Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 158

Discussion: [Lieu-dit] L'Oasis de la Chèvre d'Or

  1. #1
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    [Lieu-dit] L'Oasis de la Chèvre d'Or

    [RP : un guerrier devenu pacifiste]

    Surgi au beau milieu de nulle part, dans ce désert rocailleux, morne et aride, l'Oasis de la Chèvre d'Or offrait jadis un gîte pour les dirigeants mélandiens, forcés de camper ici en attendant que la populace reconstruise la cité, en grande partie ravagée.



    Seules quelques reliques de constructions ornaient encore le site, abandonné depuis longtemps aux vents meurtriers du désert, et aux tempêtes de sable rageuses, désireuses d'effacer à tout jamais ce symbole de profanation humaine.

    Le point d'eau, souvent asséché, n'offrait que peu de secours aux voyageurs, ce qui laissa penser à Mornagest que nombre de faibles et de subordonnés durent périr ici même, étant obligés de se sacrifier pour pourvoir aux besoins de leurs supérieurs.

    Mornagest chevauchait seul, en direction de cet endroit lugubre et au triste passé. Il n'aurait pas choisi meilleur endroit pour l'enterrement de son pire ennemi.

    Ayant enfin atteint le point d'eau, il mit pied à terre, cherchant des yeux son contact, un certain capitaine, dont il ignorait jusqu'au nom. Mais les habitants de la région devaient se limiter aux scorpions et aux serpents. Il n'aurait sans doute aucun mal à trouver son contact.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  2. #2
    Borall Invités
    [RP : un guerrier devenu pacifiste]

    Des volutes de Nuages apparurent à l'horizon. Mornagest fut extrèmement surpris d'observer un tel phénomène atmosphérique en ces lieux désolés. Une myriade de couleurs exotiques et improbables strianet ces nuages. ils avançaient de plus à une vitesse phénoménale.

    Mornagest déglutit, les nuages se dirigeaient vers lui, et pourtant il n' avait pas de vent. Plus que quelques dizaines de mètres. Son cheval commença à trépigner de peur. Le Guerrier avait du mal à en garder le controle. Soudain l'improbable se produisit.


    Une figure de proue transperça la masse naugeuse. Une splendide Sirène tenant entre ses bras un marin et lui dévorant le cou. Puis suivit un immense navire, toutes voiles sorties.

    A sa proue, un Nain habillé à la mode pirate. Le Navire se stoppa net au dessus de Mornagest.


    " Alors p'tit gars ? C'est toi qu'on doit embarquer ?"

  3. #3
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [RP : un guerrier devenu pacifiste]

    Mornagest n'avait jamais vu cela de sa vie. Même si ses connaissances en magie étaient nulles, jamais il n'aurait pu imaginer voir pareil monument planer dans les airs comme un aigle.

    Pourtant, lorsque la voix bourrue du nain se fit entendre au-dessus de lui, il ne douta alors plus qu'il était bel et bien réveillé. Mais il n'aurait su dire si c'était une bonne nouvelle...

    Se resaisissant du mieux qu'il le pouvait face à ce phénomène, Mornagest répondit au nain :


    "Il semblerait. L'on m'a envoyé trouvé un capitaine. Mais je pensais trouver un véritable vaisseau. Votre... engin est assez... déroutant. Mais soit. Je me nomme Mornagest, si c'est là la confirmation que vous attendez. Je suis près à embarquer, je n'ai pas d'affaires.".

    Mais le guerrier hésitait cependant. Il se demandait si ce genre de vaisseau tenait la route... ou plutôt, les airs. Et, comment était-ce, là haut ?

    A ses anciennes peurs, vint s'ajouter celle des magies toutes plus sombres et sournoises les unes que les autres. Mornagest n'avait jamais apprécié les choses qui se manipulaient abstraitement, et ce bateau sentait la sorcellerie à plein nez.

    Il n'avait malgré cela pas le choix. Le nain n'hésiterait pas à le laisser ici, dans cet enfer de rocailles, ordres de haut placé mélandien ou non.


    "En route", dit-il enfin, d'une voix qui se voulait assurée.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #4
    Borall Invités
    [RP : un guerrier devenu pacifiste]

    Le nain fixa Mornagest un instant, derrière ses sourcils broussailleux. Il jaugeait son passager, bien qu'il n'ait guère le choix. Il avait reçu un ordre, qu'il ne pouvait outrepasser. Le guerrier devait arriver vivant à Luménis.

    "Bon, mon garçon. Montez !", dit-il en jetant l'échelle de corde à Mornagest. Il l'aida à se hisser, les amples vêtements du gaillard n'étaient guère pratique pour ce genre d'exercice.

    Immédiatement, Borall se rendit dans la cabine du capitaine, et le bateau se mit à s'élever dans les airs, silencieusement, comme si des bras invisibles le tiraient vers le firmament.

    Ainsi débuta le trajet.

  5. #5
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [RP : un guerrier devenu pacifiste]

    Ce voyage fut l'un des plus abominables de toute la carrière de Mornagest. Il avait escompté une calme traversée, sur une fière navette, mais ce moyen de transport céleste lui donnait une nausée des plus persistantes.

    Aucune éclaircie ne vint reposer les tripes du malheureux guerrier, qui se penchait régulièrement par-dessus bord pour déverser en l'air le contenu de son estomac malmené.

    Alors qu'il était prêt à demander grâce, pour que le nain l'achevat, afin d'abréger ses souffrances, ce dernier cria enfin, dans les oreilles de Mornagest :


    "Noux voilà arrivés à destination ! Vous allez pouvoir reprendre un mode de déplacement plus conventionnel.", ajouta-t-il perfidemment.

