Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 74

Discussion: [Lieu-dit] Le bosquet des foudres

  1. #31
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    La fièvre reprennait Beorn et la sueur se remit à perler sur son front. A nouveau, il ne vit plus Oan devant lui mis une forme humanoïde à la peau noire... Se ressaisissant aux dire de Oan. Beorn agripa le sol pour faire cesser le tremblement de ses membres.

    <span style='color:#1874cd'>"Non, tu n'y est pas condamnée, il faut accepter Melandis et Melandis t'acceptera. Il en fut ainsi pour moi. Je... je suppose qu'il pourrait en être de même pour toi."

    La migraine lui reprit et un spasme de douleur lui déforma les traits. Il monta nue main à son oeil pour faire un semblant de pression, vaste illusion de guérison. Il se ofrcea tout de même pour répondre à la jeune drow.

    "Je... non.. tu... Tu peux rester, ne t'inquiette pas... Cela ne me fait pas trop de mal de... de repenser à mon frère..."

    Beorn inspecta lui aussi les étoiles. Nilhathök lui en avait longement parlé et apprit. Si son frère se trouvait quelque part, ce devait être là haut, quelque part... Son coeur se serra à nouveau, mais il n'en réprima pas de ressentiment, laissant venir à lui un rien de lucidité... Dinin lui manquait...

    "Oui... Elles sont belles. Leur force ne cesse jamais. Si tu as quelquechose à me demander, fais le... Je.. je ne garanti pas une telle sympathie lorsque je serais "moi même". Je... je ne suis pas comme... ça... d'habitude. Le délir me reprend, je divague dans une semi concience... Quoi que.... je me sens bien... Je crois... Hormis ma... ma tête... C'est étrange.. Je ne pensais... ne pensais pas pouvoir ressentir ce bien avec une autre personne... Je.. Je devrais te remercier en fait"

    Beorn afficha un air qui inspirait la pitié. Jamais il ne se serait montré tel qu'il était en ce moment. Affaibli, délirant, mais surtout il se complésait dans le souvenir de son frère et ceci lui procurait du bien c'était la première fois dpuis leur séparation qu'il repensait à lui s'en désirer sa propre mort, que lui ait été capturé et non son frère que lui ait subit le fer ou autre torture et la mort même.

    "Merci..." Laissa-t-il échaper</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #32
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan se releva. Trouvant la force d'agiter ses ailes au plus profond de son être, son regard se voila quelques instants, le temps pour l'avatar de Talos de lui apparaître en un battement de paupières.
    Oan fit alors une chose osée, sans savoir trop pourquoi. Il était temps d'arrêter de se lamenter, aussi lui fallait-il prendre certaines choses en main. Elle se pencha vers Beorn en plein trouble, puis l'embrassa sur le front,doucement, comme le faisait son défunt compagnon.


    Merci à toi mon frère. Mais je dois m'assurer de certaines choses, et ne puis rester ici, pour le moment du moins.

    Oan pris sa bague; celle qu'elle avait fait sertire à Melandis, puis ouvrit délicatement la main crispée du drow et la déposa dans sa paume; le bijoux irradiant d'amour et de réconfort.

    Je reviendrai le plus vite possible, j'espère que je ne te dérangerai pas mon frère. J'espère que tu seras prêt alors.

    Oan le fixa longuement dans les yeux, en prois à une terrible mais inelcutable tristesse. Elle lui sourrit timidement, lui faisant comprendre qu'ils avaient tous deux eu raison de faire ce qui avait été fait, puis battit des ailes deux ou trois foisavant de s'envoler; la lune blafarde mourrant dans ses ailes, comme une ombre à la lumière.


    [HRP] Je suis dans le sanctuaire de l'exilée, dans les terres désolées
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  3. #33
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Bien que toujours dans un semi délire, Beorn se laissa faire par la drow. Le sentiment de solitude qui avait, pendant des années durant, écrasé son coeur noir dans un étau se dissipa un instant. Il releva la tête pour voir une suite d'image très rapide, trop rapide, à la façon d'un stromboscope... Une fois c'était Oan qui se trouvait là devant lui, une fois Dinin, une fois Oan et ainsi de suite.

    Pour la première fois depuis le début de ses délires, il se sentait bien.


    <span style='color:#1874cd'>"Merci, Oan, merci Dinin"

    Il enssera la bague dans sa main puis la passa à son index droit, à côté de celle de sa maison, la même que Dinin... Suite de quoi, il s'effondra dans un lourd someil.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  4. #34
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan revint sur les lieux de sa rencontre avec Beorn. Sa peau en frissonait encore; elle réimaginait lesouffle de beorn fendre l'air embrumée du crépuscule et dela nuit noire, se revoyait agonisante aux genoux du drow.

