Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 66

Discussion: [Commerce] La Grotte d'Elfwood

  1. #1
    Bouliiar Invités
    Le bâtiment est orné d’images d’yeux et de pentacles. La pancarte au-dessus de la porte indiquant le nom de la boutique : « La Grotte d'Elfwood ». Sur une plaque est gravé : « Lies, magicienne de talent vous propose ses objets de divination et vous met à disposition des invocations de démons pour vos besoins d’informations.».

    L’intérieur est éclairé par des bougies, dont les flammes se reflètent dans des coupes et des orbes installés sur les rayonnages. Quelques méphites volètent entre les rayons, surveillant les clients et particulièrement leurs mains. Dans le fond de la salle, près du comptoir, se tient une gargouille dont l’immobilité illusoire est démentie par ses yeux scintillants. la magicienne derrière le comptoir a une coupe remplie de bagues près de lui.

    Proche du comptoir se trouvent deux portes, l’une menant vers l’arrière-salle et l’autre sur un petit couloir. Au fond se tient une seconde gargouille et quatre portes se trouvent de part et d’autre du corridor. Derrière les battants se trouvent des pièces comportant chacune au centre un pentacle, les lignes sont des éclats de pierres précieuses incrustées dans le sol. Les murs, quant à eux, sont recouverts de glyphes magiques. Le symbole de Beshaba se trouve au-dessus des portes, message discret pour que la chance soit avec les clients dans leur demandes.

    Une pancarte, sur un mur dans la salle principale, indique les prix :


    -Coupes de clairvision : 150 po
    -Boules de cristal (orbes de clairvision) : 150 po
    -Globes de communications à distance (lot de deux) : 150 po
    -Parchemins de sort d’œil de mage : 75 po
    -Joyaux de prises d’images : 75 po
    -Pendentifs de communication vocale (lot de deux) : 100 po
    -Potions de souvenances : 75 po
    -Tarot magique : 75 po
    -Mouchards + coupes reliées (boucles d’oreilles, boutons, oeils de verre, pendentifs, bagues, à la demandes …) : 150 po

    Sur le mur opposé sont affichés les tarifs de convocations démoniaques :
    (Ces invocations ont pour but de faire progresser le RP, en demandant les réponses à certaines questions à des démons. Si les questions sont importantes, prenez un démon majeur. Ne demandez pas à un fiélon du puit le résultat de la course de grenouilles du quartier ou à un quasit la recette de la pierre philosophale ! Choisissez bien.)

    -Diablotin : 300 po pour une question +75 po par question supplémentaire
    -Quasit : 450 po pour une question +75 po par question supplémentaire
    -Fielon mineur : 600 po pour une question +100 po par question supplémentaire
    -Glabrezu : 750 po pour une question +100 po par question supplémentaire
    -Fielon majeur : 900 po pour une question + 150 po par question supplémentaire
    -Baalor : 1000 po pour une question +150 po par question supplémentaire
    -Tanar’ri : 1100 po pour une question +150 po par question supplémentaire
    -Fielon du Puit : 1400 po pour une question + 200 po par question supplémentaire


    EDIT HRP de Nath : description originale de Bouliiar, modifiée par mes soins pour des raisons de cohérence.

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe remarqua une lueur à travers les vitres noircies par la poussière, elle s'avança de plus près mais ne distingua pas plus de quel objet il pouvait s'agir.
    Elle poussa la porte dont le loquet rendit l'âme aussi sec. Un désordre était maître des lieux, elle demanda s'il y avait quelqu'un mais en unique réponse, un rat se sauva par où elle venait d'entrer.
    Elle jeta un oeil aux alentours, des articles d'arts divinatoires avaient pour demeure des étagères à n'en plus finir, elle repoussa la porte et se mit à la recherche d'un balai pour ainsi donner vie à ce lieu abandonné depuis longtemps sûrement.
    Elle y passa une bonne partie de la journée et même tard durant la nuit. Elle n'avait pas vu le temps passer et elle avait oublié de prévenir son amant. Ce lieu l'avait comme envoûtée, elle eut finir de balayer au petit matin, sa robe ressemblait énormément à celle d'une cendrillon. Epuisée par tout ce ménage, elle tomba en arrière mais fût retenu par un corps qui lui était familier, son vampire savait où l'a trouvé à chaque fois, possédait-il un don?
    Elle lui demanda d'une voix frébile : "crois-tu que je pourrais m'occuper de ce magasin abandonné?" puis elle s'endormit dans les bras de celui-ci, le sourire aux lèvres.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  3. #3
    Seina Invités
    Lorsque les deux amants se réveillèrent, il virent en face d'eux , Seina, un sourire amusé au coin des lèvres...

