Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 74

Discussion: [Lieu-dit] Le bosquet des foudres

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946

    [Lieu-dit] Le bosquet des foudres

    Dans les étendues désertiques des alentours de Mélandis, la ou le mot espoir a été oublié depuis bien des lunes, se trouvait le cercle de pierre. Cet endroit était connu depuis longtemps, mais seuls certains érudits, ayant eu la curiosité de se renseigner à son sujet, s’en sont rapprochés. Il s’agit là d’une disposition sphérique de douze menhirs, tous taillés dans de la roche noire ressemblant à du quartz. Au centre de ces menhirs se trouve un autel confectionné dans la même roche. Mais même le plus savant ayant fait des recherches au sujet de cette organisation minérale n’a pas réussi a découvrir la raison de son emplacement, ni la façon dont ont été érigés les menhirs et l’autel, encore moins la présence de ce style de roche, la plus proche se trouvant à plus de quinze milles lieux.

    Depuis la colonisation du site par les shamans de foudre de Mélandis, dirigés par Beorn, les Menhirs sont à nouveau chargés d’énergie magique. Un champ électrique s’est formé et de chaque menhir s’échappe un éclair. Tous ces éclairs se rejoignent au dessus de l’autel, formant ainsi une voûte électrique, à l’intérieur de laquelle seule certains shamans ont le droit de pratiquer la magie divine. Le non respect de cette loi devenue fondamentale entraîne une décharge sur l’individu ayant voulu la braver. Charge tueuse pour n’importe quel mortel ou même démon, vu sa provenance divine. Toute protection magique est annulée en ce lieu, mis à part celle des Grands Shaman.

    Dans les alentours du monument, la nature arbore son côté le plus sauvage. Une végétation sombre, parsemée de ronces et autres plantes vénéneuses. Les bois obscurs jonchant la plaine sont le fondement de bien des mythes contés dans tous les royaumes. On les dit le repaire de créatures monstrueuses et fantastiques comme des Muloups et diverses formes de loups-garous ainsi que des ombres fantasmatiques, âmes déchues, n’ayant trouvé le repos.

    Ces bois sont aussi le repaire d’un peuple oublié depuis longtemps ; les Elfes de la Nuit, cousins très éloignés de Elfes Verts, ayant opté pour une vie plus reculée dans les bois, vénérant la lune tout comme la nature, tout en gardant une haine farouche envers les autres peuples, qui, dans les temps Jadis, les exterminèrent. Ces bois sont donc l’un des seuls endroits où l’on peut trouver les survivants de cette race mystérieuse qui s’appelle elle même les Kagonesti. Si un jour, vous vous aventurez dans ces bois, sans être en accord avec eux ou avec les shaman des foudres, avec qui ils se sont alliés, vous êtes sur de vous voir transpercé par des flèches empoisonnées avant même de les avoir entendu ou vu.


    Pouvoirs communs des Bosquets

    1 Les druides dans le bosquet peuvent incantés " Appel de la foudre " dans le bosquet. Personne d’autre ne peut faire appel à la foudre magique dans et à travers le bosquet.

    2 Tous les charmes sont rompus ou ne peuvent être lancés sur des créatures à l’intérieur du bosquet.

    3 Les sorts " Excavation " et " Enchevêtrement " ne fonctionnent pas dans un bosquet (" Piège sylvestre " fonctionne).

    4 Toutes les créatures d’alignement ou de cause favorable au dieu du bosquet sont immunisées contre la peur magique.

    5 Les feux magiques ne prennent pas ni ne persistent dans un bosquet.

    6 " Passage sans trace " ne fonctionne que pour les fidèles et les personnes d’alignement et de cause favorable au dieu vénéré dans le bosquet.


    Pouvoirs Mineurs des Bosquets

    1 Un druide à une chance de recevoir en rêve un message ou un signe. C’est le plus souvent un avertissement ou une tâche qu’il devra accomplir.

    2 L’eau qui coule dans le bosquet est équivalente à une potion de " Sweet water ". L’équivalent d’une potion peut être récupéré en une nuit, le double si la lumière de la pleine lune touche la surface de l’eau.

    3 Les personnes d’alignement ou de cause favorable au dieu récupèrent naturellement leurs points de vie à une vitesse double. Les sorts de soins ont un effet maximum.

    4 Les sorts de divination lancés depuis le bosquet par des personnes d’alignement ou de cause favorable au dieu ont la chance de réussite, la durée et l’efficacité maximale.

    5 Les druides peuvent faire cesser les bruits naturels (vents, …) en un round, c’est un acte de volonté qui peut duré jusqu’à un tour (bien que cela demande une concentration permanente empêchant toute autre action).

    6 Un druide peut faire apparaître une " Aura féerique " qui durera 1 tour / niveau, et cela une fois par jour.

    7 Un druide peut faire causer une pierre comme avec le sort " Stone tell ", la pierre répondra au maximum à 3 questions, et cela une fois par jour et uniquement sur des pierres " natives " du bosquet.

    8 Un lanceur de sorts incantant " Protection contre les missiles normaux " verra l’effet de son sort étendu à l’ensemble du bosquet et sa durée doublée.

