Page 12 sur 18 PremièrePremière ... 21011121314 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 331 à 360 sur 536

Discussion: [Bâtiment] La Taverne de la Gorgée d'Orge

  1. #331
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    A quand remonte votre dernière visite ? Ca doit être la fois où l'on a fait du temple de Talos un beau tas de ruines, eut-il envie de répondre. Il s'en souvenait bien, la chaleur des flammes, l'air saturé de fumée, le sang répandu des Talosiens... Et tomber sur Lothringen poursuivant les mêmes objectifs dans Melandis, voilà qui avait été hautement improbable. Enfin, c'était une autre époque, et le mal avait été remplacé par le mal. Et bien que Cyric ait pris la place de Talos dans les prières des Melandiens, la disparition du culte du destructeur avait été un symbole qui avait eut un petit gout de vengeance dans la bouche de Ravestha.

    « Eh bien, ma dernière visite remonte à de nombreux mois maintenant, je ne saurais dire précisément. Toujours est-il qu'à l'époque, le soleil noir n'était pas encore l'emblème de la ville. Enfin comme vous dites, quelque soit le dieu qui règne là haut, tant qu'il n'est pas féru de justice et n'habille pas ses soldats comme des paladins, cela ne change guère de chose pour nous. Si ce n'est la guerre, son dénouement aura probablement des répercussions ici et là bas. Et certes on voit l'empereur un peu plus que Venuma, mais ce n'est d'autant pas dans un tel contexte que l'empereur va prendre le risque de s'afficher. »

    Il prit une petite gorgée tout en guettant le moindre indice de son interlocutrice, qu'il soit verbal ou gestuel. En dévisageant la semi orque, il se dit que plus que jamais en tant que sang-mêlé, lui-même avait eu de la chance. Le Grand Emissaire se posa spontanément la question : une telle personne aurait-elle réussi à trouver sa place à Manost ? Car le conseiller Lothringen avait beau être un semi drow, au moins n'était-il pas repoussant. Celle qu'il avait en face avait le double malheur d'être une race peu appréciée mais en plus d'une laideur singulière.
    Dernière modification par Ravestha ; 22/06/2011 à 01h17.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  2. #332
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Il la fixait.
    Sheaxie était habituée à être fixée. C'était assez inévitable quand on avait une apparence comme la sienne, et du fait elle n'avait jamais aucun scrupules à rendre la pareille aux gens. Elle était simplement plus discrète.
    Elle était donc, disait-on, habituée à être l'objet de regards qui variaient souvent entre le dégoût, la haine, la pitié un peu honteuse, et la peur. Ce qu'une petite part d'elle continuait d'exécrer malgré la grande rigueur qu'elle mettait à se contrôler. Une petite part d'elle-même avait envie d'arracher la tête des gens, et ce n'était pas forcément sa moitié orque qui était la plus mal à l'aise avec les regards des autres. Elle savait assez bien ce que les gens, les humains surtout, voyaient en elle, c'était à dire forcément le fruit d'un viol -même si elle ignorait à vrai dire tout de sa conception. Et donc, à partir de cela, elle était forcément violente et mauvaise comme son progéniteur. Ce qui était infondé : elle avait horreur de la violence. Mauvaise, elle l'était certainement, cela dit. Un peu par nécessité : elle n'aurait pas dévoré de Chatons Croustillants© au petit déjeuner, mais le reste du monde pouvait très bien brûler, tant qu'il ne la laisserait pas tranquille elle ne lèverait pas le moindre petit doigt pour lui.
    Or donc les oreilles de Sheaxie commençaient à légèrement s'échauffer. Son interlocuteur n'était pas discret. Étranger ! Cela se voyait si bien sur son visage à lui, et son expression. Les Melandiens évitaient en général de trop s'arrêter sur les espèces comme celle de Sheaxie, et même au delà de la peur, ils devaient y être suffisamment habitués pour pouvoir simplement l'oublier quand ils parlaient à elle ou à ses semblables.

    «Vous avez connu le conflit religieux d'ici ? C'était terrible. Terrible ! Beaucoup pensent que tout s'est arrêté à la chute de Talos, mais il y a eu des attentats mineurs, des prêtres assassinés, bref, un joyeux bordel. Tout va bien maintenant, et plus personne ne conteste Cyric -que ce soit lui ou un autre, comme on dit-, mais on a la guerre avec Manost qui rapplique. Ça n'en finira jamais !»
    Elle haussa les épaules, avant de héler, plus fort, le tavernier.
    «Tavernier, une autre, s'i'ous plaît !»
    Pas très raisonnable. Mais c'était mieux si elle ne voulait pas donner l'impression de rester au comptoir simplement pour harceler le demi-elfe de questions.
    «Ah, et j'y songe, vu que vous êtes pas d'ici, j'pense que vous avez tout intérêt à être raisonnable avec les gardes. Manost et tout. J'en sais rien, mais j'pense qu'ils vont commencer à chercher des espions, c'est toujours comme ça, enfin comprenez, quoi, c'est normal.»
    Elle sourit, c'est à dire qu'elle plissa des yeux de manière amicale afin de ne pas imposer ses petites défenses à la figure de l'elfe.
    «Z'avez l'air d'un type bien, mais les gardes, c'est des gardes, quoi. Faut qu'ils gagnent leur cuivre quotidien.»
    Elle soupira.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  3. #333
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Manost envoyer des espions à Melandis ? Ravestha ne put s'empêcher de juger l'idée assez peu pertinente et se serait bien permis la critiquer s'il avait participé à un conseil de guerre. Il avait décidé de prendre un autre chemin, on ne lui poserait donc pas la question. La guerre se préparait du côté de la frontière, les terres avaient probablement commencé à brûler et les fers à s'entrechoquer. S'il avait fallu dépêcher des hommes dans la cité du Chaos, il aurait mieux valu envoyer des assassins pour régler leur compte à ceux qui tiennent la ville dans leur fauteuil rembourré plutôt que des espions pour écouter le vent parcourir une ville quasiment vide. Les chances pour un espion Manostien de gagner suffisamment la confiance d'un empereur probablement aussi paranoïaque que cruel et intégrer son cercle fermé décisionnaire étaient presque nulles. Probablement autant d'ailleurs que d'avoir vraiment un jour la confiance d'une telle personne. Les généraux de l'armée melandienne devaient savoir qu'au moindre pet de travers, c'est leur tête que l'empereur réclamait. Si Manost remportait la guerre, le semi elfe ne donnait pas cher de la peau des officiers qui avaient échoué dans les rangs de l'empereur. Dans le cas contraire... Ravestha refusait l'image de la cité bénie en proie aux barbares. Il passerait le fils de Venuma au fil de sa lame.

