Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 47 sur 47

Discussion: Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

  1. #31
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Les deux mégères avaient eu l’air ravies de les avoir pris dans leurs filets, mais désormais, elles semblaient surtout à cours de mots. Tar’Aël fit un petit pas de côté, imitant en cela le crabe lacustre à dos rosâtre, que l’on rencontre en nombres importants sur les côtes dorrandines pendant la période de ponte, c’est à dire environ de Ches à Myrtul, et vint se positionner à la droite du clerc. Le sploutch le grattait un peu, mais au moins, ses parties intimes étaient protégées des attaques incessantes des moustiques.
    « Mon ami, je crains que nos palabres n’aient décontenancé ces demoiselles. Je dois vous dire qu’entre nous, elles ne m’inspirent pas confiance. » susurra-t-il à l’oreille du Melandien. « Je ne sais pas quel est le prix d’un acultride de votre genre sur le marché de la chair humaine, mais j’ai bien peur qu’un feyri de ma qualité ne soit un peu trop rentable… Je vous propose donc d’avoir recours à ce sortilège bien connu et, miracle, à l’épreuve de l’entropie, que l’on appelle la poudre d’escampette. Son fonctionnement est assez basique… Je compte jusqu’à trois, et à trois, nous filons. Vers la gauche, par exemple ? Qu’en dites-vous ? Certes, nous ne nous comporterons pas de manière très galante, mais on ne peut pas dire que ces dames aient usé d’un stratagème très régulier pour attirer notre attention… »
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  2. #32
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    La stratégie semblait implacable, cependant un point gênait Dreiyan. La gauche. Il n'avait rien contre la gauche. Il voulait bien partir sur sa gauche, et il ne doutait pas que cette direction leur offrirait un terrain de fuite (Segolène) royal, mais la question n'était pas là. La question était de savoir où se trouvait cette satané gauche. Il estima rapidement ses chances de partir du bon côté à environ 50%, et considéra que c'était là une probabilité trop faible.

    "Hum... personnellement, je partirais plutôt derrière. C'est plus la direction des olympiades, tu peux me croire j'ai une bague +1 en sens de l'orientation!" se pavana le Melandien. L'elfe paru convaincu et se mit à compter.

    Un... deux...

    Dreiyan tenta une ultime diversion. Une ruse de sioux qui allait leur faire gagner quelques précieuses secondes.
    Il pointa un point haut dans le ciel et s'exclama:
    "Oh! Une envolée de castors!!"
    Les deux femmes se retournèrent pour apercevoir l'objet d'une telle exclamation juste au moment où l'elfe terminait son décompte.

    ...trois!

    Les deux compères fire volte-face d'une façon extrêmement synchronysée et détalèrent à nouveau.

    Et il a dit: "Kapoué!"

  3. #33
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Les deux femmes auraient pu les poursuivre, mais il faut croire qu'elles n'en avaient pas envie. Elles frappèrent en revanche d'une sorte de tambour malheureusement fort sonore qui résonna dans tout le marais. Dans un premier temps, ils ne virent que le cloaque qui bobolloit et l'air qui empestoit et se crurent donc tirés d'affaire, mais après quelques minutes, ils se trouvèrent encerclés sur leur minuscule levée de terre, chaque accès se trouvant fermé par une créature à écailles verdâtres dont la fort plaisante description se trouve dans les bestiaires sous le doux nom de yuan ti. En gros, de gros lézards avec des piques. Ils se dévisageaient depuis quelques instants à peine, les yeux dans les crotales, quand les deux femelles sang-purs rappliquèrent, l'air passablement mécontentes. La plus grande agita une main palmée, exaspérée.

    "Tsss... ça aurait pu être tellement plus facile. Voyez ce que vous nous forcez à faire..."