    9 Un druide peut contrôler la température dans le bosquet et la modifier jusqu’à +/- 30°.

    10 Les lycanthropes qui pénètrent le bosquet retrouvent leur forme normale et ce tant qu’ils restent dedans. Pour les vrais lycanthropes le changement de forme prend 2 rounds et dure un tour. Ce phénomène augmente la chance de découvrir des personnes paranoïaques restant dans le bosquet espérant ainsi être soignés de leur lycanthropie.


    Pouvoirs Majeurs des Bosquets

    Tous les bosquets majeurs ont tous les pouvoirs mineurs plus un ou plusieurs pouvoirs majeurs

    1 Tous les sorts végétaux ont une portée et une durée double (la portée pouvant ainsi sortir du bosquet).

    2 Un sort " Arbre " lancé dans le bosquet permet au druide de dépasser les limites normales du sort : il peut ainsi disparaître sous terre (comme le sort de mage " Emprisonnement ") et en sortir dès que voulu. Ainsi sous terre il peut se reposer, prier ou encore faire toute autre activité ne demandant pas un grand espace.

    3 Les druides qui s’endorment dans le bosquet et qui ont bien servis leur dieu peuvent mémoriser un sort de plus. Ce peut être un sort dépassant la limite maximale autorisée par le niveau et la sagesse du druide, un sort qui est mémorisé en plus que le nombre autorisé par le temps consacré à la mémorisation, un sort se substituant aux sorts déjà en tête ou encore un sort en tête qui fonctionnera avec tous les effets doublés.

    4 Un dieu du bosquet envoi des images fantomatiques qui ne peuvent attaquées ni être touchées, contrôlées ou encore repoussées. Ces " fantômes " ne font que murmurées des mots, des messages ou encore des avertissements aux visiteurs. Les druides peuvent converser avec ces " fantômes " de la même manière qu’avec le sort " Speak with Dead ".

    5 Les morts-vivants ne peuvent entrer dans le bosquet sous peine de tomber sous le contrôle d’un dieu vénéré dans le bosquet. Le dieu peut alors les faire sortir du bosquet ou encore effectuer une tâche simple. Le dieu perd tout contrôle sur les morts-vivants dès qu’ils sortent du bosquet ou de son l’influence.

    6 La puissance du bosquet permet au sort " Monster summoning " de fonctionner immédiatement sans utilisation de sort par la seule volonté des druides et le désir du dieu.

    7 Il est possible qu’un objet magique à charges regagne 1D4 charges par la volonté du dieu s’il reste toute la nuit dans le bosquet. Ce n’est pas un acte qui peut être influencé par les prières qui sont toutefois nécessaires.

    8 Un objet magique laissé tout la nuit dans un bosquet peut être identifié par un druide. Le prêtre tient l’objet pendant au minimum 1 tour et reçoit la connaissance par illumination divine. Le prêtre ne le subis pas les éventuels effets néfastes de l’objet mais il n’en acquière pas non plus la connaissance, il perçoit tout de même un signal de danger.

    9 N’importe quel druide peut se déplacer n’importe où dans le bosquet grâce à une " Porte dimensionnelle " 1fois / 7 tours.

    10 Les druides ont le pouvoir de connaître l’alignement des créatures (comme avec le sort) qui se trouvent dans le bosquet. Ce pouvoir demande un round entier de concentration pendant lequel le prêtre et la cible doivent rester au sein du bosquet
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    voilà, le bosquet est ouvert à tous ceux qui voudraient se former à l'art druidique
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  3. #3
    Dinin DeVir Invités
    Retrouvons la dague de lumière!!


    NONNNNNNN!!! Je me réveillé en sursaut, la sueur perlant sur tout mon corps. Les idées embrumées par le sommeil, je ne pensais qu’aux dernières images que j'avais pu voir avant ce réveille. Une autre nuit de rêve inachevé, une autre nuit à revoir un être cher se faire tuer, une nuit de suppliques de ma part pour me faire pardonner. Je suis las de voir un frère d'arme se faire calciner par une créature sortit des abysses.

    Quoi que…ai-je vraiment rêvé ça cette nuit? Non, je ne vois pas cette être ce faire tuer, je le vois m’appeler, de venir à lui, mais où? Pourquoi? Je ne sais où le retrouver, si ce n'est pas dans la mort, où est ce? Que des questions sans réponses, que des rumeurs à mes oreilles, mais aucun fait. Oh Dinin que donnerais-je juste pour te voir à mes côtés? Pour me conseiller. Je crois que j'irais jusqu'à décimer un village, une forteresse pour te retrouver. Oh si tu me voyais en cette soirée, tu ne verrais qu'une âme damnée traversant les années, simplement pour les sauvegarder. Oui les Mélandiens, ma dernière famille, celle que je protège, ce que je n'ai pu faire avec toi. Une famille? Non, un rempart… Contre quoi? Encore et toujours des remords, des remords pour t'avoir perdu et bien d'autres pour avoir vu mourir des amis sans rien faire. Es-ce encore possible d’avoir des « amis »? Voilà que le dernier qui s'est échappé du monde des vivants me rappelle, me demande assistance et je ne sais pas où le retrouver. En fait j'ai peut-être une idée, mais c'est trop simple, mais pourquoi j'hésite? Est-ce que j'ai peur d'affronter le regard déchiré d'un vieil ami décédé depuis déjà plusieurs jours? Ou est-ce tout simplement que je ne me sens pas prêt a l'affronter ou à affronter mes remords une fois de plus .A m’affronter moi? Aucune de ces questions ne devrait m’empêcher d'aller voir Crikorrin, de lui faire faux bond, il ne la pas mérité. J'irai ce soir… sur le champ même !!! Je ne laisserai pas de nouveau seul à sauver le peuple, à mourir pour lui... Aujourd'hui tu demandes une dernière faveur, à moi celui qui a passer des jours en ta compagnie, moi celui qui ta accorder la citoyenneté. Mon ami, j'arrive. Mais par où aller? Je ne sais pas, je ne sais plus… Trop de question me passe à travers l’esprit… L’esprit… Qu’est-ce que l’esprit? Encore une question… Est-ce Crikorrin qui m’appelle ou son esprit? Je ne sais pas…Comment savoir? Le bois… je vais aller au bois… Peut-être y trouverais-je des réponses… Mais pourquoi le bois? Je n’en sais pas plus… Une intuition? C’est possible.