    « Pourquoi diable irais-je chercher noise aux gardes ? Si je suis venu ici, c'est pour continuer à gagner ma croûte. Et derrière des barreaux, pendus par les pieds ou la tête coupée, on a plus de difficultés à trouver du travail. Non, je ne vais pas prendre de risque. A moins que discuter de la situation de la ville avec un semi-orque autour d'un verre soit passible d'une sanction, je n'ai pas de raison de craindre le courroux des soldats. On peut comprendre cependant la prudence des gardes, voir les excès de zèle dont ils peuvent faire preuve. Ils doivent certainement plus craindre la colère de notre empereur si d'aventure un espion arrivait à l'approcher dans les murs de sa propre cité que la menace que sa présence représente vraiment. »

    Il termina son verre et d'un geste de la main, fit signe au tavernier de lui servir la même chose.

    « Enfin ceci dit, je n'ai pas eu à me plaindre de l'attitude des gardes aux portes de la ville, bien au contraire. A l'entendre, j'aurais de quoi m'occuper ici. Si ça se trouve, je vais même finir dans la garde pour un peu que ça paye bien. » lâcha-t-il avec un petit sourire en coin.
    Dernière modification par Ravestha ; 29/06/2011 à 17h00.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  4. #334
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    «L'est pas très facile,l'empereur, z'avez bien raison. Cyric le bénisse et tout ça. Il rêve d'une grande Melandis, et ça m'étonne pas trop qu'on soit en guerre avec ceux qui ont eu le bon bout de Dorrandin... Y'a qu'à comparer le désert et les forêts, pas dur de se demander pourquoi il s'intéresse aux autres Helmites... Ou j'sais pas quoi depuis que Helm est mort... Et c'pas le moment de prendre des vacance là-bas non plus. Enfin, pour moi, ça l'a jamais été. Les paladins, c'est mauvais pour la santé quand on a le teint vert. Et j'aime bien Melandis en ce moment. Au moins, c'est tranquille. Impossible de dire le contraire.»

    Elle haussa les épaules puis se tut quelques instants, faisant tourner la bière dans sa chope d'un air pensif. Les joues lui chauffaient un peu. Ce n'était qu'une bière, mais elle n'aimait vraiment, vraiment, vraiment pas l'alcool, et elle était à jeun.

    «Savez quoi, peut-être bien que les gardes ont besoin de renforts en ce moment, j'suppose qu'un certain nombre d'entre eux sont partis à la guerre. Ça paie peut-être un peu plus que patrouiller la ville. Sûrement même.Sont peu payés, les gardes, à part les officiers peut-être. C'est pour ça que je ne comprend pas trop que quelqu'un de capable comme vous veuille s'engager chez nos gardiens de la paix -bénis soient-ils ! Mais j'imagine que vous préférez la tranquillité aussi. Au moins, les gardes n'ont pas à camper dans la boue.»
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  5. #335
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus avait remonté l'artère principale depuis les portes ([Bâtiment] Le poste du Loup Hurlant, pour ceux qui sont de passages en nos murs) en essayant d'éviter au mieux la foule de plus dense aux abords de la place. L'élu divin ouvrait grand ses yeux avec en tête de mémoriser des points de repères. Savoir retrouver rapidement la place commerçante ou même la porte pourraient s'avérer utile en cas de besoin. On n'était jamais trop prudent, surtaout dans une grande ville. Les indications du capitaine lui permirent de trouver sans peine l'auberge indiquée. Mais il prit le temps d'en étudier l'aspect extérieur avant de se décider à entrer. L'état de la façade renseignerait sur son succès et le soin de ses propriétaires à l'entretenir ou non. Sa taille lui fournirait d'autres indices. Quand il jugea le moment venu, il fit son entrée. Il arbora aussitôt une mine assurée comme s'ilé était un habitué des lieux. Mieux valait ne jamais montrer de faiblesses en public.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  6. #336
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Sheaxie leva la tête à l'arrivée du nouveau venu. Son interlocuteur était silencieux depuis quelques instants, et le son de la porte poussée attira automatiquement son attention. Et comme il n'était pas de rigueur de rester à fixer cinq minutes les nouveaux arrivants d'une taverne, elle tourna la tête et reporta rapidement son attention sur le contenu de son verre, du moins en apparence, la curiosité ayant de nouveau commencé à la travailler. Son regard glissa de côté, cherchant à discrètement analyser le nouvel arrivant. En temps normal, elle n'aurait jamais prêté autant d'attention aux clients de la taverne-quoique-, mais elle n'avait pas grand-chose à faire d'autre, et ils n'étaient que trois.
    Il avait l'air riche. Plus qu'elle. Comme l'elfe, peut-être. Plus beau qu'elle aussi. Cela la fâcha. Les tavernes étaient pour tous ceux qui pouvaient les payer et s'y tenir, pas seulement les rupins élégants, bon sang. Elle en avait assez des bouges au bord du port, de l'odeur de bière acide, de celle de la sueur, des bruits cacophoniques des rires des marins et des gloussements des serveuses-à-profession-flexible. D'accord,personne ne lui avait rien dit, mais cela viendrait. Elle le sentait.Elle avait horreur de ce sentiment. Elle pouvait s'habiller en gentleman -elle l'avait déjà fait, en fait-, mais elle avait toujours cette sensation de faire tache au milieu de gens corrects.Et c'était de leur faute. Même quand ils ne disaient rien, surtout quand ils ne disaient rien.

