Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Discussion: [Lieu-dit] Bordécume

  1. #1
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954

    [Lieu-dit] Bordécume

    C'est sur cette plage de sable fin qu'a été installé le mouillage des navires des invités. Chacun peut retourner dormir ou s'isoler à fond de cales pendant toute la durée du festival. On a juste veillé à séparer les navires manostiens des melandiens, et un escadron de paladins vigilants arpente les embarcadères, afin de dissuader les éventuels pillards, incendiaires, et autres chercheurs de noise.
    HRP : C'est ici qu'il faut poster lors des débarquements / rembarquements, ou si vous souhaitez vous isoler pour quelque raison que ce soit.
    Dernière modification par Lothringen ; 08/09/2008 à 16h03.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #2
    Avatar de Tar Ael Velluthra
    Tar Ael Velluthra est déconnecté Fey'ri du vortex
    Date d'inscription
    August 2003
    Localisation
    Melandis
    Messages
    117

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Tar’Aël Velluthra avait voyagé dans une caraque mélandienne, comme passager clandestin. Il n’avait pas un centime pour payer la traversée, pas un kopek, pas le moindre petit sou vaillant, tout juste un vieux manteau rapiécé emprunté à un cadavre, dont il ne voulait pas se séparer, plus par souci de décence que de style. Après avoir tenté d’ouvrir un portail magique entre le neuvième pont sous la Houleuse et Bordécume, tentative infructueuse qui avait provoqué une infestation de cancrelats mordorés dans sa paillasse, il s’était simplement rendu au Port, avait questionné le chaland, puis s’était rendu à la nage (si on peut qualifier de la sorte l’activité visant à se déplacer dans les eaux putrides de la Houleuse) jusqu’à un navire en partance pour le site des Olympiades. En vérité, il ne savait pas exactement ce qu’étaient des Olympiades et l’idée de s’éloigner, même pour quelques jours, du vortex mélandien était des plus angoissantes pour son petit esprit dérangé. Cependant, il s’était senti attiré, insidieusement, sans pouvoir l’expliquer. Ce devait être un signe du destin, la promesse de rencontres, peut-être, et il avait décidé, dans un instant de lucidité (ou de folie, selon le point de vue), d’obtempérer.

    Pour la traversée, il avait prévu de se rendre invisible et de rester dans les cales. Son sort ayant échoué, il avait vidé un tonneau de poisson séché par un hublot et s’y était dissimulé en espérant que personne n’aurait envie d’en consommer. La chance, pour une fois, était avec lui. Malheureusement, l’odeur de poisson aussi, et pour longtemps.

    Désormais, debout dans le sable fin, le doux vent marin emmêlant ses longs cheveux blonds, sifflant à ses oreilles pointues, la chaleur agréable du soleil lui réchauffant les épaules, il se sentait comme un naufragé découvrant la terre promise. A la fois libéré et inquiet, à l’aube de nouvelles découvertes, au crépuscule d’une ancienne vie.
    Mais vous et moi savons bien que Tar’Aël Velluthra n’avait rien d’un être sentimental. Il balaya donc ces pensées sirupeuses et s’en alla, les poings dans les poches crevées de son paletot peu idéal, rejoindre les attractions intrigantes des Olympiades de Manost (espérant qu’aucun paladin en faction ne viendrait s’étonner de son accoutrement, odeur, etc.)
    Vous parler du vortex ? JAMAIS! C'est mon vortex! Bas les pattes! Du vent! Sinon je vous pulvérise à coup de boules de... poil d'écureuil, tiens... Ahum... Une noisette ?

  3. #3
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 922

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    L'aube, enfin, qui illumine le monde. D'un gris presque noir, la mer passe à un bleu de cobalt avant de se nimber d'irisations de plus en plus chatoyantes.
    -On arrive bientôt ?

    -Non.
    Ses voiles blanches gonflées par le vent, un fier navire fend les flots, laissant derrière lui un sillage d'écume empourprée par les rayons du soleil levant. En haut des mats, les nobles bannières de Luménis claquent dans l'air frais.

