Page 5 sur 6 PremièrePremière ... 3456 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 158

Discussion: [Lieu-dit] L'Oasis de la Chèvre d'Or

  1. #121
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650
    Quête : Voir Manost et mourir

    Sous le crâne rougi de Djago, un bref et intense combat intérieur se déroula. Finalement, l'amitié triompha, étripant sauvagement la curiosité à grands coups de souvenirs d'épreuves communes.
    Changeant une fois de plus d'avis comme de sucre d'orge, Djago haussa les épaules, concédant le point, et tendit une main secourable à son frère de galère, s'accrochant de l'autre au mur pour ne pas tomber.

    Bwarf, y'avait sûrement pas d'sucres d'orge, d'toute façon. Y sont trop moches. C'est ça, d'pas manger assez d'sucreries, ça vous pourrit la gueule et l'caractère.
    On va voir comment se débrouillent les aut'crétins, alors. Une bonne vieille baston, ça s'refuse pas, même si ça vaut sûrement pas une de Lumenis. Allons admirer l'spectacle... papi
    , ricana-t-il avant que ses lèvres sèches ne se fendent sous l'effort.
    Dernière modification par Morgul ; 04/09/2007 à 18h40.

  2. #122
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Quête : Voir Manost et mourir

    Allons-y.
    Agrippa était soulagé de la réaction de Djago. La présence de celui-ci, même si le clerc ne se l'avouait pas volontiers, le rassurait, ce qui n'était pas étranger à la capacité et la volonté du garçon de survivre dans les pires conditions.
    Se trainant bien moins vite qu'il ne l'aurait souhaité, il prit appui sur Djago afin de revenir vers l'entrée du défilé, négligeant les appels guerriers qu'ils laissaient derrière eux, et la peur au coeur à l'idée de tomber dans une embuscade. Il n'avait aucune idée de la situation, et, pour autant qu'il puisse le savoir, les soldats Manostiens et Mélandiens étaient peut-être dans une situation tout aussi critique que les deux Luméniens.

    Edit: du titre de quête... connais pas Mansot
    Dernière modification par Lothringen ; 26/08/2007 à 23h12.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  3. #123
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Quête : Voir Manost et mourir

    Ils en étaient encore à épousseter les cendres sur leurs vêtements parcheminés quand un homme sortit de nulle part, non loin d’eux, tout près de la paroi. Il venait de la direction des combats, et les deux voyageurs, rudement éprouvés, commencèrent par se préparer à un nouvel affrontement. Mais, à y bien regarder, c’était l’éclaireur de tantôt qui venait de quitter les ombres. Il ne semblait pas même conserver le souvenir de sa blessure à la jambe, ayant probablement reçu des soins au campement, avant que ne se déclenchent les hostilités véritables.

    En revanche, il n’avait pas l’air particulièrement ravi de les voir en si bon état.

    « Tiens donc, vous avez survécu à ce méchoui ? Vous êtes plus endurants que vous n’en avez l’air, je vous avais laissés pour morts. »

    Sans leur prêter davantage d’attention, l’homme entreprit de fouiller le cadavre du brigand tué par Djago, et il sembla tout dépité de constater que ce dernier avait déjà été visité.


    « Si vous cherchez à sortir du défilé, ça ne va pas être facile. Les combats durent toujours. On devrait en venir à bout, cela dit, mais uniquement parce que tous nos adversaires ne sont manifestement pas là. Quant à savoir ce qu’il faut en déduire… »
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #124
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650
    Quête : Voir Manost et mourir

    La petite merguez luménienne soupira théâtralement.

    Quel dommage que l'seul mouton s'soit cassé avant l'méchoui...


    Il chercha machinalement quelque chose à manger dans ses poches, ne trouvant qu'une datte carbonisée, et la croqua avec effort.


    Cronch cronch cronch. Chi les choldats ch'démerdent chans nous, ch'me taperais bien une p'tite chieste en attendant qu'y chaient fini. Pas grand-choche d'autre à faire dans le coin.


    Après avoir péniblement dégluti, il rejoignit sa vieille amie la paroi et s'y adossa nonchalamment, puis repartit en quête de trésors dans ses vêtements.


    Datte dégueue au charbon ?
    proposa-t-il à l'éclaireur sans avoir trop besoin de se forcer.
    Dernière modification par Morgul ; 04/09/2007 à 18h41.
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  5. #125
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir

    Allons, n'embête pas le monsieur... tu vois bien qu'il a beaucoup d'autres choses plus intéressantes à faire que trainer avec nous... comme ALLER VOIR CE QU'IL SE PASSE là où ses copains se font massacrer
    précisa le clerc tout en cherchant à déterminer l'endroit où Djago pouvait le plus avoir besoin de soins - chose qui n'était pas des plus aisée, les brûlures se disputant aux plaies ouvertes la priorité. Il aurait été suicidaire de ne pas chercher à rester à l'écart des combats étant donné l'état de santé de son compagnon; quant à lui-même, il était probablement en plus mauvais état si cela était possible. Mais le besoin qu'il ressentait de protéger Djago, de s'assurer que le garçon était préservé du danger autant que possible, lui donnait la force de ne pas s'apitoyer sur lui-même. Ce qu'il n'aurait pas manqué de faire en d'autre temps, pensa-t-il avec une pointe d'amertume.