    " Drôle d'endroit pour folatrer... Vous n'êtes pas sans savoir que cette batisse appartient à Bouliar... Heureusement que Nathiel était là.. car ma garde vous aurait tué sans aucun scrupule sans sa présence... Bref ils sont venu me prévenir que vous prenniez possession de ces lieux. Sachez que je suis seul décideur en ce quartier... vous auriez du me prévenir avant.... je pourrai vous emprisonner pour ça... Néanmoins je ferai une faveur à Nathiel et fermerai les yeux .... je vous accorde le droit de récupérer cette boutique... voici les papiers officiels. Tachez de rendre sa splendeur à ce lieu... Bien le bonjour..."

  4. #4
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire jeta un regard amusé au barde, il faisait rarement preuve de clémence ou de bonté. Sans doute une façon comme une autre de s'attirer les faveurs d'un conseiller pour retrouver sa place au sommet de la hiérarchie mélandienne. Grandement amusé, il lança un petit sourire énigmatique au dirigeant de la guilde du commerce, aurait-il trouvé là un allié dans son ascencion?

    Une fois ce dernier parti, le vampire serra un peu plus fort sa dame contre lui.


    Considérez désormais cette boutique comme votre mon aimée. Sachez que si vous avez besoin d'aide pour la rénover je suis à votre entière disposition, tout comme mes hommes. Puissent ces lieux vous apporter tout l'épanouissement dont vous avez besoin ma douce.

    Le vampire laissa une main s'hasarder dans les cheveux ambrés de son aimée avant de quitter la bâtisse vers des occupations bien moins agréables et calmes.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe avait fait téléporter tout ce dont elle avait besoin pour rénover, elle fut émue quand le familier se jeta sur elle pour la caliner tendrement mais quelle fut sa réaction quand celui ci sortit une blague aussi "profonde" que celle du prêtre Egrevyn.
    Elle disposait donc d'un familier, d'une boule de cristal, d'un jeu de tarots et de diverses décorations et peintures, planches en tout genre.
    Elle n'avait pas oublié l'essentiel qui semblait repousser le vampire, des rideaux rouges vifs.
    Elle se tourna vers celui-ci, Alyps toujours accroché à elle... et bien ma foi, c'est parti.... :eye:


    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  6. #6
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire se concentra un moment. Il se mit alors à chanter les runes et les incantations en masse. Doucement divers objets apparûrent.

    Une pancarte finement décorée au dessus de la porte.



    des objets nécromantiques et d'autres aux usages les plus divers.





    Le vampire cessa alors de chanter ces mots aux consonnances étranges.


    Voila ma maigre participation à ton échope mon aimée. Mais laisse moi te faire un dernier cadeau. Tu semblais fort contrite que Navi te quite, c'est pourquo voila trois compagnes que je t'offre.

    Alors qu'il parlait le vampire esquissait d'étranges signes du bout des doigts et trois fées apparûrent.







    Il ne te reste qu'à les nommer désormais. Déclara t-il avec un grand sourire.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe fut émue et ne put retenir ses larmes, les fées se mirent à danser. Une semblait très espiègles, elle s'appelerait donc Chipie, celle dénudée avait surement la luxure dans la peau c'est pourquoi elle la nomma Luxya et la troisième Luna car ses cheveux brillaient comme la lune dans la nuit noire.
    Elle adorait la manière dont les pièces étaient décorées, le coin pour la voyance était merveilleux.
    Elle se tourna vers son vampire et dit : "Je sais que tu ne crois pas à tout cela mais tu seras mon premier client. Pose une question pour toi même et choisis trois cartes."
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  8. #8
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire hésita un instant... Il ne savait guère quoi demander... Puis il se lança, tentant une question quelque peu banale mais qui pourtant lui était chère.