    -On arrive bientôt ?
    -Non.
    Les matelots s'affèrent sous les ordres du maître d'équipage, évoluant lestement parmi les cordages, effectuant les manœuvres avec assurance et empressement.
    -On arrive bientôt ?
    -Non.
    Avec d'autant plus d'empressement que lesdites manœuvres les mènent loin de l'étrange duo qui, accoudé au bastingage, poursuit inlassablement un échange entamé sitôt après le départ d'Hélonna. Il est devenu si lancinant, si obsédant que certains marins ont l'impression de l'entendre même lorsqu'ils dorment. Même lorsqu'ils sont ivres morts. Ce qui devient de plus en plus fréquent, pour un nombre croissant d'entre eux. Il faut bien tenter d'oublier, non ?

    -On arrive bientôt ?
    -Oui.
    -Quoi ?? Déjà ??

    Un instant, les membres d'équipage sont pris de tournis. C'est comme si la réalité s'était brusquement transformée. Comme si la mer se retrouvait en haut, et le ciel en bas. Comme si leur capitaine se mettait soudain à danser la rumba.
    Le duo infernal a changé de disque !
    Les marins n'en croient pas leurs oreilles. Et pourtant, c'est la vérité. D'ailleurs, la ligne sombre qui se dessine désormais à l'horizon confirme l'impossible, l'impensable : la terre est proche. Leur calvaire va enfin se terminer.


    Trois heures plus tard, Victor et Taliesin mettaient pied à terre, un peu décontenancés par la mine béate des matelots. Bah, c'était sans doute la joie de pouvoir enfin se joindre aux Olympiades qui leur donnait ce regard rêveur, ce sourire radieux. Ils les comprenaient parfaitement : l'événement promettait d'être des plus mémorables !
    Bien sûr, ils regrettaient tous deux l'absence de Galathée qui n'avait pu, à cause de son travail, se joindre à l'expédition. Mais elle avait insisté pour qu'ils ne s'en privent pas à cause d'elle, et ni le barde ni le gamin n'avaient été longs à convaincre. Certes, elle allait leur manquer. Mais au moins, ils pourraient faire les imbéciles autant qu'ils le voudraient, sans jamais risquer le courroux de la rôdeuse.
    Alors, ils allaient s'en donner à coeur joie. Oh oui !

    -Bon, on y va ? fit Victor en tirant Taliesin par la manche.
    -On y va ! s'exclama l'elfe.
    Et, joignant le geste à la parole, ils s'éloignèrent rapidement des quais.
    Les vacances venaient véritablement de commencer.

    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #4
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    On me prête pour résidence le bosquet des pierres, mais je pérégrine...
    Messages
    11

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Vieille femme et vieille sorcière, cliquète, cliquète.
    Sur les graviers et sur la grève,
    Jusqu'à ce que le jeu s'achève,
    Bâton tordu, osselets, amulettes : cliquètent, cliquètent !

    La pierre a oublié mon nom,
    Pourtant je suis, je vois, j'observe !
    Du haut tordu de mon bâton
    Ce que l'avenir vous réserve.

    La journée s'entamait, lumineuse, et le soleil distillait une lumière aveuglante à la crête des vagues. Venus de quelques uns des plus grands ports du continent, les premiers navires abordaient un à un sur la plage, déversant un flot continu de visiteurs. Ceux-ci arrivaient d'Helonna. Ceux-là venaient de Mélandis. D'autres étaient venus par la terre et observaient le mouvement depuis le sommet des falaises.

    Une vieille femme aux cheveux verts traînait sa carcasse et son radotage chevrotant au milieu des nouveaux débarqués, sans paraître beaucoup se soucier des regards de défiance et de pitié qui s'allumaient sur son passage. Ici, nul ne savait qui elle était, et pourtant, les habitants des villages de pêcheurs des environs l'auraient dit, s'ils étaient venus, que cette femme était l'Oracle, qu'elle quittait quelquefois ses bois pour échanger des plantes rares avec un rebouteux des environs, et qu'il vaudrait mieux ne pas l'inciter à vous jeter un mauvais sort.

    Manost a oublié mon nom,
    Pourtant je suis, je vois, j'observe !
    Vous n'aimez jamais mes chansons
    Mais je ris si je vous énerve !