    L'éclaireur n'était pas des plus rassurant, et, si Agrippa avait pu s'exprimer tout haut, n'inspirait aucune confiance au diplomate. Dès que Djago pourrait se déplacer, il tenterait de mettre autant de distance que possible entre eux et leur sinistre allié.
    Dernière modification par Agrippa ; 29/08/2007 à 01h06.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  6. #126
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir

    A vrai dire, l’éclaireur ne leur prêtait déjà plus grande attention. Il y avait fort à parier qu’il avait espéré pouvoir faire les poches de leurs cadavres, et, n’était cette petite contrariété, il poursuivait désormais sa mission première, qui ne correspondait apparemment pas à ce que le clerc aurait bien voulu lui voir faire.

    Sans accorder beaucoup d’importance au propos de ce dernier, il marmonna qu’un éclaireur était plus utile en mission de reconnaissance qu’au front, et que pour leur part, z’étaient plutôt moins dangereux là où ils étaient que partout ailleurs. Sur ces mots lourds de rancune pour la façon dont le marmot avait précipité les derniers événements, , l’homme s’enfonça plus profondément dans l'impasse du défilé, où il finit par disparaître, nimbé de brume nocturne.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #127
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir

    Le kender le regarda s'évanouir dans la brume comme un crachat dans une flaque d'eau sale, la moue mauvaise, puis un large sourire grandit sur sa face écarlate.
    Il se tourna vers la direction où était parti l'éclaireur et beugla :


    GAFFE LES GARS, Y'A UN ECLAIREUR MANOSTIEN QUI VIENT VERS VOUS !

    Sa vengeance exercée, il s'assit plus confortablement et, après avoir adressé un clin d'oeil réjoui à Agrippa, recommença ses fouilles archéologiques de poches en sifflotant.
    Dernière modification par Morgul ; 02/09/2007 à 21h00.

  8. #128
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir copyright Kasumi

    Effrayé par la tournure que prenaient les évènements, Agrippa cria à la face d'obscurité, telle une bête désemparée : C'est pas vrai! Y a pas de Manostien ici! Y a personne! On s'en va de toutes les façons!

    Joignant l'acte à la parole, le clerc interrompit Djago dans ses fouilles archéologiques, et l'entraina un peu plus loin le long du défilé en direction de la sortie. Rapidement éreinté, le clerc incanta quelques nouveaux sort de soin, et un sort de défense en prévision de la sortie du défilé.

    Agrippa => Soins modérés => Djago
    Agrippa => Soins superficiels => Agrippa

    Agrippa => Sanctuaire
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  9. #129
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir

    Les dénégations d’Agrippa et les invectives de Djago s’étaient répondu longuement au fond de l’impasse du défilé, mais plus rien ne semblait devoir venir ni revenir de cette direction. Confiant en leur talent naturel pour s’attirer les ennuis, les deux lumeniens décidèrent donc de tenter de sortir avant la fin de la bataille : Agrippa s’abrita derrière un sort de sanctuaire, et Djago derrière le sanctuaire d’Agrippa. Leurs plaies plus ou moins refermées par les derniers sorts de soin du clerc, ils s’en allèrent cahin caha vers l’issue de la gorge, là où les bruits de combat se faisaient plus nombreux et la brume plus épaisse.

    A y bien regarder, il n’y avait pas là que de la brume, mais aussi des sortes de bombes asphyxiantes jetées en plein milieu du champ de bataille par l’une ou l’autre partie, probablement les soldats, pour faire sortir les brigands de leurs cachettes : le problème étant que les gaz avaient eu la fâcheuse idée de se répandre avec le t… le vent. La situation était des plus confuses, on voyait courir ça et là, et il était assez difficile de reconnaître qui ou quoi dans l’obscurité. Malgré la difficulté qu’il y avait à respirer dans cet enfer, il y avait encore quelques personnes embusquées dans les galeries latérales creusées dans la roche, ce qui signifiait qu’il n’était pas tout à fait exclu de se prendre un projectile au passage.

    Pour l’instant, personne ne semblait prêter attention aux deux intrus.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #130
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir


    Un amateur aurait déclaré que c'était le bordel. Mais Djago, lui, avec ses années d'expérience, savait faire la différence entre les vapeurs de l'encens et les gaz asphyxiants, les cris de plaisirs et les cris de souffrance, et surtout, avait acquis de la culture, du vocabulaire, du style.
    Aussi attirant qu'une manostienne vérolée constata-t-il, un fin sourcil à moitié brûlé levé. Sauf l'respect d'ta gonzesse, 'videmment, ajouta-t-il poliment en tapotant la hanche d'Agrippa, ne voulant pas le froisser plus qu'il ne l'était après l'essorage des dernières heures.

    Bien qu'il tacha de ne pas le montrer, son ami l'inquiétait. Il passait son temps à marmotter des prières, de plus en plus fébrile, alors que le kender, lui, se sentait de mieux en mieux et commençait à retrouver sa bonne humeur. Sa verrue à la fesse droite semblait avoir disparu avec sa peau, et, mieux encore, l'éclaireur manostien était sûrement en train de se faire étriper.

    Ne restait plus que le léger détail de deux armées se battant en plein milieu du chemin, détail qui, il n'en doutait pas, serait aisé à régler.