    *Je me demande s'il porte ma bague...*

    Oan toucha le sol de sa main, cette nuit passée de délivrance lui défilant sous les yeux, calquée sur la réalité du jour.
    Beorn n'était pas là pour l'heure, et Oan même si elle ne se l'avouait pas entièrement, Oan était assez déçue. Elle devait l'aider. Pourquoi aussi?

    Oan incanta quelques paroles, en drow, puis inscrivit dans la pierre; dans une sorte d'empilement de pieraille grisâtre; paroles qui littéralement voulaient dire


    Shakla ne peut rien... Je ne puis t'aider autrement qu'en t'offrant l'once de lucidité qui de meure dans mon coeur atrophié.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  5. #35
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn apparut peut après la venue de la drow. Il n'avait guère quitté cette place, mais commençait peu à peu à recouvrer son bon sens et à le délir le quittait petit à petit.
    Il ne parvint pas à comprendre ce que la jeune elfe noire dit, mais se rapporcha d'elle.


    <span style='color:#1874cd'>"Ainsi, tu reviens me voir... Merci bien... Mais... pourquoi?"

    Il avait l'air songeur, les drows n'étaient pas connu pour leur faiblesse sentimentale, mais cela lui plut tout de même qu'Oan revienne dans son bosquet. La jeune elfe put voir qu'il portait sa bague à la main droite, elle en sourit légèrement.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #36
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Mère Shakla ne peut nous soigner; ni moi, ni toi...

    Sa voix était timide, un peu reservée et contenue.

    Je... Je pensais que... Je suis très attaché à toi Beorn, bien que je ne te conaisse que trop peu... Je... Non, ce que je veux dire, faire, c'est... je n'ai pas réussi à l'aider... Mais je pourrais peut être t'aider...

    Oan s'approcha du drow, mu par une force inexplicable.

    Tu ... Je m'excuse Beorn... Je neraconte que des betises...


    Oan se leva sur la pointe des pieds puis posa ses lèvres sur le front brulant du drow, puis fugitivement, laissa trainer ses lèvres sur celles du de Beorn.

    Excuse moi... Tu n'auras plus à te soucier de moi... je... Je ne puis encore t'aider...

    Oan s'en alla en courant, génée et honteuse; rouge de confusion. Une fois loin, elle laissa couler ses larmes; il lui rapelait celui qu'elle avait aimé,et elle s'était montrée bien sentimentale
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  7. #37
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le drow rattrapa la jeune Oan par le bras et l'a rammena vers lui. Il étais tout à fit dérouté, tant par ce "baiser" que par le pourquoi il l'avait rattrapée... Tant de chose en tête lui donnait la migraine, mais cela, il s'y était abituer... Depuis ses "visions" sa migraine n'avait cessé et avait attint un paroxisme absolument issoutenable, durant lequel Beorn avait dû s'administrer un remède à base de plante qui le maintint endortmis pendant deux jours et une nuit...

    <span style='color:#1874cd'>"Je... Tu ne racontes pas de bêtises. Tu es la seule à m'avoir vu dans cet état... Et tu es là seule à m'avoir aider. Cela faisait bien longtemps qu'on ne m'avait aider. Merci..."

    Comme il ne savait plus quoi dire, il se tut, mais continua de plonger ses yeux dans ceux de sa congénaire. Elle était si étrange, différente du reste du monde. Et elle ressemblait tant à Dinin...</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  8. #38
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    [HRP: Je vais modifier mon postde la guilde des voleurs pour poursuivre ici]

    Je ne sais pas quoi dire Beorn. C'est Zaf'lae que j'ai embrassé, et c'est Dinin que tu as rattrapé.
    Je t'ai embrassé comme l'on quitte son amant, comme l'on lui dit adieu alors que les limbes de Lloth le rattrape... Tu me rattrapes comme l'on rattrape un frère qui s'en va, qui disparait dans la brume de cette folie dont je veux tu soigner...


    Oan avait fait un effort pour être aussi cohérente... Toutefois, ne suivant que son instinct... Elle pose ses lèvres doucement sur celles du drow, bien que cette fois, elle ne pensa qu'à lui et aux étoiles qui implosaient dansson coeur, et agitée, poussée par une étrange ardeur.

    Et pourtant Beorn... Ce n'est pas mon amant défunt que j'embrasse ici...