    "Je..." Mornagest était vert pâle. "Je vous remercie... mais j'ai hâte de quitter cette machine.". Il acheva sa phrase en pressant sa main contre sa bouche.

    Le bateau atterit sur une des plages proche de Luménis, la ville de lumière.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #6
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Quelques jours après son départ de Melandis, Le Squale Ecarlate, le navire de Zaefal, arriva en vue de l'Oasis de la Chèvre d'Or. Le soleil n'était pas encore haut dans le ciel mais il faisait déjà une chaleur de bête. Les marins ne portaient que des braies et un foulard sur la tête pour se préserver des rayons du soleil.

    Un des matelots descendit du haut du grand mât et vint trouver Duorok qui était dans sa cabine.


    "Cap'taine, on est en vue de l'Oasis. Où c'est qu'on doit s'arrêter ?"

    "Cette ville a servit de refuges aux dirigeants Melandiens à une époque, il doit y avoir un ponton ou l'équivalent d'un quai d'ammarage à un endroit où la rivière s'élargie."

    "Bien Cap'taine, z'allons trouver ça."

    Puis il sortit pour transmettre les ordres au Second de Duorok, Sandor. Le semi-orc jeta un coup d'oeil à l'extérieur depuis la fenêtre de cabine qui se trouvait à la poupe du vaisseau. Il en conclut qu'il valait mieux qui se change pour ne pas mourir de chaud. Il retira son armure de cuir et sa cape se retrouvant torse nu révelant ses nombreuses cicatrices. Ainsi (dé)vêtu, il monta les quelques marches qui le séparait du pont. Un matelot lui tendit une outre qu'il refusa poliment. Il se rendit à la proue du navire où se trouvait déjà Sandor qui semblait nerveux. Il ne prit pas la peine de regarder Duorok, ses yeux semblaient perdu dans l'immensité désertique.

    "Je ne suis pas rassuré Duorok. Dans un endroit aussi découvert, nous serions submergés à la moindre attaque..."

    "Dans ce cas, soyons heureux du fait que notre ennemi est seul et que je serai le seul à me battre."

    "Comment peux-tu être si sûr qu'il est ici ? Et qu'il est seul par dessus le marché !"

    Duorok eut un rire amusé.

    "Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle."

    "Ne soit pas inquiet Sandor, cela ne prendra que quelques heures. Pendant que les hommes feront une provision d'eau potable, je m'acquitterai de ma tâche et nous serons parti d'ici avant ce soir."

    "Puisse-tu avoir raison."

    Le maître de Zaefal ne répondit rien. Et quelques minutes plus tard, le Squale Ecarlate était arrimé un vieux quai à l'abandon. Duorok revêtit tout de même son plastron de cuir avant de quitter le navire. Il tenait sa hache à la main. Il ordonna aux hommes de ne pas s'éloigner du bâteau et partit dans le village fantôme.

    Il avança d'une dizaine de mètres et n'entendait déjà plus le tumutle causé par les marins. Il n'entendait que le vent du désert qui s'insinuait dans les rues biens droites. Il fit quelques mètres de plus.

    Duorok se plaqua à l'abri derrière le mur d'une des anciennes constructions et se concentra. Il repense à l'enseignement de Hallas et se dit que la magie l'aiderait à avoir l'effet de surprise sur le talosien qu'il venait éliminer.

    Duorok--->Alignement indétectable--->Duorok

    Duorok--->Allégeance indétectable--->Duorok


    Le semi-orc parcourut ce dédale indistinct pendant un temps qui lui parut durer une éternité. Il crut même qu'il tournait en rond car le vent qui soulevait du sable ne l'aider pas à se repérer. Cependant après deux heures, il se figea devant une cabane. Il avait senti une présence à l'intérieur. Il se concentra alors sur la forme de vie qui s'y trouvait.

    Duorok--->Détection de l’allégeance--->????????

    Intérieurement, il poussa un cri triomphant. Le sort lui avait révelait que l'homme qui se trouvait là était un fidèle de Talos. Il s'approcha doucement de la case et poussa doucement la vieille planche qui servait de porte. Un homme était assis et lui tournait le dos. Il était chauve. Sans se retourner il sussura quelques mots.


    "Je t'attendais..."

    "Je m'en doutais."Répondit simplement Duorok."Dans ce cas, tu sais pourquoi je suis là ?"Ajouta-t-il en brandissant sa hache.

    "Oui, et je suis prêt à mourir. Si je meurs pour Talos, ma vie aura eut un sens finalement. Quelle ironie ! C'est grâce à moi que tu vis et c'est toi qui va m'ôter la vie."

    Duorok se répondit rien et abbatit sa hache dans le dos de l'homme. Celui-ci s'effondra, agonisant. Duorok lui trancha la tête. Il ne le regarda même pas. Il cracha sur le cadavre et sortit de la case. Le vent était tombé et il voyait clairement le chemin. Il se pressa de rentrer au navire. Le soleil déclinait déjà. Il monta à bord du navire et ordonna qu'on large les ammares. Il ne dit rien de plus, il échangea seulement un regard équivoque à Sandor puis alla se coucher dans sa cabine tandis que le Squale Ecarlate remontait tranquillement la Houleuse en direction de la cité du chaos.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  7. #7
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête : Voir Manost et mourir

    Dès la sortie de la ville, sur un bas-côté, les hommes chargés de la protection du convoi étaient venus encadrer les chariots chargés pour la plupart de minerais et de tissus, et de nombreux autres véhicules avaient rejoint les premiers, jusqu’à s’élever au nombre d’une petite trentaine.
    En règle générale, les marchands se regroupaient pour s’offrir en commun les services des mercenaires chargés de leur protection. La route entre Manost et Melandis avait toujours été particulièrement périlleuse – quelle que soit la route suivie, les pillards, contrebandiers et hors la loi divers avaient depuis des décennies pris l’habitude de prélever leurs propres taxes sur les convois marchands. Lorsqu’ils les laissaient enfin passer. Le Conseil mélandien, gracieusement rémunéré en retour par les forbans, fermait les yeux. Quant au gouvernement helmite, il peinait à assurer la sécurité des routes sur une aussi longue distance que celle qui séparait la capitale de la frontière. Par la force des choses, les échanges étaient donc rares, et les convois, surprotégés.