    Longtemps le bonheur m'a fuit, j'ai perdu mes seuls compagnons récemment. Néanmoins enfin je crois avoir un espoir, à nouveau je ressens cette sensation de bien-être si longtemps disparue... Saurais-je conserver ce bonheur? Saurais-je le préserver, te garder auprès de moi, te satisfaire dans notre union?

    Cette question le gênait énormément il fallait l'avouer, mais au fond de lui c'était bien la seule chose qu'il voulait savoir... Il désigna alors trois des cartes étalées sur la table devant lui.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe consulta les cartes et dit :
    "Tu as tiré la "tempérance" qui est une carte d'apaisement, elle symbolise l'harmonie et l'équilibre.
    Tu as ensuite tiré "le jugement" en renversée, cette carte t'invite à te débarasser de tes idées reçues, de tes idées toutes faites et de tes complexes.
    Enfin, la carte qui te donne conseil est "l'impératrice" qui t'invite à extérioriser tes sentiments, à plus communiquer sans pour autant tout dire."

    J'espère que les explications sont assez clairs. A ce moment, deux petites boules de poils apparurent par la porte entrebaillée, les fées avaient bien fait leur travail.
    Le vampire fût surpris ...

    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  10. #10
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire essaya d'interpreter le message des cartes tant bien que mal... Au final il finit par se dire que le message était positif même s'il ne répondait pas vraiment à sa question. La divination était un art bien obscure...

    Soudain il vit entrer les deux louveteaux. Il hésita un instant, la douleur de la perte de ses compagnons était encore vive dans son for intérieur. Puis les deux petites créatures commencèrent à courir en tous sens. Le premier tentait d'attraper Chipie, alors que le second semblait fort attiré par l'idée de dévorer sa propre queue. Le vampire fut amusé et attendri par cette vue. Les deux petites créatures se ruèrent vers lui sans préavis pour se heurter à ses lourdes bottes.

    Le mort-vivant se baissa alors pour les saisir et le serrer contre son torse, les deux animaux s'agitaient visiblements intrigués par la grande chose froide qui les tenait. Ils sautèrent de ses bras et tournèrent autour en japant joyeusement. Apparemment ils avaient adopté leur nouveau maître. Emu le vampire se tourna vers sa femme.


    Mille mercis pour ce cadeau des plus... Personnels...

    Sur quoi il l'embrassa tendrement.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  11. #11
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies arriva au commerce, y entra sans mettre prêter attention pour savoir si son mari l'a suivait, elle fouilla nombreuses étagères en compagnie de ses compagnons, rangea ci et la divers objets et trouva son bonheur, elle l'emballa près à être offrir et attendit un éventuel client mais hélas il n'y avait pas foule et elle ne pourrait continuer à gérer un magasin s'il n'apportait pas de bénéfices.
    Elle sortit un livre de magie et bouquina en attendant que la journée se passe. Mais elle n'avait guère de visites mis à part celles de ses 3 chipies et d'alyps qui couraient partout et allait dans la réserve chercher de quoi nourrir Dada.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  12. #12
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire avait suivit sa belle dans l'ombre, bien à l'abris des regards tapi dans l'obscurité qu'il chérissait tant. Il la veilla un instant, attentif à ses moindre mouvements, attendri par l'attitude de sa femme. Il toqua à la porte, mais lorsqu'elle ouvrit elle ne trouva personne, mais un magnifique bouquet de roses noires. Elle ne peut que reconnaitre là la griffe du vampire, et un sourire d'un rare beauté lui échappa, mais n'échappa guère au mort-vivant hors de vue sur un toit. Ce dernier l'observa encore un moment avant d'épousseter sa cape, il avait à faire. Il se dirigea donc vers le temple de Talos, là où on avait vu la fameuse Oan pour la dernière fois.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  13. #13
    Chaos Invités
    Alors que la journée avancait tranquillement dans la cité du Chaos, un mage du Zhentarim entre dans le commerce espérant trouver quelqu'un, il ne comprenait pas pourquoi il avait été envoyé mais son supérieur lui avait ordonné d'aller chercher ce dont il avait besoin. Il rentra et vit une elfe plongée dans un livre de magie, il s'approcha d'elle.

    Bonjour, j'aurais besoin de quatre globes de communication à distance, ceci le plus rapidement possible.