    Il n'empêche, c'était tout de même une très vieille femme, qui se mit bientôt à ricaner comme une folle, d'un rire de gorge et d'édentée, cliquetant comme une crécelle.
    Pour connaître ce que les autres disent de toi, écoute ce qu'ils disent des autres en ta présence.
    On est maitre de ses paroles, on en devient l'esclave une fois qu'elles sont dites.

    Qui m'écoutera? Na gobedemena, na gofoyog'a...
    Le Bosquet des pierres, ma demeure.

  5. #5
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    16 667

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Kasumi débarqua nonchalamment du navire, un sourire béat aux lèvres. Même après plusieurs semaines de traversée sur le rafiot, il ne parvenait toujours pas à réaliser la chance qu’il avait eue. Gagner ce « voyage grand luxe dans un des plus beaux hôtels de la côte Dorrandienne » avait été tellement inattendu. Il ne se rappelait même pas avoir joué lorsque le gnome Recruteur » lui avait mis le billet en main. Ces vacances dont il rêvait tant tombaient à pic entre le sauvetage d’un village paumé et celui d’un conseiller tout autant paumé. La qualité du cagibi qu’il avait eu à partager avec une colonie de rat n’avait guère douché son enthousiasme. Visiblement, il s’agissait d’un simple problème dans les réservations.

    Pour l’heure, il contemplait les quais avec un regard émerveillé. Plein de gens le saluait et lui adressaient de grands sourires. C’était ça la grande vie de VIP ! Le rôdeur se rapprocha de la foule, espérant passer incognito dans sa tenue de touriste composée de tongs violettes, d’un short vert décoré de fleurs jaunes, de son Tee-shirt orange marqué « I love Albérich ». Il ignorait ce que signifiait exactement l’inscription mais le modèle avait l’air populaire quand il l’avait acheté à un groupe d’adolescents sur les quais.

    Le demi-elfe sortit sa boîte à démon de son sac afin d'immortaliser le début de ses vacances. Il se demandait déjà où se trouvait son logement "tous frais payés, boissons non comprises".
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  6. #6
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Au moment où la jeune fille mit le pied sur la terre ferme, elle sentit qu'elle se plairait bien ici. Les jours monotones de Lumenis commençaient sérieusement à lui courir sur le popotin, aussi peu après avoir entendu une annonce pour les olympiades, elle sortir un peu d'argent d'une de ses cachettes et embarqua pour Bordécume. Elle aurait sans doute pu traverser gratuitement, mais pourquoi se priver d'un peu d'exercice au long de la traversée ? Ça lui rembourserait d'ailleurs amplement le voyage, et le fait d'être vue sur le bateau pourrait lui éviter par la suite les regards de travers qu'on lance aux inconnus.
    Oui, elle se plairait bien, elle sentait l'odeur de la foule, l'odeur de la discrétion, l'invisibilité au milieu des milliers de paires d'yeux. Levant le regard, elle vit le chemin sinueux sur la falaise et entreprit de le suivre.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  7. #7
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 259

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Le golfe de l’oubli… ainsi c’était là que se tenait les olympiades… un événement aussi inutile que ridicule… et pourtant….
    A la lumière d’une aube brumeuse, la sombre silhouette d’un nouveau navire se dessina. Un unique mât, une grande voile et une légion de rames battant les flots au rythme d’un grand tambour. C’était une galère qui s’avançait et à bord de celle-ci, il y avait Manfred von Rabenhaus. Quelles motivations avaient-elles poussé le magicien à embarquer ? Pourquoi avait-il adopté ce moyen de transport ? Pourquoi Bataki hurlait
    « Plus vite ! Plus Vite ! Plus vite ! » comme un fou depuis trop, bien trop longtemps ? Ha, tant d’énigmes engendrées par l’arrivée du funeste duo…. Les olympiades ne méritaient pas cela mais c’était leur faute si elles avaient attiré l’attention du nécromancien… enfin, disons plutôt, l’attention du familier du nécromancien.

    Flash-back

    Le vieil homme, installé à l’étage de sa tour, était en train de consulter sa boucle de cristal afin d’obtenir des informations utiles à son projet, pendant que son corbeau était posé sur un numéro du Luménien Libéré, laissé à l’abandon sur la table.

