Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 97

Discussion: Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

  1. #31
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Les oiseaux y mirent la meilleure volonté du monde. Ils constituèrent des escadrons, quadrillèrent le verger, formation corbeaux sur l'axe nord-sud, formation merles sur l'axe est-ouest, volez à ras des feuillages et opérez des incursions par vagues en-dessous d'eux. Recherchons arbres dangereux pour le plumage, trucs blanchâtres et plus ou moins ronds à proximité. Récompense: le départ de ces humains qui nous importunent.

    Les recherches durèrent un bon bout de temps.

    Les deux escadrons vinrent au rapport, lequel disait en substance qu'ils n'avaient rien à signaler.

    Un petit moineau s'avança alors timidement au milieu de tous ces gros volatiles.

    "Excusez-moi, commença-t-il d'une toute petite voix, mais il me semble que vous cherchez un esplumoir ? Toute la campagne ne résonne que de ça.""Et bien ?" répliqua le corbeau en chef, pas patient.

    "Non loin du verger, il y a un vieux chêne qui a vécu plus de cent hivers rudes. C'est le refuge d'un vieil ermite, qui vit là-bas, souvent perché sur une de ses branches maîtresses. Il a un don de métamorphose, et mes pareils l'aiment bien, parce qu'il ne nous chasse pas même quand il est plus gros. (petit coup d'œil noir de biais au gros corbeau.) C'est quand il atterrit sur cet arbre qu'il se transforme, et lui et les rares humains qui le connaissent donnent à cet arbre le surnom d'esplumoir, du coup... Je ne sais rien d'un éventuel objet comme sur votre dessin, en revanche. Lui saurait peut-être ?"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #32
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée tendit la main vers le petit moineau, qui vint timidement s'y poser, et fouilla dans ses poches pour y trouver quelques miettes de pain rassis qu'elle lui offrit en récompense de son intervention décisive. Ainsi qu'une pomme, fraichement cueillie, qu'il refusa d'un signe de tête expressif.
    Elle congédia avec force remerciements les deux escadrons de volatiles. Ils se dispersèrent rapidement, sans doute un peu interloqués par l'enquête qu'on leur avait confiée, et certainement ravis d'être relevés de leur mission. Il ne leur restait plus qu'à attendre le départ de ces humains qui avaient envahi leur territoire.

    Elle fit part à Taliesin de l'information clé que le héros du jour venait de leur fournir au sujet d'un vieux chêne surnommé esplumoir, où un vieil ermite a l'habitude de se métamorphoser en oiseau.
    C'était Lui. Leur arbre. Celui où ils trouveraient l'objet de leur quête, le fabuleux trésor qui leur permettrait de remporter la course, de revenir victorieux auprès de la morveuse en rose, de narguer les autres concurrents... Ils allaient gagner...

    Elle fut prise d'une envie subite de chanter, de danser, d'entraîner son coéquipier dans une folle sarabande, mais se contint au dernier moment pour épargner au pauvre moineau agrippé à son poignet une chute vertigineuse.
    Lequel moineau accepta de les mener auprès du vieux chêne, en échange d'une promesse de repas pantagruélique arrachée après une longue négociation - il exigeait au départ trois décades de repas réguliers arrosés de cidre.

    Victor dormait toujours. Et c'est donc à deux, amputés du seul membre d'essence divine de leur équipe, qu'ils se mirent en chemin, le moineau voletant quelques pas devant eux pour leur montrer la route.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  3. #33
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    HRP, si, cap !

    Taliesin jeta un regard par dessus son épaule. Victor dormait, oui... Mais s'il s'éveillait pendant leur absence ? Il ne portait rien sûr lui, à part une couverture. Il n'aurait aucun moyen de savoir où ils étaient partis. Il paniquerait, peut-être. Pleurerait. Et ses appels désespérés resteraient sans réponses. Ou alors, il irait se baigner dans la piscine de cidre et, à nouveau ivre, finirait par s'y noyer... Et quand bien même resterait-il sagement à attendre leur retour - ce qui était peu probable : était-il prudent de laisser un enfant de huit ans seul en un lieu inconnu ? Ils se trouvaient en territoire manostien, et il y avait donc des chances qu'un Helmite vienne à passer par là et le recrute de force pour son culte ! Ou qu'un Mélandien ivre égaré hors des limites des Olympiades découvre le môme à l'improviste... Ou que les oiseaux du verger décident de se venger des intrus en prenant pour cible le petit dormeur... Ou que le pommier au pied duquel il sommeillait paisiblement soit en fait un vieil homme-saule maléfique déguisé pour mieux attirer les victimes...
    Tant de dangers !
    Mais Astrée, insouciante, l'entraînait vers le vieux chêne... Cette petite promenade en tête-à-tête promettait d'être des plus agréables... Et puis, elle ne serait pas longue... Ils avaient déjà dû faire la moitié du chemin...
    Non. Il devait aller chercher Victor. Même s'il n'y avait aucun danger réel, il valait mieux le garder près de lui pour le protéger des instincts meurtriers d'un éventuel mj sadique. Quoi que puisse désigner cette étrange expression...

    -Attendez-moi un instant... fit le barde. Je vais chercher le petit, et je reviens !
    Au pas de course, il s'approcha de l'endroit où dormait l'enfant. Puis soudain, il s'immobilisa. Le souffle coupé, le cœur marquant une pose, il fut pris d'un violent vertige. Sa vue s'obscurcit, le monde parut s'effondrer...
    -Nooooooooooooooooooooooooooooooooon ! hurla-t-il. Le cri inarticulé montait de sa gorge, irrépressible, et rebondissait en atroces échos sur les troncs des arbres environnants. Il se prolongea, se prolongea, ne sembla jamais devoir prendre fin. Puis, comme l'elfe tombait à genoux, terrassé par une indicible douleur, le hurlement mourut en un gargouillis innommable, pitoyable, chargé de toute la douleur du monde.
    Lorsqu'Astrée parvint sur les lieu, elle ne put que constater le désastre. Du sang. Du sang partout. Imbibant l'herbe, la terre, marbrant les racines, le tronc du pommier... Du sang. Il ne restait que cela. Et une couverture désormais pourpre que l'elfe serrait convulsivement contre sa poitrine.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #34
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    HRP : Pauvre Victor... Tout ça à cause d'un délire stupide sur le chat...

    Astrée vit la couverture ensanglantée, l'herbe ensanglantée, la terre ensanglantée, l'arbre ensanglanté... Taliesin qui s'effondrait, hurlant son désespoir, sa souffrance.
    Elle vit tout cela.
    Elle s'approcha du barde, pour le relever, le réconforter, partager sa souffrance, lui prêter son épaule pour pleurer... Le serrer dans ses bras...

    Elle posa une main tremblante sur son épaule.
    Et tout lui revint en mémoire. Comme un flash. Son mari, sa fille qu'elle n'avait pas pu sauver. Qu'elle avait laissé mourir...
    Et là, maintenant, Victor... C'était sa faute... Elle l'avait laissé mourir lui aussi. Elle avait été négligente, l'avait laissé sans surveillance. C'était sa faute... A cause d'elle, un père et une mère venaient de perdre leur enfant...
    Elle savait trop bien ce que ressentait le bûcheron. Sa révolte, le désir de tuer ceux qui avaient fait ça, puis de mourir à son tour. Et ceux qui avaient fait ça... C'était elle. Elle devait mourir... Elle était prête.

    Elle baissa la tête... et vit des traces de pas ensanglantés qui s'éloignaient de l'arbre.
    Et... Le corps... Où était le corps? Ces monstres l'avaient emmené, sans doute en vue d'un rite abominable.
    Non, elle n'était pas la seule responsable. Et les autres devraient payer. Ensuite seulement elle se pendrait.

    Elle s'agenouilla devant Taliesin, prit ses mains dans les siennes, et murmura :

    - C'est ma faute. C'est ma faute si Victor... Je suis prête à en payer le prix.
    Elle prit une profonde inspiration.
    - Mais auparavant, je jure de t'aider à venger sa mort. Je tuerai de mes mains ceux qui ont osé faire ça. Je te le jure. Je n'aurai aucun répit tant que ces assassins seront en vie. Et ensuite... Ensuite, je mourrai. Tu pourras me tuer si tu le veux, et sinon je me pendrai. Mais d'abord... Viens. Il faut suivre ces traces.