    Il attendit la réponse de l'elfe, il vit des sortes de fées s'agiter dans le commerce ce qui l'étonna un peu.


  14. #14
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe releva la tête, referma le livre, ordonna à ses fées de se calmer puis elle dit :
    "Bienvenu, et bien je vous apporte cela de suite."
    Elle alla les chercher, les mis dans un sac et les tendit à son client avec en cadeau de bienvenu, un peu d'encens.
    "Cela vous fera 300 po." Elle lui fît un de ses plus beaux sourires et les fées vinrent tournoyer autour de lui avant de le saluer et retourner jouer ailleurs.
    "Vous désirez quelque chose d'autres? Je tire les cartes pour 15 po."
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  15. #15
    Chaos Invités
    Le mage réfléchit quelques instants et sortit une bourse qu'il déposa sur le comptoir. Il prit le sac contenant les globes ainsi que de l'encens.

    A vrai dire, ceci pourrait peut etre intéresser mon maître, mais moi en temps que mage, je cherche plutot a conserver ma place dans l'organisation ainsi que ma vie. Je lui en parlerai et merci de votre rapidité.

    Le mage salua l'elfe avant de commencer une incantation.

    Mage ---> Téléportation sans erreur ---> Mage

    Il disparut quelques instants après dans une gerbe d'étincelles de magie pour réapparaitre dans une des nombreuses salles de la Tour.

  16. #16
    Mycontil Invités
    Se passe avant la quête des cryptes

    Tandis qu'un orage s'abattait violement sur la cité du Chaos, un sombre personnage (suivi de près par un noir corbeau) pénètrait dans l'enceinte de la toute "récente" boutique de divination .
    La démarche légère du personnage trahissait son appartenance à la race elfique tandis que sa longue robe noire révélait ses affinités avec l'Art (comme il se plaisait à appeler la magie).
    D'un pas nonchalant le magicien se dirigea vers le comptoir d'ou il put appercevoir la nouvelle tenancière; elle se parait d'une beauté qui ne pouvait être qu'elfique: des traits fins, une peau d'albâtre, un port gracieux, oui vraiment elle ne pouvait qu'appartenir à la noble race des elfes...
    Après quelques instants de contemplation silentieuse le mage interpella la commercante d'un petit toussotement.


    -"Thraslis'ths fli'ls'th's d'at'a'lis (*Bonjours à vous noble dame), je souhaiterais faire l'acquisition d'un orbe de clairvision... dans les plus brefs délais.

    Sur ces mots Elthiriel se replongea dans les océans bleutés qu'étaient les doux yeux de l'elfe...

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe salua son nouveau client et lui tendit un regard des plus charmeurs.
    "Thraslis'ths fli'ls'th's d'at'a'lis (*Bonjour à vous noble dame), je souhaiterais si possible faire l'acquisition d'un orbe de clairvision.En possédez-vous?" dit le mage.
    L'elfe se dirigea vers le panneau, consulta les prix (qu'hélas elle ne connaissait pas encore par coeur) et partit dans la réserve sous le regard charmé de son client.
    Elle revient avec un sac et un peu d'encens et dit :
    "Cela vous fera 150 po et l'encens senteur rose et mon cadeau de bienvenu, en se consumant, il vous fera penser à moi ajouta t-elle avec un regard malicieux et demanda poliment : "Vous désirez autre chose ou ce sera tout pour aujourd'hui?".
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  18. #18
    Mycontil Invités
    Lorsque l'elfe revint avec la commande du magicien, celui-ci lui tendit une petite bourse de cuir noir qu'elle empocha prestement avant de faire étalage de la politesse coutumière aux marchands.

    -"Non merci, je ne désire rien de plus... en tous cas rien que je ne puisse obtenir..." ajouta le mage avec un sourire taquin

    Sur ce, il fut engloutit par les volutes de fumée ocre qu'il venait d'invoquer...