    -Et regarde Manfred ! Il y a quelque chose de supère intéressant dans le journal !
    -J’en doute fort.
    -Les olympiades de Manost !
    -Sans intérêt.
    -Au contraire ! Imagine le nombre de jeunes sportifs plain de vie que tu pourrais y trouver. En plus, on pourrait, très accessoirement, s’amuser.
    -Et le trajet ? L’installation ? La fatigue ? Ce serait juste une perte de temps monumental. Oublis donc ça et reste silencieux.
    -Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller ! (…)

    Fin du flash-back

    -Pus vite ! Plus vite ! Plus vite ! Plus vite ! Plus vite ! (…)
    Installé sur le pont arrière, la robe battant au vent, droit et immobile comme une statue, une expression sinistre gravée sur le visage, Manfred fixait la terre toute proche à présent. A côté de lui, l’imposant capitaine demi-orc, surnommé Bromm la brute ou BB, observait le volatil noir avec fascination.
    -Je suis désolé de vous imposer cela, finit par lâcher le magicien. Si je n’avais pas raté le bateau d’avant, je n’aurais pas été obligé de recourir à vos services.
    -Pas de problème papi.
    -Grrr…
    -Tu as eut de la chance de me trouver. Toutes les autorités de Luménis n’y sont pas encore parvenues.
    -Ce sont des incapables et eux, ils n’ont pas de boule de cristal HD. Je présume que vous ne resterez pas longtemps, Manost n’est pas très favorable à vos activités.
    -Exacte. En tout cas, ton corbeau est une vraie merveille ! Il est plus efficace que le tambour pour motiver mes escla… hum… mes travailleurs volontaires.
    -Je vous le donne.
    -Ho, tu m’as déjà assez payé comme ça et puis, l’équipage n’a quand même pas mérité ça.
    L’équipage en question débuta les manœuvre de débarquement avec un empressement peu commun. Le familier cessa enfin de torturer son auditoire et s’adressa à son maître.
    -On va bien s’amuser !
    -…
    -On va montrer à tous ces jeunes que l’expérience primes sur la force !
    -…
    -Dis, tu me fais la tête ?
    -Bataki, tu peux être certain que je vais rattraper tout le temps que tu me fais perdre avec tes caprices à la bibliothèque la plus proche.
    -…
    -Dis, tu me fais la tête ?
    Le nécromancien mit pied à terre dès qu’il en eut la possibilité. Il était tant empli de rage qu’il en avait du mal à maintenir son masque d’amabilité. Il faudrait trouver un moyen de se calmer… ou de se défouler. Le corbeau, lui, était joyeux comme un vrai gamin !
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  8. #8
    Date d'inscription
    September 2007
    Messages
    327

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    C’est avec un grand sourire que Thémis avait embarqué sur le bateau en direction des Olympiades de Manost. C’était la première fois qu’elle quittait la terre d’Hélonna et cela ne lui déplaisait pas. Elle était heureuse de laisser pour quelques temps la cité de Luménis. Trop de choses s’y étaient passées, trop de souvenirs y étaient rattachés. Elle avait besoin d’un peu de repos et l'ouverture imminente des jeux lui avait parut une excellente opportunité pour s’octroyer de belles vacances. Pour l’occasion, elle avait troqué sa tenue réglementaire de garde pour une robe légère. Une hermine d’un blanc immaculé était confortablement installée sur son épaule et semblait regarder, comme sa maîtresse, l’horizon bleuté qui s’étendait à perte de vue