    Ca schlingue vraiment, ces bombinettes. Vaudrait mieux passer par-dessus, ce serait plus sympa, comme balade. Il tritura son grappin, songeur, pendant qu'il examinait la paroi rocheuse.
    J'dois pouvoir monter tout en haut, puis te hisser si t'y mets un peu du tien. Si ça s'trouve, on voit les étoiles, d'là haut, ça peut valoir le coup. Une fois, y'a un mec qui m'a dit qu'on les voit mieux, dans l'désert. Dommage qu'y se soit cassé le cou en tombant du toit l'lendemain, j'l'aimais bien. Il soupira, la nostalgie des nuits de Lumenis l'envahissant le temps d'une pensée.
    Dernière modification par Morgul ; 04/09/2007 à 18h33.
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  11. #131
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir

    Le clerc paraissait toujours plus paniqué au fur et à mesure que les deux Luméniens avaient progressé le long de la paroi, et si la brume l'avait permis, c'est une lueur d'espoir que le kender aurait vu briller dans ses yeux lorsqu'il répondit.

    Par en-haut? Si tu crois que c'est faisable, je te fais confiance.
    Il se positionna dos à la roche nue, essayant de se persuader qu'il pourrait suivre son compagnon là où il allait. Dans le pire des cas, celui-ci pourrait s'en sortir et aller chercher de l'aide. Sinon, il faudrait passer au milieu des cadavres et des émanations toxiques.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  12. #132
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650

    Quête : Voir Manost et mourir

    Djago haussa les épaules, dédaigneux, et répondit d'un ton assuré :

    Pff. Un peu qu'c'est faisable. Impossible n'est pas luménien. Et y savent même pas faire des falaises correctes, ici. R'garde moi ça, c'est même pas lisse.


    Il tenta une fois de plus de discerner quelque chose à travers le brouillard opaque, puis renonça.


    Bon, je grimpe, et dès que j'ai trouvé un coin où tu peux tenir, j'te balance la corde, ça t'va ?
    D'toute façon, t'as pas le choix
    conclut-il d'un ton décidé, prenant la tête des opérations. Le cerveau habituel du binôme étant en train de couler par les oreilles de son proprio, il fallait bien que quelqu'un s'y colle, songea-t-il avec regret. Adieu insouciance, adieu jeunesse, bonjour soucis, rides précoces, lumbagos, vergetures. Ouaip, fallait vraiment qu'y se cassent rapidement.

    Il re-tapota affectueusement la hanche de son ami.


    En attendant, détends-toi. Chante une chanson cochonne, fais un peu de gym, j'sais pas moi. Pèt... prie un coup, ça ira mieux.


    Il coinça sa main dans un creux de la roche, posa un pied sur une arête proéminente, et poussa, se retrouvant un peu plus haut sur la paroi, puis recommença. Il perdit rapidement de vue Agrippa, et arrivé à une hauteur suffisante, se déplaça latéralement, crabe bouilli dans un univers cotonneux dimensionnellement inverti. Il finit par trouver un endroit adéquat : un tunnel obscur s'enfonçant profondément dans la roche, juste assez haut pour qu'il y tienne debout, et pouvant permettre à la grande perche de s'y réfugier. Il y pénétra, ses cheveux noircis raclant le plafond, et tenta de discerner quelque chose dans les sombres profondeurs.


    Il émit un timide Yooouhooou ? Pas de réponse. Pas de dragon. Même pas drôle.
    Il enleva sa corde d'autour sa taille, attacha un bout autour d'un caillou qui semblait bien accroché au reste, et laissa tomber l'autre extrêmité dans le vide. Il salua d'un hochement de tête satisfait le faible tintement du grappin qui heurtait le sol plusieurs mètres plus bas, et s'accroupit, guettant l'arrivée d'Agrippa pour pouvoir l'aider à se hisser à l'intérieur de la grotte.
    Dernière modification par Morgul ; 16/09/2007 à 21h19.

  13. #133
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878

    Re : L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quête : Voir Manost et mourir

    Haletant, tremblant de tous ses membres, le prêtre effectua une ascension des plus inconfortables et des moins gracieuses, s'écorchant au passage les bras et les jambes en de multiples endroits. Il lui fallut l'aide de son compagnon pour produire un ultime effort et se hisser enfin sur le piton qui était leur cible.

    Le clerc n'eut que la force de s'étendre de tout son long en sentant le sol sous ses mains hésitantes, et d'y rester ainsi allongé pour y mourir ou y reprendre son souffle - les deux issues lui étaient indifférentes à ce point d'épuisement.


    Djago... fais-moi plaisir, si quelqu'un a l'intention de nous attaquer, essaie de le convaincre que je suis déjà mort, et que tu n'es qu'un enfant, ça marchera mieux que ce qu'on a essayé jusqu'ici...
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  14. #134
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650

    Quête : Voir Manost et mourir

    Djago, occupé à récupérer sa corde et son grappin, jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule vers le prêtre, étalé mollement à terre comme une méduse échouée sur une plage, et répliqua :

    Faut pas pousser, j'suis génial et j'ai un corps de rêve, mais j'suis un enfant quand même, ho. Pas qu'ça m'plaise, mais pas le choix regretta-t-il.

    Si j'étais vieux, j'pourrais draguer encore mieux, gagner du fric tranquillou, réussir à siffler plus d'un verre de bibine sans m'faire péter la gueule par Iltara... Yep, ce s'rait cool rêva-t-il éveillé.
    Tu pourrais pas m'arranger ça avec un ch'tit miracle ? tenta-t-il en revenant vers Agrippa, le grappin et la corde remis en place à sa ceinture.

    La seule réponse qu'il obtint fut un regard passablement vitreux.


    Laisse tomber. Toi, c'est sûr, tu f'ras un bon mort.


    Il s'allongea à ses côtés et le regarda d'un air soucieux.