    Oan sentit soudain un pincement dans sa poitrine; on avaittouché à sa missive pour Aenarion. Un idiot avait tenté d'ouvrir la lettre.
    Oan observa Beorn, attendant une réponse désespérée.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  9. #39
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le drow fut extrêmement surpris par le baiser de la jeune elfe noire. La dernière fois qu'il avait eu droit à ceci remontait à l'ombre terre, alors que l'une des pretresses l'avait "choisi" pour une nuit, d'où il ressortit quelque peu contusionné... L'amour n'avait pas de place dans la cité noire. Les femelles y utilisaient les mâles à leur grès pour leur bon plaisir. Et le relent dans ses pensées oubliées transportèrent Beorn vers son passé, à nouveau... Berg'inyth chuchotais une vois en son fort intérieur... Il revit, non sans plaisir, les morts, ses morts, toutes ses proies qu'il avait fait danser avant de leur faire sentir la froideur de sa lame. Il put ressentir l'exaltation de pouvoir que lui procurait le meurtre d'une mère matrone, de jouer avec la vie de quiconque... hormis sa propre mère et ses soeurs... Et son frère. Il ne l'aurait certe jamais fait.

    Il prit Oan par la taille et, lui soulevant le manton...

    <span style='color:#1874cd'>"Pourquoi?"

    Loin que ça lui ait déplu, ce baiser l'avait fait recouvrer une partie de lui, un peu trop oubliée ces derniers temps. Il lui rendit son baiser avant qu'elle n'ait pu répondre à sa question.

    "Je t'avertis tout de suite, je ne me suis lié qu'à deux personnes... Elles sont toutes deux mortes... Et je ne fait véritablement confiance qu'à deux personnes: la première, c'est moi, et la deuxième, ce n'est pas toi, pas encore du moins... JE me sens... mieux... Je ne sais si c'est ce baiser où simplement le sentiment de ne pas être complètement seul, mais ma force revient. Je redeviens qui j'étais."

    A cette perspective, Beorn émi un petit rire nerveux et sourit à la belle qu'il tenait encore dans ses bras. Ses yeux ne reflétaient plus le délire, mais bien une perspicacité digne du maitre lame et une certaine malice.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  10. #40
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan rit. D'un rire retenu mais sincère, chargé d'émotions contradictoires.

    Oan répondit sur le ton de la plaisanterie

    Je ne me suis lié qu'à une personne, et elle en est mort. Je crois que j'ai fait mieux que vous, messire Beorn.

    Oan redevint sérieuse.

    Je suis une peste... Je crois qu'il me sera difficile d'attirer ta confiance...

    Oan attendit une réaction, puis reprit, mais maintenant sans humour.

    Je vais t'attirer des ennuis Beorn, beaucoup d'ennuis.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  11. #41
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Les ennuis? si un drow à la surface ne les connait pas, et bien c'est qu'il est mort... Beorn avait déjà vécu avec pendant un bon quart de sa vie et ce n'était pas ce genre de menace qui aurait réveillé en lui une quelconque peur. Il émit à nouveau un petit rire du coin tout en se perdant dans les yeux de Oan. Deux opales éclatantes de malice.

    <span style='color:#1874cd'>"Si tu savais ce que j'ai pu avoir comme ennuis. Je ne pense pas que tu puisses m'en ammené de plus corcés. Quoi que cela puisse être divertissant, ma lame n'a pas pu savourer le gout du sang depuis l'attaque des morts... Depuis la mort du loup!"

    Beorn releva la tête et regarde au loin, vers le bois où Crikorin avait élu domicil avec sa meute. Et, illusion ou non, il lui sembla entendre le cris des hommes-loups monter vers les astres nocturnes telle une mélopée harmonieuse.</span>
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  12. #42
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan tendit l'oreille, puis pour achever cette discussion enflammée, reprit d'un ton faussement timorée

    Je ne te demande pas d'avoir confiance en moi Beorn. je te demande juste cela...

    En posant ses lèvres sur les siennes. Une chaleur et un bien être absolu traversa l'échine de la drow. Elle ferma les yeux tout en spassant ses bras autour du cou du drow, puis se laissa bercer par ses ennuis et soucis qui s'envolaient au loin, la laissant seule; enfin.

    Mais elle, bien que ce fut difficile à admettre; elle, elle avait confiance en lui.
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  13. #43
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Encore une fois, le drow se berça dans cette illusion de bonheur, quoi que ce fut plus par plaisir que par "amour" qu'il embrassa à nouveau la jeune elfe. Cela lui faisait une sorte de ben tout de même d'être "aimé" par quelqu'un... La fièvre sembla s'estompé et Beorn ne ressentit plus l'infernal migraine qu'il avait subite depuis plusieurs jours durant. Etait-ce dû à cette nouvelle rencontre avec sa congénère ou alors n'avait-il tout simplement pas remarqué qu'il allait mieux?
    Il n'en avait pas grand chose à faire en fait...