    Le capitaine avait dit à la jeune femme qu’ils arriveraient à bon port dans quelques heures. Bien qu’elle fût impatiente, elle profita au maximum de la fin du voyage. Elle aimait sentir le roulis des vagues sous la coque, le goût du sel sur ses lèvres, regarder le balancement régulier des voiles au rythme du vent. Tout cela constituait un tableau parfait.
    Elle s’accouda au bastingage et d’un œil rêveur, contempla de nouveau le lointain.
    Mais ses pensées furent interrompues par une voix :
    - Hey, mam’zelle ! Vous v’lez pas faire une p’tite partie de dés avec nous ?
    Intriguée, Thémis tourna la tête. Un groupe de matelots qui n’étaient pas de quart étaient rassemblés dans un coin.
    - Pourquoi pas ?
    Elle s’avança et s’installa parmi leur cercle :
    - Vous v’lez pariez quoi ?
    - Je n’ai pas grand-chose à mettre en jeux, de plus ma bourse est vide… Alors elle rajouta malicieusement : En revanche il doit bien me rester une petite bouteille d’alcool dans mes affaires…
    Un des loups de mer éclata de rire
    - Vous avez l’air d’bien vous y connaitre pour ce qui est d'faire plaisir aux marins ! Alors faisons comme ça ! Quand à moi, je joue une boite de sindine !
    Ils jouèrent ainsi pendant une bonne heure. Les éclats de rire et la bonne humeur furent au rendez-vous, peut-être furent-ils même accrus par une légère liqueur qu’un des matelots avait généreusement versée à tout le monde. Ainsi le petit groupe vit son nombre augmenter fortement, chacun venant étancher, plus que de raison, leur soif. Et puisque l’on avait sorti les boissons, pourquoi ne pas manger ? Aussitôt dit, aussitôt fait, des petits gâteaux furent distribués. Un des marins sortit un accordéon et commença à en jouer avec euphorie. Alors à l’unisson, l’assemblé commença à taper des mains, à chanter et à danser. D’autres, trop saoule, étaient couchés sur le pont et ronflaient sans modération. Le capitaine et son second se joignirent à leurs hommes, aussi ravis qu’eux de festoyer et de faire une pause, en plein milieu de l’après-midi.
    Néanmoins, ils durent interrompre leur petite fête car le bateau, n’ayant plus de commandement, allait droit sur les côtes. Car oui, ils étaient enfin arrivés ! Ils accostèrent au port et ce, en plus, en un seul morceau, ce qui était un miracle vu l’état de l’équipage et des passagers.
    Thémis, titubant à moitié, réussit à garder son équilibre sur le pont. Quand à Lune, elle était vautrée dans sa poche, ivre morte. Les marins lui firent de grands signes d’adieux et lui crièrent :
    - On espère bien vous r’voir, et s’refaire une nouvelle partie !! Et cette fois vous n’gagnerez pas, nom d’un petit bonhomme !
    La jeune bretteuse éclata de rire, elle avait réussi à remporter quelques manches et avait donc acquis trois bouteilles de bon rhum, de quoi tenir deux jours.
    - J’y compte bien messieurs, mais entrainez-vous, car la prochaine fois vous n’aurez plus un sou !
    Ils pouffèrent de rire et se remirent à chanter des chansons.
    La jeune femme sourit de nouveau et se faufila à travers la foule. L’excitation lui nouait les entrailles. Ce qu’elle avait hâte de commencer les jeux ! Cela promettait d’être fort plaisant !
    Ma couleur RP: #B0E2FF La bio de Thémis

  9. #9
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 884

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Aïe... Mal à la tête... Mal au cœur... Sûrement la fichue bière qu'ils m'ont fait boire à Dargyll...
    Astrée ouvrit les yeux et sursauta en voyant ce qui l'entourait. Elle était sur un bateau. Toute le monde autour d'elle s'affairait à débarquer... Mais que diable fichait-elle ici?
    Elle essaya de rassembler ses souvenirs, luttant contre son mal de crane. Elle était sans doute en train de rêver... Elle se souvenait vaguement d'avoir bu trop de bière... Elle avait dû sombrer dans le sommeil.
    Et puis, il y avait ce drôle de mage qui incantait, elle s'en souvenait soudain - un sort rigolo, avait-il annoncé, capable de débarrasser en un clin d'œil le village de tous ses habitants. Un sort de téléportation aléatoire. Etait-ce ce sort qui l'avait transporté ici?
    Non, c'était impossible. Elle s'était sûrement endormie, épuisée par le voyage et assomée par la bière. Elle était en train de rêver. Oui, c'était sûrement ça. Un simple rêve.