    Tu d'vrais faire plus de sport, t'sais.
    La moue inquiète se transforma en sourire égrillard. Si t'as pas d'souffle, t'iras pas loin avec ta copine. J'sais pas moi, chaque matin, tu vas courir une heure autour d'ton temple, ou tu l'escalades trois fois, si tu t'sens pas en forme... J'peux t'apprendre, s'tu veux, ça m'f'rait plaisir proposa-t-il charitablement.

    Une fois de plus, il n'eut pour toute réponse que les halètements d'Agrippa cherchant de l'air. Face au relatif manque d'intérêt du spectacle (un esthète aurait apprécié les dégradés de rouge présents sur les joues), il se retourna sur le dos. Un (trop) court silence s'installa.


    ...

    ...

    Wow, on voit 'achement bien les étoiles d'ici. 'Doit être un coin sympa où habiter.

    Bon, faut supporter les voisins. Et y'a pas d'bar. Ni d'bordel. Ni d'coin où acheter des bonbecs.

    ...


    Nan, en fait, c'est naze comme bled.
    Dernière modification par Morgul ; 01/12/2007 à 20h53. Motif: d'quoi j'me mêle, sale forum
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  15. #135
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête : Voir Manost et mourir

    La nuit du désert se faisant désormais des plus glaciales, les deux voyageurs durent assez vite renoncer à demeurer plus longtemps où ils étaient. Pour atteindre le pied du plateau, il ne leur restait plus qu’à suivre la pente douce de Dar-el-Khalizz, ce qui avait néanmoins l’inconvénient de leur rallonger durablement le trajet, tout en les éloignant dans un premier temps du campement. Mais le sommet du plateau était désert, la nuit étrangement claire au-dessus du brouillard de la faille, et, dans la rocaille et le sable, tout le bruit qu’ils faisaient était recouvert par la rumeur de plus en plus lointaine de la bataille en cours. La promenade leur aurait presque paru agréable, n’était leur épuisement.

    Après plusieurs heures de marche – la nuit pâlissait en bleu clair sur la ligne d’horizon – ils entrevirent les silhouettes des tentes regroupées. Tout était silencieux désormais, à l’exception de quelques gémissements étouffés de ci de là. Les ayant reconnus, les sentinelles les laissèrent passer. Elles se refusèrent à tout commentaire.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  16. #136
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878

    Quête : Voir Manost et mourir

    Le cheminement des deux acolytes s'était fait dans un silence relatif, entrecoupé par les remarques désabusées et quelque peu honteuses du prêtre cherchant à se trouver des bonnes raisons d'avoir fui le champs de bataille, et les réponses marquées d'un humour forcé de la part de Djago.
    L'accueil au campement n'aurait pu être plus sobre, mais cela convenaity bien à Agrippa, lequel ne rêvait que de passer inaperçu au milieu de la troupe de soldats. A défaut de savoir immédiatement quelle avait été l'issue des combats, ce qu'ils ne tarderaient pas à apprendre d'une manière ou d'une autre, ils pourraient tout au moins éviter les commentaires désobligeant qui, la mauvaise conscience du prêtre aidant, paraissaient inévitables.

    Mais, pour les mêmes raisons qui le poussaient à se faire le plus discret possible, le diplomate luménien se concentra sur les gemissements qui flottaient dans l'air pour se diriger vers la source la plus proche de ceux-ci. Peut-être pourrait-il soulager les malheurs de quelques soldats, à défaut d'avoir été d'une quelconque utilité lors des combats.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  17. #137
    Date d'inscription
    June 2004
    Messages
    650

    Quête : Voir Manost et mourir

    Maintenant qu'il avait amené à bon port son ami et que celui-ci semblait avoir retrouvé un état mental tristement normal, vu ses inquiétudes irraisonnées pour ces crétins de soldats, Djago pouvait se concentrer sur d'autres importantes tâches.

    Le kender luménien se concentra sur les gémissements qui flottaient dans l'air pour apaiser la source la plus bruyante de ceux-ci : son estomac.
    Peut-être pourrait-il soulager sa faim ; à défaut d'avoir trouvé quelque chose à manger lors de cette plaisante visite du désert mélandien, il trouverait bien quelque chose à l'endroit le plus plaisant de ce convoi de bras cassés : le wagon contenant les réserves de nourritures.


    J'vais chercher queq'chose à grailler, j'te r'joins tout d'suite. Fais sauter la tête à personne tant qu'j'suis pas là pour profiter du spectacle dit-il en quittant Agrippa pour se diriger vers le paradis des dattes.
    Dernière modification par Morgul ; 08/12/2007 à 21h36.
    "Well, if you're risking death, why not have fun ? If I wanted to risk death without having fun, I'd be a tax collector, not a thief."

  18. #138
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête: Voir Manost et mourir

    Agrippa entrouvrit une tente que se partageaient deux soldats mélandiens. L’un d’eux gisait sur son grabat, à moitié inconscient. La seconde couche était vide, son propriétaire ayant dû probablement s’exiler, incommodé par ces plaintes continuelles qui l’empêchaient de dormir. En s’approchant du blessé qui ne remarqua même pas sa présence, le prêtre put découvrir qu’il avait en réalité déjà été soigné par un prêtre de guerre ; mais ce dernier, probablement à cours de sorts, s’était contenté de refermer sa plaie pour empêcher l’infection. L’homme avait une forte fièvre, et il délirait.