    .......................................................

    Les ténèbres enveloppaient Mélandis pour une autre nuit fatidique pour quelques ivrognes ou de pauvres passants. Ils n'auraient pas la chance de revoir la terre ferme ou encore le soleil le lendemain, car les infâmes de cette ville se feront un plaisir de les écorcher après avoir pris leurs sacs d'écus. Dans cette nuit *normal* selon les critères de la ville, une ombre se faufila sans se faire voir en dehors des portes de la ville. Les gardes occupées a boire des pichets de vin tout en jouant au dés ne s'occupaient plus depuis longtemps a guetté les portes de la ville. Qu'elle être serait assez fou pour venir dans la grande ville de Talos pour venir affronter une armée impériale? Presque personnes de censé, mais la personne qui venait dans sortir n'avait presque plus la sienne. Non qu'elle fût folle, plutôt qu'elle était envahit par un sentiment qu'il l'avait jamais autant accaparé; L'espoir, l'espoir de revoir une dernière fois Crikorrin Limody, loup-garou cher à ses yeux. C'est pour cette raison qu'il entra dans la forêt du nord, celle ou il ne le savait pas encore, l'attendait une personne longtemps attendu. En fait deux, mais le temps nous le diras.

  4. #4
    Draclord Invités
    Le dénomme Masoj Tekenduis se présenta au bosquet des foudres et demanda à rencontrer Beorn Devir pour affaire. Le drow avait l'air tendu et il suait en permanance les yeux presque toujours fermés. Il attendit donc patiement que Beorn le rencontre.

    En fait, "l'aiffaire" dont il voulait s'entretenir avec son "congénère drow" était l'achat éventuel d'un livre faisait part des sombres secret de la nature: le livre de Sa'auntrhas. Il expliquait surtout comment invoqué le Mal à l'état naturel et Masoj avait tout intéret à le ramener à son "employeur"... un druide métamorphe fils d'un dieu.

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    L'astre nocturne déclinait déjà que le drow n'était pas encore là... Masoj cmmençait à douter fortement de la validité du contrat passer avec le drow. Au bou d'une heure et demi d'attente, un bruissement se fit entendre et Masoj reconnu deux points rouges dans l'obscurité. Beorn Devir arrivait, d'un pas lent.

    -Vendui, Masoj! Veuillez m'exuser, mais des affaires importantes m'ont retenu dans la sombre cité. Alors, vous vouliez me parler Du Livre??
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #6
    Draclord Invités
    Masoj eu l'air soulagé, il s'empressa de répondre au druide à la peau sombre.

    - Oui, le livre de Sa'auntrhas . Je voudrais savoir si il m'était possible de vous... l'acheter. Voyez-vous, j'ai un "client" qui aimerait le voir entre ses mains alors si...

    Soudain Masoj hurla et s'effondra sur le sol se tenant la tête entre ses 2 mains. Peu à peu il changea, sa peau s'éclairci, sa chevelure blanche devint de couleur mythril et ses yeux cramoisi devinrent emmeraude. Quand à ses vêtements sombres ils changèrent eux aussi pour devenirent une cape bleu fonçé et une robe de sorcier emmeraude et blanche. L'elfe se releva en rabattant son large capuchon sur sa tete pour cacher le haut de son visage et se tourna vers Beorn.

    -Je sais, je ne suis pas vraiment Masoj et vous devez maintenant vous méfiez... mais au fond qu'est cela change que vous vendiez ce livre à un elfe ou un drow puisque ce n'est pas moi qui m'en servirait, et puis... je suis prêt à mettre le prix très cher... cousin elfique.

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn fut fort amusé de regardé cette scène étrange... Un souvenir de sa terre natal lui vint à l'esprit... la transformation en Drider... Bien des idiots s'étaient vu affliger de cette peine capitale. L'elfe qu'il avait devant lui ne lui inspirait pas confiance... Mais eut-il souvent eu confiance en quelqu'un? Fort peu...