    "Merci bien ma douce. Je crois qu'il est plus que temps pour moi de retourner en ville. Les geux d'Almoch réclament mes hommes pour une escorte, pour qui se prennent-ils? Pour des alliés? Laisse moi rire. Je suppose que mon subalterne aura eu la même réaction que moi."

    Beorn siffla légérement et, silencieuse telle un spectre de chaire, vint l'araignée géante. Les mandibule claquèrent lorsqu'elle vit la drow ce qui eut pour effet un léger sombre-saut de Oan. Un signe de la main de son maitre et le monstr arachnéen se détendit pour venir à ses côtés.

    "Ma petite araignée, plaisenta Beorn. C'est l'une des deux compagnons qu'il me reste d'ombre terre. Elle ma suivit lorsque je suis monté, je ne saurait expliquer pourquoi d'ailleur. Mais depuis, elle est mon amies, ma monture, et mon alliée au combats."

    Le drow enfourcha la bestiale hectopode, se mettant à son aise sur ce qui devait servire de celle. Il tendit la main à sa "compagne".

    "Je te dépose en ville?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  14. #44
    Date d'inscription
    March 2004
    Localisation
    Lille
    Messages
    231
    Oan saisit la main du drow et grimpa gracieusement sur la bête. Elle passa ses mains autour des hanches de son "compagnon", puis lui chuchota à l'oreille

    Avec plaisir...
    Le cimeterre d&#39;Oan et son amulette
    Ma&#39;arevia, un roman Oan/Cristal
    Ouverte à toute quête&#33;
    Mon code couleur désormais: #d3EeC1
    Aventuriers, Zaefal vous est ouverte.

  15. #45
    Dinin DeVir Invités
    La fraicheur de la nuit s'infiltrait dans mes narines, m'inondant d'un sentiment déjà ressentit auparavent, mais longtemps oubliée... L'espoir était revenue chatouiller mon odorat, il était la sûrement pour me faire voir que ma grande quête allait peut-être aboutir ce soit même ou tout simplement la ronger encore un peut plus comme elle l,avait fait depuis un siècle déjà. Ce sentiment qui me donnait envie de parcourir des milles et des milles en course éffrennée seulement pour retrouver le seule être cher qui compte à mes yeux et surement l'effet que l'aura de cette forêt me fait sentir. Douce et apaisante, me bercant plus loin encore sans que je ressente de la crainte comme avant, avant cette séparation qui me couta presque la vie. Ce soir, dans cette forêt bénie par les chamans, je le retrouverai enfin, selon les dires d'un vieux vampire, hanté lui même par ces morbides souvenirs.

    Les arbres s'éffiloche me laissant entrapercevoir, l'une des plus belles images que j'ai pu garder souvenir. Un drows d'apparance noble, seule dans une clairière d'ou seule la frèle lumière de la lune lui tien compagnie. Ce drow pensant à des souvenirs aussi vieux que les miens, ce drow cherchant un échapatoire a ceux-ci, mais n'y trouvant que d'autres souvenirs, ce drow... Mon frère ce tien la, à peine à vingt pieds de moi, se souvenant à peine de mon visage, de ma voix, de mes pensées, de moi en fait. Mais il continue à se torturer esperant ce souvenir de son frère cadet, celui qu'il a perdu, le dernier de sa noble famille...

    Ce soir nous nous retrouverons et nous pleurerons tout ce temps de séparations, ces pleurs qui laisseront place à la haine envers ceux qui on fait cette atrocité, ces exclavagistes, ces sans-coeurs, mais nous nous calmerons et nous en rirons de bon coeur, car en fait, ce n'est plus le passée qui nous interesse, mais bien le présent. Nous parlerons, nous crirons, nous serons de nouveau uni comme un seul... comme des DeVir.

    (CRACK)

    Oh je suis trop impatient, j'éveille ses sens, il viens d'apercevoir mon ombre. Il se leve et me regarde avec plus d'atention. Je m'avance à la lumiere de l'astre de la nuit et je me montre à lui. Il me regarde stupéfait et pour concrétiser le tout, je lui dit:

    - Je te retrouves enfin... mon frère.

