beaucoup, soit dit en passant… Et arriva devant l’entrée du bâtiment, un garde l’interpellait ;

    -Ou aller vous donc comme cela, ma petite Dame ?
    -Mademoiselle s’il vous plait Monsieur le garde… Et bien, je viens car j’ais besoin de renseignement au sujet de mes fonctions au Théâtre, je n’y ais trouvé personne, et étant nouvelle dans la ville je ne sais pas ce qu’il m’est permis ou non de faire… Pourriez vous m’indiquez la personne qui pourrait répondre a mes questions, s’il vous plait, monsieur le garde ??? Répondit Calisto.
    - vous devez déposer vos armes avant d’aller plus loin, c’est le règlement ! Dit le garde fier de faire respecter les règles.
    - J’ais laissé mon épée et mon arc… Voulu répondre Calisto qui fut directement coupée par le garde ;
    - Je ne vous demande pas un inventaire de vos possessions, MA De-moi-selle… rétorqua le garde, « je vous demande juste, si vous avez des armes, de les déposer, c’est tout !
    - Non, non, je n’ais pas d’armes sur moi… balbutia intimidée Calisto.
    - Alors attendez mon retour dans le hall d’entrée, je vais voir ce que je peux faire pour vous.
    Calisto attendit donc dans le Hall, elle regardait les moulures des murs, les décorations, et se dit que les gens ici travaillaient très bien et très soigneusement…

  17. #17
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le gardien revint quelques minutes plus tard

    - Désolé mademoiselle, le conseiller à la culture est actuellement absent, il vous faudra vous adresser au prévôt, vous le trouverez dans ses bureaux à la guilde des marchands
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  18. #18
    Calisto Invités
    Après avoir remercié le garde, Calisto sortit du bâtiment, elle partit en direction de la guilde des marchands...

  19. #19
    Sire de la Canne Invités
    Arrivant du Loyal Paladin, le petit groupe avançait rapidement mais sans laisser paraître leur empressement. Car ils étaient pressés. Il fallait rapidement trouver un moyen de quitter la ville.

    Et bien nous y voilà. Je crois que je vais vous laisser la parole pour cette suplique. Il me semble que, en tant que bardes, vous y arriverez mieux que votre serviteur. Donc. Qui veut se lancer?

    La groupuscule était encore à l'extérieur du palais. Ils pourraient y entrer dès que l'un des deux bardes aurait décidé que se serait lui qui parlerait.

  20. #20
    Calisto Invités
    Calisto espérait que Djecks se désignerait comme porte parole du groupe, car elle venait a peine d'en faire partie et ne connaissait pas les détails de leur aventure...

  21. #21
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Il avançait tranquillement, la cité était calme et seul le bruit des sabots sur le pavé, des roues des chariots ou encore les rires puissants qui émanaient des tavernes venaient perturbé cette sérénité.
    Son cheval le porta jusqu'au palais, où il posa le pied à terre. Il s'approcha des portes principales, constamment surveillées par les gardes. Lorsqu’ils reconnurent le Grand Emissaire, ils lui ouvrirent et ils purent goûter l’espace d’un instant un peu trop court à la chaleur qui émanait de l’intérieur. Bah, dès l'aube, il commencerait de nouveau à faire chaud... trop chaud. Il pénétra dans le grand Hall du palais où le silence de la nuit régnait. Il avait peu de chance de rencontrer âme qui vive à cette heure. Il décida de se rendre à la salle du conseil, si chargée en souvenirs et en histoire, qu'il n'avait pas revu depuis si longtemps…
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  22. #22
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'une Relique

    Le Conseiller à la Justice traversait la place qui séparait le Palais de Justice au Palais Administratif. Il profita de la relative fraîcheur nocturne pour s'aérer. La chaleur de la journée était oppressante, et les bureaux étaient surchauffés. L'effervescence du Palais ajoutée et on obtenu une véritable poudrière. Il avait entendu de nombreux éclats de voix, et avait même dû intervenir pour séparer une altercation.

    Hugues avait travaillé tard sur certains dossiers, son escapade dans les catacombes ayant entraînée un sérieux retard dans les affaires manostiennes, et c'est donc tard dans la nuit que le Conseiller se dirigea vers le Palais.