    Et dire que je pensais que j'étais de bonne humeur. Il me faut vraiment un thérapeute. Je ne peux pas décider de détester tout le monde à vue, c'est mauvais pour le foie. Il ne m'a rien fait, ce pauvre type. C'est toujours utile d'être polie. Dis bonjour, Shea.

    «Bonjour.»

    Dit-elle à l'arrivant, d'un ton effectivement poli et teinté d'un manque d'intérêt inversement proportionnel à la curiosité qu'elle ressentait. D'accord, elle haïssait les riches, nobliaux ou grandsbourgeois (d'ailleurs, elle abhorrait tout autant les pauvres et les miséreux), mais elle adorait découvrir les personnes. Comme une espèce de curiosité masochiste. Elle était, après tout, une sociopathe éminemment sociable.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  7. #337
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus ne s’attendait pas à trouver salle pleine à cette heure de la journée mais les clients étaient plus rares que prévu. Il serait donc plus difficile de se fondre dans la masse à écouter les conversations. Celles-ci seraient moins nombreuses, diminuant les chances de glaner quelque information utile. Mais la pénurie de convives ne desservait pas pour autant ses desseins. Quand il y avait moins de monde, la plupart des gens se laissaient aller à moins de méfiance, surtout envers les étrangers. Et il devait bien se l’avouer, il allait devoir déployer des efforts pour ne plus faire partie de cette catégorie.

    Son entrée grandiloquente lui permit de détailler la salle plus à loisir que s’il avait tenu à ne pas se faire remarquer. C’est ainsi qu’il surprit les regards qui se tournèrent vers lui à son arrivée. Encore un indice utile pour savoir qui aborder et qui éviter. Mais la prudence voulait qu’il temporise aussi se dirige-t-il vers le comptoir et l’aubergiste jusqu’à entendre un bonjour qui lui était forcément adressé. Il ne s’y était pas attendu de la part d’un client, à moins qu’il ne soit pas vraiment ce qu’il paraissait. Mais ce salut ne semblait en rien hostile à défaut d’être amical. Mieux encore, la personne n’était pas assise seule. Les gens accompagnés baissaient davantage leur garde. En les abordant, on risquait moins de se faire rembarrer. A moins bien sûr de s’immiscer dans un rendez-vous galant. Mais cela ne semblait pas être le cas et l’élu divin se tourna vers le client ? Ou était-ce une cliente ? Il peinait à le déterminer aussi préféra-t-il une approche plus générique d’un ton affable :


    - Bonjour à vous. Est-il bien à la Taverne de la Gorgée d’Orge ? Un ami l’a recommandé.

    Il savait parfaitement où il se trouvait mais il espérait récupérer les impressions de son interlocutrice et peut être une invitation à s’asseoir à cette table dont les occupants semblaient être les plus intéressants de la salle.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  8. #338
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Elle parut surprise un moment, cherchant furtivement du regard une quelconque autre présence derrière le nobliau. Il était, de toute évidence, seul -ce qui était d'ailleurs étrange pour son y engeance, en y repensant. D'un ton aimablement ironique, Sheaxie souffla:

    «*Lui*, je ne sais pas. Vous, sans doute, si l'enseigne n'a pas changé depuis que je suis entrée. En tout cas, si ce n'est pas une taverne, c'est très bien imité. J'ai même cru que la bière était véritable !»

    La demande de l'arrivant régla rapidement la question de sa provenance, ou du moins rendit-elle certain qu'il n'était pas un habitué. Sheaxie se surprit à lorgner en direction des bottes de ses bottes -oh, bien sûr, la poussière ne voulait pas dire grand-chose, mais ceci plus cela et ça... Après tout, les rues étaient pavées. Et il n'avait pas l'air du genre à aller courir dans les ruelles les moins civilisées pour aller y salir ses chaussures. Cela dit, elle n'avait jamais vu de gens riches se balader seuls dans les rues de Melandis, à moins, comme l'elfe, d'être suffisamment armé pour pouvoir décliner poliment toute demande de mécénat non consentant.

    «'voulez nous rejoindre ?»Invita t-elle avec un haussement d'épaule. «Il n'y pas pas grand-monde.»

    Non, un voyageur, définitivement un voyageur. Il avait un peu trop de sacs pour quelqu'un en simple promenade dans les rues. Mais que pouvaient avoir tous ces gens à choisir Melandis en temps de crise ?

    «La bière est bonne.»

    Mais je ne vous l'offrirai pas pour autant, fut-elle tentée d'ajouter. Il lui fallait se retrouver un emploi. Elle pouvait vivre sur ses économies encore un moment, mais mieux valait être prudente et proche de son argent.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  9. #339
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Si Asmodeus fut sensible à l'ironie de la demi-orque, il n'en montra rien, ne se départissant pas de son sourire affable. Posant le sac qu'il avait apporté au sol, il accepta l'invitation en tirant une chaise en face de ses hôtes. Il héla l'aubergiste d'une voix suffisante pour être entendue :

    - Voyons si vous dites vrai au sujet de cette bière ! Une tournée pour ces braves, aubergiste. Pendant la dégustation, que diriez-vous d'en dire davantage sur la ville. Asmodeus von Krigeneck ne s'attendait pas à la trouver aussi calme.