    Les traces se dirigeaient vers le centre du verger. Sans doute, là-bas, se trouvait le corps. Et les ignobles monstres qui avaient fait ça, et qui devaient mourir.
    - Viens !
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  5. #35
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924
    Taliesin se releva. Son visage était pâle comme la craie, et, dans son regard encore humide, brûlait une flamme démente qui fit instinctivement reculer Astrée.
    -Je les tuerai, ces misérables. Lentement, très lentement. Puis je chercherai leur famille, leurs amis, les amis de leurs amis, les amis des amis de leurs amis... Et je les tuerai tous jusqu'au dernier ! Ils payeront cette abomination ! J'en fais le serment, foi de Monstre ! Je me repaitrai de leurs hurlements, de leurs entrailles, de leurs douleur, de leurs entrailles, de leur désespoir et de leurs entrailles !
    Il ne comprenait pas cette colère qui le dévorait soudain. Après tout, Victor n'était pas son fils. e n'était rien qu'un môme qui avait bousillé toutes leurs réserves de draps lors de ses cauchemars. Et qui l'avait empêché de dormir tranquille avec Galathée, allant même jusqu'à squatter leur lit. Et puis, il ne l'avait jamais appelé papa. Jamais. Ni même embrassé. Non, lui-même était juste bon pour le divertir, jouer avec lui, l'amener là où il avait envie, lui acheter la dernière console de jeu à la mode.
    Mais quand même. Il l'aimait bien, ce petit bonhomme, aussi détestable et ingrat fut-il.
    D'un geste mécanique, il tira sa lame. D'un pas mécanique, il suivit la piste sanglante.
    Et là, il les vit. des hommes, une foule d'hommes en robes écarlates, chantant des hymnes impies. Ils entouraient un gigantesque autel de pierre gravé d'ancestrales runes, sur lequel trônait une marmite remplie de sang. Et, surnageant au-dessus de l'infâme liquide, la tête de son presque pas détesté Victor.
    La scène qui suivit fût si atroce qu'il nous a été interdit de la retranscrire ici. Nous nous contenterons donc d'une ellipse, et d'une succincte description de la situation une demie heure plus tard. En gros... Une cinquantaine de cultistes proprement assommés et ligotés dans un coin de la clairière. Et Taliesin qui s'approchait à pas lents du terrifiant autel. Une fois constaté les tourments infligés au garçon, il ferait subir les mêmes à ses prisonniers...
    Il gravit les marches menant à la plateforme. Se pencha sur le chaudron...
    Et rencontra le regard lumineux de Victor.

    -Salut, Talie ! s'exclama le gosse. Ces gentils messieurs de la Guilde des Fabricants de Confiture de Framboise de Manost m'ont gentiment invités à goûter leurs produits ! Alors, comme t'étais pas là... Pis ils sont vachement bons, franchement, faudrait qu'on en achète tout plein pour ramener à maman !
    L'elfe battit des paupières. Trempa son doigt dans le liquide. Le porta à ses lèvres.
    Constata la vérité : de la framboise.
    Il leva les yeux, regarda les runes... Qui étaient juste des lettres classiques parfaitement lisibles. Lesquels indiquaient l'identité indéniable des prétendus cultistes...
    L'elfe déglutit péniblement... Puis, soudain, souleva l'enfant dégoutant de confiture dans ses bras.

    -Vivant ! Tu es VIVAAAAAANT !"
    Il tourna sur lui même, le garçon tenu à bout de bras, et initia sa désormais rituelle danse de la joie. Puis, se souvenant de sa bévue, il le déposa au sol, alla détacher les malheureuses victimes, s'excusa platement auprès de ceux qui avaient repris conscience, parlant d'un quiproquo, d'un malentendu, d'un doppelganger qui avait usurpé son apparence pour les maltraiter, prenant commande de dix tonnes de confitures pour se faire pardonner... Puis s'esquiva rapidement pour rejoindre les deux autres. Dont Victor qui, pas rassasié pour un sou, se léchait goulument les mains pour en ôter jusqu'à la dernière goutte du succulent produit.

    -Hum... Bon... Heu... On avait pas un chêne et un ermite a aller voir, nous ? souffla le barde.

    Edit: non, ce n'est pas la quête "un désir de crépuscule", non...

    Dernière modification par Lothringen ; 25/11/2008 à 22h55.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #36
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée avait assisté à toute la scène avec horreur. Oui, elle voulait venger le meurtre présumé de Victor, mais... La folie qu'elle avait lu dans les yeux de son coéquipier l'avait fait reculer. Tuer les coupables, oui. Se repaître de leurs entrailles... Beurk...
    Elle était pâle comme un linge en voyant agir Taliesin, sa belle résolution de vengeance étant retombée d'un coup.
    Et quand Victor s'était mis à parler... Elle eut du mal à en croire ses yeux. Pourtant c'était bien vrai...
    Il était vivant!

    Restait... Une cinquantaine de membres de la Guilde des Fabricants de Confiture, qui commençaient à se rassembler à quelques mètres d'eux en les lorgnant d'un sale œil. Visiblement, l'histoire du doppledanger ne les avait pas vraiment convaincus. Ni la promesse des dix tonnes de confiture...
    Restait aussi Victor, en plein soleil, tout nu barbouillé d'confiture.
    Restait Taliesin qui avait écopé, lors de sa danse rituelle, de quelques gouttelettes de confiture qui ornaient à présent sa belle chemise de bûcheron d'un délicat motif à petits pois rouges. Pas très viril comme style.
    Restait, comme le rappela si bien ledit Taliesin, un chêne et un ermite à aller voir...

    Les ex-cultistes s'étaient groupés en une formation compacte qui se mit soudain à se déplacer, comme un seul homme, en direction des trois malheureux concurrents. L'œil revanchard, la démarche raide, armés de cuillères et de louches métalliques, ils avançaient. Dans leur direction. Tels un rouleau-compresseur prêt à tout écraser sur son passage.

    -Heu... souffla Astrée. On devrait peut-être se dépêcher si on ne veut pas arriver en retard à notre rendez-vous...
    Bref acquiescement de Victor, qui, à la vue du troupeau de confituriers, en avait oublié de se lécher toutes les parties du corps accessibles.

    Ils reculèrent. Un pas, deux pas. Trois pas. Et firent brusquement demi-tour pour courir de toutes leurs forces en direction du chêne - et le plus loin possible du danger...
    Le petit moineau, qui avait sagement attendu leur retour sur la branche basse d'un pommier, fut attrapé sans ménagement par le bras de la rôdeuse qui ignora totalement ses virulentes protestations.
    Ils coururent, coururent,... Et arrivèrent en un temps record au pied du chêne.

    Astrée jeta un coup d'œil anxieux en arrière. Plus personne, apparemment. Les rouleaux compresseurs ne sont pas connus pour leur vitesse de déplacement, surtout lorsqu'ils se nourrissent exclusivement de confiture de framboise.
    Et ils se tournèrent vers le chêne. Enfin, l'esplumoir plutôt.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  7. #37
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Et alors, ils le virent. Le chêne, certes, mais surtout, l'habitant de ses branches basses. Un vieillard humain pitoyable, un vrai clochard des grands espaces – mais sous son apparence peu avantageuse de vieille chose sénile à moitié nue et agrippée à sa branche comme si elle voulait reparcourir l'évolution en sens régressif, leur hôte devait être plus qu'il ne paraissait. C'était Nabuchodonosor châtié, le fou des bois, le maudit, l'apatride, le devin déchu, je m'emballe ! mais c'était aussi, plus simplement, un homme d'un âge avancé, décharné, recroquevillé sur ses jambes maigres et sales aux os saillants. Sous sa tignasse emmêlée de divers résidus végétaux, il roulait des yeux fous, paraissant à première vue plus proche de la bête que du sage ermite. Du reste, il n'aurait pas seulement aperçu ses visiteurs si le petit moineau captif dans la main de la rôdeuse ne s'était mis à pépier avec beaucoup de verve intraduisible.

    "Maître ! Gentils. Ils cherchaient l'esplumoir..."

    Après un mouvement de retraite arrêté par la branche la plus proche (un beau bleu noir en perspective sur sa peau distendue), le vieillard se mit à dévisager les trois intrus d'un oeil torve (car il louchait horriblement, le pauvre). Imaginez si vous pouvez une humaine en train de contempler d'un air béat un marmot nu et poisseux que les abeilles commençaient à aimer de très près, et à côté de ce duo un pseudo-bûcheron dont le sage ne mit pas bien longtemps à percer à jour la fausse identité : vous comprendrez pourquoi il préféra préserver ce qu'il lui restait de santé mentale en s'adressant au moineau.