    « Ne- non… Sp-spèce de traînée, tu vas voir si je suis un homme ! J’t ‘ apprendrai la vie, moi… pis le respect… tu ricanes, hein ? tu ricanes avec l’autre… faut-y que j’t’défigure pour que tu me r’gardes ? »


    Et il se retourna sur le flanc, c’est-à-dire sur sa plaie, s’arrachant dans son inconscience un nouveau cri de douleur.


    ---------------------

    Quant à Djago, il eut beau arpenter le campement, il ne trouva pas de chariot de nourriture. A y bien réfléchir, la raison était toute trouvée : le gros du convoi n’était pas avec eux ; l’approvisionnement était en bonne partie resté auprès de la caravane des marchands. Les soldats qui s’étaient lancés à la poursuite des contrebandiers avaient quant à eux prévu de voyager léger, chacun prenant dans les sacoches de son cheval ce qu’il lui fallait de rations pour un jour ou deux. Il pouvait donc se mettre en chasse de leurs chevaux et de leurs sacoches, ou renoncer à ses dattes.
    Dernière modification par Lothringen ; 08/12/2007 à 21h54.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #139
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878

    Quête : Voir Manost et mourir

    Le cri de l'homme fit sursauter Agrippa, comme une douleur imprévue ramène un homme à moitié endormi à ses sens. Le clerc avait vu la plaie refermée tant bien que mal et le visage convulsionné du soldat avant qu'il ne se retourne, ce qui le fit réfléchir sur l'intensité des combats qui avaient eu lieu cette nuit-là.
    Fallait-il que les pertes aient été nombreuses pour que les clercs de bataille en soient arrivés à ne plus disposer de suffisament de sorts pour guérir de manière satisfaisante une plaie aussi grave que celle-ci.

    Le soldat était toujours plongé dans son délire, et Agrippa n'osait toujours pas intervenir. Les paroles de l'homme l'avaient glacé... oui, d'ailleurs c'était bien une sueur froide qu'il sentait mouiller sa nuque et son dos. Un frisson secoua tout son corps, et, faisant un effort frénétique pour se reprendre, il tenta une incantation simple.


    Agrippa => Détection du poison ==> Soldat étendu
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  20. #140
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête: Voir Manost et mourir

    D’où lui venait une telle intuition ? Toujours est-il qu’il avait touché juste : le sort lui révéla que le sang du malade était empoisonné par quelque substance toxique qui semblait corroder les parois des artères et de l’estomac, tout en provoquant cette fièvre maligne qui le faisait délirer. Agrippa ne parvint cependant pas à déterminer son origine ; il pouvait s’agir d’une arme empoisonnée, des séquelles des gaz libérés dans la passe, ou même de poison versé dans la nourriture, pour ce qu’il en savait.

    Probablement terrassé par ce nouveau pic de douleur, le mélandien alité semblait plonger enfin dans une salutaire inconscience.


    « Tu verras, Berthine…»
    prononça-t-il encore d’une voix pâteuse. «Y’aura plus que nous… »

    Et il commença de ronfler.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  21. #141
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Quête: Voir Manost et mourir

    Epilogue

    Quand il eut fini de soigner le soldat, le clerc de Deneir distribua ses sorts tant qu’il en eut de reste, avant de songer à s’installer comme il pouvait pour ce qu’il leur restait de nuit. Les officiers eux-mêmes avaient pris du repos, et n’auraient guère apprécié d’être dérangés par des civils. A fortiori des civils qui portaient leur part de responsabilité dans les derniers événements…

    Les soldats levèrent le camp dès le retour de l’aube, et ce n’est que pendant le trajet qu’Agrippa put enfin apprendre, de la bouche du commandant manostien, ce qu’il s’était produit: quand le petit groupe qu’ils formaient avec l’éclaireur manostien avait été découvert, l’alerte avait été donnée dans le camp des brigands. L’éclaireur manostien, blessé, les avait laissés pour morts dans leurs cendres fumantes et s’était précipité au campement pour avertir d’attaquer avant que les brigands n’aient eu le temps de se réorganiser ou de s’enfuir par quelque issue secrète. Heureusement pour l’expédition, les éclaireurs mélandiens avaient pour leur part réussi leur mission, et les informations qu'ils avaient rapportées un peu plus tôt avaient permis d’éviter le désastre. Néanmoins, l’effet de surprise s’était perdu, et bien des vies auraient pu être épargnées si l’on n’avait dû ainsi précipiter l’attaque, et la lancer de nuit.

    Quand ils avaient repris conscience, la bataille faisait rage, mais l’éclaireur manostien qu’ils avaient alors recroisé n’était pas revenu que pour fouiller leurs cadavres ; il avait reçu pour mission de repérer l’endroit où les brigands avaient caché la drogue, car les éclaireurs mélandiens, en fouillant l’autre gorge, n’avaient rien trouvé. L’autre partie de sa mission était d’y mettre le feu.

    On avait retrouvé plus tard le cadavre de cet homme au beau milieu d’une galerie souterraine. Le cri d’alerte poussé par Djago y était probablement pour quelque chose…

    Quant à la galerie, elle courait sous le plateau avant d’aboutir à proximité de l’oasis : et c’était par là qu’avaient fui le chef des brigands et deux ou trois de ses hommes. Il fallait croire qu’ils avaient des chevaux qui les attendaient à l’autre bout. On ne les retrouverait pas…

    Aussi la victoire avait-elle été coûteuse et incomplète, et les deux officiers en gardaient un goût amer dans la bouche, qui se traduisait aussi par des regards de travers envers les luméniens. Seuls les services que ces derniers leur avaient rendus plus tôt lors de la tentative de mutinerie les dissuadaient de les abandonner sans eau en plein désert… Les deux voyageurs comprirent vite qu’ils avaient intérêt, d’ici la fin de ce voyage, à se montrer discrets.