    Les gardes lui ouvrirent les portes du Palais Administratif, et le Conseiller y entra d'un pas assuré. Un sentiment étrange régnait dans le Palais, parmi les gardes. Il sentit une certaine fébrilité, comme si quelque chose d'étrange était arrivée.

    Le Paladin mit ça sur le compte de la chaleur et de la récente disparition du Conseiller Folken.
    Avançant dans les couloirs du Palais, le Paladin réfléchissait à la mission qu'il avait donnée quelques heures plus tôt au nouveau Conseiller manostien.


  23. #23
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha avait passé plusieurs minutes dans la salle du conseil à méditer, les souvenirs affluant dans on esprit, avant de se décider à bouger un peu. Il n'allait pas déranger les conseillers cette nuit alors qu'ils devaient déjà dormir, il les verrait demain. Il avait voyagé huit mois, il pourrait bien attendre un jour de plus.

    Le voyage avait été long, certes, mais il n'était pas vraiment fatigué. Il décida malgré tout de se rendre dans ses appartements afin de se débarrasser des quelques affaires qu'ils portaient et notamment de son manteau, usé par le voyage, et d'aucune utilité ici, à l'intérieur du palais. Il sortit de la salle du conseil en fermant la porte un peu plus violemment qu'il ne l'aurait voulu, le grand bruit faisant grimacer les soldats qui en gardaient la porte.


    - Pardon.


    La salle du conseil, comme son nom l'indiquait, n'était ordinairement réservée qu'aux membres du conseil. Le statut de conseiller de Lothringen était encore tout frais et Hugues de Breizh n'avait pas encore mis les gardes au courant. C'est pourquoi, lorsqu'il reconnut le bruit caractéristique des portes en bois de la salle alors qu'il parcourait le couloir principal du palais, il porta la main à la garde de son épée, car nul à Manost ne pouvait entrer dans la salle sans permission ou sans avoir à en découdre avec les gardes de l'entrée. A cette heure si tardive, il valait mieux être prêt à faire face à toute éventualité. Il pénétra dans l'anti-chambre de la salle du conseil, les portes encore masquées par les piliers de cette salle.

    Le "pardon" qui s'en suivit le surprit et il s'arrêta. C'était une voix qu'il n'avait plus entendue depuis longtemps. Il devait se tromper, le temps avait dû altérer son souvenir, et pourtant...

    Ravestha salua les gardes d'un geste rapide de la main avant de prendre la direction du couloir qui le mènerait à ses appartements. Un homme qu'il reconnut presque aussitôt apparut sur le côté de l'anti-chambre : Hugues de Breizh. Il s'arrêta net, surpris et heureux de voir le paladin qu'il observa. Comme toujours, malgré le poids des charges et du devoir, il avait fière allure.


    - Eh bien, Sire De Breizh, je ne m'attendais pas à vous voir éveillé alors que le soleil est depuis longtemps couché. Mais c'est une grande joie de vous revoir et une joie sincère.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  24. #24
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'une Relique

    Hugues n'en cru pas ses yeux. Il pensa que la chaleur lui jouait des tours, et que c'était le résultat d'un mirage vivant. Mais non, les mirages ne parlent pas, et de toute façon, il était trop bien réveillé pour être victime d'une hallucination.
    Ravestha, le Grand Emissaire de Helm était de retour, après huit longs mois d'absence.

    Hugues l'accueillit comme il se doit et s'inclina devant l'émissaire. Celui-ci le fit se relever. Ravestha semblait heureux de trouver quelqu'un qu'il connaissait. Il allait pouvoir étancher sa soif de renseignements, désirant savoir ce qui était advenu de Manost pendant son départ.

    Ce fut d'ailleurs la première question qu'il posa au Paladin une fois que tout du s'était installé dabs les appartements de l'Emissaire. Aucune odeur de renfermé, rien, tout avait été soigneusement lavé, aérer tous les jours dans l'attente d'un hypothétique retour.

    Le visage plutôt grave du Paladin inquiéta un tantinet l'Emissaire. Helm seul savait ce qui était advenu à Manost durant ses huit longs mois d'absence, et il avait hâte que le Paladin lui conte cela. Mais en même temps, une certaine appréhension le taraudait.