  16. #46
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    N'ayant pas eu une minute pour moi même depuis plusieurs jours, je décidai de me recueillir dans mon bosquet, retrouver un peux de cette paix intérieure que seul ce lieu béni par Talos pouvait me procurer.

    Lothmargul m'attendait dans la cave de ma tour, dans ses minces filets de soies tissés avec une minutie qui m'épatait toujours. Un léger coups d'oeil dans ma direction, et elle pris la direction de la grotte, passage souterrain reliant la tour au égouts, me permettant de sortir sans avoir à croiser ces loqueteux agonisants dans les rue de Melandis. Luménis avait-elle aussi ses misérables, toujours plus nombreux? J'enfourchai mon destrier...
    Je quittai la ville aux abord de la tombée de la nuit, la lune m'effleurant la peaux de ses doux rayons claire faisant reflété le bleu d'onyx de ma noirceur natale.[/i] Mon âme était-elle aussi noire que ma peaux?[i] Cette question me revenait souvent.

    Arpentant la même route que chaque fois, je fus bientôt aux abords du bois, et par conséquent, proche du bosquet. Une fois là bas, mon araignée géante partit chasser une proie quelconque. Elle avait toujours faim. Je me rendis dans le cercle de pierre et effleura le signe de Talos, le signe de la seule raison qui me tenait encore en vie dans ce monde... Je m'assis sur l'une des dalles millénaires, me recueillant avec Talos, le vénérant et le priant. Je restai ainsi pendant un certain temps. Combien? je ne saurais pas le dire, le temps prenant une dimension abstraite lors de ces moments, trop peu fréquent à mon goût. Une fois mes prières terminées, je me relevai, repassant machinalement la main sur le symbole sacré. J'entrepris d'enlever les feuilles qui étaient tombées sur l'autel quand un CRACK me sortit de mes songes.

    Je me détournai dans la direction du bruit. Un drow, tous semblable à moi même me faisait face. Encore une vision fantomatique. Encore un cauchemar éveillé. Mais non. Cette fois si, je n’étais pas malade, cela ne se pouvait. Lorsqu'il avança d'un pas en prononçant ces mots tant attendus au plus profond de moi, mots que j'avais redoutés plus atrocement encore que la vue d'une personne lui ressemblant.

    - Je te retrouves enfin... mon frère dit le drow.

    Je n'y croyais pas, les larmes me montèrent aux yeux et mes forces ne me permirent de les retenir. Pas plus que de me garder debout. Je tombai à genoux, tendant mes bras vers ce frère que je m'était forcer à figurer mort pour atténuer la peine. Et ce fut la ruade, l'étreinte passionnée attendue depuis des années. Les pleures emplirent la nuit. Et nous restâmes là, nous regardant dans les yeux. La nuits débutait, et nous avions des années à ratrapper, à nous raconter... Ne sachant par où commencer, je dis simplement

    - Content de te retrouver, petit frère.

    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  17. #47
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages
    651
    Le soleil se voilait à l'horizon lorsqu'une antité inconue pénétra dans les lieux, brusquant le calme morbide du bosquet.
    C'est lieux étaient inexplorées auparavant par le vampire qui observais par conséquent partout autour de lui dans l'interet de voir signe de vie. C'est alors qu'apres plusieurs minutes de recherche 3 eclaires percérent les cieux, iradiant une lumiere aveuglante. Death savait maintenant ou aller, avec un elant surhumain il partie en courant dans les bois, ce dirigeant vers c'est etrange source de lumiere.
    Rendue a la source, le vampire etait seul, c'etait le calme total, meme pas trace de vie. C'est alors qu'il apercue une ombre se former dans les bois, l'ombre grossisais, plus elle se raprochais plus elle prenait la silouhette du Kahl.

    L'ombre était à peine à deux metres du vampire lorsque ce dernier dit :

    - "Etes-vous le Kahl Ferhuck ?"
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D&#39;orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d&#39;électricité(+3 contre personage d&#39;alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  18. #48
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    La silouhette perça son refuge d'ombre vespérale, trouvant sous l'éclat de la lune, une nouvelle façon d'iradier par ces traits singuliers. Du haut de ses deux mèter, le colosse dépassait aisément le vampire.

    [color= #EEAD0E]-C'est ainsi qu'on me nomme, en effet, et toi... Qui es-tu et quel est la raison qui te pousse à suivre la vois du guerrier?[/color]
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  19. #49
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages
    651
    - "Mon nom importe peu, appeller moi Death. Mes motifs ne son pas plus original qu'un autre, la puissance. Je possede deja des capaciters des plus ecxeptionel, vouloir les ameliorer me semble des plus naturel ..."