    "Ouais. Maintenant qu'ils l'ont trouvé, ils peuvent repartir !"

    Le tout d'une voix gutturale, avec des accents d'outre-rhin. Pas sociable, l'ermite, ah ça non. Peut-être est-ce pour cela que l'on se fait ermite, après tout...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  8. #38
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Taliesin sentit qu'il ne fallait pas laisser les choses s'éterniser. Que, plus le temps passerait, plus le vieil homme se montrerait revêche. Et on pouvait le comprendre, vu l'étrange apparence de leur trio... De plus, un ermite aimait par définition vivre seul. Il fallait donc le déranger le moins possible. Montrer qu'ils voulaient, avec toute la bienveillance et toute la compréhension dont ils étaient capables, le déranger le moins possible.
    Le barde-bûcheron fit alors un pas en avant. Puis tomba à genoux. Avant de déclamer, d'une voix profonde, vibrante d'émotion, porteuse d'une infinie empathie, d'un respect sans bornes, d'une sollicitude sans limites.

    -Ô, Noble Ermite ! Dans ton immense mansuétude, puisse-tu pardonner notre impardonnable intrusion. Mais, crois-le, nous ne nous imposerons pas à toi plus qu'il n'est nécessaire. Et sache que nous ne serions pas venus te tirer de ta méditative retraite si une raison impérieuse ne nous y avait contraints. Car, Noble Ermite, nous sommes les Chevaliers de la Salopette Rose, envoyés sur les routes du vaste monde par la reine Fifi Brindacier, pour retrouver la Mystérieuse Chose Blanche, Ronde ou Ovale, afin que nous la ramenions en sa Sainte Garde.
    Il tira de sa poche la feuille de route où la gamine avait gribouillé son dessin approximatif, et la brandit à la vue du vieillard.
    -Noble ermite, reconnais-tu cet objet ? Daignerais-tu nous révéler sa nature, son emplacement, les moyens de l'obtenir ? Nous t'en serions éternellement reconnaissants et t'en remercierions de notre mieux...
    Il s'inclina profondément et ajouta, le visage rasant l'herbe.

    -Noble ermite, notre destin est entre tes mains.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #39
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    L'ermite n'avait jeté qu'un oeil (le droit) sur le dessin, et déjà il prenait la fuite en grimpant sur les branches les plus hautes de son chêne, avec une agilité qui faisait honneur à son grand âge et aux tenants de la retraite tardive. Au milieu des feuilles hautes que l'automne clairsemait largement, ils purent ainsi apercevoir un nid, sur lequel le vieux sage vint reposer son cuir flasque comme pour le, hum... couver. Son apparence peu amène de tout à l'heure n'était rien en comparaison des glands dont il commençait de les mitrailler en pluie serrée. Bien qu'ils se couvrissent la tête de leurs bras, Victor surtout en souffrit durement, car il allait toujours aussi nu qu'il y a trois posts, le pauvre.


    "Oh oué, j'sais ce que c'est. Vous venez pour mes oeufs, et vous les aurez pas. J'la connais pas, votre morveuse. Mais c'est sûrement pas elle qu'a pensé à ça. Plutôt un nécromancien qu'en a b'soin pour ses expériences. Pas facile à trouver, des oeufs de métamorphe... s'arriveront jamais à éclosion, mais j'y tiens, comprenez ? Coquille de ma chair."

    Cessant un instant de dépeupler son chêne de tous les glands qu'il contenait, il jeta un coup d'œil (torve: le gauche) sur la couvée en question, et se mit à éclater de rire.


    "Oh tiens, si, finalement. J'ai un œuf de coucou pour vous, ça vous tente ?"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  10. #40
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée se protégeait du mieux qu'elle pouvait de la pluie de glands, mais Victor était vulnérable...
    Il était temps d'obtenir un peu d'aide. Elle se concentra, cherchant à capter les signes de vie alentours. Elle trouva trois écureuils non loin, et leur ordonna de se rendre illico sur la branche du chêne où se trouvait le nid, avec pour mission de dévorer tous les glands se trouvant à portée de main de l'ermite. Et même tous ceux du chêne.

    Un souci de moins. Restait l'œuf.

    Elle observa l'œuf de coucou. Peut-être était-il l'objet de leur quête? Non, si la morveuse avait voulu un œuf de coucou, elle ne les aurait pas envoyé spécialement sur cet arbre. Et puis, il n'était pas vraiment blanchâtre. Il tirait un peu trop sur le marron. Non, décidément, il ne conviendrait pas.

    Elle réfléchit un moment. Comment convaincre cet acariâtre - heu, pardon, fort aimable vieux monsieur, de leur donner un de ces œufs qu'il semblait chérir plus que tout?
    Une idée lui traversa l'esprit.

    - Pourquoi donc dites-vous que vos œufs n'arriveront jamais à éclosion? Oh, veuillez m'excuser, j'ai oublié de me présenter : je suis Astrée, biologiste réputée, spécialiste des problèmes d'œufs. Mon travail consiste à étudier et faciliter l'éclosion des œufs, afin de permettre la perpétuation de toutes les espèces. Par exemple, j'ai récemment fait éclore une douzaine d'œufs de dragon des ombres, fécondés par un dragon rouge. Mais revenons à votre cas.

    Elle s'avança d'un pas, souriante.
    - Pour que vos œufs vous assurent une descendance, il suffirait qu'ils soient fécondés. Or, il se trouve que celle que certains nomment la morveuse en rose est en réalité une métamorphose. Comme vous. Elle se transforme, quand aucun humain ne la voit, en un merveilleux flamand rose. Et si elle nous a envoyé chercher l'un de vos œufs, c'est sans doute en réalité pour tenter de le féconder. Imaginez un peu la descendance qui vous serait ainsi assurée : le croisement de votre intelligence avec la beauté du flamand rose. Vos rejetons seraient presque des demi-dieux...

    Elle désigna Victor, qui malgré son épaisse couche de confiture, irradiait toujours d'une aura presque surnaturelle.
    -Ce jeune garçon est issu d'une telle fécondation. Nous attendons de voir quand se révèleront ses talents de métamorphe. Son goût prononcé pour la confiture de framboise nous incite à penser à un oiseau amateur de fruits. Peut-être un rouge-gorge vu sa couleur. Mais seul l'avenir nous dira si nous avons raison.

    Victor ne chercha heureusement pas à contredire cette affirmation. Il s'était éloigné de la violente pluie de glands et n'entendait sans doute même pas ce qui se disait.
    - Alors, acceptez-vous de tenter l'expérience? Donnez-nous un de vos œufs, et je vous promets une descendance qui vous comblera de fierté.
    Dernière modification par Voyageuse ; 29/11/2008 à 20h58. Motif: orth
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  11. #41
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Accroupi sur sa branche, le vieil ermite semblait vouloir imiter sans le savoir ce tableau de Goya où un dieu d'outreplan dévore goulument sa progéniture. L'air furax, il roulait des yeux fous sur les trois importuns, qu'il paraissait impatient de détruire. Mais, contrairement à son modèle, il devait tenir un tant soit peu à son semblant de descendance, car son visage passablement laid s'illumina brièvement d'un espoir insensé à la pensée que l'un de ses œufs puisse un jour venir à éclosion.

    Son regard, ou pour mieux dire, son œil droit, tomba alors sur le petit dieu Victor, tout nu et barbouillé de confiture, qui en était à se lécher consciencieusement les parties les plus inaccessibles de son individu, secondé dans sa tâche par un essaim d'insectes affectueux. En dépit de sa posture pour l'heure très peu avantageuse, il semblait disposer d'un bonus de charisme du reste prohibé par toutes les lois anti-grosbill des royaumes.

    L'œil torve essuya une petite larme, attendri. L'ermite se souvenait de ce jour où il s'était roulé dans la terre meuble pour se laisser ensuite picorer par toute une colonie de moineaux avide des vers qu'il rapportait... Ce petit était merveilleux, nu comme lui, et comme lui lié au règne animal... S'il pouvait avoir son propre petit...

    Il se défiait tout de même un petit peu. Il ne pouvait pas confier comme ça l'un de ses œufs à ces parfaits inconnus sans prendre la moindre précaution.

    Il se redressa sur sa branche en position presque verticale, grandi d'une demi-toise.

    "J'espère pour vous que vous essayez pas de me tromper, voyageurs. Je voudrais vous accompagner, mais je n'ose abandonner le reste de ma couvée. En revanche..."

    Il étendit les bras et se mit à éclater d'un rire dément.

    "En revanche, j'ai des amis ! Des amis ailés, des amis fidèles, des amis nombreux !"