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    L'elfe s'ennuyait ferme depuis quelques jours, elle avait nettoyé tous les recoins possibles et imaginables et avait bien remarquer Link cuvant dans un coin mais rien de réellement passionnant. Au domaine, son bien aimé y était peu et elle commencait à se lasser fermement de sa vie, le bébé lui donnait du fil à retordre, en effet, elle en était à son 9ième mois.
    Elle passait le plus clair de son temps à lire ou écrire divers poèmes qu'Alyps allait porter au Mélandinopôle. Elle s'amusait de le voir revenir avec une bourse d'or, une fleur, un bout de papier qu'il lui offrait si gentiment.
    Elle fût surprise, ce matin là, de le voir arriver tout mouillé portant en sa gueule un petit chiot. Sur le coup, elle se dit qu'elle ne pouvait l'adopter, qu'il devait bien appartenir à quelqu'un mais le voyant tout perdu, elle fût prise d'affection. Ce soir, elle tenterait de le faire accepter par son mari sans que celui ci est envie de lui croquer un rein.
    Elle passa la journée dans son comerce sans âme qui vivent, à part ses petits protégés, et se décida à rentrer vers les 18 heures au domaine.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  20. #20
    Bouliiar Invités
    Le Mage entra dans son ancienne boutique et alla voir Lies Ecthelion derrière le comptoir. Il dit :

    « Bonjours Dame Elfe, je me nomme Bouliiar, ancien gérant de cette boutique. Une lueur de mélancolie passa dans ses yeux quand il enchaîna. J’espère que vous aurai plus de chance que moi dans cette affaire. Mais je ne regrette rien, Dame Beshaba ne ma pas soutenue dans cette entreprise je respecterais son choix … »

    Le moment de faiblesse passé Bouliiar demanda : « Je suis venu ici pour les deux gargouilles de pierre. Se sont des objets enchantés auquel je tiens et le fait qu’elle ne vous aient pas attaquées en entrant ici montre bien que la magie est à renouveler.

    Il attendit la réponse en laissant errer son regard le long des rayonnages

  21. #21
    Seina Invités
    QUETE SURPRISE : acte 1 : nuit sanglante


    Les occupants de la boutique eurent l'impression d'entendre un râle au dehors, comme si quelqu'un venait de se faire tuer.... A cet instant là, la porte de la boutique fut défoncée et quatre gobelins vétus entièrement en noir pénètrèrent dans la boutique. Ils étaient armés d'épées courtes et de dagues.

    " Gnark Org Tel Verkor" furent les paroles prononcée par l'un d'eux.


    ( si quelqu'un parle gobelin qu'il me le signale)

    Le squatre gobelins commencèrent à s'avancer vers les personnes présentes.



    PS : vous etes cocnernés par ce post : bouliar et lies.. vu que vous êtes dans la boutique

  22. #22
    Bouliiar Invités
    Le mage regarda les gobelins brièvement avec un mépris évident, agacé qu'on interrompe ainsi la conversation. Puis, à titre d'essais il tapa deux fois dans ses mains. Au grand fracas qui suivi dans le fond de la boutique le mage rouge sourit.

    De l'arrière boutique déboulère deux gargouilles de pierres (couvertes de débris de bois, de poussières et de toiles d'araignées) qui se jetère sur les gobelins. Bouliiar profita de l'hésitation de ceux-ci pour incanter.


    Bouliiar--->Lenteur--->Gobelins

    Alors que les gobelins aux mouvements ralentits sortirent de leur torpeur, les gargouillent furent sur eux. Le sang gicla et le mage commenta :

    "- Finalement seul l'enchantement d'alarme s'était dissipé, ce devrait être facile à réenchanter. Une grande giclée de sang et un peu de chair, ralenties, passèrent au-dessus de leur tête. Je crains fort que vous ne deviez refaire le ménage de la boutique. Bien je vous refais ma demande mais attendons d'abords qu'elles ait finis."Une tête de gobelins voltigea ...

    Lies fut interloquée par le spectacle des gobelins qui se faisaient mettre en charpie par les gargouilles. Il faut dire qu'elle les avait prises pour des objets de décorations de mauvais goût j'usqu'à présent et les avais relèguées au fond de la boutique sous des caisses, ce qui expliqué le vacarme de tantôt. Elle frissona à la pensé de ce qui aurait pu lui arriver si le sortilège d'alarme dont le mage avait parlé avait été encore actif à ce moment là, quand elle était rentré, elle...