    Ce qui intrigua le plus les deux lumeniens, ce n’est donc pas le nombre impressionnant des hommes d’armes (il y avait là une bonne compagnie); c’est plutôt que ceux qui encadraient désormais la caravane portaient des uniformes d’armée régulière aux tabards d’ailleurs difficiles à détailler à pareille distance. Ils se tenaient sur deux files, un peu à l’écart, de part et d’autres des caravanes, et deux hommes à cheval allaient en tête de chacune des colonnes. Contrastant avec le bavardage des marchands, un curieux silence caractérisait ces soldats. Un silence alourdi de regards de défiance qui s’échangeaient d’une file à l’autre, de gestes de provocation à peine masqués interrompus à chaque retournement d’un officier… une tension presque palpable, qui finit par déteindre sur les commerçants eux-mêmes. Lorsqu’on quitta enfin les faubourgs de Melandis, le silence avait gagné les voyageurs.

    Devant eux, à perte de vue, le désert.

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #8
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Voir Manost et mourir

    Venant de Manost

    Après une journée de voyage, Agrippa s'était complètement habitué au silence. Il s'en était imprégné, l'avait intégré dans sa toute nouvelle expérience du désert. Et c'était un voyage tout à la fois si différent et si similaire par bien des aspects qui lui revenait inlassablement à l'esprit à mesure que le convoi s'enfonçait sur les pistes sablonneuses.

    La cruelle traversée maritime qui l'avait emmené d'Eauprofonde -sa cité natale- à Luménis avait profondément marqué Agrippa dans sa chair et son âme, à telle enseigne que le prêtre en avait retiré des leçons existentielles et spirituelles. Mais rien dans les souvenirs qu'il gardait de cette ordalie ne le préparait à affronter la traversée du désert qui s'étendait entre Mélandis et Manost.

    La chaleur se fit bientôt écrasante, et bien que le soleil baissât à l'horizon, il semblait au Luménien que la température augmentait d'heure en heure. La bâche sous laquelle les deux transfuges s'abritaient des cruelles morsures des rayons était incandescente au toucher, comme sur le point de s'embraser.

    Agrippa avait cessé de prêter une quelconque attention à l'escorte du convoi depuis de nombreuses heures lorsqu'il parvint enfin à trouver un sommeil agité et secoué par des cauchemars incessants.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  9. #9
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650
    Quête : Voir Manost et mourir

    Adossé à une paroi du chariot, le kender tripotait son cube de cadenas dans un cliquetis métallique discret, vêtu en tout et pour tout de braies d'une propreté discutable, ses cheveux crasseux englués de sueur maintenus en arrière par un bandeau improvisé. Les cadenas étaient progressivement détachés du cube, leur taile se réduisant petit à petit, rendant de plus en plus difficile le crochetage. Après plusieurs minutes infructueuses passées sur le même, Djago laissa tomber ses outils et dériver ses pensées, incapable d'oeuvrer correctement, déconcentré par les grognements inarticulés du prêtre. Hébété par la chaleur, il contempla pensivement le visage d'Agrippa. Malgré ses traits crispés par ses songes, il avait dans le sommeil une sorte de grâce innocente, angélique, le faisant ressembler à une de ces poupées d'elfes en porcelaine trônant dans les vitrines des quartiers rupins de Lumenis. Y'avait même la jupe, tiens. Sauf que les poupées étaient vachement moins poilues aux jambes, tout de même, et ne bavaient sûrement pas sur l'oreiller corrigea-t-il intérieurement.
    Loin de Melandis, le prêtre s'était légèrement calmé. Djago se souvint de l'expression tendue bien différente qu'il avait affiché lorsqu'il avait annoncé à l'enfant que leurs recherches étaient vaines, malgré ses relations au Conseil. Après maints cris et tergiversations, il avait dû reconnaître que son guide parlait sagement, vaincu par son argumentation patiente et l'hostilité latente du milieu.
    Peut-être les choses en auraient-elles été autrement avec quelques coups de lattes dans les joyeuses de l'accueillante population, mais la présence de son compagnon de route l'en avait empêché. Et il serait pas allé bien loin tout seul, dut-il reconnaître avec une résignation mêlée de rancoeur. Un brusque élan de fierté le sortit de son état amorphe. Il avait fait une promesse à sa mère sur son bûcher, aux yeux de Sharess, et il s'y tiendrait. Il deviendrait fort, plus fort même que l'espèce d'orque qu'Agrippa avait rencontré au Conseil, assez fort pour revenir à la cité du chaos en toute quiétude et écorcher vif tout ses habitants s'il lefallait pour pendre Astaldo par les intestins aux portes de Melandis.
    Il fut soudainement tiré de ses paisibles pensées par le cri perçant d'un vautour qui survolait le convoi, seule signe de vie aux alentours du convoi.
    Il se pencha sur Agrippa et le secoua délicatement par l'épaule, ce qui eût pour agréable effet l'arrêt des grommelements. Avec un bref soupir, il se replongea dans son ouvrage de crochetage. Rien d'autre à faire, encore énervé par l'aventure mélandienne, il n'arrivait pas à trouver le sommeil, malgré la monotonie du paysage et le doux bercement du chariot.
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  10. #10
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Voir Manost et mourir

    Au premier soir, la caravane forma le cercle et les soldats se mirent en faction autour du campement. Ceux de l’ex file de gauche se postèrent à l’ouest et ceux de l’ex file de droite à l’est – les deux officiers avaient convenu de cette disposition en échangeant une bonne dizaine de mots soigneusement triés pour écourter le dialogue. Les voyageurs purent alors comprendre quelle était la raison de la tension qui paraissait régner entre eux : tabards ornés de l’éclair de Talos, tabards ornés du gantelet d’acier du Vigilant… ils étaient escortés par une association de soldats manostiens et mélandiens !