    Et, évidemment, la demi-douzaine de créatures chargea.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  4. #34
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    La situation était mal engagée. Tar’Aël avait toujours eu une sainte horreur des ophidiens, surtout quand ceux-ci se permettaient de le prendre de haut. Cela lui rappelait sa tendre enfance, et le moment où, dans son berceau joli décoré de toiles d’araignée brodées, il avait dû tordre le cou à un importun cobra noir et rouge, que lui avait sans doute envoyé une divinité jalouse de sa beauté et de son intelligence supérieures à venir. A moins que ce ne soit simplement l’œuvre de sa mère retorse, qui avait toujours eu horreur des mâles. Il se voyait mal tordre le cou à la demi-douzaine de joyeux cinglés qui avaient malheureusement décidé de s’en prendre à lui.
    En voyant le cercle cynique levé autour d’eux, Tar’Aël avait levé les yeux sur son voisin et avait rapidement estimé son poids, sur base d’une équation complexe qui incluait la longueur de ses bottes, sa taille, son tour de poitrine, la couleur de ses yeux et l’odeur qu’il dégageait. Il en avait conclu (très rapidement, car Tar’Aël était doté d’une de ces intelligences autistiques qui permettent des opérations complexes presque immédiates) que même s’il reprenait sa forme de démon, il serait incapable de soulever l’autre à plus de trois centimètres au-dessus du sol, ce qui, il faut bien l’avouer, ne leur servirait à rien. Vous me direz : mais c’est un Melandien ! En plus, il a le sploutch autour de la taille ! Il peut se tirer et abandonner l’autre à son sort ! Et bien non !
    D’abord, Tar’Aël n’avait pas beaucoup d’amis. Dreiyan n’était pas un ami non plus. Mais il pouvait se mentir à lui-même et faire semblant. Prétendre. Ça fait tellement de bien.
    Ensuite, le feyri ne se souvenait plus bien des règles de la course d’orientation, et il avait l’impression qu’il ne pourrait gagner qu’en revenant avec toute son équipe, vivante, entière et consentante. Or, pour le pauvre petit demi-démon trempé, la victoire était une nécessité vitale : il avait besoin d’argent pour se racheter, au moins, une paire de chausses. Sinon, il serait forcé de garder le sploutch, et franchement, il n’était pas très motivé.
    Bref, il n’était pas question d’abandonner Dreiyan.
    Le feyri se contenta de lever les mains en les agitant et de crier cette réplique très célèbre (du moins pour certains amateurs d’un certain type de divertissement d’un certain univers parallèle et d’une certaine époque révolue), devise de tous les entropistes malgré eux :

    « Magie, fais ce que tu veux ! Magie, fais ce que tu veux ! »
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  5. #35
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Mais que voulait la magie ? La Toile de Mystra, si elle avait été dotée de la parole, aurait sûrement supplié pour qu'on la laisse tranquille : des individus comme Tar'Ael étaient de véritables boulets dont chaque tir ébranlait les mille noeuds de la Toile pour résonner jusque dans les Abysses. A chaque hiatus entropique, les mages les plus sensibles en avaient le hoquet, tandis que les plus endurcis se démangeaient, signe infaillible, quelque part sous l'aisselle gauche. Bref, l'entropisme était une véritable calamité pour tout mage digne de ce nom (ce qui , soit dit en passant, paraît exclure les semi-démons en pareo rose cradoc).

    De plus, comme nous avons plus l'exposer ailleurs, tout hiatus entropique commence comme une réforme pédagogique, avec beaucoup d'agitation et de réunions kisérarien, avant d'accoucher de pas toujours grand chose (rappelons le parcours pour mémoire: Leira –> Cynosure –> Mystra –> plan de BIP).

    Enfin bref, après force débats et moult salive astrale, la magie signala qu'elle voudrait bien que ça se bouge un peu plus, en fait, parce qu'elle avait une belle décharge d'énergie magique à traiter, tout de suite, là, maintenant. Une vague d'euphorie traversa alors la communauté des décideurs embarrassés : voilà l'idée qui nous manquait ! on va leur sortir un mouvement sauvage ! hop hop hop !