    -Je vois, piètre subterfuge... Je pourrais évantuellement vous vendre ce livre, mais j'aimerais en savoir plus long sur le but de votre "employeur"... Qui est cette larve pour m'envoyer un faux drow et ne pas oser se montrer? Pour vous comme pour lui, je vous conseil d'être coopératif! Et ne me traite pas de cousin... Ces trait de famille ne sont bon que pour les lavettes... Nous sommes peut-être issu d'une même râce, mais cela ne fera jamais de toi quelqu'un digne de me nommer cousin! Alors Parle! J'attend!
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  8. #8
    Draclord Invités
    Un sourire mauvais se dessina sur la visage de l'elfe à moitié dissimulé dans l'ombre. Ah ces drows ! Tous plus arrogants les uns que les autres... une faiblesse qui fait courir leur pseudo-civilisation tout droit à sa perte . Enfin ! Celui-ci était à la surface, ce qui après tout, n'était pas déja pas si mal pour un drow, pensa l'inconnu.

    -Le temps presse t-il ? Nous avons toute l'éternité devans nous :eye: ! Mais en y réfléchissant bien je doute retrouver mon client vivant dans 2 petit siècles, hurm... enfin là n'est pas la question. Vous vouliez savoir qui est mon employeur ? C'est un luménien qui préfère voir ce livre entre ses mains plutot qu'entre les votres et en échange je pourrais alors obtenir quelque chose de lui, en d'autres termes c'est "marché" que nous avons passé :eye: . Et puis quand au "piètre subterfuge", c'était un sort d'illusion assez puissant alors je ne pense pas que l'adjectif "piètre" soit le terme adéquat pour le qualifié !

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    *Et tu crois peut-être que pareil pouvoir sièrait entre les mains d'un pauvre mortel d'humain, pff mais quelle pitié*

    -Je vois je vois.... Je ne sais guère...

    Le drow marqua une pose et sembla prit d'une profonde réfléxion.

    *Lui passer l'ouvrage, ne pas le lui passer.... Hum, je crois que la version simple du livre fera l'affaire... Un pauvre humain ne remarquera pas qu'il ne possède pas l'original... Ce qui de doute façon serait impossible.*

    -Je peux entrer en matière dans le sens que je peux marchander pour un ouvrage générique et simplifié, traduit des multiples langues dont il était écrit par moi même ainsi que d'autres personnes connaissant les langues oubliées. Je ne peut malheureusement pas vous procurer l'original. Cet ouvrage, déjà trop précieux pour un malheureux humain, est scellé dans la bibliothèque de Gerphan.

    Beorn pensa alors à la liche de la bibliothèque... Un puit de connaissance qui se terrait dans une dimention bien spécifique. On ne trouve pas Gerphan, lui avait elle dit. C'est gerphan qui vous trouve.
    Mais le point le plus important du marcher vint à l'esprit du drow:


    -Mais qu'aurais-je en échange?
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  10. #10
    Draclord Invités
    L'elfe éclata de rire interieurement, "un malheureux humain" n'était pas vraiment la description qu'il aurait donné du fondateur de Luménis ! Puis il réfléchit un instant et parla.

    -Je peut évidamment vous donner de l'or mais je ne suis pas certains que cela vous intéresserait. Voyons... hum... que diriez-vous de cette lame ?
    Il montra au drow son épée longue empoisonnée.
    -Hum... je doute aussi que cela vous intéresse. Alors, pourquoi pas un livre de ma bibliothèque personelle ? Meme entant que druide la nécromencie peut vous intéresser non ? Au moins pour soigner.

  11. #11
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    L'elfe venait de jouer sur la corde sensible de son sombre congénaire... La nécromancie. Longtemps il avait planché sur cette notion et ses aplications comme étant le contraire de l'art druidique... Mais ceci était en fait son complément. Par la mort, la vie. Par la vie, la mort... La grande chaine.

    <span style='color:#1874CD'>-Fort bien, je serais fort aise d'avoir de nouveaux livre de nécromancie. Prenez celui qui vous semble le plus en "relation" avec un la vie ou la nature. Je vous fais suffisemment confiance pour satisfaire ma demande.

    Le drow se retourna et fit un geste très rapide, mais très précis de la main et de son facié. Comprenant le langage secret du peuple de son maitre, l'araignée géante comprit qu'elle devait venir le rejoindre. la tête la première, saute à bas de l'arbre dans lequel elle était perché, la colossale bête se mouvait avec une aisance remarquable. Elle arriva en moins de temps qu'il ne le fallu pour le dire aux côtés de Beorn. Se dernier détacha le livre qui était fort bien fixé sur la toison de la nuque.

    -Voilà ce que vous cherchez. Je vous propose de me retrouver ici même pour me rapporter le livre. Je resterais tout bonnement ici, j'ai à méditer sur certaines choses que l'agitation de Melandis ne peut me laisser faire. Je serais dans le cercle de pierres des druides. Retrouvez moi là bas. C'est à quelques pas d'ici au nord. </span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  12. #12
    Draclord Invités
    Le mysterieux elfe acquieça, puis il s'éloigna un peu... il ne valait mieux pas que Beorn voit ce qu'il allait faire, sans quoi il aurait PEUT-ETRE eu une indication sur son identité, et l'elfe préférait rester discret à Mélandis et ses alentours pour des raisons... personnelles.