    La plus grande obscurité régnait sur le camp quand les deux lumeniens furent malgré eux réveillés par des éclats de voix : une dispute venait de naître entre soldats, et, à en croire les gémissements des uns, les protestations des autres et les aboiements des officiers, cela avait dû dégénérer jusqu’aux coquards et aux sanctions disciplinaires faites de coups de bâton et de retenue sur solde. Un incident déjà, et sûrement pas le dernier du voyage…

    Ils se rendormirent néanmoins, mais le matin ne leur ménageait pas de meilleure surprise. C’était l’un des marchands avec lesquels ils voyageaient qui se plaignait à son camarade, sur la banquette avant.


    - Les chevaux ont disparu !

    - Hein ?
    - Comme je te dis… Les deux chevaux de ce chariot ont été mis en pâture avec les autres, hier soir, et ce matin ils n’y sont plus ! Deux autres de nos chevaux ont disparu, ce qui fait que nous n’avons plus de bêtes de rechange…

    - Mais les chevaux étaient gardés…
    - Oui. Les soldats prétendent n’avoir rien vu. Des mélandiens, bien sûr…

    - Qu’allons-nous faire ?
    Le premier soupira.
    - Répartir notre cargaison dans deux autres chariots, et payer d’autres marchands pour qu’ils nous en transportent une partie. Mais il va falloir abandonner quelques caisses.

    Le second soupira à son tour.

    - Prions pour que cela ne se renouvelle pas, ou nous allons finir ruinés...

    Le premier haussa les épaules avec agacement.
    - Pourquoi veux-tu que cela ne se renouvelle pas ? Notre cargaison est la plus précieuse de la caravane. Je ne crois pas au hasard !
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #11
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Voir Manost et mourir

    Agrippa avait suivi d'une oreille de plus en plus attentive l'échange entre les deux marchands. Après tout cette discussion le concernait au plus haut point, car il ne se voyait pas faire tout le chemin jusqu'à Manost à pied. Il ne pouvait s'empêcher de se sentir gêné d'intervenir, car ces marchands les avaient acceptés de bon coeur et se retrouvaient maintenant en fâcheuse posture.
    Peut-être y avait-il quelque chose à faire pour les aider en retour.

    Le clerc s'enquit de la situation de quelques brèves phrases bien tournées, tout autant dans le but d'obtenir des précisions sur la situation que pour montrer sa compassion aux marchands.

    Puis, retournant vers le fond du chariot trouver Morgul, dont il ne faisait pas de doute qu'il n'avait pas perdu un mot de la discussion, il lança :
    Je vais faire un tour. Si t'as envie de jeter un coup d'oeil du côté des nouveaux potes d'Astaldo, te prive pas... Ils auront peut-être des sucres d'orge pour toi.

    Sans attendre de réponse, il sauta hors du chariot et se dirigea vers les autres voitures du convoi, pour tâcher de voir ce qui se disait au sujet des vols. Peut-être que son chariot n'était pas le seul dans cette situation. Et peut-être aussi que d'autres marchands ne voyaient pas d'un mauvais oeil un concurrent en fâcheuse posture.
    Une fois renseigné, il avait l'intention d'aller parler discrètement avec l'officier de la colonne manostienne dès qu'une occasion se présenterait. Avec un peu de chance, il saurait lui faire valoir qu'un peu d'aide de la part de gens dépourvus d'uniformes ne pourrait que lui faciliter la tâche.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  12. #12
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650
    Quête: Voir Manost et mourir