    Comme pour confirmer ses dires, son ricanement attira autour de son chêne une nuée toujours plus dense de moineaux, corbeaux, pies, grives, merles, passereaux, mésanges, rouge-gorge, pic-verts et autres pièges orthographiques, ainsi que nombre de sous-espèces que le désœuvrement humain n'avait pas encore pris la peine de nommer. Il semblait réellement avoir une emprise absolue sur eux.

    Quatre d'entre eux rapportèrent alors à Astrée un œuf immaculé qu'ils tenaient avec beaucoup d'habileté captif entre deux feuilles. Elle s'en saisit : l'œuf était froid, et dur.

    "Et ils vont venir avec vous !"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  12. #42
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Taliesin avait suivi le regard de l'ermite et était demeuré un instant pantois face au spectacle qu'offrait Victor. Bien sûr, avec une mère rôdeuse, une coéquipière rôdeuse, et un presque-père elfe, on ne pouvait guère s'étonner d'un si complet, total, absolu et quasi paradigmatique retour à la nature. Mais tout de même ! Ils n'étaient plus dans leur petite clairière au milieu de nulle part ! Ils n'habitaient pas non plus une île déserte où le môme aurait pu, sans conséquences, se la jouer Sa Majesté des Mouches et des Abeilles ! Leur étape dans ce verger n'était que temporaire et, sous peu, ils recroiseraient probablement les autres participants à la course d'orientation, lesquels, n'étant point tous druides ou rôdeurs, ne manqueraient pas de s'étonner de la mise douteuse et des manières étranges du petit garçon. Peut-être même l'un d'entre eux intenterait-il à Taliesin un procès pour autorité parentale défaillante ! Non, franchement, il faudrait faire quelque chose ! A commencer par un long et laborieux séjour dans une salle de bain ou un point d'eau, avec savon, shampoing, peigne, brosse à cheveux, brosse à dents, brosse à récurer, brosse à faire reluire ! Mais ce n'était pas le pire, oh non ! Quand Victor aurait retrouvé visage humain, il serait nécessaire de lui redonner des manières humaines. Et ce, à l'aide d'interminables leçons de maintien ! Le barde ne pouvait qu'espérer que son petit protégé accepterait de se servir à nouveau de couverts pour manger. Et, qui sait ? D'attacher une serviette immaculée autour de son cou...
    Je vois déjà moult lecteurs hausser les sourcils. Je peux même entendre certaines réflexions à base de "Comment un elfe peut-il avoir ce genre de pensée ?" ou encore "Les elfes ne sont-ils pas proches de la nature ?". Et bien, mesdames et messieurs, chers amis, je vous répondrai que si, les elfes sont proches de la nature. Et j'irai même plus loin : il arrive qu'ils se promènent tout nus. Après tout, ils sont si beau, si magnifiques, si splendides, ils n'ont rien à cacher, et offrir leurs corps aux regards des humains est une preuve de leur altruisme naturel. Toutefois, ils restent distingués et civilisés dans toutes les situations, et même pour le plus improvisé des piique-niques, ils amènent avec eux couverts en argent, tasses en porcelaine - à tenir en gardant le petit doigt levé ! -, serviettes et nappes brodées, tables d'acajou finement ouvragées, fauteuils Louis XV et tutti quanti.
    Mais, malgré l'importance fondamentale de ce rappel culturel, il convient à présent d'en revenir à nos moutons, car l'étrange ermite venait de verbaliser les conditions du transfert de l'œuf des ténèbres, paroxysme de la Quête de l'Oisel du temps dans laquelle notre trio semblait engagé, bien que ses aventures soient dépeintes à grands traits de plume et non pas de crayon et de couleurs.
    Aux premiers mots prononcés par l'étrange bonhomme, Taliesin s'était tendu. Il en était sûr, on allait réclamer un otage. Et cet otage, ce serait Victor ! Les choses ne prirent pas ce tour affreux, cependant. Elles en prirent un bien pire. L'objet tant espéré était à eux, désormais, et ils pouvaient s'en aller d'un bon pas le remettre à Fifi Brindacier. Mais ils auraient sur leurs talons - ou, plus exactement, au-dessus de leur têtes - la phalange ailée des alliés plein d'allant de l'altier et peu altruiste alter ego d'Alain Bougrain-Dubourg, si vous me passez cette expression alambiquée - et qui que puisse être cet auguste personnage dont jamais les Royaumes n'avaient encore entendu prononcer le nom. Bref : ils seraient entouré de piafs. Et c'était dommageable à deux titres. D'abord, si Taliesin avait espéré pouvoir entrainer Astrée loin des regards indiscrets, dans une course main dans la main au milieu des arbres, des buissons, de l'herbe verdoyante, jusqu'à quelque odorante et moelleuse couche de foin estival, c'était foutu. A coup sûr, les oiseaux en profiteraient pour se rincer l'œil.
    Mais, le pire, c'était que lesdits volatiles auraient des consignes, des ordres. Qu'ils séviraient au cas où les promesses d'Astrées resteraient vaines, vides, vacantes, valétudinaires. Or, Taliesin se souvenait fort bien de cette pièce d'Alfredich Coke à laquelle il avait assisté des années plus tôt. Celle où les emplumés de toutes sortes s'en prenaient aux braves gens pour leur faire subir nombre de désagréables traitements où les coups de becs pointus et les griffures de serres acérées étaient légion.. Ils allaient au devant de graves ennuis, c'était certain.
    Toutefois, il n'en était pas responsable, lui. C'était Astrée qui avait débité d'odieuses menteries sur le compte de Victor, disant du malheureux qu'il était un métamorphe ! Certes, à voir les contorsions dont il faisait l'étalage à l'instant même, on aurait pu croire qu'un chat avait trouvé place dans son ascendance. Que ce fut le cas ou non, la rôdeuse avait menti. Et mentir, c'est pas beau, non, pas beau du tout. Alors, Taliesin ne serait pas solidaire. Quand la vérité apparaîtrait, quand les oiseaux se feraient menaçants, il s'érigerait en parangon de vertu, tancerait sévèrement la fautive puis, Victor sous le bras, détalerait à toutes jambes vers l'abri le plus proche. En ayant pris soin d'écouter les consignes suivantes que leur aurait donné la morveuse en rose. Car, plus que jamais, il était décidé à remporter cette course !
    Hum, et peut-être qu'une fois couronné de lauriers, lorsque la foule en délire réclamerait un discours, il rendrait un bref mais sincère hommage à Astrée dotn le sacrifice avait apaisé l'ire des oiseaux... et permis sa victoire sans appel.
    Ah, et puis, il devrait songer à surveiller Victor. Si le môme se grattait derrière l'oreille, trouver un parapluie pourrait être une bonne idée.
    Bref, on me dit dans mon oreillette que j'ai largement dépassé mon temps de parole et que l'audience chute dramatiquement... Je vous rends donc l'antenne ! A vous les studios !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  13. #43
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée s'inclina respectueusement devant l'ermite, et saisit l'œuf, cérémonieusement apporté par ceux qui semblaient les disciples de cet étrange Messie..
    Elle s'aperçut alors qu'il était tout froid, cet œuf... Comment, l'ermite n'était même pas capable de couver correctement ses œufs? Et il espérait qu'ils arrivent à éclosion quand même??? Non mais quel idiot! C'est quand même pas dur, de couver un œuf! Suffit qu'il pose son auguste postérieur dessus et qu'il n'en bouge plus!
    Elle faillit lui renvoyer son œuf à la figure, à cet espèce d'incapable emplumé. Mais se retint juste à temps. Après tout, la morveuse en rose attendait un œuf, et elle n'avait jamais précisé sa température...

    Elle plaça précautionneusement l'œuf dans son sac, et se tourna vers Taliesin. Celui-ci, les yeux fixés sur Victor, n'avait absolument pas réagi à leur victoire, et Astrée se demanda un moment à quoi il pouvait bien songer... jusqu'à ce qu'elle tourne à son tour les yeux vers le jeune garçon. il était toujours nu, barbouillé de confiture, entouré d'une nuée de plus en plus impressionnante d'insectes, à croire qu'un druide malveillant lui avait lancé un sort... Il s'était assis par terre et tentait de se lécher l'arrière du mollet gauche. Pitoyable, s'il n'avait émané de lui cette aura quasi divine.
    Elle sourit à Taliesin, qui en ce moment même devait probablement douter de ses capacités à élever l'enfant...