    Révéler ainsi son nom pouvait passer pour un signe d'ouverture, du moins l'espérait-il.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  10. #340
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Elle se raidit un peu à l'annonce du nom. Un nobliau à particule, imprononçable qui plus est. Peut-être y avait-il moyen de lui faire les poches, cela dit...Mais sa dextérité manuelle n'était plus ce qu'elle avait été,voyons, avant qu'on ne lui tranche deux doigts. Et elle était un peu trop laide pour que la séduction ne marche franchement bien. Dans la rue, c'eut été différent, elle aurait pu l'attirer dans un coin isolé -en utilisant de toute évidence un autre artifice que son visage- pour pouvoir tranquillement lui flanquer la frousse de sa vie et lui subtiliser son argent. Elle n'avait même pas besoin de particulièrement s'entraîner. L'intimidation était une faculté naturelle plutôt intéressante, et les humains étaient rarement capables de distinguer une vraie brute demi-orque d'une simple arnaqueuse.
    Elle doutait de pouvoir tenir une troisième bière sans se mettre à courir vers les latrines les plus proches. Mais puisqu'il offrait, elle ne pouvait guère refuser. La tête allait lui tourner. Maudit alcool ! Et en plus, il lui fallait se présenter, à présent. Elle tendit la main, la gauche parce que présenter son moignon la dérangeait toujours,avec dans la vague idée de serrer celle du nobliau.

    «Olron, enchantée. Et merci pour la tournée. Quant à Melandis, hé bien... Une bonne partie de la population est partie faire la guerre, vous savez. Ils finiront par revenir. Vous devriez aller jeter un coup d'œil aux marchés, il y a plus de monde pendant ces heures. C'est pendant ces moments qu'on comprend vraiment la signification du terme "Cité du Chaos", d'ailleurs.»
    Elle gloussa.
    «Alors, qu'est-ce qui vous amène dans notre belle cité ?»
    Dernière modification par Zyl ; 29/08/2011 à 22h06.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  11. #341
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus hésita l'ombre d'une seconde devant la main tendue mais finit tout de même par la serrer nonchalamment. L'élu divin n'avait pas quitté le dénommé "Olron" du regard, refusant de se laisser distraire. Ses lèvres sourirent mais ses yeux avaient comme une expression différente, un petit air narquois de celui qui a deviné quelque chose mais le tiendra secret. Du moins, c'est l'impression que cela pouvait donner, à moins que ce ne soit que simple arrogance de nobliau. Asmodeus répondit sans se départir de son sourire, mais avec davantage de sincérité dans le regard :

    - Vous savez... Olron ? Pour les raisons habituelles : rencontrer des gens, faire des affaires. Mélandis est une cité... pleine d'opportunités, surtout en ce moment. Qu'en diriez-vous ?

    Tout était calculé, jusqu'à ses fausses hésitations qui attiraient l'attention sur ce qu'il ne disait pas.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  12. #342
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    «Des opportunités, il y en a sûrement, j'imagine.»

    Elle cligna des yeux deux fois, un peu stupidement. Elle avait presque entendu les trois petits points.Point point point pleine d'opportunités. Olron ne releva pas.

    «Comme dans toutes les villes ! Mais une fois qu'on est à Melandis, on ne la quitte plus. C'est une cité unique.»

    Surtout si on se fait attaquer par des coupe-jarrets. Ou trancher les jambes par les gardes, ça revient au même.

    Mais c'était vrai. Sheaxie aurait défendu Melandis bec et ongles à présent, sans trop savoir pourquoi. C'était sa ville maintenant. Même si la ville ignorait encore qu'elle lui appartenait, c'était la sienne. Ses bottes étaient noircies par la poussière des pavés de la cité du chaos, et elle avait même demandé une nationalité, chose qu'elle ne se serait jamais imaginée faire. Sheaxie était rarement fière d'elle-même, et elle trouvait le nationalisme particulièrement stupide. Mais en jetant un coup d'œil aux deux étrangers, elle ressentit une étrange chaleur dans la poitrine, qui n'était probablement pas une grippe. Ils étaient sur son territoire. Elle avait une terre à elle. Le nobliau, particulièrement, semblait n'être jamais venu.

    «Marchand, je suppose ?Ou alors... Z'êtes un érudit ?»

    Pas marchand, avec si peu de bagages, à moins de se spécialiser dans le transport via plans de poche. Érudit, probablement, n'importe qui pouvait être érudit. Sheaxie savait lire. Ce qui la propulsait probablement au rang de génie. Les hautes sphères se moquaient bien de l'éducation du petit peuple de Melandis.

    «En ce moment, il paraît que le port est intéressant à voir, pas mal de bateaux mercenaires ont débarqué. Mais évidemment, ça pose encore des problèmes avec les gardes... J'crois qu'ils sont censés rejoindre le gros des troupes après. Vous avez loupé le festival du navet Amnien, je pense, par contre.»

    Elle eut un sourire, de ceux qu'elle savait assez désagréables à voir à cause de sa dentition enthousiaste, mais qui paraissaient maladroitement honnêtes.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  13. #343
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    L'esprit d'Asmodeus enregistrait les informations utiles cachées derrière les paroles pendant que ses yeux détaillaient les gestes et les attitudes de son interlocuteur. Quelque chose clochait mais il ne savait vraiment pas quoi. C'était en soi un détail révélateur que de ne pas réussir à percer le dénommé Olron à jour. Il lui fallait se concentrer davantage ou peut être pousser l'inconnu dans ses retranchements, le déstabiliser. Les paroles lui fournissaient des occasions de rebondir sans paraître suspect, du moins l'espérait-il.