    Dès qu'il entendit la stimulante association des mots "sucre" et "orge", le kender se désincrusta en baillant du coin du chariot dans lequel il était vautré et sauta souplement du chariot, pour s'étirer plus à son aise, tout en observant les alentours. La caravane s'animait lentement, les marchands se préparant doucement au nouveau trajet, tandis que les gardes arboraient toujours l'air follement joyeux du bouledogue constipé. Et enragé, dans le cas des gardes mélandiens.
    Il s'éloigna en traînant des pieds du campement, afin de dessiner des fleurs dans les dunes tout en satisfaisant un besoin naturel. Ce faisant, il remarqua une tache grise dans le sable, qui, après extraction du sable et examen attentif, se révéla être un minuscule serpent en pierre plus vrai que nature, dressé en position d'attaque. L'enfant le glissa dans sa sacoche de cuir, notant intérieurement de demander à son encyclopédie personnelle à jupettes ce que ce truc pouvait bien faire là, et repartit vers les chariots, poussé par un besoin intense de sucre.
    Après un long et impitoyable débat avec un planton manostien que son entraînement n'avait jamais préparé à cela, il s'avéra finalement que le sucre d'orge mélandien n'était pas considéré comme un bien d'importation de valeur d'après une décision totalement arbitraire d'une majorité imbécile. Le mioche, poussé par un légitime scepticisme, décida d'aller vérifier cela, son pourtant charmant interlocuteur ayant eu brusquement une hélas obligation totale de prendre la relève d'un collègue ravi.
    Il se dirigea donc d'un pas décidé vers les chariots, ignoré par les gardes occupés à prudemment éviter de tourner le dos aux gardes d'à côté, et se glissa doucement dans les chariots de marchandises vides d'habitants.
    Après cette vérification exhaustive, il s'avéra malheureusement exact que les chariots ne contenaient pas de sucres d'orge, au plus grand regret de l'explorateur intrépide.
    Pas d'sucres d'orge, pas d'tartelettes, heureusement qu'y reste ces trucs... marmonna-t-il entre ses dents après avoir craché un noyau de datte, ajoutant une ligne de plus dans sa liste des questions à poser à Agrippa, tout en cherchant celui-ci du regard pour lui faire goûter. Après tout, c'était pour lui qu'il avait pris ces trucs bizarres, se dit-il, tout en reprenant une datte dans son sac rempli à craquer, en vérifiant au passage que le petit sachet qu'il avait trouvé par hasard, soigneusement intercalé entre deux caisses, était toujours là, plein de ces feuilles d'un noir de jais ressemblant à s'y méprendre à des pétales. Il avait déjà vu dans les bas-quartiers ces hommes titubants comme des zombies, poussé au bord de la folie par le manque, prêt à tout pour replonger dans l'obscurité bienfaisante et inoubliable octroyée par le lotus noir. Il se doutait que ce n'était pas le type de marchandises censées transiter dans une ville aussi coincée que Manost, et il savait aussi que quelques grammes de ce produit valaient leur poids en platine. De quoi retrouver n'importe qui n'importe où. Il fallait absolument qu'il retrouve Agrippa, pensa-t-il en frissonnant, il saurait quoi faire.
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  13. #13
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Voir Manost et mourir

    A force de déambuler entre les carrioles, Djago finit par retrouver son prêtre en pleine exécution plus ou moins réussie d'un grand rôle de composition du type "passons désinvolte, n'ayons l'air de rien". Les marchands qu'il côtoyait, tout en préparant leur attelage, commentaient abondamment les incidents de la nuit. On parlait au moins autant de la rixe entre soldats que du vol de chevaux, les deux suscitant une grande inquiétude pour la bonne poursuite de la traversée. Agrippa apprit qu'en réalité, deux autres chevaux avaient disparus, appartenant cette fois à un marchand mélandien apparemment dépourvu de tout lien avec les manostiens qu'il accompagnait. Les militaires des deux bords enquêtaient sur l'affaire, ou du moins, à les croire, cela figurait quelque part dans la liste de leurs priorités.

    Agrippa n'avait pas encore cherché à en apprendre davantage qu'il était rejoint par le kender, et que l'officier manostien, côté soleil couchant, donnait le signal du départ.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  14. #14
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Voir Manost et mourir

    La surprise d'Agrippa lorsqu'il retrouva le chariot - et Morgul dedans - fut à la hauteur de la nonchalance avec laquelle son jeune compagnon crachait les noyaux de dattes à travers l'arrière du véhicule. Les quelques échantillons que Morgul lui glissa dans la main en lui expliquant où il les avait trouvé lui furent faciles à identifier. L'odeur. La consistance. La forme des pétales.

    Cela fait bien longtemps que je n'en ai plus vu, ni utilisé dit-il sur un ton qui se voulait neutre. Les yeux fixés sur la substance à l'intérieur de son sachet à peine ouvert, il paraissait comme perdu dans ses pensées, dans ses souvenirs.

    Mais dis-moi, c'est de la bonne qualité, en plus. Ils rigolent pas ces cochons... Tu vois cette légère décoloration, sur le bord des pétales? Violette, presque, hein? C'est le signe d'un lotus noir particulièrement réputé pour ses vertus... curatives disons. Anesthésiques également. Lotus royal, qu'on disait chez moi à Eauprofonde. Le lotus des morts, aussi, va savoir pourquoi.

    Enfin, c'est sûr que ça te fait oublier tes soucis, vu que tu te retrouves dans un monde bien éloigné des contingences de Toril. Si tu en prenais, tu confondrais certainement notre soleil avec un sucre d'orge géant-de-l'espace-miniature. Tu serais pas le premier, remarque...


    Agrippa fourra l'échantillon dans un des interstices entre plusieurs caisses de marchandises.

    Laissons ça là. Mieux vaut ne pas être pris avec ce genre de friandise sur soit; nous pourrions avoir des problèmes acheva-t-il, presque jovial.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  15. #15
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650
    Quête : Voir Manost et mourir

    Le kender cracha avec adresse un noyau de datte par-dessus la paroi du chariot.
    Le jour où un gars t'prendra pour un accro au lotus sera une amélioration d'ton cas qu'est pas près d'arriver taquina-t-il avec un sourire en coin. Et t'inquiètes pas pour moi, j'suis pas prêt d'y toucher. Quand j'étais p'tit, ma 'Man a défiguré un mec qu'essayait de m'en refiler. L'y a quasi arraché l'oeil se souvint-il avec nostalgie. J'ai plus jamais été intéressé, après ça. Tu diras c'que tu voudras, mais j'me suis fait presqu'aussi bien éduquer qu'toi, malgré ton milieu d'la haute. T'es plus doué qu'moi pour baratiner les gens, remarque, comme quoi ç'peut servir quand même concéda-t-il avant de s'enfourner une datte dans la bouche. 'Où qu'fu fais fa, fur 'e 'otus ? bafouilla-t-il en machouillant sa datte. Il projeta un nouveau noyau dans un coin du chariot. T'as essayé de noyer ton bourrage de crâne à Eauprofonde ou t'm'as caché d'aut' trucs de ta folle jeunesse ? T'as pas trois mioches qui t'attendent, aussi ?
    Attendant avec impatience une éventuelle réponse croustillante, il récupéra quelques sacs de toile pour augmenter son confort, mis à mal par les cahots du démarrage du convoi.
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  16. #16
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Voir Manost et mourir

    Trois? Quand même pas, non.
    Avec un regard en coin suggérant au jeune Luménien qu'il ne fallait pas exagérer, il ajouta sur un ton faussement vexé, mi-outré mi-blagueur :

    En tous cas, si c'est pour qu'ils deviennent comme toi, ça risque pas de me donner envie de savoir précisemment combien y en a.