    Le vampire enchaina avec :

    - " Et la curiositer, vous m'avez affirmer que mon cas etait observer par une personne que je connais il est normal que je veuille savoir de qui il en retourne ..."

    Le vampire se tu et attendit que le colossse lui dise si oui il allait "l'entrainer" ...
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D&#39;orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d&#39;électricité(+3 contre personage d&#39;alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  20. #50
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Khal Ferhuck inclina la tête en arrière, regardant le ciel, plutot dégagé pour une fois. Cette réponse il s'y attendait. Tous ceux qui désiraintt devenir guerrier, ou presque avaient ces mots à la bouches : puissance, pouvoir... il aurait du travail à faire...

    Fort bien, commençons par le commencement... te crois tu puissant?

    LE vampire parut dérouter... il s'attendait à un entrainement pas à un interrogatoir.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  21. #51
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages
    651
    Déçu de se retrouver face a un interogatoire plutot qu'à une séance d'entrainement et surpris par une telle question, Death ne sut pas tout de suite quoi repondre. Ce n'est qu'apres moultes reflexions qu'il repondit :

    oui, je suis sans consteste plus puissant que la majorité des guerriers de ce monde.

    Il se mit ensuite a siffloter dans l'attente d'une reaction de la part du colosse.
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D&#39;orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d&#39;électricité(+3 contre personage d&#39;alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  22. #52
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Vaniteux et frimeur.... cela n'étonnait en rien le guerrier de l'est... après totu c'était un vampire, pas un moine des vastes étandues septamtrionales... Cependant il n'allaitpas en rester là, et bientôt une autre question allait venir taquiner l'être diabolique qui lui faisait face. Mais avant, il lui demanda de le suivre, ce que Death fit sans trop se poser de questions.

    Ferhuck l'emmena prêt d'une chute d'eau d'une bonne vingtaine de metres qui provoquait une douce mélopée naturelle lorsqu'elle se déversait dans le petit bassin de retenue natuel.

    Pense-tu que ces eaux sont puissantes?
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  23. #53
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages
    651
    Pour le commun des mortels cette question n'aurait causer aucun probleme, la plupart des hommes ce serait contenter de répondre "Comment de l'eau pourrait être puissante ?" Mais pour le vampire cette question sema la confusion dans son esprit.

    Pour de nombreuses raisons le vampire penchait pour répondre que l'eau n'était point puissante, mais il était sûr du contraire pour des raisons qui lui échappait. C'est donc dans le doute et dans l'incertitude que le vampire repondit à Kahl:


    "- " Je l'ignore, je voudrais pouvoir dire qu'elle ne l'aie pas, mais pour des raisons qui me sont inconues je crois aussi le contraire. Je garderai un jugement neutre en disant qu'étant donné mon attirance pour les 2 choix je choisis l'ignorance ..."

    Honteux d'avoir choisi l'gnorance le vampire se retourna et regarda le ciel etoilé, sans doute pour y trouver un certain réconfort. Ce réconfort fut vain, intérrompu par la voix grave de Kahl qui ajouta .....
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D&#39;orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d&#39;électricité(+3 contre personage d&#39;alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  24. #54
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    La réponse du vampire sembla avoir le même effet sur Khal Ferhuck que si des glaçons s'étaient subitement retrouvé dans son pantalon(:eye: ). L'igorance... Seul les faible sans réelle volonté de vivre, ni d'évoluer dans ce monde choisissait. C'était peut être cette façon de penser qui faisait de lui une pâle enveloppe sans valeur alors qu'il pourrait être un puissant parmi les puissants.

    l'ignorance est la solution des laches et des indécis. la seule valeur qu'à un être ce sont ses choix, il doit choisir pour être

    Se terrer dans l'ignorance mène à la mort...

    *ce qui a visiblement été son cas*
    pensa le grand guerrier.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  25. #55
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages
    651
    Visiblement le Vampire n'avait pas le choix de repondre a la question. Le vampire s'avais déja quoi répondre il n'e l'ignorait point, il avait seulement voulu s'échaper de ce satané "questionaire".... "Puisqu'il le faut" ce dit-il.

    - "Oui, oui elle le son, autant son tel calme et paisible, autant demembre-t-elle tout etre qui aurait le malheur d'y tomber, une chutte de 20 metres comme celle-ci broyerais sans diffculter tout les os d'un homme ... Et pour un vampire comme moi c'est une mort assuré. Cela vous convient-il comme reponse ?