  23. #23
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies resta bouche bée, elle ne s'avait que dire ni que faire, elle regarda le mage et lâcha un merci avant de lui demander s'il désirait passer au domaine histoire qu'elle le remercie plus amplement. Elle maudit quelque peu Seina qui ne lui avait pas dit pour la magie régnant en ce lieu, bien qu'elle l'ait "sentie". Elle siffla Alyps et lui pria de lui amener son étole avant de se tourner vers Bouliiar :
    "Vous venez oui ou non?" suivi d'un de ses regards pour lesquels elle était si douée. Elle sentit le mage envouté ce qui ne lui déplu pas étant donné qu'elle aimait avoir du monde " à sa botte".
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  24. #24
    Bouliiar Invités
    Charmé, le mage s'inclina en acceptant l'invitation de Lies. Puis il jeta un regard aux gargouilles couvertes de sang de gobelins qui restaient figées en l’attente de nouveaux ordres. D’un mouvement de manche Bouliiar fit apparaître un ovale iridescent, les gargouilles s’engouffrèrent dans le portail qui se referma sur elles. Il se retourna et dit :

    « Bien Dame Lies, je vous suis, je m’occuperait de mes créatures de pierres plus tard. »

    Sur ce, ils quittèrent la boutique.

  25. #25
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Lies et sa bande de joyeux compagnons arrivèrent dans le magasin fermé depuis trop longtemps. Elle aurait du boulot à faire mais elle ne craignait pas le labeur. Elle avait de nombreuses envies en tête comme notamment se procurer de jolies petites poupées vaudou fort à la mode dans les îles.
    Elle commença par faire élire domicile, dans des genres d'aquarium, aux chères souris et araignées qui squattaient les lieux.
    Elle aménagea un local refermé, pièce qui était autrefois la réserve, pour y mettre ses jolies petites poupées et se mit à dire "Je vais vous poupétiser...Vous aurez la suite terrifiante demain !" et elle eût un petit rire sadique.
    L'entrepôt pourrait se trouver derrière dans le jardin après tout. Il était si beau, malheureusement pas aussi beau que celui du domaine mais elle pourrait jardiner à l'occasion...
    Après avoir dépoussiérer le magasin et les divers meubles, elle vernit le tout et installa divers plantes et enchantement le long du mur, elle disposa les divers pots qui étaient ce qu'elle appela "les anciens", ils étaient en effet les décorations de la première ouverture de la boutique.
    Elle disposa sur le comptoir quelques petits biscuits et bonbons ramenés des îles, elle dût lutter contre Alyps le gourmand mais elle parvient à l'occuper ailleurs...près de l'aquarium à poissons Sa tâche était de préparer le bassin à l'arrivée de divers poissons qu'elle avait commandé plus tôt.
    Plusieurs heures s'écoulèrent mais le résultat fût de plus surprenant : des fleurs dans le côté gauche avec divers ornements (tuteur, objets décoratifs, ...). Sur le côté droit, divers enchantements et pots contenant diverses substances plus bizarres les unes que les autres.
    L'entrée était extrémement spacieuse, prête à recevoir de nouveaux objets à vendre.
    Une odeur de Lys se faisait sentir jusque dans l'arrière boutique.

    Lies était occupée à jardiner quand elle entendait Alyps saluer un client, elle se lava les mains au robinet installé sur le côté et elle alla voir de quoi il s'en retournait.
    Lorsqu'elle entra, elle vit un homme assez beau gosse, cheveux châtains courts, yeux marrons et visage et corps assez fins. Il portait une blouse rouge avec au dos écrit "En mer, ils font la paire". Un déclic se fit aussitôt en elle, les poissons !
    L'homme lui tendit un reçu que Lies signa, quand elle vit la somme, elle se dit que son mari serait des plus furieux ce soir et qu'elle avait intérêt à lui préparer un de ses plats favoris.
    Elle remercie l'homme et lui donna 2/3 bonbons pour la route. Elle installa ses poissons dans l'aquarium. Elle était satisfaite du travail d'Alyps.


    Mes poissons
    Et encore
    et toujours
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  26. #26
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [RP : Un nouvel assistant : Bouliiar]

    Lies savait parfaitement qu'elle ne pourrait gérer cela seule, elle avait aussi une famille à s'occuper, elle ne pouvait se permettre de donner la garde de Julian sans cesse à son mari. Il lui fallait donc un assistant, elle prit une de ses plus belles plumes et sur un parchemin elle écrivit :

    "Belle journée,

    Je recherche un ou une assistante pour m'épauler au commerce, le salaire est de 300 PO le mois avec des suppléments selon le travail effectué. le travail consiste à la réception et à servir les clients mais aussi à m'assister dans mes diverses sorties (au marché, dans les autres magasins et/ou villes).
    Les horaires sont modulables en fonction du temps, de la clientèle et de la saison."