    - Mélandis est bien étrange. De réputation, on aurait pu croire que personne ne parlerait ouvertement comme vous le faites avec un inconnu. Un inconnu qui n'est pas vraiment un marchand, ni même un érudit, ou peut être un peu des deux pour répondre à votre question. Interprète quand c'est utile, conseiller même parfois quand il y a quelqu'un à conseiller. Les mercenaires sont parfois utiles, mais d'un commerce tendancieux et ils n'écoutent que peu les conseils en général. Les navets par contre, jamais aucune surprise avec les navets. Les surprises sont intéressantes. Vous semblez plein de surprise vous-même.
    Dernière modification par Asmodeus ; 30/08/2011 à 20h51.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  14. #344
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Les yeux d'Olron s'étrécirent.
    Il n'est pas en train d'me faire du rentre-dedans, hein ? S'entendit-elle penser avec la voix suspicieuse de son personnage. C'était déjà arrivé, après tout, la carrure d'un demi-orque plaisait mieux que celle de sa contrepartie féminine. Elle retint un gloussement, sans que son visage ne la trahisse. Olron était un des avatars qu'elle pouvait le plus se permettre de maltraiter. Il était idiot. Et il portait le nom de son ancien mari. Olron pensait sûrement à ce petit humain faiblard devant lui, et se moquait de lui en son for intérieur, le voyant comme une curiosité fragile. Sheaxie, elle, redoublait de paranoïa. Il paraissait bien pressant, cet étranger, curieusement indiscret, redoublant de question comme s'il cherchait à lui donner l'impression qu'elle l'intéressait réellement. Il cherchait quelque chose, c'était certain, à faire passer un interrogatoire au premier venu. Pourquoi l'avait-elle abordé ?

    «Des surprises, je ne pense pas. J'suis qu'un honnête citoyen qui gagne son pain honnêtement. Je suis juste vert. Je ne donne de surprises que quand j'ai la rougeole !»

    Elle ricana en transformant la fin de son rire en toussotement.

    «Et vous savez, Melandis peut être accueillante. Faut pas écouter la propagande Manostienne, on ne mange de chatons croustillants que les jours de fête, les poils sont horriblement agaçants à enlever ! Quant à discuter avec un inconnu... Comme je disais au monsieur tout à l'heure, c'est vrai qu'avec la guerre on va avoir tendance à se méfier des espions, mais ça, c'est le boulot des gardes, pas le mien. Melandis n'est pas si terrible, enfin quand on est capable de se débrouiller. On dira ce qu'on veut à propos de l'esclavage, notre commerce se porte mieux que celui de n'importe quelle ville de naïfs abolitionnistes.»

    Elle renifla.

    «Bien sûr, z'auriez pas été accueilli de la même manière dans les bas-quartiers, mais toutes les villes ont leur fange. Et un monsieur comme vous, avec un nom à rallonge et des jolis vêtements, y laisserait des plumes, étranger ou pas. »
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  15. #345
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus avait failli tiquer à la mention de l'esclavage mais il espéra que sa demi seconde de distraction passerait pour du simple étonnement. En dehors de cet écart, il avait fait de son mieux pour écouter Olron en arborant la même expression affable, soulignant parfois certains propos anodins d'un hochement approbateur.

    - Et quel travail honnête permet de gagner honnêtement sa vie à Mélandis ? Quand on arrive en ville, on a parfois besoin d'expédients temporaires... Ces bas quartiers, les connaîtriez-vous par hasard ? Parfois c'est dans la fange que se trouvent les pépites les plus rares.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  16. #346
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Elle avait noté un sursaut. Peut-être pas grand-chose, mais l'esclavage était une particularité de Melandis qui n'était pas partagée partout dans les Royaumes... D'où pouvait bien venir l'étranger ?

    «Je fais un peu de tout.Des muscles sont toujours utiles ici, j'ai fait livreur, maçon, j'ai travaillé sur les docks, j'ai même parfois été garde du corps.»


    Elle ne mentait pas vraiment. Elle avait fait ces métiers, avec peu d'efficacité, mais le banditisme ne payait pas toujours, et elle avait cessé les cambriolages depuis la perte de ses doigts. Son dernier travail avait été plus intéressant, notamment pour les notions d'herboristerie qu'elle avait pu y glaner, mais Olron n'était pas le genre à se vanter de savoir ramasser des plantes et en distiller des poisons.

    «Si vous tenez vraiment à aller dans les Bas-quartiers, je répète mon avertissement, mauvaise idée pour quelqu'un avec votre mise. Personnellement, je n'y suis pas rassuré, alors imaginez ce que les vauriens qui y vivent feraient d'un étranger imprudent. Les gens honnêtes s'en tiennent écartés, c'est un nid de voleurs, meurtriers, catins, esclaves en fuite, enfants des rues et autres lépreux, et on n'y trouve pas grand-chose de bon en général. Le mieux qu'vous pourriez en tirer,c'est une bourse vide et la gale. C'est pas une attraction pour touristes, c'est les Bas-quartiers.»


    Elle fit claquer sa langue.
    Être demi-orque lui offrait au moins ce sauf-conduit là. Elle était plus rarement importunée par ses désagréables collègues sans finesse, les bandits des rues. Elle l'avait tout de même été. Le souvenir la faisait frissonner. Elle avait de bonnes jambes, heureusement, à défaut d'avoir la combattivité que promettait sa carrure.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  17. #347
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus prenait au sérieux les avertissements concernant les bas quartiers. Il n'avait d'ailleurs pas eu l'intention de s'y rendre, pas aussi précipitamment en tous cas, pas sans avoir assuré solidement ses arrières en se faisant quelques relations en ville. Avant d'en avoir pris le pouls et compris les mécanismes. Sa seule intention avait été de tester la réaction d'Olron. Ce dernier venait de lui donner un bon conseil, et avait insisté pour le faire valoir. Il n'était donc pas mal intentionné, ou plus subtil que ne le laissait suggérer son apparence. Les muscles dont se targuait Olron pouvait toujours s'avérer utiles mais pas quand ils étaient accompagnés d'un esprit. Pour masquer qu'il était en pleine réflexion, il répliqua tout en souriant :


    - Un bon conseil dont il faut tenir compte. En auriez-vous d'autres ? Vous semblez connaître la ville.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  18. #348
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    «Courez vite, comptez vos munitions, et surtout ne traitez jamais avec un dragon...»