    Ainsi fut fait. Tar'Ael eut l'impression d'avoir fait un truc super puissant, mais ce n'était vraiment qu'une impression. La terre eut l'air de se croire au plafond, mais ce n'était pas un tremblement de terre. Les gros lézards se crurent la proie d'un grand vent d'énergie magique et en furent quelques instants désorientés, mais ce n'était pas une véritable téléportation aléatoire. Un sortilège version canada dry, en somme, qui aurait peut-être plus d'avenir dans l'école d'illusion que chez les transmutateurs. En attendant cette importante réforme, nos deux compères pouvaient peut-être profiter de l'effet de surprise.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  6. #36
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    C'était l'apocalypse! Le sol tremblait, le ciel s'écroulait, et bientôt les astres allaient leur tomber dessus! Et les démons envahiront le monde et tout ce genre de choses.
    Il n'y avait donc plus qu'une chose à faire et Dreiyan n'avait aucune intention de perdre du temps. Il ne voulait pas se laisser doubler par une tragique destinée. Il était maître de son destin d'ailleurs, il le savait.
    Il s'accroupit, empoigna sa dague à deux mains, et se mit énergiquement à creuser le sol afin de créer une cavité dans laquelle il pourrait se cacher jusqu'à la fin de la fin des temps. Certes la vie post-apocalyptique verra la fin de la civilisation, le retour de l'homme à l'état sauvage et une lutte permanente pour la survie, mais après avoir vécu quelques années à Melandis cela ressemblait à des vacances.
    Néanmoins, il avait la conviction qu'il n'arriverait pas seul à survivre à une catastrophe planétaire telle que celle qui frappait actuellement la région. Il lui fallait une aide. L'aide d'un être supérieur, mais... l'avait-il mérité? N'avait-il pas mené une vie faite uniquement de vice et de perversion qui le condamnerait à une mort fatale et irréversible? Peut-être n'était-il pas trop tard pour racheter son âme...

    Tout en creusant de toute son âme, avec toute l'énergie qui lui restait, il implorait une divinité sinistrement obscure, signe qu'il se savait être dans une situation désespérée:

    "Lathandre! Lathandre, entends mon appel! Pardonne mes pêchés, et sauve mon âme meurtrie!

    Il était en larme. Il ne se contrôlait plus mais creusait comme un forcené, et déjà le trou avait acquis une taille considérable.
    Tout semblait clair à présent dans son esprit. Il se sentait un moins que rien. Il avait honte.

    Oh je regrette! Comme je regrette! Toutes ces années à être méchant... alors que... que j'aurai pu être gentil! Pardonne moi, Ô Lathandre! Pardonne moi et sauve mon âme!"
    Dernière modification par Dreiyan ; 13/12/2008 à 00h04.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  7. #37
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Tar’Aël aurait pu en profiter pour décamper, mais la réaction des sauriens et de son compère le décontenança au plus haut point. Il resta figé sur ses deux jambes, les mains toujours dressées, et contempla sans comprendre Dreiyan qui creusait à ses pieds en blatérant des choses incompréhensibles à propos de Lathandre. Avait-il été trompé ? Le Melandien était-il l’un de ces clercs dégoulinants de bonnes intentions qui révéraient le Seigneur de l’Aube ? Un traître à la patrie ? Un comédien, un mime, un fieffé menteur ? Talos devait se retourner sur son nuage, de découvrir ainsi l’âme lumineuse de celui qu’il avait pris pour un fidèle serviteur ! Le feyri était abasourdi par toutes les ramifications sinistres d’une telle révélation ! En même temps, un Lathandrite chercherait-il le salut en creusant un trou, trou qui de plus, se remplissait peu à peu d’eau croupie ? Non, c’était sans doute une ruse. Le Melandien devait avoir deviné que les yuan-tis étaient de cette engeance (rare pour leur espèce, il faut bien l’avouer) qui vénérait l’aurore rose et violette et jaune canari en espérant de beaux lendemains (alors que tout bon protagoniste de fantasy sait bien que les lendemains sont uniformément sanglants, cruels et démoralisants) et tentait de les attendrir pour qu’ils leur offrent une accolade, une collation et la chaleur d’un bon feu de bois. Après tout, pour des reptiles au sang froid, vénérer le soleil n’était pas si stupide. C’était même plutôt bien pensé.
    Tar’Aël, qui se sentait supérieur à tout autre forme de vie, mais était quand même toujours ravi de trouver quelqu’un de plus intelligent que lui pour mener la danse, tomba donc à genoux près de Dreiyan et se mit à pérorer à son tour.