    Avant de retrouver la caravane, on repassa à l’endroit où avait eu lieu le premier massacre, celui qui avait opposé la colonne de soldats manostiens, quatre contrebandiers en fuite, et le groupe des brigands. Agrippa voulut retrouver la jeune femme qu’il avait refusé de tuer. Ne voyant rien revenir, désespérant au fil des heures de mourir desséchée au beau milieu du désert, elle s’était donné la mort d’un coup de dague au cœur : comme c’était un suicide, plus aucun sortilège ne la ramènerait.

    La caravane des marchands accueillit le retour de l’expédition avec une joie non dissimulée. Camper en plein désert en compagnie d’une garde diminuée où la moitié des soldats ne rêve que d’en découdre avec l’autre n’est pas très bon pour le moral, c’est connu. Agrippa et Djago n’avaient plus de chariot pour les accueillir, mais avec les pertes en hommes, il y avait désormais des selles de disponibles…

    Et la caravane repartit. Elle finit par trouver le bout de ce paysage interminable, la savane succéda au désert, la prairie à la savane, les pavés remplacèrent la piste, on franchit la frontière, et là, curieusement, les hommes se détendirent. Le reste ne fut qu’une longue promenade de ville en villages, jusqu’à Aghoralis, où les soldats avaient ordre d’accompagner la caravane, conformément aux accords d’Ysté, encore en phase de test.

    La bonne arrivée du convoi à destination, en dépit du problème de contrebande de lotus noir, de la mort d’un officier manostien et de la tentative de mutinerie mélandienne, serait la seule information que retiendrait l’histoire : et de ce point de vue, cette première escorte conjointe était une réussite.


    Habitués à voyager ensemble, les marchands s’accordèrent alors pour recruter quelques mercenaires pour les accompagner sur le chemin de Graëlon et de Manost, et le reste du voyage se poursuivit paisiblement, les chariots se dispersant progressivement, de sorte que seul un tiers peut-être des marchands partis avec eux de Melandis arrivèrent pour finir aux portes de Manost.
    Dernière modification par Lothringen ; 27/05/2008 à 15h49.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  22. #142
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Le soleil était à son zénith. Un soleil de plomb, écrasant de son immensité et de sa chaleur les lieux et les être qui étaient sur place.

    C'est alors qu'apparurent dans le lointain deux chevaux portant chacun un cavalier.

    Finrod portait son manteau qui l'enveloppait entièrement et qui dissimulait son visage. Il portait également ses gants. De ce fait, pas une seul centimètre carré de peau n'était visible.

    Noumn'nin quand à lui portait ses étranges vêtements et avait attaché un morceau de tissu autour de sa tête pour se protéger du soleil.

    Les compagnons arrivèrent alors à un endroit où étaient présents quelques arbres au feuillage parsemé.

    - Il suffit, dit Finrod, arrêtons-nous pour faire une pause, le temps que le soleil baisse un peu.

    Ils arrêtèrent alors les chevaux sous les arbres, descendirent, et se jetèrent avidement sur les gourdes. Ils firent boire les chevaux et s'assirent alors pour prendre un peu de repos.

    Finrod poussa alors un soupir à la fois de lassitude et de fatigue:


    - Pff, une semaine d'Anarelis jusqu'à ici, et encore deux ou trois jours jusqu'à Mélandis. On ne peut pas dire que le voyage soit simple. Espérons qu'il finisse bientôt.

    Il retira sa capuche, dévoilant ses cheveux blonds comme le blé et sa peau dorée.
    Il regarda autour de lui, vérifiant qu'il n'y avait personne aux alantours:


    - Si nous ne croisons pas les hommes avant de rentrer dans Mélandis, nous serons obligés de pénétrer dans la cité. Nous devrons alors faire preuve de prudence. Cet ennemi mystérieux cherchant à détruire la cargaison a commis une erreur: il a envoyé des hommes de main la détruire, mais ils ont échoué et nous sommes désormais sur nos gardes. Je me demande si ce n'est pas lui qui a retenu les guerriers à Mélandis pour que nous venions les chercher.
    Il pourrait faire alors d'une pierre deux coups: nous attendre à Mélandis, nous tendre une embuscade, nous éliminer et profiter ensuite que nous ne soyons plus un danger pour s'attaquer à la cargaison tant qu'elle est à terre et qu'il y a moins de monde pour la protéger.

    L'elfe se replongea dans sa méditation. Il finit pas dire:

    - Et j'espère que les hommes que Morcar nous envoie chercher sont dignes de confiance, car dans le cas contraire...

    Il ne termina pas sa phrase.

    - Il ne faut pas oublier que nous ne sommes que deux pour l'instant, et que nous ne pourront pas tenir face à un ennemi assez supérieur en nombre.
    Voici donc ce que nous devrons faire: garder les chevaux autant que possible avec nous, et veiller à ce qu'ils soient en forme, car c'est sur eux que nous devrons nous reposer au cas où nous devrions prendre la fuite.
    De plus, nous ne devrons en aucun cas nous séparer, car ensemble nous pouvons non seulement surveiller efficacement les chevaux, mais également être plus aptes à nous défendre contre d'éventuels ennemis ou repérer un éventuel traquenard.
    Nous avons donc trois objectifs selon moi: trouver les hommes et résoudre l'affaire de leur retard, trouver si nous le pouvons des informations sur l'identité ou les plans du mystérieux opposant, et je ferai également si possible une recherche sur les portails qui pourrait nous être utile.
    Ah, nous devons également rester en vie,
    dit l'elfe avec un sourire, pour prévenir Morcar de ce qui se sera passé là-bas.
    Peut-être te parais-je un peu alarmiste, mais je n'oublie pas que nous allons à Mélandis, et qu'un mystérieux adversaire s'oppose à nous.