    Fit-elle un peu pensive. Puis elle agita la main -la bonne. La phrase venait d'un autre monde, mais elle s'appliquait partout.


    «Vieux proverbe. Il n'y a pas franchement de dragons ici, mais j'imagine que c'est une méta...Truc... Une image, vous savez ? Comme 'Ne traitez pas avec des mages'. Ou les autres instables du genre. Un assez bon conseil ici, il y a des gens dangereux, parfois. Les lanceurs de sorts, c'est pas naturel. Quant à courir vite et économiser ses carreaux, ça n'est vraiment utile que dans les parties de la ville dont je vous ai parlé. L'esplanade impériale où nous sommes, par exemple, est très calme. Enfin, agitée, les jours de marchés, mais pas violente.»

    Elle se demandait pourquoi elle l'aidait autant. Peut-être parce qu'elle avait commencé de manière amicale, et qu'elle ne pouvait rompre son personnage que lorsqu'un profit se présentait. Peut-être, vraiment, se dit-elle avec agacement, qu'elle devrait songer à intégrer une troupe de théâtre.

    Tu jouerais au moins les rôles de bête sauvage dressée à la perfection. Personne ne t'en demanderait jamais plus. A part de temps en temps le brigand brutal, lâche, cupide et stupide qui vient enlever la jeune première et qui se fait pourfendre sans originalité par le jeune premier. Tiens, fait intéressant : sais-tu que les troupes les plus populaires utilisent parfois de l'acier véritable dans leurs duels, pour rendre les choses plus intéressantes ? Et il n'y a jamais manque de sales gueules pour jouer les figurants à Melandis. En résumé, mauvaise idée.

    «Je vous conseille aussi de ne pas agacer les Cyrinishades. La question de la religion est encore un peu chaude, ici, et not' saint patron pas des plus patients avec les serviteurs de ses concurrents. De manière générale, les honnêtes gens vont faire leur prière du matin ou du soir ou du midi, enfin je m'en moque, et restent le reste du temps à l'écart des temples.»
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  19. #349
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus aurait souri mais il n'avait pas l'intention de lever le masque. Il se contenta de répondre d'un ton qui exprimait le désintérêt et la désinvolture :

    - Bah, ce ne sont là que des bondieuseries. Qui voudraient s'intéresser à un sujet aussi ridicule que la religion ? Qui sont donc ces concurrents qui n'ont rien de mieux à faire que jouer à comparer leurs amis imaginaires au péril de leur sécurité ?
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  20. #350
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Réaction intéressante. Elle aurait bien souri. A la place, Olron baissa la tête et roula des yeux ronds à l'adresse de son interlocuteur.

    «Si z'aviez vu le temple de Talos brûler, sauriez qu'il ne faut pas rigoler avec les «bondieuseries», ici! Que ce soient les dieux ou leurs serviteurs, ce ne sont pas des rigolos. Évidemment, on a pas les fanatiques de Manost... D'ailleurs je me demande comment il font, savez qu'il paraît que leur dieu tutélaire est mort? … Mais si j'étais vous, je ne me moquerais pas des prêtres comme ça. Ou de Cyric. C'est le dieu de la folie et du meurtre, pas des plantes en pot et du macramé.»

    Sheaxie avait personnellement assez mauvais souvenir de son travail pour les temples d'Umberlie puis Cyric. Elle s'était reçu un coup sur la tête, s'était faite menacer, et avait été payée de manière peu satisfaisante. Depuis ce jour, elle se méfiait des prêtres comme de la peste. On ne savait jamais ce que pouvait faire quelqu'un qui se dédiait à la servitude d'une entité bien plus puissante. D'un autre côté, elle se méfiait tout autant des mages, des guerriers, des voleurs et, encore pire, des paladins. Mais les prêtres étaient tous des psychopathes en puissance, pour vouloir se réduire volontairement en esclavage.

    La rune de Luthic dans sa nuque la démangeait aussi. Elle n'aimait ni les dieux humains ni les dieux orques. Elle aurait bien arraché ce tatouage, si elle l'avait pu. Mais pour l'heure, il était caché par son haut col et sa capuche descendue.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  21. #351
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Entretemps, la commande d'Asmodeus était arrivée et il s'empressa de régler les consommations qu'il avait offertes. Il ne tenait pas plus que cela à boire sa bière, sachant très bien ne pas tenir l'alcool. Il fit semblant de boire une longue gorgée avant de répondre :

    - Vous pensez qu'en parler dans cette taverne pourrait valoir des ennuis ? Ils ont une grande d'influence en ville, beaucoup de partisans ?