    "Les choses ont plutôt mal tourné durant votre absence Messire. Je pense être l'oiseau de mauvais augure le jour même de votre arrivée. En ce qui concerne le Conseil de Manost, il n'a plus aucun rapport avec le Conseil de naguère. Messire Kaozium a été assassiné durant votre quête du Fys’Nuyr. Tant bien que mal, Messire Egrevyn, Folken, Eric Ze God et Wookiee continuèrent d'apporter leur contribution au Conseil, afin de permettre à Manost de vivre.
    L'assassin de Messire Kaozium fut démasqué durant la débâcle des troupes de Shar, et il fut condamné comme il se doit.

    Les mois passèrent dans Manost, à un rythme tranquille puis vint un jour ou plus aucunes nouvelles du Conseiller financier arrivèrent. On est d'ailleurs, encore, à ce jour sans nouvelle de celui-ci, mais rien ne dit qu'il ait trépassé. Les finances furent alors confiées au Gnome Jan Foudreroche et à Rodriguez Alcanzar. On a frôlé d'ailleurs la banqueroute quand ce financier joua un peu trop à la bourse féérunienne. Fort heureusement, il rattrapa le coup avec les idées de son ami gnome, et désormais, Manost se porte, financièrement parlant, vraiment bien."

    Le Paladin marqua une pause et but un long verre d'eau. La fraîcheur de la nuit était relative et parler donnait soif. Il reprit aussitôt son récit.


    "Ensuite, Manost traversa probablement sa plus grave crise. Le Sieur Berrak et moi-même partîmes en voyage à Mélandis la Sombre. Des affaires l'attendaient apparemment et il m'avait demandé de l'accompagner, en tant que garde du corps et qu'ami. Tout se passa bien, mais au détour d'une ruelle, une sombre vision nous apparut. L'Elfe de Lune Banshee Sangdelune se vidait de son sang, mortellement blessée par une créature de la nuit. Fou de douleur le Conseiller Berrak se lança à sa poursuite. Apportant les derniers réconforts à Banshee, je me suis lancé à la poursuite du Conseiller. J'arriva au moment où le sombre vampire Walar le tuait. Manost perdit le même jour deux de ses plus fidèles serviteurs. Mon périple mélandien se poursuivit durant de longues semaines, mais j'aimerais ne pas en parler pour l'heure, le souvenir de ce que j'ai subit est encore trop lourd.

    De retour à Manost, le Conseil réunit en séance extraordinaire me nomma, une fois mon récit des évènements mélandiens effectué, Conseiller à la Justice en remplacement de Messire Kaozium, et surtout pour permettre à Manost d'avoir un Conseil présent. Puis vint le jour de la déchéance du Conseiller Wookiee. Transformé en ce qu'il exécrait, sachez que l'Ordre régla le problème comme il se du, mais un nouveau Conseiller venait de disparaître.

    Messire Folken et moi-même dirigeâmes Manost tant bien que mal, voguant à la tête de la cité bénie en évitant les embûches. Nous étions en train de discuter de la nomination d'un nouveau Conseiller, quand une série d'assassinant éclata dans Manost. Etrangement, elle ciblait toujours le même type d'individu, nous apprenions par la suite, qu'elle visait surtout un de nos gardes, Méryllim Martial. La ville fut placée en état d'alerte, et les assassins traqués. Depuis quelques temps, aucun assassinat n'est commis, nous pensons donc que les tueurs sont partis. Et puis, alors que je pensais pouvoir goûter à quelque repos, un Vampire se mit à sévir. Un groupe fut mis en place et le Conseiller Folken et moi-même y avons pris part. Le Vampire fut éliminé, mais hélas, le Conseiller Folken sombra dans une soudaine folie, et il disparut sans laisser de traces. Aucune patrouille ne le vit quitter les égouts, ni la ville. Mais mon intime conviction me dit que le Conseiller est loin.

    Je pris donc, seul, les rênes de la ville, et j'ai cet après-midi même, nommé un nouveau Conseiller. Il s'agit du semi-drow Lothringen. Folken et moi étions intimement convaincu des qualités de Lothringen, et c'est pour cela que nous lui avons confié les rênes de la politique extérieure manostienne.
    Voilà Messire, vous savez ce qui est arrivé au Conseil durant votre absence. Je suis désolé de vous apprendre pareil chose le jour de votre retour parmi nous, mais je préfère que vous l'appreniez de ma bouche plutôt que par celle de quelqu'un d'autre."