    « Lathandre ! Sois gentil ! J’ai été sage ! Toujours ! Je me repends ! Je te salue ! »
    Il faut le reconnaître, il n’était pas de ces adeptes verbeux toujours bien inspirés.
    « Vive le soleil ! Et le matin ! L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Pierre qui roule n’amasse pas mousse ! L’habit ne fait pas le clerc ! Qui vole un œuf de dragon, vole un bœuf de fiélon ! »
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  8. #38
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Quelques instants interloqués, les lézards se regardèrent, avec l'air de se demander à quelle pseudo-divinité humaine ces deux-là entendaient vouer leurs derniers instants avant cuisson. Ils attendirent néanmoins que leur stress passe un peu : c'est pas bon, la viande stressée...

    "Sssi tu frappes ta tête contre une cruche et qu'elle sssonne creux, n'en déduis pas pour autant que la cruche est vide ! " lança un jeune yuan-ti enthousiaste, au grand dam de son père, qui le réprimanda. Trop tard :

    "Le ver au fond de la vazzze, ssss'est toujours le meilleur !" enchaîna un autre.

    "Tout ssse qui est mangeable ne brille pas !"

    "On connaît le mâle humain à sssa limassse, et le bon plat à ssssa ssssausse !"

    "Que la sagesse de Seth vous étouffe, mes frères. Comment osez-vous imiter des races inférieures ?" gronda un yuan ti d'âge mûr, qui devait être prêtre."Massacrez-moi tout ça."

    Les deux hommes eurent alors tout loisir de constater qu'en fait, dans la société yuan-ti, on ne plaisante pas très longtemps avec la discipline...


    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #39
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Ça y'est. Lathandre avait sa baignoire. Avec sa dague toute cabossée, il avait creusé un trou qui s'était au fur et à mesure rempli d'eau et avait ainsi créé un artefact d'une valeur inestimable. La sainte-baignore de Lathandre! C'était un nom qui claquait, ça. Et à n'en pas douter, le monsieur qui portait le doux nom de Lathandre et qui était quelque part au ciel devait être ravi d'un tel honneur. Et ne manquerait pas d'offrir sa bénédiction aux deux artisants d'un tel ouvrage.

    Le coeur joyeux, Dreiyan sauta dans la baignore et laissa la divine eau saumâtre l'impregner de ses saints bienfaits. Il s'y frotta allégrement le corps avant de bondir hors de l'eau, entouré d'une aura divine (ou putride, c'est selon) et invitant
    d'un regard Tar'Ael à imiter son rituel purificateur avant de toiser les forces ennemies: une tripotée de monstres écailleux. Ou deux tripotées, peut-être: il n'avait pas pris le temps d'estimer le nombre de leurs adversaires.

    Sa dague brandie au ciel, il courrait vers le monstre le plus proche histoire de lui assener un bon coup de dague d'estoc dans le ventre. Il ne doutait pas de son succès, la preuve c'est qu'il lança un cri de guerre des plus terrifiant (et l
    es gens qui lancent des cris de guerre gagnent toujours, c'est bien connu).
    TAYO TAYOOOOOOOO!!!
    Et il a dit: "Kapoué!"