    Il attendit alors que Noumn'nin dise ce qu'il en pensait.
    Dernière modification par Finrod Felagund ; 10/09/2008 à 15h31.

  23. #143
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    218

    Re : [Lieu-dit] L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Quelque peu hébété par la chaleur, noumn'nin-tout occupé à boire sans s'étouffer- mit un temps avant de répondre;

    -hum, oui. J'espère surtout que nous n'allons pas passer à côté d'eux et les dépasser sans nous en rendre compte.
    Je ne pense pas que nous soyons directement dans la ligne de mire d'éventuels assassins, nous n'avons prit part à cette mission qu' assez récemment, il faut dire qu'en comptant l'extraction, l'organisation etc, nous ne sommes finalement qu'une main d'œuvre anecdotique , à leurs yeux du moins. Quoique 'leur' renferme.


    Puis j'ai j'ai put faire l'acquisition de quelques substances avant de partir, au prochain arrêt-si possible ombragé- je fignolerai quelques surprises pour les possibles troubles fêtes

    Puis souriant en changeant de sujet, il questionna finrod;

    comment est-ce ton 'chez toi'. Sans vouloir mettre mon nez dans ta bourse, tu ne sembles pas craindre de dispenser ton or? est-ce vrai que de vos arbres tombent de l'argent et que des pépites remplacent les pépins de vos fruits?

    On raconte que les elfes sont immortels, qu'ils peuvent vivre aussi longtemps que les arbres en se nourrissant de leur sève!
    Que vous êtes tous magicien et que vous naissez lors des duels de mages, lorsque la magie crée des éclairs?


    Lancé, noumn'nin ne retenait plus le flot de questions que son esprit curieux avait entretenu à force de racontars et superstitions mêlées à ses propres théories naïves.

    Tout en discourant, il mit à profit la pause pour huiler des fléchettes de substances huileuses qu'il saupoudra ensuite de spores en secouant une moitié de champignon. Il se tenait à bonne distance, un chiffon sur le visage.

    Tout en tendant l'oreille, extrêmement attentif à l'elfe, il sortit une sorte d'animal gélatineux dont il passa la face intérieur sur la lame de sa dague. Il mit le tout à sécher au soleil, répétant l'opération plusieurs fois .

  24. #144
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    L'elfe se mit à rire à la vue de la croyance des autres peuples sur la race elfique et ses territoires.

    - Mon vrai "chez moi" apparaitrai comme une gigantesque forêt au yeux des étrangers. Mais il y a d'immenses villes au milieu de ces arbres, comme tu t'en rendra vite compte.
    D'après les légendes, l'île elle-même serait un morceau de l'Arvandor, le domaine des dieux elfiques.
    Ensuite, et je crains de te décevoir, non, les gemmes ne tombent pas des arbres, et nos fruits sont des fruits ordinaires.
    Si je ne fais pas attention à l'argent, c'est que je ne le considère pas comme une chose vraiment importante. Mais il est vrai qu'il a des utilités, et il faudra que j'y fasse sans doute plus attention à l'avenir.
    Nous ne vivons pas éternellement. Notre longévité est d'environ sept fois supérieure à celle des humains, mais nous ne sommes points immortels.
    Ensuite, nous naissons comme les humains, les petites-personnes, les nains...
    Mon père et ma mère vivent tous deux à Eternelle Rencontre, et tu auras sans nul doute l'occasion de les croiser.
    Nous ne sommes pas tous des magiciens: beaucoup sont des guerriers également. Mais il est vrai qu'il y en a beaucoup parmi nous.


    L'elfe se replongea dans ses réflexions. Il finit par soupirer:

    - J'espère que tu as raison Noumn'nin, et qu'il n'y aura pas de problèmes à Mélandis.
    Je n'entrevois pas clairement ce mystérieux ennemi et ses sombres plans, et nous en sommes réduits à faire des conjonctures.
    Toutefois, je pense que les ennuis ne sont pas très loin, et qu'il se passera bien des choses avant que nous puissions accoster l'île.
    Dernière modification par Finrod Felagund ; 15/07/2008 à 13h40.

  25. #145
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    218

    Re : [Lieu-dit] L'Oasis de la Chèvre d'Or

    ah...
    songeur, Noumn'nin assimila les informaions, les tournant et les tirnant les conséquencesidoines avant de relever la tête, un regard en biais;

    et, hum pour ce qui est de votre,...cherchant le mot approprié, il risqua timidement; ...autarcie.

    J'ai entendu bougonner un jour, que si les elfes tendaient vers le mystère c'était dû en partie à leurs 'réticences' à laisser les autres races les approcher. Qu'ils tenaient les mélanges ethniques pour responsable de tous les ennuis qu'ils ont pu avoir par le passé.
    De fait, nous- les halfelins- avons appris plus d'une fois qu'être discret et caché évitait les dangers et les ennuis...
    Un marin, l'autre soir-qui avait d'ailleurs plus de cicatrices sur le visage que je n'ai de doigts à la main- racontait une bouteille à la main que leur besoin de se retirer du monde avait amenés les tiens à se couper littéralement du monde et que celui-ci allait continuer...sans vous
    .