    Histoire d'en savoir un peu plus, elle se leva et apostropha l'un des marins, qui ne parut pas s'offusquer de la présence d'une personne n'ayant pas payé sa traversée :

    "Excusez-moi, on est où, là?"
    "Ben, on est arrivés à destination"
    "Oui, mais c'est où, exactement?"
    "Ben, vous savez bien : les Olympiades de Manost"
    "On est à Manost???!!!!" Quelle horreur. Elle qui s'était juré de ne jamais remettre les pieds sur Dorrandin
    "Mais non, juste au Golfe de l'Oubli. Heu... Vous allez bien, m'dame? Vous n'auriez pas par hasard un peu trop bu?"
    "Oui, ça doit être ça. Excusez-moi..."
    "Bon, si ça ne vous fait rien, il faut descendre, là. Je dois nettoyer le pont du bateau."
    "Ah bon... Heu... D'accord, je descends..."

    Joignant le geste à la parole, elle franchit les quelques mètres de passerelle qui la séparaient de la terre ferme.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  10. #10
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages
    925

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Petit sourire acide et faible. L'elfe fixa le quai qui approchait doucement dans les dernières manoeuvres. Elle aimait le bateau, d'ordinaire. Mais là...

    Elle était partie seule, sans prévenir grand monde. Comme dans ses coutumes.
    Et, comment dire... Ça n'avait pas été une bonne initiative. Vraiment pas.
    Malade comme une chienne. L'estomac protestait vigoureusement, la ligne d'horizon quittait son comportement habituel de toute bonne ligne d'horizon normalement constituée. Elle tanguait affreusement, dans le meilleur des cas.

    Intolérable.
    Surtout pour le ventre.

    Mais elle avait compensé cet état de fait. A sa manière. Sans y mettre foncièrement de la bonne volonté. Elle avait été d'une compagnie absolument exécrable, sans compter les nuisances sonores et olfactives. Heureusement, la traversée avait été suffisament courte pour que le capitaine n'aie le temps de se décider de la passer par dessus bord.

    Le regard vitreux, la bouche pâteuse et l'haleine fraiche à en dissoudre de la suie, elle s'appuya contre le bastingage. Le fait que le navire accoste parut la soulager. Tout comme le reste de l'équipage, de fait.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  11. #11
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Elle était partie de Manost avec Oriane plus un couple qu'elle ne connaissait pas. La femme était plus qu'étrange avec ses cheveux emmêlés, en boucles brunes sur sa tête et sa pâleur cadavérique. Eliaëdel leur avait faussé compagnie juste avant le départ. Baste, elle la retrouverait là-bas.

    Leodacya, sur son dos, cinglée adroitement au moyen de tissus ne perdait pas une miette du spectacle. De temps en temps, elle marquait son enthousiasme en lui tapant sur la tête, ce qui n'était pas foncièrement agréable mais elle n'avait pas foncièrement le choix. C'était cela ou se pencher pour l'aider à marcher, ce qui lui occasionnait des maux de dos intolérables.

    Le bébé s'était tenu tranquille tout le long de la traversée. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il en aille de même pour les Olympiades. Pour le moment, elle se contentait d'émettre des bulles de salive dégoûtantes à l'attention d'Oriane.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  12. #12
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Le sourire qu'Oriane renvoyait à l'enfant avait quelque chose de...crispé. En temps normal, elle aurait trouvé adorables le bébé et ses grimaces. Mais là...elle était bien trop mal en point pour trouver quoi que ce soit adorable. Surtout ces bulles baveuses qui dégoulinait le long du menton de l'enfant. Beuh...
    Elle s'était jurée en arrivant à Manost de ne plus prendre le bateau durant au moins les six prochains mois. Voire les six prochaines années. Mais Althéa s'était montrée à ce point insistante qu'elle avait finalement accepté de se rendre aux Olympiades par voie de mer. Quelle erreur ! L'Antaria, à côté, était plus stable qu'une maison sur la terre ferme. Jamais elle n'aurait imaginé qu'un navire puisse tanguer à ce point...Et le voyage, pourtant bien plus court, lui avait semblé durer des mois. Son estomac s'en souviendrait...
    Relevant la tête, le visage suffisamment pâle pour concurrencer l'étrange femme qui avait embarqué avec eux, Oriane s'aperçut que le bateau était sur le point d'accoster. Enfin...elle allait pouvoir descendre.
    Et finir d'agoniser tranquillement dans un coin. A côté d'elle, Leodacya bavait toujours sur les épaules de sa mère. Prenant appui sur le bastingage, la jeune femme se redressa péniblement et fouilla dans sa poche, à la recherche d'un mouchoir propre qu'elle tendit à Althéa.