  25. #25
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha n'en revenait pas. Le fait qu'il était déjà assis masqua en partie la fébrilité qui l'avait gagné à l'annonce de la mort de ses amis Egrevyn Berrak et Wookiee et de la disparition d'Eric et Folken, sans parler de la mort d'une éminente citoyenne de Manost : Banshee Sangdelune. Deux conseillers étaient morts, et deux portés disparus, tous des amis. Un mot devait raisonner longtemps dans l'esprit du Grand Emissaire après les propos rapportés par le conseiller, c'était celui du dirigeant melandien Walar. Ce vampire qui incarnait à lui seul toute la cruauté et le mal de Melandis.
    Les nouvelles que lui rapportait Hugues le boulversèrent jusqu'au plus profond de son âme. L'autorité manostienne avait été décimée, tant d'amis perdus... Ravestha s'autorisa quelques secondes pour digérer au mieux tout cela car il devait recouvrer rapidement les esprits et garder la tête froide pour les jours à venir. Il ne put cependant pas retenir les larmes qui lui montaient aux yeux.
    Ravestha se pinca les yeux pour éviter qu'elles ne s'écoulent, avant de relever la tête et de regarder Hugues :


    - Vous avez eu parfaitement raison, et vous avez bien agi. Je dois vous remercier pour ce que vous avez pour Manost durant mon absence. Je n'ai pas perdu espoir de pouvoir remercier Folken et Eric directement... Je suis heureux de vous compter parmi les membres du conseil. Le grand Emissaire s'efforca de sourire malgré la peine qui le dominait. De ce que je sais, la justesse de votre jugement n'a jamais fait défaut, et c'est donc pour cela que je vous fais confiance en ce qui concerne la nomination de Lothringen. Quand je vois que Manost se porte bien compte-tenu de ce qu'ont connu ses dirigeants, je me dis que la cité bénie a dans ses rangs un conseiller de qualité. De plus, le Très Noble Ordre du Coeur Radieux a toujours été un pilier de la cité. Les yeux lui piquèrent alors que de nouvelles larmes se formaient, prêtes à s'écouler sur ses joues. Le nom de l'ordre restait encore trop attaché à Wookiee Al Kashyyk. Veuillez m'excuser cet instant. La tristesse me submerge car j'ai perdu des amis avant tout.

    Le Grand Emissaire serra les poings puis s'efforça d'afficher un visage plus ferme et déterminé, et qui ne soit pas le reflet de sa peine intérieure. Que penserait le nouveau conseiller si le Grand Emissaire se montrait si fragile ? Il essaya de garder une apparence digne.

    - Je vais pouvoir reprendre mes fonctions à présent que je suis revenu. S'il y a quelque affaire en cours, n'hésitez pas. Car je suis resté trop longtemps seul avec mes pensées durant ce long voyage et un peu d'action me permettrait de ne pas réitérer cela avec ces nouvelles sombres...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  26. #26
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Quête : Vol d'une Relique

    Le Paladin comprenait l'émotion qui pouvait submerger Ravestha en ce moment douloureux. Lui-même avait connu pareil moment, tout au long de sa vie. Ses parents, son mentor, ses amis. Beaucoup de personnes qu'il connaissait avaient parcouru le chemin les menant à l'au-delà, et beaucoup le feront sûrement avant que lui-même ne vienne à trépasser.

    Hugues reconnaissait le courage de Ravestha. Il ne montra qu'un bref instant son désarroi, et déjà, il retournait aux affaires.


    "Vous pouvez compter sur mon soutien Emissaire. Je suis à votre entière disposition. En ce moment même, nous avons une affaire urgente à régler en effet. La Relique trouvée lors de la construction de Manost a été dérobée. Nous avons pu jusqu'à présent masquer cette perte au peuple en la remplaçant par une copie, mais j'ai bien peur que le subterfuge ne dure pas éternellement.
    Un groupe d'aventurier avait été chargé de mener une enquête, il y a de cela des mois, mais des problèmes plus urgents nous avaient contraint de leur retirer l'affaire, et de la confier à la section enquête du Palais de Justice. Mais leurs efforts n'ont rien donné, et je dois vous avouer qu'il faudrait leur donner un sacré coup de pieds où je pense, car nous avons affaire à une sacré bande d'incompétents. C'est pourquoi j'ai pris la décision de redonner l'enquête à Lothringen qui l'avait suivi au début.
    Voilà le dernier problème en date Messire."