    Cette rencontre pourrait devenir intéressante si elle lui permettait d'en apprendre un peu plus sur les factions de la cité et leurs relations.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  22. #352
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    «Les dieux, ce sont les dieux, quoi. Faut pas les embêter, ils ont d'quoi riposter jusqu'à ce qu'il ne reste plus beaucoup d'organes aux hérétiques. Pas qu'il nous fassent grand bien non plus si on les vénère, mais au moins ils nous laissent tranquilles. Donc si vous tenez à vos organes, la solution, c'est de pas trop blasphémer. Et tout le monde devrait tenir à ses organes. Talos n'était pas un grand blagueur, et maintenant que Cyric domine, disons que l'humour est devenu très noir. En tout cas, ses prêtres ne savent pas rire, et, oui, il est très influent en ville. Il y a aussi Umberlie, qui s'est plutôt bien tirée de la chute de son patron, ici... Et toute la clique -on a beaucoup de temples, faut pas croire-, dans une moindre mesure, est sur les dents aussi. Mais je doute qu'avec la guerre avec Manost, le conflit religieux soit encore à l'heure du jour... Enfin, j'espère pas, vous imaginez ? Deux guerres en même temps.»
    Elle haussa les épaules.

    «Je ne pense pas que vous aurez l'inquisition sur le dos ici, mais les prêtres n'aiment pas rire. C'est le truc majeur à retenir de Melandis, ça, et le fait de ne pas trop aller farfouiller dans les Bas-Quartiers. Oh, et évitez les vendeur de saucisses dans des petits pains bizarres. Il ne faut jamais leur faire confiance. On aurait moins de chance d'attraper des crampes d'estomac en avalant du poison...»

    Elle se pencha sur la table.

    «Maintenant, si vous me disiez c'qui vous intéresse dans notre belle cité, je pourrais vous en parler, j'ai un peu de temps. Oh, si vous cherchez un guide,aussi, vu que vous n'avez pas l'air d'être de la région, je n'ai rien à faire aujourd'hui.»
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  23. #353
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    La proposition était alléchante bien qu'Asmodeus se méfia d'une telle opportunité. Si Olron l'avait proposé si spontanément, c'est certainement qu'il avait quelque chose en tête. Il soupçonna immédiatement avoir affaire à un rabatteur dont l'objectif était d'attirer les riches touristes dans des pièges. Nulle doute que dans une ville comme Mélandis, personne ne lèverait le petit doigt pour lui venir en aide. Il était même plus probable qu'il se trouve de nombreux candidats pour participer à la curée. Mais il savait se défendre au besoin et il se montrerait prudent. Il tâcha de ne rien montrer de ses réflexions et repartit d'un ton interrogatif - autant ne pas faire monter inutilement les enchères :

    - C'est une offre intéressante mais il faudrait tout d'abord fixer le montant de vos émoluments. Le temps se paie partout. Les principaux commerces seraient un bon début et aussi les temples, juste pour voir à quoi s'attendre.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  24. #354
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    «Dix... Non, sept pièces de cuivre de l'heure, ça vous paraît raisonnable ? Les gamins des rues demanderaient peut-être moins, mais honnêtement, ils ont des grand-frères, et les grand-frères ont des gourdins. Je suis un bâtard sans famille, au moins vous ne pouvez pas prendre de risque là-dessus...»

    Elle haussa les épaules, l'air un peu maussade.

    «Il y a beaucoup de choses à voir sur l'Esplanade Impériale, mais je suppose que quelqu'un comme vous va aussi vouloir visiter un peu les beaux quartiers ? Le Noyau Occulte, peut-être ? Il n'y a pas grand-chose d'autre à voir au Havre Bourgeois que des jardins... De très jolis jardins, cela dit. J'ai été jardinier, une fois... Le port peut être intéressant aussi. Moins dangereux que les Bas-Quartiers. Si vous tenez à aller dans l'Antre des Miséreux, par contre, c'est un garde du corps que vous cherchez, pas un guide. Je peux faire ça aussi, mais je tiens quand même à mes organes, une balade chez les psychopathes, ça se planifie.»

    Elle croisa les bras.

    «Je pense que les commerces et les temples, c'est déjà pas mal, comme vous dites !»
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  25. #355
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus tenta de percer à jour les intentions d'Olron. Le prix était parfaitement raisonnable, peut être un peu trop d'ailleurs. Il était donc hautement probable que cette offre cache un traquenard. Cependant, l'élu divin venait d'arriver en ville et ne pouvait se permettre de faire la fine bouche. il se montrerait prudent mais les risques de se faire mener en bateau semblaient plus faibles qu'il ne s'était attendu. Il accepta donc la proposition avec un semblant d'enthousiasme :

    - Va pour votre prix. Les commerces seront une bonne entrée en matière, qu'en pensez-vous ?
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  26. #356
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    "Cela dit, l'est peut-être un peu tard pour vous faire faire l'grand tour, là, les boutiques ont commencé à fermer. Si j'étais vous, je me préoccuperais de trouver une auberge et me reposer d'abord, c'est qu'la cité est pas toute petite, et que croyez-moi, c'est facilement crevant quand on vient d'y arriver. Pour les auberges, vous en avez deux-trois de pas trop mauvaises dans le coin, dont une juste dans la rue, là, dans la direction de la place marchande, prenez à gauche, puis tout droit, vous pouvez pas vous tromper."

    Elle poussa le chat de ses genoux, et Bestiole descendit avec un grognement un peu indigné. Du revers de la main, Sheaxie épousseta son pantalon en répandant des poils un peu partout sur le sol, et se leva de sa chaise en faisant craquer ses phalanges.

    «C'que je propose, messire Van Krigeneck, c'est qu'on se retrouve demain matin, ici, et je vous la fais, votre visite ? Y'aura beaucoup plus de choses à voir, et moins de chances de tomber sur des malandrins. Allez, bouge, gros lard. Non, pas vous, le chat. Navré.»