    Une fois sortit du bosquet, il pointa son anneau vers le sol couvert de verdure et prononça un mot de pouvoir. En l'espace de quelques secondes un portail s'ouvrit dans le sol et l'inconnu sauta dedans se retrouvant dans son demi-plan...

    Il se retrouva alors dans une vaste pièce au dessus de la quelle se trouvait un dome transparent, dome au dessus duquel on pouvait appercevoir un ciel teinté de violet et zébré par les éclairs. L'elfe se dirigea alors vers une vaste bibliothèque sur la quelle étaient entassés des dizaines de vieux grimoires poussiéreux. Il chercha alors pendant plus d' heure un ouvrage nécromentique succeptible t' interesser le Beorn Devir. Il fini donc par en trouver un qu'il avait traduit de la langue de Néthéril (et partiellement épuré), ce livre traitait de la création de créature par le biais de matériaux mort. Il était ainsi possible de créer des sorte de golems mort-vivant faient du bois d'un vieille arbre mort ou une sorte de monstre créer à partir de cadavres d'annimaux divers et variés.

    Après avoir trouvé le bon ouvrage l'elfe quitta son demi-plan pour rejoindre le cercle de menhirs où était fixé le rendez vous.

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn méditais, assis en tailleur sur une stelle lorsque l'elfe revint. Trop vite à son gout, ceci devait avoir un lien avec l'énergie que Beorn avait ressenti dans son bosquet. Il trouverait la réponse plus tard, n'ayant que faire de cela.

    -Je vois que vous êtes déjà de retour... Plutôt rapide l'allé-retour pour Luménis...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  14. #14
    Draclord Invités
    L'elfe se mit à sourire. Devait-il révéler son identité au mélandien ? Non, par pour l'instant en tout cas .

    -Eh bien, disons que mes grimoires n' étaient pas à Luménis vu que ma tour y a brulée il y a peu... une histoire de politique, je les aient donc transférés dans un endroit plus sure. Enfin, me voila c'est l'important non ? J'ai avec moi ce grimoire, j'espère qu'il vous plaira.

    L'elfe sortit le grimoire de son petit sac et le tendis au drow.

  15. #15
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le drow se redressa et se releva. Il prit l'épais manuscrit que lui tendait l'efle et y jeta un bref coup d'oeil qui se transforma vite en une lecture breve. Mais il n'était ni temps ni lieu de lire cet ouvrage.
    Il remonta so regard empourpré sur l'elfe.


    <span style='color:#1874CD'>"Fort bien, cela me parait être un échange convenable. Sur ce, je vais devoir prendre congé. Des affaires importantes demandent ma présence en ville..."

    Beorn jeta un regard sur son bosquet. Il répugnait preque d'avoir à retourner en ville, loin de cette terre, loin de la lune. Il enfourcha son destrier arachnéen et, sur le point de partir.

    "Il me faudrait vous revoir. Vous recellez une étrange force qui n'a rien d'elfique. Si je n'eut été en mon bosquet, je ne l'eus su. Mais mal vous prit de venir ici. Désormais, j'aimerais en savoir plus sur vous. Mais je vous quitte là. Je suppose que vous ne vous perdrez pas, vous avez réussi à venir jusqu'ici, le retour ne devrait pas être plus dur."

    D'un signe de la main, il salua "l'elfe" et son arachnide fondit dans les ombres avec une agilité déconcertante pour une masse pareille. En quelque seconde, "Massoj" se retrouva beau seul au milieu des arbres et de la lune.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  16. #16
    Draclord Invités
    *Enfin seul...* pensa l'elfe. Il sortit de l'ombre et rabatit son capuchon, laissant apparaitre sa chevelure mythril et ses yeux vert emmeraude. Draclord se passa la main dans les cheveux, puis, d'un geste élégant et rapide, se téléporta loin de Mélandis et de sa corruption, pour arriver quelque part sur Helonna...

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Une fois l'elfe partit, les ombres relachèrent l'araignée, revenue par les arbres en pleine fondaison. Elle vint attérire sur le sol tel un oiseaux, retenue par le mince filet de soie.

    <span style='color:#1874cd'>"Dracklord... si seulement je m'en étais douté... fort bien, cet "elfe" est plus qu'une de ces lavettes blanche! Son ouvrage n'est pas anodin, il est au moins digne de respect."
    En un geste, la monstruseuse araignée repartit dans les ombres pour de bon cette fois. Son objectif: la tour du dragon asthmatique.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  18. #18
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan avait quitté les jardins de Melandis quelques heures auparavant et déambulait depuis. Elle arriva en celieu étrange sansle vouloir, et s'assit par terre. Ses yeux étaient toujours de jais, bien qu'une lueur rouge cendre brillât fortement. Elle devait être seule, personne à l'horizon, aussi sortit elle une dague d'argent longue et effilée. Elle devait se purifier; des hommes avaient mis la mainsur elle, avait touché sa peau, et ellene pouvait vivre ainsi. Elle s'entailla légèrement les poignets, juste pour laisser quelques secondes un mince filet de sang s'écouler.
    Elle commença alors à réciter des psaumes, une prière sourde à Talos, comme pour retrouver une sensation indéfinissable.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    A nouveau, l'arachnéique monture arriva dans le lieu sacré, transbahutant le drow à la façon d'une botte de paille. En proies à ces délires, Beorn avait sombré dans un someil semi concient dans lequels se mêlaient des bribes de son voyage à la surface, le présent, l'attque des morts...