    - Je propose qu'on essaie de trouver un ruisseau en route. Et je devrais trouver une tunique à lui prêter, à moins qu'on retrouve ses affaires...

    Faisant signe à ses compagnons de la suivre, elle se mit en chemin, revenant droit sur leurs pas. Une imposante nuée d'oiseaux de toute sorte les suivait. Un étranger observant la scène aurait sans doute cru à la naissance d'un nouveau culte parmi la gente ailée, la rôdeuse et le garçonnet en étant les prêtres.
    Astrée souriait. Ils avaient gagné. Ils allaient remettre l'oeuf à la morveuse en rose. Et les oiseaux resteraient près de la gamine pour observer la fécondation attendue. Et si celle-ci n'avait pas lieu... et bien ils s'en prendraient à "fifi Brindacier". Pas à eux, qui auraient vaillamment rempli leur mission.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  14. #44
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Tout un programme qui signifie, bien entendu, que l'on prend ses désirs pour des réalités. Mais le m... mais le destin n'est pas influençable. Ils s'en retournaient donc, sans hâte et fiers de leur succès. La procession piaillarde les suivait avec fort peu de discrétion, faisant office de parfait repoussoir : s'il y avait un humain pour les voir, il devait être en train de leur tourner le dos.

    Ils dépassèrent ainsi une ferme qui semblait vide, silencieuse et morte, puis retraversèrent le verger attenant - LEUR verger, en fait - avec dans l'idée de se mettre en quête d'un ruisseau pour Victor.

    Et soudain, la nuée d'oiseaux qui les enveloppait se mit à fondre sur un tronc d'arbre au bord du verger, tous ensemble, d'un seul et même mouvement vindicatif, hargneux. Une curée de volatiles. Piaillements. Coups de bec. Lacérations. Quand ils s'écartèrent enfin de leur cible pour revenir entourer leurs "protégés", le trio vit qu'ils s'étaient ainsi acharné sur un épouvantail. Un épouvantail attaché à une croix, vêtu comme un clochard, et qui, à cette distance, ressemblait fort à un cadavre. Ils frissonnèrent. Ceci n'avait sans doute rien à voir avec leur affaire, mais ce n'était pas très rassurant.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  15. #45
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Taliesin n'avait rien manqué des possibles aspects d'avertissement du sinistre événement, et il coula un regard torve en direction d'Astrée, espérant qu'elle était bien consciente des énormes risques que son stratagème leur faisaient courir, à lui et au garçon.
    Ah, le garçon. Il était grand temps de faire quelque chose à ce sujet.
    Jusqu'ici, lorsqu'il avait évoqué la possibilité d'un bain et d'un rhabillage, il s'était vu opposer de la part de Victor de vagues grognements indifférents. Visiblement, l'enfant sauvage était content de sa condition et n'aspirait à rien d'autre. Pourtant, il avait été interpellé par l'assaut soudain des oiseaux, oubliant même, un instant, de laper l'épaisse couche de confiture recouvrant son homoplate gauche. Le barde avait remarqué ce semblant de crainte, et il n'hésita pas une seconde à transformer l'incident en outil pédagogique pour ramener l'incontrôlable bambin vers la civilisation.

    -Victor ?
    Grommellement inarticulé.

    -Tu as vu ce qu'il s'est passé ?
    Grognement potentiellement affirmatif.

    -Tu sais pourquoi les oiseaux ont fait ça ?
    Marmonnement informe semblant signifier "Pour nous prévenir que si on tient pas parole, on s'fera bouffer tout pareil." (Si si, je vous assure : Taliesin venait de réussir une réussite majeure sur son jet de compréhension des langages primitifs, donc, il n'y a pas à douter que "Grmblmblmmhblmblhmmblh" revête la signification évoquée plus haut)

    -Et bien non, pas du tout, mon bonhomme. S'ils ont fait ça, c'est parce que l'épouvantail était trop sale et trop mal fagoté à leur goût.
    Court silence, puis série de monosyllabes mi dubitatives mi effrayées.
    -Oh si, je t'assure ! D'ailleurs, tu vois comme ils te regardent, là ?
    Silence prolongé.
    -Oui, hein, c'est inquiétant ! M'est avis qu'ils vont pas tarder à te sauter dessus, si tu te laves pas très vite. Et si tu te mets pas quelque chose sur le dos. D'autant que, sans vouloir te faire peur, les petits garçons nappés de confiture, c'est une friandise que même les oiseaux savent apprécier. Sans parler des rôdeuses ! Je n'aimerais pas qu'Astrée m'observe comme elle t'observe, là, maintenant, tout de suite...
    Silence prolongé. Interrompu par un croassement guttural.
    Victor s'était immobilisé, observant, les yeux grands comme des soucoupes, la cohorte des volatiles qui les entouraient, nuée piaillante, bruissante, mouvante, ô combien menaçante...
    Ainsi que, bien sûr, la rôdeuse, outrée par l'insinuation de son presque-père, dont l'expression, si on avait beaucoup, beaucoup d'imagination, pouvait avoir une très lointaine parenté (du genre cousinage au 477ème degré) avec celle d'un ogre avide de chair fraiche.

    Puis, tout à coup, le gamin poussa un hurlement de terreur et détala à toutes jambes vers un petit ruisseau qui gazouillait non loin de là.
    -Si vous ovulez bien m'excuser... lança Taliesin, triomphant, à sa coéquipière indignée, avant de se lancer à la poursuite de Victor.
    Tous deux disparurent derrière le rideau de saules penchés au dessus de l'onde claire. Pendant un moment, Astrée ne vit ni n'entendit rien. Puis ce fut l'explosion : cris, bruits d'éclaboussures, gerbes projetées jusqu'aux firmament... Le ruisseau se couvrit bientôt d'une épaisse couche de bulles de savon, parfois teintées d'un rose passé, ultime vestige de la gangue sucrée qui, un temps, avait été la seule vêture de Victor.
    Lorsque l'enfant reparut, une bonne demi-heure plus tard, il était métamorphosé. Fini, l'hirsute et gluant sauvageon entouré de son essaim d'insectes voraces ! A sa place se tenait un vrai petit gentilhomme, ses boucles blondes soigneusement peignées, son charmant minois resplendissant de propreté, ses ongles scrupuleusement manucurés. Il portait de souples bottines de daim, des chausses molletonnées, un superbe pourpoint bleu roi brodé de fils d'or. Et son col de fine dentelle était fermé par un étincelant bouton de saphir ciselé. Malgré la tiédeur ambiante, il donnait l'impression d'avoir décidé de ne plus offrir aux regards la moindre partie de son anatomie.
    -Madame...
    fit-il en se fendant d'une impeccable révérence. J'espère que cette champêtre promenade est à votre goût, nonobstant ce regrettable contre-temps pour lequel messire mon tuteur et moi même vous prions humblement d'accepter nos plus sincères excuses.
    Ledit tuteur se révéla à son tour, et Astrée put constater que lui aussi avait fait peau neuve. Apparemment, c'était une véritable garde robe qu'il cachait dans son sac de voyage. Il avait troqué sa mise de bucheron pour un costume des plus seyants : bottes noires, chausses grises, pourpoint gris brodé d'argent, cape de zibeline noire drapant élégamment ses épaules... Sous sa barbe brossée et taillée, il arborait un sourire lumineux.

    -Dame Astrée, murmura-t-il en s'inclinant pour lui baiser la main. Je crois que nous sommes prêts à reprendre la route. Du moins, si tel est votre bon plaisir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  16. #46
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée observait d'un air songeur la nuée d'oiseaux qui les suivaient. Très belle nuée d'oiseaux. Un peu... agressifs, sans doute. Mais on ne pouvait pas leur en vouloir d'avoir une dent - un coup de bec - contre les épouvantails. Heureusement, ses compagnons et elle n'avaient aucun point commun avec ces terreurs des champs faits de bois et de chiffon. Et puis, ils s'étaient simplement engagés à rapporter l'œuf à la morveuse en rose, mission qu'ils allaient remplir avec succès. Si victime il y avait, ce serait la gamine. Pas eux.
    Astrée tentait de se rassurer du mieux possible après l'incident de l'épouvantail. Instinctivement, elle s'était rapprochée du si viril et si rassurant bûcheron. Tout près. A le frôler.