    Sur ce, il reprit lui aussi sa place au milieu des ballots, considérant les options qui s'offraient à eux au sujet de la marchandise trouvée dans les caisses. Soit les gardes Manostiens étaient informés, et alors il s'agissait de corruption à grande échelle -dans ce cas il ne donnait pas cher de leur peau s'ils venaient à mentionner leur découverte- ; soit ils ne l'étaient pas, et alors se mettre sous leur protection pouvait s'avérer la meilleure garantie des Luméniens pour arriver en un seul morceau à destination.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  17. #17
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Voir Manost et mourir

    Leur chariot étant placé sur l'avant de la caravane, les deux lumeniens se trouvaient avoir une vue imprenable sur la route, le désert et la croupe des chevaux des deux officiers. Sur leur droite, l'officier melandien était un homme sur la fin de sa carrière, un vieux routier poivre et sel à la crinière majestueuse, charmeur pour les dames, blasé pour ses hommes. On avait dû le choisir pour sa propension à vouloir éviter les ennuis à la veille de sa retraite. Sur la gauche, le manostien paraissait un jeune homme blond à l'air impulsif et dédaigneux - mais faut-il juger des gens sur la mine.

    Tandis que le soleil croissait, l'officier melandien paraissait se ratatiner à mesure sur sa selle; au zénith, avec une lenteur contrainte et quelques grognements de circonstance, il s'approcha à contrecoeur de son jeune homologue pour entamer une conversation dont il ne pouvait plus faire l'économie. En dépit du choc des fers des chevaux sur les cailloux et du crissement des roues sur le sable de la piste, on pouvait distinguer assez nettement ses paroles.

    - Bon *crrrriiiiii...* Faut que je vous parle; J'ai pour consigne d'éviter les accrochages, et *crrrriiiiii...* le vol de chevaux d'hier *crrrriiiiii...* des ennuis. J'imagine que vous soupçonnez mes hommes
    *à ce moment, la roue avant droite du chariot heurta une pierre et l'ensemble du chargement, vivant et inerte, fit un bond douloureux sur sa base*. L'officier melandien s'échauffa un instant, irrité. C'était à cause de ces crétins qu'il était obligé de s'adresser à ce blanc bec de cul béni helmite! Quand on les voit prétendre n'avoir rien vu, rien entendu, on prend en pitié la connerie humaine! Comme si des chevaux pouvaient s'envoler comme ça, sur le plat du désert, sans un bruit! Je les ai fait bastonner et mettre aux arrêts *crrrriiiiii...* chariot de matériel. En... gage de bonne volonté, on *crrrriiiiii...* vous demande de faire assurer la garde des chevaux par vos propres hommes pour *crrrriiiiii...* à venir.

    Il renifla.

    Ce serait *crrrriiiiii...* de refuser.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  18. #18
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Quête : Voir Manost et mourir

    Le jeune officier tendait l'oreille, lui aussi. Le crissement des roues du chariot sur les rocailles couvertes de sable était insupportable, et rendait presque fou au bout d'une longue journée de convoyage comme toutes celles qui venaient de s'écouler, et bien sûr, celles à venir... Un véritable calvaire, qui lui avait été pratiquement imposé par les nécessités politiques. Il haïssait Melandis, pour avoir forcé l'escorte de ces chariots, alors que les soldats mélandiens étaient beaucoup plus entraînés à progresser sous un soleil de plomb. Néanmoins, il savait qu'ils devaient eux aussi surveiller ces criminels de l'empire.

    "Je n'approuve pas notre... collaboration, et vous le savez. Mais ce genre d'incidents ne doit plus *criiiiii....* ...uire, vous avez raison. Si nos troupes respectives *crii*.... à se battre, nous en subirons tous deux les conséquences... et je doute que vos supérieurs soient plus cléments que les miens. J'ordonnerai donc la *criiiiiii*.... ance des chevaux, mais je vous demanderai d'en faire de même avec vos hommes, lieutenant."

    Il avait parlé en contemplant les étendues vierge de toute vie apparente, mais dans la direction de son homologue mélandien, afin qu'il puisse saisir l'essentiel de ses propos. Cette cacophonie était abrutissante.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  19. #19
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Voir Manost et Mourir

    Il était temps d'agir.
    Une telle opportunité ne se présenterait probablement pas de sitôt, et, à bien y réfléchir, il était fascinant de constater à quel point quelques sorts pouvaient faciliter la vie en telle circonstance.


    Agrippa => Clairaudience ==> Officier Manostien

    Agrippa => Détection du mensonge ==> Officier Manostien


    Le clerc commença à scruter les éventuels mensonges du Manostien; une fois sa bonne foi établie, il passerait à l'observation du Mélandien, en espérant que la conversation durerait suffisament longtemps pour se faire un avis sur la question.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  20. #20
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Voir Manost et mourir

    L’observation de la précédente tirade du manostien ne révéla rien de spécial, il n'avait apparemment pas menti. Confort appréciable, tout de même, la clairaudience permettait d’avoir droit à une conversation complète.