  26. #146
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    - Et bien, en l'an 1344, la cour elfique décida de la Retraite: c'est un besoin impérieux que les elfes ressentent dans leurs vies de partir vers l'ouest: bon nombre se rendent alors à l'Eternelle Rencontre, mais certains s'arrêtent à Evereska. La raison de cette retraite fût le besoin des elfes de contrées moins hostiles. Mais il semblerait que l'on ne puisse être nulle part à l'abri.
    L'île d'Eternelle Rencontre a subi plusieurs assauts dans le passé, dont un il y a une cinquantaine d'années. Ce n'est que depuis peu que notre reine, Amlaruil Fleur-de-Lune, a décidé de revenir vers les Royaumes.


    Finrod s'adossa à un arbre. Il était inquiet. Depuis qu'ils s'étaient arrêtés, il ressentait comme un danger dans son esprit, comme une menace.
    Mais peut-être étais-ce simplement une impression...

    HRP: désolé, je fais le test de plusieurs couleurs html. Vous risquez donc d'en voir un certain nombre.
    Dernière modification par Finrod Felagund ; 15/07/2008 à 13h41.

  27. #147
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 120

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Pourtant, rien d'autre que le vent chaud soufflant sur eux, et déplaçant du sable par vaguelettes successives, ne vint troubler leur conversation. L'elfe se sentait cependant oppressé, sans arriver à en déterminer la raison... faisait-il trop calme à son goût ? Il s'était presque attendu à voir du monde, à cet oasis ; quelque voyageur s'arrêtant un moment pour faire boire sa monture, ou simplement un groupe d'autochtones profitant de l'ombre des quelques palmiers.

    Peut-être était-ce dû au fait qu'ils étaient maintenant aux plus chaudes heures du jour ; la sueur perlait à grosses gouttes sur les fronts des deux aventuriers, et les mouches venaient les agacer régulièrement, tandis qu'ils parlaient doucement, s'efforçant de conserver leur énergie pour résister à l'écrasante moiteur de l'endroit.

    Tandis que Finrod se convainquait qu'il se trompait, un faible gémissement vint rompre le silence qui s'était établit, gémissement qui se termina en râle désespéré. L'appel venait d'un peu plus loin, vers l'ouest, à quelques dizaines de mètres de l'oasis seulement.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  28. #148
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Finrod se releva en silence. Il tira son bâton de son sac. Il fit signe à Noumn'nin de dégainer ses armes et de le suivre.
    Il avancèrent prudemment. L'endroit était idéal pour une embuscade, car il était désert.
    L'elfe se demanda s'il ne devenait pas paranoïaque. Mais prudence est mère de sureté, et ils marchèrent en faisant le moins de bruit possible.
    Dernière modification par Finrod Felagund ; 15/07/2008 à 13h41.

  29. #149
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    218

    Re : [Lieu-dit] L'Oasis de la Chèvre d'Or

    Pestant. Noumn'nin agrippa sa sarbacane nouvellement armée d'un dard urticaire.
    L'idée de se cacher dans l'ombre au milieu dans le désert le faisant sourire tout seul. Il mouilla sa cape et la frotta par terre pour exiger le meilleur camouflage possible de son linge.
    Relevant la tête, il s'empressa de rejoindre Finrod au devant. Tendant l'oreille pour distinguer les gémissements du vent et aiguisant sa vision.
    Laissant leurs montures derrière eux, ils s'avancèrent, guidés par leurs ouïe.
    Lui-même n'ayant rien entendu, Noumn'nin hésitait à mettre ça sur la chaleur avant de reconnaître l'ouïe fine de l'elfe lorsqu'un nouveau râle parvint à leurs oreilles.
    Guère rassuré et prêt à décamper, Noumn'nin prit néanmoins le pas sur l'elfe, finissant par le devancer légèrement.

  30. #150
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 120

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    À mesure qu'ils approchaient, ils tendaient l'oreille à l'affût du moindre son qui pouvait provenir de là-bas, ou d'ailleurs... une embuscade, pourquoi pas ? Mais à nouveau, le calme plat revint, angoissant d'opacité, tandis que leurs pas faisaient crisser le sable sous leurs bottes.

    Ils finirent par aboutir à l'endroit où gisait un homme, recroquevillé sur lui-même, immobile. Autour de lui, d'autres corps étaient allongés au sol, certains baignant dans une mare de sang séché et mêlé de sable, d'autres mutilés... nulle trace de vie, depuis l'appel qu'ils avaient entendus.

    Les mouches faisaient un festin, tandis que quelques vautours se disputaient les meilleurs morceaux.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 5 sur 6 PremièrePremière ... 3456 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Livre d'Or- Avis sur le projet en général.
    Par Rimbaud dans le forum Les Portes du Rêves
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/02/2009, 04h24
  2. [Lieu] Sur la Houleuse
    Par Mornagest dans le forum Les Terres du Basilic
    Réponses: 35
    Dernier message: 04/10/2008, 12h49
  3. [Commerce] D'or et d'Argent
    Par QDI dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/04/2008, 19h46
  4. [HIST] Le Vent se lève, une palme d'or?
    Par Agrippa dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/09/2006, 14h57
  5. Oasis de la chèvre d'or
    Par dragum dans le forum Les Archives de la vie mélandienne
    Réponses: 56
    Dernier message: 28/08/2003, 20h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231