  27. #27
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une Relique

    - En effet cela devient urgent. Je prendrai contact avec Lothringen dès demain pour savoir où nous en sommes et qui participe à l'enquête. En tout cas, merci d'avoir pris le temps de me narrer tout ce qui s'était passé. Je suis content de vous avoir revu, même si j'avais espéré que vous ne seriez pas le seul que je revoie. A présent je vais me reposer, et je crois aussi que vous avez besoin de sommeil. Nous nous reverrons sous peu, Sire De Breizh.

    Sur ces paroles, Hugues se leva et salua le Grand Emissaire avant de quitter ses appartements et de rejoindre les siens pour un repos bien mérité...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  28. #28
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Quête : Vol d'une Relique

    Ravestha fut réveillé avec le soleil qui pointait tout juste à l'est, il somnola quelques temps mais le Grand Emissaire n'avait plus sommeil. Il resta quelques instants allongé à profiter du calme de sa chambre, puis se décida enfin à bouger. Il se fit une toilette rapide avant de nettoyer son équipement qui le méritait bien après son long voyage, acte qu'il préférait toujours faire lui-même. A la fin, son armure semblait comme neuve, à quelques traces près et Ravestha était satisfait de son travail.
    Après l'avoir revêtit et une fois s'être assuré que ses lames étaient bien en place, il prit un sac de toile qui contenait de nombreux parchemins qu'il avait récupéré durant son voyage, et notamment à Eauprofonde et Lunargent.
    Il se dirigea vers l'office culturel de Manost afin de les confier à des personnes plus compétentes que lui, et que ces textes ne manqueraient pas de passionner.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  29. #29
    Elissa Keens Invités
    Quete : La fin de la lutte pour le trône du Soleil ( enfin ! )

    Originally posted by Calisto@vendredi 11 mars 2005 à 20:37
    Calisto espérait que Djecks se désignerait comme porte parole du groupe, car elle venait a peine d'en faire partie et ne connaissait pas les détails de leur aventure...
    [snapback]207098[/snapback]
    Ci dessus les épisodes précédents ... sic


    Voyant les trois personnes discutailler depuis un bon bout de temps afin de savoir qui allait avoir l'insigne honneur supreme de pouvoir eventuellement demander une entrevue avec un quelquonque inconnu dans le batiment , un des gardes en faction décida enfin d'aller voir ce qu'il se passait. Avec la loi martiale décrétée , ils etaient tous un peu sur les nerfs ... meme si ce groupe ne paraissait guère dangeureux , il fallait savoir.

    Bonjour citoyens. Que puis-je pour vous ? La loi martiale étant décrétée sur ordre du conseiller Folken , soit vous rentrez , soit vous partez. Mais vous ne restez pas.

  30. #30
    Schédir Invités
    *La porte s'ouvrit subitement et Schédir, en provenance des caves Sakasse, rentra rapidement dans le batiment.*

    "Sieur Sakasse m'a demandé un service, je dois alerter le conseil de son état, ainsi que dame Banshee".

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Palais de Justice
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 467
    Dernier message: 11/01/2015, 12h06
  2. [Bâtiment] Palais de Melandis
    Par dragum dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 19
    Dernier message: 21/11/2013, 21h57
  3. [Bâtiment] L'Antichambre du Conseil
    Par Mornagest dans le forum Le Havre Bourgeois
    Réponses: 119
    Dernier message: 31/05/2013, 13h13
  4. [Bâtiment] Le Palais des Murmures
    Par Lothringen dans le forum La Citadelle de la Lame d'Argent
    Réponses: 215
    Dernier message: 02/03/2011, 21h21
  5. [Bâtiment] L'antichambre du Conseil
    Par Seina dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 170
    Dernier message: 12/02/2008, 01h47

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231