    Le vampire fixa le Kahl dans les yeux, comme s'il tentait de le "convainre" que oui, cette reponse etait bonne ...
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D&#39;orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d&#39;électricité(+3 contre personage d&#39;alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  26. #56
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Une chose était sur, il y allait avoir du travail pour que le vampire suive l'enseignement du Khal
    C'est mieux, mais il ne va pas de ce que je veux entendre mais de ce que tu penses réellement.

    Reconnait le pouvoir, tu sauras alors si tu en as, ou si tu es capable d'y accèder.

    Bien maintenant, suis moi.


    Le grand guerrier n'attendis pas la réponse ou une quelconque esquice de mouvement de la part du jeune vampire. Il se déplaça lentement, comme respectant le sol sur lequel il marchait, conscient de la dimention sainte du lieu. Ils marchèrent ainsi durant une demi-heure, grimpant les côteaux d'une coline forestière. La lune dansait dans les branchages, qui, mus par un vent nocturne, faisaient jouer les ombres à un jeux vespéral accompagné par la mortelle complainte du vent et des craquements insolites de la nuit. Par moment on pouvait entendre de quelconques complaintes animales tirant plus sur la bête en chasse que sur un joyeux chant de loup. Si le clan de loups-garou était en chasse, alors les deux hommes pouvaient s'inquiéter quelque peu... Les garous du clan protégeaient ce lieux et ne toléraient pas facilement la venue nocturne et innatendue d'étrangers.

    Le Khal s'arreta devant ce qui semblait être une tapis de broussailles qui s'avérait être un véritable champ de ronces dont la taille rivalisait avec de vraies lianes. Couvert par une épaisse floraison, le sol était une marre d'ombre décendant verre une sorte de bois plus dense.

    Voici une première épreuve. Descens ici et va tout droit. Trouve moi là bas... si tu y arrives. Tu as la nuit pour ce faire... n'oublie pas que le Disque de Feu n'est pas ton alié mais que derrière les eaux se trouve un passage.

    Sur ce, le guerrier disparu dans une espèce de flou alors qu'il bougeait ses bras d'une étrange façon laissant le vampire seul dans les méandres de la nuit.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  27. #57
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages
    651
    Le vampire, sûr de lui, ne perdit pas une minute et pénétra aussitôt dans le sinistre chemin qui s'étendait devant lui. Son ascension se fit sans problème sur une bonne vingtaine de mètres, quand tout à coup, Death entendit des bruit de pas et de branches se brisant non loin de lui dans les bois.
    "Peut-être une saleté d'écureuil" Se dit-il, mais un grognement rauquee lui fit aussitôt changer d'avis.

    Death inspecta les alentours, et vit avec effroi deux loups-garou qui semblaient revenir de chasse. Death était conscient de sa puissance, mais malgré sa rapidité surhumaine il lui faudrait faire preuve de ruse s'il voulait espérer battre les deux loups-garou. Heureusement ils ne semblaient pas avoir prêter attention au vampire qui aussitôt, pressa le pas vers son objectif en espérant les semer...


    Edit : Désolé si cela a été long, j'ai été assez débordé dernièrement et désolé si il y a des fautes, word ne fonctionne toujours pas.

    Edit : corrigé
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D&#39;orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d&#39;électricité(+3 contre personage d&#39;alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  28. #58
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Le messager avait parcouru le désert plusieurs heures durant, et malgré la fraîcheur de la nuit approchante, il transpirait à grosses gouttes, et son cheval avait lui aussi souffert du voyage. Mais l'affaire ne souffrait aucun retard. La convocation ne pouvait être perdue, et le messager le savait. Il valait mieux mourir ici qu'en ville, aussi se hâta-t-il davantage afin de mener à bien sa mission.

    Il arriva enfin au Bosquet. Il serait toujours temps de faire boire sa monture après avoir contacté Beorn Devir, et il sauta à terre, courant vers le destinataire de la missive.

    Ce dernier était occupé à méditer. Le messager hésita, mais prit le risque de tousser afin de signaler sa présence au Général du Chaos.

    Beorn ne cilla pas tout de suite, et le messager pensait qu'il n'avait pas entendu son interruption. Transpirant davantage, mais de peur désormais, l'homme ne savait que faire, et il sentit un malaise le gueter. Il tournait frénétiquement la tête afin de chercher une issue, au cas où Beorn, furieux d'avoir été interrompu, tente de l'écraser avec l'un de ses sortilèges maléfiques...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #59
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Evoluant avec une certaine peine dans les ronciers qui n'étaient pas encore trop dense, le jeune vampire se rapprochait innéluctablement de son but. Dans les feuillages épais, le vent s'amusait à jouer une funeste mélodie typique des lieux ou les ténèbres aiment se terrer. Créature de la nuit, le vampire ne craignait guère ces bruitages naturels, mais les loups qu'ils avaient entendu ne le laissaient pas tranquil mentalement.