  10. #40
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Une attaque à la dague ! Tar’Aël était impressionné par la fougue de son partenaire. Lui-même l’aurait volontiers imité s’il n’avait été une crevette en paréo, incapable de briser quoi que ce soit d’un coup de poing sinon le vase de porcelaine halfeline de sa grand-mère Bertha (ce qui lui avait valu plus d’un coup de fouet, je vous laisse imaginer). Pourtant les gros lézards sanguinaires venaient aussi vers lui et ils étaient armés et méchants et gluants, trois caractéristiques qui étaient disqualifiantes d’emblée aux yeux du feyri. On ne pouvait pas attendre grand chose de tels sbires, sinon une mort douloureuse et sans la moindre dignité.
    Ne pas paniquer.
    Mais paniquer était presque une seconde nature, chez le feyri.
    Et la panique est parfois une étrange conseillère.
    D’un geste subit, il arracha le tissu rose qu’il portait autour de la taille, le brandit d’un poing vengeur dans le ciel pur de Dorrandin et hurla à pleins poumons :

    « Par le pouvoir du Sploutch Ancestral ! »
    Puis il le ramena contre sa poitrine d’un geste savamment chorégraphié et ajouta :
    « Je détiens la force toute puissaaaaaaaaaaaaaante ! »
    Restait à espérer que Fifi ne les avait pas envoyés récupérer son linge sale.
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  11. #41
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Avant que ne se mette en branle une nième catastrophe calamiteuse, opérons une rapide mise au point technique. La divine salopette rose n'avait pas nommé l'objet qu'ils cherchaient, et le monstre des marais s'était contenté de le désigner comme... truc. Le "sploutch rosé de Vecna" n'avait donc jamais porté ce nom que dans l'imagination de nos deux larrons, persuadés de la haute dignité d'une quête que tout semblait pourtant ramener en dessous, non seulement de l'inexistante ceinture, mais même de la terre ferme.

    De plus, il n'est pas dit que Vecna ait grandi dans les années 80, ce qui compromettait assez l'efficacité du cri de guerre de Tar'Ael.

    Quant aux lustations lathandriennes de Dreyian (inversez le i et le y) (ras le bol des pseudos à coucher dehors! Carabistouille! Pouvez pas faire simple comme... comme m... Oh, et pis zut), elles supposaient que ce dernier soit en manque désespéré de fidèles, ce que tous les indicateurs théologiques de Toril semblaient bien démentir.

    Bref, ces deux-là étaient mal embarqués.

    Et très, très loin de ces deux-là, deux vents vocaux se croisèrent sur le plan astral...


    "Amaunator, Ra, Lathandre, Seigneur de l'aube, responsable du cataclysme de l'aube, amant de Chauntea, assasin de Murdane..."
    "Oui, oui, inutile de me décerner l'intégralité de mes titres, esprit de la non-vie. Comment oses-tu te présenter devant moi, liche ?"
    "Archiliche, mon petit monsieur. Je voulais vous signaler qu'il y a deux mortels qui vous invoquent, dans les marais manostiens.."
    "Vous parlez du talosien déchu ? J'ai vu. Je vaux mieux que sa petite baignade opportuniste..."
    "N'êtes-vous pas le dieu du renouveau, de la seconde chance ? N'a-t-il pas le droit de revenir à la lumière ? Les yuan-ti ne sont-ils pas résolument maléfiques ?"
    "..."
    "Avouez-le, si vous êtes fidèle à vous-même, vous devez l'aider."
    "..."
    "Alors?"
    "C'est fait."
    Un grand éclat de rire balaya le vent astral.
    "Parfait ! Oh, j'ai juste oublié de dire qu'ils m'avaient invoqué aussi ? Que c'est en ayant des fidèles qu'on devient dieu ? Crétin de dieu majeur !!"


    Très bas, sur Toril, dans le marais, un rayon de soleil étincelant venait de jaillir du sploutch brandi par Tar'Ael, aveuglant tous leurs ennemis pour un temps restant à déterminer. Ce qui du reste leur épargna la vie ô combien plus terrifiante de son intimité. La dague de Dreiiiiyyyiiian venant de s'enfoncer dans le ventre mou de l'un de leurs hôtes, cela risquait cependant de ne pas durer longtemps. Sans compter qu'ils avaient déjà laissé passer une occasion de filer, et que le mj n'est pas gentil..
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #42
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Tar’Aël ne se posa pas de questions précises sur qui que quoi comment pourquoi où, et se contenta de plisser les yeux pour ne pas être ébloui, tout en tentant de renouer le Sploutch autour de sa taille. Il entendit alors une petite ritournelle portée par le vent, une ritournelle dans un langage ancien, oublié, méconnu, obsolète, mais une ritournelle tout de même, issue d’une de ces brèches entre le monde réel et les plans parallèles et mythiques où règnent les esprits omnipotents que l’on appelle Aimji.