    D'une démarche un peu engourdie par le temps passé assise, Sheaxie-Olron entreprit de se diriger vers la porte, faisant craquer les os de ses épaules et ses doigts à mesure qu'elle s'étirait.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  27. #357
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Asmodeus, malgré sa méfiance, prit congé sur cet accord avant de rechercher une auberge en suivant les indications de son interlocuteur. Bien entendu, ce conseil gratuit pouvait cacher une tentative d’embuscade. Quoi de plus simple que de l’atteindre en sachant où il élirait domicile pour la nuit. Avec cette inquiétude en tête, il passa une mauvaise nuit, guère réparatrice. C’est donc de méchante humeur et guère au meilleur de sa forme physique qu’il refit son apparition le lendemain à la taverne. Malgré sa courte nuit, il avait préféré arriver un peu en avance à son rendez-vous. Il ne s’agissait là ni d’impatience ni de politesse. Non : seule la prudence dictait ce mouvement. Si une embuscade se préparait, il aurait une opportunité de la déjouer avant qu’elle ne se mette en place. Dans cet état d’esprit, il pénétra dans l’établissement, le regard méfiant.
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  28. #358
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Sheaxie-Olron parvint au rendez-vous quelques minutes plus tard. Elle avait passé une nuit relativement bonne, avec la promesse d'un travail le lendemain, même si elle ruminait encore le fait de devoir s’atteler à des tâches aussi triviales pour gagner son pain quotidien. Elle ne logeait pas à l'auberge ; elle s'était trouvé une chambre de bonne sous le toit d'une veuve âgée, qu'elle payait en échange de services domestiques. Cela non plus n'était pas particulièrement glorieux. Il lui fallait vraiment se trouver un travail permanent -scribe, peut-être ?-. Elle en avait assez de cette vie instable. Mais faire visiter la cité à un touriste n'était pas le travail le plus désagréable qu'elle avait pu faire ; elle aimait Melandis malgré tout, tout comme on peut s'attacher à un chien galeux mais affectueux. De plus, il avait vraiment l'air riche et esseulé, et si elle pouvait parvenir à l'isoler pour lui soutirer ses biens, son temps n'aurait pas été perdu.
    Elle arriva donc à la taverne l'expression plutôt gaie, et même si c'était une chose qu'elle avait l'habitude de feindre, elle l'était presque vraiment en ce jour. Elle était toujours habillée en homme, mais avait changé de vêtements et avait rattaché ses cheveux. Le chat noir et blanc trottinait toujours à ses côtés ; elle semblait incapable de s'en débarrasser.
    Elle chercha du regard son client, ignorant s'il avait pu arriver avant elle, et le salua d'un geste de la main en l'apercevant.

    "Tiens, messire Van Krigeneck, z'êtes en avance ! On va avoir du temps pour visiter ! Bien dormi, j'suppose ?"
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  29. #359
    Date d'inscription
    August 2011
    Messages
    1 125
    Sans rien montrer de son réel intérêt pour l’entrée de son cicérone. Cependant, aucun détail visible de sa tenue ou de son attitude n’échappait au regard attentif de l’élu divin. Redressant la tête en un sursaut affecté à l’approche d’Olron, il répondit à la question qui lui était posée d’un ton détaché :

    - Les auberges ne sont pas aussi bonnes que l'on pourrait s'y attendre mais elles conviendront pour le moment. L’heure matinale permettra davantage de visites dans les limites de votre contrat. Quand avez-vous l’intention de partir ? Avez-vous déjà déjeuné ?
    Bien que vous n’en soyez pas digne, vous pouvez lire mon histoire ici.
    Si vous cherchez vraiment à me contacter, voyez avec mon secrétaire que je laisse parfois me diriger, Kasumi.

  30. #360
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790
    Elle haussa les épaules, un léger sourire au lèvres, mais l'expression globalement indifférente.

    "J'ai pas dormi à l'auberge depuis un bail, je dois avouer, m'sire. Pour c'qui est du déjeuner, vous tracassez pas, c'bon de mon côté. Je suis prêt quand vous l'êtes."

    Elle avait amené avec elle une canne de marche tout ce qu'il pouvait y avoir de plus banale, un morceau de bois droit au titre glorifié. Il y aurait du monde à cette heure ci, et elle ignorait combien de temps exactement le client désirait allonger ses visites. Et puis bon, il fallait bien avouer qu'avoir un bâton très solide entre les doigts était une sensation particulièrement agréable lorsqu'on s'aventurait avec un inconnu dans l'intention potentielle de le dérober. Sa dague était à sa place habituelle, dans sa manche, et elle ne comptait pas la sortir. Du reste, elle avait emporté un sac avec quelques provisions, et des plans qu'elle avait faits elle-même de la ville ; mais elle ne comptait pas les utiliser. Pas assez folklorique, probablement. Peut-être même aurait-elle dû emporter un chapeau stupide et prétendre qu'il s'agissait de la tenue traditionnelle ? On ne pouvait jamais savoir avec les touristes. Et celui-ci était étrange, pas seulement dans sa manière de parler. Ses intentions en ville étaient déjà plus que louches, mais il s'en était ouvert à une parfaite inconnue, comme s'il avait voulu se moquer d'elle. Elle n'aimait pas ça, mais, avec toute la répugnance qu'elle pouvait éprouver pour la brutalité, il fallait bien avouer que c'était le genre de problème qu'un coup de gourdin dans la nuque pouvait régler rapidement, au diable les questions. Mais elle verrait bien. Ce n'était certainement pas quelque chose qu'elle aurait l'occasion de faire en lui faisant visiter les places publiques.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

Page 12 sur 18 PremièrePremière ... 21011121314 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] La taverne de la Taie Dorée
    Par Saiko dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 446
    Dernier message: 06/12/2016, 21h55
  2. [Bâtiment] Taverne du chat-pitre
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/12/2008, 11h29
  3. [Bâtiment] La Taverne des Bas-Quartiers
    Par Walar dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 153
    Dernier message: 30/01/2005, 00h18
  4. Discussion à la taverne de la Bienveillance
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 21
    Dernier message: 26/08/2003, 01h34

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231