    Se croyant tiré d'affaire, Death continua sa descente... Malheureusement pour lui, les ronces sèches tapissant le sol était le milieu des plus propices pour se faire repérer et ce même s'il essaiyait de faire le plus silencieusement possible. Son pied droit se prit dans une liane épineuse, manquant de le faire chuter, il ne put éviter de faire un pas rapide et trop sonore pour se rattraper.

    S'immobilisant sur le champs, l'ouie au aguet, Death entendit ce qu'il avait crain... les deux grognement distincs n'était pas ceux d'un écureille... non, loin de là. Se retournant il put voir les deux lycanthrope, ou plutot leur yeux, se mouvoir. Le corps semblable à un hummain, si ce n'était la fourure et une tête de loup dans laquelle brillaient deux saphirs pour l'un, deux agaths pour l'autre, les deux loups portaient des habits de cuire assez primitif, sur lesquels étaient cousus d'étrange symboles. L'un sembla familier à Death. Une sorte de foudre.

    Les loups se rapprochaient, l'un sur la gauche, l'autre sur la droite... le tenaille était ouverte et se refermait petit à petit.


    [voilà, merci pour l'idée c'est trop gentil, il fallait pas :notme2: que fais-tu maintenant? je te rappelle que le terrain est pas très facil et que eux y sont habitué :notme: (ne crée pas des monstres, les Mjs adoooorent les utiliser et n'oublie pas, tu décris ce que tu veux faire, je dis le résultat de l'action, tu ne peux pas plonger une lame dans leur coeur, tu peux tenter de le faire, je te dirais si ça fonctionne Bien du plaisir ]




    --------------------------------------------------------------------------------

    Beorn méditait à son aise et habitude dans le cercle de pière de son bosquet. Là il retrouvait son calme, loin de la ville et de son agitation. Loin de ces nobles qui tous les jours lui demandaient des faveurs, conceils, soudoiement et moultes encore... Ce lieux était l'hégémonie des druides, fondé pour Talos et par lui même.

    En tant que grand Druide, Beorn avait accès à diverses faculté lorsqu'il se trouvait dans son bosquet, comme celle de repérer toute créature morte ou vivante pénétrant dans l'enceinte du bosquet, invisible pour le commun des mortels. Le messager n'avait donc pas fait deux mètres dans le lieux saint que déjà le drow en avait connaissance. Il savait également que la monture était épuisée et que le messager se tenait juste derrière lui, tramblotant.


    "Que peut faire Talos le miséricordieux pour la brebie qui s'égare dans un domaine qui dépasse son entendement? Et pourquoi la brebie craint-elle celui dont elle est dans le dos?"

    Beorn n'avait pas bougé, il était toujours assis en tailleur sur la dalle de pière, sa toge bleu laissant un certain contraste avec le noir ébaine de sa peaux et le blanc de sa chevelure. La lumière tamisée était signe que ce lieux n'avait rien de "normal", le rendant trop féerique malgrès les ascendance de la divinité qui en avait la possession.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  30. #60
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Les jambes en coton, le malheureux messager avait la gorge nouée, et ne parvint pas à répondre de suite. Il avait ouï certaines histoires à propos du Grand Druide, des histoires à faire frémir le bourreau de la ville lui-même...

    Ravalant misérablement sa salive, il parvint à bredouiller :


    "J'ai - j'ai un mess-ssage pour v-vous, Seigneur Beorn. L'on m'a cha-chargé de vous quérir p-pour une miss-ssion des plus imp-portantes, à Melandis. C'est Ithrand lui-lui-même qui m'envoie", acheva-t-il avec peine, mais soulagé d'en avoir terminé avec cet infâme béguaiement.

    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] L'étrange bosquet des docks
    Par Althéa dans le forum Le Complexe Portuaire
    Réponses: 176
    Dernier message: 08/08/2016, 12h32
  2. Les Foudres de Taranis
    Par Duo dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 27
    Dernier message: 10/08/2007, 20h50
  3. [Commerce] Au Bosquet des Fées
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 76
    Dernier message: 09/06/2005, 14h59
  4. [Lieu-dit] Le Bosquet aux Druides
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/04/2004, 19h56
  5. Empoisonner le bosquet des druides
    Par irshandris dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/04/2003, 23h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236