    - Humpf… grogna le mélandien en hochant la tête. Ces deux-là vont pas sortir de leur chariot. Faut bien voir, je les punis parce qu’ils ont manqué à leur surveillance et qu’ils me plongent dans la panade, mais ça m’étonnerait qu’ils soient les auteurs du vol. Valait mieux pour eux détaler avec leurs complices si c’était le cas. Ils connaissent assez le fonctionnement du camp pour savoir que leurs exploits leur vaudrait des misères. Bizarre non. Croyez pas ? Ptet ben des voyageurs égarés qu'avaient besoin de montures. Ptet aut' chose...

    Il se détourna à son tour, peu soucieux de convaincre le manostien, mais très désireux de s'éloigner du vacarme des carrioles. La détection du mensonge ne signala rien, cette fois non plus; mais, comme dans le cas du manostien, l'absence de mensonge caractérisé dans ses propos représentait-elle un gage de bonne foi suffisant...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #21
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    L'officier manostien grimaça lorsque le mélandien détourna son cheval. Mensonges bien maladroits, ou suggestions qui indiquaient qu'il se moquait éperdument de Manost. Comment pouvait-il croire qu'il allait gober pareilles sornettes ? Qui serait assez fou que pour oser voler des chevaux des marchands qu'ils accompagnaient, sinon des mélandiens ?

    De plus, il doutait fortement que l'officier ait réellement puni ses hommes. Au contraire, peut-être même leur avait-il donné l'ordre de fuir avec ces chevaux, afin de déstabiliser le convoi ? Ces mélandiens étaient capables de tout, surtout de ce genre de manoeuvres sournoises...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  22. #22
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    Rien n'avait particulièrement attiré l'attention d'Agrippa, et à défaut d'indications sensationnelles, il avait au moins acquis la conviction que les deux officiers de mentaient pas de manière manifeste.
    Il y avait bien une autre possibilité qu'il ne pouvait écarter d'un simple revers de la main : un sort pouvait protéger ces hommes de sa tentative de scrutation; mais quelle était la probabilité qu'ils aient profité d'une telle protection à cet instant précis? Non, cela n'était guère envisageable, et il avait envie d'accorder le bénéfice du doute au Mélandien.

    Avoir une franche discussion avec l'officier manostien était décidément la chose la plus raisonnable à faire. Peut-être que son statut de diplomate au service de Luménis pouvait lui donner dans cette affaire quelque crédit aux yeux du jeune militaire?

    A la prochaine halte, il irait le solliciter. D'ici là, il ne lui restait plus qu'à reprendre sa position habituelle au milieu des caisses et à faire abstraction de la chaleur écrasante.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  23. #23
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête: Voir Manost et mourir

    Roule, roule… Désert de sable, gravillons. Crissement de roues sous un soleil de plomb fondu, tandis que le convoi s’occupe à tracer une ligne sans imagination dans un paysage uniforme. Soldats en sueur au milieu des colonnes de chaleur vaporeuse, robe luisante des chevaux, marchands assoupis sous les bâches. Dans trois jours, mais trois jours seulement, on atteindra l’oasis. D’ici là, les heures se font stagnantes, les soldats manostiens et mélandiens sont presque trop épuisés pour se provoquer autrement que du regard, et les insolations se multiplient.

    Au soir, la température redevient supportable, avant de devenir progressivement glaciale vers le milieu de la nuit. Comme tous les soirs, les chariots font le cercle. Il ne s’est rien passé de la journée, au point que l’on douterait presque de l’avoir vécue. On n’a pas croisé un seul voyageur sur la piste, pas une seule fleur séchée dans l’ombre portée d’une roche. Un à un, les marchands sortent de leur léthargie, et entreprennent de préparer leur dîner. Les malades râlent sur leurs grabats.
    Quatre soldats manostiens prennent position autour de l’enclos des chevaux.

    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #24
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    Le clerc était descendu du chariot dès l'arrêt du convoi.
    Il avait décidé de se rendre utile; un peu d'action, voire tout simplement de changement lui ferait le plus grand bien. La monotonie du voyage lui était insupportable, et il en venait à penser qu'il valait mieux prendre un vilain coup d'épée plutôt que de risquer de mourir d'ennui.

    Il avait prit avec lui une couverture pour le protéger des rigueurs du froid nocturne, ainsi que de quoi manger sommairement.
    La perspective de discuter avec l'officier manostien lui était soudain devenue passablement ennuyeuse, d'autant qu'il lui faudrait convaincre. Mieux valait mettre toutes les cartes sur la table.

    Il retourna dans le chariot, et s'empara de l'échantillon de lotus noir qu'il avait mis entre deux caisses, ainsi que de sa lettre de nomination à l'ambassade de Manost. Puis il s'avança en direction du coin un peu moins pierreux que les autres où les Manostiens avaient établi leurs quartiers pour la nuit. Un garde à moitié endormi trainait près d'un chariot, l'air passablement contrarié, et Agrippa interpela l'homme.


    Bonsoir, soldat. Je suis diplomate, de citoyenneté luménienne, et j'aimerais m'entretenir avec votre officier commandant d'une affaire importante. Une affaire qui ne peut attendre demain matin , ajouta-t-il alors que le soldat réprimait un baillement.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  25. #25
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [Quête : voir Manost et mourir]

    Le soldat considéra l'homme d'un oeil torve. Un diplomate luménien ? Pourquoi n'avait-il pas signalé sa présence plus tôt ? Que faisait-il dans ce convoi destiné à Manost, et surtout, au départ de Melandis ? Que pouvait-il bien avoir à cacher, pour ne pas avoir donné ainsi signe de vie depuis le départ ?

    Le soldat se redressa et redevint alerte.


    "Qu'est-ce qui me fait croire que vous êtes bien diplomate, et non un assassin ?" L'adjectif "mélandien" lui brûlait les lèvres, mais il se garda de le prononcer, craignant une rixe inutile et la répression qui pourrait s'ensuivre.