    Marg'ul le déposa pres de l'autel de pière et eut vite fait de repartir dans les arbres pour guetter le moindre danger possible.

    A peine fut-il dans le cercle de pierre, Beorn sembla s'appaiser. Talos, bien que Chaotique accordait dans son bosquet le repos et la paix pour l'âme du druide.
    L'elfe noir resta ainsi affalé contre une des pières dormant tout son saoul et récupérant un certain calme. Les ténèbres qui s'étaient emparée de son esprit se retiraient petit à petit, reprenant leurs cauchemars et cédant la place à de plus douces images: L'accademie, sa formation de druide, son arrivée à Melandis, sa rencontre avec Crikorrin...

    Il se réveilla deux heure plus tard, un léger mal de crane persistait encore à l'affaiblire, mais les capacités du lieux saint eurent vite fait de le dissiper. Aussitôt son maitre sur pied, l'araignée géante réapparut et lui présenta les quelques objets attaché à la scelle. En outre, une gourde d'eau que Beorn saisit et but immédiatement manquant de s'en mettre partout. Une fois sa saoif étanchée, le druide alla se poser au milieu des pières affin de méditer et retrouver la maitrise de sois qu'il avait perdue.

    Mais une heure plus tard, sa concentration fut troublée... Une personne qu'l ne connaissait guère et qui, en tout cas, n'avait jamais mis les pieds dans le bosquet avait pénétré dans son encinte naturelle.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  20. #20
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    La lune était maintenant haute dans le ciel, et ses rayons se reflétaient sur la peau bleutée de la drow. Alors que tout semblait calme, et que ses bras cicatrisaient déjà, Oan ressentit une vive douleur dans le dos et se plia en deux, deux ailes longues et presques squeletiques sortaient à nouveau de son dos. Sa vue se brouilla et ses yeux s'humidifièrent, des larmes de souffrance lui coulant surles joues. Talos. Oan savait maintenant qu'il la suivrait partout ou elle irait, que là ou elle espérait trouver le repos et l'abnégation, une dévotion forcée l'attendrait.
    Ses deux ailes fantomatiques s'étirèrent lentement, et la douleur s'intensifia jusqu'a paraître inexistante.
    Oan tomba à genoux, battant des ailes.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  21. #21
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Une étrange aura se fit ressentir et Beorn apreçut au loin deux lueur blanchatres... Ne distinguant pas cedont il s'agissait, il préféra aller vérifier par lui même. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il apreçut Oan, deux ailes dans le dos. Connaissant bien des races, de la surfaces et de l'outreterre, Beorn resta perplexe... Bien qu'il exista des elfes avariels ailés, personne n'avait encore eu vent de Drow ailé si ce n'était des créatures horribles issues de croisement avec des démons.

    Le drow comprit vite que la présence de cette Oan en ces lieu était forte étrange. Non seulement elle était ici dans le bosquet de Talos, mais elle venait de se faire séquestrer dans les prisons de Mélandis. Résolument, il approcha.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  22. #22
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan posa les mains sur le sol pour trouver un appui quelconque. Ses longues ailes étaient diformes et émettaient une lueur étrange, glaciale. Oan ne savait plus ou elle était, tout se brouillait, son esprit s'embrumait et ses yeux se perdaint dans l'obscurité. Oan n'etendit pas beorn arriver, et quand elle se retourna, elle ne vit qu'une silhouette floue , pourtant à seulement quelques mètres d'elle, puis ne vit qu'un vague nuage de brume avant de perdre conaissance et de s'affaler contre le sol, les pierres griffant sa peau violemment.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  23. #23
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Certains purent dire que ce fut par intérêt que Beorn s'approcha de la jeune drow ailée et, posant un genou à terre, le retourna pour voir son visage ravagé par la douleur et le chagrin. Elle avait perdu connaissance mais ce visage endormis recélait une beauté que le druide n'avait pas revue depuis fort longtemps. Il effleura le visage de Oan, le replaçant une mèche blanche qui venait masquer l'un de ses yeux. Personne, même lui ne sut pourquoi il fit ceci, mais Beorn souleva le corps de la jeune drow, et, faisant attention à ce que ses "ailes" ne prennent pas de mauvais coups, l'amena au centre du cercle de pierres, la déposant sur la stèle.

    Les gestes lui semblaient normaux et virent tous seul. Beorn ne réfléchit pas une minute à ce qu'il était en train de faire. Certes, en temps normal, il n'aurait pas même levé le petit doigt pour aider qui que ce soit, mais l'image d'une personne aimée lui voilait les yeux. Il ne savait plus si c'était là Oan, la jeune drow, récemment venue dans la ville du Chaos, ou "une autre personne" qu'il aurait aimé pouvoir aider, sauver...

    Il ressentit tout de même un certain ressentiment de la divinité des lieux, Talos, à laisser ici la personne qui l'avant veille avait crié contre lui. Mais ce ne fut que passager, Talos sachant que cette femelle ne lui ferait aucun trouble accepta sa présence.