    Elle alla accrocher l'affiche avec un clou orné d'une elfe de lune et elle rentra s'occuper d'Alyps qui venait de faire tomber quelques grimoires en tentant d'attraper la boîte de chocoat posée sur une des étagères.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  27. #27
    Bouliiar Invités
    [RP : Un nouvel assistant : Bouliiar]

    Bouliiar avait quittait l’école à pied et parcourai les rues marchandes pour se détendre. La pression et la fatigue résiduelle de son passage au temple l’harassait et l’air doux de l’après midi lui éclaircit les pensées. Il déambula entre les commerces, regardant les vitrines et humait les odeurs, qui étaient tout sauf nauséabondes dans ce quartier de la ville.

    Tournant à une intersection il trouva que les lieux lui était familiers, et reconnu le lieux où il avait créé sa boutique à ses débuts à Mélandis. Faute de clients l’affaire avait périclité, et sa longue absence avait finit de délabrer le bâtiment. Mais Lies Ecthelion avait repris l’affaire et apporté une nouvelle jeunesse au local.

    Ses pas le menèrent directement à l’enseigne où il remarqua une affiche sur la vitrine. La lisant en silence il sourit intérieurement. Les cours à l’écoles ménageaient des larges trous dans l’emploi du temps, pour permettre techniquement aux élèves de travailler par eux-mêmes et aux professeur de préparer leurs cours. Il avait donc beaucoup de temps libre. Et ça lui changerait les esprits de cette insoluble affaire d’agression …

    Pénétrant dans la boutique il avisa le dragon fée qui était le compagnon de Lies. S’avançant vers lui il lui parla doucement, alors qu’Alyps lui jetait un regard interrogateur :


    « Peux-tu allait informer ta maîtresse qu’un postulent pour l’emploi d’assistant l’attend je te prie ? »

  28. #28
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    [RP : Un nouvel assistant : Bouliiar]

    Alyps le regarda avec un air interrogateur et tendi sa patte à l'étranger qui avait en sa main du nougat (visiblement).
    Bouliiar lui tendit la barre et Alyps le fît rentrer dans la boutique. Il alla chercher Lies qui était en train de jardiner. Il lui chuchota des mots à l'oreille tout en machouillant sa friandise.
    Lies entra dans la boutique et vit Bouliiar qui regardait les fleurs.

    "Alyps m'a dit que vous vouliez postuler pour la place. Et bien je dois dire que c'était vous que j'espérais, sans trop y croire, comme assistant. Je suis ravie de voir que vous vous intéressez aussi attentivement à votre ancienne boutique.
    Je n'ai guère le temps de m'attarder sur les détails, je dois retourner au domaine mais si vous voulez bien passer à celui ci vers 19h, nous pourrions régler les menus détails comme le salaire par exemple. Je vous invite à diner, cela vous dit?"

    En attendant sa réponse, elle alla voir ses poissons.
    Kyria
    Tubea
    Maily
    Et Roméo
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  29. #29
    Bouliiar Invités
    [RP : Un nouvel assistant : Bouliiar]

    Le mage rouge sourit à l’elfe.

    « Jusqu’à présent cette boutique était du passé pour moi, mais j’ai du temps libre et je pense que je pourrais effectuer ce dont vous avez besoin. Je serai ravi de vous rejoindre chez vous ce soir, je me souviens que la dernière fois votre cuisine fut excellente. Donc 19 heures, j’y serais sans faute. »

    Il regarda une seconde les poissons exotiques dans leur bocal. Il refit un sourire à Lies et avec une caresse à Alyps il prit congé. Il serait au domaine Ecthelion à l’heure précise, et il avait déjà une idée de ce qu’il pourrait apporter.

    Il fit un crocher pae chez lui puis partit vers le domaine.

  30. #30
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Metz
    Messages
    1 625
    [RP:la Naissance du Maudit]

    En provenance des ruelles des bas-quartiers.