    "Le capitaine ne reçoit pas n'importe qui, surtout à cette heure."
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  26. #26
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    Il avait prévu les difficultés que ne manqueraient pas de lui poser la piétaille, mais un peu de persuasion à l'aide de signes ostensibles d'autorité suffiraient sans aucun doute. Son nouveau statut ne manquait pas d'attrait, à la réflexion.

    Je pense que cette lettre de créance devrait vous suffire, puisqu'elle suffira aux autorités manostienne auprès desquelles je dois me présenter à mon arrivée dans la cité du Vigilant, dit-il en exhibant la missive frappée du sceau luménien dans laquelle la Haute-Conseillère Dizathir le nommait à l'ambassade de Manost.
    Et pour ce qui est de la mauvaise humeur éventuelle de votre commandant, elle m'indiffère.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  27. #27
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [Quête : voir Manost et mourir]

    Tout d'abord soupçonneux et dubitatif, le garde se redressa lorsqu'il aperçut le sceau du conseil luménien. Il s'excusa vivement.

    "Mille excuses, messire. Venez, entrez. Le capitaine vous recevra sans tarder."

    Il pénétra dans la tente, faisant signe à Agrippa de le suivre. L'officier manostien était attablé à un petit meuble de voyage, l'air las et fatigué par cet interminable voyage. Il consultait quelques papiers indéchiffrables à pareille distance, et releva la tête lorsque les deux hommes entrèrent.

    "Que se passe-t-il, Elrik ?
    - Mon capitaine. Messire est diplomate luménien et souhaiterait s'entretenir avec vous."

    Le capitaine haussa les sourcils. Pourquoi diable cet homme ne s'était-il pas annoncé plus tôt ? La réponse vint aussitôt : ils étaient parti de Melandis, et la Cité du Chaos n'était pas dans les meilleurs termes avec Lumenis.

    "Que puis-je pour vous, messire ? Asseyez-vous, je vous en prie" dit-il en désignant un siège.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  28. #28
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    Avant toute chose, peut-être voudrez-vous examiner cette lettre pour vous assurer de mon identité; elle est à votre disposition dit-il en tendant l'enveloppe à l'officier qui s'en saisit.

    J'ai effectué un court séjour avec un de mes concitoyens en terre Mélandienne; mais ma destination finale est Manost. Je n'ai pas jugé utile de vous encombrer de ma personne jusqu'ici, précisa-t-il en prévenant d'un geste de la main les protestations que l'officier semblait sur le point d'émettre, mais des éléments imprévus sont venus contrarier ma volonté de discretion.
    Seriez-vous assez obligeant pour m'expliquer pourquoi une colonne de soldats Manostiens escorte un convoi dans lequel on peut trouver des caisses entières remplies de... ceci?


    Cette fois-ci, le clerc avait sorti d'une poche de sa robe l'échantillon de lotus noir que Djago avait trouvé lors de son "inspection" de la caravane.
    Peut-être pourrais-je vous être utile pour règler ce problème? De plus, mon compagnon a quelques compétences utiles qu'il se ferait sans aucun doute un plaisir d'utiliser pour l'occasion.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  29. #29
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    [Quête : voir Manost et mourir]

    Le jeune officier se leva presque d'un bond. Il était furieux. Cet homme, même diplomate, n'avait pas le droit d'ainsi supposer que ses hommes transportaient volontairement des narcotiques dans ces chariots marchands. Il lui fit part de sa colère.

    "Le fait que vous soyez diplomate luménien ne vous autorise pas à nous accuser de quelconque trafic, et surtout pas de stupéfiants. J'ose espérer que vous avez assez de jugeotte que pour imaginer que nous n'étions pas forcément au courant de la présence de lotus noir dans le convoi ?"

    Son ton était âcre. Il supposa soudain qu'Agrippa était venu en parler à lui, plutôt qu'au responsable mélandien. Ce dernier l'aurait proprement envoyé dans le désert, seul et sans vivres...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  30. #30
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    Les craintes secrètes d'Agrippa étaient fondées : l'officier se trouvait être un jeune homme inexpérimenté. Il laissait parler ses émotions au lieu de réfléchir et d'agir efficacement. Le diplomate jugeait ce défaut impardonnable chez un gradé. Et pourtant, il lui fallait s'en faire un allié. Le clerc reprit sur un ton cinglant.
    Vous me voyez ravi d'entendre de votre bouche qu'il n'est pas dans les habitudes des troupes manostiennes de prêter la main à de tels trafics. Je ne m'en serais effectivement pas douté.

    Maintenant que vous avez rétabli cette vérité, auriez-vous l'obligeance de considérer calmement les mesures que vous comptez prendre?


    Agrippa se saisit d'un tabouret pliable qui se trouvait à proximité et s'assit en face de la table utilisée par l'officier, lequel s'était levé sous l'effet de la colère. Il ne se débarasserait pas de lui facilement.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Livre d'Or- Avis sur le projet en général.
    Par Rimbaud dans le forum Les Portes du Rêves
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/02/2009, 04h24
  2. [Lieu] Sur la Houleuse
    Par Mornagest dans le forum Les Terres du Basilic
    Réponses: 35
    Dernier message: 04/10/2008, 12h49
  3. [Commerce] D'or et d'Argent
    Par QDI dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/04/2008, 19h46
  4. [HIST] Le Vent se lève, une palme d'or?
    Par Agrippa dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/09/2006, 14h57
  5. Oasis de la chèvre d'or
    Par dragum dans le forum Les Archives de la vie mélandienne
    Réponses: 56
    Dernier message: 28/08/2003, 20h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236