Cet événement, unique, a été lancé à l'initiative des autorités manostiennes, ces dernières désirant délivrer leur cité de sa réputation de dogmatisme austère. Il ne répond à aucune particularité calendaire, sinon à un désir mainte fois exprimé par tous d'honorer Helm par une succession de compétitions sportives... à moins qu'il ne s'agisse plus simplement de se donner une occasion de faire la fête.

Les helmites n'assurent ici que le service d'ordre. Ils ont accepté des organisateurs de tous horizons, n'exerçant qu'un contrôle assez lâche sur leurs propositions de concours ou d'attractions. Bien sûr, les jeux en l'honneur de certaines divinités neutres comme Tempus ou Oghma ont été mieux accueillis que d'autres, mais un certain chaos semble régner derrière cette logique de façade.

Quand vous débarquez des navires, un sentier étroit à flanc de falaise vous conduit au plateau rocailleux sur lequel ont été dressées les tentes chargées d'accueillir les visiteurs. Au milieu des tentes des principales attractions, des charriots de vendeurs de douceur, des jongleurs, des illusionnistes de foire ou montreurs d'ours ne cessent de solliciter votre attention.