    Le corps de Paulin se pressait sur les ordres de Mekren. Il dépassa vivement le Mélandinopole, superbe et imposant bâtiment qui jurait étrangement avec les quartiers miséreux qu’il venait de quitter. Mekren se félicita d’avoir à se déplacer dans le corps de Paulin. Celui-ci était peut-être idiot, il n’en était pas moins bien bâti et connu des autres petites frappes de Melandis, ce qui lui avait épargné un détroussement en règle. Il porta la main de son hôte dans la poche de son vêtement crasseux et palpa amoureusement l’énorme bourse qui s’y trouvait, et déformait son pantalon de manière équivoque.

    Paulin était économe. En fouillant ses souvenirs, il avait découvert la cachette du petit trésor que sept années de rapines lui avaient constitué. Près de cinq cent
    pièces d’or cliquetaient sous sa main. Il avait eu de la chance de ne pas se les faire dérober. La conscience du racketteur s’était offusquée du « vol » de son magot, et ses insultes avaient redoublé d’intensité. Mekren parvenait un peu à se barricader contre la haine de Paulin, mais ses hurlements résonnaient encore en sourdine dans son crâne, étouffés mais présents.

    Il pénétra dans le quartier marchand. Une foule bigarrée se pressait dans les allées joliment pavées où les harangues des vendeurs se mêlaient aux cris des badauds que l’on détroussait.
    Il resserra la prise de sa main sur sa bourse, méfiant. Ce genre de quartier, en plein milieu de la cohue des passants, était le meilleur endroit pour se faire détrousser.

    Il pressa le pas, impatient d’arriver à destination. La foule le mettait mal à l’aise. Enfin, après plusieurs minutes de marche exténuante entre les chalands et les négociants, il arriva face au bâtiment qu’il cherchait.
    Une pancarte se balançait dans le vent. Elle portait, en lettres imitation bois, l’inscription : « la grotte d’elfwood ». Mekren écarta les lèvres de Paulin en un sourire satisfait. Il aurait bientôt ses réponses.

    Il étudia attentivement les pancartes, cherchant celle qui indiquait les prix des invocations. Il la découvrit puis l’étudia un instant. Une sueur glacée coula sur sa nuque. Il pouvait se payer une petite invocation. Mais il doutait qu’elle puisse répondre. Il avait espéré pouvoir questionner au moins un fiélon mineur, mais la somme qu’il possédait ne lui donnait accès qu’à l’invocation de quasit. Et pour une seule question.

    Il manqua de paniquer, soudain conscient qu’il avait peut-être fait le trajet pour rien. Il resta quelques instants indécis devant la porte. Puis un riche vêtement attira son attention. Un badaud fortuné passait près de lui. Ses réflexes de roublards (il était bretteur dans sa première vie) se mirent immédiatement en branle. Ses yeux acérés cherchèrent le renflement qui indiquait la position de la bourse du gentilhomme. Il l’aperçut, cachée sous le bas du manteau. Sa main se leva sans réfléchir, et la vivacité de Paulin, alliée à sa connaissance du vol à la tire, lui permit de retirer sans bruit la sacoche rebondie qui contenait le trésor du bourgeois. Celui-ci ne remarqua rien.

    Mekren regarda autour de lui pour voir si quelqu’un avait aperçu son geste. Heureusement, la ruelle était peu peuplée, et seuls quelques passants s’y trouvaient. Aucun d’entre eux n’avait, semblait-il, aperçu la manœuvre. Mekren, fourrant son nouveau trésor dans sa deuxième poche, regarda le dos du détroussé s’éloigner.
    « Désolé, mais la fin justifie les moyens » pensa-t-il. Puis il s’engouffra dans le magasin, rassuré par la rondeur de sa nouvelle possession.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Commerce] Au fil de l'épée
    Par QDI dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 18
    Dernier message: 17/06/2008, 23h43
  2. FAIRE DU COMMERCE
    Par Ake dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2006, 23h41
  3. [TS] Une fois dans la grotte, que faire ?
    Par shalala dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/11/2005, 14h47
  4. [Commerce] Animalerie
    Par Calinours dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 398
    Dernier message: 25/07/2004, 19h42
  5. [Commerce] Au char de feu
    Par Aenarion dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 123
    Dernier message: 30/04/2004, 19h27

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230