    Affin d'apaiser la drow, Beorn tendit les bras dans sa direction et entama alors un sort de soin. Les blessures et autre plaies reçue à la prison se résorbèrent et partirent en majeur partie, laissant là une Oan endormie dans un sommeil assez profond mais tout de même agité. Le druide s'assit en tailleur à ses côtés, recommençant sa méditation tout en veillant la drow.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  24. #24
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan rouvrit les yeux. Ils étaient toujours de ce noir limpide qui les habitait depuis le rituel, et pourtant, au plus profond de ses pupilles étincelait une faible lueur de vie, bleutée et endormie.
    Oan mit quelques instants avant de se rendre compte que Beorn la veillait, et encore plus longtemps à se rendre compte que ces ailes ne s'en étaient toujours pas allées.
    Elle regarda le drow, et se tint muette, ne sachant que dire pour justifier sa présence ici. Elle murmura alors seulement, d'une voix faible et empreinte d'une grande tristesse:


    Merci.

    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  25. #25
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn ne broncha même pas, l'air stoïc, les yeux fermés.

    <span style='color:#1874cd'>"Ce n'est pas pour toi, mais pour moi que je l'ai fait...
    ...Ou plutôt pour quelqu'un qui n'est plus."

    Beorn ouvrit les yeux, les deux pupilles rouges fixèrent le néant, le passé, les souvenirs... Un air triste se marqua sur les traits du drow.

    "Ce serait plutôt à moi de te remercier... Enfin, je ne sais pas, je ne sais plus... Tous ce confond, présent, passé... future peut-être... Je ne pourrais pas le nier..."

    Il marqua une courte pose et posa son regard sur sa "congénaire", la vue d'une drow lui sembla a nouveau bizarement bon... Mais pourquoi? Il n'avait pas aimé sa matronne, pas plus que ses soeurs prêtresses... Il en avait même haït!
    Le monde dans lequel il vivait depuis longtemps maintenant?
    Peut-être... Pas sur...


    "Aussi étrange que cela puisse paraitre, tu es ici dans le bosquet de Talos, que j'ai hérigé avec les shamans des foudres dont je suis à la tête. Explique moi... Ces ailes, tes yeux noire... Je me comprends pas... Je suppose que ça doit avoir un lien avec tes agissement dans le temple de Talos, mais je ne puis le jurer, je n'étais pas là..." </span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  26. #26
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan se remémorra les évènements passés, si proches pourtant, et elle ne put s'empêcher de soupirer longuement, de fatigue et d'apréhension.

    Je viens d'Ombreterre comme toi. Je pense que tu comprendras mieux que les autres alors... Je suis une disciple de Talos depuis de nombreuses années moi aussi, et les matrones de ma cité eurent du mal à l'accepter... Elles m'ont pris mon...

    Ses yeux se voilèrent.

    L'amour n'est pas censé exister en Ombreterre, aussi se réunirent-elles pour me maudire... Mais la rancune de la mère airaignée est pire que toute les malédictions, et elle ajouta à leur enchanteemnt une dose de piquant et d'originalité forte originale...

    Elle eut un rire nerveux, puis baissa la tête et les yeux, deux mèches de ses cheveux retombant sur ses joues bleutées, puis souffla

    Elle m'en a toujours voulu de lui préferer Talos.

    Des larmes apparurent au coin de ses yeux.

    J'ai appris il y a fort longtemps un rituel ancien et presque oublié... Je préfère passer ma vie à souffrir pour Talos que pour Lloth, je crois que tu le comprendras.
    Seulement le rituel s'est avéré plus difficile que je l'imaginais... J'ai du "communier" avec Talos pour sortir de ce rêve terrifiant. Je vais passer le reste de mes jours avec pour moitié de coeur le souvenir de Talos, de l'enfant...

    Son visage paraissait maintenant presque enfantin, bercé par les rayons de la lune, elle regarda longuement Beorn sans dire mot, puis sourrit et reprit en riant

    Et me voilà maintenant, avec une paire d'aile, et des yeux plus noirs que ta peau...
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  27. #27
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn paru extrêmement troublé. Si elle adorait Talos... pourquoi avait-il ressentit sa colère lors de son dernier passage au bosquet... Une quirielle de questions lui traversaient la tête, mais il préféra les garder et ne pas trop accablé Oan. Au fond de lui même, cette gentillesse le génait, le répugnait presque même. C'était la première fois depuis sa venue à Melandis, ormis avec Gorgrim, qu'il n'éprouvait pas une colère haineuse contre une personne. Première fois? Non, il y avait eu quelqu'un d'autre... digne du plus au respect... disparue, elle aussi...

    <span style='color:#1874cd'>"Tu as connu la haine de la reine sombre... Cela doit être fort lourd à supporter. Je n'ai pas eu à porter ce fardeau, elle m'a tout bonnement détesté pour aimer mon frère et lui réciproquement... Elle a certainement dû nous oublier lors de notre venue définitive à la surface."

    A ces mots, le druide sembla accablé, bien qu'un semblant de bien être paru quelques secondes sur son visage. Il enserra une poignée de terre sèche comme pour l'écraser et la moudre encore plus. Mettant toute sa colère dans cette étrinte rageuse. Ses yeux s'humidifièrent, mais se fut tout, et Oan ne le perçut même pas.