    Petite parenthèse encyclopédique :
    La langue des Aimji est parfois obscure, toujours impérieuse et provoque souvent des récriminations, même lorsqu’on n’a pas exactement compris ce qu’ils tentaient de transmettre comme message. L’Aimji est généralement révéré par mauvaise foi. De part et d’autre. Sa voix se module, du cri au chuchotement, et on considère que les créatures qui ont capables de comprendre leur langage ont plus de chance de survivre que ceux qui sont affligés d’une surdité directionnelle. On trouve peu d’accord dans la littérature sur une attitude universelle des Aimjis. Certains sont bienveillants, d’autres sadiques, certains imprévisibles, d’autres s’apparentent à une infusion de camomille. Mais peu importe : les Aimji sont, il vaut mieux vivre avec. Et les louer.


    Le feyri tendit donc l’oreille et ouit, à peu de choses près, ceci :

    « Déguerpis, déguerpis,
    C’est ce que chante le Aimji,
    Déguerpis, déguerpis,
    Si tu tiens à ta survie,
    Déguerpis, déguerpis,
    Prends tes jambes à ton cou, fuis
    Déguerpis, déguerpis,
    Droit devant, jusqu’à la nuit. »


    Tar’Aël étant un petit garçon cornu bien obéissant, il se le tint pour dit, et mit sa machine motrice en mouvement. Comme il avait toujours les yeux fermés, soleil resplendissant, loué sois-tu Lathandre, oblige, il percuta quelques créatures écailleuses avant de trouver la porte de sortie hasardeuse qui consistait à bondir de sphaignes en sphaignes en direction des collines d’où ils venaient.
    Il avait cependant l’esprit d’équipe.

    « Dreiyaaaaaaaaaaaan ! Par iciiiiiiiiiiii ! »
    A l’autre de dégager sa dague et sa carcasse.
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  13. #43
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Dreiyan avait toujours sa dague enfoncée dans le ventre d'un reptile. Il profita de l'éblouissement qu'avait provoqué Tar'Ael pour retirer sa dague d'un coup sec et jeter un œil sur son compère, qui s'enfuyait comme l'aurait fait une taupe astigmate, tout ébloui qu'il était par la lumière qui avait émané de son propre sploutch. Heureusement ce n'était pas le cas de Dreiyan qui avait sortit à temps de sa poche ses lunettes de soleil + 1 (un artefact d'origine drow qu'il avait acheté lors d'une brocante à Melandis) et les avait juchées sur son nez.

    Ainsi paré, il ne fut en aucun cas dérangé par la divine lumière. Puis il se mit à courir à la suite de Tar'Ael, après avoir habilement contourné les quelques monstres aveuglés qui tentaient tant bien que mal de localiser leur repas. Bien moins habile que le fey'ri (ou quel que soit l'orhtographe de ce mot) (ça aussi c'est un nom à coucher dehors, soit dit en passant), qui sautait habilement de motte en motte, Dreiyan coupa au plus court en passant par divers gouilles putrides ou amoncellements de cadavres divers et variés, prêt à courrir toute la journée et toute la nuit, et même garder ses sales sentiments profondément à l'intérieur. Même s'il ne voyait pas le rapport. Et il écoutait cette petite voix qui, au plus profond de lui-même, ne cessait de lui répêter: Cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours!
    Et il a dit: "Kapoué!"

  14. #44
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Le rp étant comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Peut-être nos pourfendeurs de bedaine reptilienne allaient-ils devenir des marathoniens hors pair, des capitaines de crevettiers, peut-être même milliardaires, aventuriers hors pair, riches et célèbres, serrant benoîtement la main du Grand Hémiplégique sur toutes les tapisseries commémoratives de Toril ?