    "Tu devrais...essuyer sa bouche..."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  13. #13
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    "Ah, je vois. Les bulles, ça recommence"

    D'une torsion, elle fit passer sa fille à l'avant. Leodacya, heureuse d'être au centre de l'attention émit un babillement ravi.

    "Oui, je sais, tu es contente. Et ça t'amuse beaucoup de faire des bulles. Mais maintenant, il va falloir nettoyer tout ça"

    Elle secoua le mouchoir. Leodacya, comprenant ce qui l'attendait se cacha le visage des deux mains.

    "Allez, un peu de courage. Je te promets que ça ne fait pas mal. On l'a déjà fait avant"

    Leodacya secoua la tête. Elle allait devoir ruser. Fronçant les sourcils, elle demanda.


    "Mais où est Leodacya ? Je ne la vois pas derrière ses mains"

    Le bébé attendit quelques secondes puis enleva ses mains en piaillant quelque chose ressemblant vaguement à un "coucou" mais qui ressortit plutôt comme "tochtoch" aux yeux d'Oriane. Althéa en profita pour lui essuyer la bouche.


    "Althéa 1 - Leodacya 0"
    conclut elle alors que sa fille prenait un air scandalisé. Puis, se tournant vers Oriane, elle demanda :

    "Où voudrais tu aller ?"
    Dernière modification par Althéa ; 06/11/2008 à 18h35.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  14. #14
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    "Oh et bien...peut-être pourrions nous commencer par descendre de ce...bateau ?"

    La jeune femme réprima une grimace.

    "Ensuite...je ne sais pas trop..."
    N'importe où pourvu que ce ne soit pas sur l'eau...
    "Il doit y avoir une foule de choses à faire par ici...Hmm...Pourquoi ne pas faire un tour parmi les attractions ? Nous aviserons si l'une d'entre elle nous semble intéressante..."
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

  15. #15
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 597

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Althéa interloquée regarda Oriane durant plusieurs secondes. Qu'avait elle à reprocher à ce bateau. Bon, mis à part les chansons que la folle avait piaillé durant toute la journée, elle n'avait trouvé rien de remarquable à part que sa compagne avait légèrement viré au vert.

    Sa fille, quant à elle commençait à s'agiter pour demander un peu d'action. Il fallait qu'elles se mettent en route, et vite.


    "Bon, j'ai choisi de prendre le bateau, c'est à toi de choisir où nous pouvons aller"
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  16. #16
    Date d'inscription
    January 2008
    Localisation
    Sur l'ombre Terre
    Messages
    590

    Re : [Lieu-dit] Bordécume

    Ce serait avec plaisir...si elle connaissait un tant soit peu les lieux. Pour le moment, le mieux qu'elle pouvait faire, c'était choisir une direction, et voir où ça les mènerait . Haussant les épaules, elle répondit :
    "Très bien, alors allons y..."
    Et d'un pas encore quelque peu hésitant, elle joignit le geste à la parole et descendit du navire. Puis, après s'être assurée qu'Althéa et sa fille la suivait, elle se fraya un chemin parmi la foule, en direction des festivités...

    --> ([Attraction] Les cartes merveilleuses)
    "Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis." (Edgar Allan Poe)
    RP : Théodora d'Orival, paladine

Discussions similaires

  1. [Lieu] Cojum
    Par Kasumi dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 839
    Dernier message: 07/03/2016, 21h07
  2. [Lieu] La rue des Chapeliers
    Par Kasumi dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 48
    Dernier message: 29/06/2015, 00h46
  3. [Lieu] La rue des bateleurs
    Par Folken dans le forum Les Arcades
    Réponses: 20
    Dernier message: 07/07/2010, 21h28
  4. [Lieu] Aghoralis
    Par Morgon dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 41
    Dernier message: 17/11/2006, 14h25
  5. [Lieu-dit] Le Pic du Dragon
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/07/2004, 12h16

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous pouvez créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230