    Mais c'est à ce moment-là qu'il avait commencé à débiter ses... ses horreurs. Astrée était outrée. Les insinuations de Taliesin à son égard étaient tout bonnement.... inqualifiables. Elle se jura de ne plus lui adresser la parole. Plus jamais. Sa vie dut-elle en dépendre. Quel rustre, quel ingrat, alors que c'était grâce à elle s'ils avaient enfin l'oeuf tant convoité.
    Elle lui lança un regard furibond comme il s'éloignait vers le ruisseau avec Victor. Non mais quel culot de parler ainsi d'elle! Qu'allait en penser Victor? Oser l'associer aux appétits des oiseaux. Oser insinuer... Non, elle ne voulait même pas y penser. Elle ne lui parlerait plus. Il aurait beau la supplier, se jeter à ses pieds, elle ne lui accorderait même pas un regard.

    Lorsque Victor reparut, néanmoins, elle ne put s'empêcher de jeter un œil, par simple curiosité. La transformation du gosse la stupéfia. Elle se demanda un instant si Taliesin n'avait pas tout bonnement échangé son garçon contre un autre. Ou peut-être tenté une métamorphose magique... Elle fut à un tel point surprise pa les quelques mots du garçonnet qu'elle en oublia son serment de ne pas regarder Taliesin qui apparaissait à son tour.
    Et Taliesin était... magnifique... C'était le mot. Magnifique. Un prince. Un roi. Un charme irrésistible irradiait de sa personne. Il s'inclina devant elle, lui baisa la main. Elle n'était plus une petite rôdeuse errant dans la campagne, elle devenait princesse. Belle au bois dormant. Cendrillon. Elle en avait tant rêvé lorsqu'elle écoutait les contes chantés par les bardes. Mais jamais elle n'aurait imaginé que ce puisse être vrai. Qu'un prince charmant allait venir un jour pour l'emmener loin d'ici. Au pays des elfes, peut-être. Ou à l'autre bout du monde. Jamais elle n'aurait cru que cela pourrait lui arriver, à elle, petite sauvageonne des montagnes. Mais comment avait-elle pu prendre ce noble gentilhomme pour un simple bûcheron?

    Elle rougit lorsque Taliesin releva la tête et que ses yeux se posèrent sur elle. Leurs regards se croisèrent. Un instant. Une éternité. Elle rougit devant son sourire lumineux, son regard emprunt de majesté. Oui. oui, elle le suivrait. Au bout du monde.
    Elle s'inclina à son tour... Il fallait qu'elle soit à la hauteur de son nouveau rang social. Bon, d'accord, c'était sans doute la première fois de sa vie qu'elle faisait la révérence et elle faillit s'étaler par terre. Que voulez-vous : on ne devient pas noble en cinq secondes...

    - Je vous suis, messire, dit-elle en rougissant.
    Dernière modification par Voyageuse ; 07/12/2008 à 11h45.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  17. #47
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    -Puisqu'il en est ainsi, marchons, marchons ma mie ! dit l'elfique dandy en prenant par la main la rôdeuse ravie. Rendons-nous d'un pas alerte pour présenter notre découverte à la drôlesse vêtue de rose qui nous offrit ce tour grandiose !
    Mais ils n'avaient pas fait trois pas qu'un raclement de gorge, net, les stoppa.
    Taliesin se tourna vers son protégé et, d'un geste plein de bonté, l'autorisa à parler.
    -Messire mon tuteur, dit le petit Victor. Votre hache est là-bas, près de l'épouvantail. Il faudrait la chercher ; voulez-vous que j'y aille ?
    -Cherchez-la, mon garçon ! Cherchez, je vous y autorise, mais ne soyez pas long !
    Et l'enfant de courir pour l'arme oubliée quérir, la ramasser sans s'estourbir, vers les adultes revenir...
    Mais vers l'épouvantail un regard il risqua. Et tout à coup, s'immobilisa.

    -Messire mon tuteur, ne déchaînez point votre fureur ! Mais écoutez ce constat qui me navre : ce mannequin, on dirait un cadavre !
    Taliesin demeura bouche bée. Quelle étrange idée dans l'esprit éveillé de son cher protégé ! Mais l'enfant était honnête et droit. Non, mentir, ne s'y risquerait pas ! Il fallait vérifier ! Trouver la vérité ! Et au besoin gronder le petit égaré dont l'imagination débridée allait les retarder...

    -Un instant, ma mie... dit-il à Astrée. Un instant, je vous prie, que j'aille m'assurer que cet épouventail aimé de la gente ailée est ce qu'il paraît être, et non un trépassé !
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  18. #48
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée regarda le beau prince Taliesin s'éloigner.
    Vite, elle profita de ce qu'il ne la regardait pas pour, à son tour, fouiller dans son sac et en sortir une magnifique robe d'un vert profond pailleté d'or, toute en satin et dentelles. Une vraie robe de princesse. Une robe de bal, quoi. Ainsi que les petits escarpins de vair assorties.
    Elle chercha du regard un carrosse en forme de citrouille - ou peut-être bien le contraire, mais n'en trouva aucune trace. Et de toute façon il était bien loin de minuit, elle pouvait jouer les princesses encore un bon moment.

    Elle l'observa, au loin, s'approcher de l'épouvantail. Et décida de le rejoindre. Après tout, peut-être que ce que disait Victor était vrai... Elle préférait ne pas y penser. Maintenant qu'elle était devenue une femme du monde, elle allait sûrement s'évanouir à la vue d'un cadavre! Et elle n'avait pas ses sels...

    Elle retroussa ses jupons, et avança à la suite de ses deux compagnons. Elle eût tout le loisir de découvrir que les petits souliers à talons ne sont pas prévus pour les longues marches dans la campagne. Après s'être tordue cinq fois la cheville et avoir trébuché deux fois, elle prit, dans son ancienne tenue, son couteau de chasse et trancha net les deux talons. Les beaux petits escarpins étaient devenus souliers plats : les fameuses pantoufles de vair.

    Quant elle arriva à son tour près de l'épouvantail, les dentelles garnissant le bas de sa robe avaient pris une fort peu seyante teinte marron-bouse, ses pantoufles de vair également. Elle avait chaud, vraiment trop chaud - mais comment diable les grande dames font-elles pour supporter une telle épaisseur de tissus ? Et elle commençait déjà à regretter le temps où elle était une simple rôdeuse accompagnée d'un vaillant bûcheron.

    A son tour, elle contempla l'épouvantail.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  19. #49
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Charmant, la princesse au petit pied et le petit prince (pour être un héros de conte, j'en déduis qu'il suffit donc d'accepter d'être un tant soit peu petit de quelque part...) gambadaient ainsi de conserve dans la campagne, escortés d'une nuée de bienveillants volatiles ; leurs vêtements avaient le luxe arrogant des pires maisons mélandiennes et leurs chansons la naïveté sirupeuse d'un rock d'après guerre. Tout allait ainsi pour le mieux dans le meilleur des mondes (possibles! et ça change tout.)

    ... Il faut néanmoins se défier des apparences, nous dit la sagesse des nations. Il y a des contes où les habits neufs de l'empereur défient toute décence, où les bûcherons éviscèrent des loups innocents, et où les enfants non moins innocents suivent un peu trop innocemment des flûtiers mal intentionnés jusque dans les rivières... j'ai gardé la souillon magnifique pour l'effet citrouille, et les oiseaux pour l'allusion hitchcockienne. Bref, notre épouvantail pouvait fort bien ressusciter à son tour les pires cauchemars du magicien d'Oz.

    Cela dit, ce n'est pas exactement ce qu'il se passa. L'épouvantail demeurait résolument attaché à sa croix, comme un supplicié champêtre: les noeuds des cordes qui l'y attachaient paraissaient solides.

    Devant la gente compagnie, il faisait piètre figure. Il portait un manteau long, des vêtements sales, pauvres, délavés et effilochés par les intempéries et les coups de bec, mais on avait poussé le réalisme jusqu'à le doter de bottes de cuir. A la place de la tête, il avait une sorte d'entrelacements de branchages, façon nid. Un feutre particulièrement mou, noir, chapeautait l'ensemble.

    Un épouvantail, en somme. Mais, à y regarder de plus près, l'ange Victor (qui s'était pris d'une envie subite de donner des mignons petits coups de bâton dans l'effigie) ne manqua pas de remarquer qu'un pan de manche pendait, laissant à découvert une partie de l'avant bras gauche. Et il voyait distinctement un os blanchâtre, encore à moitié couvert de lambeaux de chair humaine.