    En attendant, ils clopinaient toujours benoîtement dans la gadoue mémorable de l'arrière-pays manostien, en entendant des voix. Ce qui leur ouvrait une autre carrière, sur les bûcher helmites, par exemple, pour communication agravée avec l'outreplan. Agravée, bien entendue, par deux cornes de fey'ri, une séance d'exhibitionnisme, et deux passifs de mélandiens. Mais bref, revenons à notre affaire, c'est-à-dire, la course-poursuite.

    Déception massive, hélas : pas de poursuite. Les yuan-ti venaient de réaliser qu'il y avait du divin là d'sous, et qu'ils feraient aussi bien de se trouver un casse-croûte avec un bras un peu moins long, quitte à en sucer longuement les phalanges.


    Et c'est sans se voir davantage inquiétés que Tar'Ael et Dreiyan parvinrent un beau jour, ou plutôt une nuit, sur la terre ô combien ferme de l'arrière-pays manostien. Difficile de savoir dans quelle direction se trouvait le point de rendez-vous, mais il ne devait pas être très loin...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  15. #45
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Le feyri et son acolyte avaient regagné une terre relativement ferme, herbeuse et sèche, à l’aspect immensément plus accueillant que l’infâme marécage putride et mal fréquenté qu’ils venaient de quitter. Au loin, derrière l’arrondi bienheureux d’une colline, on devinait la foire qu’ils avaient abandonnée des heures plus tôt, ses cris, ses drapeaux, et ses odeurs variées. Probablement que la petite Fifi en salopette rose criarde s’y trouvait aussi, derrière sa table, lisant un Jeune & Jolie édition dorrandine, avec un poster de Vel Cheran torse nu plié en quatre au milieu, une interview juteuse de Mornagest en page 8, quatre nouvelles fiches personnages à découper et ranger dans la boîte prévue pour (reçue gratuite avec le numéro d’Uktar) et la célèbrisssime page des ragots manostiens à lire aux latrines. Le Vel Cheran remplacerait avec brio la vieille affiche de Ravestha en bermuda qui était clouée au-dessus de son lit et qui commençait à sérieusement dater.

    Mais donc, le feyri et le mélandien cheminaient dans les graminées sauvages, se remettant peu à peu de leurs émotions, profitant de la douceur de cette nuit automnale avec une félicité innocente (chose rare chez des gens de leur espèce), lorsque Tar’Aël baissa les yeux sur son paréo et grimaça.

    « Très cher Dreiyan, je crains que nous ne puissions nous présenter à Damoiselle Fifi en l’état. » dit-il alors en se tournant vers son comparse. « Il faut que nous lessivions. »
    Il avisa une vigne qui poussait non loin et en coupa une feuille de bonne taille, qu’il échangea contre le Sploutch, d’un tour de passe-passe aussi éculé qu’efficace (mais dont il est interdit de révéler le truc), puis s’accroupit près d’une flaque et y trempa généreusement le morceau d’étoffe rose à tendance brunâtre, avant de le frictionner avec vigueur.
    « Vous n’auriez pas un génie sans frotter, voire un chat ? Ça pourrait franchement m’aider. »
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  16. #46
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Un génie. Bien sûr, la solution était là: un génie pourrait laver le sploutch en un claquement de doigts. Et un chat en quelques coups de langue (ou peut-être un peu plus).

    Mais il y avait un problème. Ou plutôt deux: un problème pour chaque solution proposée. Premièrement, Dreiyan regarda autour de lui. La plaine était vide.

    Y'a pas un chat ici, murmura-t-il. C'est cuit.

    Mais un génie... le problème était conséquent. Il farfouilla dans sa besace, qui contenait le parfait équipement du petit aventurier: brosse à dent, caleçon de rechange, une bouteille de lait (toujours utile),un paquet de chips à refiler au MJ en cas de mauvais pas et lampe à huile avec un génie dedans. De nous jours, plus personne n'ose sortir sans pareil équipement.