    "Tu sais, Talos, n'est pas si mauvais, tu repossèderas peut-être ton coeur dans son intégralité, et ces ailes ne seront pas forcément définitive... Il m'a bien redonner une certaine raison de vivre.... Si toutes fois on peut considérer le chaos comme tel... La foudre et les tempêtes... J'ai peut-être juste eu la chance de rencontrer la bonne personne au bon moment."

    Ses pensée partirent et le drow fit une prière intérieur pour l'âme de son mentor du nord à qui il devait son existence actuelle.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  28. #28
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Je crois que te gène... Elle avait décidé de le tutoyer, inconsciement.

    Il lui rappelait ce drow, qu'elle avait abandonné aux griffes de la reine araignée.


    Je ne sais pas ce que je vais faire, et je doute que cela t'intéresse... Tu dois... tu dois me haïr pour ce que je suis et représente non?
    Oan hésita, puis baissa de nouveau les yeux, n'osant affronter le regard embarassé de Beorn.

    Je ne sais pasquoi faire en Melandis... Je suis censé servir Talos...Mais je suis une drow et...


    Des larmes apparurent aux yeux d'Oanqui détourna le visage
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  29. #29
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    "Tu ne me gène pas... J'ai rarement de la visite dans mon bosquet. C'est un lieu calme où je peux me ressourcer. J'y viens très régulièrement.

    Ne t'inquiette pas, je ne te haïs pas... en tous cas, pas plus que le commun des mortel. Je déteste les humains, barbares exeptés, leur égocentrisme et leur pseudo supériorité... un tas de larve en putréfaction oui! Les drow au moins sont digne de respect, et ceux qui viennent à la surface encore plus! Le fait que tu ais renié la déesse noire en ombre terre même fait de toi quelqu'un qui mérite mon respect. De plus, ces derniers temps... Arf, je ne vais pas bien... Pour un peu, je t'aurais prise pour mon frère... Dinin... Je divague, Dinin est mort et ce quelques jours à peine après notre venue à la surface..."

    <span style='color:#ffdead'>L'air triste mais cependant rigide, Beorn scruta l'orizon et leva les yeux sur la lune. Il remarqua alors qu'il parlait là de ceci à une pure inconnue, alors qu'il ne l'avait même pas dit à ses "proches".... Peut importait, peut-être était il encore prit du délire ou peut-être avait il un plus grand besoin de parler que de coutume. Reparler de son frère lui transpersait le "coeur" de mille lances et aiguilles... Mais il en avait besoin, presque un demi siècle sans en dire mot. Maintenant, ça sortait tout seul, presque contre sa volonté. Mais sa volonté était bien basse en ces temps de trouble qui le guettaient tel un spectre macabre.

    Lorsque Oan se mit à pleurer, Beorn fut confus, ne sachant que faire de cette jeune fille, il lui remonta simplement le menton et lui sécha les larmes d'un pouce.


    "Tu peux séjourner dans ce bosquet, c'est le meilleur endroit pour servire Talos. Je pourrais même t'instruire aux arts druidiques. Les shamans des foudres sont des prêtres du côté naturel de Talos, plus libre d'action et de pensée. Et ce bosquet... Loin de l'agitation de la ville, loin de ces loques quise trainent dans la crasse des rues, sans savoir s'ils seront là demain... loin de ces faibles!"

    Loin de cette bon dieu de paperasse voulut-il ajouter, mais il se retint... Beorn bougea alors pour s'assoir aux côtés de Oan, s'adossant à la pierre contemplant à nouveau la lune. </span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  30. #30
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Ne sachant plus trop quoi faire, Oan hésita puispris la main de beorn; dans la sienne fragile. Les larmes séchaient, mais ses yeux restaient humides, son regard perdu dans le vide. Elle regarda, elle, les étoiles bleutée qui scintillaient discrètement dans le ciel puis demanda d'une voix émue

    Sommes nous condamnés à nous sentir à jamais privés de foyer... J'ai quitté Ombreterre en ne souhaitant qu'une chose; revoir une dernière fois ces étoiles. Mais elles me paraissent ternes maintenant, effacées par un sentiment plus profond encore...


    Oan fixa Beorn dans les yeux

    Je ne peux pas rester plus longtemps; je ne serais pour toi qu'un ersatz de tavie révolue...

    Oan se pinça les lèvres.

    Peux tu... Non, je voudrais simplement que tu gardes ceci pour toi... Une vie dure m'attend, et je ne peux...

    Oan leva de nouveau les yeux au ciel, puis ne réussissant pas à se lever

    Elles restent belles non? Même dans l'obscurité, elles trouvent la force de briller...

    Elle replongea dans son mutisme.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] L'étrange bosquet des docks
    Par Althéa dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 176
    Dernier message: 08/08/2016, 12h32
  2. Les Foudres de Taranis
    Par Duo dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 27
    Dernier message: 10/08/2007, 20h50
  3. [Commerce] Au Bosquet des Fées
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 76
    Dernier message: 09/06/2005, 14h59
  4. [Lieu-dit] Le Bosquet aux Druides
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/04/2004, 19h56
  5. Empoisonner le bosquet des druides
    Par irshandris dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/04/2003, 23h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236