    Au pied de l'arbre, un cercle de terre meuble, des bouquets de fleurs, des couronnes de gui, des cendres et des tablettes de bois porteuses d'étranges écritures faites de traits et d'obliques...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  20. #50
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée - la fausse princesse - était devenue toute blanche, manquant tomber dans les pommes, pas celles du verger bien sûr. Cependant qu'Astrée - la rôdeuse - réfléchissait à toute vitesse, élaborait des hypothèses, les éliminait, cherchait à mettre en place les pièces du puzzle. Et tandis qu'Astrée-princesse se laissait lourdement tomber sur une souche non loin, Astrée-rôdeuse mesurait, relevait des empruntes, comptait des pas, revenait sur ses pas, examinant à la loupe une pincée de terre, une fleur, s'attardant sur ces étranges écritures auxquelles elle ne comprenait rien. De quoi donner le tournis à Astrée-princesse, dont la pâleur évoquait un paysage de neige.
    Comment ça c'est pas possible? Si, si, c'est prouvé, la schizophrénie peut, parfois, aller jusqu'au don d'ubiquité! Vous ne me croyez pas? C'est pas grave, retournons au bord du verger...

    Après avoir observé l'épouvantable épouvantail sous tous ses angles, Astrée était parvenue à une conclusion irréfutable, lumineuse, qu'elle s'empressa de partager avec ses coéquipiers :

    - Il y a un cadavre là-dessous!
    Puis vint le temps des hypothèses...
    - Mon cher Taliesin, réfléchissons.
    Elle fit mine de bourrer une pipe imaginaire.
    - C'est peut-être les habitants de la ferme qui ont été sacrifiés, parce qu'ils chassaient les oiseaux. Le vieil ermite aura poussé les oiseaux à se venger de cette manière... Peut-être que notre ermite est le grand gourou d'une secte où on sacrifie des hommes à la gente ailée...
    Elle fronça les sourcils.
    - Prenons le problème sous un autre angle... Peut-être que nos sympathiques compagnons ailés ont été en réalité réduits au rang d'esclave par le vieil ermite, et qu'ils ont aujourd'hui trouvé l'occasion de se libérer : peut-être qu'ils viennent de tuer l'ermite, qui s'était posé sur ce nid.
    Elle marchait de long en large, faisant les cent pas.
    - Non, mon cher Wa...Taliesin, la première chose qu'il faut se demander, c'est... à qui profite le crime?

    Elle se tourna soudain vers son compagnon :

    - Les témoins ! J'oubliais les témoins ! On a une centaine de témoins ailés et j'allais oublier de les interroger...

    Sans plus prêter attention à ses deux compagnons, elle se tourna vers la nuée d'oiseaux qui n'avaient cessé de les observer. Se concentrant, elle leur envoya un message bref et clair : Qui était la victime? Et tenta de plonger dans leurs souvenirs pour voir à quoi pouvait bien ressembler l'épouvantail avant leur passage.
    Dernière modification par Voyageuse ; 10/12/2008 à 23h00.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  21. #51
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Et la légion d'oiseaux lui répondit avec lenteur, le temps de coordonner ses innombrables voix.

    "Le corps pourrissant, un humain, blond, les épaules larges et le sac lourd : nous ne l'avions jamais vu avant."

    Ils envoyèrent alors l'image mentale de ce qu'était l'épouvantail avant la charge: sensiblement le même, avec un peu plus de chair sur les parties découvertes. La tête en avait déjà été remplacée par l'espèce de treillage.


    "Victime malheureuse, qui passait. Ce n'est pas lui que nous frappions, c'est cet épouvantail qui est une insulte à Chauntea... Détruisez-le mieux que nous n'avons pu !"


    Et la gent ailée repartit dans mille pépiements désordonnés, inaudibles. Pas facile de discipliner une telle foule de cervelles aussi réduites.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  22. #52
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Lorsqu'Astée lui eut transmis le message de la gente emplumée, Taliesin acquiesça doucement.
    -Je pense que nous pouvons le faire, oui... Ne serait-ce que pour nous attirer les bonnes grâces de nos... compagnons, et pour les engager à être cléments et bienveillants à notre égard, le moment venu.
    -On va quand même pas toucher ce truc dégueulasse ! s'offusqua Victor, indigné.
    Indigné, le regard que lui jeta l'elfe l'était tout autant. Sinon plus.

    -Victor, je vous prie instamment de maîtriser votre langage ! le tança-t-il sévèrement.
    Le petit prince rougit brutalement et, soudain timide, baissa la tête.
    -Heu... Pardon, messire mon protecteur... Heu... Je voulais dire... Cette dépouille mortuaire, nonobstant le respect que nous devons aux défunts, est des plus repoussantes, et... heu... Hum.. Oh, puis merde ! Il est dégueu, ce squelette ! J'peux pas décrire autrement ! M'man elle dit qu'il faut dire les choses telles qu'elles sont, en plus !
    -Victor !
    -Et pis t'as rien à m'dire, d'abord ! Sinon j'dis à m'man que tu m'sapes avec des nippes de rupin et que tu m'obliges à l'ver l'petit doigt quand j'écluse une tasse de thé !

    L'homme et l'enfant se défièrent du regard. Puis Taliesin se détourna d'un bloc et, tournant résolument le dos au petit insolent, adressa un sourire contrit à Astrée.

    -Alors, où en étais-je ? commença-t-il. Ah oui... Donc, nous pourrons le faire, oui. Mais auparavant... Vous avez interrogé les témoins, ma mie. A présent, je propose de questionner... la victime !
    Il se mit aussitôt à farfouiller dans son sac.
    -Si nous assistions à quelque mondaine soirée, ce sont les tables que je ferais tourner... Mais, si j'ai bien un guéridon dans mon paquetage, je crains, à raison, compte tenu du paysage, qu'il ne soit que peu appropriée et dur à utiliser Toutefois, j'ai ce qu'il nous faut ! Nul, jamais, ne me prend en défaut !
    Et, triomphant, il brandit à la vue de la princesse un plateau de Ouija.
    -Venez, noble dame ! Questionnons-les esprits. Nul doute qu'en leur compagnie, nous résolvions sans mal ce mystère impie !
    Il déposé la tablette de bois recouverte de symboles sur le sol, tira un petit récipient de sa poche et traça un cercle de sel autour de lui et de la rôdeuse. Puis, ignorant toujours ostensiblement Victor, il invita Astrée à s'assoir et à poser comme lui les mains sur le ouija,
    Enfin, il commença l'invocation.


    "Ô toi esprit du vagabond qui en ses lieux périt
    Inconnu des oiseaux, mais blond, m'ont-il dit.
    La plus belle des couleurs, mais ce n'est le propos
    Car quand vient la mort, elle prend nos oripeaux.
    O toi, esprit du voyageur ! Je t'en conjure, viens nous parler !
    Pour que ce drame odieux ne soit pas oublié !"
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  23. #53
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Pendant quelques instants, il crut savoir échoué, et s'être tout à fait couvert de ridicule devant l'ensemble de son auditoire et de son lectorat, ce qui eût été dommage pour la crédibilité de son éblouissant charisme, sans compter sa future carrière de destructeur de l'univers. (Je me meurs! *rire dément*)

    Puis, laborieusement, le oui-ja se mit à bouger. Pouce après pouce. Cherchant longtemps ses lettres.

    "S-A-L-U".

    La suite tardait à venir. Une certaine impatience commença de flotter dans l'assemblée.


    "D-S-L C P-A E-K-R-I-R."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #54
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Taliesin, qui avait tout à coup une furieuse envie qu'on lui parle des lapins, réussit néanmoins à demeurer concentré. Ce n'était pas le moment de perdre le contact avec leur invisible interlocuteur.
    -Ne sois pas désolé, esprit. Nous te comprenons parfaitement et nous te savons gré de daigner nous parler... Aurais-tu la bonté de nous révéler ton nom ? Et les circonstances de ce crime odieux dont tu fut victime ? Nous désirons t'aider, et plus nous en saurons, plus nous serons à même de le faire.
    Victor, intéressé par la scène, s'était subrepticement rapproché. Mais il suffit au barde de lui jeter l'un des regards noirs et haineux dont il avait le secret pour que le môme, terrorisé, batte prudemment en retraite. Avec un sourire satisfait, Taliesin attendit patiemment la réponse du défunt.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  25. #55
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée eut une moue dubitative. La victime tentait de leur faire comprendre qu'elle ne savait pas écrire, autant dire de refuser tout net leur mode de communication, et Taliesin semblait pourtant croire qu'il en apprendrait plus? Bon, après tout, ça ne coûtait rien d'essayer.