    J'ai bien ça, dit-il en sortant de sa besace une lampe à huile.Mais on est obligés de frotter la lampe pour faire sortir le génie, alors... un génie sans frotter, ça sera pas possible. Ils m'avaient pourtant dit au magasin que c'était utile ce machin, mais là... je suis déçu. D'un geste négligent, il jeta la lampe à huile par-dessus son épaule.

    Mais ne désespère pas, lança-t-il à l'adresse de son camarade, j'ai d'autre cordes à mon arc. Je suis capable d'invoquer un chat! dit-il en se pavanant.

    Eh oui, on aura beau dire que je suis un prêtre déchu et tout, que j'ai plus de pouvoir et que je porte des culottes de grand-mère, j'ai gardé en moi cette capacité, ce don inné, cette faculté que j'ai développée par moi-même.

    Avec son habituel sens dramatique, il écarta les bras avant de s'appuyer les doigts sur les tempes, en pleine concentration. Avant d'incanter...

    Dreiyan -> Convocation de Chat I

    Pour ce faire il s'agenouilla, sortit de sa besace une bouteille de lait qu'il vida dans une petite coupe avant de s'accroupir et de prononcer les mots suivants, à la signification mystérieuse mais ô combien mystique:

    Minou minou! Minou minou! Oh il veut du bon lait! Miamm le bon lait! Minou minou!
    Et il a dit: "Kapoué!"

  17. #47
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : Course d'orientation : arbitre des élégances et pseudo-prêtre (les roses !!)

    Le sortilège de Dreiyan, cette invocation spontanée pleine de morgue, se révéla une grande réussite et un petit chaton siamois aux grands yeux bleus qui louchent surgit d’entre deux touffes de roseaux pour venir se sustenter. Il se serait sans doute tourné vers le Sploutch ensuite, si un incident imprévu (mais prévisible, en réalité, lorsqu’on erre dans un marais avec le rejeton qui s’ignore de Beshaba) n’était survenu. La lampe magique du génie à frotter, dans son élégante chute, était retombée à l’entrée du terrier d’un rat musqué qui, malgré des habitudes nocturnes, fut subitement pris d’une envie débordante d’aller piquer un petit plongeon, parce que, quelle coïncidence, il venait de rêver, dans son sommeil diurne de ragondin, qu’il avait pris une fiente de mouette sur le pelage, et désirait s’en délester au plus vite. Bref, tout ça pour dire que la lampe, donc, lui bouchait le passage, qu’il la poussa pour passer, la frottant par la même occasion, et que le génie en sortit.
    C’était un génie peu amène, musclé, luisant, très propre, vexé qu’on n’ait pas songé à lui, et qui avait d’autres chats à fouetter qu’un siamois rachitique et deux énergumènes en train de contempler un morceau de tissu détrempé.

    « JE SUIS LE GENIE DE LA LAAAAMPE ! » s’exclama-t-il, manquant flanquer un infarctus aux personnages encore présents. « JE VAIS REALISER LE VŒU QUE VOUS IGNOREZ AVOIR ET VOUS TELEPORTER TOUS ENSEMBLE CHEZ FIFI ! »
    « Hein ? » fit Tar’Aël.
    Et ce fut le seul mot qu’il eut le temps de prononcer avant de disparaître dans un plop.
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [Attraction] Course d'orientation
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 75
    Dernier message: 22/04/2009, 15h23
  2. Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 96
    Dernier message: 25/02/2009, 16h06
  3. Course d'orientation: Vioc, piaf et pseudo-jeune (les noirs !!)
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 49
    Dernier message: 14/01/2009, 21h15
  4. Votre pseudo...
    Par Mornagest dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 132
    Dernier message: 22/03/2006, 18h50
  5. Mon Paladin/Prêtre n'a pas accès aux sorts
    Par Draskar Eliot dans le forum Le Monastère du Corbeau Noir (Icewind Dale 2)
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/06/2005, 01h34

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231