    Elle jeta un coup d'œil à l'épouvantail. Oui, elle le détruirait, et ferait en sorte qu'il n'en reste aucune trace. Ainsi, les oiseaux seraient satisfaits, et peut-être pourrait-elle par la suite les apprivoiser. Qui sait s'ils ne se montreraient pas utile à l'approche du lieu de rendez-vous avec les autres concurrents? Ils pourraient peut-être subtiliser à leurs adversaires les trésors qu'ils auraient trouvés?

    Et sans doute faudrait-il aussi offrir une sépulture à ce malheureux. Dont on ne savait toujours ni le nom ni la cause du décès.
    Elle se concentra à nouveau sur les lettres, poussée par la curiosité : un cadavre déguisé en épouvantail, voilà qui n'était pas courant, et elle aurait bien voulu savoir de quoi il retournait...

    Concentration. L'esprit allait répondre. Forcément.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  26. #56
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Le oui-ja continuait de remuer laborieusement, ce qui tendait à prouver que l'esprit, loin de refuser de répondre, avait tout simplement de grosses difficultés avec le langage écrit. Ce que sa prose non moins laborieuse confirmait :

    "G-E M A-P-E-L N-I-L-S E T-O-A ? G-T M-A-I-R-S-S-E-N-E-R E G-E

    R-A-N-T-R-E D-E-N M-O-N V-I-L-L-A-J A-V-E M-A S-O-L-D K-E-N G E-T-E

    A-S-S-A-U-M-E A-N T-R-A-V-A-I-R-S-E-N L-E V-A-I-R-G. G R-Y-E-N V-U

    V-E-U-N-I-R E-L-L-A-S E G-E M-E S-U-I R-E-V-E-Y-E I-S-S-I M-A-U-R E

    P-R-I-Z-O-N-Y-E D-E S-E-T A-N-D-R-O-A. C B-I-S-A-R A L-A F-A-I-R-M I M

    A-V-E D-I K-E L-A R-E-J-I-O-N E-T S-S-U-R. I V-I-E-N K-E-L-K-E-F-O-A

    P-R-I-E I-S-S-I M-E I M A-N-T-A-N-D P-A. G-E M A-N-N-U-I B-O-K-O-U E-T

    M-A M-A-I-R M A-T-E-N T-O-U-J-O-U-R ..."

    Un courant d'air glacé signala l'émotion filiale de l'esprit désolé.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  27. #57
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 885

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Astrée déchiffra laborieusement le message.
    "Je m'appelle Nils, et toi? J'étais mercenaire, je rentrais dans mon village, j'avais ma solde quand j'ai été assomé en traversant le verger. J'ai rien vu venir, hélas, et je me suis retrouvé ici, mort, prisonnier de cet endroit. C'est bizarre, à la ferme ils m'avaient dit que la région était sûre. Ils viennent quelquefois prier ici mais ils m'entendent pas. Je m'ennuie beaucoup et ma mère m'attend toujours..."

    Pauvre homme. Il faudrait sans doute qu'ils aillent prévenir sa mère. Mais comment savoir où elle se trouvait?

    - Il faut lui demander où habite sa mère, souffla-t-elle à Taliesin.

    Oui, ils iraient voir la mère du pauvre type déguisé en épouvantail. Et puis il faudrait l'enterrer décemment. Et détruire ce fichu épouvantail. Tout un programme, qui allait les retarder évidemment dans leur quête. L'œuf attendrait, et la morveuse en rose serait sans doute furieuse. Tant pis. Question de priorités!

    Victor les observait du coin de l'oeil, n'osant s'approcher davantage. La place d'un enfant n'était vraiment pas ici, près d'un cadavre, en train d'observer des adultes interrogeant les esprits. Heureusement, le regard de Taliesin avait eu de l'effet sur lui et il restait prudemment à distance.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  28. #58
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Une ferme où l'on prétendait que la région était sans danger. Un voyageur confiant qui se faisait assassiner et dont le cadavre était déguisé en épouvantail. Les habitants de ladite ferme qui venaient ensuite prier près de lui, laissant d'étranges tablettes aux alentours... L'affaire sentait mauvais.
    Lorsqu'Astrée parla, l'elfe acquiesça. Il était évident qu'ils préviendraient la mère du défunt... Peut-être même tenteraient-ils de savoir le fin mot de cette histoire...

    -Moi, je m'appelle Taliesin, dit-il en se concentrant sur le oui-ja. Et je te remercie pour tes réponses, Nils. Je te promets que nous ne t'ennuierons plus très longtemps... Peux-tu me dire où habite ta mère, pour que nous puissions lui dire ce qui t'es arrivé ? Et de quelle ferme exactement tu as parlé ? Nous pourrions questionner ses résidents...
    Il hésita, puis esquissa un sourire mauvais.
    -Enfin... As-tu des désirs particuliers ? Voudrais-tu que nous te donnions une sépulture décente ? Ou que nous tentions de te trouver un nouveau corps ?
    Il coula un regard venimeux en direction de Victor. Peut-être ce foutu mioche serait-il plus supportable avec l'âme d'un mercenaire qui, jusqu'ici, s'était montré fort accommodant. Et qui ne faisait guère plus de fautes d'orthographe que le morveux auquel il s'échinait à enseigner les rudiments de l'écriture..
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #59
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    "MA MAIR ABIT LE VILAJ DE KELPETH, A TROA LYEU O NOR. ON L'APEL MA SIRUE... SI VU POUVIE LA PRAIVNIR GE VOU EN SEURAI TRE REKONNESEN. DITE LUI KE JE L'EM, KE C PA MA FOT E KE GE L'ATEN... KEN TA LA FAIRM, GE PARL DE SEL KI E A CAUTE DISSI, PRAI DU VAIRG."

    Ayant dépensé une part conséquente de son énergie à remuer les lettres du oui-ja, l'esprit marqua alors une pause. Peut-être tentait-il aussi de se souvenir des dernières questions de Taliesin. L'immatérialité a vaguement tendance à rendre toute concentration très difficile, à la longue...


    "GE VOUDRE POUVOAR PARTIR VREMAN... POUR SA JE CROA K'IL FO BRULE MON KOR ME GE SE PA OU E MA TET. E PUY... GE VOUDRE SAVOAR SE KI C PASE. C DUR DE MOURIR PUR RYEIN."

    Une lettre demeura quelques instants en suspension à deux doigts du sol.


    "DE TOUT PHASSON SA MA FE PLESIR DE PARLE EIN PEU AVEK TOA TALYEZIN. MERSI."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  30. #60
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 924

    Re : Course d'orientation : le faux-jeton, le faux dieu et la rôdeuse (les verts !!)

    Taliesin ne put réprimer une grimace de dépit. Zut, l'esprit ne voulait pas de nouveau corps ! Il allait donc devoir se trimballer encore longtemps l'affreux Victor. Quoi que... Rien ne l'empêchait de prétendre qu'apporter le repos à l'âme du défunt mercenaire nécessitait un sacrifice. Oui ! Il pouvait garder cette idée dans un coin de sa tête et aviser le moment venu... Et puis, qui sait ? Il trouverait peut-être une opportunité de se venger du môme alors qu'ils rendraient visite aux habitants de la ferme...
    -De rien, Nils, dit finalement le barde. Et merci à toi : c'était un honneur de faire ta connaissance. Je te promets que nous préviendrons ta mère et que nous ferons tout notre possible pour t'apporter la paix. A très bientôt !
    Il se tourna vers Astrée et lui sourit largement.
    -Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je crois que nous devrions aller rendre une petite visite à ceux qui viennent prier ici... Histoire de leur poser quelques question sur les dangers de la région, les conseils qu'ils donnent aux voyageurs, leurs pratiques en matière d'épouvantails...
    Son sourire se fit franchement lumineux comme une brillante idée lui traversait l'esprit.
    Au pire, s'ils tiennent vraiment à celui là... On leur proposera un squelette de remplacement pour créer un nouveau mannequin... ça devrait les convaincre !


    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [BG2] [SOLUCE] Avoir le faux et le vrai illithium
    Par Benon dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 41
    Dernier message: 26/08/2016, 22h14
  2. [Attraction] Course d'orientation
    Par Lothringen dans le forum Les Olympiades de Manost
    Réponses: 75
    Dernier message: 22/04/2009, 15h23
  3. L'OPINION DU JOUR - Le futur Premier ministre belge chante faux
    Par EricDesMontagnes dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/07/2007, 14h46
  4. Votre dieu préféré ?
    Par Arthurius le Paladin dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 61
    Dernier message: 29/05/2006, 12h47
  5. [JEU] Tomi le Dieu des Voleurs
    Par Vazdru solitaire dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/12/2005, 18h41

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230